Offley, Late Bottled Vintage, Porto 2008

Très foncé, riche, ample, généreux, charnus. De la mâche, belles saveurs rappelant le cassis, les cerises noires et les prunes, très long. Des tanins dodus et bien enveloppés de fruit.
Un beau fruité, encore jeune et bien expressif.
Bien agréable à boire.
Alc. 20 %.
Déjà bon et pour quelques années de cave.
Réduit à 16,95 $.

En ligne et dans 224 magasins.
 

3.5 étoiles
Prix: 
19,95 $ à la SAQ | Réduit de 3 $ à 16,95 $ jusqu'au 6 juillet.

Codorníu seleccion Raventos Brut

Des bulles fines dans ce beau cava. Bien sec et bien vif, sans être agressif. Semble plus sec et plus vivace que le Clasico Brut. Un beau fruité avec une note minérale, calcaire. Laissez-le se réchauffer lentement dans le verre.
Il rappelle un peu certains champagnes.
Sucre de 8 à 10 g/l. Cépages chardonnay pour moitié et xarel-lo et macabeo pour le reste. Le chardonnay est cueilli à la mi-aout, les deux autres cépages de la fin août a la mi-septembre. 
Alc. 11,5 %.
10 % de rabais à l'achat de 2 bouteilles et plus.
Un nouveau produit dans 159 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
17,00 $

Septima Malbec 2012

Les vins d'Argentine sont moins à la mode, comme on l'a vu hier, pourtant, on y trouve de belles choses à bon prix.
Tel ce Septima Malbec 2012, une nouveauté chez nous.
C'est bon, le prix est raisonnable.
Un malbec plutôt léger, à la texture veloutée, aux tanins doux. Peu acide. Le fruité est fin et rappelle les prunes.
Légèrement vanillé.
Du producteur Cordoniu Raventos.
Sucre: 4,9 g/l. Acidit 5,15 g/l. Levures indigènes. 6 mois en barriques américaines.
Alc. 14 %.
Offre de lancement: 10 % de rabais à l'achat de 2 bouteilles et plus.
Dans 154 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
13,95 $

Les Launes, Crozes-Hernitage, Delas 2011

Bien aromatiques, des épices, framboises chaudes et prunes. 
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Tanins fins.
Juteux, succulent. Très long.
Un vin suave et digeste.
Servir légèrement rafraîchit.
Syrah à 100 %.
Alc. 13%.
En ligne et dans 39 magasins.
3 étoiles
Prix: 
24,20 $

Parts de marché des vins au Québec 2014

L'Argentine continue sa chute!
Qu'est-ce qui se passe avec les vins d'Argentine?

Après avoir connu un certain engouement, les vins d'Argentine voient leurs parts de marché déclinées fortement pour une sixième année de suite sur le marché québécois.

La chute est de -10,8 % cette année. Elle a été de -13 % l'an dernier et de -10,9 % en 2012, -12,5 % en 2011 et de -4 % en 2010, selon les rapports annuels de la Société des alcools du Québec.

L'Argentine était en troisième place en 2008 et en 2009 avec 9 % des parts de marché des vins tranquilles au Québec. Elle est maintenant en sixième place avec 4 %.

Elle avait dépassé l'Espagne en 2008 pour se retrouver derrière les grands favoris que sont la France et l'Italie.

Aujourd'hui avec 4 % des parts de marché l'Argentine retourne à ce qu'elle était en 2003-2004. Elle a été doublée par l'Espagne et triplée par les États-Unis.

Les États-Unis sont en troisième place depuis 6 ans. Ils accaparent 14 % des parts de marché de vente de vins tranquilles en volume. En 2009, ils ont dépassé l'Argentine et l'Espagne.

La France et l'Itale semblent indélogeables en première et deuxième place.
La France a toujours entre 30 et 32 % depuis 2009. Elle avaient en 35 et 45 % au cours de la période 2005-2008.

L'Italie est en deuxième position avec 23 % de la faveur populaire depuis au moins 2005.

L'Espagne et l'Australie sont en gros au même niveau respectivement de 8 et 6 % depuis au moins 2007.

Le Portugal se tient à 4 % depuis deux ans. Ils étaient aux alentours de 3 % les trois années précédentes. Il avait dépassé le Chili dès 2012.

Le Chili, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande ferment ce peloton de tête des 10 pays avec 3 et 2 % des parts de marché des vins tranquilles au Québec.

Ces chiffres provenant du rapport annuel 2014 de la SAQ ne tiennent pas compte des ventes de vins en épicerie.

Il y a 212 vins argentins sur les rayons de la SAQ parmi les 8000 vins de tous les pays.

Il y a 26 vins rouges de l'Argentine en produits courants à la SAQ, au prix moyen de 11,91 $ la bouteille. 55 % des ventes sont faites par 8 vins à moins de 12,45 $; (la SAQ veut en ajouter 2) et 86 % des ventes de 46 millions $ sont faites par les 17 vins à moins de 15 $.

Il y a aussi 7 vins blancs, tous à moins de 15 $, totalisant des ventes de 14 millions de dollars.

Le Canada est le deuxième acheteur de vin argentin au monde, derrière les États-Unis. Nous achetons 18 millions de litres de vin en bouteille au prix moyen de 4,45 $ le litre. Nous achetons aussi 6 millions de litres en vrac au prix de 0,67 $ le litre. (Wine by numbers)

  Voir nos derniers commentaires sur des vins d'Argentine.
  Un aperçu de la viticulture en Argentine: Argentine Nouveau et Ancien Monde.

Les vins suisses

Les vins suisses veulent faire une percé au Québec.
Le marché du vin au Québec est un marché de connaisseurs.
Un marché qui attire de plus en plus les producteurs de vins fins.

Les vignerons du Jura et de Grèce l'on comprit et commencent à se faire une belle place chez-nous.
Ce sont maintenant les vignerons suisses qui veulent aussi se présenter aux consommateurs québécois.

Le vignoble suisse est peu connu ici. On y voit peu leurs vins. Il faut dire que les Suisses exportent peu, en fait ce sont surtout des importateurs, car ils consomment beaucoup plus de vin qu'ils n'en produisent.

Nommez-moi un vin suisse? On entendra Fendant, Valais, Chasselas, Arvine, Petite arvine.
Le vignoble suisse c'est 15 000 hectares, comme en Alsace et huit fois moins que le vignoble de Bordeaux.

Les cépages les plus plantés sont le chasselas, le pinot noir et le gamay.
Les principales régions de production sont le canton de Valais au sud à la frontière de l'Italie traversé par le Rhône avec 5 000 hectares et le canton de Vaud sur la berge nord du lac Léman avec 3,800 hectares.

Les cépages originaux sont la petite arvine, le cornalin, le humagne rouge, le gamaret et le garanoir.
La principale AOC en superficie est Fendant, 1600 hectares, dans le Valais avec le cépage chasselas.
Il y a actuellement 16 vins suisses à la SAQ. Les prix vont de 19 à 51 $. On trouvera aussi d'autres vins de ce pays en importation privée à l'agence Benedictus de Benoit Lecavalier.

J'ai dégusté dernièrement 16 vins suisses. Je vais vous en présenter quelques-uns dans ces pages.

  Voir les derniers commentaires sur des vins suisses...

Pinot Noir de Sierre, Rouvinez, Valais 2012

Des arômes de fruits noirs. Une belle bouche, de beaux tanins, un fruité jouflu.
Un vin très agréable. Bien fait.
Son producteur propose de le servir frais de 13 à 14 degrés avec la plupart des viandes, particulièrement les viandes rôties.
Alc. 12,5 %.
Région de Serre, AOC Valais.
En ligne et dans 10 magasins.
3 étoiles
Prix: 
23,00 $

Provins Grand Métral, Petite Arvine, Valais 2012

Très aromatique genre Alsace, laine mouillée et miel, gras.
Même chose en bouche. Harmonieux.
Longue finale expressive.
Servir pas trop froid, entre 10 et 12 Celcius.
Cépage petite arvine.
Alc. 14%.
Commenté aussi en janvier dernier.
Dans 4 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
33,00 $

Doral Expression 2012

Uvavins Cave de la Côte
Un vin blanc d'une belle couleur dorée. De belles saveurs de fruits tropicaux et de cire. Jolie bouche, belle texture. Sec. Assez long.
Accords suggérés: apéritif, cuisine exotique, pizza, risotto.
Cépage: doral. Canton de Vaud.
Alc. 13 %.
Dans 33 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,25 $

Domaine Philippe Varone Cornalin du Valais 2011

Rond, riche, velouté, pointe médicamenteuse, bien long. Du costaud. Original. 
Servir frais à 12-14 degrés.
Cépage cornalin. On dit de ce cépage qu'il est un peu rude en jeunesse. 
Appellation Cornalin du Valais. Terroir de Sion.
Importation privée Benedictus.
3.5 étoiles
Prix: 
42,50 $

ANNÉE DE RECUL À LA SAQ

Baisse de l'achalandage
Baisse des bénéfices
Baisse des ventes en volume
Hausse des dépenses
 
Record de records négatifs à la SAQ
La SAQ nous avait habitués à des hausses de revenus et de ventes; à des records positifs.
 
Son rapport annuel publié à quelques heures de la dernière fin de semaine nous révèle cette fois des records négatifs.
 
Baisse de l'achalandage

Minervois Sainte Eulalie, Plaisirs d'Eulalie 2013

Le vin de la semaine
Minervois est une appellation bien populaire au Québec avec 31 vins au répertoire.
On a ici un fruité pur, des saveurs épicées et poivrées de syrah, une finale juteuse sur le fruit. Longue finale sur les épices et ce n'est pas dû au bois, mais à la syrah. 
Un délice!
Encépagement: syrah, grenache et carignan.
En ligne et dans 107 magasins.
5,65 euros en France.
3.5 étoiles
Prix: 
17,40 $

Rosso di Montalcino Banfi 2012

Très beau nez, cerise. Juteux, savoureux, belle texture. Longue finale.
Belle acidité, tanins assez fermes assurant une belle présence en bouche.
Du beau jus.
Sangiovese à 100 %.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 73 magasins.
3 étoiles
Prix: 
25,00 $

La Fage, Cahors 2009

Un très beau vin de Cahors au fruité succulent.
C'est un vin rond, ample, gourmand, aux tanins bien enveloppés.
Plus fruité que tannique.
Cinq hectares en biodynamie. Rendement de 40 hl/ha.
14 moins en barriques de chêne d'un an.
Producteur: Cosse-Maisonneuve. Alc. 13,5 %
Dans 27 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,45 $

La SAQ veut maintenant des vins moins chers!

Les dirigeants de la Société des alcools du Québec se sont fait critiquer ces deux dernières années parce qu'ils remplacent souvent des vins à moins de 15 $ par d'autres plus chers.

Ils fixent des prix plancher aussi élevés que 17,50 $ pour les appels d'offres des vins de la section des produits courants. Pourtant, c'est dans cette section, au centre des magasins, que l'on retrouve les vins les moins chers.

On a même vu plusieurs vins de moins de 15 $ substitués par des vins des mêmes producteurs sous une nouvelle étiquette, mais à plus de 17,50 $.

Est-ce en train de changer ?
Si l'on étudie les derniers appels d'offres de la SAQ pour les vins courants, l'on constate un accroissement de la demande des vins à moins de 15 $ et une diminution des demandes de vin à plus de 17,50 $.

D'ailleurs, il faut signaler ici cette pratique fort étrange des fonctionnaires acheteurs de la SAQ qui fixent un prix minimum! Dans le commerce on est plutôt habitué à des acheteurs qui veulent payer le moins cher possible.

Syndiquer le contenu