Château de Cazeneuve, Languedoc blanc 2017

Un vin blanc bio du Languedoc bien original.
Il a des odeurs et saveurs qui rappellent un peu le sapin, la cendre, les amandes et le citron confit.
C'est sec, frais, désaltérant et un peu déstabilisant à cause de ces odeurs inhabituelles.
Cépages : roussanne; grenache; vermentino et viognier.
Alc. 13,5 %. Sucre < 1,2 g/l.
Dans 37 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,65 $

Froggy, Pierre Luneau Papin 2018

Malgré son nom anglais, c'est un très bon muscadet.
Les Français vont peut-être donner bientôt des noms chinois à leurs vins!
Ce vin provient d'une parcelle appelée Les grenouilles.
C'est délicieux, vif sur un fruité frais et assez ample.
C'est coulant, équilibré, rafraichissant et persistant.
Cépage melon de Bourgogne. Alc. 12 %. Sucre 2,7 g/l. Agent Balthazard.
En ligne (300) et dans 77 magasin.

3 étoiles
Prix: 
20,25 $

La Grenouille 2018

Il y a 12 vins qui contiennent le nom «grenouilles» actuellement à la SAQ. Celui-ci du Domaine de la Grenaudière est le moins cher.
C'est un muscadet très vif, tendu et bien serré. Un peu difficile en dégustation, mais bien agréable à table.
Ces vins bien acides paraissent souvent trop verts en apéritif, mais cette verdeur disparait en général en présence d'un bon plat.
Ici ce fut avec un jambon à l'ananas.
Cépage melon de Bourgogne. Capsule à vis. Agent AOC.
Alc. 12 %. Sucre 1,5 g/l.
En ligne (19) et dans 25 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,35 $

JA, Jérôme Arnoux, Chantemerle, Arbois 2016

Un chardonnay bien gras aux belles saveurs de beurre frais.
C'est expressif, ample et persistant.
Très bon.
Il a bien accompagné le homard de la Gaspésie.
Surcre moins de 1,2 g/l. Agence Univins.
Dans 44 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
27,00 $

Grains de Roy Pacherenc du Vic Bilh 2017

Un vin souple, léger, sec, facile à boire.
Fait des cépages gros manseng et petit courbu.
Alc. 13,5 5. Sucre 3,7 g/l.
Cave de Crouseilles. Agence AOC.
Dans 69 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,95 $

Rosa Regale 2018

Un mousseux rouge! C'est rare et ça fait toujours un bel effet à table.
Celui-ci de l'appellation Brachetto d'Acqui (DOCG) est d'un beau fruité frais, sucré et enveloppant.
C'est gras, d'une belle mousse sur de belles saveurs rappelant les framboises.
Un régal à servir en apéritif, avec des desserts aux fraises ou encore avec un potage froid légèrement épicé.
Notez le taux d'alcool de seulement 7 %. Sucre 100 g/l. Acidité 7 g/l.
Cépage brachetto. De la maison Banfi. Région du Piémont. Agent Charton Hobbs.
Dans 5 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,05 $

Keint-He, Voyageur Chardonnay 2014

Un vin blanc de la région du Niagara en Ontario au nez discret et floral.
Toutefois en bouche c'est bien expressif, riche et velouté.
Doté d'une belle acidité avec une belle saveur de petit beurre et de caramel.
Assez persistant. De style chablis. Délicieux. Alc. 12,4 %.
Keint-He est un producteur installé dans le comté du Prince-Édouard, mais ce vin est fait de raisins provenant du Niagara. VQA Niagara Peninsula.
 

3.5 étoiles
Prix: 
22 $ au domaine

Arca Nova, Alvarinho, Colheita selecionada 2018

Un beau vin blanc du Portugal, frais léger, sec et bien agréable à boire avec ses belles et fines saveurs de fruits tropicaux. On observe de fines bulles dans les premiers verres.
Servir à 8-10 degrés en apéritif et avec des plats légers.
Cépage alvarinho. Cendanges manuelles. Région Minho. Producteur Quinta das Arcas.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,6 g/l. Végétalien.     [Échantillon reçu]
Dans 75 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,80 $

Hermitage, Laurus, Gabriel Meffre 2014

Très aromatique sur de belles notes d'ananas.
Par contre en bouche le boisé dépasse beaucoup avec ses saveurs de bois vernis et de gomme d'épinette.
La finale est d'un bel amer, mais là encore le boisé est dominant.
C'est un gros vin encore bien jeune. Cépage marsanne.
Un ami a terminé la bouteille le surlendemain à l'ombre sous un grand érable par une belle chaleur et là le vin lui est apparu beaucoup plus intéressant. «Le vin s’est grandement amélioré après deux jours au frigo. Il a encore son petit gout de gomme d’épinette, mais le vin est absolument superbe. Belle texture beaucoup de gras en pleine forme.»
Eh oui, le vin est vivant comme nous et son appréciation dépend beaucoup du contexte. À revoir dans quelques années. Une production de 1080 bouteilles.

2.5 étoiles
Prix: 
69,50 $

Gini, Contrada Salvarenza, Soave Classico Vecchie Vigne 2014

Il est bien fini le temps des soave sans saveurs.
Celui-ci est vraiment savoureux sur une belle texture grasse et de belles saveurs de fruits jaunes.
C'est floral, invitant. D'un bel équilibre et d'une belle présence en bouche.
Très bon et pour quelques années de cave encore.
Cépage garganega. Agent Bambara.
Alc. 13 %.

3 étoiles
Prix: 
39,00 $

Vol à l'étalage à la SAQ

Le vol à l’étalage explose à la Société des alcools du Québec (SAQ), apprend-on ce matin à la lecture du Journal de Montréal et du site internet de réseau TVA.

«La société d’État a été privée de revenus de près de 14 millions de dollars, l’an dernier. Il s’agit du plus important montant depuis au moins 2012-2013.» écrit le journaliste Jean-Michel Genois Gagnon qui a obtenu ces chiffres de la SAQ après avoir fait une demande en vertu de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics.
Prix moyen d'une bouteille volée et récupérée à la SAQ
    Clients          58 $
    Employés        6 $

Selon ces chiffres, la SAQ a toutefois pu mettre la main sur 506 voleurs et récupéré 936 bouteilles valant 54,761 $. Elle a aussi pincé de ses propres employés qui auraient subtilisé «72 bouteilles d’une valeur de 437,40 $».

Ce sont des chiffres étonnants comme me le fait remarquer un ami grand amateur de vin. Les voleurs de l'extérieur piquent des bouteilles d'une valeur moyenne de 58 $, alors que les employés, de leur côté, subtilisent des bouteilles d'une valeur moyenne de 6 $ !»

Est-ce que les employés pris sur le fait volent surtout des bouteilles de bière pendant que les clients rattrapés essayaient de voler de grands vins et des grands scotchs?

Ce qui m'a toujours étonné à la SAQ c'est que l'inventaire indique souvent qu'il ne reste qu'une ou deux bouteilles d'un grand nombre de vins et que lorsque l'on veut avoir ces bouteilles, les employés ne les trouvent presque jamais.

Gruaud Larose 2009

Un très beau vin aux aromes de petits fruits et de café.
C'est d'un fruité à la fois fin et riche avec des notes de réglisse rouge, de terre et de graphite.
Les tanins sont encore fermes et bien agréables.
Très longue finale suave.
Appellation Saint-Julien.
Il pourrait faire encore quelques années de cave.
Un domaine de 82 hectares qui produit 157 000 bouteilles.
Encépagement : cabernet sauvignon 61 %, merlot 29 %, cabernet franc 7 % et petit verdot 3 %.

4.5 étoiles
Prix: 
110,00 $

Bourgogne Réserve, Bouchard Pères et fils, Chardonnay 2018

Aromes invitants de pêche.
Belle présence en bouche. Vif, serré et sec.
Ne le servez pas trop froid à 8-10 degrés
Élevé surtout en cuve en inox.      [Échantillon reçu]
Alc. 13 %. Sucre 2,2 g/l.
Dans 62 magasins.

2 étoiles
Prix: 
23,30 $

La science du vin II

Voici un livre très instructif écrit par Jamie Goode sur le merveilleux monde du vin.
Il s'agit de la deuxième édition publiée en 2014.

En 2010, je vous avais parlé de la première édition. Ce livre avait connu un grand succès. Jamie Goode a décidé depuis de publier une version un peu plus étoffée.

Le biologiste britannique et chroniqueur de vin nous dit que le monde du vin est encore rempli de trop de croyances, de mythes, de folklore et de pratiques fondées sur la tradition et l'observations anecdotiques.

Il y a un besoin pressant de recherches de meilleure qualité sur bon nombre de sujets concernant la connaissance du vin.

On entend encore aujourd'hui trop de choses sur le vin qui n'ont pas été vérifiées. On répète ce qu'on a lu sans s'assurer de la véracité scientifique de ces dires.

Le monde du vin est accaparé par beaucoup de croyances et de mythes. Ce livre a donc pour but de revoir tout cela avec un oeil scientifique. Et ça remet en question certaines de nos croyances. Dans le monde du vin, il y a souvent une opposition entre croyance et science. Certains rejettent la science et préfèrent rester dans le monde de leurs croyances acquises au cours des années.

La science n'a pas réponse à tout, mais au moins il faut en prendre connaissance. C'est ce que nous permet ce livre de 100 000 mots.

L'auteur a interrogé de nombreux chercheurs et vignerons et lu plusieurs études scientifiques sur les sujets abordés. Ça va de la viticulture, au sol, au terroir, aux modes de culture, à la biodynamie sur le terrain.

Puis en cave, il traite de la gestion de l'oxygène, du bois, de l'osmose inverse, de l'utilisation des sulfites, de la réduction, des microbes, des Brettanomyces, des bouchons. L'importance du pH dans la gestion du soufre. Il estime que plus de 1000 flaveurs du vin proviennent des levures. Il aborde le phénomène complexe de la réduction résultant de l'action du soufre qui peut produire du sulfure d'hydrogène (H2S) qui donne des odeurs d'oeufs pourris; puis de l'éthanethiol (ognon pourri, caoutchouc brulé et odeurs fécale); puis du 2-mercaptoéthanol (odeurs de ferme) et enfin du méthanethiol avec ses odeurs de choux pourri.

Plus loin, il affirme que la Brett n'est pas toujours un défaut, qu'il faut tenir compte du contexte et «je suppose que les supertasters apprécient probablement moins le vin que le reste d'entre nous.» Et encore plus loin. «Nous ne sommes pas tellement bons pour détecter correctement les odeurs.» Citant David Laing «les humains ne peuvent identifier que jusqu'à un maximum de quatre odeurs dans un mélange, que les odeurs soient des molécules uniques (comme l'éthanol) ou complexes (comme la fumé).»

Au chapitre 19, il rapporte des études qui affirment que les différences de perception d'un individu à l'autre sont extrêmement grandes. Parmi un panel de 20 personnes «la plage de sensibilité à un seul odorant peut être multipliée par 10 000 en une seule journée.» (Wysocki) Un autre auteur cité affirme que «l'on peut s'attendre à une variation d'environ 100 fois entre la personne la plus et la moins sensible.» (Laird) Ce serait le cas pour la perception de l'odeur de bouchon dans un vin contaminé au TCA.

Le chapitre 20 sur le vin et le cerveau est particulièrement intéressant et fait réfléchir.

Jamie Godde nous dit que la note qu'un critique de vin donne au vin ne représente pas vraiment le vin, mais plutôt le ressenti du critique. Jamie Goode écrit que «les critiques décrivent en fait une représentation consciente de leur interaction avec le vin et par conséquent le score ou la note est une propriété de cette interaction, et non du vin lui-même.»

Le gout débute sur la langue qui contient 5000 papilles dont chacune renferme de 50 à 100 cellules sensibles qui transforment des sensations chimiques en signaux électriques envoyés et décodés au cerveau.

Au sujet de la dégustation du vin, l'auteur cite Émile Peynaud qui a dit que la dégustation à l'aveugle des grands vins est souvent décevante. Ce qu'on s'attend d'un vin camoufle souvent ce qu'on y trouve.

En résumé, voici une lecture bien intéressante qui demande tout de même plusieurs jours, voire quelques semaines. Prenez votre temps!

La dégustation du vin est la rencontre entre un être complexe — l'être humain et un produit complexe — le vin.

The Science of wine, From vine to glass,
Second edition, 2014,
Jamie Goode, 216 pages, grand format. University of California Press.
(À ma connaissance, il n'y a pas de version française de ce livre)

Vous pouvez lire quelques pages de ce livre à Google Livres.

Au sujet de l'auteur Jamie Goode.

Le site internet de Jamie Goode Wine Anorak

Sancerre, Les Grous, Domaine Fouassier 2018

Vif, sec et agréable. Un sauvignon non herbacé et de belle qualité.
C'est juteux sur une acidité très vive et presque tranchante.
Culture en biodynamie.
Alc. 12,5 %. Sucre 3,2 g/l. Agence QV. 
Dans 107 magasins.

3 étoiles
Prix: 
29,85 $

La SAQ cherche des vins bios

La Société des alcools du Québec est à la recherche de vins bios.

La SAQ a lancé un avis de recherche pour qu'on lui propose des vins bios. Régulièrement, les acheteurs de la société des alcools publient ce qu'ils appellent leurs «besoins par catégorie» à l'intention de leurs fournisseurs.

Dans cette note, ils indiquent quelles sont les catégories, les régions dont ils aimeraient qu'on leur propose des vins.

Et pour plusieurs de ces régions, ils indiquent que «Seuls les produits issus d'agriculture agrobiologique certifiés seront considérés.» C'est le cas pour l'Espagne, le Portugal, l'Australie, le Chili, les États-Unis, l'Autriche, la Hongrie et la Grèce. Pour d'autres régions, ils indiquent «Atout : vins issus de l’agriculture agrobiologique certifiés et/ou végétaliens.» C'est le cas pour la Bourgogne, Bordeaux, le Languedoc, le Sud-Ouest, le Rhône, la Loire ainsi que plusieurs régions d'Italie.

De plus, les acheteurs de la SAQ indiquent aussi être à la recherche de vins natures et de vins végétaliens, en particulier du Beaujolais, du Languedoc, de la Loire, du Rhône, d'Alsace, des États-Unis et en rosé.

Il est à noter que la SAQ recherche aussi des vins de Champagne en entrée de gamme ainsi qu'en bio.

La SAQ a fortement augmenté sa sélection de vins bios depuis quelques années. Il y en avait 300 en 2015; puis 500 en 2017. Il y a aujourd'hui 1171 vins bios au répertoire de la société des alcools.

La nouvelle catégorie dite de vins nature augmente aussi passant de 12 en 2018 à 71 aujourd'hui. Pour ce qui est des vins oranges, il y en a aujourd'hui 47. (Ces chiffres sont pour les vins tranquilles au format de 750 ml).

Les vins bios sont de plus en plus populaires. Leur production augmente aussi dans le monde, en particulier en France, en Italie et en Espagne.

Voici les 10 meilleurs rapports qualité-prix en vins bios tranquilles et mousseux.

Cap au Sud, Cazes, Syrah-Mourvèdre 2018 Roussillon 3,5 13,20$
Feuille de Garance 2018 Rhône 3,5 20,35$
Tète Nat' 2018 France 3,5 23,35$
Rascaña, Baldovar 923, Valencia 2018 Espagne 3,5 26,90$
Les Meysonniers, Chapoutier, Crozes-Hermitage 2018 Rhône 3,5 27,65$
Vouvray 2018, Vincent Carême Loire 3,5 28,40$
Parès Balta, Blancs de Pacs 2019 Espagne 3,0 16,45$
Espinhosos 2019 Portugal 3,0 17,75$
Volalto, Monastrell bio 2018 Espagne 3,0 18,30$
Barbera Bio, Bonelli 2017 Italie 3,0 18,65$

Consultez aussi nos dernières notes sur des vins bios, ainsi que le palmarès des meilleurs vins bios de qualité.

Quinta d'Amares, Alvarinho, Minho 2018

Un vin blanc portugais fait du cépage alvarinho riche, rond, velouté, fruité frais.
Il est plus du type albariño d’Espagne que du classique alvarinho acide du Vihno Verde.
Très agréable. Bien quilibré.
Région Minho, dans le nord du Portugal.  Agent Fréchette.
Alc. 13%. Sucre 4 g/l.
Dans 27 magasins 

3 étoiles
Prix: 
21,95 $

Commande à l'auto


En cette période de contagion rapide du virus de la Covid-19, il est plus prudent d'utiliser le service de commande, de cueillette, de livraison de vos vins à l'auto.

Choisir votre vin en ligne parmi le répertoire d'une bonne succursale bien garnie et le faire déposer dans le coffre de votre voiture le jour même.

C'est le service qu'offre présentement la société des alcools de l'Ontario, la LCBO.

«Ouvrez votre coffre et votre commande sera déposée à l'intérieur de façon sécuritaire», nous dit la LCBO. Ce service est offert dans 5 villes de l'Ontario et sera étendu à plusieurs autres succursales. Pour les détails, voir Cueillette à l'auto LCBO.

De plus, la LCBO propose aussi la cueillette le jour même dans plusieurs de ses magasins.

Ce service a été lancé en mars 2019 et il est maintenant offert dans 111 de ses succursales.

Le client fait sa commande en ligne dans le site de sa succursale préférée et il va récupérer sa ou ses bouteilles le jour même s'il a passé sa commande au moins 3 heures avant la fermeture du magasin.

Et tout ça, c'est gratuit !

Et à la SAQ
La société des alcools du Québec n'offre pas ces deux services. Tout ce que l'on peut y faire c'est commander en ligne parmi un choix bien limité dans saq.com et faire livrer 5 jours plus tard.

Pourtant, il y a un bien meilleur choix de vin dans les succursales de la bannière SAQ-Sélection. Il y a 14 000 produits dans les succursales.

Est-ce que la direction de la SAQ offrira ces deux services avant la deuxième vague de la pandémie?

La SAQ répond avoir augmenté l'offre en ligne à 2000 produits (1140 vins) «soit la quantité moyenne de produits d’une succursale de bannière Sélection.» Et ajoute «Nous poursuivrons l’ajout des produits sur SAQ.com au cours des prochaines semaines pour faire en sorte de revenir à l’offre habituelle (avant la pandémie) dès cet automne.»  Cette offre était alors de 3000 vins en ligne avant la pandémie.

   Texte modifié le 31 juillet afin d'y ajouter la réponse de la SAQ.

   Santé !

Las Mulas, Rosé, Miguel Torres 2019

Un rosé vif et très savoureux.
C’est sec, ample et assez corsé.
Un très bon rapport qualité-prix.
Pour accompagner les plats assez costauds.
Pinot noir et monastrell. Bio et végétalien
De la maison Torres.  Du Chili. Capsule à vis. Agent Dandurand.
En ligne (219) et dans 241 magasins. 
Alc. 13 %. Sucre 2,5 g/l.  pH 3,0. Acidité 7,9 g/l.
Notez le pH de 3,0, donc très bas, acidité forte. De belle qualité.
 

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $

Château des Sarrins, Côtes De Provence, Grande Cuvée 2017

Un rosé souple, léger, coulant, sec, bio et digeste.
Un bel assemblage de cinsault 60 %, grenache 20 %, mourvèdre 15 % et syrah 5 %.
Sucre moins de 1,2 g/l.
« Le pressurage direct, grâce à notre pressoir pneumatique de dernière génération, est lent et délicat. Le rendement en jus est limité à 60%, afin de ne conserver que les plus purs, et obtenir une teinte d’un rose brillant très clair. Inertage des jus à toutes les étapes pour éviter toute oxydation et protéger les arômes les plus délicats, en réduisant au strict minimum les doses de soufre. Vinification en cuves inox à température modérée puis utilisation du froid pour éviter la transformation malolactique et ainsi garder une belle fraîcheur. »
Agence Fréchette.
Dans 19 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,55 $

Entente dans la guerre du vin avec l'Australie

Les vins canadiens devront aussi payer la taxe d'accise et la Nouvelle-Écosse suspend sa réduction de taxe aux vignobles locaux.

Ceci est le résultat d'une plainte déposée en 2018 par l'Australie à l'Organisation du commerce international.

L'Australie estime que le Canada accorde un traitement de faveur aux vins canadiens au détriment des vins étrangers. D'après les accords internationaux, «les taxes ainsi que les lois, règlements et prescriptions affectant la vente, la mise en vente, l'achat, le transport, la distribution (...) ne devront pas être appliquées aux produits importés ou nationaux de manière à protéger la production nationale». (Art. III, III:1, III:2, III:4, XVII, XVII:1, XXIV:12  GATT de 1994).

Depuis 2006, les vins canadiens étaient exemptés de la taxe d'accise fédérale qui est de 0,50 $ la bouteille depuis le 1e avril.

En vertu de cette entente partielle dans ce litige avec l'Australie, le Canada accepte de réimposer cette taxe aux vins locaux d'ici juin 2022. Ceci pourrait signifier une hausse du prix des vins canadiens et québécois. Hausse qui pourrait être plus grande encore si les monopoles comme la SAQ y ajoutent leur majoration.

L'Australie était appuyée dans cette dispute avec le Canada par la plupart des pays producteurs de vin.

Ceci règle en partie ce litige, car l'Australie accuse aussi les provinces canadiennes d'avantager les vins locaux au détriment des vins étrangers.

Dans ce litige, la Nouvelle-Écosse annonce qu'elle mettra fin à son aide aux vignobles de la province. Elle imposait une majoration de 100 % aux vins importés, mais de 43 % aux vins locaux. Elle a promis à l'Australie de rétablir progressivement l'équilibre d'ici 4 ans.

De son côté l'Ontario «s’engage à éliminer la différence de taxation entre le vin ontarien et le vin non ontarien vendu dans les points de vente situés à l’extérieur des établissements vinicoles» progressivement d'ici trois ans.

Pour ce qui est du Québec, le dossier semple plus complexe, il n'y a pas encore d'entente entre le gouvernement de la province, celui du Canada et de l'Australie. Ça devrait être réglé d'ici la mi-aout.

Au Québec, les vignerons qui vendent à la SAQ se font rembourser une partie de la marge de la SAQ par le gouvernement provincial. Par contre, ceux qui vendent directement aux épiciers ne paient pas cette majoration de la SAQ contrairement aux vins étrangers qui doivent tous la payer. Cette majoration de la SAQ est de 6,17 $ pour une bouteille vendue 15 $. De plus, le Québec ne permet que la vente de vin embouteillé localement dans les épiceries.

À la SAQ, on ne veut pas se prononcer sur ce sujet pour le moment, on nous dit «qu'il s’agit d’une décision partielle dans un dossier beaucoup plus vaste qui comprend différents éléments. Nous allons prendre le temps d’analyser ses impacts et attendre la finalité des présentes négociations sur l’ensemble du dossier avant d’émettre des commentaires.»

Pour sa part, la Colombie-Britannique aurait réglé ce différend parce qu'elle a retiré son règlement favorisant les vins locaux dans les épiceries lors de l'accord de l'ALÉNA 2 avec les États-Unis.

Texte modifié le 2 août afin d'y ajouter les renseignements concernant l'Ontario.
_________

Le Canada conclut un accord partiel sur le vin avec l’Australie, Communiqué Canada

Plainte de l'Australie à l'OMC.

La Nouvelle-Écosse se résigne à abandonner son aide aux producteurs de vin, Radio-Canada, Nouvelle-Écosse

N.S. pours out policy to support wine industry rather than risk crossing WTO, CBC, Nova Scotia

Canada seeks to end wine war with Australia, National Observer 

Pegoes, Colheita Seleccionada 2016

Un vin rouge portugais aromatique sur de belles notes de fruits noirs.
C'est gras, ample et riche. Ses beaux tanins lui donnent une belle texture.
Longue finale fruitée.
Un bon rapport qualité-prix.
Cabernet sauvignon, touriga nacional, trincadeira et syrah.
Servir à 14 degrés.
Alc. 14 %. Sucre 5,2 g/l.       [Échantillon reçu]
Dans 101 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,55 $

Il est impossible de détecter plus de 4 odeurs dans le vin

L'être humain serait incapable de détecter correctement plus de 4 odeurs dans un mélange.

«Chez l’Homme, il est admis que la capacité d’analyse des odorants en mélanges est limitée à 4 constituants; au-delà, la perception passerait automatiquement en mode synthétique (Jinks et Laing, 1999a, 2001; Laing et Francis, 1989)», écrit Charlotte Sinding dans sa thèse de doctorat intitulée «Perception des mélanges d'odeurs».

Mme Sinding cite ainsi plusieurs recherches, dont celles de David Laing. Ce dernier a publié plusieurs études sur le sujet. Dans l'une d'elles, il conclut que «Les résultats ont indiqué que les sujets ne pouvaient identifier que jusqu'à quatre odeurs dans un mélange.» (Livermore et Laing 1998)

Pourtant, il arrive fréquemment que des dégustateurs, des sommeliers et des chroniqueurs vin nomment 5,10 et même 15 odeurs dans un verre de vin. Comment font-ils alors que la science dit bien que c'est impossible? Est-ce le fruit de leur imagination?

Fumée
Fraise
Lavande
Kérosène
Rose
Miel
Fromage
Chocolat

M. Laing a mené de nombreuses études sur le sujet avec de ses collègues. Dans l'une d'elles, il a choisi un panel de 10 femmes et 16 hommes de 18 à 32 ans et leur a demandé de tester 8 odeurs répandues, distinctives et facilement identifiables : la fumée; la fraise; la lavande; le kérosène; la rose; le miel, le fromage et le chocolat. Il les a fait pratiquer pendant 5 jours afin de s'assurer que chacun puisse reconnaitre facilement ces odeurs, jusqu'à obtenir un taux de reconnaissance de 97 %.

Puis, il a demandé aux participants d'identifier ces odeurs dans un mélange d'air. Il leur a présenté 16 mélanges aléatoires contenant de 1 à 8 odeurs.
Le taux de succès a été de :

  • 50 % pour 1 odeur;
  • 15 % pour les mélanges de 2 odeurs:
  • 5 % pour 3 odeurs;
  • 3 % pour les mélanges contenant 4 odeurs.

Au-delà de 4 odeurs, le taux de bonnes réponses était proche de zéro. L'expérience a été répétée 3 fois en 3 jours.

Le même type d'expérience a été fait aussi avec des parfumeurs et des aromaticiens et les résultats ne sont pas significativement plus élevés. Les chercheurs ont noté dans leurs expériences menées sur plusieurs années que les résultats des experts et entrainés n'étaient que très légèrement supérieures à ceux des non-experts.

«Les résultats ont indiqué que pour les deux panels, seuls 3 ou 4 composants d'un mélange complexe pouvaient être distingués et identifiés et que cette capacité ne pouvait pas être augmentée par la formation.» (Influence of training and experience on the perception of multicomponent odor mixtures. Livermore, Laing, 1996)

Donc, toutes ces odeurs que nous énumérons au-delà des 3 ou 4 premières ne sont que le fruit de notre imagination. Ces odeurs existent dans notre cerveau, dans nos souvenirs olfactifs. Elles sont personnelles, mais ne sont pas présentes dans le verre de vin et nos voisins ne sentiront pas nécessairement les mêmes odeurs.

«Une fois que vous avez un mélange d'odeurs, il devient difficile de choisir des odeurs individuelles, semble-t-il: certaines des longues listes de descripteurs de vin relèvent de l'imagination», nous répond Jamie Goode dans Twitter.

Si nous sommes incapables de nommer correctement plus de deux ou trois odeurs dans notre verre de vin, nous devrions peut-être nous contenter de descriptifs plus généraux; tels que floral, fruité, végétal, animal, terreux...

_______

Perception des mélanges d'odeurs, Charlotte Sinding
Thèse soutenue le 13 avril 2012 pour obtenir le grade de Docteur de l’Université de Bourgogne  293 pages.

The influence of chemical complexity on the perception of multicomponent odor mixtures
Andrew Livermore, Charles Sturt University, Bathurst, New South Wales, Australia
et  David G. Laing, University of Western Sydney, Richmond, New South Wales, Australia, 1998

Influence of training and experience on the perception of multicomponent odor mixtures. Livermore, A., & Laing, D. G. (1996)

The Science of Wine, 2e édition, Jamie Goode, 2014.

Espinhosos 2019

Un beau vin blanc bio du Portugal.
Salé, léger, fin, coulant et suave sur une finale de fruits blancs et d'amandes amères.
Acidité équilibrée.
Cépages: avesso et chardonnay à parts éguales.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,6 g/l. Acidité 7,3 g/l. pH 3,10.
SO2 total 56 mg/l; libre 9 mg/l.
Région de Minho dans le nord du Portugal.  Agence BMT.
En ligne (28) et dans 88 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
17,75 $

Château Revelette 2018

Un vin rouge bio de Provence, juteux, bien agréable à boire et digeste.
Composé de 40 % syrah, 30 % cabernet sauvignon, 20 % grenache et 10 % de carignan.
Vendanges manuelles, cépages séparés, vinification 40% traditionnelle avec une cuvaison entre 20 et 25 jours et 60% en grappe entière;fermentation à 25-27°C.
Appellation Coteaux d'Aix-en-Provence.
Alc. 13,5 %. Sucre <1,2 g/l. pH 3,55. Acidité 3,20 g/l. SO2 total 55 mg/l.
Une production de 20 000 bouteilles.
Possiblement pour quelques années de cave. Agent promotionnel Rézin.
En ligne (28) et dans 85 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,25 $

Du progrès en ligne à la SAQ

La SAQ annonce 123 nouveaux produits ce matin, dont 113 sont disponibles en ligne.

Chaque jeudi, la SAQ présente un peu plus d'une centaine de produits dans son site internet.

Jusqu'à maintenant seulement 1/3 de ces nouveautés étaient disponibles pour achat en ligne.

C'est donc un réel progrès.

De ces 123 nouveaux produits 90 sont des vins tranquilles et 88 d'entre eux sont disponibles en ligne.
Il y a aussi 8 mousseux, dont 7 sont en ligne.

À noter aussi parmi ces 123 nouveaux produits que 24 sont bios.

Bravo! Souvent, nous critiquons la SAQ, mais ici il faut la féliciter.

Parmi ces 123 produits, 112 ne sont disponibles qu'en ligne pour le moment.
Les quantités de ces produits ne sont toutefois pas très élevées : soit de 6 à un peu plus d'une centaine de bouteilles.

Voici ici la liste de ces 123 nouveaux produits : www.saq.com/fr/nouveautes

Au total, le site saq.com affiche 14 000 produits, dont 1800 sont disponibles pour achats en ligne.

 

La Tota 2018

Barbera d'Asti de la maison Marchesi Alfieri dans le Piémont.
Un bon vin juteux pour accompagner les pâtes. Jeune, bien fait, assez ferme et mi-corsé.
De beaux tanins sur un fruité agréable. Tout en équilibre. Rien n’accroche.
Très bon. Probablement pour quelques années de cave.
Cépage barbera. DOCG Barbera d’Asti.  Alc. 14,5 %. Sucre 1,8 g/l.
Agent promotionel Univins.
En ligne (85) et dans 129 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,70 $

Marqués de Cáceres, Rioja Reserva 2015

Très aromatique, invitant sur de riches aromes de café et de bois grillé
Une belle attaque sur un fruité ample et une belle texture veloutée, granuleuse et tanique.
C'est un vin rouge corsé, vif, serré et costaud.
Finale fruitée et épicée.  Très bon. Servir à 15 degrés.
Un vin de caractère pour quelques années de cave.
Tempranillo 85 %, complété de grenache et de graciano. Élevé 20 mois en futs de chêne à 50 % neufs.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,2 g/l.  Vin de spécialité en approvisionnement continue.  [Échantillon reçu]
Dans 92 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,90 $

Vive le vin du Québec

Carte des vins et vignobles du Québec 2020

Voici un très beau travail de notre collègue Karyne Duplessis Piché.
C'est une grande carte représentant 11 régions viticoles du Québec.
Avec les adresses des 140 producteurs de vin du Québec, classé par région, ainsi que les adresses de leurs sites web.
Karyne nous décrit aussi les principales caractéristiques des 22 cépages les plus utilisés par ces vignerons.
C'est indispensable pour planifier vos tournées dans les vignobles du Québec.
C'est 12 $ et vous pouvez commander la carte à cette adresse : https://karynevivelevin.com/

Vive le vin du Québec, carte des vins et vignobles du Québec 2020
par Karyne Duplessis Piché, 41 x 46 cm. 12 $.
 

Syndiquer le contenu