La Sablette, Muscadet 2018

DISPONIBLE EN LIGNE
Un beau vin blanc pour cette canicule hâtive.
Des aromes et saveurs de poires bien mures.
C'est rond avec une belle sensation veloutée.
Rafraichissant, équilibré et agréable à boire.
Cépage melon de bourgogne.
Servir froid à 4 degrés. Alc. 12 %. Sucre 1,4 g/l.
Capsule à vis. Agent promotionnel Fréchette.
En ligne (515) et dans 389 magasins, dont les SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
15,45 $

Château Grand Bern, Bordeaux 2018

Des aromes de crème, de fruits noirs sur une note fumée.
Une belle bouche assez ample, des tanins ronds, de belles saveurs de fruits et une note boisée.
Un bon bordeaux pas cher.   Servir à 15 degrés.  
Merlot 60 % et cabernet sauvignon. Élevage pour moitié en cuves de chêne français moitié en cuves inox.
Un domaine de 37 hectares.
Du groupe Vignobles Gonfier qui a 19 châteaux.  Agent promotionnel Sylvestre.    [Échantillon reçu]
Alc. 14,5 %. Sucre 2 g/l.
Dans 99 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,50 $

Cabral Douro, Seleçao 2016

Aromatique, fraises et mures.
Une belle attaque sur un fruité ample, complété par une belle structure tanique qui lui donne une texture agréable.
Longue finale.
Cépages : touriga nacional; touriga franca; sousao et tinta amarela.
Servir frais à 14 degrés.
Sucre 2,4 g/l.    Agent promotionnel: Global.   [Échantillon reçu]
Dans 84 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,00 $

Borsao Selección 2018, Garnacha

DISPONIBLE EN LIGNE
La SAQ dit qu'elle est capable maintenant de faire une livraison dans les cinq jours.
La sélection est toutefois moins grande maintenant 800 au lieu de 3000.

Ce vin rouge d'Espagne s'ouvre sur de beaux aromes de petits fruits, de cerise.
La bouche est assez ample et ferme. D'un bel équilibre entre le fruité et l'acidité.
Les tanins sont légers. Le vin est moyennement corsé.
La finale est assez longue sur un fruité d'une certaine sucrosité.
Cépages: garnacha, tempranillo et cabernet sauvignon. Appellation Campo de Borja.
Alc. 14 %. Sucre 2 g/l. Capsule à vis.
En ligne (133) et dans 365 magasins, dont les SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
11,90 $

Le Canada importe moins de vin

Le Canada a importé 417 millions de litres de vin en 2019; soit 4,3 millions de litres de moins que l’année précédente. Ce qui représente 5,8 millions de bouteilles de moins.

Depuis au moins 10 ans, nos importations étaient en hausse continuelle; passant de 350 millions de litres en 2010 à 421 millions l’an dernier.

C’est la première année que nous diminuons nos importations de vin.

Ces chiffres, publié par Wine in Numbers. regroupent les vins mousseux, les vins tranquilles en bouteilles ainsi que les vins en vrac.

IMPORTATIONS DE VIN
(millions de litres)

en bouteilles  281
  Italie     62 
  France   50
  USA       49
  Australie 25
  Chili       20

en vrac        109
  Australie  33
  Argentine 18
  Chili         16
  Espagne    14

mousseux       18
  Italie      8
  France    3
  Espagne  2

Prix moyen vin tranquille
en bouteille  5,90$
en vrac       0,77$

1 litre sur 4 est importé en vrac.

Si nous regardons plus en détail ces chiffres, nous constatons qu’il y des différences selon le type de vin.

En effet, nous avons augmenté nos importations de vins mousseux d’environ 500 000 litres. L’importation de vin mousseux a d’ailleurs doublé depuis 10 ans, passant de 9 millions de litres en 2010 à 10 millions de litres en 2019.  

L’importation de vin en vrac a, de son côté, diminué de 500 000 litres à 109 millions de litres au cours de la dernière année. L’importation de vin en vrac diminue depuis 2016 alors qu’il était de 120 millions de litres.

Un litre de vin sur quatre importés est du vin en vrac.

Par contre, l’importation de vin tranquille a diminué  beaucoup plus : de 285 à 281 millions de litres.

Nous avons diminué nos importations de vin en bouteilles des États-Unis (-7 %); de l'Australie (-7 %); du Chili (-5 %), d'Argentine (-5 %) et d'Allemagne (-8 %).

Par contre, nous avons augmenté nos importations de vin d'Espagne (14 %) et de France (2 %).

Pour ce qui est des mousseux, ce fut une baisse de 5 % de France, mais une hausse de 9 % d'Italie.

Ce vin tranquille en bouteilles a été importé au prix moyen de 7,87 $ le litre (5,90 $ la bouteille); le vin en vrac était 1,03 $ le litre soit l’équivalent de 77 cents la bouteille.  Imaginez le bénéfice des embouteilleurs.

Ce vin en vrac provient surtout d'Australie (à 30 %), d'Argentine, du Chil et de l'Espagne.

_________
  Source : Wine by Numbers, mars et mai 2020

Il Falcone, Riserva 2014

Un très beau vin du sud de l'Italie, de la région des Pouilles.
Un vin adulte; il n'est plus jeune ni mature.
D'une jolie structure sur un fruité éclatant. D'un bel équilibre.
Bien agréable à boire.
Pour quelques années de cave. Historiquement, ce vin s'améliore beaucoup après quelques années de cave. Voir les millésimes précédents.
Cépages : nero di troia à 70 % et montepulciano. Récolte : 3e semaine d'octobre.
Élevage : 14 mois en futs de chêne français.
Appellation : Castel del Monte. Producteur : Rivera.
Alc. 13,5 %. Sucre 2 g/l. Acidité 5,75 g/l. pH 3,53. SO2 total 65 mg/l.
Dans 103 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,70 $

P'tit Rosé 2018

Du vignoble Petit Chariot rouge dans le Pontiac.
C'est rond, souple, léger sur de jolies saveurs de petits fruits.
Sec, acidité bien équilibrée.
Un vin rosé gouleyant, agréable à boire.
Fait des cépages frontenac.
Alc. 12 %.
Acheté au Marché de l'Outaouais.

Voir aussi le P'tit Blanc de la même maison.

2 étoiles
Prix: 
15 $ au Marché de l'Outaouais

Vale da Judia Branco 2019

Un vin blanc du Portugal vraiment pas cher !
C'est fait du cépage muscat d'Alexandrie (moscatel de Setubal), donc très floral et très muscaté.
Bien aromatique. Un très beau parfum.
C'est léger, de texture ronde, sec avec de belles saveurs de muscat sur une note minérale.
Pour l'apéritif et pour accompagner les fruits de mer, riz et salades.
Capsule à vis.   Agent promotionnel: Global.  [Échantillon reçu]
Alc. 12 %. Sucre 2,1 g/l.
Dans 155 magasins.
 

2 étoiles
Prix: 
10,15 $

Pata Negra, Cava Bio

Un mousseux bio pas cher!
Il y avait peu de bulles dans mon verre, mais le vin est bon, légèrement oxydé avec des notes de noix, d'amandes. On perçoit tout de même de fines bulles en bouche. C'est sec, d'une belle acidité et agréable à boire.
La finale est sur le pain grillé et la pâte d'amandes.
Méthode champenoise. Agent promotionnel Divin Paradis.
Alc. 11,5 %. Sucre 12 g/l.
Dans 85 magasins.

2 étoiles
Prix: 
12,70 $

El Coto, Rioja Crianza 2016

DISPONIBLE EN LIGNE
Des aromes de petits fruits rouges.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
C'est assez dense sur un boisé fin.
Simple et bien fait.
Cépage tempranillo.
Agence Sélection Fréchette.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (924) et dans 389 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,75 $

Beronia, Rioja, Tempranillo 2018

Rouge pâle, nez vanillé, sucré et épicé.
Belle bouche savoureuse.
Un boisé agréable.
Capsule à vis. Alc. 14 %. Sucre 1,9 g/l. Agent promotionnel Univins.
Dans 183 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,90 $

Pecchenino, San Luigi Dogliani 2018

Un vin rouge fruité et peu acide.
Non tanique, frais, coulant et facile à boire.
Servir froid à 10-12 degrés.
Cépage dolcetto. Appellation Dogliani. Région Piémont.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,8 g/l.
Dans 44 magasins.

2 étoiles
Prix: 
23,50 $

Abellio, Albarino 2018

DISPINIBLE EN LIGNE
Un vin blanc fait du cépage albariño de l'appellation Rias Baixas.
C'est frais, floral, peu acide sur de jolis aromes et saveurs de melon.
C'est léger et coulant, tout en étant assez bien pourvu en glycérine.
Un vin blanc équilibré facile à boire.
Capsule à vis.  Alc. 12,5 %. Sucre 2,5 g/l.  Agent promotionnel Tocade.
En ligne (89) et dans 115 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,30 $

Dogajolo 2018

DISPONIBLE EN LIGNE
Un vin rouge savoureux, assez ample.
D'une belle structure au granulé fin.
Fruité, peu acide et juteux.
Finale sur les fruits noirs.
Sangiovese et cabernet sauvignon. Producteur Carpineto.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (445) et dans 355 magasins, dont des SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
15,95 $

DE BONS VINS DISPONIBLES EN LIGNE

Voici quelques bons vins dégustés dernièrement et qui sont disponibles en ligne pour livraison à domicile.

  Cette liste est mise à jour régulièrement.

    Cote Prix
Côte des Roses, Gérard Bertrand, Languedoc 2019 3 18,35$
Notarpanaro 2010
3 20,45$
Barolo 2015, Batasiolo
3 30,85$
Réserve des Challières, Ventoux 2018
2,5 12,20$
La Vielle Ferme, Ventoux rouge 2018 2,5 12,95$
Cusumano Syrah 2018 2,5 13,95$
Le Pive Gris 2018.  BIO
2,5 15,80$
Faustino V, Rioja Reserva 2014
2,5 18,50$
Bonterra, Cabernet Sauvignon 2017. BIO
2,5 19,25$
Boussac, Languedoc 2018 2 10,30$
Albis 2019
2 11,10$
Paul Mas, Vignes de Nicole, Blanc 2018 2 14,80$
Domaine Labranche, Vin d'érable, Classique 2019 * 2 14,95$
Dogajolo 2018
2 15,95$
Côtes du Rhône Réserve, Famille Perrin 2017
2 15,65$
La Vendimia, Palacios Remondo, Rioja 2018 2 17,75$
Naturae, Chardonnay 2019, Gérard Bertrand. BIO
2 18,70$
Otazu, Premium Cuvée 2016
2 18,80$

   * Le vin d'érable est disponible pour commande en ligne directement du domaine.

Il n'y a plus de commandes privées à la SAQ

La Société des alcools du Québec a interrompu les commandes privées.

Selon la SAQ, les entrepôts sont pleins de ces vins commandés par des agences promotionnelles du Québec et destinés principalement à la restauration. «En raison de la situation qui sévit actuellement, notre niveau d’entreposage de produits d’importations privées est à pleine capacité», écrit la SAQ à ses fournisseurs.

Les restaurants et bars étant fermés, ce marché s'est donc écroulé. Il y a toutefois quelques ventes aux particuliers, mais c'est minime et limité par un processus compliqué.

Aucune nouvelle commande aux producteurs n'a été envoyée par la SAQ depuis le 25 mars. La société d'État dit que ce sera ainsi jusqu'au 13 juin au moins.

Les commandes privées de vin totalisaient des ventes de près de 150 millions de dollars annuellement. Ce sont des vins sélectionnés par des agents promotionnels, achetés, payés et importés par la SAQ, entreposés à la SAQ et distribués principalement dans les bars et restaurants. Ils ne sont vendus qu'à la caisse et non à l'unité.

Certaines agences ont beaucoup de ces vins qui croupissent à l'entrepôt de la SAQ; alors que d'autres qui vendent aussi aux particuliers n'en ont plus et craignent de manquer de stock lorsque les restaurants vont rouvrir. «Certaines agences seront vides en vin sans avoir pu faire de réapprovisionnement depuis 3 mois, et ça prend 3-4 mois pour qu’une commande soit disponible aux agences», nous dit le propriétaire d'une de ces agences.

Ajout le 2 juin
La SAQ reprend progressivement les achats des commandes privées sous certaines conditions au début juin.

Cusumano, Syrah 2018

DISPONIBLE EN LIGNE
Un bon vin rouge opaque de Sicile.
Il s'ouvre sur des aromes d'épices et de fruits noirs.
C'est rond, velouté, sec et assez persistant.
Une belle finale juteuse. IGT Terre Siciliane.
Bouchon de verre. Servir frais à 14 degrés.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,6 g/l.
En ligne (389) et dans 398 magasins, dont des SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
13,95 $

San Felice, Chianti Classico 2017

Rouge pâle sur des aromes rappelant la cerise.
Un fruité délicieux sur des tanins agréables donnant une texture légèrement rugueuse.
Sangiovese 80 %; colorino 10 % et pugnitello 10 %.
Une production de 260 000 bouteille.
Alc. 13 %. Sucre 1,6 g/l. Acidité 6 g/l.
Dans 134 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
19,15 $ à la SAQ | 19,95 $ à la LCBO

P'tit Blanc 2018, Vignoble Petit Chariot Rouge

Un bon vin blanc du Pontiac.
C'est frais, agréable avec de belles saveurs de fruits légèrement oxydés;
de pomme mures, de poire, avec une petite note de noisette.
C'est sec sur une acidité bien équilibrée.
Il a bien accompagné les moules ce midi.
Un assemblage des cépages louise swenson et de frontenac blanc.
Un petit domaine de 5600 pieds de vigne.
Alc. 12 %.
Acheté au Marché de l'Outaouais.

2.5 étoiles
Prix: 
15 $ au Marché de l'Outaouais

Lucchine, Tedeschi, Valpolicella Classico 2018

Rouge pâle.
Des aromes de petits fruits. C'est léger, souple et coulant.
Un vin au fruité tendre et peu tanique.
Servir frais à 14 degrés.
Bouchon de liège aggloméré. Alc. 13 %. Sucre 2,6 g/l.
Dans 58 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,00 $

Bonterra Rosé 2018 BIO

D'un beau rosé saumoné.
Aromes de petits fruits rouges et de pêche.
Rond et velouté. Moyennement gras et ample.
Peu acide. Finale sur les bonbons aux fruits et le sucre d'orge.
Servir froid à 4 degrés.
Capsule à vis. Alc. 13 %. Sucre 2,4 g/l.  BIO     [Échantillon reçu]
Dans 79 magasins.

Voir aussi les commentaires sur un cabernet sauvignon et un très bon sauvignon de cette maison Bonterra.

2 étoiles
Prix: 
20,95 $

Pas de vente d'alcool directe de vin d'autres provinces

Des rumeurs circulaient sur les réseaux sociaux, et reprisent par un site internet ontarien de promotion de vin, voulant que le gouvernement de l'Ontario autorise l'achat et la livraison directe de vin d'une autre province sans passer par la LCBO et ce dès le 1er juillet.

Ça ne se fera pas, nous dit Scott Blodgett, porte-parole du ministère des Finances de l'Ontario.

«Malgré l'expiration, le 1er juillet 2020, de la disposition actuelle, des modifications supplémentaires seraient nécessaires pour permettre les ventes interprovinciales directes aux consommateurs d'alcool de boisson.»

M. Blodgett précise que «l'Ontario s'est engagé à améliorer les réseaux de vente d'alcool existants et à en envisager de nouveaux. Dans le cadre de l’examen du secteur de l’alcool en Ontario, nous désirons mettre en œuvre un modèle de vente directe aux consommateurs, tout en respectant les obligations commerciales. Nous savons que d'autres provinces et territoires sont également intéressés à établir des réseaux de vente directe aux consommateurs par-delà les frontières provinciales. Nous sommes impatients de travailler ensemble pour accroître le choix et l’accessibilité pour les consommateurs et créer plus d'opportunités pour les entreprises à travers le Canada.»

Donc, ce n'est pas pour cet été et le responsable des relations avec les médias du ministère des Finances de l'Ontario tient à ajouter que «sans ces changements supplémentaires, les Ontariens doivent toujours se conformer au cadre existant de l'Ontario qui interdit la possession d'alcool, sauf s'il a été acheté ou fait d'une manière autorisée, comme l'importation d'alcool en Ontario par le biais de la LCBO.»
 

Château St-Thomas 2012

Le site internet de la SAQ indique le 2017; toutefois, c'est bien le 2012 qui est actuellement disponible sur les rayons. «Le 2017 n’est pas sorti encore. C’est le 2012 qui est chez la SAQ pour le moment», écrit le propriétaire du domaine Joe-Assad Touma, dans Facebook.
Le vin est mature et parfaitement délicieux. Les tanins sont presque fondus. Le fruité est fin et les saveurs sont celles d'un vin à maturité. De belles saveurs de noix, de tabac, de café de cuir et de pruneaux. C'est agréable à boire et bien digeste.
Un bel assemblage de merlot, de cabernet sauvignon et de syrah.
Ça fait du bien de temps en temps de boire un vin mature.
Alc. 14 %.  Sucre 3,1 g/l.
Dans 92 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
26,15 $

Chenin Blanc, Saumur, Marcel Martin, La Sablette 2018

Aromatique sur des notes de poire.
Un chenin d'une belle fraicheur. Assez gras, sec, floral et bien agréable à boire.
Digeste. Alc. 13,5 %. Sucre 2,3 g/l. Capsule à vis.
Dans 165 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,65 $

Les Québécois consomment moins d'alcool

La consommation d'alcool a diminué au Québec en 2018-2019.
Elle est passée de 110,1 litres par habitant à 109 litres.

C'est une diminution de la consommation de vin et de bière. La consommation des spiritueux restant stable.

La consommation de vin par habitant a diminué au Québec.
Elle est passée de 24,7 litres de vin par habitant en 2017-2018 à 24 litres par habitant l'année suivante.

Selon les chiffres publiés aujourd'hui par Statistique Canada, la croissance de la consommation de vin était constante au cours des 15 dernières années. Elle est passée de 17,6 litres par habitant en 2004 à 20 litres en 2007-2008; à 21 en 2008-09; 22 en 2010-11; puis à 23 en 2011-12; puis à 24,7 en 2017-18 pour baisser à 24 litres par habitant en 2018-2019.

La consommation de bière a diminué pour cette dernière année, passant de 80,5 à 79,8 par habitant. La consommation de bière est en constante baisse au Québec depuis 2004; alors qu'elle était de 94,9 litres.

Pour revenir au vin, la consommation totale au Québec a diminué à 169,6 millions de litres; soit 3,4 millions de litres de moins que l'année précédente. En bouteilles, ça donne 4,5 millions de bouteilles de moins. Il s'est donc vendu 4,5 millions de bouteilles de vin de moins en 2018-19 que l'année précédente.

En dollars
Le Québécois a aussi dépensé moins pour l'achat de son vin en 2018-2019. C'est 338,9 $ par habitant; 2,60 $ de moins que l'année précédente. C'est la première année que le Québécois consacre moins d'argent pour l'achat de vin depuis 15 ans.  C'était en hausse constante depuis 2004; de 214 $ alors; à 300 $ en 2010; puis 330 $ en 2015.

Les Québécois ont toutefois dépensé plus pour les spiritueux: 115,6 $ par habitant; soit 3 $ de plus que l'année précédente. C'est presque le double de ce qu'il dépensait à ce chapitre en 2004.

Il a aussi dépensé 1 $ de plus pour la bière; soit 318,20. C'était 328 $ 15 ans auparavant.

La même tendance est aussi observée en gros en Ontario où la consommation de vin par habitant a diminué de 15,2 à 14,3 litres. La consommation de vin a ainsi diminué dans presque toutes les provinces.

____________

Source :  Statistique Canada.  Tableau  10-10-0010-01   Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools et d’autres points de vente au detail, selon la valeur, le volume et le volume absolu

Moroder, Rosso Conero 2016

Des aromes invitants de fruits noirs et de cuir.
C'est un vin ferme, serré et assez vif.
Il y a là de la belle matière. Une texture veloutée sur de beaux tanins.
Une production de 30 000 bouteilles.
Cépage: montepulciano. Région: Les marches. Producteur: Moroder. Agence: Balthazard.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,8 g/l.
Dans 80 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,40 $

Origine no 16, Chapelle Bérard, Bordeaux 2016

Rouge foncé, presque opaque.
D'une belle texture ample et veloutée.
Du beau fruit sur une note terreuse.
Des tanins granuleux agréables qui lui donnent une structure tanique d'une belle rugosité.
Merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc et malbec.
Servir à 15-16 degrés.  Agent promotionnel Langevin.
Alc. 13 %. Sucre 2,2 g/l.
Dans 98 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
26,50 $

Hausse injustifiée des prix à la SAQ

La présidente de la SAQ a annoncé hier qu'elle allait augmenter les prix cet été.

Pourtant, les prix devraient plutôt baisser.
En effet, l'offre de vin est plus grande que la demande.
Les producteurs ont plus de vin qu'ils peuvent en vendre.

La fermeture des bars, des restaurants en Europe entraine de fortes baisses des ventes. Le président de l’Organisation internationale de la Vigne et du Vin (OIV) estime que «la disparition radicale dans la plupart des pays de ce canal de distribution pourrait entrainer une réduction de 35 % du volume et de plus de 50 % de la valeur des ventes».

De plus, selon M. Paul Roca, la baisse des ventes est accentuée par «la suppression radicale de l'industrie touristique très développée, qui sera fortement limitée, même une fois que le confinement aura pris fin».

Le président de l'OIV a fait ses prévisions lors de sa conférence du 23 avril dernier.

De son côté, le ministre de l'Agriculure de la France précise qu' «après les taxes de Trump, qui a planté une partie des entreprises viticoles, aujourd'hui avec la fermeture des restaurants, la fermeture des salons, la fermeture des caveaux, la fermeture de la vente dans les exploitations, les viticulteurs français sont en train d'être totalement asphyxiés » (LCI)

De plus, le journal La Dépêche écrivait le 10 avril que «le secteur du vin est en danger. Avec le confinement, un milliard de litres de vin européen pourraient être perdus et avec eux le revenu de milliers d'acteurs de la filière viticole. Trois pays sont particulièrement concernés : la France, l'Italie et l'Espagne, plus gros producteurs de vins en Europe et pays les plus touchés par le coronavirus. Chacun a environ 300 millions de litres de vin en excédent.»

Il y a donc un grand surplus. Des associations de viticulteurs demandent même aux gouvernements européens de les subventionner pour faire distiller ces surplus. En France seulement, ils demandent la permission de distiller 300 millions de litres de vin. (Voir AFP du 12 mai.)

C'est l'équivalent de 390 millions de bouteilles seulement pour la France. C'est plus de bouteilles que les ventes totales annuelles de la SAQ!

Alors, pourquoi hausser les prix?
La directrice de la SAQ, Catherine Dagenais, a évoqué trois raisons. Ce sont toujours les mêmes. Une hausse de la taxe d'accise. C'est un cent de hausse par bouteille (voir canada.ca );
Elle mentionne aussi la fluctuation de l'euro. Pourtant, l'euro vaut aujourd'hui 1,52 $. Là aussi une cent. C'était 1,51 $ le 13 mai 2019. (voir XE) L'euro fluctue tout le temps par rapport au dollar: ça monte, ça descend. C'est autour de 1,50 $ depuis 2 ans (voir ce tableau). Avez-vous déjà entendu la SAQ dire qu'ils allaient baisser les prix lorsque l'euro descend?

Et la troisième raison, c'est que 600 producteurs demanderaient une hausse.
Normalement, dans un marché concurrentiel, les compagnies acheteuses de vin pourraient plutôt demander une baisse des prix vu qu'il y a des surplus de vin sur le marché. L'offre est plus forte que la demande. Mais ici au Québec, nous sommes en présence d'un monopole. Et ce monopole veut payer plus cher afin de faire plus d'argent. Ces gros producteurs le savent. Le consommateur, lui, n'a pas le choix, il ne peut qu'acheter à la SAQ.

Les bars et restaurants du Québec sont fermés. La SAQ vend moins d'alcool à ces établissements. Ses ventes stagnent et ses frais augmentent à cause de la Covid, la direction de la SAQ cherchera donc à hausser ses prix afin de donner un peu plus d'argent au gouvernement. Ce dernier exige 1,25 milliard pour l'année financière qui vient de commencer en avril; alors que l'an dernier il a reçu de la SAQ 1,14 milliard de dollars,

Ce qu'a fait la présidente de la SAQ hier c'est de la préparation psychologique ou du conditionnement psychologique. On annonce une hausse possible, sans plus de précisions, afin de préparer le consommateur à cette éventualité et à faire en sorte qu'il l'accepte plus facilement malgré la crise financière et la baisse de revenu des individus provoquées par la pandémie.

Otazu, Premium Cuvée 2016

DISPONIBLE EN LIGNE
Un vin rouge de Navarre qui s'ouvre sur des aromes discrets de petits fruits.
C'est un vin juteux. Les tanins sont fins. C'est coulant sans être léger.
Il y a un certain gras. C'est bien fait. Servir frais.
Cabernet sauvignon complété de merlot et de tempranillo.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,3 g/l. Agent promotionnel Valmonti.
En ligne (611) et dans 308 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,80 $

Achetez-vous du vin en ligne lors de la pandémie?

Toujours
9% (21 votes)
Souvent
10% (23 votes)
Quelquefois
21% (50 votes)
Jamais
60% (140 votes)
Votes totaux : 234
Syndiquer le contenu