Donnhoff, Riesling Trocken 2017

Aromatique, très pérolé.
Frais, vif, citroné et litchi.
Assez gras et sec.
Finale et arrière-gout bien pétrolés.
Cet arome est dominant.
Capsule à vis
Alc. 11,5 %. Sucre 5,9 g/l.

2 étoiles
Prix: 
26,20 $

Albola, Chianti Classico 2015

Petits fruits fins, nez élégant, fruits à noyau.
Frais, léger, tanins modérés, gelée de fruits.
Plutôt simple. Finale courte.
Pas un vin de dégustation, mais il se tient bien à table.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (24) et dans 98 magasins.

2 étoiles
Prix: 
20,00 $

Les Ontariens favorables à la libéralisation du commerce du vin

Les Ontariens se disent maintenant en faveur de la libéralisation du commerce du vin dans leur province.

En effet, 76 % des Ontariens disent être favorables à l'ouverture de magasins privés de vente de vin.

C'est du moins ce qu'ils répondent à un sondage mené par la firme Abacus et dévoilé aujourd'hui.

Seulement 8 % des Ontariens sondés par la maison Abacus disent être fortement opposés à l'ouverture de magasins privés spécialisés dans la vente de vin.

De plus, 68 % des répondants disent appuyer la décision du gouvernement qui autorise la prolongation des heures d'ouverture des magasins d'alcool de 9 heures à 23 heures. Le gouvernement de l'Ontario a en effet annoncé que les magasins d'État de la LCBO ainsi que les magasins privés pourront vendre de l'alcool jusqu'à  23 heures.

D'autre part, 60 % des Ontariens interrogés disent être aussi favorables à la vente de spiritueux dans les épiceries.

Toutefois, les Ontariens sont plus divisés sur l'expansion des ventes d'alcool dans les épiceries. Ainsi 51 % sont en faveur et 40 % sont contre.

Même s'ils veulent étendre le commerce de l'alcool dans le secteur privé, les Ontariens disent aussi être généralement satisfaits des services offerts présentement dans les magasins d'État de la LCBO.

David Cotello patron de la maison Abacus Data écrit que «dans l’ensemble, nous constatons un large soutien à la libéralisation des ventes d’alcool. Malgré la satisfaction généralisée à l'égard de la LCBO, la plupart des Ontariennes et des Ontariens appuient l'augmentation des ventes en épicerie et l'inclusion des spiritueux, veulent autoriser les dépanneurs à vendre du vin et de la bière et permettre l'ouverture de magasins de vin privés dans toute la province.»

Le gouvernement de l'Ontario a commencé à libéraliser la vente d'alcool dans la province depuis deux ans. Ainsi 70 épiceries sont autorisées à vendre du vin et 350 épiceries vendent aussi maintenant de la bière.

Le nouveau gouvernement conservateur de la province a déjà annoncé qu'il étudiait la possibilité de moderniser les règles relatives à la vente d’alcool et d'offrir «plus de choix et de commodité pour la population en matière d’alcool».

Ce sondage a été fait auprès de 800 personnes du 11 au 14 janvier par la maison Abacus Data qui tient à préciser qu'il n'a pas été commandité.

________________

Beyond the LCBO? Broad support for Liberalizing Alcohol Sales in Ontario,  ABACUS, 5 février 2019
Beer, wine and cider sales in grocery stores
, Ontario.ca
LCBO is extending its hours to align with cannabis stores
, 15 novembre 2018
Libéralisation du commerce du vin en Ontario
,  12 janvier 2019

Stadt Krems, Grüner Veltliner 2017

Un vin blanc autrichien fait du cépage à la mode grüner veltliner ou velteliner vert ou encore veltliner gruen. Il serait de la famille des savagnins (traminer) et originaire de la région de Valtellina en Italie.
C'est vif, net et rafraichissant.
On a une petite impression de perlant en bouche.
Le fruité et l'acidité sont en bel équilibre.
Un très beau rapport qualité/prix.
Capsule à vis. Sucre 10 g/l. Alc. 12 %.
Dans 95 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,40 $

Les Plaisirs de Saint-Roch, Médoc 2016

Aromatique, invitant, cèdre.
Belle bouche charnue, ample sur un fruité assez massif.
C'est bien agréable.
On perçoit aussi les tanins ronds au milieu de cette masse de fruits.
Du plaisir à boire.
Encore jeune. Servir à 16 degrés.
Merlot 51 % et cabernet sauvignon 49 %.
Producteur: Les Vignerons d'Uni-Médoc. Le premier producteur du Médoc.
Sucre 3 g/l. Alc. 13,5 %.
En ligne (2) et dans 102 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,80 $

Domaine Bernard Baudry, Chinon 2015

Un vin pour amateurs de loterie !

Une première bouteille étant défectueuse (très bouchonnée), la SAQ l’a remplacée sans problème le lendemain.

Deuxième bouteille : la texture est très belle, mais le vin manque de fruit et est complètement dominé par des arômes de caoutchouc chauffé et d’écurie (brett); peu agréable.

Troisième bouteille : une petite merveille! Nez de cabernet franc très net, intense, très fruité (groseille, cassis), avec une belle note terreuse (betterave) et de la torréfaction. Le vin est croquant, très fruité, très frais, un peu torréfié, tout en jeunesse.

Comment trois bouteilles d’un même vin, achetées en deux jours à la même succursale de la SAQ, peuvent-elles être aussi différentes?

Une quatrième bouteille, toujours du même endroit, était semblable à la deuxième, chauffée et peu fruitée.
100 % cabernet franc.

Un vin pour les amateurs de loterie.
Dans 92 magasins.

    D'autres millésimes et vins de ce producteur...

Prix: 
20,60 $

Les Cocalières, Blanc, Domaine d'Aupilhac 2017

Un vin blanc original, floral, muscaté et légèrement miellé.
De belles saveurs de muscat léger, de miel, de fruits blancs et de bonbons jaunes.
C'est sec, vif, minéral et bien persistant.
Meilleur le surlendemain après une bonne aération.
Pour l'apéritif et les plats assez costauds.
Pourrait s'améliorer encore pendant 2-3 ans en cave.
Roussanne 30 %; vermentino 30 %; marsanne 20 % et grenache blanc 20 %.
Les raisins sont assemblés avant fermentation.
Languedoc AOP.  Producteur Sylvain Fadat à Montpeyroux.
Alc. 13 %. Sucre 1,2 g/l.
En ligne (11) et dans 37 magasins.
    D'autres vins de ce domaine d'Aupilhac...

3 étoiles
Prix: 
31,00 $

Causse Marines, Blanc, Les Greilles 2017

Le nouveau millésime 2017 vient d'arriver.
C'est un vin blanc de Gaillac bien aromatique: cire, poire et pêche.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
C'est gras, ample et sec.
Une longue finale agréable.
Un vin bio bien plaisant.
Cépages: loin de l'oeil; mauzac, ondenc et muscadelle.
Vendanges manuelles. Pas de levurage. Sulfitage minimum.
Alc. 13 %. Sucre 5,1 g/.
En ligne (3) et dans 127magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
25,50 $

Pichot Rougas, Vins de pays de Méditerranée 2017

Des aromes d'épices et de petits fruits, très syrah.
Texture serrée. Saveur de fruits rouges, d'épices sur une note de melasse.
Ample, corsé, Long et chaleureux.
Grenache, syrah et carignan à parts égales. Vendanges manuelles.
Élevage 6 mois en cuve béton. Une production de 10 000 bouteilles.
Alc. 13,5 %. Sucre 3 g/l.
Dans 69 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,35 $

Pinot Noir, Château St-Thomas 2013

Un pinot noir du Liban!
Moyennement aromatique sur les petits fruits rouges.
Juteux, saveurs de petits fruits aussi en bouche.
Petite note de chocolat. Plutôt tanique pour un pinot, mais des tanins bien enrobés par un fruité abondant. C'est bon.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,2 g/l.
Dans 63 magasins.

2 étoiles
Prix: 
19,55 $

Carignan, Vieilles Vignes, Élizabeth et François Jourdan 2015

Un vin léger et bien jeune.
Il est encore sur les aromes primaires, fermentaires et un peu végétaux.
C'est encore vert. Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec un petit fruité juteux.
La texture est belle et lisse. C'est coulant.
Finale sur les fruits pas encore murs. Un peu vert.
Bon surtout pour la texture, un peu moins pour les saveurs un peu végétales.
Carignan 100 %. Élevage en cuve béton.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,1 g/l.
Dans 49 magasins.

2 étoiles
Prix: 
20,40 $

La SAQ gère mal ses ventes en ligne

La SAQ ne propose que le tiers de ses vins pour les achats en ligne !

Malgré les promesses faites, la direction de la société d'État n'a toujours pas réussi à offrir la majorité de ses vins en ligne.

Elle a lancé son programme «Cliquez, Achetez, Ramassez» au début de 2015.

Ainsi, le 4 mars 2015, 2719 des 8924 vins tranquilles ont été rendus disponibles pour achat en ligne. Ce qui représentait 30 % des vins.

L'ancien président de la SAQ avait promis lors du lancement de ce programme appelé «Cliquez, Achetez, Ramassez» en 2015 de rendre disponibles tous les produits dans les mois suivants. Ce devait être tous les produits accessibles partout.

Toutefois, trois ans plus tard l'offre en ligne de la SAQ est loin d'atteindre l'objectif promis. En date d'aujourd'hui, la SAQ n'offre en ligne que 3026 de ses 8938 vins; soit 34 %.

Nous sommes donc passés de 30 à 34 % en trois ans. On est encore bien loin de tous les produits accessibles partout.

Pourquoi donc cette incapacité à rendre disponible à l'ensemble des Québécois l'ensemble de son offre de vin?

La SAQ répond à cette question en disant que le service en ligne de saq.com est tout simplement géré comme une simple succursale. Donc, une succursale comme les autres et non comme un véritable centre de distribution.

Ainsi saq.com avec 3026 vins offre moins de vin à l'ensemble des Québécois que la seule succursale du Marché Atwater de Montréal qui propose 3210 vins aux résidants de ce quartier du sud-ouest de la ville! C'est fort étonnant.

L'offre en ligne devrait pourtant permettre de combler une lacune de la SAQ qui dessert moins bien les consommateurs des régions que ceux de Montréal comme il l'a été déjà démontré ici en mars 2016 et en janvier 2017.

Ses ventes en ligne de vin n'atteignent que 38,8 millions de dollars; ce qui est très peu comparé aux ventes totales de vin de 2,3 milliards de dollars de la SAQ.

Pourquoi gérer la vente en ligne comme une simple succursale et offrir un choix limité de vin au tiers des stocks?

«Comme pour une succursale, lorsqu’un produit n’est plus disponible en ligne, il n’apparait plus dans l’inventaire», a dit une porte-parole de la SAQ au journal Le Soleil.

C'est incompréhensible parce que les locaux du centre de vente en ligne sont dans le même édifice que l'entrepôt de la SAQ dans l'est de Montréal!

Pourtant le cannabis est tout en ligne
C'est très surprenant; d'autant plus que la SAQ offre tous les articles de cannabis en ligne à tous les citoyens du Québec via sa filiale SQCD comme le rapportait le journaliste Jean-Michel Genois Gagnon dans le journal Le Soleil d'hier «la direction de la Société québécoise du cannabis (SQDC) a choisi d’offrir lors de son lancement en octobre dernier le même nombre de produits en ligne que dans ses magasins, et ce, malgré également un défi d’approvisionnement».

Ainsi, si les Québécois des régions ont accès à tout le cannabis, ils doivent toujours se contenter d'un choix plus réduit de vin !

___________
Sur le même sujet :

Blanquette de Limoux, Domaine de Fourn 2015

Très aromatique, floral, lilas et notes d'orange.
Un mousseux sec et vif sur des bulles fines.
D'une belle présence en bouche. Assez serré.
Longue finale fruitée, florale et fine note rappelant les oranges.
Sera encore meilleur après 3-5 autres années de cave.
Composé de mauzac à 90 % complété de chardonnay et de chenin blanc. Méthode champenoise. Région de Limoux.
Alc. 12 %. Sucre 16 g/l.
En ligne (31) et dans 214 magasins, dont 8 SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
17,00 $

Dehesa La Granja 2011

Aromatique, petits fruits noirs et fruits à noyau sur une note finement boisée (bois foncé).
Un vin espagnol corsé, vif, sec sur de beaux tanins encore un peu astringents.
De la belle matière.
Longe finale corsée et finement boisée.
Encore jeune. Pour quelques années de cave.
Cépagne tempranillo. Du groupe Pesquera.
Sucre 2,1 g/l.
Dans 145 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,80 $

Bandol, Domaine La Suffrene 2017

D'une belle couleur saumonée.
Un vin rosé aromatique et assez costaud.
C'est ferme, bien sec et serré sur un beau fruité.
Un rosé corsé plus pour accompagner un repas que comme apéritif.
Longue finale suave.
Ne le servez pas trop froid à 10 degrés.
Mourvèdre 40 %, cinsault 30 %, grenache 20 % et carignan 10 %.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,2 g/l.
Dans 45 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
26,25 $

Kalogeri, Malagousia 2016

Un bouchon de plastique noir difficile à extirper.
Un vin blanc aromatique, floral et muscaté.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. C'est exotique, sec, léger, rafraichissant et agréable.
Finale chaleureuse.
On a une sensation estivale en bouche! C'est bien rafraichissant.
Le malagousia (écrit aussi malagouzia - Μαλαγουζιά en grec) est un cépage presque disparu qui a été redécouvert dans les années 1980.
Élevage en cuve inox.
Producteur: Papagiannakos. Région Attique.
Alc. 12,5 %. Sucre  Acidité 5,5 g/l. pH 3,4.
Servir à 6-8 degrés.
Dans 76 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,65 $

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée 2016, Crémant de Limoux Brut, J. Laurens

Bulles fines. Un mousseux très sec, vif, serré, juteux et calcaire.
Saveurs et aromes rappelant un peu les oranges, les fruits jaunes.
Belle sensation en bouche et belle finale.
Délicieux avec des huitres.
Chardonnay 60 %, chenin blanc 25 % et pinot noir 15 %.
Les vendanges sont manuelles et se font en caissettes, le pressurage
est doux (pressoir pneumatique).
Méthode champenoise: une première vinification en cuves
inox puis adjonction de levures pour une seconde fermentation en bouteille, élevage sur lies d'au moins 15 mois avant expulsion du dépôt et rajout d'une liqueur d'expédition.
Alc. 12 %. Sucre 12 g/l.
En ligne (52) et dans 82 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,90 $

Chandon, California, Sweet Star

Un nouveau mousseux.
C'est savoureux, sucré et rond sur de belles saveurs de caramel et de fruits exotiques.
Longue finale sur les fruits sucrés.
Pour accompagner les plats épicés et pour le dessert.
Pinot noir 48 %: chardonnay 44 %; pinot meunier 8 %.
Méthode champenoise.
Alc. 12 %. Sucre 40 g/l.
Dans 75 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
33,75 $

Didier Dagueneau bien cher et bien ordinaire

Des vins d'un producteur très réputé se révèlent bien décevants dans une dégustation à l'aveugle.

Rien de mieux qu'une dégustation à l'aveugle pour se faire une idée de la réelle valeur d'un vin.
L'étiquette est peut-être bien belle; la réputation du producteur est peut-être énorme; les critiques dithyrambiques et le prix bien élevé, mais si le vin dans ce verre n'est pas très bon; alors on déchante.

La vérité est dans le verre !

Didier Dagueneau, Fumé de Pouilly 2013
Des odeurs de fromage et de pomme de terre crue sur une note bien verte.
Vif, patate et végétal en bouche. Bien vert. 83 $

Didier Dagueneau, Fumé de Pouilly 2005
Le vin a des odeurs et des saveurs oxydées très fortes, cire, noix et de rancio. Certains peuvent aimer, mais c'est là le défaut d'un vin qui a mal vieilli. La finale amère et rancio est bien longue.
106 $

Didier Dagueneau, Buisson Renard 2005
Des odeurs de soufre, de pipi de chat. C'est très sec et extrêmement vif. La très forte acidité cache le fruit. Ne laisse pas une belle bouche.
150 $

Trois vins bien décevants dégustés à l'aveugle avec d'autres vins blancs de la Loire.

Ce n'est pas la première fois qu'une dégustation de vins de ce domaine réputé de Pouilly-Fumé se révèle si décevante. En fait, je ne devrai pas dire décevante, mais éclairante, instructive et économique. Car on a beau déguster à l'aveugle, mais on n'achètera pas à l'aveugle. Nous venons ainsi d'économiser beaucoup d'argent, car nous n'achèterons certainement pas des vins de ce domaine.

Finalement, nous devrions toujours demander de déguster avant d'acheter des vins de ce prix.

Heureusement, lors de la même dégustation, nous avons découvert de superbes vins de Sancerre des cousins Cotat. Je vous en parlerai bientôt.

Calcari, Parès Baltà 2017

Un vin blanc frais, sec, minéral et légèrement salé.
C'est juteux avec une belle sensation finement piquante en bouche.
Finale sur les fines herbes et une touche de fumée.
Un vin blanc savoureux.
Cépage xarel-lo. Biodynamie. Végétalien. Le producteur suggère de le servir à 10 degrés avec les fruits de mer, le poulet et le poisson.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %.
En ligne (14) et dans 118 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,35 $

Château Combel La-Serre, Cuvée Château 2016

Un vin assez riche au fruité ample sur des tanins bien ronds.
D'une texture veloutée et enveloppante.
Jeune et frais.
Du beau malbec.
Sucre 1,4 g/l.
En ligne (58) et dans 97 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,15 $

Mon Péché, Saint-Chinian 2016

Beau nez plutôt discret.
Belle bouche d'un fruité ample sur des tanins abondants, ronds et dodus.
Ce qui lui donne une belle texture. C'est charnu, gouleyant et agréable.
Belle finale. Vraiment du joli fruit.
Syrah 60 %; grenache 30 % et mourvèdre 10 %.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l.
Château Coujan.
Dans 56 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,10 $

Arbois, Chardonnay, Jacques Tissot 2015

Un vin blanc du Jura bien expressif, aromatique, invitant, ample, gras, élégant, long et savoureux.
Vendange manuelle et mécanique.
Élevage 80 % en cuves inox; 20 % en futs d'un à 5 vins.
Possiblement pour 5 à 8 années de cave.
Servir à 10 degrés.
Sucre 1,7 g/l.

En ligne (10) et dans 27 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,80 $ à la SAQ | 10 € au domaine

Agioritikos, Tsantali 2017

Un vin bien étrange !
Il se présente sous des odeurs d'échalotes brulées, de fumée et de mastic.
C'est désarçonnant.
Ces mêmes saveurs reviennent en bouche avec une note oxydative de noix.
Il y a tout de même une saveur muscatée.
La finale est marquée par l'alcool.
Original et difficile à boire.
Ce n’est pas tout le monde qui va aimer ça!
Bouchon de liège aggloméré. Cépages: assyrtiko, athiri et roditis.
Alc. 12 ,5 %. Sucre 1,8 g/l.
Le format a été changé. Ce vin était dans un format gourde.
En ligne (11) et dans 96 magasins, dont 3 SAQ-Dépôts.

0.5 étoiles
Prix: 
16,10 $

Château Les Croisille, Silice, Cahors 2015

Un vin à l'acidité bien marquée doublé d'une forte amertume qui se prolonge en finale.
Fruit en retrait. L'amertume se transforme en âcreté. Un vin sévère et peu avenant.
Ne laisse pas une belle bouche. Bien mauvais.
Alc. 13 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Bouchon de liège aggloméré.
En ligne (37) et dans 126 magasins.

Prix: 
25,40 $

Canet Valette, Antonyme, Saint-Chinian 2017

Absolument délicieux!
Ça sent bon ! Les fruits rouges fins, cerise et framboise.
Le vin est jeune, frais, ample, souple, coulant, rond et peu tanique.
C'est sec, assez vif, minéral, juteux et légèrement épicé.
Facile et agréable à boire. Gouleyant.
Alc. 13 %. Sucre 1,3 g/l.
Mourvèdre et cinsault. Vendanges manuelles. Élevage en cuve inox. Bouchon aggloméré.
Dans 94 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
19,90 $ à la SAQ | 8.75 € en France

Canet Valette, Une et mille nuits, Saint-Chinian 2016

Nez profond, fruits écrasés.
D'une belle texture au granulé fin. Ample, fruité agréable, concentré, sec, beaux tanins.
Longue finale sur les fruits, notes terreuses et de fumée.
Encore bien jeune, devrait s'améliorer après quelques années de cave.
Assemblage des cinq cépages du Languedoc: grenache, carignan, syrah, mourvèdre et cinsault. Vendanges manuelles. Mise en bouteille sans collage ni filtration.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 14,5 %. Sucre 1,9 g/l.
Dans 60 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
24,65 $ à la SAQ | 13 € en France

Frontaura Crianza 2015

Un vin qui a un caractère bien trempé.
C'est tanique, corsé, suave, juteux et bien costaud.
La texture tanique est bien agréable.
D'un bel équilibre.
Tempranillo 100 % (appelé tinta de Toro dans cette région.) Région de Toro.
Douze mois en barriques de chêne français de l'Allier
Un très bon rapport qualité/prix.
Servir à 16 degrés.
En ligne (25) et dans 127 magasins, dont 2 SAQ-Dépôts.

3 étoiles
Prix: 
17,35 $

Castorani, Montepulciano d'Abruzzo Riserva 2010

Il y a 17 vins de la maison Castorani à la SAQ. Ce sont des vin bien faits de facture moderne.
Celui-ci est le plus cher. C'est un vin au fruité ample, assez riche, doté d'un belle trame tanique.
Il semble encore jeune. Il pourrait s'améliorer encore en cave.
Cépage montepulciano.
Sucre 5,9 g/l.
Dans 8 magasins, dont 1 SAQ-Dépôt (Gatineau).

2.5 étoiles
Prix: 
34,75 $

Borsao, Garnacha 2017

Un vin rouge léger, souple, pas compliqué au fruité fin, peu tanique.
Non boisé. Digeste et gouleyant.
Il se laisse boire.
Un très bon rapport qualité/prix.
Cépages; 85 % grenache, 10 % tempranillo et 5 % cabernet sauvignon. Cuves inox.
Appellation Campo de Borja.
Capsule à vis.
Sucre 1,8 g/l. Alc. 14,5 %.
En ligne (64) et dans 389 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
11,80 $
Syndiquer le contenu