Lirac Rouge 2012, Château Mont Redon

Un vin du Rhône très aromatique, petits fruits. Bouche fruitée, peu tannique.
Vineux. Un vin chaleureux, même capiteux.
Servir frais à 15 degrés.
Grenache 70 %, syrah 20 % et mourvèdre 10 %.
Alc. 14,5 %.
Dans 61 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
24,30 $

Beaujolais nouveau Ontario-Québec

Les Beaujolais nouveaux sont trois dollars plus chers au Québec qu'en Ontario!

La SAQ et la LCBO mettent en vente quatre Beaujolais nouveaux demain.
Toutefois c'est beaucoup plus cher au Québec où les prix vont de 16,75 $ à 19,70 $.
Alors qu'en Ontario c'est de 13,95 $ à 15,95 $.
De plus en Ontario il y a deux beaujolais-villages réputés de meilleure qualité que les simples beaujolais.

Le Duboeuf est 3,65 $ plus cher à la SAQ. Le Mommessin est 2,80 $ de plus.

Les deux monopoles proposent aussi des vins nouveaux provenant d'autres régions.
Le Gamay Duboeuf est 3 $ de plus au Québec.
L'Ontario propose deux vins nouveaux d'Italie à 9,45 $ et 9,95: la SAQ en propose un à 11,80 $!
La LCBO offre aussi un vin nouveau de l'Ontario.
 

SAQ
LCBO
Georges Duboeuf Gamay Nouveau Ardèche 12,95$ 9,95$
Mommessin Beaujolais Nouveau 16,75$ 13,95$
Georges Duboeuf Beaujolais Nouveau  18,60$
Beaujolais-Villages Nouveau G. Dubœuf  14,95$
Dom. des Terres Dorées Beaujolais 19,70$
Dominique Piron Beaujolais Nouveau  18,75$


Beaujolais Nouveau Primeur Art's,  13,95 $
Beaujolais-Villages Nouveau J. Drouhin  15,95$
Botter Novello Sangiovese 2014  11,80$

Novello del Veneto Negrar  9,95$
Novello Rosso Terre di Chieti Tollo  9,45$
Syrah Primeur, JeanJean, Couleurs d’automne 12,95$  

Syrah Merlot Primeur Catalan  9,95$

Gamay Nouveau The Fool VQA Reif Estate  11,95$

Les années précédentes, le meilleur vin nouveau était souvent celui d'Italie.

  Attention! Il reste encore du Beaujolais nouveau de l'an dernier (2013) dans plusieurs succursales de la SAQ.

Tor del Colle 2013

Rosso Veronese igt.
Aromatique, fruits chauds sur des notes de tabac et de chocolat. 
Attaque souple, puis belle chaleur en bouche. Une sensation de fruits sucrés, de confiture chaude. Peu tannique. Belle rondeur en bouche. Plutôt long. 
Un litre. Capsule à vis. Alc. 14 %.
La fiche technique dit demi-sec. 
Merlot 60 % et corvina 40 %. Raisins passerillés sur pied de vigne, ce qui lui donne un petit côté appassimento.
Une nouveauté.
De la maison Botter qui est le premier fournisseur de vin d'Italie au Québec.
Prix : 15,30 $ le litre; soit l'équivalent de 9,97 $ la bouteille de 750 ml.
Dans 191 magasins.
2 étoiles
Prix: 
Un litre 15,30 $

Fournisseurs de vins italiens au Canada

Je vous ai mentionné dans un texte récent que le Canada était du point de vue du consommateur de vin une multitude de sociétés distinctes.
Du point de vue des consommateurs ou du point de vue de nos monopoles d'achats de vin?
 
Lorsqu'on examine les chiffres des fournisseurs de vins italiens de nos marchés au Canada, l'on constate une grande disparité.
 
Le principal fournisseur au Québec n'est pas le même que celui du reste du Canada.
 
Au Québec, le principal fournisseur de vin italien est la compagnie Botter, qui est aussi au 5e rang de tous les fournisseurs de vin au Québec. *
 
Botter a au moins 20 vins au répertoire de la SAQ. Il en a peut-être aussi en épicerie. Il nous donne les Bottero, Vivolo, Divici, Erra, Santi Nelo et autres. C'est 3,7 millions de bouteilles.
 
Par contre, dans le reste du Canada, le principal fournisseur de vins italiens est le Gruppo Italiano Vini (Bolla, Folonari, Lamberti, Melini, etc).
 
Botter est le 10e fournisseur de vin d'Italie en Ontario et n'est pas dans les 10 premiers dans les autres provinces.
Cette maison semble avoir charmé les dirigeants de la SAQ, mais pas ceux des autres monopoles.
 
Au Québec, après Botter et Gruppo Italiano Vini, c'est MGM Mondo del Vino qui est le troisième fournisseur de vin d'Italie avec l'équivalent de 2 millions de bouteilles. Quinze vins au répertoire de la SAQ, dont Giacondi, Mezzo Mondo, Itynera et Trivini. Puis, il y a Masi, Umberto Cesari, Martini Rossi et Ruffino.
 
En Ontario, les principaux fournisseurs sont Gruppo Italiano Vini, Farnesi, Citra, Colli Albani et Masi.
 
Donc, deux gros monopoles avec des clients différents.
 
Le Québec est le principal importateur de vin italien au Canada; 45 % du vin italien va au Québec; 36 % en Ontario. Il faut dire aussi que le Québec est le premier importateur de vin au Canada.
 
 * D'après les chiffres compilés par la Délégations commerciale d'Italie à Montréal parmi les données de l'Association des vignerons du Canada et de l'Association des distillateurs canadiens.

Du vernis à ongles dans le vin

Il vous est peut-être arrivé de sentir une odeur étrange de vernis à ongles dans un vin ou de dissolvant de vernis à ongles.
 
Une lectrice m'écrit «ce week-end, j'ai bu le vin biologique argentin Zolo. J'ai remarqué qu'il avait une odeur prononcée d'acétone (exactement comme le dissolvant de vernis à ongles). Quoique l'odeur s'estompe après avoir aéré le vin, est-ce normal? Est-ce nuisible à la santé?»
 
Bonnes questions !
«L'odeur de solvant, de vernis est causée par l'acétate d'éthyle qui avec l'acide acétique participe a l'acidité volatile du vin», nous dit Pascal Patron, professeur à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) qui ajoute que cette odeur provient de la fermentation alcoolique qui a forte température favorise la production d'acétate d'éthyle. «Dans ce cas, on parle d'acescence.»
 
«En dessous d'un certain seuil, ce n'est pas un défaut. Si ce seuil est dépassé, on parle de piqure acétique, de vin piqué», nous dit le prof. Patron.
 
Cette odeur de dissolvant, caractéristique de l’acétate d’éthyle, devient un défaut du vin à une certaine concentration. Toutefois, «il n’est pas nuisible à la santé. Sa disparition lors de l’aération n’est que momentanée», ajoute l'oenologue Jérémie d’Hauteville de R&J OenoQuébec.
 
Donc, un défaut, pas dangereux pour la santé et l'aération ne le fait disparaître que momentanément.
 
Le niveau de perception de cette odeur de vernis à ongles (acétate d'éthyle) peut varier aussi d'un individu à l'autre.

Le Bouquet des Garrigues, Côtes du Rhône 2011

Le vin de la semaine ! 
Le Clos du Caillou
Du fruit pur! C'est beau, expressif, la bouche est juteuse, vineuse sur un fruité ample. Quel délice. Texture lisse. Du grenache de grande qualité. Long en bouche.
90 % grenache, 5 % syrah, 3 % mourvèdre et 2 % counoise. Récolte manuelle.
Alc. 15 %.
«La vinification précédée d’une macération à froid s’est déroulée en cuve béton thermorégulée. La fermentation alcoolique s’enclenchera ensuite de manière naturelle, grâce aux levures indigènes présentes sur les raisins. Un travail journalier, réparti entre remontages et délestages sera effectué durant toute la macération des raisins (24-30 jours). Après décuvage, le vin poursuivra son élevage en cuve béton.»
48 000 bouteilles.
Suggestions d'accords de la vigneronne Sylvie Pouizin: «aiguillette de canard aux petits fruits noirs, saucisson brioché, tablier de sapeur, rognons d’agneau déglacé au vinaigre à la framboise.»
En ligne et dans 59 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
23,95 $

R Collection Raymond lot no 5 Field Blend 2013

Beau nez fruité, bouche ronde, fruitée, juteuse. Texture souple, tanins fins. Délicieux. Cabernet, merlot, syrah, petite syrah et zinfandel.
Longue finale persistante.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 142 magasins.
3 étoiles
Prix: 
18,10 $

Raymond Napa Chardonnay Reserve 2013

Bien aromatique, ananas, bonbons jaunes.
Les mêmes saveurs au nez et en bouche.
Beau fruité.
Long et harmonieux.
Dans 33 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
25,30 $

Carmen Reserve chardonnay Casablanca 2014

Eh oui un vin de l'année!
Les vendanges ont été faites en février au Chili.
Un chardonnay vif avec de belles notes de poivron sur un fruité frais. 
Les notes végétales et fruitées se combattent et se complètent en bouche.
Capsule à vis.
Alc. 13,5 %.
Dans 390 magasins.
2 étoiles
Prix: 
13,75 $ à la SAQ | Réduit à 12,25 $ jusqu'à la fin de mois.

Prix moyen du vin importé au Canada: 4,05 $

Prix moyen
vin importé 750 ml
Monde 4,05$
France 5,60$
États-Unis 5,15$
Italie 4,74$
Australie 3,36$
Argentine 2,93$
Espagne 2,75$
@vinquebec.com

Le prix moyen d'une bouteille de vin importé au Canada est de 4,05 $.

Le prix varie selon la provenance des vins. Nos monopoles paient plus cher en moyenne pour les vins de France, soit 5,60 $ (5,53 $ en 2013).

Suivent les vins des États-Unis à 5,15 $ (5,83 $ en 2013) et ceux d'Italie à 4,74 $ la bouteille (4,33 $ en 2013).

Les moins chers sont les vins d'Espagne à 2,75 $ la bouteille (3,24 $ en 2013).

Ces chiffres comprennent aussi les vins importés en vrac.

«Selon les rapports de Statistique Canada, au cours des huit premiers mois de 2014, les importations canadiennes de vin étaient de 2,6 millions d'hectolitres, soit une augmentation de 5,3%, pour une valeur totale de 1.4 milliard CAD (979 millions € environ), une augmentation de 4,5%. La valeur moyenne des importations a été de 5,41 CAD (environ € 3,83) par litre (4,05 $ par bouteille de 750 ml)». Selon les chiffres compilés par la Délégation commerciale italienne à Montréal.

Nous n'avons pas le prix moyen d'un vin vendu au Québec. Toutefois, le prix moyen du vin rouge américain en produits courants à la SAQ est de 15,87 $. Pour l'Espagne c'est 12,86 $.

Le nouveau guide des vins de France

Jacques Orhon nous présente la cinquième édition de son guide des vins de France.
Ça bouge dans le monde du vin. De nouvelles appellations sont créées régulièrement. Les chiffres de production progressent ou régressent. L'édition précédente avait 14 ans. «Bien des choses ont changé dans le paysage viticole français», écrit le globe-trotter Jacques Orhon.

Le vin c'est complexe. Il y a des centaines de régions, de sous-régions, de climats, de terroirs, des milliers de producteurs. «Pour mieux le déguster, mieux le comprendre, mieux l'apprécier, fait-il connaître ses origines et essayer de parfaire ses connaissances.»

Dans ce nouveau guide, Jacques Orhon nous parle aussi de ses producteurs préférés, de ce qu'il appelle ses valeurs sûres. «J'ai acquis, au fil des ans, la conviction que la qualité et la réputation du producteur doivent faire partie des premiers critères de sélection pour effectuer le choix des vins...»

Donc 332 pages d'informations, de données, de chiffres, de renseignement sur les multiples appellations de France. Décrets, superficies, hectares, encépagement, durée de conservation, température de service, accords vins et mets, producteurs... C'est classé par région.

Quel est le cépage principal de la Champagne? Le pinot noir. Le cépage le plus cultivé en France? Le merlot.
Connaissez vous le tourbat? La première région exportatrice? Le Languedoc. Une masse d'informations, bien classées, facilement consultables.

Le point faible: les cartes. Les appellations sont indiquées par des numéros dans le désordre et la légende est par ordre alphabétique. Donc, pas facile de s’y retrouver.

Un travail de longue haleine a donné ce beau livre de référence pour les mordus du vin!
Disponible au Québec, il le sera aussi en France le 20 novembre.

Le nouveau guide des vins de France, revu et amélioré
Jacques Orhon
Éditions de l'Homme  ISBN : 9782761941365
332 pages.     32,95 $   -    20 €

Le Canada: une multitude de sociétés distinctes

Le Canada c'est une multitude de sociétés distinctes de consommateurs de vin.

Lorque l'on regarde le tableau des parts de marché des vins étrangers au Canada, on se demande si on est dans le même pays!

En effet, les préférences des consommateurs — ou des monopoles — sont très différentes d'une province à l'autre.

Alors qu'au Québec, on préfère les vins français; en Ontario on préfère les vins italiens; en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse ce sont les vins australiens; en Alberta les vins américains.

Lorsque l'on regarde aussi les deuxièmes choix (en rouge), ça varie aussi d'une province à l'autre.

La France est en première place seulement au Québec, et loin dans les autres provinces.

Les Albertains, préfèrent de loin des vins américains; tandis que les gens de la Nouvelle-Écosse ont un faible évident pour les vins d'Australie.

Dans l'ensemble du pays, c'est l'Italie qui a la plus grande part de marché (17%), suivie de très près par l'Australie, les États-Unis et la France.

Quel pays!

Parts de marché en volume des vins étrangers (%)
  Québec Ont C-B Alb Man N E Can
France 28 9 5 5 6 7 15
Italie 20 20 7 15 14 12 17
Australie 13 15 22 15 22 33 16
Espagne 11 5 9       8
États-Unis 9 19 20 34 22 7 16
Argentine 5 6   9 6 7 6
Chili 5 13 20   15 16 10
Afri du Sud     7     6 4
Nou. Zéland.       7     2
Allemagne         5    
@vinquebec.com

Ce tableau a été fait à partir de données de Statistiques Canada, (jan-août 2014) colligées par la Délégation commerciale d'Italie à Montréal.

Clos Château Gaillard, Les Vieilles Vignes 2009

Il n'y a que quatre vins de cette appellation Touraine-Mesland à la SAQ.
Et dix de l'appellation Touraine.
Ce vin a de très beaux arômes de cabernet franc, d'humus, de terre humide, quelque chose qui rappelle les arômes des betteraves. J'aime!
La bouche est succulente. Le fruité abondant, les tanins ronds et de belle qualité. Le vin a du corps, du caractère et un certain tonus. Dans un millésime 2009 superbe.
Original et très bon.
Quatre hectares de vieilles vignes.
Un assemblage de cot noir (malbec) à 45 %, de cabernet franc à 35 % et de gamay à 20 %.
Sans collage, sans filtration.
Servez frais à 14 degrés sur les viandes mijotées. N'hésitez pas à le carafer.
En ligne et dans 77 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,30 $

Domaine Barmès-Buecher, Crémant d'Alsace Brut 2011

De belles bulles fines dans ce crémant d'Alsace.
C'est frais, plutôt sec, avec de belle saveurs de mie de pain, de biscuit.
L'acidité est contenue, sur la réserve. Les bulles sont délicates en bouche.
Assemblage: 42 % pinot gris, 36 % auxerrois, 12 % chardonnay, 8 % pinot blanc et 2 % pinot noir,
De la belle qualité.
Indiqué sec sur la contre-étiquette.
«Vendangé avec potentiel de 13º, bloqué à 11,7º par le froid pour laisser environ 22 g de sucre. Au printemps, mis en bouteille et ajout de pied de cuve pour la prise de mousse (donc naturelle) pour 6 à 9 mois, et ensuite sur lattes au minimum 16 mois. Au dégorgement, aucun ajout de liqueur, mais ajout de vin de pinot blanc pour compenser la perte. Sulfitage unique au 1er soutirage.»
En biodynamie.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 88 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,30 $

Lema 2011

Domaine Roquemale
Je cherchais des vins pour un article sur les vins bio. Le site saq.com disait qu'il y en avait 6 dans la succursale «X». Après de longues recherches, on a trouvé la caisse au fond de l'entrepôt. L'employé m'a dit qu'elle était arrivée depuis mai et donc qu'elle était bien au fond de l'entrepôt du magasin.
Laisser ces caisses dans les arrières-magasins surchauffés des succursales de la SAQ n'est vraiment pas génial.
Le vin n'est pas particulièrement bon. Il goûte les fruits trop chauffés et le graphite. Est-ce qu'il est fait comme ça où bien s'il est oxydé par un séjour prolongé dans la pièce chaude?

Le site web de la SAQ indique qu'il en reste dans 46 magasins. Combien de caisses dans les arrière-boutiques?

Virage web à fond
Le président de la SAQ a dit à La Presse que «sur tous les produits qu'on a en vente, il y en a peut-être 1000 qui prennent la poussière. On n'a pas besoin d'avoir tout ça en magasin.» Donc, ce n'est pas un fait isolé. M. Alain Brunet, propose alors de mettre l'accent sur les ventes par internet. «Si on peut faire une offre virtuelle combinée avec moins de présence physique des produits, on peut augmenter l'offre.» Et réduire les coûts, je suppose.

Si vraiment M. Brunet fait ce qu'il dit, cela va transformer le travail de beaucoup de monde dans l'industrie du vin au Québec, en commençant par les employés du monopole et ceux des agences. Ce sera aussi tout un changement pour les clients.

La Presse écrit : «Faire les choses différemment, pour la SAQ, ça signifie prendre le virage web à fond. Dès le début de 2015, ses clients pourront faire leurs achats à la maison, à l'heure qui leur convient, les payer et passer en prendre livraison à leur succursale gratuitement si le total de leurs achats dépasse 75$.»

0.5 étoiles
Prix: 
26,80 $
Syndiquer le contenu