St. Laurent 2007

Voici un nom de vin qu'il sera facile à retenir, du moins pour les Québécois.
Saint-Laurent — pas le fleuve — le cépage.
Un cépage noir précoce, utilisé en Autriche, en Allemagne et dans les pays de l'Est.
Selon le site Les cépages, il «donne un vin corsé, dense et fruité, d'une belle couleur rouge foncé, souple. Associé a certains vins, il les améliore en corrigeant leur rudesse. Arômes de fruits rouges (prunes, cerises noires...), épices, cannelle, fruits secs, »

Ce St. Laurent est produit par la maison autrichienne Heinrich, dont nous avons ici aussi le délicieux Blaufränkisch.
Il est aussi obturé par un bouchon de verre, le fort utile Vino-Lok.

À première vue, il n'est pas évident que cette bouteille est obturée avec un bouchon différent.

Regardez bien la première photo. La capsule qui recouvre le goulot est beaucoup plus courte que celle qui couvre habituellement les bouchons de liège ou de plastique. Elle est aussi plus dure et plus épaisse. Elle ressemble à une capsule à vis.

Plusieurs personnes ont de la difficulté à la retirer. En fait, je vais vous donner un truc bien simple. Il suffit de tourner cette capsule de surbouchage comme si on la dévissait. La protubérance de verre sur le côté fera en sorte que le resserrement du métal du bas se soulèvera et l'on pourra ainsi la retirer facilement.

Elle nous dévoile alors la présence du bouchon de verre!

Cela surprend toujours nos invités.
On dirait un bouchon de flacon, de carafon ou de bouteille de parfum de luxe. Il est facile à retirer et à remettre. De plus, il peut servir à reboucher un grand nombre de bouteilles.

Sous la tête du bouchon, il y a un joint en polymère (éthylène-acétate de vinyle) qui assure l'étanchéité. Ce n'est pas une matière plastique, donc elle ne donne pas de goût. Les bouteilles bouchées de la sorte peuvent ainsi être conservées debout comme celle fermées par des capsule à vis ou des bouchons de plastique.

Ce bouchon serait parfaitement étanche, absolument neutre, donc bien supérieur aux bouchons de liège dont l'étanchéité varie à l'extrême.

Il est surtout utilisé en Allemagne et Autriche et dans le nord de l'Italie.

Revenons maintenant au contenu de la bouteille, au liquide.
Ce St. Laurent 2007 dégage des arômes très expressifs de fruits chauds. La bouche suit en harmonie sur un fruité abondant dans lequel se fondent les tanins. Les saveurs sont assez relevées: fraise, mûre et canneberge. L'acidité est modérée. C'est brillant, délicieux sur une note minérale en finale. Finale longue et fruitée d'ailleurs. Servez-le frais, sans en faire un Saint-Laurent frappé, et laissez-le respirer. Le bouchon étant bien étanche, il a besoin d'un peu d'air pour s'exprimer.

Alc. 13 %. Acidité 5,3 g/l; sucre 0,8 g/l.
Disponible dans 24 succursales.

3 étoiles
Prix: 
28,00 $
Année: 
2007