Des vins du millésime 2008 de la maison Moueix

Vous connaissez sûrement un peu la maison Moueix.
Il y a actuellement 24 de leurs vins sur les tablettes de la SAQ.
La maison est propriétaire de plusieurs domaines à Pomerol et à Saint-Émilion.
De plus, ils ont certains vignobles en fermage.
J'ai pu déguster dernièrement plusieurs de leurs vins du millésime 2008. Ils ont été vendus lors de l'opération Bordeaux Primeurs 2008.

Un des vins de cette maison m'a grandement impressionné par son rapport qualité-prix. Il n'a pas été vendu lors de l'opération primeur. Il n'est pas disponible. Mais, on me dit qu'il a été «présélectionné par la SAQ». Il se pourrait donc qu'il soit disponible dans quelques mois. C'est le Château Grand Village 2008, un bordeaux supérieur de la famille Guimaudau. Il est d'un rouge foncé brillant et développe de belles saveurs de crème. Sa texture est très plaisante. Un fruité gourmand, plein et ample qui se prolonge longuement. Un assemblage de 80 % de merlot et de 20 % de cabernet franc. Taille et vendanges manuelles. Une production de 60 000 bouteilles. Il devrait se vendre 22 $.

Les autres vins dégustés ce soir-là sont plus renommés, beaucoup plus chers et à laisser en cave quelques années.
Château Latour à Pomerol 2008. Fruité et cuir fin. Poivre. À la fois ferme, finesse et persistance. Très beau et très long.

Château Hosanna 2008. Mon préféré de cette série. D'un superbe fruité gras. Un boisé bien intégré et surtout il a une touche minérale qui me plait beaucoup. C'est celui qui contient le plus de cabernet franc du lot, soit 30 %. Un tout petit domaine de 4,5 hectares qui produit seulement 18 000 bouteilles.

Châteay Trotanoy 2008. Presque opaque. Une texture d'un beau granulé. Belle rondeur. Déjà bon. Finale bien boisée. Merlot et 10 % de cabernet franc. 25 000 bouteilles sur 7,2 hectares.

Château Lafleur-Pétrus 2008. Une belle texture serrée. Des tanins denses. Assez persistant. Boisé bien intégré.

Château Bourgneuf 2008. Un fruité fin sur des tanins très agréables. Laisse une belle bouche.

Château Chantalouette 2008. De jolies saveurs de petits fruits un peu acidulés. Des notes de fruits noirs, de fumée et de végétaux. Bien long.

Château Providence 2008. Discret. Belle acidité. Chaleureux, boisé fin. Assez long.

Voilà pour les pomerols de la maison Moueix. Passons maintenant aux Saint-Émilion.
Château Bélair-Monange 2008. Un vin frais, doté d'une belle acidité, soyeux, frais, fin, belle finale.

Château Magdelaine 2008. Ce vin m'a semblé beaucoup trop boisé à mon goût.

La maison JP Moueix possède aussi le fameux Château Pétrus. Il y a quelques bouteilles de ce vin mythique au magazin Signature de Montréal, du millésime 1998 (4400 $), 2000 (6380 $), 2001 (2429 $) et 2005 (5280 $).

  Voir le site internet des Établissements Moueix pour plus d'information sur ces vins www.moueix.com