Dominio Basconcillos Roble 2011

De beaux aromes dans ce vin espagnol costaud et bien corsé.
De beaux tanins ainsi qu'un fruité ample sur une belle acidité.
D'un bel équilibre.
Région Ribera del Duero.
Alc. 15,5 %.
En ligne et dans 48 magasins.
3 étoiles
Prix: 
24,10 $

Corona de Aragón Reserva 2006

Très beau nez de cuir. Jolie bouche épicée et fumée. Un beau boisé sur une belle texture. Fruité léger et un peu en retrait par rapport au boisé.
Appellation Carinena. Cépages: tempranillo, cabernet sauvignon, grenache et carignan.
Dans 106 magasins.
2 étoiles
Prix: 
17,95 $

Toutes les critiques sont positives

On entend dire quelquefois qu'il y a des critiques positives et des critiques négatives.

Pourtant, toutes les critiques honnêtes sont positives.

On peut critiquer en bien ou en mal, mais si c'est honnête c'est positif.
Le propos peut être négatif, mais la critique (honnête) est toujours positive. J'explique.

La critique s'adresse aux consommateurs. Si l'on dit qu'un produit, un vin, un film, un restaurant est mauvais, c'est positif. Positif pour le consommateur qui est ainsi mieux informé et peut économiser de l'argent et s'épargner une déception.

Ça peut sembler négatif pour le producteur. Cependant, le critique ne travaille pas pour le producteur, mais bien pour le consommateur. En fait, c'est positif aussi pour le producteur, car cela l'aide à améliorer son produit. Ça devient ainsi une critique constructive.

Le critique de vin n'est pas un bonimenteur ni un louangeur. Si c'est mauvais, défectueux, mal fait, mal entretenu, mal présenté, bouchonné, avarié, gâché, pourri, il doit en faire état.

J'entends dire que si un vin est bouchonné ou défectueux qu'il ne faut pas le mentionner, mais acheter encore pour trouver une bonne bouteille. Mais ce n'est pas honnête d'agir ainsi.

Un vin bouchonné, c'est la réalité. Ça existe, on ne doit pas l'occulter. Est-ce qu'on regoûte une deuxième bonne bouteille au cas où ce serait une exception?

Toutefois, si on le fait et on goûte une deuxième bouteille, on doit dire la vérité, dire que la précédente était bouchonnée ou défectueuse.

Le critique de vin doit agir comme le critique de restaurant, de cinéma, de théâtre, le livre... Il doit dire, écrire, décrire ce qu'il voit.

De toute manière, pourquoi mettre en marché un produit défectueux? On me répond que ce n'est pas la faute du vigneron, mais du bouchon. Mais qui a mis le bouchon sur la bouteille? Une opération du Saint-Esprit?

Des producteurs consciencieux mettent de l'eau dans le lot de bouchons; goûtent l'eau et si elle est mauvaise, jettent le lot de bouchons. D'autres producteurs s'en foutent et savent bien que la plupart des chroniqueurs vin seront complaisants.

Comment alors éliminer un problème, si personne n'en parle. C'est comme s'il n'existait pas.

On doit décrire ce que l'on a devant nous à ce moment-là. C'est comme un critique de restaurant qui a un mauvais repas un midi. Le personnel était peut-être de mauvaise humeur ou fatigué, ça sera peut-être mieux le lendemain, mais le critique décrit ce qu'il vit à ce moment-là.

La critique c'est une photo à un moment donné; un moment que pourra vivre aussi le consommateur.

Dans le monde du vin, de la critique du vin, contrairement aux autres domaines de la consommation, il y a souvent une attitude angélique face au vin et aux vignerons. On n'accepte pas la description de la réalité si elle n'est pas louangeuse. C'est méconnaître le travail du journaliste qui doit décrire ce qu'il découvre.

D'où vient cet angélisme très répandu dans le monde du vin. Angélisme qui n'existe pas ou peu dans les autres domaines de la critique. Est-ce une trop grande proximité avec les producteurs, une vue bucolique du monde viticole, un jovialisme exacerbé, un désir de se faire aimer du producteur, un manque de courage, une tradition ou autre? C'est un peu tout cela.

 «La critique est un examen raisonné, objectif, qui s'attache à relever les qualités et les défauts et donne lieu à un jugement de valeur.» (CNRTL)

Sujets connexes:

JT Château de Nages rouge 2011

Très aromatique et très savoureux, la syrah apparait tout de suite dans ce beau vin au fruité epicé. 
Le vin est assez corsé, ample, tout en étant assez tendu. Le fruité est succulent. Les tanins très fins. Le 12% de mourvèdre ajoute une belle touche tannique. Le vin a du tonus et est très long. Alc. 14,5 %.
Vendanges manuelles. Pas de filtration.
Un costières de Nîmes de Michel Gassier.
Le vin est bio, mais n'est pas affiché comme tel au répertoire de la SAQ.
Dans 50 magasins.
3 étoiles
Prix: 
22,90 $

Les amateurs de vin de l'Outaouais perdent un grand ami

L'Outaouais perd un grand homme du vin!
 
Benoit Guy Allaire, président de l'Académie du vin de l'Outaouais est décédé dimanche des suites d'une opération chirurgicale.
 
Benoit Guy a initié de nombreux consommateurs de l'Outaouais et de l'Est ontarien au merveilleux monde du vin.
 
Il a fondé en 1994 l'Académie du vin de l'Outaouais avec ses amis Pierre Bélanger et Richard Charbonneau. Il a animé ce club de dégustation de haut niveau pendant 20 ans.
 
Docteur en science politique et en sociologie, spécialiste d'analyse statistique, féru d'histoire et surtout passionné de vin, le professeur Allaire a partagé ses connaissances et propagé sa passion en donnant des cours sur le vin à un grand nombre d'amateurs de vin de la région.
 
BGA, comme on l'appelait, est aussi l'auteur du livre «Goûter le vin - Le manuel de la dégustation».
 
Généreux, jovial, enjoué, parfois théâtral et enflammé, mais toujours captivant, Benoit Guy laisse dans le deuil un grand nombre d'amis et d'amateurs de vin de l'Outaouais et de la région d'Ottawa.
 
Il s'en est allé rejoindre Bacchus et Dionysos!

Adieu Professore Allaire!

   La photo de Benoit Guy Allaire a été prise par Louis Landry.

Batasiolo Gavi, Granée 2012

Un beau vin blanc aux arômes et saveurs de fleurs et de pêches bien mûres.
Il a une belle présence en bouche. Du caractère. Fruité sur une belle acidité. Bien sec. Ne le servez pas trop froid, sinon, il vous semblera bien vif.
La longue finale est élégante et laisse une belle bouche. Légèrement citronné. Aussi bon que les 2011, 2010 et 2008.
Appellation Gavi DOCG. Cépage cortese.
Alcool: un raisonnable 12,5 %.
En ligne et dans 55 magasins.

3 étoiles
Prix: 
17,05 $

La Crema Monterey, Chardonnay 2012

Un nez discret sur une fine note florale.
Beau gras en bouche, assez élégant. Belle vivacité. Assez long. Bien sec. 
Légèrement citronné.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 80 magasins.
3 étoiles
Prix: 
27,10 $

Crios Syrah Bonarda 2012

De beaux arômes rappelant de cuir, bouche juteuse, ronde, pleine, ample et assez riche; des tanins en masse. Très longue finale savoureuse.
Laisse une belle bouche. 
Capsule à vis.

Un beau vin de Susana Balbo, domaine Dominio del Plata.
En ligne et dans 154 magasins au Québec; 138 en Ontario.

3 étoiles
Prix: 
16,50 $ à la SAQ | 14,95 $ à la LCBO

Les rabais SAQ diminuent sa marge bénéficiaire

Est-ce que la SAQ est en train de faire la guerre aux épiciers?
 
La Société des alcools du Québec vient de publier ce matin ses chiffres pour les 40 premières semaines de son exercice financier 2013-2014. Ces chiffres couvrent la période se terminant le 4 janvier dernier.
 
Les bénéfices de la SAQ sont en baisse, et ce malgré une hausse des ventes en dollars.
 
Les ventes ont augmenté 28 millions de dollars pour atteindre  2,3 milliards. Toutefois le bénéfice net a diminué de 14 millions pour descendre à 840 millions de dollars, une baisse de 1,7 %. «La faible
croissance des ventes explique ce résultat», dit la SAQ.
 
La marge brute s’est établie à 52,8 % comparativement à 53,3 % pour l’exercice précédent.
 
Cette baisse des revenus s'explique en grande partie par la hausse des «frais de vente et mise en marché et distribution» de 16 millions de dollars.
 
Dans son dernier rapport financier, la direction de la SAQ écrit que «l’addition d’activités promotionnelles visant à augmenter l’achalandage a eu un effet légèrement défavorable sur le taux de marge brute.»
 
La Société d'État a dépensé 363 millions de dollars en frais de vente et mise en marché et distribution, comparé à 347 millions pour la même période l'année précédente.
 
Les ventes de vin ont diminué de 1,8 million de litres en épicerie au cours de cette période, une diminution de 5,6 %. Toutefois en succursales les ventes ont augmenté de 1,1 million de litres. Ce qui fait qu'au total, les ventes de vin ont diminué de 700 000 litres au Québec.
 
Les épiceries représentent 10 % des ventes de la SAQ.
Les ventes de spiritueux sont restées stables en volume et ont augmenté de 5 millions en valeur. Les ventes de panachés ont diminué de 7 millions de dollars.

Les campagnes de rabais à répétition de la SAQ ont porté fruit, mais est-ce aux dépens des épiceries. Est-ce que la SAQ fait trop concurrence aux épiciers maintenant? Est-ce qu'il y a eu un transfert des achats des épiceries vers les succursales?

Les vins bio du Nouveau Monde — Un film d'Olivia Sinet

Les pionniers de la viticulture biologique dans le Nouveau Monde.
 
L'Australie: le réchauffement climatique pousse vers le bio.
Nouvelle-Zélande: les vedettes de la viniculture.
Chili: l'industrie du vin s'intéresse au bio.
Argentine: les grands espaces et la sécurité du chimique, peu d'espoirs pour le bio.
 
Craintes au sujet des combinaisons de résidus chimiques de différents aliments et vins. (Alberto Cecchin)
Les poids attirent les pigeons qui attirent les vautours qui protègent vos récoltes (Nigel Greening, Felton Road).
Un vigneron (Gil Walhquist) menace de poursuites ses voisins s'il retrouve de leurs pesticides sur ses vignes.
Pesticides dans le vin: norme 50 fois plus élevée que pour l'eau. (Phillipe Ramirez, Carmen)
 
La viticulture bio et biodynamique expliquée pas des viticulteurs du Nouveau Monde.
Un film de 51 minutes d'Olivia Sinet qui a passé un an dans les vignobles bio de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Chili et de l'Argentine.
 
 

Les pionniers de la viticulture bio.

Clos de la Briderie 2013

Des odeurs et goût de pomme de terre en purée!

Prix: 
17,25 $

Le Vin Noir 2009, Brulhois

Très mauvais goût et odeur de liège.

Prix: 
18,65 $

Arrivages — Mars 2014

Des vins qui seront sur les rayons fin mars ou début avril.

Nero d'avola/CS Vento di Mare Siciliane (Bio) 2012 DS 12207914 13,30$
Les Vieux Clos Nicolas Joly Savennières (Bio) 2009 10985878 42,75$

Malbec Moulin Lagrezette Cahors 2012 972620 17,00$
Hedo Gérard Bertrand 2011 12171106 21,95$
Godello Tilenus Bierzo Bierzo 2012 Sec 12141206  23,95$
Château Larose Trintaudon Haut-Médoc cru bourgeois 2009 11835388 24,90$
Batasiolo Riserva Barolo 2005 11599231 37,00$
Serralunga d'Alba Fontanafredda Barolo 2009 11039461 40,00$

Tempranillo Paso a Paso Organic (Bio) 2012 12207771 17,55$
Domaine des Huards Cheverny (Bio) 2012 961607 18,50$
Côtes du Rhône Bio (Bio) 2012 Chapoutier 12207025 22,00$
Cab-Sauv. Ianos Janus Poybaahe Rouvalis Côte de Aigion 2004 Grèce 11607342 22,60$
Chardonnay Carpineto Farnito Mousseux Brut 11341855 27,65$

Château Grinou Réserve Bergerac (Bio) 2011 896654 16,65$
Punset Barbera d'Alba (Bio) 2012 10985747 22,35$
Syrah/Grenache La Mère Grand Le Loup Blanc Minervois (Bio) 2010 10528221 23,60$

Malbec O. Fournier Urban Uco valle de Uco 2012 11156001 16,35$
Zantho Saint-Laurent Burgenland 2011 11607502 16,55$
Gran Feudo Reserva Navarra 2007 10532502 17,55$
Pinot nero Maculan Breganze 2011 11580987 19,05$
Château Villerambert Julien Minervois 2012 918730 19,20$
Thierry Germain Saumur-Champigny 2012 10514312 19,40$

Château de Cruzeau Pessac-Léognan c.c. de grave 2009 225201 24,50$
Clos Triguedina Cahors 2009 746412 26,20$
Les Challeys Delas Saint-Joseph 2011 10912417 26,95$

R. Lopez de Heredia Vina Tondonia Reserva Rioja rouge 2002 11667901 44,25$

L'Espagne boit moins de vin, mais en produit plus

Pour la première fois, l'Espagne est le premier producteur de vin au monde, devant les champions historiques, la France et l'Italie.

La récolte aurait dépassé 50 millions d'hectolitres, contre 35 à 40 en moyenne par le passé.
La météo formidable en Espagne l'an passé serait la raison de ce record.

Ces chiffres sont étonnants, car la production viticole espagnole n'a cessé de baisser depuis 12 ans. Elle était de 41 millions de litres en 2000 et 30 millions en 2012, une chute de 27  %.

Depuis quelques années, les ventes intérieures sont en baisse en Espagne. Ce pays devra donc se tourner encore plus vers l'exportation.

Alors qu'on nous annonce des prix en hausse en France, surtout à Bordeaux, il y aura surement de bonnes affaires à faire en Espagne. Le vin espagnol exporté est à 51 % en vrac.

La récolte espagnole aurait atteint 50 millions d'hectolitres, selon le ministère de l'Agriculture de ce pays. C'est une hausse phénoménale de 41 %. La récolte 2013 en Italie aurait été de 47 millions d'hectolitres et de 42 millions en France.

Ceci pourrait causer un grave problème. En effet, on boit beaucoup moins de vin en Espagne. Il y a une chute énorme ces dernières années au profit de la bière.  

La consommation de vin y a chuté de 24 % de 2008 à 2012 en Espagne (34 % de 2000 à 2012). L'Espagnol boit maintenant moins de vin que le Québécois. Sa consommation est passée de 34 litres en 2000 à 27 litres en 2008 et à 20 litres en 2012, derrière la Suède.  (OIV 2013) Le Québécois consomme 22 litres.

Voici quelques suggestions de bons vins d'Espagne:
Ijalba Reserva 2009  22,65 $
El Vinculo Reserva 2005  35,50 $
Marqués de Riscal, Gran Reserva 2005  51,50 $
Pesquera 2010  32,25 $
Portal, Cellier Piñol, Roble 2010  22,20 $
Ijalba Graciano, Rioja 2011  21,80 $
Celeste 2010  21,30 $
El Vinculo 2006  24,55 $
Tocado 2012  9,50 $
Castillo de Liria, Bobal shiraz, Valencia 2012  9,95 $
Sangre de Toro 2012  13,40 $
Borsao Crianza 2010  15,25 $
Luzon Organic 2011  16,40 $
El Castro de Valtuille Mencia Joven 2010  17,85 $
 

En Blanc
Ijalba Maturana blanca, Rioja 2012  21,90 $
Viña Sol 2013  12,15 $
Segura Viudas, Cava Reserva Brut  14,80 $
Marques de Murrieta Capellania 2008  26,90 $

Retour des vins en ligne

La succursale des vins en ligne de la SAQ commence à se regarnir.
En janvier, cette succursale ne contenait plus que 721 vins.
On ne renouvelait pas ses stocks en vue du déménagement.
C'est maintenant fait, le déménagement est complété et les rayons de cette succursale internet sont maintenant assez bien garnis.

En effet, plus de 2000 des 8500 vins de la SAQ sont maintenant disponibles pour achats en ligne. Il est toutefois à noter qu'il y en a déjà eu près de 3000.

La plupart de ces vins en ligne sont de France (908), d'Italie (399), des États-Unis (223) et d'Espagne (144). On y trouve quelques demi-bouteilles (22), mais la plupart sont au format de 750 ml (1986). La majorité de ces 750 ml sont à plus de 20 $ (1199), mais on en trouve tout de même 189 à moins de 15 $.

De plus, on peut y commander 96 mousseux, 52 vins fortifiés, 13 vins de dessert et 50 vins bio.

Quelques suggestions de très bons vins en ligne:
 Porto Ferreira Dona Antonia  20 $
 Amarone Pasqua 2010  37 $; réduit à 34,50 $ jusqu'au 23 mars
 Pouilly-Fuissé, Jean Claude Boisset 2012   24,95 $
 Masi Brolo Campofiorin Oro 2009  26,95 $; réduit à 25 $ jusqu'au 23 mars
 Château du Grand Caumont 2011   13,35 $
 Albizzia Chardonnay Toscana 2012  15,45 $
 Genoli Viura 2013   15,45 $.

Vous pouvez consulter notre sélection commentée des meilleurs vins disponibles en ligne ici: vinquebec.com/vins_en_ligne

Vous trouverez plus d'information sur ce service d'achat en ligne et livraison où vous voulez dans le site de la SAQ: Comment acheter dans saq.com.

Sujets connexes
Le vin: bon aussi pour les personnes âgées
Achats sur internet.

Syndiquer le contenu