Le Lapeyrie 2015

«Mon boulot consiste à trouver de bonnes fioles à bon prix», dit Philippe Lapeyrie dans son dernier livre sur le vin. Philippe a abandonné la formule agenda du vin qu'il a publié les trois dernières années, pour nous présenter cette fois-ci un beau guide de 375 vins à bon prix.

Les prix vont de 9,25 $ à 49,50 $; la grande majorité en bas de 20 $.

Philippe sait nous dénicher de belles fioles. Lui et le sommelier Guillaume Gingras ont dégusté environ 1200 vins. La règle est simple, dit-il, «quand le produit nous charme, nous prenons des notes de dégustation, échangeons nos impressions et étoffons notre appréciation personnelle.»

Deux pages par vin recommandé, les descriptions sont belles, précises et font souvent saliver. «Une gorgée en appelle une autre», en parlant d'un mousseux.

«Une bonne quille doit être excitante, invitante, caressante, et nous faire saliver !»

«Un vin de soif, c'est frais, coulant, digeste, glissant et axé sur le fruit. J'adore ce type de vin ! »

Quelques-uns des «tops vins» de Philippe Lapeyrie: Élyssia, mousseux, 19,95 $. Les Tours La Hitaire blanc Gascogne 9,95 $. Mas des Tourelles, Oc 9,95 $.

Un guide pratique, format léger qui vous permettra de partir à la découverte de «bonnes quilles».
Chapeau Philippe!

Le Lapeyrie 2015
375 vins à déguster sans vous ruiner
Par l'auteur Philippe Lapeyrie
Les Éditions de l'Homme
ISBN : 9782761941181
272 pages
19,95 $

Reportages promotionnels des journalistes du Soleil ?

Confusion au quotidien Le Soleil

Voici comment l'emploi abusif (ou erroné) des mots «journaliste», «équipe», «reportage», dans un quotidien de Québec, peut semer la confusion.

J'écrivais ce matin :

Que pensez de cette proposition du quotidien Le Soleil de Québec envoyée aux entreprises qui vendent du vin ou des accessoires de vin?

«Le Soleil vous invite à participer à la réalisation d’un tout nouveau dossier spécialement conçu pour les mordus de bon vin qui sera publié au cœur de notre quotidien le jeudi 20 novembre 2014.»

«Réservez votre espace publicitaire avant le 7 novembre et bénéficiez d’un reportage promotionnel (réalisé par notre équipe).»

2995 $ pour une page; 1555 $ pour 1/2 page... 650 $ pour 1/5 de page...

«À découvrir dans ce dossier :
• L’ABC du vin et de l’alcool  • L’art de la dégustation • Les nouveautés sur le marché  • La cote des vins  • Les accords vins et mets   • Les pastilles de goût  • Les accessoires  • Et plus encore !»

Ce qui m'a fait tiquer c'est «et bénéficiez d’un reportage promotionnel (réalisé par notre équipe)

Donc, si je vends du vin ou des accessoires de vin et que j'achète de la publicité, l'équipe rédactionnelle du quotidien Le Soleil va me faire un joli reportage promotionnel ! Est-ce bien cela ?

Que veut dire «Réservez votre espace publicitaire avant le 7 novembre et bénéficiez d’un reportage promotionnel (réalisé par notre équipe).» ?

Voici la réponse du Soleil
«Suite à votre courriel, en effet, nous offrons aux annonceurs dans ce dossier la possibilité d’avoir une collaboration rédactionnelle dans ce nouvel environnement, en effet, chacun des intervenants présents dans le dossier seront contactés par un de nos journalistes; une belle opportunité pour appuyer les positionnements.»

Ceux qui achètent de la publicité seront contactés par les journalistes du Soleil. Le travail des journalistes sera donc subordonné aux acheteurs de publicité!

Confusion
Suite à la publication de cet article, M.Frédéric Morneau, Directeur des ventes, cahiers spéciaux du Soleil nous dit, en fin d'après-midi, qu'il y a eu confusion dans le libellé du courriel; qu'on n'aurait pas dû mentionner le mot journaliste, mais qu'il s'agira plutôt «de rédacteurs publicitaires ou de pigistes qui appelleront les commerçants pour écrire un article qui ne sera pas signé et de plus le client aura droit de regard sur la rédaction finale de l'article. C'est le client qui approuvera l'article.» M. Morneau ajoute que ce sera une première au Soleil. Il dit qu'il est conscient qu'il peut y avoir confusion dans ce genre de publication, que malgré le fait que le mot «promotion» sera imprimé dans le haut de chaque page, qu'il se peut que le lecteur ne voit pas nécessairement que c'est de la publicité.
Le directeur principal de l'information du Soleil, Gilles Carignan, tient à me dire, aussi en fin d'après-midi, qu'aucun journaliste de la salle des nouvelles ne participera à ce cahier. 

En effet, il y a confusion dans l'emploi des mots «journaliste», «notre équipe», «reportage» de la part du personnel du quotidien.

Information ou publicité
Cette histoire (cet imbroglio) m'amène (en début de soirée) à poser une autre question.
Au lieu de laisser ce travail aux gens de la publicité, pourquoi l'équipe du Soleil ne fait-elle pas un vrai cahier d'information sur le vin avec de vrais journalistes (ou chroniqueurs vin ou auteurs) qui feraient alors de vrais reportages pour les mordus de bons vins?

Kouroum, Petit Noir 2009

Le vin de la semaine !

C'est étonnant ce que l'on peut découvrir par hasard, si on n'a pas trop de préjugés et si on est un peu aventureux.
Ce vin du Liban est d'un beau fruité éclatant, c'est frais, rafraichissant, rond, coulant, le fruité est succulent. Ce n'est pas explosif,  mais tout simplement digeste et très bon. Et surtout à ce prix.
Un bel assemblage de cinsault 50 %, de carignan 25 %, de grenache 15 % et de syrah 10 %, cultivés à une altitude de 1000 pieds.
pH 3.51, acidité 3.36g/l, sucre 0.9 g/l.
Alc. 14 %.
Servez-le à 14 degrés.
Dans 108 magasins.

3 étoiles
Prix: 
12,55 $

Les Terres Rouges, Saumur Champigny 2012

Il y a 13 vins qui portent le nom terre rouge ou terres rouges au répertoire de la SAQ. Mais celui-ci est le seul de ce nom en Saumur-Champigny.
En passant, il y a 14 vins de Saumur Champigny à la SAQ.
Des vins de cabernet franc
Celui-ci est très typique des cabernets francs de cette AOC avec ses arômes d'humus de terre noire et de fruits noirs. Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur une texture ferme et tannique d'un beau granulé.  Du caractère en masse. Long et digeste.
Servir frais.
En ligne et dans 36 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
20,70 $

Michel Gassier, Les Piliers, Viognier 2013

Un vin blanc très aromatique fait avec le cépage viognier.
Les arômes de fleurs et de pêche sont très expressifs.
Les mêmes flaveurs reviennent en bouche sur une belle acidité et sur une bonne note minérale. C'est frais, sec, d'une belle tension,  ravigotant et bien original.
La finale fruitée (fruits jaunes) est très persistante.
En appellation Vin de France.
Bouchon de plastique.
Alc. 13,5 %.
Servir en apéritif, avec les fromages, le poulet, les sauces gingembre-curry et les fruits jaunes, les desserts aux amendes ou fruits secs, comme le suggère le producteur.

Ce vin est fait de raisins bio, mais le label bio n'est pas apposé sur l'étiquette pour le moment comme nous l'écrit M. Olivier Maurice en réponse à notre question: «Les complications administratives que représente la certification nous poussent cependant à ne l'appliquer que pour un nombre limité de cuvées, qui nous semblent profiter commercialement de cette distinction. Jusque-là nous ne bénéficiions pas de ce label au Canada, mais à partir du millésime 2014, certains de nos vins seront présents avec le label bio.»

Il ajoute: «Le Viognier utilisé dans la cuvée 2013 provient d'une vigne d'à peu près 20 ans qui se trouve juste derrière la cave: le Cambourin. Son sol très calcaire donne au viognier une tension que nous recherchons et de la fraîcheur. Fort de cet atout, 2013 est la première année où nous avons fait une malo partielle sur 25% du vin, ce qui nous apporte une jolie complexité.»
Producteur: Vignobles Michel Gassier, Château de Nages

3 étoiles
Prix: 
20,20 $

D'autres vins de moins de 10 $

Les dirigeants de la Société des alcools du Québec ont autorisé l'entrée de six nouveaux vins rouges à moins de 10 $ sur notre marché.

On a beaucoup reproché à la direction du monopole d'abandonner ce segment des vins dits d'entrée de gamme.

Ces six nouveaux vins proviendront du Portugal, d'Italie et d'Argentine. Ce sont:
Du Portugal: le Fonte do Nico
D'Italie: Sicalia, Rosso IGT Terre Siciliane
Sonovino, Nero d'avola Shiraz Terre Siciliane IGT
Motepulciano d'Abruzzo Cadetto Podere Castorani
Merlot Primitivo Luna Di Luna IGT Salento
Et d'Agentine: Innovacion, Tempranillo Malbec.

De plus, quelques vins de 10 à 12,45 $ seront aussi introduits sur notre marché.
Le nombre de vins à moins de 10 $ a beaucoup chuté sur notre marché depuis 2009.
On remarquera dans le tableau suivant que le nombre de vins à plus de 15 dollars est stable à la SAQ depuis 2 ans; alors que celui des vins à moins de 15 $ chute constamment.

Nombre de vins sur les rayons SAQ
(Vins tranquilles au format de 750 ml)

Mars
2009
Nov
2012
Nov
2013
Oct
2014
-10 $ 183 90 30 20
-15 $ 1040 902 641 515
15 $ et +
5920 7357 7319 7727
  @vinquebec.com

 

Les vignerons du Québec déchantent

L'État tarde à payer les vignerons du Québec. Certains attendraient des sommes dépassant 100 000 $.

L'an dernier, le gouvernement du Parti Québécois annonçait une aide supplémentaire aux vignerons du Québec. En gros: deux dollars de plus par bouteille aux deux dollars et quelques cents actuellement données à ceux qui vendent à la SAQ.

Mais selon ce qu'on apprend à la lecture de La Terre de chez nous, le gouvernement actuel rechigne à payer ce que le gouvernement précédent a promis.

«À la suite de ces annonces, on a mis le paquet pour être à la SAQ. On a investi dans la promotion, etc. Car le réseau de la SAQ est le plus beau au monde et les vignerons québécois veulent prendre leur place», dit le vigneron Charles-Henri de Coussergues à La Terre de chez nous.

En juillet dernier, les porte-paroles de la SAQ se vantaient d'avoir fait augmenter les ventes de vins québécois de 40 %. 40 % de quoi? De presque rien! C'était en fait 41 000 bouteilles de plus que les 100 000 vendues précédemment. C'est minime si on compare aux ventes du seul Wallaroo Trail avec 2 millions 551 mille bouteilles. En fait, il se vend plus de bouteilles de ce vin importé en vrac d'Australie et embouteillé au Québec que l'ensemble de la production de vin du Québec qui serait de près de 2 millions de bouteilles.

En novembre 2013, les dirigeants du monopole du vin annonçaient faire plus de place aux vins du Québec. «C’est avec enthousiasme que la SAQ participe aujourd’hui à l’annonce conjointe du plan de commercialisation et de mise en valeur des vins québécois», lisait-on dans le communiqué de presse de la SAQ du 29 novembre 2013.

Il y avait alors 59 vins du Québec au répertoire saq.com. Aujourd'hui, il y en a 68; donc seulement 9 de plus qu'en novembre 2013.

Notons qu'il y a 65 vins de l'Ontario et 44 de la Colombie-Britannique (vin tranquille 750 ml).

En Ontario, les vins de cette province occupent de 40 à 45 % du marché, dit la revue La Terre de chez nous. Au Québec, les ventes de vins locaux ne représentent que 1 % du marché, M.Charles-Henri de Coussergues veut porter ce chiffre à 5 % et exige plus de subventions du gouvernement.

_________
Les vignerons du Québec recevront plus pour leurs vins
, 4 décembre 2013
Vins québécois dans les épiceries: loin de la coupe aux lèvres, 11 juillet 2014
Les vignerons du Québec en attente de paiements, La Terre de chez nous, 15 octobre 2014

Arrivages — Octobre 2014

Nerello Mascalese Di Giovanna Sicilia i.g.t. (Bio) 2012 11577366 18,95$
Pieropan Ruberpan Valpolicella Superiore (Bio) 2011 11028341 27,05$
Domaine Philippe Gilbert Menetou-Salon (Bio) 2011 11154988 29,30$

Pinot gris Nyakas Budajenoi 2012 Hongrie sec 10800933 14,80$
Torrontes Mendoza 2013 10394605 17,45$
Polena Donnafugata Sicilia IGP 2013 11355704 19,15$

Mas des Chimères Nuit Grave Terrasses du Larzac 2011 863159 22,50$
Norton Privada Mendoza 2011 860411 23,45$
Countacc! Michele Chiarlo Monferrato 2011 10271921 24,45$

La Fage Cahors Cosse Maisonneuve 2010 10783491 26,70$
Château Montus Madiran 2009 705483 30,00$
Malbec Château Lagrezette Cahors 2008 972612 31,25$
Chablis premier cru Homme Mort Château de Maligny 2013 872986 35,75$
Domaine Montcalmès Terrasses du Larzac Languedoc 2011 12440345 41,75$

Musar 1998

Un des plus grands vins du monde selon un de mes amis.
En effet, c'est absolument magnifique.
Le vin est mature, d'une grande finesse, élégant, soyeux, très agréable à boire.
Il a acquis des arômes invitants de thé et de cuir fin après de nombreuses années de cave.
Les amateurs de Musar reconnaissent ce vin original à l'aveugle à ses seuls arômes, comme le font les amateurs de Rayas.
Il est dommage que les dirigeants de la SAQ refusent maintenant de le laisser entrer au Québec. (Musar rejeté) Il est toutefois quelquefois disponible en Ontario.

Château Musar est mis en marché après six ans de cave au domaine.
Assemblage à parts égales de cabernet sauvignon, de carignan et de cinsault.
Ni filtration ni produits chimiques sauf un peu de soufre.
Un domaine de 180 hectares à 1000 mètres d’altitude au nord-est de Beyrouth.

5 étoiles
Prix: 
51 $

Domaine du Bois de Boursan, Cuvée Félix 1999

Certains vins de châteauneuf du pape peuvent atteindre de très haut niveau de qualité après un bon nombre d'années. C'est le cas de cette Cuvée Félix 1999 du Domaine Bois de Boursan.
Le bouquet étonnant de ce vin est somptueux.
D'une belle maturité, le vin est à la fois élégant et corsé.
Un peu dur en jeunesse, il est maintenant à son apogée.
Superbe! Un vin de méditation!
Grenache et mourvèdre. Bio depuis toujours.

Le 2011 est 90 $ à la SAQ.

5 étoiles
Prix: 
Environ 57 $ au moment de l'achat

Crémant d'Alsace Rosé brut Beblenheim

Un mousseux sec très fruité sur de belles bulles abondantes.
Ne le servez pas trop froid.
Cépage pinot noir.
Alc. 12 %.

2.5 étoiles
Prix: 
19,50 $

Offley 20 ans

Quel beau porto de type tawny (vieilli en barrique) aux belles saveurs de sucre d'orge, de prune et de noisette. 
C'est fin, souple, élégant, complexe, bouqueté et très persistant. Il a été le compagnon de mes soirées de lecture du beau livre de Guy Gendron Brian Mulroney, l'homme des beaux risques.
Ces tawnys semblent insensibles à l'oxydation et se conservent très bien plusieurs jours une fois la bouteille ouverte.
Donc, n'ayez crainte, ouvrez-en une, conservez-la au frais et vous pourrez en profiter pendant plusieurs jours, même plusieurs semaines.
Il peut très bien accompagner les fromages (cheddar), les entrées salées, les fruits secs et le chocolat.
De la maison Sogrape.
Alc. 20 %.
En ligne et dans 61 magasins.
5 étoiles
Prix: 
60,50 $

Champagne Gardet Brut premier cru

Les dirigeants du monopole du vin au Québec ont autorisé l'entrée sur notre marché de quatre champagnes à moins de 40 $.
Celui-ci est le moins cher des quatre.
Il a de belles saveurs qui rappellent celles des pommes Granny-Smith et les amandes. C'est ample en bouche, assez gras, sec. Les bulles sont légères et fines. La finale agréable.
Pinot noir à 60 % et pinot meunier à 40 %.
Sucre entre 8 et 9 grammes.
Alc. 12 %.

Dans 120 magasins.

Il y a 151 champagnes au format de 750 ml à la SAQ; seulement 20 sont à moins de 50 dollars; et 44 à moins de 50 $. La SAQ a réduit sa marge sur les champagnes dernièrement afin de tenter de mousser leurs ventes. (voir ici et ici)

3.5 étoiles
Prix: 
37,25 $

Champagne Nicolas Feuillatte Brut Réserve

Ce champagne était 49,50 $. Il a été réduit de 3 $ lorsque les dirigeants du monopole ont décidé de baisser leur marge bénéficiaire sur les champagnes afin de relancer les ventes des produits de cette région.

Il y avait de persistantes critiques dans les médias sociaux au Québec devant le grand écart de prix sur ces vins au Québec par rapport aux États-Unis. Nous pouvons trouver de bons champagnes aux États-Unis à 20 $.

Les dirigeants du monopole ont alors déclaré qu' «alors que dans la catégorie des vins, le consommateur peut trouver des produits dans toutes les gammes de prix, des écarts importants de prix subsistaient entre les mousseux et les champagnes».

Nos monopoles canadiens sont les acheteurs qui paient le plus cher les vins de Champagne au monde.  Le prix moyen payé par le Canada pour le champagne est de 33 euros le litre (en 2013); alors que la moyenne mondiale est de 22,50 €. Même les Émirats arabes unis paient le champagne moins cher que nos monopoles, soit 30 €. Les États-Unis le paient 25 € et le Royaume-Uni est le pays qui paie moins cher le champagne, soit 19 € le litre. (Voir Nous payons le champagne plus cher que tout le monde)

Ce champagne est de belle qualité sans être très expressif. Les bulles sont fines, les saveurs plutôt discrètes sont agréables.
Laissez-le se réchauffer dans le verre. Alc. 12 %. Pinot noir et pinot meunier à 40 % chacun, complétés de 20 % de chardonnay.
En ligne et dans 240 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
46,50 $

Jaillance, Cuvée impériale, Clairette de Die

Ce mousseux dégage une odeur très forte et plutôt déplaisante.
Une odeur difficile à décrire, une odeur chimique, une odeur qui rappelle certains produits nettoyants, un mélange de litchi et de citron trop mûr.
Ça revient en bouche avec une sensation sucrée.
Mauvaise impression très persistante.
Difficile à boire. Plutôt désagréable.
Appellation Clairette de Die.
Cépage muscat et clairette.
C'est le seul vin de cette appellation à la SAQ.
Alc. 7,5 %.
En ligne et dans 154 magasins.

0.5 étoiles
Prix: 
21,25 $
Syndiquer le contenu