Canon du Maréchal, Muscat Viognier 2012

Un vin légèrement muscaté, parfumé, frais, sec, assez vif, une belle présence en bouche.
Il a bien accompagné les lentilles. Il irait bien aussi avec les plats légèrement épicés. Bio.
60% muscat d’Alexandrie, 20% muscat à petits grains, 20% viognier.
De la maison Cazes.
IGP Côtes Catalanes, Roussillon.
Alc. 12,5 %.
Dans 57 magasins.
 
2.5 étoiles
Prix: 
16,35 $

The New Black Wine 2009

Opaque, riche, nez discret. Épaules carrées. D'une pière.
Un vin costaud.
Pour plusieurs années de cave.
100% Malbec, 3e terrasse, vendanges manuelles, 18 mois en fûts de chêne
Alc. 14 %.
Aux magasins Signature.

4 étoiles
Prix: 
69,00 $

Prince Probus, Clos Triguedina 2000

Une texture ferme, d'un beau granulé. Un vin riche, tannique et long.
Les arômes rappellent un peu le céleri.
100% Malbec, culture raisonnée, vendanges manuelles, 3e terrasse.
18 mois en fûts de chêne neufs de l’Allier.
Producteur Jean-Luc Baldès.
Alc. 13 %.

3.5 étoiles
Prix: 
50,25 $

Langhe Rosso 2012, Batasiolo

Très beau bouquet de petits fruits rouges et de fleurs.
La bouche est souple, fine, élégante sur un fruité fin et des tanins très souple. Une belle finale sur le fruit légèrement épicé.
Le toute se tient bien. Tout en équilibre.
Un bel assemblage de dolcetto, de barbera et de nebbiolo.
Alc. 13,5 %.
Appellation Langhe, région du Piémont.
Dans 102 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
17,10 $

Domaine Tselepos Mantinia Moschofilero 2013

Moschofilero est le nom du cépage.
Un cépage qui donne des vins parfumés, légèrement muscatés.
C'est le cas ici, on sent vraiment les parfums de ce raisin. C'est agréable, bien sec, vif, mais pas trop.
Le fruité est ample ce qui en fait un vin d'apéritif ou à servir avec des mets légèrement épicés.
Mantinia est la région qui se spécialise dans la production de moschofilero. Tselepos est un des meilleurs producteurs de cette région.
Dans 81 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,10 $

Thalassitis 2013

Les vins grecs ont finalement fait leur percée au Québec.
Des vins pour amateurs de découvertes, pour sortir des sentiers battus!
Ici c'est un vin grec produit sur l'île de Santorin par la maison Gaia.
Un vin blanc minéral bien droit, tendu, un peu sévère au fruité sec.
Peu expressif, c'est plus un vin de repas qu'un vin d'apéritif ou de piscine.
Servir frais sur les mets légèrement épicés.
Cépage assirtyko.
Bouchon de plastique
Dans 4 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
22,80 $

Codorniu Clasico Brut

Le vin de la semaine 
Gras, costaud, ample, belles bulles, peu acide, non agressif, fruité légèrement sucré, sucre 10 g/l. Très aromatique, même dans une flûte. Belle longue finale. Le meilleur Codorniu depuis des années. 
Cépage: Xarel-lo et macabeo pour 40% chacun et 20% de parellada. 
Incroyage lorsque j'ai vu le prix : 14,60 $
Première fermentation en cuve d'acier inoxydable pendant 10 jours puis deuxième fermentation en bouteille ce qu'on appelle la méthode champenoise ou méthode traditionnelle. En apéritif, avec les fromages ou avec l'agneau.  Alc. 11,5 %.
En ligne et dans 285 magasins. 
3 étoiles
Prix: 
14,60 $

Verona Bolla Rosso 2012

Un nouveau produit de la Vénétie dans la section des produits réguliers.
Brillant, beau petit fruité, cerise, fin, frais, souple, léger, bien agréable. J'aime, un petit délice, toutefois un peu court en bouche.
Un assemblage de corvina, rondinella, merlot et cabernet.
De facture moderne, bien fait.
Sucre 8 g/l. Acidité 5,4 g/l. pH 3,5. Alc. 12,5 %.
Dans 135 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
16,95 $

Le vin blanc en progression au Québec

Les vins blancs remontent dans l'estime des Québécois!

En 2010, notre consommation de vins tranquilles était à 23 % en blanc et 73 % en rouge.

En 2012, c'était 24,5 % pour le blanc et 70,9 % pour le rouge.

Cette année, le blanc monte à 26,9 % et le rouge descend à 68,6 %.

La remontée en popularité du vin blanc est lente et constante depuis 2005.

Le rapport annuel de la SAQ dit que «des vins blancs, dont les consommateurs apprécient de plus en plus le côté frais et vif. Cette tendance se confirme depuis quelques années déjà et est constatée dans la plupart des pays producteurs, particulièrement la France, d’où proviennent 35 % des vins blancs vendus
à la SAQ.»

Sur les 8000 vins tranquilles (750 ml) au répertoire de la SAQ, 2100 sont blancs et les rouges sont presque trois fois plus nombreux à 5800. Sur les 2100 blancs, 1070 proviennent de France, 250 d'Italie et 160 des États-Unis.

Le prix médian des blancs est 24,35 $; alors que celui des rouges est de 30,75 $.

Les ventes de vins mousseux progressent aussi. Les ventes en volume ont connu une hausse de 2,8 % l'an dernier pour les mousseux et 0,7 % pour les champagnes, selon le dernier rapport annuel de la SAQ.

Pour une belle sélection de vins blanc consultez Les meilleurs vins blancs.

Haberle, Pinot Bianco, Alois Lageder 2011

Un pinot blanc assez gras avec arômes et saveurs de fines herbes ainsi qu'une fine note rappelant des sauvignons.
C'est frais, agréable et les saveurs persistent longtemps en bouche.
Pas de bois. Acidité 5,6 g/l. Alc. 13 %.

Servir avec les salades, asperges, fruits de mer et viandes blanches.

Dans 24 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,10 $

Charles Bonvin, Petite Arvine, Valais 2011

Belle bouche, fruitée, miel et fruits tropicaux.
Riche et bien équilibré, belle finale. Laisse une belle bouche. 
Un de mes préférés de la dégustation de 16 vins de Suisse.
Aux magasins signature.

4 étoiles
Prix: 
35,00 $

Batasiolo Chardonnay, Vigneto Morino 2012

Un chardonnay frais, fruité, bien équilibré. Aux belles saveurs de pêches et de poires sur une note citronnée. C'est assez vif, bien sec. Assez gras et élégant. 
Ne le servez pas trop froid ou laissez-le se réchauffer un peu dans le verre afin de permettre à ses saveurs de se révéler.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 18 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
17,05 $

La pastille de goût la plus populaire

Le système de pastilles de goût a été instauré en 2007 à la SAQ.

Il a été et est toujours critiqué par des chroniqueurs vin et des sommeliers.

Certains le disent simpliste, d'autres affirment que c'est confus.

C'est vrai qu'il peut y avoir confusion.
Fruité et généreux peut sembler plus corsé pour plusieurs que Aromatique et souple; pourtant c'est l'inverse pour la SAQ.

Je suggère plutôt d'abandonner ce vocabulaire et de vous fier à la couleur: plus c'est pâle plus c'est léger, plus la pastille est foncée plus le vin est costaud.

Quoi qu'il en soit, la SAQ nous apprend que la pastille de goût la plus populaire est celle dite «Fruité et généreux», la pastille orange, la deuxième plus légère. Elle représente 25 % des ventes en volume des vins pastillés. Il y a 237 vins dans cette catégorie orange.

La deuxième (18 %) plus populaire est plus foncée, donc plus corsé c'est celle dite «Aromatique et souple»; la rouge cerise. Elle regroupe 264 vins. Les deux capsules aux extrémités du spectre sont moins populaires avec chacune 13 % des ventes.

En blanc, c'est plus serré, seule celle des vins sucrés n'est pas dans la course.

Alors pour les amateurs de pastille orange, voici des vins que la SAQ classe dans la catégorie la plus populaire «Fruité et généreux».

Vila Regia  10,20 $ réduit à 9,20 $
Borsao Garnacha
12,45 $
La Lieue  14,55 $
Les Jardins de Bagatelle  15 $
Blés
  16,55 $
De Pierreux  20,80 $
Ménage à Trois 16,95 $ est aussi dans cette catégorie!

Pour les occasions demandant un vin plus costaud. La pastille cerise. Voici quelques vins...
Grand Caumont   13,35 $
Vignes de Nicole  16,95 $
Dogajolo   17,90 $
Ijalba Reserva  22,65 $

Pour des plats plus soutenus, demandant des vins corsés, voici:
Duque de Viseu  14,95 $
Paso a Paso  17,55 $
Belleruche  18,40 $
Grand Terroir Tautavel Gérard Bertrand 18,90 $
Barolo Batasiolo 29,40 $.

Belleruche, Côtes-du-Rhône, Chapoutier

Un très beau vin rouge du Rhône au fruité bien épicé.
C'est peu tannique, bien coulant et très agréable à boire.
Cépages grenache et syrah.
Bu au nouveau bistrot L'Aubergiste à Aylmer (Gatineau) qui offre de belles choses à bon prix.

Un produit régulier en ligne et dans 230 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,40 $

Vin: la majoration de la SAQ est de 135 %

Voici comment se décompose le prix d'une bouteille de vin importée et vendu à la SAQ, selon l'exemple fourni dans le dernier rapport annuel de la SAQ.

Un vin acheté 5,44 $ (transport compris) est majoré de 7,34 $; soit une majoration de 135 %.

Puis, on ajoute une taxe provinciale de 1,40 $;
Ainsi qu'une taxe spécifique québécoise de 0,84 $;
Et la TPS fédérale de 0,70 $;
Enfin une taxe d'accise et de douane de 0,48 $.

La bouteille ainsi payée 5,44 $ au vigneron et livrée à Montréal coûte 16,20 $ au consommateur québécois.

Vin 5,44 $
Majoration SAQ de 135 % 7,34 $
TVQ 1,40 $
Taxe suppl. Qc 0,84 $
TPS 0,70 $
Douanes 0,48 $
  16,20 $

Autrement dit, sur le prix payé par le consommateur, soit 16,20 $; 33 % vont au vigneron et au transport, 45 % à la SAQ et un peu plus de 20 % en taxes.

La majoration pour les vins de plus de 20 $ est moins élevée. Toutefois, la direction de la SAQ refuse de la révéler.

En 2010, la majoration de la SAQ était de 129 %.
Dans le rapport annuel de 2010, on indique qu'un vin acheté 5,65 $ était vendu 15,95 $. Aujourd'hui, un vin acheté moins cher à 5,44 $ est vendu plus cher à 16,20 $, selon les exemples donnés dans les rapports de la SAQ.

Pour les spiritueux, la majoration est plus élevée.
Ainsi un alcool payé 3,72 $ est majoré de 11,76 $, donc une majoration de 316 %. Avec les taxes, ce spiritueux payé 3,72 $ est vendu 22,80 $ au consommateur, selon l'exemple fourni dans le dernier rapport annuel de la SAQ.

Syndiquer le contenu