Le Joly Rouge 2012

Du domaine Virgile Joly.
Fruité fin, texture serré, corsé; tanins fins et bien enrobés. Juteux, long, petit amer sur une finale chaleureuse à l'alcool marqué.
Syrah, grenache, cinsault et carignan.
Alc. 14 %. Sucre 1,8 %.
En ligne (24) et dans 42 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,75 $

Libre circulation du vin: le dossier avance

Le Québec, la Colombie-Britannique et l'Île-du-Prince-Édouard se prononcent en faveur de la libre circulation du vin au Canada.

Après une journée de discussions à Whitehorse au Yukon, les négociations sur le libre commerce entre les provinces canadiennes progressent.

Le dossier du vin et de la bière y est un enjeu important pour le fédéral et plusieurs provinces.

Le Québec semble maintenant favorable à une libéralisation de la circulation du vin d'une province à l'autre.
Du moins si on se fit aux rapports de presse publiés après la première journée de rencontre des premiers ministres.

La Presse Canadienne rapporte que le premier ministre du Québec Philippe Couillard a dit que la circulation du vin et de la bière est un enjeu important pour le Québec.

«M. Couillard a affirmé qu’un accord pourrait être conclu sans un consensus sur la circulation des boissons alcoolisées, mais a souligné que cela ne serait pas dans l’intérêt des producteurs et des consommateurs.
Il a indiqué que ce dossier était important pour les citoyens, qui se demandent pourquoi ils ne peuvent pas obtenir plus facilement des vins d’une autre juridiction.»

Puis, le Journal de Québec cite M. Couillard qui a dit que «nous faisons maintenant du très bon vin au Québec». Le journal écrit qu'il «s’agit, selon lui, de permettre non seulement aux producteurs locaux d’avoir accès à de nouveaux marchés au Canada, mais aussi de répondre aux besoins des citoyens.»

Commerce du vin entre les provinces: rencontre des premiers ministres

Les premiers ministres des provinces du Canada sont réunis pendant deux jours à Whitehorse dans le Yukon pour discuter, entre autres, du renouvellement de l'Accord sur le commerce intérieur. Cet accord date de 1994.

Parmi les éléments de l'accord ou du désaccord, il y a la question de la libre circulation des boissons alcooliques entre les provinces. Actuellement, plusieurs provinces imposent de fortes limites au commerce du vin entre les provinces et limitent aussi les droits des consommateurs canadiens à s'approvisionner en vin dans les autres provinces du pays.

«La libéralisation du commerce des boissons alcooliques est l’un des nombreux sujets ayant fait l’objet de discussions au cours des derniers mois, y compris lors de la dernière rencontre des ministres à Toronto (le 8 juillet 2016)», nous dit le responsable des relations média du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.

M. Jean-Pierre D'auteuil ajoute que lors de la rencontre d'aujourd'hui et demain que les premiers ministres recevront un rapport sur l’état des travaux visant le renouvellement de l’Accord sur le commerce intérieur, lesquels sont menés par les ministres responsables du commerce intérieur.

«L’enjeu des boissons alcooliques pourrait être brièvement abordé dans ce contexte, au même titre que plusieurs autres enjeux touchant au commerce interprovincial, mais aucune discussion "de fond" n’est prévue à ce sujet.

Merlot Rosé Grand Sud 2015

Dans la série des quatre vins Grand Sud, c'est celui qui me semble le plus intéressant.
C'est un rosé de fraicheur.
C'est rond, fruité, avec une pointe d'abricot, assez vif, plutôt sec.
La finale est belle. Le vin est agréable à boire. On en redemande.
C'est un litre de rosé pour tous les jours, les apéritifs, les salades, les riz et les BBQ.
Servir frais de 6 à 9 degrés.
100 % merlot. IGP Pays d'Oc.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %. Sucre 5,5 g/l.
13,55 $ le litre équivaut à 10,16 $ le 750 ml.
En ligne (64) et dans 391 magasins, dont les 10 SAQ Dépôt.

2.5 étoiles
Prix: 
13,55 $ le litre

Marquès de Marialva blanc 2015

Nez frais, fruité fin, fruits tropicaux, légèrement muscaté.
Rafraichissant avec ses saveurs qui rappellent les ananas.
Sec, finale longue.
Un délicieux vin du Portugal à bon prix.
Cépages: arinto, bical et maria gomes.
Région de Bairrada. Alc. 12,5 %. Sucre 4,2 g/l.
Capsule aluminium.
En ligne (15) et dans 106 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
11,85 $

Paco et Lola, Albarino, Rias Baixas 2014

Des notes discrètes de fruits blancs.
Fruits blancs aussi en bouche.
Assez gras sur une belle acidité.
C'est sec, rien de complexe, mais bien fait.
Plus savoureux et moins acide en se réchauffant.
Belle finale fine sur des saveurs de bonbons jaunes.
Alc. 12 %. Sucre nd à la SAQ, 4 g/l à la LCBO.
Cépage albarino. Région Rias Bauxas en Galicie.
Capsule métallique.
Dans 72 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,70 $ à la SAQ | 17,95 $ à la LCBO

Sancerre, Frank Millet 2015

Des aromes de fruits blancs sur une notre de poivron.
Une belle bouche vive et fruitée de sauvignon.
C'est léger, nerveux, bien sec et persistant.
Digeste, vous allez vider la bouteille.
Pas de fermentation malolactique.
Servir à 10-12 degrés à l'apéritif, avec les crustacés, les salades et les fromages.
Alc. 12,5 %.
Seulement 2 caisses en importation privée chez Philippe Dandurand.

3 étoiles
Prix: 
29,10 $

Chablis 1er Cru Vaulorent, Nathalie et Gilles Fèvre 2014

Un très beau chablis sec, rafraichissant, vivace, aux belles saveurs de raisins verts sur une fine note beurrée.
15 % en fûts neufs. Une production de seulement 7500 bouteilles.
Alc. 13 %.

Sept caisses seront disponibles en novembre.
En importation privée chez Philippe Dandurand.

3 étoiles
Prix: 
48,00 $

Louis Bouillot, Perle Rare, Crémant de Bourgogne 2012

Un mousseux sec assez fruité aux bulles délicates. (Lorsque je mentionne les bulles, c'est en général des bulles en bouche. Car l'aspect visuel des bulles dépend du verre.)
Ce vin a de belles saveurs de caramel fin et de miel.
C'est assez consistant, long et agréable à boire.
Il sera plus savoureux après s'être réchauffé légèrement dans le verre.
Pinot noir et chardonnay.
Alc 12 %.  Sucre 7,7 g/l.
En ligne (29) et dans 38 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,95 $

Taux de sucre SAQ versus LCBO


Un même vin, mais deux taux d'alcool différents!

Comment se fait-il que les taux de sucre indiqués pour les mêmes vins ne soient pas les mêmes à la SAQ et à la LCBO?

Les taux de sucre indiqués dans le site de la SAQ sont systématiquement moins élevés que dans le site de la LCBO.

Par exemple le Pinot Gris Réserve Trimbach 2012 est indiqué contenir 5,7 grammes de sucre au litre dans le site de la SAQ; alors que la LCBO lui donne 13 grammes!

La différence est presque systématiquement de 2 grammes de moins au Québec et elle même plus du double dans certains cas; et même le triple comme dans le cas du Beaujolais de Georges Duboeuf (LCBO 212480 - SAQ 212480) illustré dans l'image du haut. Voici quelques exemples dans ce tableau.

Taux de sucre SAQ/LCBO
  SAQ LCBO
Pinot Gris Réserve Trimbach 2012 5,7 13
Cono Sur Bicicletta Pinot noir rosé 2015 7,1 15
Beaujolais Duboeuf 2 6
Liano 9,6 16
Pasqua sangiovese 2015 9,4 14
Merelot Grand Sud 8,8 13
Centine 2013 7 9
Red Revolution 11 13
Ménage à Trois 12 14
Champagne Brut Cordon Rouge Mumm 9,6 11
Mateus 15 19

Pourtant, autant la SAQ que la LCBO disent utiliser la même méthode. Ils affirment calculer le taux de sucre réducteur, et ce une fois par année.

Il se peut donc qu'à certaines occasions ils n'analysent pas le même millésime. Toutefois, c'est une réponse insatisfaisante vu le grand nombre de différences entre les chiffres des deux monopoles.

Sujets connexes:

La SAQ Dépôt de Hull déménage à Gatineau

Ça faisait plus de deux ans que les dirigeants de la société d'État cherchaient un local à Gatineau pour y déménager son magasin entrepôt de Hull.

En 2000, la SAQ a ouvert ses 6 premiers magasins SAQ-Dépôt. Celui de l'Outaouais a été installé dans une ancienne épicerie à quelques pas de la frontière ontarienne. On y vendait alors du vin et des spiritueux en vrac. Les Ontariens y venaient nombreux remplir des bidons.
La vente de vin en vrac a cessé en 2009.

La SAQ Dépôt de Hull déménage donc dans les locaux de l'ancien magasin Future Shop au 25 rue de la Savanne, dans le secteur des grands centres commerciaux. Elle sera à 200 mètres d'une succursale SAQ Express et à 1300 mètres d'une succursale SAQ-Sélection. Il y aura donc trois succursales de la SAQ dans le même quartier commercial des Promenades Gatineau.

La succursale Dépôt de Hull est parmi les moins performantes des 10 SAQ Dépôt. Elle est avant-dernière place avec des ventes de 13,2 millions $ devant la nouvelle succursale de Vaudreuil. Elle est tout de même en 13e position de toutes les 406 succursales du Québec pour les ventes de produits courants. Elle vend toutefois à peine plus que les trois principales succursales Sélection de Gatineau (Plateau 13 millions $; Casino 11,5 et Maloney 11 millions $).

La SAQ a ouvert 4 nouveaux magasins entrepôt ces dernières années au Québec. Ils sont maintenant au nombre de 10. Selon, le président de la SAQ, ces 10 magasins accaparent maintenant près de 20 % des ventes des 406 succursales de la société d'État. Les deux principales SAQ Dépôt de Montréal et de Québec ont un chiffre d'affaires de 57 millions $.

Ce sont des magasins à rabais où les prix sont déduits de 15 % si on achète une caisse de 12 bouteilles de n'importe quel produit. Ce rabais est illusoire, car le producteur hausse son prix affiché pour pouvoir offrir le supposé rabais.

La SAQ Dépôt de Hull a 680 produits, dont 432 vins; la majorité (357) à moins de 20 $; dont 175 vins à moins de 15 $.

  Donc, 40 % des vins y sont à moins de 15 $; alors que ces vins ne représentent que 7 % de l'offre dans l'ensemble des succursales.

Plus de 100 de ces produits sont exclusifs, c'est-à-dire qu'ils ne sont vendus que dans les SAQ-Dépôt. On y vend aussi une quinzaine de vins aux formats de 3 et 4 litres.

La SAQ-Dépôt quitte donc le centre-ville de Hull pour s'installer en novembre dans le quartier des centres commerciaux de Gatineau.

Acantus 2015

Je crois bien que les dirigeants de la SAQ veulent nous envoyer magasiner plus souvent dans leurs magasins entrepôts.
Ce bon vin n'est que 9,55 $, mais il n'est disponible que dans les SAQ Dépôt. Donc on peut l'avoir à 15 % moins cher!
Il a de beaux aromes de sauvignon. C'est floral, fleurs blanches, légèrement herbacé et poivré.
En bouche c'est sec, peu acide, fruité, simple, bien léger, pas complexe et moyennement long.
Un très bon rapport qualité-prix.
Servir à 8-12 degrés.
100 % sauvignon blanc. Capsule à vis. Alc. 12 %. Sucre 2,1 g/l.
Dans 6 SAQ Dépôt.

2 étoiles
Prix: 
9,55 $

Trop d'alcool dans le vin blanc

C'est l'été. Il fait chaud. On veut prendre un apéritif léger. On ouvre alors une bouteille de vin blanc — Amaya Chardonnay 2013 — puis on s'exclame «du jus d'alcool». Le vin a une finale chaude, brulante et même caustique — aucune fraicheur. Ce n'est pas désaltérant. On a l'impression de boire un alcool, un spiritueux! On fait la grimace.

Puis on prépare un repas léger par cette journée de belle chaleur. On ouvre une autre bouteille de chardonnay — Domaine La Lieue 2015 — là encore le vin nous laisse une bouche sèche, le liquide a peu de fruits, l'alcool est bien marqué, sa finale est dure, pas de finesse, pas de plaisir!

Taux d'alcool dans les vins blancs du Chili
Alcool
n
12,5 %
2
13
2
13,4
3
13,5
13
13,9
1
14
6
14,4
1
14,5
2
14,7
1

Pourquoi des vins blancs se prennent-ils pour de gros rouges? Pourquoi tant d'alcool dans des vins qui devraient désaltérer?

Ce phénomène est très répandu dans le Nouveau Monde. Lorsque l'on consulte le taux d'alcool affiché dans le site saq.com pour les 31 vins blancs du Chili, on obtient ce tableau.

Il n'y a aucun vin qui a 12 % d'alcool; seuls 2 vins ont un taux de 12,5 %; 2 autres affichent 13 %; tous les autres ont plus de 13 % d'alcool. On joue même dans la précision ici avec 3 vins qui n'osent pas afficher 13,5 %: un autre qui affiche 14,4 % et un dernier qui frôle les 15 %.

Ces forts taux d'alcool pour les vins blancs représentent une tendance qui se répand aussi en Europe, particulièrement sur les chardonnays.

Je ne veux pas généraliser et dire que tous les vins blancs de plus de 13 % d'alcool sont déséquilibrés. Non! Certains ont beaucoup de matière, de fruit et peuvent supporter ces forts taux d'alcool. Par contre, d'autres, plus fluets, en fruit n'ont que l'alcool pour leur donner de la consistance.

Toutefois, si vous recherchez cette sensation d'alcool ou si vous y êtes peu sensible, ça ne vous dérangera pas. Cependant, pour les autres ce sera du déplaisir.

Donc, méfiez-vous. Si vous voyez plus de 13 % sur l'étiquette d'un vin blanc, il y a des risques que le vin ne soit pas agréable.

Des finales chaudes, asséchantes ou brulantes ne donnent pas de plaisir.

 Consultez la liste de beaux vins blancs pas alcooleux... par cote ou par prix.

Talmard Macon Uchizy 2015

Je venais de déguster deux vins alcooleux (La Lieue et Amaya). Je me méfiais alors de celui-ci qui indique 13,5 % d'alcool.
Il a des aromes de petits fruits blancs. C'est sec. La bouche est assez vive, serrée. Un vin pas complexe, mais bien fait. Le vin se laisse boire... et je l'ai bu.
Servir à 12 degrés.
Sucre 2,9 g/l. Alc. 13,5 %. (Le site internet de la SAQ indique un degré d'alcool de 12 %. Ce qui veut dit que ce vin a déjà titré 12 degrés dans un millésime précédent.)
Producteur Talmard Mallory & Benjamin.
En ligne (36) et dans 91 magasins.

2 étoiles
Prix: 
20,05 $

Domaine La Lieue, Chardonnay 2015

Beau fruité au nez. Un peu de fruit aussi en bouche. Par contre la finale trop marqué par l'alcool est brulante et désagréable. Ne laisse pas une belle bouche.
Bio décevant.
Alc. 14 %. Sucre 2,5 %.
En ligne (46) et dans 117 magasins.

Le rouge 2014 de cette maison est aussi mauvais. Cette maison a déjà produit du bon vin (Voir les commentaires des millésimes précédents)

0.5 étoiles
Prix: 
18,60 $

Amaya Chardonnay 2013

Aromes légers de pêche. Fort en alcool. Corsé, note de beurre, sec et robuste, pas léger du tout. Finale chaude et dure. On a l'impression de boire un spiritueux. Pour amateur de chardonnay costaud.
Alc. 14,5 %. Sucre 1,6 g/l.
En ligne 17 et dans 69 magasins.

Prix: 
19,95 $

Adega de Pegões Colheita Seleccionada 2015

Un vin portugais très aromatique aux aromes et saveurs de fruits tropicaux, d'ananas, de citron. Le vin est sec et donne une belle sensation de fruit légèrement sucré comme l'ananas justement.
Un vin bien original.
Cépages: chardonnay, arinto et antao vaz.
Régions: péninsule de Setubal.
Alc. 13 %. Sucre 5,1 g/l.
En ligne (14) et dans 177 magasins.

2 étoiles
Prix: 
14,70 $

Le vin d'une province à l'autre

L'agence Presse canadienne rapportait la semaine dernière que les ministres provinciaux et fédéral en étaient venus à une entente sur le libre commerce entre les provinces.

Malgré le fait que le Canada soit un pays depuis l'acte constitutionnel de 1867, il reste encore des barrières au commerce entre les provinces et à la libre circulation des biens, des services et des travailleurs.

L'entente est secrète. Elle doit être approuvée par chacun des gouvernements. Elle toucherait un grand nombre de produits, dont le vin et la bière.

Comme le rapporte la PC «Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, rappelait d’ailleurs en avril que le commerce intérieur au Canada est en fait moins libre, à certains égards, que le commerce extérieur.»

Les premiers ministres étudieront cette entente lors de leur prochaine rencontre à Whitehorse, au Yukon, à la fin de mois.

En fait, on ne sait même pas avec certitude si l'entente en question concerne le vin. Toutefois, l'on sait que le gouvernement fédéral veut libéraliser le commerce des produits entre les provinces. «Les obtacles au libre commerce sont un frein au développement du pays», a dit le ministre fédéral du Développement économique Navdeep Bains.

Ce dernier a aussi dit qu'il était favorable à la libre circulation du vin et de la bière d'une province à l'autre.

Il y a un mois, le Sénat disait aussi vouloir se pencher «sur les absurdités du commerce interprovincial» «Le gouvernement fédéral multiplie les accords commerciaux avec d'autres pays, mais il demeure incapable d'établir une véritable zone de libre-échange entre les provinces, à l'intérieur des frontières canadiennes», comme le rapportait La Presse.

Donc, ça bouge ! Qu'est-ce que cela veut dire pour les consommateurs et les producteurs de vin?

C'est ce que j'ai tenté d'expliquer dans cette entrevue de 6 minutes à TVA-Gatineau.

Des Challières, Ventoux 2015

Le vin rouge de la semaine 

Un vin rouge exubérant dégageant de beaux aromes de fruits chauds.
La même chose revient en bouche. Fruit compoté, texture ample, des tanins bien enveloppés par tout ce fruit.
La finale est longue et bien persistante.
Étonnant pour le prix! Un très bon rapport qualité-prix.

Alc. 14 %. Sucre 2 g/l.
Producteur Bonpas.
En ligne (37) et dans 367 magasins ainsi que dans les 10 SAQ dépôt.

3 étoiles
Prix: 
13,35 $

Peñascal Verdejo 2015

Le vin blanc de la semaine 

Un vin blanc d'un très bon rapport qualité-prix.
Un blanc d'Espagne fait du cépage verdejo, léger, frais, rond, bien équilibré, très agréable à boire et digeste.
Il a bien accompagné les salades de fruits de mer.
La bouteille est facile à repérer et peut servir de pot pour une fleur.
Région Castille-Léon.
Alc. 12 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (14) et dans 93 magasins.

3 étoiles
Prix: 
12,10 $

Versant Rosé 2014

Un rosé du Québec très fruité, gras et ample.
Ce fruité est légèrement sucré, mais bien équilibré par une belle acidité.
Belle couleur rouge orangé chatoyante.
Finale assez longue sur le fruit.
Présentez-le en carafe pour un bel effet.
Servez bien frais à 4-5 degrés.
Cépages: sainte-croix et frontenac gris.
Capsule métallique.
Alc. 12,5 %. Sucre 6 g/l sur la fiche du producteur et 4,4 dans saq.com.
En ligne (3) et dans 45 magasins.
 

2 étoiles
Prix: 
15,80 $

Le Nouveau-Brunswick réduit le prix de la bière pour concurrencer le Québec

Le monopole des alcools du Nouveau-Brunswick annonce une réduction du prix de certaines bières. Cette vente vise à inciter les Néobrunswickois à acheter de la bière chez eux au lieu d'aller au Québec.

Le prix de la bière au Québec est en général deux fois moins évevé qu'au Nouveau-Brunswick.

La bière au Québec ne passe pas par le monopole de la SAQ; alors que celle du Nouveau-Brunswick passe par le monopole NB Alcool qui se prend une bonne cote au passage.

Pour profiter du rabais, il faudra acheter quatre caisses de cannettes parmi les produits Labatt (Budweiser, Bud Light), Molson (Molson Canadian, Coors Light) et Moosehead (Alpine, Moosehead Light) au prix de 74,99$, ce qui représente un prix de 18,75$ la caisse contrairement à 27,99$ l’unité, selon les calculs du journal Acadie Nouvelle. La caisse de bière est souvent 24,99 $ de l'autre côté de la frontière, ce qui fait que plusieurs consommateurs de l'Acadie s'approvisionnent au Québec.

Le porte-parole d'Alcool NB prétend que ce rabais ne vise pas à concurrencer les achats au Québec. Pourtant, le vice-président de la brasserie Moosehead, Trevor Grant dit que c'est évident que cela vise à contrer les achats au Québec.

Il a dit espérer que cette opération entraine une hausse de ses ventes, sinon sa compagnie pourrait perdre beaucoup d'argent. Il ajoute ne pas avoir eu de choix de participer à cette opération.

On s'attend maintenant que cela ait un effet aussi en Nouvelle-Écosse où des consommateurs pourraient vouloir profiter de ce rabais du Nouveau-Brunswick. Ce rabais sera en vigueur jusqu'au 4 septembre.

Rappelons le contexte; un juge du Nouveau-Brunswick (Affaire Comeau-Leblanc) a déclaré anticonstitutionnelle la loi provinciale qui interdit d'acheter de la bière en dehors de la province. Ce jugement a été porté en appel par le gouvernement libéral.

Pour en savoir plus sur ce sujet d'actualité:
Alcool NB lance une contre-attaque sur le prix de la bière, Acadie Nouvelle
New Brunswickers say cheers to new beer promotion offering Quebec prices  CTV News
NB Liquor price cut is a risk, Moosehead says, CBC News

La liste des ingrédients sur la bière

Des brasseries des États-Unis afficheront la liste des ingrédients de leurs produits.
Le Beer Institute, association qui regroupe la plupart des brasseurs de bières des États-Unis, annonce qu'elle demande à ses membres d'indiquer le nombre de calories et les ingrédients contenus dans les bouteilles de bière.

Les quatre grands producteurs de bière Anheuser-Busch InBev, MillerCoors, Heineken et Constellation Brands ont aussitôt déclaré qu'ils suivront cette recommandation de leur association.

La liste des calories sera indiquée sur les bouteilles et une liste des ingrédients pourrait être disponible via un code-barre ou sur le site internet du fabricant.

Le Beers Institute dit qu'un sondage récent mené aux États-Unis révélait que 72 % des consommateurs considèrent qu'il est important de connaitre les éléments nutritifs des aliments et des breuvages avant de les acheter.

On peut se demander maintenant quand les producteurs de vin feront la même chose.

   Communiqué du Beer Institute Brewers' Voluntary Disclosure Initiative

Merlot Grand Sud 2014

C'est le meilleur vendeur à la SAQ !
Il talonne le meilleur vendeur du Québec qui est surtout vendu en épicerie: le Red Revolution.
Il s'en est vendu 1,4 million de bouteilles l'année précédente. La SAQ ne communique pas les chiffres de la dernière année.
Il occupe la première place à la SAQ depuis 2011, alors qu'il avait dépassé le Fuzion.

Voici donc le vin qui a la faveur populaire des clients de la SAQ.
C'est un litre de merlot du Languedoc obturé de la pratique capsule à vis.
C'est un vin léger aux aromes de petits fruits chauds. C'est peu acide, assez rond, peu tannique, pas compliqué, facile à boire, assez juteux, fruité avec une petite note d'épices. Il est meilleur que la version 2012.
100 % merlot.
Le taux de sucre est assez élevé à 8,8 g/l. Pourtant le vin semble sec.
Servir frais à 12-14 degrés.
Alc. 12,5 %.
13,55 $ le litre, soit l'équivalent de 10,16 $ le 750 ml. Et même 15 % moins cher dans les SAQ dépôt.
Disponible en ligne (42) et dans 401 succursales, dont les 10 SAQ dépôt.

Il est aussi disponible en Ontario à 12,60 $ le litre au taux de sucre indiqué de 13 grammes!

Dans la même famille Grand Sud, il y a aussi un blanc, un rosé et un autre rouge dont je parlerai bientôt.
Voir la liste des vins les plus populaires au Québec en 2015-2016.

2 étoiles
Prix: 
13,55 $ le litre

Du vin à 7,95 $

7,95 $
_____

750 ml
  1 litre

Du vin à 7,95 $ à la SAQ !
La Société des alcools du Québec a lancé un appel d'offres afin d'avoir deux ou trois vins de moins de 8 $. Étonnant !

Un des vins devra même être au format d'un litre dans une bouteille de carton (Tétra Pak) ou de plastique (polyéthylène téréphtalate).
Le format de 750 ml devrait provenir de préférence de l'Europe de l'Est, précise l'appel d'offres.

La SAQ assumera les dépenses de promotion de ces vins qui devront être disponibles en quantité de 45 000 litres ou 60 000 bouteilles en janvier prochain.

L'appel d'offres est court : seulement un mois. La SAQ précise qu'elle ne tiendra pas compte des médailles et notes de presse pour ces hypothétiques vins.

Le fournisseur devra s'engager «à fournir toute éventuelle commande supplémentaire dans le cadre de cet avis de recherche au même prix que la commande initiale».

Ces deux ou trois vins devront regarnir la faible section des vins de moins de 10 $ qui ne sont plus que 24 aujourd'hui; alors qu'ils étaient 183 en 2009. À noter aussi qu'il n'y a que 4 vins à moins de 9 $.

La SAQ a fortement négligé ce marché des vins d'appel — d'entrée de gamme — qui devrait servir à attirer et conserver les jeunes, les nouveaux consommateurs et les personnes peu enclines à dépenser beaucoup de dollars pour le vin.

Les trois nouveaux vins seront probablement ce qu'on appelle «des vins de dépanneurs»; des vins importés en vrac et embouteillés ici. Le prix moyen du vin exporté en vrac est actuellement de 0,99 $ le litre sur le marché mondial.

L'on peut se demander s'il sera aussi disponible dans les 10 SAQ dépôt avec un rabais de 15 %.

La SAQ a déjà actuellement un grand nombre de «vins de dépanneurs» à son répertoire. Ils sont fabriqués dans les usines d'embouteillage des compagnies Kruger, Constellation et autres qui fournissent tous les vins de dépanneurs et d'épiceries du Québec. On ne précise pas sur l'étiquette que ce sont des vins embouteillés ici, mais on indique quelquefois qu'ils ont été préparés pour la SAQ.

   Dans la série Compendre la SAQ.

Saint Clair Sauvignon Blanc 2015

Des aromes d'herbe fraichement coupée.
Belles notes herbacées dans ce sauvignon sec et très vif.
Des saveurs de fruits blancs.
Finale vive sur le pamplemousse.
Pour accompagner les crevettes.
Rendement 112 hl/ha. Alc. 13 %. Sucre 3,9 g/l.
Capsule métallique.
En ligne (14) et dans 178 magasins.

2 étoiles
Prix: 
21,30 $

Le Vatican premier consommateur de vin au monde: c'est faux

On a vu cette «nouvelle» dernièrement concernant la consommation de vin au Vatican.
Des titres du genre : — Qui consomme le plus de vin au monde? Le Vatican! — Les prêtres et les religieuses du Vatican "se noient" dans le vin? — Et le plus grand consommateur de vin au monde est… le Vatican.

C'est faux. Les habitants du Vatican ne sont pas les plus gros consommateurs de vin au monde.

Mais d'où vient cette erreur? Selon certains médias les 900 habitants du Vatican consommeraient plus de 50, 60 et même 74 litres de vin chacun par année; soit 2 à 3 fois plus que les Québécois.

Selon les chiffres compilés par le Wine Institute de Californie, en 2015, il s'est vendu 45 000 litres de vin au Vatican qui avait une population de 836 personnes.

Toutefois, ces 836 personnes ne sont pas les seules à acheter du vin. Il y a plus de 5000 employés et employés retraités qui peuvent acheter du vin peu taxé au supermarché Spaccio dell’Annona du Vatican.

Donc, les ventes totales devraient être divisées par le nombre d'acheteurs soit près de 6000 et non divisées par le nombre d'habitants.

C'est la même distorsion statistique que l'on observe en Andore et au Luxembourg où un grand nombre d'étrangers achètent du vin à bon prix.

Bourgogne Pinot noir Les Ursulines 2014

Crémeux, fruité, rond, assez vif, sec et suave.
Servir frais.
Vendanges manuelles.
Levures indigènes. Aucun adjuvant oenologique ajouté tels que les enzymes ou tanins.
Élevage 10 % fûts neufs. Non collé, très légère filtration.
Sucre 1,8 g/l.
Producteur: Jean-Claude Boisset.
En ligne (85) et dans 96 magasins, dont la SAQ Dépôt de Montréal.

2.5 étoiles
Prix: 
23,70 $

Monasterio de Las Viñas, Crianza 2010

De beaux aromes de cèdre.
Une bouche bien texturée, assez costaude.
De jolis tanins ronds sur un fruité assez abondant. Velouté et assez riche.
Finale sur le fruit et la vanille.
Agréable et bien fait.
Servir à 15-18 degrés.
Un très bon rapport qualité-prix.
Cépages: grenache, tempranillo, cariñena et cabernet sauvignon. Appellation Cariñena; région Aragon.
Six mois en barrique de chêne américain.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (66) et dans 401 magasins, dont les 10 SAQ-dépôt.

2.5 étoiles
Prix: 
12,75 $
Syndiquer le contenu