Le vin, vous le reniflez ou vous le buvez

La dégustation géosensorielle
Vous avez surement déjà vu de ces dégustateurs renifleurs qui passent de longues minutes à renifler le vin et à vous le décrire avec un catalogue d'aromes. On croirait qu'ils en inventent. Puis, ils le mettent en bouche et tout ce qu'ils peuvent vous en dire c'est «acidité médium plus; tanins médium plus.» Leur plus grand plaisir c'est de deviner le cépage.

«L’industrie du vin, qui a fait de ce dernier un produit agro-alimentaire, un vin technique, de cépage et de marque, a simplifié la dégustation.»

C'est ce que nous dit le vigneron bourguignon Jacky Rigaux dans son livre LA DÉGUSTATION GÉO-SENSORIELLE.

«Ce livre est destiné à ramener sur le devant de la scène (...) la dégustation qui privilégie le toucher de bouche, la texture, la consistance, la souplesse, la viscosité, la minéralité… autant de descripteurs qui permettent d’apprécier les vins de terroir, les "vins de lieu"».

La lisibilité des cépages est visible avec les vins de cépage, les vins industriels. Mais ce qu'il faut lire ce sont les terroirs, nous dit l'auteur.

Deux types de dégustation
On oppose les vins techniques de cépages aux vins de terroirs. La dégustation sensorielle à la dégustation géo-sensorielle. La première se concentre sur les aromes, la deuxième sur le touché de bouche.

«Dès que l’on introduit des levures industrielles en vinification, le terroir commence à disparaitre… surtout si on a commencé à l’affaiblir en détruisant la vie dans les sols avec les pesticides, herbicides et autres fongicides, associés aux engrais chimiques. Le vin est de plus en plus "fabriqué" au cellier, de moins en moins "accouché" naturellement par le vigneron!»
 

«D’un goût de lieu on passe à un goût fabriqué.»

Le bréviaire des aromes
«La primauté accordée au nez privilégie bien évidemment les vins techniques qui, à coups d’artifices technologiques et chimiques, rassurent le consommateur en quête de parfums vantés par les critiques et les sommeliers qui se plaisent à rivaliser d’audace en identifiant toujours plus d’odeurs dans leurs commentaires.»

«Les vins naturels de terroir sont ainsi pénalisés par l’analyse sensorielle au temps de leur jeunesse.»

Mais qu'en est-il de la minéralité, de la consistance, de la texture, de la viscosité, de la souplesse et de la vivacité?

«Avec la surenchère des critiques et sommeliers qui trouvent chaque jour de nouvelles odeurs dans le vin, il est de beaux jours pour l’analyse sensorielle!»


«Le vin n’était pas fait pour être reniflé, mais pour être bu.»

«Quand on a fait tout le travail nécessaire à la vigne, pour qu’elle accouche d’un raisin à la maturité physiologique optimale, que ce dernier a été cueilli avec soin, mis en cuve après un tri sévère, il convient alors de devenir paresseux, c’est-à-dire d’intervenir le moins possible pendant la vinification, pour que chaque climat livre naturellement toute sa complexité, en réalité sa vraie nature, son originalité, son caractère unique, inimitable.»

«C’est cette viticulture de virtuose, plus que de technicien, qui est l’avenir de la filière viticole européenne.»

Séduire avec l'industrie des aromes
«De plus en plus nombreux sont les amateurs qui renouent avec l’importance du "toucher de bouche" en dégustation. La bouche est beaucoup plus sensible et fidèle au "goût du lieu" que le nez que l’on peut facilement séduire et tromper avec les artifices de l’industrie des arômes. L’identité d’un vin de terroir s’exprime en effet principalement par la sapidité, c’est-à-dire par sa saveur singulière. Cette dernière est perçue par l’organe gustatif quand le vin entre en bouche. L’analyse sensorielle a réduit cette perception aux cinq saveurs classiques:
acide, amère, salée, sucrée et alcaline. La "dégustation géo-sensorielle du gourmet", sans ignorer ces descripteurs, valorise donc le "toucher de bouche", intimement associé au ressenti de la saveur».

Apprendre les arômes des vins relève de la quadrature du cercle
«Enfin, il faut ajouter que chaque dégustateur possède un appareil olfactif différent, que nous n’avons pas les mêmes seuils de perception. On l’aura compris, apprendre les arômes des vins relève de la quadrature du cercle».

Donc, abrégeons la description des aromes qui est particulière à chacun et concentrons-nous sur le toucher de bouche; de la texture du vin, de son étoffe; de la consistance du vin, de sa sève; de sa structure, de sa charpente, de son corps (charnu, compact, épais...); de la viscosité du vin; de sa souplesse, de son attaque; de sa vivacité; de sa signature; de sa minéralité; de sa longueur en bouche; de sa sensation tactile et de sa persistance aromatique et gustative.

«Un vin de terroir, qu’il soit blanc ou rouge, se doit d’offrir un toucher de bouche qui évoque la soie, le taffetas, le velours…»

«Un encerclement progressif et sincère, pour serrer de près l’insaisissable vérité.»

Un vocabulaire étranger
Au sujet de la description des vins, l'auteur cite Pierre Poubon.
«En matière de goût, il est impossible de parvenir à une précision définitive. Ainsi le dégustateur, qui analyse un vin, procède-t-il par approximations en se servant d’un vocabulaire curieusement étranger à son sujet. De ces approximations, parfois brillantes et imagées comme une improvisation poétique, le profane ne retient que le souvenir d’une élégante jonglerie verbale autour d’un verre. Mais il s’agit, en fait, d’un encerclement progressif et sincère, pour serrer de près l’insaisissable vérité». (Dégustations de toute une vie, 2001)

Donc, un petit livre très inspirant qui nous fait réfléchir sur notre manière d'apprécier le vin. Trop souvent, nos descriptions du vin mettent l'emphase sur ses odeurs. Pourtant, les odeurs sont très personnelles. On renifle le vin au lieu de le gouter. Ceci nous éloigne du consommateur qui lui boit le vin tout simplement.

LA DÉGUSTATION GÉO-SENSORIELLE DU GOURMET
Réveil des terroirs et réveil du goût
Jacky Rigaux, 51 pages.
ici dans internet www.zindhumbrecht.fr/wp-content/uploads/presse/LA_DEGUSTATION_GEO.pdf

_____
Pour vous aider à décrire la texture de vin, consultez le petit lexique Les mots du vin
 

The Lackey Shiraz 2016

Assez aromatique, fruits noirs et note de tabac.
Belle bouche fraiche assez ample au fruité abondant.
Les tanins sont bien enveloppés par ce fruit.
Un vin gourmand assez généreux qui se laisse boire.
Shiraz à 92 % complété de cabernet sauvignon.
Alc. 14,9 %. Acidité 6,38 g/l. pH 3,44. Sucre SAQ 2,2 g/l; 5 g/l selon la LCBO.
Capsule à vis.
Le 2014 était 20 $.
En ligne (16) et dans 114 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,00 $ à la SAQ | 17,95 $ à la LCBO

Statistiques de Vin Québec pour 2017

Vinquebec.com a plus de 20 ans maintenant.
Le site a atteint une certaine maturité.
Près de 250 000 personnes ont consulté le site au cours de l'année 2017.
Tout près de 1000 utilisateurs viennent le consulter chaque jour avec des pics de 1827 visiteurs le 11 mars, 1755 le 30 décembre et 1778 visiteurs le 31 décembre.
 

Les pages les plus visitées, en plus de la page d'accueil, sont les pages Meilleurs vins rouges; Qualité-prix; La conservation des portos; Sulfites dans le vin; Taux de sucre dans le vin rouge; Les meilleurs vins blancs; Les meilleurs vins à la SAq-Dépôt; La conservation du vin une fois la bouteille ouverte et Les températures de service du vin.

La majorité des visiteurs atteignent le site via un moteur de recherche (300 000); un peu plus de 100 000 arrivent directement sur le site par l'adresse vinquebec.com; 10 000 proviennent de Facebook, 7000 de Twitter, les autres sont référencés par d'autres sites.

Le site vinquebec.com existe depuis mars 1997.

Vinquebec.com est un site internet indépendant d'information sur le monde du vin. Nous ne demandons et n'acceptons aucune publicité des producteurs de vins, de leurs agents, ni de la Société des alcools du Québec.
C'est un site d'intérêt public axé sur les besoins des consommateurs.

Notre mission : découvrir, apprécier, apprendre et informer.

Gigondas, Bois de Menge 2014

Un fort gout de bois calciné dans ce vin. Désagréable.
En ligne (54) et dans 34 magasins.

0.5 étoiles
Prix: 
29,20 $

Carignan 2014, Élisabeth et François Jourdan

Son nom est Carignan, comme le cépage.
C'est un carignan souple et juteux.
Du beau jus qui coule agréablement en bouche.
Les tanins sont bien fins.
Le vin laisse boire facilement. Rien n'accroche.
Nous avons là un carignan bien souple.
Vignerons producteurs de l'Argentier. Vignes plantées en 1935. Rendement 25 hl/ha.
Vendanges manuelles. Élevage 18 mois en cuve béton.
IGP Pays du Gard.
Alc. 13 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (6) et dans 54 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,80 $

Paul Goerg Blanc de Blancs

Il y a 227 champagnes aujourd'hui au répertoire de la Société des alcools du Québec.
Les prix de ces vins mousseux sont élevés : 24 seulement sont de moins de 50 $.

Parmi les champagnes les moins chers, certains se démarquent tout de même par leurs belles qualités.

C'est le cas de ce champagne de la maison Goerg à 46 $. Bu à plusieurs reprises durant le temps des fêtes, il a été un succès.

Il est savoureux, rond, agréable et d'un bel équilibre en le fruité et l'acidité ( Sucre 8,6 g/l.) Les bulles sont fines et non agressives. C'est chardonnay à 100 %.

Il est disponible en ligne (76), dans un grand nombre de succursales (242) ainsi que dans 7 SAQ-Dépôts.

À noter aussi le très bon champagne Gardet à 41,75 $, mais disponible dans moins de succursales (104).

3 étoiles
Prix: 
46,25 $

Duché D'Uzées, Mathilde Chapoutier 2016

Un vin blanc très aromatique, très floral.
Rond en bouche, bien fruité. Il rappelle un peu le muscat et les fruits exotiques. C'est fait de viognier, de grenache blanc, de marsanne et de roussane. C'est bien agréable à boire, sec, vif et savoureux sur une finale bien persistante.
Il a bien accompagné la pizza végétarienne.
Appellation Duché d'Uzès contrôlé. AOC depuis 2012.
Alc. 13 %. Sucre 3,1 g/l.
Dans 53 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,95 $

Don Pascual, Tannat Merlot 2016

Des aromes de petits fruits chauds se dégagent de ce beau vin d'Uruguay.
L'attaque est fruitée. Les tanins sont fins.
Le vin est plutôt léger. Bien équilibré.
Facile à boire.
La finale est chaleureuse et fruitée sur des saveurs rappelant les fraises et les framboises.
Tannat et merlot à parts égales. Vendanges manuelles.
Un bon rapport qualité/prix.
Servir à 15 degrés.
Alc. 12,5 %. Sucre 2 g/l.
En ligne (150) et dans 86 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
13,05 $

Qu'est ce que la SAQ veut acheter pour vous?

La SAQ a publié en décembre sa liste de produits souhaités pour l'année 2018. «Catégorie en développement pour laquelle nous souhaitons bonifier l'assortiment,» dit l'appel d'offres du monopole.

La direction de la SAQ indique ainsi aux producteurs et à leurs agents qu'elles sont les types de vins qu'elle veut ajouter sur ces rayons de vins de spécialité.

Voici donc ce que la SAQ veut acheter pour vous en produits de spécialité pour l'année 2018.

 

Bourgogne blanc: millésime 2015 appellations régionales et communales.
Loire: Sancerre, Pouilly-Fumé et crus du Muscadet.
Rhône: vins blancs toutes appellations.
Jura et Savoie: rouges et blancs.
Champagne: produit avec forte reconnaissance. Produit bio. Édition spéciale ou de collection. (Ainsi que des champagnes à moins de 40 $ pour la section des produits courants.)
Mousseux: produit en appellation Jura, Bourgogne et Espagne. Produit bio. Édition spéciale ou de collection.

Italie: Soave et Lugana en milieu et haut de gamme.
Sicile : Etna en entrée et milieu de gamme.

Afrique du Sud : pinot noir, cinsault et syrah en milieu de gamme. Et vins blancs milieu de gamme.
Canada: vins blancs VQA moyen et haut de gamme.
Grèce : assyrtiko milieu de gamme.
Allemagne : Riesling Kabinett, Spätlese, Auslese en milieu de gamme.
Nouvelle-Zélande: vins blancs, pinot gris, sauvignon et chardonnay.
Vin orange: entrée et milieu de gamme.

Pour sa section des produits courants, les acheteurs de la SAQ recherche aussi :

Tout produit dont le Nebbiolo est le cépage principal (Appellations Langhe nebbiolo, Nebbiolo d'Alba, Langhe Rosso, Piemonte).
Terre siciliane rouge et blanc en entrée de gamme.
Nous recherchons des vins des appellations Vouvray, Saumur et Touraine avec quantités suffisantes.
Soave et Lugana en entrée et milieu de gamme. Veneto IGT cépage international.

Les producteurs ou leurs agents ont jusqu'au 30 janvier pour soumettre leurs offres de nouveaux vins.
La SAQ n'indique pas combien elle en acceptera. Toutefois, elle indique ses demandes prioritaires.
Elle fait maintenant cet appel d'offres deux fois par année.
 

Les meilleurs vins rouges à moins de 12 dollars

Oui, il est possible de trouver de bons vins rouges à moins de 12 $ au Québec.
En voici 7 qui sont de très bons rapports qualité/prix.

Fonte di Nico 2016  *
Portugal 2,0 8,00$
Vila Regia 2016  *
Portugal 2,0 8,95$
Chevalier de Dyonis, Pinot Noir 2015 Roumanie 3,0 9,50$
Jardins de Meyrac rouge 2016 Languedoc 2,5 9,95$
Santi Nero, Pinot Nero 2016  *
Italie 2,0 10,60$
Cono Sur, Bicicleta, Pinot Noir 2016 Chili 2,0 11,15$
Réserve des Challières, Ventoux 2015 Rhône 3,0 11,95$

Ces vins sont aussi tous disponibles en ligne.
Ceux qui sont marqués d'un astérisque sont aussi disponibles dans des SAQ-Dépôts ce qui fait qu'on peut ainsi les obtenir à 15 % moins chers.

Vins grecs plus chers au Québec

La direction de la Société des alcools du Québec a promis de réduire les prix de ces vins au niveau de ceux de l'Ontario. Des efforts ont été faits. Toutefois, il reste encore du travail à accomplir. De nombreux vins sont de 1 à 3 $ plus chers à la SAQ qu'à la LCBO de l'Ontario.

Une rapide comparaison entre les vins grecs disponibles dans les magasins de nos deux monopoles nous permet de constater des différences de prix notables. En effet, sur les 17 vins disponibles, 12 sont plus chers au Québec.

Vins disponibles à la SAQ et à la LCBO
   SAQ  LCBO
Cavino Ionos 10,50  9,95
Rapsani Tsantali 11,80 13,05
Boutari Nemea 14,55 13,20
Paranga Kir-Yianni 14,50 14,50
Boutari Moschofilero 15,40 13,20
Tetramythos Roditis 15,40 13,95
Spiropoulos Mantinia 17,25 16,15
Boutari Naoussa 16,45 13,95
Thimiopoulos JV Naoussa 17,65 17,95
Rapsani Tsantali Reserve 18,55 20,95
Mercouri Rouge 22,30 19,35
Tselepos Driopi 21,25 20,95
Gaia Agiorgitiko 21,55 24,30
Sigalas Assyrtiko Athiri 23,15 21,95
Gerovassiliou Malagousia 25,05 23,95
Ch Porto Carras 2006 25,15 21,95
Mega Spileo 28,85 27,95

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITÉ/PRIX

Vous cherchez à garnir votre cellier pour les Fêtes, ou encore à faire des cadeaux, voici les meilleurs rapports qualité/prix sur le marché au Québec.

Moulin de Citran 2009

Le deuxième vin de Château Citran.
Belle bouche juteuse.
Attaque souple, puis tannique. Le vin est encore bien jeune.
Bien texturé, costaud, serré.
Du corps, de la matière donnée par de beaux tanins assez fermes.
Cabernet sauvignon 58 % et merlot.
Pour encore 3-4 années de cave.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,7 g/l.
En ligne (121) et dans 145 magasins.

3 étoiles
Prix: 
29,80 $

Domaine de l'île Margaux 2014

Beaux nez de fruits noirs et de cuir.
Attaque d'un fruité riche, puis tannique. Texture tannique bien granulée. Tanins poudreux.
Sensation granulée persistante en bouche.
Encore bien jeune.
Pour accompagner les ragoûts, les plats costauds.
Devrait s'améliorer encore au cours des trois prochaines années.
Alc. 14 %. Sucre 2,3 g/l. Encépagement: merlot 45 %; cabernet sauvignon 20 %; petit verdot 15 % et malbec et cabernet franc.
Vendanges manuelles. 12 à 18 mois dans 1/3 barriques neuves. Une production de 80 000 bouteilles.
En troisième année de conversion bio.
En ligne (9) et dans 113 magasins, dont 6 SAQ Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
21,75 $

Paul Mas Brut Le Berceau 2016

Un vin rosé mousseux léger, agréable à boire.
Bel équilibre et légèrement sucré.
De belles saveurs de fraise.
Des bulles fines en bouche qui caressent le palais.
Grenache, cinsault, syrah et cabernet franc.
Alc. 12 %. Sucre 12 g/l.
Dans 45 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $

Mercouri, Vin rouge sec 2015

Un très beau vin rouge grec fait des cépages refosco (85 %) et mavrodaphné.
Le vin est assez costaud et corsé.
Les tanins sont fermes sur un fruité légèrement épicé.
La finale est longue, vineuse et suave.
Un vin de caractère.
Il a bien accompagné le gigot d'agneau.
Pour quelques années de cave.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,6 g/l. Acidité 5,5 g/l. pH 3,6.
Une production de 35 000 bouteilles.
Le domaine Mercouri est situé dans l'ouest du Péloponnèse.
En ligne (55) et dans 79 magasins.
Il est trois dollars moins cher en Ontario!

3 étoiles
Prix: 
22,30 $ à la SAQ | 19,35 $ à la LCBO

Premières Vendanges 2016, Henry Marionnet

Vinification naturelle. «En souvenir des premiers vins réalisés d'une façon spontanée par l'homme au début de notre histoire.»
Vinification en grappes entières sans sulfites ajoutés.
Beau fruité et belle texture veloutée.
Tanins d'un granulé agréable. Charnu. Longue finale fruitée.
Un vin gouleyant.
Cépage gamay.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,4 g/l.
Dans 15 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Monde, vin de glace 2013

Vignoble de la rivière du Chêne
Une petite bouteille de 200 millilitres de vin de glace du Québec.
Le vin est doré bronze. Il est très aromatique sur des notes qui rappellent les pommes bien cuites et le miel. La bouche est veloutée, moelleuse et très savoureuse. Saveurs de pommes caramélisées.
La finale est onctueuse, sucrée et très persistante.
Un petit délice.
Servir seul avec des fromages.
Cépages: vidal 45 %; vandal cliche 40 % et frontenac gris 15 %.
Alc. 10 %. Sucre 212 g/l.
En ligne (7) et dans 36 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
32 $ le 200 ml.

Vacqueyras 2015, Domaine des Genêts, Delas

Aromatique, fruits noirs.
Gras, ample, gourmand, épicé, costaud, joufflu.
Très longue finale enveloppante.
Un vin encore jeune.
Très agréable.
Pour quelques années de cave.
Une production de 30 000 bouteilles.
En ligne (14) et dans 26 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,70 $

Crozes-Hermitage 2015, Les Launes, Delas

Des aromes d'épices et de gelée de fruits sur une note végétale.
Attaque fruitée, puis très tannique.
Surprenants tanins pour de la syrah.
Du costaud.
Belle longue finale fruitée.
Sucre 1,4 g/l.
Une production moyenne de 150 000 bouteilles.
En ligne (4) et dans 24 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
26,00 $
Syndiquer le contenu