Voile de la Mariée 2009, Vignoble Sainte-Pétronille

Lors d'une visite à Québec dernièrement, j'ai eu le temps d'aller déguster quelques vins dans deux vignobles de l'île d'Orléans. Il y a maintenant quatre vignobles sur l'île!

Les vins présentés dans les deux vignobles ont des arômes assez agréables, mais c'est beaucoup moins intéressant en bouche. Les cépages et le climat incitent les producteurs d'ici a fortement chaptaliser et désacidifier.

Le vignoble Sainte-Pétronille est situé sur un site magnifique.
Les deux vins blancs de la maison sont corrects. Celui-ci, Le Voile de la Mariée, non boisé, a des arômes agréables de fleurs, la bouche est simple, le fruité a un certain gras. La finale est sèche et dure. Est-ce dû à une trop forte désacidification?
Capsule à vis. Disponible au domaine.

Au Québec, on tient à vendre des vins qui atteignent les 12,5 degrés d'alcool. On ajoute donc du sucre à la fermentation pour compléter l'écart entre le taux naturel et celui désiré. Je me demande s'il ne serait pas mieux de les laisser naturellement à 7 ou 10 degrés d'alcool?

1.5 étoiles
Prix: 
15,00 $