Vintages - Arrivage du 4 décembre 2004 - Le palmarès de Benoit Guy Allaire

De tous les vins du prochain arrivage que nous avons dégustés, ce sont les italiens qui nous ont surtout séduit et même, pour certain, impressionné.

L’incontestable vedette du prochain arrivage est un fier Toscan, le Pian Delle Vigne. C’est l’un des fleurons de l’écurie du Marquis Antinori, qui a révolutionné la viticulture florentine. D’appellation Brunello di Montalcino, ce vin, sans trahir totalement le style de sa race d’origine, est de facture très moderne et, par plusieurs aspects, fait beaucoup vin du nouveau monde.

Dix ans plus tard, les 1994

Est-ce qu'il est temps de boire les vins de notre cave. On entend souvent dire que les vins produits depuis quelques années vieilliront moins longtemps que les vins des années 60 et 70. Qu'en est-il au fait? Est-ce qu'un vin est trop vieux après dix ans?

Il faut dire de prime abord que la plupart des producteurs font leurs vins pour être bus jeunes. Toutefois, il y a certains vins, qu'on appelle les grands vins, qui sont fait pour la longue route et qui s'améliorent en vieillissant.
Pourquoi d'ailleurs fait-on vieillir le vin? Tout simplement parce que certains vins développent des aromes particuliers en prenant de l'âge. Ces vins s'affinent, dégagent des odeurs tertiaires. On parle alors de bouquet. Ce sont des odeurs de champignon, de feuilles, de sous-bois, etc.

Un salon des vins décevant

Le salon des vins d’Ottawa vient de fermer ses portes. Les amateurs de vin n’en garderont pas un souvenir ému. Au contraire, beaucoup auront été déçus par les très rares découvertes qu’ils ont pu faire a l’occasion d’un salon qui ne tient pas ses promesses.

Cette année, la France devait être à l’honneur. C’est plutôt la honte qui était au rendez-vous. Aucun producteur français n’était présent. La liste des vins présentés était bien courte et les dix-sept régions vinicoles de la France étaient loin d’être toutes représentées.

Où acheter du vin ?

Au Québec, la vente d’alcool est un monopole d’État. La Société des alcools du Québec gère 398 succursales dans la province. Le vin n’est cependant pas exclusivement vendu dans les seuls magasins de la SAQ. Plus de 9 200 points de vente – épiceries et dépanneurs, de même que 403 agences – sont aussi autorisés à vendre du vin.

Tous ces établissements n’offrent cependant pas la même qualité de vin. L’amateur doit donc savoir où aller faire ses achats pour trouver la catégorie de vin qui l’intéresse.

Épiceries et dépanneurs
Les points de vente de loin les plus nombreux sont les épiceries et les dépanneurs. La qualité de vin que le client y trouve est cependant minimale. L’expression « vin de dépanneur » rend parfaitement justice à ces vins anonymes et insignifiants qui, de plus, sont le plus souvent vendus beaucoup trop cher pour ce qu’ils sont vraiment.

Arrivage du 4 décembre à Vintages

L'arrivage de Vintages du 4 décembre est très intéressant. Il y a là une grande sélection de vins de tous les prix et pour tous les goûts qui nous permettra de faire nos achats des fêtes.

Il a beaucoup de grands vins italiens, une grande sélection de vins d'Australie, quelques bons la sélection de Benoit Guy Allaire sur cet arrivage.

Les arrivages précédents
Le site de Vintages


Des vins du Québec

Même s'il y a grève à la SAQ et qu'on ne veut pas traverser les piquets de grève, on peut se procurer du vin ailleurs : directement chez les producteurs du Québec. Ils sont une trentaine maintenant.

On en trouve dans plusieurs régions de la province. Il y en a même six dans les environs de Québec et deux dans les Laurentides.

Vous trouverez sur le site de l'Association des vignerons du Québec des renseignements sur ces vignobles et les indications routières pour s'y rendre.
Vous connaissez sûrement l'Orpailleur, à Dunham, je vous suggère aussi le Marathonien à Havelock et le Cep d'Argent à Magog.

Il serait préférable de téléphoner avant d'y aller. Vous trouverez aussi leurs coordonnées sur le site Québec Information.

J'ai dégusté il y a quelques semaines, deux vins du Cep d'Argent.

Cardinal Zin 2002, Bonny Doon, Californie

La première chose qu'on remarque, c'est le bouchon qui visse. On en voit de plus en plus. Ce zinfandel dégage des aromes très prononcés de tabac blond. C'est un peu étrange pour un zinfandel. Très fruité en bouche, ces mêmes aromes reviennent. Il est disponible en Ontario et au Québec.

3 étoiles
Prix: 
27,00 $

Periquita classico 1995 Fonseca, Portugal

Bravo, un producteur qui fait vieillir ses vins! Celui-ci a des aromes épicés et floraux. On retrouve les mêmes saveurs en bouche. C'est un vin mûri à point et mature. On n'a pas besoin de le faire vieillir. Il est prêt. Disponible aussi à Vintages au même prix. Periquita qu'on appelle aussi Castelão Francês est le nom du cépage le répandu au Portugal.

3.5 étoiles
Prix: 
27,00 $

Tignanello 2000, Toscane, Antinori

Le prix de ce vin vedette a monté, la qualité aussi. J'avais été déçu par le Tignanello 1998, mais celui-ci me redonne confiance dans ce supertoscan. Un vin opaque aux aromes fruités et épicés. Une belle sensation suave en bouche. Des tannins enveloppants. Un vin charnu et bien enveloppé. De la grande classe. Il est aussi sur les tablettes de Vintages
à 89 $.

4 étoiles
Prix: 
90,00 $

Arrivage du 20 novembre à Vintages

Voici d'autres vins intéressants du deuxième arrivage de novembre à Vintages. Il y a là de gros canons très attendus comme le Grgich et le Tignanello.

Grgich Hills Cellars, cabernet-sauvignon 2000 100 $
Quel beau vin! Ce cabernet-sauvignon rouge foncé dégage de beaux aromes empyreumatiques [tabac, fumée, racinette]. C'est bien suivi par une attaque fruitée et des tannins enveloppants. Il a une belle texture, c'est un rouge plein et charnu. Un grand vin prêt à boire.

Château de Sauvanes 2001, Faugères

Voilà un très beau vin du sud de la France. Ce Château de Sauvanes, [les producteurs prononcent sovanès] dégage des aromes très plaisants d'épices et de feux de camp. Ce sont des odeurs typiques de la syrah qui est le principal cépage de ce vin avec le grenache et la mourvèdre. La syrah est apte à produire des vins au fort potentiel aromatique. Ce Sauvanes est savoureux, il goûte la belle syrah et ses saveurs persitent assez longtemps. Ce produit est présent presque partout dans le réseau de la SAQ .

3.25 étoiles
Prix: 
20,00 $

Chevalier de Dyonis 2003, Pinot noir, Ceptura, Serve, Roumanie

Une vraie surprise! Un conseiller de la SAQ me suggère de goûter ce pinot noir roumain. J'étais très sceptique. Déjà que le pinot noir est un cépage très difficile à cultiver; même en Bourgogne ça ne donne un bon résultat qu'une fois sur trois et il faut payer plus de 50 $. Ce vin roumain est très intéressant avec son petit bouquet de fruits rouges. Il est frais et vif. C'est un vin vraiment bien fait pour le prix. On doit constater qu'il y a quelqu'un en Roumanie qui fait du meilleur vin que la plupart des vignerons bourguignons et qui le vent beaucoup moins cher. Ce vin est produit en Roumanie, par un Français, le comte Guy Tyrel de Poix qui y possède 50 hectares. Son Chevalier de Dyonis représente un très bon rapport qualité-prix. C'est un vin léger, beau, bon et pas cher.

2.75 étoiles
Prix: 
9,00 $

Château Saint-Georges, Saint-Georges-Saint-Émilion 1999

Saint-Georges est une appellation satellite de Saint-Émilion. Ils ne sont que 23 producteurs à se partager 183 hectares. Ils veulent faire un vin de grande qualité et limitent donc le rendement à 45 hectolitres à l'hectare. Château Saint-Georges est avec ses 45 hectares la plus grosse propriété de l'appellation. Son 1999 dégage des arômes de petits fruits.

Le voyage semble avoir attendri ses tannins. Ce Saint-Georges est en effet déjà prêt à boire. Ses tannins sont bien présents, mais pas rugueux du tout. De plus, le tout est encore plus agréable avec la nourriture.

Ce Saint-Émilion a bien accompagné un plat de cerf de Boileau à la sauce cassis. Son propriétaire avec qui j'ai dégusté le vin à Montréal, au début novembre, dit que son vin semble plus souple ici après le voyage transatlantique.

3.75 étoiles
Prix: 
36,00 $

Château Grand Renouil, Canon-Fronsac 2001

Avec seulement 300 hectares, Canon-Fronsac est une des plus petites appellations du Bordelais. Un petit groupe de 51 vignerons y cultivent surtout du merlot. Un peu plus de 25 % de la production est exportée, surtout en Belgique. Six pour cent prennent le chemin du Canada. Ce Grand Renouil est fait exclusivement de merlot. Il a pour le moment un nez plutôt discret de fruits rouges. C'est un vin d'une belle ampleur, les tannins sont fermes, le fruité est gras et bien enveloppant. C'est un vin ferme et bien texturé, à mettre en cave au moins cinq ans. Comme tous ces vins jeunes de la région de Saint-Émilion, il est préférable de les passer en carafe afin de permettre de bien dégager leurs aromes.

3.5 étoiles
Prix: 
41,00 $

Devois des Agneaux 2000 Coteau-du-Languedoc

C'est maintenant une grande vedette à la SAQ, ce Devois des Agneaux a su captiver de nombreux amateurs qui l'achètent régulièrement. Le millésime 2000 vient d'arriver sur les tablettes, et il faut dire qu'il est délicieux avec ses saveurs de vanilles et de cannelle. C'est un beau mélange de syrah, de grenache et de mourvèdre. Ses tannins sont fondus, il est rond et bien relevé par des saveurs d'épices. Il pourra faire facilement cinq ans de cave.

3.25 étoiles
Prix: 
20,00 $

Muscat de Samos, Grèce

On présente souvent ce vin doux naturel comme étant un vin de dessert. Je le préfère en apéritif. Ce vin liquoreux de couleur dorée goûte énormément de raisin muscat. Il dégage un magnifique bouquet de marmelade d'orange. Il a aussi un petit goût de pruneaux. C'est un vin doux naturel, rond et qui a une belle présence d'alcool [15 %]. Il est juste un peu sucré ce qui fait qu'il est bien agréable à boire. Ses belles saveurs persistent longtemps en bouche. On peut le prendre froid ou à la température de la pièce. Son sucre et son alcool font en sort que la bouteille ouverte peut se conserver assez longtemps. Il fait plusieurs semaines dans mon bar. C'est un de mes apéritifs préférés. J'aime aussi le prendre en soirée en lisant un bon livre, ou en regardant un bon film. C'est un délice! [44578]

3 étoiles
Prix: 
13,40 $

GSM 2000 Rosemount, Australie

Ce vin présente un bouquet très expressif de cuir et de cacao. Il est très invitant. Il a un très beau goût de vanille et ses tannins sont ronds, souples et pas agressifs du tout. Malgré ses 15 mois en fût de chêne américain, ce vin australien n'est pas trop boisé. Le bois est bien intégré dans la structure d'ensemble. GSM signifie grenache [50 %], syrah [40 %] et mourvèdre [10 %]. Comme le dit si bien son producteur il a réussi « à bien agencer les saveurs riches et épicées du grenache, le fruité opulent de la syrah et la structure ferme du mourvèdre. » Un vin surprenant et très long. À servir frais assez frais, à 16 °C.

4 étoiles
Prix: 
35,00 $

Norton Privada 2002, Argentine

Encore cette année Norton nous présente un très bon Privada. Il semble même plus riche, du moins, plus tannique que les millésimes précédents. Ce 2002 dégage de beaux aromes de fruits noirs. C'est un vin étoffé et très profond. Ses tannins costauds se font bien sentir. On devrait le laisser en cave quelques années pour attendrir cette fougue. C'est donc un très bon vin pour la cave. Si on veut le consommer avant, il serait préférable de le décanter. 17 à

3.75 étoiles
Prix: 
23,00 $

Guides de vin 2005 : Phaneuf - Chartier

C'est la saison des guides du vin au Québec. Les guides Chartier et Phaneuf viennent d'arriver sur les rayons des librairies en ce début novembre. Les deux guides sont presque du même format cette année. Ils sont de plus imprimés sur du papier de grande qualité.

Le Phaneuf en est à la 24e édition. Chartier à sa 9e. Le premier recense 2000 vins, le deuxième : 1000. François Chartier accompagne chaque vin de suggestions d'accord avec des mets. Le guide Phaneuf présente, pour la deuxième année, ses tables de millésimes évolutives et reproduit plusieurs de ses articles déjà publiés.

Les sections Cave à vin de Chartier et Bon à savoir de Phaneuf sont fort instructives.

Le guide Chartier promet une nouveauté : une mise à jour gratuite sur Internet. Cependant, elle ne sera disponible que d'avril à septembre.

Château Fortia 2001, Cuvée du baron, Baron Le Roy de Boiseaumarie, Châteauneuf-du-pape

Ce magnifique vin dégage de beaux aromes de cerise et de canneberge. En plus, il goûte ce qu'il sent. C'est un beau châteauneuf très suave. Une finale de prune. Une belle acidité, du mordant, onctueux. Décidément, j'ai bien aimé ce vin.

4 étoiles

Ygay Reserva 1999, Marqués de Murrieta, Rioja LCBO

Voici un très beau vin espagnol. Complexe et assez puissant. Un bon goût de vanille et de tabac. Un plaisir pour le palais. Déjà très bon et il s'améliorera pendant les cinq prochaines années.

3.75 étoiles
Prix: 
29,00 $

Mas La Plana 1998, Penedès, Miguel Torres, Espagne, LCBO

De belles senteurs de cuir, presque de caoutchouc. Une bouche ample, généreuse et d'élégants tannins bien fermes. Un vin d'une grande plénitude. 617456.

3.75 étoiles
Prix: 
41,00 $

La Segreta 2003, Sicile LCBO

De beaux aromes de fumée et de tabac blond. Il goûte ce qu'il sent. Un vin jeune. Cépages : 60 % de nero d’avola, à 20 % de merlot et à 20 % de syrah. Ìl serait préférable de la passer en carafe pour bonifier ses aromes.

3 étoiles
Prix: 
19,00 $

Viña Lanciano 1998 Rioja Espagne LCB0

Rouge brillant, nez discret, bouche fruitée.

3 étoiles
Prix: 
50,00 $

Meursault 2002, Chartron et Trébuchet, LCBO

Un vin blanc très pâle. Un beau nez de bois, de noix et de vieille barrique. Ample en bouche, assez gras, boisé. La finale persiste sur le boisé. L'année 2002 est un grand millésime en Bourgogne.

3.25 étoiles
Prix: 
55,00 $

La Segreta bianco 2003, Planeta, Sicile LCBO

Ce vin du sud de l'Italie surprend tout de suite par sa très belle robe dorée. Son bouquet de pêche et d'ananas est très invitant. Des saveurs de miel, une belle acidité qui lui donne du mordant, un bon fruité qui lui donne de la rondeur. En somme, c'est un vin très agréable, bien fait et surprenant à ce prix. Les cépages : grecanico, chardonnay, viognier, sauvignon et fiano.

3.5 étoiles
Prix: 
19,00 $

Arrivage du 6 novembre à Vintages

La LCBO reçoit encore en novembre une quantité impressionnante de très beaux vins. Beaucoup d'entre eux ne sont pas donnés, plusieurs valent leur prix et il y a certaines aubaines très intéressantes. Voici quelques notes succinctes sur plusieurs de ces vins, en commençant par quatre découvertes intéressantes.

De bons rapports qualité-prix

La Segreta bianco 2003, Planeta, Sicile 17 $
Ce vin du sud de l'Italie surprend tout de suite par sa très belle robe dorée. Son bouquet est très invitant. Des saveurs de miel, une belle acidité qui lui donne du mordant, un bon fruité qui lui donne de la rondeur. En somme, c'est un vin très agréable, bien fait et surprenant à ce prix.

Santa Emiliana, chardonnay 2003, Chili

On ne peut pas toujours boire de coûteux bourgognes, alors ce petit blanc du Chili peut très bien nous contenter quelques fois. C'est un chardonnay simple et assez bien fait. Il a un certain gras en bouche et un bon goût de noix. On perçoit un peu trop l'alcool, je suggère alors de l'aérer en le passant en carafe.

2.75 étoiles
Prix: 
10,75 $

Consommation de vin : le Québec société distincte

Les Québécois dépensent plus d'argent pour le vin que pour les spiritueux. Ils sont les seuls au Canada à agir ainsi. Ils déboursent en fait presque trois plus pour les vins que pour les spiritueux. [1,3 milliard contre 0,5 milliard $]. En Ontario, c'est 1,2 M pour 1,5 M $. Dans les autres provinces, il se consomme de deux à quatre fois plus de spiritueux que de vins, selon les derniers chiffres de Statistique Canada.

D'autre part, Statistique Canada nous confirme aussi que la consommation de vin rouge est toujours plus importante que celle du blanc au pays.

Les ventes de vins ont atteint presque 145 $ par habitant en 2002-2003 au Canada. Ces vins proviennent à 70 % de l'extérieur du pays. Les consommateurs québécois ont acheté plus de 40 % de tout le vin rouge vendu au Canada.

Les ventes de vin rouge canadien ont augmenté de 15 %, celles du blanc de près de 8 %.

Beaune Épenottes 1er Cru 1999, Pierre Bourée Fils

Un très beau bouquet de fumée. Ce bourgogne est plein en bouche, de la matière, ample, charnu et long.

3.75 étoiles
Prix: 
47,00 $
Syndiquer le contenu