Protégez-Vous: le vin est moins cher en Ontario

Le magazine Protégez-Vous a recensé le prix de plus de 500 produits qui sont vendus à la fois à la SAQ et à la LCBO de l'Ontario. Voici ses conclusions.

Les bouteilles de vin populaires se vendent en moyenne 9 % plus cher à la SAQ qu’à la LCBO.
Ça va même jusqu'à 21 % pour le rosé le plus populaire au Québec le Gallo White Zinfandel, rosé.

La SAQ offre à ses clients 2 200 vins à moins de 20 $, alors que la LCBO en propose plus de 3 300.

«Quelques comparaisons similaires ont été faites par divers médias au cours des dernières années, mais elles ont souvent été réalisées avec un nombre limité de produits, ce qui conduisait à des conclusions fragmentaires. Parmi les 12 500 produits offerts à la SAQ, très peu sont vendus ailleurs au Canada.»

Les spiritueux sont 4 % moins chers au Québec.

   Alcool : moins cher en Ontario? Martin Dionne, Protégez-Vous, juin 2016

El Coto Rioja Crianza 2012

Un vin espagnol boisé.
D'un beau fruité. Des tanins enrobés.
C'est sec et bien fait. D'une assez belle structure.
Le boisé est assez fin. La finale est belle.
Cépage tempranillo. Douze mois dans des barriques de chêne américain.
Acidité 5,5 g/l. Sucre 1,8 g/l. Alc. 13 %.
En ligne (33) et dans 367 magasins.

2 étoiles
Prix: 
17,80 $

Bonpas, Vacqueyras, Silbertus 2013

Le vin de la semaine ! 

Il y a 13 vins de Vacqueyras à la SAQ dont 2 blancs et un rosé.
C'est une région qui produit de très beaux vins à encore des prix raisonnables.
Celui-ci de la maison Bonpas est particulièrement délicieux avec ses aromes de fruits noirs.
C'est épicé et réglissé.
Les tanins sont fins. La texture est coulante et légèrement veloutée.
Les saveurs rappellent les cerises et les framboises.
C'est savoureux et persistant.
Grenache, syrah et mourvèdre en vendanges manuelles.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (36) et dans 64 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
24,30 $

Vivolo Pinot Grigio 2015

Fruité frais, assez ample et sec.
Acidité bien équilibrée. Court en bouche.
Simple et facile à boire.
Un vin blanc des Pouilles. De la maison Botter.
Capsule à vis.
Alc. 12 %. Sucre 4,7 g/l
En ligne (26) et dans 168 magasins, dont 6 SAQ Dépôt.

2 étoiles
Prix: 
12,10 $

Encore une preuve que la SAQ ne veut pas payer les vins le moins cher possible

Encore une preuve que les dirigeants actuels de la SAQ ne veulent pas payer les vins le moins cher possible.

La SAQ lance un appel d'offres pour deux rosés pétillants pour l'été prochain et elle fixe un prix minimum de 11,95 $. L'appel qui prend vin le 30 juin se lit comme suit:

 

Les offres présentées devront répondre aux critères suivants:
MOUSSEUX ROSÉ
ENVIRON DEUX (2) mousseux rosés
Format : 750 ml
Prix de détail suggéré : entre 11,95$ et 17,95$
Pays : Espagne, Hongrie, Italie
Disponibilité minimale : 1000 caisses standards (9 litres)
Marque : Marque Leader déjà commercialisée à la SAQ
(Appel d'offres produits estivaux mousseux - campagne estivale 2017 (MOUS17))

 

Ainsi tous les producteurs qui peuvent nous vendre leurs vins moins chers seront refusés ou devront augmenter leurs prix.

 

De plus, c'est ainsi fermer la porte à tous les producteurs qui pourraient vouloir faire une entrée en masse au Québec en nous proposant un premier vin à très bas prix. D'autant plus qu'en exigeant que le vin soit d'une marque «déjà commercialisée à la SAQ» ferme la porte à bien des opportunités.

 

Un producteur qui a un surplus ou qui voudrait faire un rabais pour entrer sur notre marché ne pourra pas nous faire de rabais. Il devra hausser son prix de départ pour atteindre le prix de détail plancher fixé par la SAQ.

 

De plus, on limite l'appel d'offres à seulement trois pays, empêchant ainsi les producteurs du Chili, d'Australie, de  France, de Bulgarie, du Portugal, du Canada et autres de soumissionner.

 

Pourtant, le président de la SAQ a répété à plusieurs reprises dernièrement qu'il voulait avoir les plus bas prix possible. N'est-il pas au courant des pratiques de sa propre entreprise?

 

En agissant ainsi, la SAQ empêche les consommateurs d'avoir un vin à 9, 10 ou 11 $.

La SAQ coince ses fournisseurs dans de strictes catégories de prix.

Est-ce qu'un petit rosé à 10,50 $ est moins bon que le même rosé à 11,95 $.

 

Lorsqu'un consommateur veut avoir une auto, un livre, un téléphone, fixe-t-il un prix minimum?

 

Sujets connexes:


Rose Framboise cidre aromatisé, Coteau Rougemont

Un cidre aromatisé aux framboises.
Ça sent le bon jus de pomme. C'est frais et invitant.
C'est vif sur un fruité sucré. Attrayant et original.
Se boit très bien.
Pour les apéritifs des belles journées chaudes; pour les entrées.
Du bonbon!
C'est fait des pommes mcintosh, cortland, empire, spartan et gala.
Alc. 7 %. Sucre de 46 à 51  g/l. Acidité 6,5 g/l.
Capsule à vis.
En ligne (12) et dans 233 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
13,55 $

Santi Nelllo, Pinot Grigio 2015

Beau nez frais de pêche.
Un vin fruité, sec et bien équilibré.
L'acidité est contenue.
C'est simple, bien fait et facile à boire.
Pas de bois.
Pour accompagner les légumes grillés, les poissons grillés, les tapas...
Capsule à vis.
Sucre 4,2 g/l. Alc. 12 %.
Un nouveau produit courant en ligne (23) et dans 270 magasins.

2 étoiles
Prix: 
11,70 $

Le prix d'une bouteille de vin au Québec

Comment se décompose le prix d'une bouteille de vin importée que vous achetez 16,40 $ à la SAQ.

Le producteur reçoit environ 5 dollars, dont une partie (environ 15 %) qu'il remet à son agent qui le représente au Québec et qui pousse son vin.
Puis s'ajoutent les 10-20 cents pour les frais de transport.
La SAQ se prend une majoration de 136,8 %; soit 7,36 $.
Puis, elle calcule les taxes qui se montent à 3,66 $.
Vous payez donc 16,40 $ pour une bouteille de vin achetée 5,38 $.

Une bouteille de vin importée
Prix du fournisseur (incluant le transport, la commission de l'agent et les frais de promotions) 5,38$
Majoration de la SAQ (136,8 %) 7,36$
Taxes :
  • spécifique du Québec : 1,05 $
  • Taxe fédérale, accise et douane : 1,19 $
  • Taxe provinciale Québec : 1,42 $
3,66$
TOTAL 16,40$

La taxe spécifique est un montant fixe de 1,05 $ par bouteille. 
La majoration de la SAQ est constituée de l'addition d'un montant fixe de 27 $ par caisse, puis d'un pourcentage régressif de 68 à 122 % selon le coût d'achat + transport du vin.

Source: Rapport annuel SAQ 2015-2016.

Parts de marché des vins au Québec: Portugal et Chili en hausse

Portugal et Chili en hausse
États-Unis et Argentine en baisse

Les vins du Portugal ont accru leur part de marché de 13,8 % au Québec au cours de l'année 2015-2016.
Le Chili a aussi connu un fort succès avec une hausse des ventes en volume de 13,5 %.
Du côté de l'Italie et de l'Espagne, la hausse a été d'un peu plus de 4,5 %.
L'Afrique du Sud a connu une hausse des ventes de 3,6 %.

Du côté des perdants, l'Argentine a vu ses ventes de vin en volume diminué de 10 %. Les États-Unis ont subi le même sort. La chute du Ménage à Trois suite aux révélations sur l'arsenic est surement responsable pour une bonne partie de cette décote.
L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont aussi subi une baisse des ventes en volume.

La France est toujours le leader en parts de marché au Québec avec 30 % des ventes en volume de vin tranquille. Une hausse de 1,9 % sur l'année précédente. Elle est talonnée par l'Italie avec des parts de marché de 23 %.

Ces chiffres ne comprennent pas les vins en épicerie.

Si l'on regarde les chiffres des dernières années, les parts de marché des différents pays ont peu changé pour les deux leaders que sont toujours la France et l'Italie. Par contre, le troisième a connu de grands changements. L'Argentine est passée de la troisième place en 2009 à la septième aujourd'hui. Pendant ce temps, les États-Unis progressaient de la cinquième à la troisième. L'Espagne tient bon en quatrième. L'Australie est monté de la sixième à la cinquième place.

 

 

Nombre de vins tranquilles aujourd'hui au répertoire de la SAQ :
France 3880 —  Italie 1380  —  États-Unis 740  —  Espagne 580   —  Australie 280  —  Canada 207 — Portugal 180  —  Argentine 169  —  Chili 166  —  Afrique du Sud 148 —  Nouvelle Zélande  97 —  Allemagne  65 — Grèce 65  —  Autriche 43  —  Liban 28 — Israël  22   —  Uruguay  21  —  Suisse 18  —  Hongrie 12  —  Roumanie 7  —  Brésil 6  —  Bulgarie 4  —  Maroc 4.

Légère hausse des ventes de vin au Québec 2015-2016

La direction de la Société des alcools du Québec (SAQ) vient de publier son rapport annuel 2015-2016.

Les faits saillants :
Les ventes de vins blancs augmentent en volume.
   Elles passent de 28 % à 29,6 % du total des ventes de vin tranquille.
   La proportion des vins rouges baisse de 67,5 % à 65,8 %.

Les ventes en volume de vins Portugal et du Chili sont en forte hausse de plus de 13 %.
   Celles des États-Unis et d'Argentine en baisse de 10 %.
   Pour l'Italie et l'Espagne c'est une hausse de plus de 4,5 %.

Origines Québec
Le volume des ventes d'alcool de fruits du Québec est en hausse de 31 %; les spiritueux de 22 % et les vins québécois de 13 %.

La croissance des ventes totales en volume de SAQ a été de 1,8 %. C'est peu comparé aux croissances annuelles de 3,4 % à 6,5 % des années 2007 à 2012.

Croissance annuelle des ventes en volume
  2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
% 6,5 3,9 3,4 3,5 3,7 4,7 1,2 -0,9 1,7 1,8

Les ventes de vin en volume en 2015-2016 ont été en hausse de
   1,6 % dans les succursales et étagères saq dans les épiceries;
   1,4 % dans les épiceries.

Nombre de litres de vin vendu:
   41 millions dans les épiceries
   122 millions dans les succursales et étagères saq dans les épiceries.
 
Pour les spiritueux, la croissance a été de 4,1 %. 

Les bénéfices nets de la SAQ ont été en hausse de 3,2 % à 1,067 milliard $.

Progression annuelle des bénéfices de la SAQ en millions $ et en %

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
$ 53 51 47 59 48 85 30 -27 31 33
% 8% 7% 6% 7,3% 5,5% 9,3% 3% -2,6% 3% 3,2%

Les ventes en ligne se sont accrues de 111 % au cours de la dernière année.
Tout fier, le président de la SAQ écrit que «notre site Web est le site québécois qui offre aujourd'hui le plus grand choix de produits alcooliques.»
 

D'autres chiffres. La SAQ a 406 succursales; 7537 employés (241 en informatique, 107 aux finances, 78 au juridique; 1001 aux approvisionnements, 5765 aux ventes 31 aux communications...); 95 ans d'expérience; 13500 produits en provenance de 77 pays; son président a un salaire de 390 540 $ plus un boni annuel de 47 884 $; les principaux vice-présidents ont des salaires de 234 000 à 300 000 $ en plus de bonis de 26 000 à 64 000 $. 

San Felice, Chianti-Classico 2013

Il y a actuellement 75 vins du Chianti Classico à la SAQ.
Celui est parfaitement juteux.
C'est à la fois assez ferme, assez tendu et léger.
Encore meilleur le lendemain.
C'est le genre de vin qui je boirais tous les jours.
Sangiovese 80 %, colorino et pugnitello. Élevage 12 mois en grands foudres de chêne de Slavonie.
Une production de 400 000 bouteilles.
Alc. 13 %. Acidité 5,3 g/l. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (6) et dans 133 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,95 $

Le Vin Noir 2011

Au nord de Toulouse, il y a Fronton, puis Gaillac, puis Brulhois avant Cahors.
Brulhois, une appellation peu connue ici. Il n'y a que 7 vins de cette AOC à la SAQ, dont 6 de la coopérative.
Les cépages qui y sont plantés sont le tannat, le malbec, le fer servadou, l'abouriou, le merlot, le cabernet franc et le cabernet sauvignon.
Ce vin-ci nommé Le Vin Noir est très aromatique avec des aromes et des saveurs de prune.
C'est une belle présence en bouche, ferme, serré. C'est du solide, sans être trop gros.
Les tanins et le fruit sont bien intégrés.
La finale est persistante sur une légère amertume.
C'est agréable à boire.
Tannat 50 %, merlot 30 % et cabernet franc 20 %.
Une production de la coopérative La Cave de Donzac.  (45 vignerons sur 160 hectares. 45 % rouge; 40 % rosé et 15 % de blanc. Exportée à 40 %.)
Servir à 15 degrés avec les viandes grillées et les pâtes.
Alc. 13 %. Sucre 2 g/l.
Un vin de spécialité en approvisionnement continue. En ligne (16) et dans 158 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,15 $

Skouras, Cuvée Prestige, Moscofilero-Roditis 2014

Les vins blancs de Grèce ont conquis le coeur des Québécois.
C'est surtout dû à leur fraicheur, leur vigueur et leur originalité.
Il y a maintenant 65 vins grecs à la SAQ, dont 35 blancs.
Ici, le producteur a eu l'intelligence de mettre le nom des deux cépages sur l'étiquette: moschofilero et roditis. Donc, si on connait le moschofilero on s'attend à un vin très floral.
C'est bien le cas. C'est très aromatique: fleur et muscat. Au nez, on s'attend à un vin légèrement sucré.
Pourtant en bouche c'est sec. Le fruité est ample, assez gras tout en étant minéral. D'une belle vivacité, c'est bien rafraichissant et totalement original.
Roditis à 70 % et moschofilero à 30 %. Le roditis est un raisin à peau rosé. Il serait le cépage blanc le plus répandu en Grèce. Élevage en cuve inox. Région du Péloponnèse.
Capsule à vis.
Alc. 12 %. Acidité 6,2 g/l. pH 3,12.
En ligne (2) et dans 68 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,45 $

Château Bonnet, Saint-Amour 2014

Saint-Amour: il n'y a que trois vins de ce cru du Beaujolais à la SAQ.
C'est une petite AOC de 320 hectares dans le département de Saône et Loire.
Celui-ci est assez aromatique sur des notes de fruits noirs.
Belle texture fine et coulante. Tanins fins.
C'est juteux et agréable à boire.
Finale sur le fruit avec une légère note d'épice.
Gamay, macération semi-carbonique.
Servir frais à 14 degrés et aérez.
Potentiel de garde de 3 à 5 ans.
Alc. 12,8 %. Acidité 3,85 g/l. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (171) et dans 143 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,20 $

Brouilly, Voujon, Domaine Ruet 2014

Brouilly: il y a 15 vins de ce cru du Beaujolais à la SAQ.
Ce vin du Domaine Ruet est léger avec de jolies saveurs de petits fruits, de cerises.
C'est un gamay juteux et épicé. Les tanins sont très fins.
Longue finale savoureuse qui rappelle les cerises.
Les vendanges se font encore manuellement.
Servir à 14-15 degrés pour apprécier pleinement ce fruité.
Alc. 12,9 %. Acidité 3,35 g/l. Sucre 2,3 g/l.
En ligne (24) et dans 61 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,10 $

Kilikanoon Kavel's Flock Shiraz 2013

Un vin très aromatique, très shiraz, très Nouveau Monde.
Des aromes et des saveurs de coulis de fruit chauffé, brulé et chocolaté.
Texture ronde, riche, peu acide et peu tannique. Sec.
Servir bien frais à 12-14 degrés.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (67) et dans 122 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,35 $

Cerro Añon, Crianza Rioja 2013

La popularité des magasins SAQ Dépôt s'accroit.
Il y a maintenant 10 de ces magasins à rabais au Québec.
Une bouteille sur 5 vendue dans les 402 succursales de la SAQ l'est dans ces seules 10 succursales.
Elles ont de 360 à 720 vins.
Un peu plus de 120 vins y sont maintenant vendus en exclusivité.

L'Espagne y est bien représentée.
Ce vin de la Rioja a de beaux aromes fumés et boisé typique de nombreux vins d'Espagne.
La texture est belle et assez ample. Le vin est peu acide et de facture moderne.
Tempranillo, garnacha et mazuelo. Producteur: Grupo Bodegas Olarra.
Alcool 14 %. Sucre 2 g/l.
Ce vin est disponible dans 9 des 10 SAQ Dépôt.

2 étoiles
Prix: 
17,30 $

Cibadiès, Chardonnay Pays d'Oc 2015

De beaux fruits sur une note tropicale.
C'est sec. La finale est bien chaleureuse.
Ne le servez pas trop froid et laissez-le respirer.
Bouchon de plastique.
Sucre 1,4 g/l. Alc. 13 %.
De la famille Bonfils.
Dans 160 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,20 $

Tor del Colle, Rosso Veronese 2014 (1 litre)

Un vin floral, léger, peu tannique, rond, facile à boire et de facture moderne.
D'une belle longueur fruitée.
Servir frais à 14 degrés.
Merlot 60 % et corvina. Les raisins sont passerillés sur pied de vigne pendant 15 jours.
Capsule à vis.
Alc. 14 %. Sucre 12 g/l.

En ligne (5) et dans 162 magasins.

2 étoiles
Prix: 
13,05 $ le litre

Grand Listrac 2010, Louis Roche

Un bordeaux ferme, d'une pièce et d'un belle vivacité.
Un petit amer et une note végétale en finale.
Encore bien jeune. Carafez.
Merlot 60 %, cabernet sauvignon 35 % et petit verdot 5 %.
En ligne (53) et dans 26 magasins.

2 étoiles
Prix: 
27,00 $

Un VP qui craint l'intérêt d'un journaliste pour les prix de la SAQ

Retour sur l'Histoire

Voici un extrait d'un courriel d'un vice-président de la SAQ au président-directeur général.

«Conséquemment, il faut, dès maintenant, mettre [le VP aux affaires publiques et aux communications et adjoint au PDG] et son équipe dans le coup et se préparer à répondre (entre autres) aux questions portant sur notre stratégie de partage de la différence de coûtant entre le fournisseur, la SAQ et le consommateur (...). C’est exactement le genre de question qui intéresserait au plus haut point un [journaliste] lorsque l’on connaît l’intérêt marqué que ce dernier porte sur la question des prix à la SAQ.»
Signé [VP aux achats et à la mise en marché]»  11 décembre 2005.

Ce courriel a été écrit lors de la préparation de ce qui fut appelé le scandale de l'euro.

Effectivement, 17 jours plus tard, le journaliste Jacques Benoit en collaboration avec Marie Tison écrit dans le quotidien La Presse que «la SAQ incite des fournisseurs à augmenter leurs prix de gros».

Cet extrait de courriel a été publié dans le rapport annuel 2006 du vérificateur général du Québec.
Le rapport 2006 du vérificateur consacre une quarantaine de pages à cette saga qu'il a intitulée «Opération de décembre 2005» C'est intéressant à lire.


Domaine de Fussiacus, Mâcon-Fuissé 2014

C'est le seul vin de l'appellation Mâcon-Fuissé actuellement à la SAQ!
C'est d'ailleurs un nouveau produit ici.
Un très beau vin.
Des aromes de fruits blancs, de pêche.
Bien fruité en bouche, sur une petite note de cire. C'est gras, ample et presque onctueux.
Sec, bien équilibré. Une belle présence en bouche.
Finale assez persistante.
Servez-le à 10-12 degrés.
Chardonnay, pas de bois, élevage en cuve inox. Vendanges manuelles.
Alc. 13,5 %. Acidité 4 g/l (H2SO4). pH 3,25. Sucre 3 g/l.

En ligne (14) et dans 63 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,70 $

Les vins de spécialité, le point faible de la SAQ

Le connaisseur de vin se régale surtout dans la section des vins de spécialité des magasins de la société des alcools du Québec. C'est là que l'on trouve les produits nouveaux, originaux et distinctifs.

Pourtant, la vérificatrice générale du Québec dit que le secteur des vins de spécialité est très mal géré a la SAQ.

Vins au répertoire SAQ
Courant 1300
Spécialité continue 1000
Spécialité par lot 11700

En 2014-2015, il y a 1300 vins courants à la SAQ et 12 700 vins de spécialité. Parmi ces derniers il y en a 1000 en approvisionnement continu, mais 11 700 en approvisionnement par lot. C'est dans ce dernier lot que ça va mal selon la vérificatrice.

Pourquoi? Parce que le taux de roulement de ces vins est trop bas, dit-elle. Le taux de roulement est un indice de rentabilité d'un produit. Plus un produit est populaire, plus il roule vite, plus il est profitable.

Taux de roulement
Courant    x 12
Spécialité continue x 10
Spécialité lot    x 5

Le taux de roulement des vins approvisionné par lot, c'est-à-dire renouvelé de temps en temps, est deux fois moins élevé que celui des vins courants et de spécialité en approvisionnement continue. Soit 5 pour vins par lots, 10 pour les vins en spécialité continue et 12 pour les produits courants. Ça veut dire que ces derniers vins roulent 12 fois sur les tablettes en un an. Pendant ce temps, les vins renouvelés de temps en temps ont un rendement deux fois moindre.

La rotation a un coût dit la vérificatrice «Dans le commerce au détail, un produit pour lequel le taux de rotation des stocks est plus faible va normalement avoir un prix majoré plus élevé. Plus un commerçant a un nombre élevé de produits qui s’écoulent lentement, plus cela augmente ses coûts. Pour cette raison, les détaillants suivent de près le taux de rotation des stocks.»

Pourtant, la SAQ a décidé que «la même structure de majoration s’applique aux produits de spécialité et aux produits courants, sauf quelques exceptions», constate la vérificatrice.

Depuis 5 ans, la SAQ a diminué de 8 % le nombre de produits courant et a haussé de 8 400 à 11 700 celui des vins de spécialité.

La vérificatrice recommande donc à la SAQ d'«effectuer le suivi des produits de spécialité de façon à maximiser sa performance en fonction de ses stratégies de commercialisation.»

Toutefois, la vérificatrice générale ne semble pas avoir étudié en profondeur le fonctionnement de ces achats par lots. Elle dit qu'elle s'est surtout concentrée sur les achats des produits courants.

Mais pourquoi ça roule si mal parmi les vins par lot?
En tant que journaliste j'entends souvent des récriminations de la part des amateurs de vins et des producteurs. Certains vins se vendent très vite, mais malgré cela ne sont pas renouvelés, ou le sont 6 mois plus tard alors que l'engouement est passé.

Comment ça se passe à la SAQ?
D'après ce que j'en sais c'est un employé derrière son ordinateur qui décide si un vin sera renouvelé et quand. Ses critères ne me sont pas connus, ni par les agents ni des producteurs à ce que j'entends.

Pourtant, la politique d'achat de la SAQ dit qu’«Un produit offert en vente à titre de produit de spécialité peut faire l’objet d’une nouvelle commande (reconduction) lorsqu’il continue de répondre à la définition d’un produit de spécialité (clause 2.11) et lorsque le volume de ses ventes, le taux de rotation de ses stocks, son prix d’achat et l’intérêt qu’il suscite auprès des consommateurs le justifient.»

Malgré cela, le fait qu'un vin s'est vendu rapidement ne semble pas un être un critère du préposé au renouvellement. Il préférera renouveler un vin qui s'est vendu il y a 6 mois, même si ce fut lentement. «Chacun son tour», semble-t-il dire! Il peut aussi décider (seul ou avec des collèges?) que cette semaine on avantage des vins du Chili, par exemple.

Ses critères ne semblent pas être d'ordre économique. Mais pourquoi alors les vignerons ne se plaignent pas, ne font pas pression sur lui? Ne lui fassent pas remarquer qu'un tel vin s'écoule rapidement; est en grande demande, qu'il doit le renouveler de suite pour répondre à l'engouement et satisfaire le consommateur?

Ils ont peur de se faire barrer, de le fâcher, qu'il remette le renouvellement de la commande à plus tard!

C'est étonnant et même dérangeant d'entendre cela. On a peur de sa réaction!

Quelquefois, un vigneron ou son agent pose des questions, fait pression pour ce faire répondre une chose un jour et autre chose un autre jour!

On se retrouve ainsi avec des vins qui encombrent les tablettes longtemps alors que d'autres, jugés bons par les vinophiles disparaissent vite et ne sont pas renouvelés prestement. Ce mode de renouvellement bureaucratique n'est pas rentable pour la SAQ, ni pour le gouvernement, ni pour le consommateur, ni pour le producteur.

Cela frustre les consommateurs et enrage les vignerons.

Ce système de renouvellement bureaucratique devrait être modifié.

Moraza Tempranillo Bio 2014

Voici un vin de la Rioja juteux, fin, coulant et très agréable à boire.
Les tanins sont fins. La finale est plaisante et laisse une belle bouche.
Ce tempranillo a bien accompagné le couscous aux légumes et saucisses.
Servez frais à 14-15 degrés.
Alc. 13, 5 %. Sucre nd.
Dans 17 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,80 $

Don Pascual Viognier 2015

Un vin blanc d'Uruguay floral et fruité. C'est sec.
Petites notes de fruits tropicaux, d'ananas, de citron.
C'est bon.
100 % viognier.
Alc. 14 %. Sucre 2,2 g/l.

Dans 50 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,45 $

Raymond, Cabernet Sauvignon, Family Classic, North Coast 2013

Un vin juteux, très fruité, cassis, légèrement épicé, sur des aromes de violets.
C'est ample et chaleureux. Peu acide.
Agréable à boire.
Un assemblage de plusieurs régions de Californie.
Alc. 14 %. Sucre 4,2 g/l. Acidité 4,43 g/l. pH 3,74.
De la famille Boisset.
En ligne (74) et dans 37 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,05 $

Pétales d’Osoyoos 2012

Des aromes de cassis et de chêne neuf.
La texture est tannique et rugueuse.
Les saveurs de vanille sont dominantes.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,1 g/l.
Dans 147 magasins.

1 étoile
Prix: 
29,05 $

Vento di Mare Nero rouge 2014

Beaucoup moins intéressant que dans les millésimes 2012 et 2013.
C'est mou.
En ligne (25) et dans 224 magasins.

1 étoile
Prix: 
12,95 $
Syndiquer le contenu