Quels sont les cépages les plus prometteurs pour le Québec?

Projet # 6263, Rapport final CDAQ, mars 2011La Bougogne a son pinot noir et son chardonnay; Bordeaux ses cabernets; Cahors son malbec; Alsace son riesling; Piémont son nebbiolo; Toascane son sangiovese. Des cépages qui y sont acclimatés et qui y donnent de bons résultats.

Au Québec, quels seraient les meilleurs cépages pour nos différentes régions?

Une équipe dirigée par Caroline Provost du Centre agroalimentaire de Mirabel tente de répondre à cette question.

Elle mène des études sur 18 cépages rustiques afin de trouver les meilleurs cépages pour les régions du Québec.

Des vignes (une quarantaine par cépages) de ces 18 cépages rustiques principalement développés au Minnesota ont été plantées à l'Abbaye d'Oka en 2008.

Plusieurs critères ont été analysés, dont la résistance aux gels, aux maladies (oïdium) la vigueur, le poids des baies, des grappes, le rendement, le rapport pelure/pépin/pulpe, teneur en sucre à la vendange, l'acidité, le pH, la teneur en potassium, en azote assimilable en polyphénols totaux et tannins.

Ce projet a permis d’établir une base de données scientifique pour les intervenants dans le domaine de la viticulture au Québec.

Un premier ensemble de résultats a été publié sur la vigne et les raisins. Toutefois, les résultats de la vinification ne sont pas encore publiés.