Faciès, IGP Puglia

Un vin importé en vrac, embouteillé au Québec par la division Arista du groupe Lassonde et vendu dans le réseau des succursales de la SAQ.
Un assemblage de sangiovese et de nero d'Avola.
Aromes de fumé. Bouche très fruitée et bien épicée.
Des saveurs rappelant les cerises et les fraises.
Longue finale. C'est bon.
De la région des Pouilles.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %. Non millésimé.
En ligne (12) et dans 62 magasins.

2 étoiles
Prix: 
12,90 $

Biodynamie, Alsace et Adam

L'Alsace, les grands crus, la biodynamie, les bulles, le riesling, pinot gris... des mots qui sonnent doux à nos oreilles et à nos palais!

Le vigneron Jean-Baptiste Adam est venu présenter quelques-uns de ses vins en Outaouais; à l'Académie du vin de l'Outaouais.

Vigneron en Alsace, M. Adam s'est converti à la biodynamie après une dégustation chez un ami en Loire qui lui a fait gouter des vins. Ses préférés se sont révélés être des vins bios. Il a alors abouti chez Nicolas Joly, dit le pape de la biodynamie. La conversion a été totale. Depuis 2004, il soigne ses 20 hectares de vignes selon les préceptes de la biodynamie et il en est très fier.

Donc levures indigènes, vendanges manuelles, observation et soins intensifs de la vigne et exit les pesticides.

Ses vins sont droits, précis et succulents. De plus, Jean-Baptiste Adam n'a pas succombé à la mode des cuves en acier inoxydable. Il utilise toujours de vieux foudres pour élever ses blancs.

En biodynamie, ses raisins arrivent à maturité 8 jours avant les voisins, dit-il, tout en conservant une belle acidité.

Le défi d'aujourd'hui en Alsace c'est la date de récolte qui arrive de plus en plus tôt. Il fait très chaud en Alsace, le Soleil est abondant et les changements climatiques évidents.

La dégustation commence comme il se doit avec un crémant que M. Adam exige qu'il soit servi dans un grand verre et non une flute. «C'est avant tout un vin. Il est aromatique et vineux.» Ses bulles seront alors perçues en bouche et non à l'oeil. Le Crémant Brut Les natures (bio) est sec avec ses 7 grammes de sucre. Il a des saveurs de craie, de noix, de bonbon jaune. Encoe meilleur en se réchauffant dans le verre. Les raisins sont vendangés très tôt, vers le 20 août. C'est bien bon. 34,25 $ en commande privée.

Oui, les vins de Jean-Baptiste Adam ne sont plus disponibles à la SAQ. Allez donc savoir pourquoi.

Le deuxième vin est fait du cépage auxerrois, dit aussi pinot auxerrois. Cépage typique de l'Alsace. L'Auxerrois Vieilles Vignes 2017 (34 $) est très beau, sec, d'une texture serrée, vif, minéral, assez riche et très long. Original et bien agréable à boire.

Le troisième est le Grand Cru Kaefferkopf Riesling 2015. Cru réputé et facilement vendu, ses producteurs n'avaient jamais cru nécessaire de demander de le classer en grand cru. Ils se sont ravisés il y a quelques années, sous l'insistance de M. Adam, et Kaefferkopf a été ajouté à la liste des 50 grands crus d'Alsace. Il est donc le 51e. Ce 2015 est un grand vin absolument délicieux aux fins aromes de pétrole. C'est gras, fruité, légèrement sucré (4 g/l), citron confit, floral, bonbon jaune, note de noix. Superbe et pour la longue garde. (64,10 $)

Letzenberg Pinot gris 2016 est peu aromatique, mais d'une belle bouche sucrée (33,4 g/l), ample, assez fin et très persistant. Letzenberg est un lieu dit. À 61,85 $ c'est très bon, original et cher.

Le dessert est un somptueux vin moelleux, le Vendanges Tardives, Pinot Gris 2015. Sucre (66 g/l) et acide en bel équilibre. C'est ample, gras, sucré et très persistant. (70,30 $ en commande privée auprès de l'agence IVSP).

Donc, des vins de grande qualité, à découvrir, plutôt cher, en commande privée, à mettre en cave et à apprécier sur plusieurs années.

Vernaccia di San Gimignano, Fattoria San Donato 2017

Un beau vin blanc de Toscane au parfum léger.
Un beau vin sec, assez vif, sur un joli fruité fin. C'est agréable, minéral, légèrement salin sur des notes d'aneth.
La vernaccia donne des vins très désaltérants. On prononce ver-na-tchia
Un beau vin désaltérant.
Vernaccia 95 % et vermentino.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,8 g/l.
Dans 81 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,45 $

Torrelongares Reserva 2013

D'un rouge pâle brillant. Nez fin, petits fruits et épices.
Bouche souple, fraiche, coulante, légère, fine et agréable.
Une belle finale légèrement fumée.
Grenache, tempranillo et shiraz.
Appellation Cariñena.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,4 g/l. Acidité 5,7 g/l.
En ligne (5) et dans 101 magasins, dont 3 SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
18,20 $

San Felice, Chianti Classico 2017

Le vin de la semaine   

Le meilleur millésime des dernières années pour ce très beau chianti-classico.
Il s'ouvre sur des aromes de petits fruits rouges, de cerise.
La bouche est belle et tendue sur des tanins assez fermes.
Ce qui lui donne une texture d'un beau granulé.
Longue finale. Sangiovese 80 %, complété de colorino et de pugnitello. Élevé en grands tonneaux de bois de Slovanie.
Servir frais à 15-16 degrés. La qualité des acides et des tanins nous indiquent que ce vin pourrait encore s'améliorer après 3 à 5 années de cave.
Alc. 13 %. Sucre 2,5 g/l. Acidité 6 gl.
Bouchon de liège aggloméré.
Une production de 260 000 bouteilles.   [Échantillon reçu].
Une très belle réussite.
En ligne (132) et dans 136 magasins, dont 3 SAQ-Dépôts.

3 étoiles
Prix: 
18,95 $

Vin : meilleurs vendeurs en valeur au Québec

Voici la liste des vins les plus vendus en dollars au Québec pour les années 2017-2018 et 2018-2019, ainsi que leurs rangs pour chacune de ces années.

On remarque que certains de ces vins sont vendus en épicerie et quelques-uns sont au format d'un litre. Nous constatons aussi que certains vins blancs sont en progressions, tels que le Fumée Blanche et le Wallaroo blanc qui a dépassé le Wallaroo rouge.

Le Sauvignon blanc Kim Crawford de Nouvelle-Zélande occupe toujours la première place.

2017 2018    
1 1 Sauvignon blanc Kim Crawford 19,95$
3 2 Sangiovese/Cab.-Sauv. Liano 26,95$
2 3 Bù Splendido vin blanc  (Épicerie) 15,50$
6 4 Smoky Bay vin rouge         (1 litre) (Épicerie) 13,20$
9 5 Sauvignon bl. Fumées Blanches Cotes de Gascogue 14,10$
7 6 Wallaroo Trail lot 313 blanc    (1 litre) (Épicerie) 13,40$
8 7 Veuve Clicquot Ponsardin Brut Champagne 71,25$
4 8 Wallaroo Trail Bin 212 rouge    (1 litre) (Épicerie) 13,40$
5 9 Red Revolution Vin Rouge       (1 litre)  (Épicerie) 13,25$
12 10 Brouilly Georges Duboeuf 18,75$
13 11 Ruffino Chianti 14,95$
15 12 Wallaroo Trail Bin 212 shiraz   (4 litres) (Épicerie) 45,75$
  13 Pinot Grigio Lumina Ruffino Delle Venezie i.g.t. 13,30$
20 14 Bourgogne Aligoté Albert Bichot 15,90$
17 15 Shiraz/Cabernet Jacob's Creek  Australie 13,75$
14 16 Dogajolo Carpineto Toscana i.g.t. 15,95$
19 17 Apothic Red Californie 14,95$
21 18 Sauvignon blanc Oyster Bay Marlborough 19,05$
10 19 Chenin blanc Robertson Winery Robertson 9,60$
16 20 Merlot Grand Sud Vin de France   (1 litre) 11,75$
11 21 Le Pive Gris Sable de Carmague Rosé 15,60$
@vinquebec.com 

Il est à noter ici que les meilleurs vendeurs en dollars ne sont pas nécessairement les meilleurs vendeurs en quantité. Nous verrons prochainement qui sont les vins les plus vendus au Québec. En attendant, vous pouvez consulter la liste des meilleurs vendeurs en volume de l'année précédente.

Faibles hausses du dividende de la SAQ

La direction de la Société des alcools du Québec s'engage à hausser très légèrement le dividende qu'elle versera au gouvernement au cours des prochaines années.

D'après ce qui a été dévoilé ce matin par la présidente de la SAQ, Catherine Dagenais, devant les députés membres de la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale, le montant que la société d'État s'engage à donner au gouvernement sera de 1 milliard 161 millions de dollars pour la prochaine année et de 1 milliard 180 millions $ pour l'année suivante.

L'an dernier, la SAQ a remis 1 milliard 113 millions au Trésor public. On est ainsi loin des fortes hausses successives des années précédentes.

En 2010, le dividende était de 867 millions $; en 2005 c'était 545 millions $.

D'autre part, il a aussi été question de la promesse électorale de la CAQ de libéraliser le commerce du vin au Québec. Le ministre des Finances de la CAQ maintenant au pouvoir a répété qu'il n'en était pas question pour le moment.

Éric Girard dit que ses priorités sont l'éducation et l'investissement des entreprises. Le ministre a aussi affirmé que la dernière étude sur le sujet, celle de Price Waterhouse Coopers (PwC), ne le satisfaisait pas du tout et n'est vraiment pas concluante, selon lui. Le ministre a ajouté qu'il n'en était qu'au début de sa réflexion sur le sujet et encore à l'étape de «cadrer le processus de discussion de l'avenir de la SAQ.» Il a laissé entendre qu'il ne laissera surement pas ce dossier à une firme extérieure au gouvernement.

Il est évident que le nouveau gouvernement a d'autres chats à fouetter en ce début de mandat.

___________

Au sujet de cette étude de PwC, voir Une étrange étude sur l'amélioration du modèle d'Affaires de la SAQ.

TRANSFORMER LE DIVIDENDE DE LA SAQ EN TAXE

La SAQ doit remettre chaque année plus d’un milliard de dollars au gouvernement.
C’est ce qui est appelé un dividende, mais un dividende exigé. Est-ce qu’une somme exigée peut vraiment être appelée dividende?

C’est plutôt une taxe théorique comme l’affirmait en 2016, le président du comité d’étude sur la Régie des alcools de l’Ontario, Ed Clark.

Ce dividende devrait être transformé en taxe, ce serait ainsi plus transparent. C'est une suggestion qui a été faite en 1971 par le juge Thinel et qui vient d'être reprise par l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS) dans son dernier livre «Du vin et des jeux».

La principale composante du prix de détail des produits à la SAQ est ce dividende; cette majoration qui rapporte plus d'un milliard de dollars.

Mais est-ce vraiment un dividende?
«Il ne fait aucun doute que les "bénéfices" de la Régie ne sont qu'une forme implicite de taxation». C'est ce que disait le juge Lucien Thinel en 1971.

Le gouvernement de Robert Bourassa avait demandé au juge Thinel de faire enquête sur les malversations à la Régie des alcools du Québec. Le juge a donc présidé la Commission d'enquête sur le commerce des boissons alcooliques.

Sa principale recommandation a été de scinder la Régie des alcools en deux entités distinctes: la Régie des alcools et la Société des alcools. Ce qui fut fait.

De plus, le juge a recommandé que le dividende de la SAQ soit transformé en taxe. Ce qui n'a pas encore été fait.

Taux de majoration globaux
Le juge Thinel notait que la Régie appliquait des taux de majorations globaux pour couvrir ses frais de fonctionnement et assurer des recettes fiscales pour le gouvernement. Il soutenait que la majoration fiscale devait être distincte de la majoration commerciale. «Pourtant, une telle dissociation apparait indispensable à la rationalisation de l'activité de l'État... la confusion qui règne actuellement n'est ni à l'avantage de la Régie ni à l'avantage de l'État.»

Donc, la société d'État applique une taxe sans que le Parlement n'ait à se prononcer sur cette taxe. Ce qui va à l'encontre du principe du «No taxation without representation». «C'est une anomalie qu'une distinction entre majoration fiscale et majoration commerciale corrigerait», insistait le juge Thinel.

Sans cette distinction, il est bien difficile de juger de la performance de la SAQ. C'est ce qui faisait dire aussi à M. Ed Clark qu'il ne pouvait déterminer si la LCBO était rentable.

Le juge Thinel ajoute, au sujet de la société d'État québécoise «à l'heure actuelle, il est difficile, sinon impossible, d'évaluer la qualité de l'administration: son dynamisme ou son relâchement sont tous deux noyés dans les taux globaux de majoration.»

Taxe fixée par l'État
Il conclut que «la majoration fiscale devrait être fixée par l'État à la manière des autres taxes à la consommation».

Voici donc la recommandation qu'il faisait à ce sujet en 1971.

Recommandation 46
Pour assurer une réforme efficace du régime de commercialisation des boissons alcooliques, on devrait au préalable établir deux majorations distinctes: l'une fiscale, l'autre commerciale. L'État fixerait, à la manière des taxes à la consommation, les taux de majoration fiscale applicable aux différents types de boissons alcooliques. Il définirait également les normes de la société d'État devrait suivre dans l'établissement de la majoration commerciale.

C'est ce qu'a fait l'Alberta en 1993 et selon l'IRIS elle perçoit sur l'alcool un montant par habitant similaire à celui du Québec.

Les dirigeants de la SAQ sont coincés entre leur rôle de collecteur de fonds pour l'État et celui de vendre du vin. Ce sont des employés qui décident de la taxe et non les députés. Ces employés taxent d'ailleurs plus les pauvres que les riches. Ce qui est à l'origine de bien des égarements dans leur système d'achats et de fixation des prix.

Si le Parlement du Québec appliquait finalement la recommandation de la Commission Thinel et fixait une taxe équivalente au milliard actuel, ceci assurerait plus de transparence et permettrait aux gens de la société d'État de se consacrer à la vente de vin et non à la collecte de fonds pour le gouvernement.

Cette taxe serait un pourcentage ajouté au prix de vente de détail des vins. Elle pourrait être haussée ou réduite selon les besoins et surtout selon la volonté des gens élus et responsables devant la population.

_________

Saint-Clair, Sauvignon 2018

Un sauvignon vif, bien herbacé et rafraichissant.
Des saveurs de raisins verts et de poivron vert.
C'est vivace et persistant.
Un sauvignon typique de la Nouvelle-Zélande.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,5 g/l. Acidité 7,1 g/l.
Capsule à vis.   [Échantillon reçu]
En ligne (15) et dans 102 magasins ainsi que dans 2 SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
20,60 $

Château Des Estanilles, l'Impertinent 2016

Très aromatique, charbon de bois. Belle bouche ample, tanique et ferme.
D'un beau granulé. Assez serré. Longue finale sur les cerises noires.
Servir à 15 degrés.
Appellation Faugères.
Vendanges manuelles. Syrah 30 %; grenache 20 %; mourvèdre 20 %; cinsault 15 % et carignan 15 %.
Alc. 14 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,05 $

Savoie Apremont, Cuvée gastronomique, Jean Perrier et Fils 2018

Moyennement aromatique; petits fruits blancs.
Frais, vif, belle acidité, minéral, sec et assez long.
Cépage: jacquère. Vendanges manuelles. Élevage en cuve inox.
Un très bon rapport qualité/prix.
Pour accompagner les crevettes entre autres.
Bouchon de plastique.
Alc. 11,5 %. Sucre 3,2 g/l. Acidité 3,3 g/l. pH 3,15.
En ligne et dans une centaine de magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,85 $

Sushi, Arthur Metz 2018

Le vin s'appelle Sushi et on comprend pourquoi. Le producteur dit qu'il s'accorde parfaitement avec les spécialités de poisson cru.
Il est aromatique et bien muscaté. Vif, minéral, citronné, floral.
Ses saveurs persistent longtemps.
Riesling 30 %; pinot gris 25 %; muscat 20 %; pinot blanc 15 % et gewuztraminer 10 %.
Capsule à vis.   [Échantillon reçu]
Alc. 12,5 %. Sucre 8,5 g/l. Acidité 5 g/l.
En ligne et dans une soixantaine de magasins.
 

2 étoiles
Prix: 
18,95 $

Santi Nello Pinot noir 2017

Un pinot noir au fruité assez fin et d'une belle présence en bouche.
C'est juteux et agréable. Les tanins sont fins.
La finale est sur le fruit avec une note végétale.
Servir frais à 14 degrés.
IGT Trevenezie. Une grande région qui comprend la Vénétie, le Trentin et le Frioul.
Alc. 13 %. Sucre 2 g/l.
Capsule à vis.     [Échantillon reçu]
En ligne et dans près de 400 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
10,60 $

Monasterio de la Viñas, Gran Reserva 2011

Un beau nez légèrement boisé et aromes de fruits noirs.
Belle attaque sur le fruit, puis les tanins emplissent bien la bouche.
C'est assez ferme, serré, robuste, vineux et corsé.
Une belle longue finale complète le tout.
Un vin de belle qualité presque mature et il pourrait faire encore quelques années de cave.
Grenache, tempranillo et cariñena. Les deux derniers cépages sont élevés 24 mois en barrique de chêne de France pendant que le grenache est vieilli en barrique de chêne américain.  AOC Cariñena.
Alc. 13,5 %. Sucre 2 g/l.      [Échantillon reçu]
En ligne et dans près de 300 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.
 

3 étoiles
Prix: 
19,50 $

Les Dames Blanches du Sud 2016

Il n'y a que deux vins de cette appellation Grignan-les-Adhémar, autrefois appelée coteaux du Tricastin. Deux vins de la même maison: le Domaine de Grangeneuve.
Un blanc et un rouge. Ici, c'est le blanc.
Il est floral, légèrement muscaté sur des notes de pêche.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
C'est minéral, original et exotique.
Longue finale sur les agrumes.
Un bel assemblage de viognier 40 %; marsanne 30 %; roussanne 20 % et grenache blanc 10 %.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13,5 %. Acidité 2,98 g/l (H2SO4). pH 3,58.
En ligne et dans plus de 80 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,40 $

Malat Gewurztraminer Orange 2017

Un vin dit orange d'Autriche fait de gewurztraminer qui est plutôt blanc doré et bien léger.
Il n'a pas les caractères que l'on retrouve souvent dans ces vins dits oranges. Il n'est pas tanique, est bien léger et plutôt élégant.
Il est plutôt neutre avec peu de saveurs particulières et on n'y retrouve pas les caractéristiques habituelles du cépage gewurztraminer.
Plutôt cher pour ce qu'il donne.
Capsule à vis. Sucre 1,9 g/l.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

2 étoiles
Prix: 
29,95 $

Listel Gris Rosé 2018

Un bon rosé pas cher pour accompagner le printemps.
Rose pâle, orangé et floral.
Une belle bouche ample, presque moelleuse et fruitée.
Il y a là de la belle matière.
Longue finale assez chaleureuse.
Des sables de Camargue.
Alc. 12,5 %. Sucre 4 g/l.
Capsule à vis.    [Échantillon reçu]
En ligne et dans presque tous les magasins y compris les magasins dépôts.

Selon le journal Midi Libre, Listel serait la marque de rosée la plus vendue de France. Sa production provient de 4000 hectares de vignes sur des sols de sables près de la mer Méditerranée.
Voir une photo aérienne d'une partie du terroir.

2 étoiles
Prix: 
11,90 $

Georges 2011

Si vous aimez les odeurs de cuir et d'écurie dans vos vins, celui-ci vous plaira peut-être. L'odeur de cheval est très forte, mais ce n'est pas une odeur de cul de cheval, mais plutôt de selle de cheval et cette odeur ne camoufle pas tout le fruité. Visiblement le vin est contaminé par les fameuses levures Brettanomyces. Ce qui lui donne un certain caractère. C'est d'une texture assez serrée. Il y a là plus de tanins que de fruit. Des tanins bien secs. L'acidité est vive. La première gorgée est intéressante, mais le vin lasse vite. Une deuxième bouteille avait le même caractère, mais en légèrement plus accentué coté écurie.
Un vin qui ne fera pas l'unanimité. Ça semble être un deuxième arrivage du même millésime.
La contrétiquette est presque poétique. «Succulentes notes fruitées qui viennent s'enfourner dans un âtre à la carrure virile, mais au lieu d'y rencontrer la bête, on en ressent une sensuelle enveloppe câline dans laquelle on a vite envie de se blottir.» Au lieu de câline, je dirais plutôt chevaline.
Producteur Georges Puy Parahy.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,5 g/l.

Le site de la SAQ indique qu’il n’y en pas en écurie, mais il y en a. 

1 étoile
Prix: 
16,95 $

Newton, Chardonnay non filtré 2015

Un très beau bouquet ample et profond.
Des aromes de miel et de poire.
Une jolie bouche assez ample et serrée.
D'un bel équilibre entre le fruit, l'alcool et l'acidité.
Un beau boisé sur une matière assez grasse.
Longue finale qui rappelle les aromes perçus au nez.
Il a bien accompagné la pintade et sera assez costaud pour accompagner le jambon de Pâques.
Acidité 5,8 g/l. pH 3,39. Sucre 2,2 g/l. Alc. 14 %.
Bouchon aggloméré Diam 10.     [Échantillon reçu]
Possiblement pour quelques années de cave.
48 hectares de vignes sur un domaine de 260 hectares.
En ligne et dans près de 20 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
69,50 $

Château de Chaintré, Mâcon-Chaintré 2016

Un chardonnay aromatique, bien expressif aux parfums de pêche et d'ananas.
Une belle bouche ample, fruitée, riche, glycérinée, minérale et assez tendue.
Élevage en cuve inox.
Vendanges manuelles.
Mâcon-Chaintré est une toute petite appellation de 61 hectares. Le domaine a 6 hectares sur cette appellation. Il n'y a que deux vins de cette appellation à la SAQ.
Sucre 2,1 g/l. Alc. 13,5 %. Acidité 3,3 . pH 3,49.
Domaine de Fussiacus.    [Échantillon reçu]
En ligne et dans plus de 70 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,70 $

Couly-Dutheil Les Chanteaux 2016

Le vin de la semaine   

Chinon que c'est bon!
Et c'est un chinon blanc, fait du cépage chenin.
Le vin est gras, bien glycériné, savoureux avec des saveurs qui rappellent un peu les vins botrytisés. C'est ample, expressif, agréable et gouleyant.
Très bon.
Possiblement pour quelques années de cave.
Alc. 14 %. Sucre 5,6 g/l.
En ligne (10) et dans 59 magasins.

La glyrérine est un élément important dans le vin. Le troisième en quantité. Pourtant, on en parle rarement. 

La glycérine, appelée aussi glycérol, donne de la rondeur, du gras, du corps, du velouté, du moelleux ou de l'onctuosité au vin. Il peut en avoir de 2 à 30 grammes par litre. (2 à 11 grammes dans les vins secs où il constitue aussi le troisième élément en poids après l'eau et l'éthanol.)

C'est donc un composé essentiel de la texture du vin avec l'acide, le sucre, l'alcool et les tanins. Voir l'article La glycérine dans le vin.

3 étoiles
Prix: 
24,05 $

DE BONS VINS BIOS

La SAQ offre 10 fois les points sur les vins bios d'ici au 22 avril.
Alors, si vous voulez en profiter voici de bons vins bios.

Nemausa 2017 Rosé Rhône 3,0 17,50$
Solensis, Gérard Bertrand 2017 Rouge Languedoc 3,0 18,35$
Moraza, Tempranillo, Rioja 2017 Rouge Espagne 3,0 18,60$
Clos de la Févrie, Muscadet 2016 Blanc Loire 3,0 18,95$
Canet Valette, Antonyme, Saint-Chinian 2017 Rouge Languedoc 3,0 19,90$
Calcari, Parès Baltà 2017 Blanc Espagne 3,0 20,35$
Rosso Conero, Moroder 2015 Rouge Italie 3,0 20,65$
Mon Péché, Saint-Chinian 2016 Rouge Languedoc 3,0 21,10$
Les Cocalières, Blanc, Domaine d'Aupilhac 2017 Blanc Languedoc 3,0 31,00$
Beau Bonhomme 2017 Rouge Espagne 2,5 12,80$
Los Frailes, Monastrell-Garnacha 2015 Rouge Espagne 2,5 16,75$
Cademusa, Pinot Grigio et Catarratto 2017 Blanc Italie 2,0 11,00$

D'autres vins bios de qualité...

Pouilly Fumé, Terre de Caillotes, Complices de Loire 2017

Un beau sauvignon de l'appellation Pouilly-Fumé.
D'un fruité fin sur une légère note herbacé.
C'est vif, tendu, précis et délicieux.
Servir à 10 degrés.
Il a bien accompagné le crabe.
Une parcelle d'un seul hectare. Élevage en cuve inox.
Dans 62 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
29,35 $

Peraclos, Montagne Saint-Émilion 2016

Un beau vin de Bordeaux rouge plutôt pâle et brillant.
Moyennement aromatique sur des notes de petits fruits.
Jolie bouche fruitée, serrée sur de petits tanins assez fermes.
Fruité et une note de carton que l'on retrouve souvent dans les vins de Bordeaux.
Belle fin de bouche tanique.
Facile à boire.
Merlot à 80 %, cabernet franc 10 % et cabernet sauvignon. Élevage 12 moins 50 % sous bois et 50 % en cuve inox.
Produit par les vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Émilion qui regroupe 1150 hectares de vignes.
Alc. 13,26 %. Sucre 3,5 g/l.  Acidité 3,06 g/l. pH 3,57.  [Échantillon reçu]
En ligne (28) et dans 118 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,15 $

Domaine des Huards, Pure, Cheverny 2017

Un bel assemblage bio de sauvignon et de chardonnay de l'appellation Cheverny en Loire.
Il s'ouvre sur des aromes de fruits blancs et d'embruns salés.
Une belle attaque fruitée et herbacée. C'est sec, original, assez vif et assez long.
Culture en biodynamie. Sauvignon à 85 % et chardonnay. Vendanges manuelles. Levures indigènes. Élevage en cuve. Servir à 8 degrés. Famille Gendrier. Domaine en biodynamie.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,3 g/l.
Dans 98 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
25,05 $

Blés Crianza 2016

Un vin espagnol bio aux aromes d'épices.
Le vin a de beaux tanins fermes et des flaveurs de fruits chauds.
La finale est longue et chaleureuse.
Un vin rouge bio de bon rapport qualité/prix.
Cépages : mourvèdre, tempranillo et cabernet sauvignon.
La contrétiquette indique «Conviens aux végétaliens».
En ligne (131) et dans 350 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
14,55 $

Château Grand Bern, Bordeaux supérieur 2016

Moyennement aromatique. Petits fruits.
Juteux et velouté. De beaux tanins lui donnent une belle texture.
Moyennement ferme.
Finale veloutée, fruitée et chocolatée.
Bien fait et agréable.
Merlot à 60 % et cabernet sauvignon. Élevage moitié en futs de chêne, moitié en cuve.
Du groupe Vignobles Gonfrier qui possède 16 châteaux à Bordeaux.
Alc. 13,5 %. Sucre 2 g/l.      [Échantillon reçu]
En ligne (23) et dans 116 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,45 $

La SAQ pousse les spiritueux

La Société des alcools du Québec fait de plus en plus d'argent avec les spiritueux.

Lorsque nous consultons les chiffres de la SAQ sur ses ventes, nous constatons que les ventes des spiritueux s'accroissent plus vite que celles des vins.

C'est ce que nous voyons en comparant les chiffres que vient de publier la société d'État pour son dernier trimestre comparés à ceux du même trimestre en 2013.

Ainsi, en 5 ans, les hausses de ventes en dollars des spiritueux se sont accrues de 18,1 %; alors que les hausses des ventes de vin n'ont été que de 4,6 %.

La SAQ augmente ainsi beaucoup plus vite ses revenus grâce à la vente d'alcool fort. Elle se vante même dans son dernier communiqué de presse d'avoir accru fortement les ventes de gins locaux. «Depuis le début de l’année, la catégorie des gins québécois a obtenu une croissance de 21 % de ses ventes en volume.»

Ventes dans les succursales de la SAQ
3e trimestre
  2013 2018  
Millions $
 Spiritueux  237  280 + 18,1 %
 Vins  789  826 + 4,6 %
 Millions de litres 
Spiritueux 8 8,8 + 10   %
Vins 40,6 43,7 +  7,6 %
Chiffres exprimés en millions de dollars et millions de litres.
Ne comprennent pas les vins vendus aux épiceries.

Les ventes en volume de spiritueux augmentent aussi plus vite que celles des vins; soit + 10 %, contre + 7,6 %.

La SAQ, tout comme les autres monopoles d'alcool au Canada, fait beaucoup plus d'argent avec un litre d'alcool fort qu'avec un litre de vin. «Le Canada impose déjà des taxes sur l'alcool parmi les plus élevées au monde et, dans le cas des spiritueux, vous payez 80% de taxes», révèle Jan Westcott, président et chef de la direction de Spirits Canada.

Est-ce une tendance lourde? Est-ce la volonté de la direction de la SAQ de nous faire boire plus d'alcool ?

Aujourd'hui, en première page de son site internet, la SAQ nous dit «Explorez plus de 800 recettes de coktails.» Elle nous propose dans les pages suivantes 855 recettes de cocktails avec de la vodka, du rhum, du gin, de la téquila et des ligueurs.

La société d'État vend aujourd'hui 2158 spiritueux différents; la plupart, à plus de 40 $. Chaque semaine, il y en a une trentaine de nouveaux. Elle fait aussi des soldes en ligne sur les spiritueux; des soldes de 15 à 25 %. Finalement, elle fait aussi de la promotion en envoyant des courriels à ses nombreux abonnés de sa carte Inspire.

Elle vise les jeunes
De plus, la société des alcools fait une intense promotion de spiritueux dans les réseaux sociaux, peu dans Tweeter, utilisé par les consommateurs matures; pas mal dans Facebook, mais surtout dans le réseau social qui est populaire auprès des jeunes : Instagram. Voir Instagram.com lasaq.

D'ailleurs, au cours des derniers mois, la grande majorité des publications de la SAQ dans Instagram est de la publicité sur les cocktails et les spiritueux: surtout de gin et de vodka. Elle y parle bien moins de vin!

Lucchine, Valpolicella Classico 2017, Tedeschi

Le vin de la semaine    

Très aromatique, exubérant même sur de beaux aromes de petits fruits rouges et d'épices.
C'est coulant, souple et juteux tout en étant sèveux.
Peu tanique, Sec, agréable, floral et fin.
Un vin délicieux et un très bon rapport qualité/prix.
Un bel assemblage de rondinella (30 %), corvinone (25 %), corvina (25 %) et de molinara (10 %). Région Vénétie.
Servir à 14 degrés.
Alc. 13 %. Sucre 2,6 g/l.
En ligne (27) et dans 92 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,00 $

Beau Bonhomme 2017

Un vin léger, au fruité fin et bien épicé.
C'est coulant, juteux, peu tanique et bien agréable à boire.
De belles saveurs de kirch.
Un vin bio d'Espagne d'un très bon rapport qualité/prix.
Région de Jumilla. Cépage monastrell. Vendanges manuelles. Cuve inox.
Capsule à vis. Alc. 14,5 %. Sucre 4 g/l.
En ligne (79) et dans 229 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
12,80 $
Syndiquer le contenu