Osoyoos Larose 2001, VQA Okanagan Valley

Lors des salons de vins, on nous présente parfois des vins exceptionnels qui, malheureusement, passent tout à fait inaperçu lorsqu’ils sont mis en vente. Qu’est-il arrivé de cette belle découverte du dernier salon des vins de Montréal [avril 2004]? Il a été inscrit au Catalogue Classique de la LCBO [626325, 35 $] et il est représenté au Québec par Vincor / Sélections Internationales, mais demeure introuvable. Dégusté au Salon, le premier millésime de ce méritage [66% merlot, 25% cabernet sauvignon et 9% cabernet franc] produit en Colombie Britannique par Vincor [Inniskillin, Jackson-Triggs, etc] et le Groupe Taillan [Gruaud-Larose, Ferrière, etc] était plutôt impressionnant à l’œil, au nez et en bouche. Rubis presque opaque, avec des arômes fruités [cassis, cerise] intenses et mûrs, une note végétale [poivron vert] et un peu de vanille, il offrait une belle complexité. La bouche était assez corsée, mais accessible, avec des tannins très secs, un peu verts [vignes trop jeunes?] qui faussaient un peu l’équilibre et donnaient une finale austère. Longueur respectable. À regoûter dans 4-5 ans. Trop tôt pour parler d’un Opus One canadien, mais très prometteur. Le millésime 2002 a depuis été mis en vente… mais pas chez nous. Serait-ce un vin si étranger à nos chers monopoles? On le trouve à Edmonton, chez The Wine Cellar #989194 37,95 $ et au Nouveau-Brunzwick #500029 34,99 $.

3 étoiles
Année: 
2001