Un retour sur les sulfites

On entend souvent dire «je suis allergique au vin» ou «je suis allergique au sulfite contenu dans le vin

Le monde médical nous dit qu'il n'y a pas d'allergie au vin. Les médecins et allergologues parlent plutôt d'intolérance alimentaire, car ces réactions ne mettent pas en cause le système immunitaire.

Des personnes seraient intolérantes à un ou à des éléments contenus dans le vin. Ce qui leur cause des maux de tête, des congestions et autres malaises.

On invoque souvent les sulfites, mais ce serait rarement le cas, selon une recherche faite en Australie auprès de personnes asthmatiques. On a fait boire trois verres de vin à des personnes asthmatiques. Un verre ne contenait pas de sulfite, un deuxième en avait un peu et le troisième beaucoup. Le verre qui contenait le plus de sulfite n'a pas été celui qui a causé le plus de réactions.(www.allergique.org)

Si on était allergique aux sulfites, on ne pourrait pas manger de fruits secs, de biscuits et gâteaux achetés au supermarché, qui contiennent une bonne quantité de ce préservatif. (www.inspection.gc.ca et www.ciriha.com)

Les sulfites sont des antimicrobiens, antioxydants, renforcent l'arôme, stabilisent, épaississent et empêche la fermentation. Ils sont connus sous différents noms: métabisulfite de potassium, anhydride sulfureux, soufre, SO2, E220 à E229... (sante-medecine.commentcamarche.net)
 

Alors qu'est-ce qui cause ces réactions?

Lors d'une dégustation récente de vins mousseux prosecco, un ami a dit avoir été fortement congestionné après une seule gorgée d'un des six vins présentés, mais nullement incommodé par les cinq autres pétillants.

Selon les hypothèses actuelles, ces intolérances seraient causées par l'interaction de l'alcool avec un ou des éléments contenus dans le vin. Soit avec un résidu de pesticide, de fongicide, d'insecticide ou un produit servant à la filtration, à la clarification du vin, ou encore à une ou un ensemble de molécules résultantes de la fermentation du vin. Il y aurait plus de 600 molécules dans le vin.

Selon le Dr Alain de Waele, l'éthanal, un dérivé de l'alcool serait en cause dans certains cas. (www.vigneetvin.tv)

Des personnes disent avoir des réactions au vin rouge, d'autres au vin blanc.

Le ou les éléments causant l'intolérance semblent donc être bien différents d'une personne à l'autre.
Il y a peu de recherche sur le sujet, car il n'y a pas eu de cas graves rapportés aux services médicaux.

En résumé, on ne sait pas vraiment ce qui cause ces réactions. Le découvrira-t-on un jour?


  Lire aussi  Sulfites dans le vin