La Moussière, Sancerre 2015

Le vin de le semaine  

Rafraichissant, net et précis!
De beaux aromes de fruits frais dans ce vin de Sancerre.
C'est invitant.
C'est un sauvignon, net et pur, sans note végétale.
Un beau fruité en bouche, ample qui donne une sensation de plénitude.
La finale est longue et minérale.
Tout en équilibre.
Digeste en plus. Absolument délicieux.
Il me semble être un des plus beaux millésimes des dernières années.
En biodynamie. Vendanges manuelles; mise en bouteille en fonction des lunes.
Élevage huit à dix mois, 1/3  en demi-muids neufs et 2/3 en cuve.
Un vignoble de 25 hectares, âge des vignes : 55 ans. Producteur: Alphonse Mellot.
Alc. 13 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (36) et dans 136 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
31,00 $

Le Manoir par Alphonse Mellot, Sancerre 2014

Un sauvignon net.
Le nez est plutôt discret. Il s'ouvre  sur des aromes floraux après une longue aération et en se réchauffant. Le vin est bien sec, vif et minéral.
Plus gras à 12-14 degrés.
De belles notes de sauvignon non herbacé en finale.
Vendanges manuelles.
Un vignoble de 1,6 hectare en conversion biologique et biodynamique.
Rn cuve de bois tronconique et cuve inox.
Il a bien accompagné la cuisse de pintade confite sur laitue.
Une production de 7500 bouteilles.
Alc. 13 %. Sucre: nc.
Pour vous mettre l'eau à la bouche, accords suggérés par le producteur: huitres, daurades en croute de sel, blanquette de veau, crottin de Chavignol, tarte Tatin tiède.
Dans 84 magasins.

3 étoiles
Prix: 
28,70 $

Plus de vins blancs

Le vin blanc est négligé au Québec. Pourtant, nous trouvons maintenant de très beaux vins blancs ici.
De plus, le vin blanc s'accorde avec tous les mets, sauf un.

Autrefois, le Québécois était un consommateur de vin blanc, mais la qualité n'était pas au rendez-vous. Depuis, nous nous sommes tournés en masse vers le gros rouge.

Toutefois, depuis quelques années le choix de vin blanc offert au Québec s'est amélioré grandement. Les vignerons en font du meilleur, les représentants au Québec en proposent du meilleur aux gens de la SAQ et les acheteurs de la SAQ en choisissent de meilleurs.

On trouve ainsi de moins en moins de ces blancs acerbes, verts et trop acides.
Pourquoi alors, a-t-on encore de la difficulté à opter pour le blanc?
Parce que l'on craint de tomber sur un vin trop acide ou trop sucré.
C'est effectivement un réel problème, mais qui est moins fréquent qu'autrefois.

Il y a aussi un problème plus grave, mais qui est facile à régler. C'est que nous servons les blancs trop froids, à la sortie du frigo. Ils sont alors à 3 ou 4 degrés. Il faut les laisser monter à 10 ou 12 degrés. À ce niveau l'acidité sera moins tranchante, le fruité plus agréables, le vin aura plus de volume et de rondeur.

Je disais que le vin blanc va avec tout ou presque. En effet, il est le compagnon idéal pour les saucisses, le porc, les volailles, les riz, les salades, les fruits, les fromages, les mets épicés, les poissons, les pizzas, les mets sucrés, les mets grillés, les mets gras, tout, tout sauf la viande rouge saignante. Cependant, si le boeuf est arrosé d'une sauce sucrée ou épicée, le blanc sera préférable.

Vous voyez donc que nous pouvons boire du vin blanc avec plus de 90 % de nos plats!
Faites l'essai au cours des prochaines semaines et vous m'en donnerez des nouvelles.
 

On n'est pas obligé de vider le bouteille!
Les vins blancs se conservent plus longtemps que les rouges au réfrigérateur.
Alors qu'un rouge va s'abimer dans les 3 jours; plusieurs vins blancs vont se conserver 5 jours.
C'est possiblement dû à leur bonne acidité. Les blancs ont des pH souvent inférieurs aux rouges.
Certains blancs seront même meilleurs le lendemain et le surlendemain de leur ouverture.
La qualité des vins blancs offerts au Québec s'améliore encore.
Les ventes augmentent aussi.
En 2009, le vin blanc représentait 23 % des ventes en volume de la SAQ. C'est maintenant 29,6%.
Pendant ce temps, les rouges sont passés de 73 % à 65,8 %.
À la SAQ, il a 8200 vins, dont 2100 blancs.  En ligne: 850 blancs; 2200 rouges.
De France: 1000 blancs; 2700 rouges.   D'Italie: 250 blancs; 1100 rouges.
Donc, on essaie quelques blancs! Vous trouverez ici une belle sélection de vins blancs vinquebec.com/meilleursblancs

Inama, Vigneti Foscarino, Soave Classico Superiore 2014

On a ici un très beau vin fait du cépage garganega.
C'est frais, rond, au beau fruité coulant.
D'un bel équilibre entre le fruité, l'acidité et l'alcool.
Absolument délicieux.
Laissez-le se réchauffer dans le verre.
Pour accompagner les plats en sauce et les fromages.
Sucre 1,8 g/l.
Dans 36 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
28,25 $

Lirac blanc, Château Mont-Redon 2015

Mielleux!
Des aromes de miel. Du miel aussi en bouche. Très savoureux. Sec.
Saveurs bien persistantes.
Ample. Notes de fruits tropicaux.
Encépagement: clairette, grenache blanc, roussanne et viognier.
Vendanges manuelles.
Vignoble situé entre Orange et Avignon sur un plateau recouvert de galets roulés.
Alc. 14 %. Sucre <1,2 g/l.
En ligne (18) et dans 98 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,05 $

Quinta da Falorca blanc 2015

Nous servons nos vins blancs trop froids. Certains ne s'apprécient vraiment qu'à des températures de plus 10 degrés. C'est le cas de celui-ci.
Il est bien aussi froid, mais c'est surtout l'acidité qui est en avant. Une belle acidité fraiche et presque mordante. En se réchauffant, l'acidité devient plus contenue — notre bouche d'habitue aussi — les saveurs ressortent, le fruité apparait avec un petit côté gras et coulant bien agréable.
Cépages: encruzado et malavia fina.
Sucre 1,7 g/l. Alc 14 %.
En ligne (55) et dans 41 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
22,50 $

La fabuleuse escroquerie de Rudy Kurniwan

Un jeune Chinois arrive d'Indonésie et vend pour des dizaines de millions de dollars de vieilles bouteilles de grands crus à des millionnaires américains. Il emprunte le nom d'un champion de badminton de son pays : Rudy Kurniwan.
Ces supposés vieux grands crus sont en fait composés dans sa cuisine et reproduits en grand nombre par des membres de sa famille en Indonésie.
C'est l'histoire d'un habile fraudeur qui a berné de riches collectionneurs de vin.
Il s'est fait prendre grâce à la ténacité d'un vigneron et de détectives.
Mais des milliers de ces faux grands crus sont encore en circulation dans le monde.
Regardez ce très beau documentaire d'une durée de 1 heure 24 minutes sur ARTE France.
Ça s'appelle Raisins amers. C'est captivant.
 

http://info.arte.tv/fr/raisins-amers-le-film

Domaine de la Borde, Arbois Pupillin, Terre du Lias 2014

Il y a trois vins de ce producteur actuellement à la SAQ.
Il sont difficiles à différencier, les étiquettes étant presque semblables.
Ils sont aussi du même prix.
De plus, ils peuvent être difficiles à trouver. Ils sont pour plusieurs encore dans les arrières-boutiques des succursales.
C'est étonnant la quantité de caisses de vin qu'il y a dans les arrières-boutiques des succursales.
Essayez d'y jeter un coup d'oeil, vous allez être surpris de voir la quantité de vins qui ne sont pas sur les rayons, donc pas visibles. On ne peut que les découvrir qu'en faisant une recherche dans internet pour connaître les stocks de nos succursales préférées. (Voir l'inventaire de votre succursale SAQ)

Donc trois vins du Domaine de la Borde: deux chardonnays et un savagnin. J'ai dégusté deux de ces vins dans un exercice de préparation à la grande dégustation de vins et fromages de l'Académie du vin de l'Outaouais du 26 octobre prochain.

Cette cuvée Terre du Lias est particulièrement délicieuse. Un chardonnay assez gras, savoureux, de grande qualité à la finale rémanente (très persistante).
Vendange manuelle, éraflage partiel (80%), débourbage statique à froid (6 à 8°C) de 12 à 24 h, fermentation alcoolique en fûts (500L de 4 à 5 vins), élevage sur lies pendant 20 mois.
Température de service 12 à 13° C.
Accords mets & vin : poissons, viandes blanches crémées, fromages et fruits de mers.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,4 g/l.
«Le respect du terroir se traduit par des principes essentiels tels que des traitements de contact, sans molécule de synthèse (& préparats biodynamiques), l'enherbement naturel et le travail des sols (labours, butage, griffage...), pas de désherbage chimique, afin de préserver les terroirs en forte pente. Le domaine est en conversion vers l'Agriculture biologique depuis 2012. Les préparats biodynamiques (bouse de corne & silice de corne) sont également appliqués à l'ensemble des vignes depuis 2012.»
En ligne (16) et dans 32 magasins.

4 étoiles
Prix: 
40,25 $

Domaine de la Borde, Arbois Pupillin, Foudre à Canon Naturé 2014

Naturé est le nom local du cépage savagnin. C'est le cépage qui sert aussi à faire les vins jaunes.
Le vin est ici dit ouillé, c'est-à-dire que l'on ne cherche pas le caractère oxydatif en remplissant des cuves au fur et à mesure de l'évaporation.
Ce vin est costaud, gras, ample, savoureux.
Il a de belles saveurs de beurre frais, de fromage et de quelque chose qui rappelle les champignons. C'est délicieux.
Longue finale persistante.
Servir à 11-12 degrés.
Pour accompagner les plats assez costauds et les fromages.
Il serait intéressant d'en mettre quelques bouteilles en cave pour 5-10 ans.
Alc. 12,5 %. Sucre < 1,2 g/l.
En conversion bio depuis 2012.
En ligne (21) et dans 39 magasins.

4 étoiles
Prix: 
40,25 $

Argiano Non Confunditur 2013

Pas bon!
Des aromes de chocolat, de liège et de bran de scie.
La bouche est plutôt asséchante.
De facture moderne. Dégingandé.
Un mélange de cépages français et d'un peu de sangiovese.
Peut-être un peu bouchonné.
Alc. 14,5 %. Sucre: non publié.
En ligne (38) et dans 64 magasins.

0.5 étoiles
Prix: 
24,35 $

Arrivages du mardi 20 septembre à la SAQ

Un grand nombre de vins seront placés sur les rayons des magasins de la SAQ aujourd'hui.
En voici certains qui pourraient vois intéresser.

Altano Vin Biologique Douro (Bio) (2014)  $18.00  11157097  
La Cappuccina Pinot Grigio (Bio) (2015)     $20.00    12509955  
Primitivo Polvanera Gioia del Colle (Bio) (2012) $21.10     12257911  

Grechetto Poggio della Costa Sergio Mottura (Bio) (2015)  $23.50  10782309  
Syrah/Grenache La Mère Grand Le Loup Blanc Minervois (Bio) (2013) $26.85 10528221  
La Chapelle de Romanin Les Baux de Provence (Bio) (2013) $27.10    914515  
Nebbiolo Vietti Perbacco Langhe (2013)    $31.25    10861031
Mâcon-Chardonnay Bret Brothers (Bio) (2014) $35.25 11900098

Meia Encosta Reserva Dâo (2012)    $14.95    12185663  
Savatiano Dom. Papagiannakos Markopoulo (2015)    $17.45    11097451
Mas Olivier Faugères (2013)    $17.90        12561163

Syrah/Grenache Château Cazal Viel Saint-Chinian (2014)    $18.50     10898061  
Gran Sangre de Toro Reserva Torres Catalunya (2012)    $18.95    928184  
Paul Mas Crémant de Limoux Brut (NM)    $19.95    13032511

Alvarinho Deu La Deu Vinho verde (NM)    $21.55    927996  
Mastroberardino Lacryma Christi del Vesuvio (2015)    $22.20    972877  
Viré-Clessé Louis Roche (2013)    $22.45    221234  

Mandolas Oremus Tokaji dry (2014)    $27.40    10756400  
Bisol Vigneti del Fol Valdobbiane Prosecco (2014) $25.65 12914248  
Carpineto Riserva Chianti Classico (2011) $30.25  10300023  

Riesling Cuvée Théo Domaine Weinbach Alsace (2015)  $43.75  10272552
Clos du Mont-Olivet Châteauneuf-du-Pape (2013)    $47.50    11726691  
Domaine Bois de Boursan Châteauneuf-du-Pape (2013) $49.50 11130257  
Offley Baron de Forrester tawny 20 ans (NM)    $60.50    284224 

Trebbiolo La Stoppa 2014

Stop à l'écurie!

Il se dégage de ce vin une odeur chevaline à nous faire ruer dans les brancards.
Le cheval est en sueur. Certains vont aimer; d'autres vont détester cette odeur.

En bouche, c'est suret, âcre et amer. Personne ne peut aimer ça.

Imbuvable!

À l'écurie? Non à l'évier.

Un vin à éviter.

Ce liquide semble contaminé par les brettanomyces.

Comment peut-on mettre sur le marché une picouille pareille?

C'était congé tout l'été au laboratoire de la SAQ? Chez les gens de l'agence Oenopole aussi?

En ligne (76) et dans 139 écuries.
À RETIRER AU GALOP!

 

Il y a peut-être aussi un problème de bactéries, d'hygiène et/ou de refermentation.

 

Une recherche rapide dans internet nous montre que ce problème est répandu pour ce producteur depuis au moins 2010.

«La Stoppa Trebbiolo Rosso
2014 Quite simply, this wine tastes like something that might fall out of a cow after a night out on the curry. Avoid.
2013 Effervescence! Love this red with light sparkle medium body
2012 Not my style of red. Somewhat thin in the glass with too much dill funk on the nose. Maybe some rose. Green and grassy red with thin body and lots of acid.
2012 Funky and rich. Dark fruits with bright citric acid and effervescence.
2012 Not a good bottle. Very reductive, hydrogen sulphide nose on opening and lots of fizz almost like the frizzante. Flat and bitter on the palate. Put the bottle aside (in the fridge under vacuum pump, perhaps not a good idea). Tried again after two days and was even worse, yeasty with old sock taste. Undrinkable.
2012 Soda-pop like fizz.
2010 Fizzy. Sour. What it's supposed to be

2009 cheap chinese glue.
La Stoppa Trebbiolo Frizzante 2012
Smells leathery, earthy. Light fizz, decomposing red fruit taste
Funky, a bit meaty, volatile
Shoe leather
Wet farm

La Stoppa Ageno 2009 bit like a stinky cheese (Jamie Goode)
2009 there is certainly some clove/medicinal character which is associated with the rogue yeast.»

Prix: 
23,10 $

Les vins de vedettes

Est-ce que les vins de vedettes se vendent bien?

La sommelière télévisuelle Jessica Harnois vient de lancer trois vins d'Italie à son nom.
Elle suit un peu les traces du sommelier François Chartier qui poursuit sa lancée dans les vins en harmonie avec la nourriture.

Il y a aussi le réputé cuisinier de la télévision Ricardo qui vend des casseroles, des recettes et des vins.

On n'aime beaucoup nos vedettes locales au Québec. Eh c'est tant mieux, car on s'est longtemps autoflagellé en disant que l'on se tondait réciproquement la laine sur le dos. Entendons ici que l'on critiquait plus fortement nos vedettes locales, ceux et celles qui on réussi.

Avec Brad Pitt, Gretzki et des joueurs de golf qui mettent leurs noms sur des étiquettes de bouteille de vin, l'exemple est fort et ça semble fonctionner. Les vins de François Chartier se vendent bien. Nous verrons pour ceux de Jessica Harnois.

Mais qu'en est-il des vins de Ricardo Larrivée? Il y a des rumeurs que ses vins vont être retirés du répertoire de la SAQ!

Eh, bien non. Ils ne sont pas retirés. Toutefois, ils changent de répertoire. Ses deux vins d'Afrique du Sud passent du répertoire courant à celui des spécialités, et ce à la demande de son agente, nous dit son agente.

Je vous ai déjà expliqué qu'il faut en vendre beaucoup de bouteilles pour rester dans la section des produits courants. Ce sont des vins qui sont placés dans au centre la plupart des succursales et qui doivent remplir des conditions bien sévères imposées par la direction de la SAQ. Il faut, entre autres, que vous en achetiez pour plus de 1 million de dollars par année; donc 62 000 bouteilles à 16 $. C'est industriel!

Les vins pour la section des spécialités sont achetés en plus petites quantités, ont des objectifs de vente moins élevés et sont placés le long des murs dans les succursales de la SAQ.

Parés Balta Brut

Un mousseux neutre!
Le vin a peu de saveurs. L'acidité est vive. C'est un peu agressif.
On ne perçoit pas le fruit. La finale est dure.
Beaucoup moins bon que les arrivages précédents.

Alc. 11 %. Sucre 5,3 g/l. La contre-étiquette dit «vegan»!
En rabais de 1 $; ainsi qu'un 15 % dans les SAQ Dépôts.
En ligne (22) et dans 279 magasins, dont 7 SAQ Dépôts.

1 étoile
Prix: 
17,95 $ à la SAQ | Rabais de 1 $ jusqu'au 10 octobre.

Coût des vins importés

Combien ont couté les vins importés au Canada au cours des 6 premiers mois de l'année 2016?

D'où proviennent nos importations?
Est-ce que les prix et les quantités ont augmenté ou diminué?

Chili
3,69
Afr Sud
3,98
Portugal
4,24
Allemagne
4,51
Argentine
4,53
Australie
4,99
Italie
5,13
Espagne
5,31
France
6,05
USA
6,47
N Zélande
7,43

Le Canada a importé 132 millions de litres au cours des 6 premiers mois de 2016, au coût de 955 millions de dollars au prix moyen de 7,21 $ le litre, soit 5,40 $ la bouteille.

C'est une hausse des importations de 0,4 %. Le prix moyen a été haussé de 3 %.

Nous avons surtout importé du vin d'Italie, soit 28 millions de litres. C'est suivi des États-Unis (25), de la France (22) et de l'Australie.

Combien avons-nous payé ces vins. Le prix moyen est de 5,40 $ la bouteille. Toutefois, cette moyenne cache de grandes disparités selon la provenance.

Ainsi, les bouteilles du Chili ont été achetées à 3,69 $ l'unité; celles du Portugal à 4,24 $; celles d'Australie à près de 5 $; celles d'Italie et d'Espagne à un peu plus de 5 $; celles de France à 6 $.

Les prix les plus élevés ont été payés pour les vins des États-Unis (6,47 $) et ceux de Nouvelle-Zélande (7,43 $).

Les prix des bouteilles de France, d'Espagne et d'Argentine ont connu une hausse de 5 % et plus. Ceux du Portugal et de l'Allemagne ont connu une très faible baisse; alors que les autres ont été haussés de 0,3 à 4,1 %.

Ces chiffres proviennent des données de Wine by Numbers publié en août 2016. Ils ne concernent que les vins tranquilles et non les mousseux.

Gaun, Chardonnay, Alois Lageder 2014

Le vin de la semaine 

Les 3800 bouteilles arrivées en février dernier s'étaient écoulées en 5 semaines.
Il vient d'en arriver d'autres.
Cet arrivage — pourtant du même millésime — semble encore meilleur.
Un chardonnay élégant, d'une belle plénitude, racé, savoureux, bien long et digeste.
Culture en biodynamie. Pas de bois.
Possiblement pour quelques années de cave.
Une production de 17 025 bouteilles.
Région Sudtirol-Alto Adige au nord de l'Italie.
Sucre 2,2 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne (23) et dans 83 magasins.

La biodynamie (du grec Bios et Dinamikos) est une méthode agricole qui renonce à l'emploi de tout produit chimique de synthèse dans les vignobles. Elle est basée sur les principes de l'anthroposophie. Considérés dans leur globalité, tous les organismes de l'univers sont liés les uns aux autres et forment un ensemble de processus de vie. Chaque partie de la vigne correspond à un des quatre éléments naturels: la racine à la terre; le feuillage à l'eau; la fleur à l'air; le fruit au feu. En stimulant la fertilité des sols à l'aide de méthodes biologiques, les viticulteurs améliorent sensiblement la qualité des raisins, en toute harmonie avec les rythmes, les cycles et les forces de la nature.» (Demeter, extrait de la contre-étiquette de ce vin)

Au sujet du producteur : Alois Lageder - Haut-Adige - des vins élégants.

4 étoiles
Prix: 
26,00 $

Hungaria, Grande Cuvée Brut

Le Canada a importé 153 millions de litre de mousseux de Hongrie au cours des 6 premiers mois de 2016.
Cette Grande Cuvée Hungaria doit bien représenter l'essentiel de cette importation.
Ce n'est pas cher pour un mousseux. Moins de 14 $.
C'est bien fait, c'est bon. Pas complexe. Il n'a pas ce goût de brioche que l'on retrouve trop souvent dans les champagnes. Les bulles ne sont pas aussi fines que dans les champagnes, pourtant c'est bon. Le taux de sucre est moins élevé que dans l'arrivage précédent, soit 7,7 g/l au lieu de 8,6.
Il a une bonne acidité, donc il est sec en bouche. Il a bien paru en apéritif et avec les huîtres d'Irish Point.
Alc. 11,5 %.
En ligne (47) et dans 398 magasins.

   Liste de bons mousseux classés par prix.

2 étoiles
Prix: 
13,95 $ à la SAQ | 12,85 $ à la LCBO

Chinon, Pascal et Alain Lorieux, Thélème 2011

C'est tellement bon !
Un beau cabernet franc de la Loire, riche et intense, tout en étant élégant.
Le fruité est très agréable, les tanins ronds et bien faits.
La finale persistante est sur les fruits avec une petite note d'épice.
Le vin est presque à maturité.
Un réel plaisir à boire.
Pas de bois.

«Thélème" est le nom d'une abbaye utopique imaginée par Rabelais à la fin de son livre "Gargantua". On pouvait entrer ou sortir librement, y manger et y boire tout à son aise.»
En ligne (26) et dans 76 magasins.
 

3.5 étoiles
Prix: 
26,05 $

Picpoul de Pinet, Les Pins de Camille 2015

Encore une fois un beau vin dans ce millésime 2015.
Un beau picpoul, vif, rafraichissant, vivace, agréable et très sec.
Un certain caractère.
De la coopérative Ormarine.
Alc. 13 %. Sucre 1,3 g/l.
En ligne (24) et dans 199 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,50 $

La Cuvée Dell'Abate blanc 2014

Un pecorino des Abruzze bien fait assez expressif, rond, sec et doté d'une belle vivacité.
C'est agréable, rafraichissant, persistant et bien digeste.
Servir de 10 à 12 degrés.
Alc. 13 %. Sucre 7,2 g/l.
En ligne (89) et dans 61 magasins.
3 étoiles
Prix: 
18,55 $

Pecorino Vellodoro 2014

On lit sur la contre-étiquette que le pecorino est «connu pour sa concentration aromatique ainsi que son acidité marquée». Pourtant, ce pecorino de la maison Umani Ronchi n'est ni aromatique ni acide. Il est tout de même bon, mais plutôt neutre. Le nez est fermé et ne s'ouvre que légèrement lorsqu'il atteint 14-16 degrés. C'est un vin blanc facile, aux saveurs légère de poire, pas compliqué et qui se laisse boire sans provoquer d'émotions.
Région des Abbruzes.
Alc. 12,5 %. Sucre 6,9 g/l.
Dans 26 magasins.

 

2 étoiles
Prix: 
17,05 $

Jardin de Meyrac blanc 2015

De beaux arômes de fruits, citron et mangues.
Un vin blanc ample. Attaque sur le fruit, puis milieu de bouche vivace et citronnée.
Finale vive.
Agréable, il se laisse boire.
Capsule à vis.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (22) et dans 213 magasins.

2 étoiles
Prix: 
14,60 $ à la SAQ | Réduit à 13,75$ jusqu'au 10 octobre

Pegoes 2014

Beaux arômes de pruneaux chauds.
Un fruité ample sur de beaux tanins.
Des notes de cacao en finale.
Cépage castelao.
Servir frais à 14 degrés.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,5 g/l.
Dans 183 magasins.

2 étoiles
Prix: 
14,15 $

Coteaux Bourguignons, Bouchard Père & Fils, Les Deux Loups 2014

Beau nez de petits fruits.
La bouche est légère sur de beaux tanins.
C'est rond, bien texturé, assez persistant.
Laisse une belle bouche.
Une majorité de pinot noir avec un peu de gamay.
Servir frais à 11-12 degrés.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 12 %. Sucre 2 g/l.
En ligne (62) et dans 146 magasins.

2 étoiles
Prix: 
17,95 $

Otoñal 2015

Un vin rouge de la Rioja aux arômes de petits fruits en train de fermenter.
Texture un peu collante, acidité vive.
Cépage tempranillo.
Servir très frais.
Capsule à vis. Alc. 13,5 %. Sucre 1,8 g/l.
Dans 178 magasins.

1.5 étoiles
Prix: 
13,20 $ à la SAQ | Réduit à 12,25 $ jusqu'au 10 octobre

Combien vaut le vin en épicerie?

Le vin que nous achetons dans les épiceries et dépanneurs est du vin importé en vrac et embouteillé dans des usines d'embouteillage au sud de Montréal.

Le vin est transporté ici par bateau dans d'immenses conteneurs de 25 000 litres. Il est embouteillé dans un des 7 ou 8 centres d'embouteillages par des compagnies privées et est vendu à la Société des alcools du Québec qui le revend aux 8000 épiciers du Québec.

Combien ont-ils couté?

Prix du vrac au litre
Afr Sud 0,70$
Espagne
0,71$
Chili 0,74$
Australie 0.89$
Italie 1,40$
USA 1,49$
France 1,64$

Ça dépend beaucoup du pays d'origine. Ça va de 0,70 $ le litre pour le vin en vrac importé de l'Afrique du Sud à 1,80 $ pour celui importé de la Nouvelle-Zélande. Le prix moyen est de 0,96 $ le litre soit l'équivalent de 0,73 $ la bouteille de 750 ml.

Selon les chiffres du Wine by Numbers, le Canada a importé 6 millions de litres de vin en vrac d'Afrique du Sud au cours des 6 premiers moins de l'année 2016 au prix de 0,70 $ le litre. D'Espagne, ce fut presque autant à un cent de plus. Trois fois plus du Chili à quelques cents de plus. Puis 15 millions de litres d'Australie à 0,89 $.

On voit dans le tableau que le vrac d'Europe est beaucoup plus cher. Soit de 1,40 $ pour le vrac d'Italie et 1,64 $ le litre pour celui de France.

Pourtant, les épiciers nous vendent ces vins entre 12 et 15 dollars la bouteille de 750 ml!

Donc, lorsque vous irez à l'épicerie chercher votre vin, vous aurez une idée de ce qu'a couté le liquide dans la bouteille. Soit moins de 0,80 $ à 1,64 $ le litre.

Le vin importé en bouteille a été payé en moyenne 7,21 $ le litre, soit 5,40 $ la bouteille de 750 ml au cours des 6 premiers mois de 2016. 

Nos monopoles raffolent du vrac
Les monopoles du Canada achètent de plus en plus de vin en vrac. Au Québec, la SAQ en vendit 41 millions de litres pour 327 millions $ aux épiceries l'an dernier. La SAQ vend aussi de ces vins dans ses succursales, mais ne l'indique pas sur les bouteilles.

Selon les chiffres du Wine by Numbers, le Canada a importé 64 millions de litres de vin en vrac au cours des 6 premiers mois de 2016. C'est une hausse de 7,2 %. Pendant ce temps, le Canada a importé 132 millions de litres de vin en bouteille; soit une faible hausse de 0,4 %.

Le Québec est le plus gros importateur de vin en vrac du pays. Nous achetons 38 % du vrac qui rentre au Canada d'après les chiffres de Statistiques Canada. (vinquebec.com/node/13073)

Le vin en vrac qui est entré au Canada au cours de ces 6 premiers mois venait surtout du Chili (18 millions de litres) et d'Australie (15 millions de litres).


Wine By Numbers, Il Corriere vinicolo, Import january-june 2016

À lire : Comment est fait le vin en vrac   

Dans la série Le marché du vin au Québec 

Les vins de la sommelière Jessica Harnois

Après François Chartier et Ricardo Larrivée, la réputée sommelière Jessica Harnois lance une gamme de vins signés de son nom. Ça se nomme Bù. Ce sont trois produits faits de vins importés en vrac d'Italie et embouteillés ici au Québec par la compagnie Constellation Brands. Celle qui embouteille les très populaires Wallaroo Trail et Red Revolution. C'est la plus grosse compagnie de vin au Canada et parmi les plus grandes dans le monde avec des ventes de 7 milliards de dollars.

Deux des vins de la série Bù sont vendus en épiceries ainsi qu'à la SAQ; l'autre seulement en épicerie.

Ces trois vins sont en épicerie depuis quelques jours et deux viennent d'arriver aujourd'hui dans près de 300 succursales de la SAQ.

Le communiqué de presse dit que ces vins ont été fait «grâce au travail colossal effectué par la sommelière Jessica Harnois et l'équipe d'experts en vins, dont trois oenologues aguerris.»

Jessica Harnois est une dame qui entreprend beaucoup de choses ces jours-ci. Elle a sa propre entreprise Vin au féminin et a créé le jeu Dégustation Vegas. Pendant quelques années, elle a été acheteuse de vins de prestige pour la SAQ.

Vous trouvez mes commentaires pour chacun de ces vins dans ces pages.

Ce sont des vins achetés en vrac et vendus en épiceries et à la SAQ.

Importé du vin en vrac permet de faire des économies. En effet, le vin importé d'Italie en vrac au Canada a coûté en moyenne cette année l'équivalent de 1,40 $ le 750 ml; alors que le vin importé déjà en bouteille coutait 5,13 $.

Toutefois, nous remarquons que rendu au niveau du consommateur, le vin en vrac embouteillé ici se vend presque au même prix que le vin importé en bouteille!

Deux des vins de Mme Harnois sont vendus à la fois en épicerie et à la SAQ. La SAQ se donne le droit de vendre du vin d'épicerie; alors que les épiciers n'ont pas le droit d'acheter du vin de qualité à la SAQ!

Est-ce que j'achèterais ces vins?
Non.
Pourquoi?
Premièrement, parce qu'ils sont trop chers pour la qualité. Les deux rouges devraient se vendre de 8 à 11 $.
Deuxièmement, ces deux rouges ressemblent à des centaines d'autres rouges déjà sur notre marché.

Sont-ils meilleurs que d'autres vins vendus en épicerie?
Oui, meilleur que ces nombreuses piquettes vendues en épicerie et dans les dépanneurs.
Être pris pour acheter en épicerie, je prendrais la bouteille de vin blanc signée par Jessica.

Jessica Harnois dit vouloir redorer l'image des vins en épicerie. Son vin blanc est une petite amélioration de l'offre en épicerie — une goute de vin dans les 8000 dépanneurs. Toutefois, la vraie solution pour améliorer l'offre en épicerie c'est de permettre aux épiciers d'acheter du vin de qualité, du vin au répertoire de la Société des alcools du Québec.

Si la SAQ a le droit de vendre du vin de dépanneurs; les dépanneurs devraient avoir le droit de vendre du vin de la SAQ.

Les trois vins de Jessica
Bù Spendido
Bù Glissando
Bù Vivere

Bù, Spendido

C'est le plus intéressant des trois vins lancés par la sommelière Jessica Harnois.
C'est un vin blanc non millésimé fait de chardonnay (60 %) et de Fiano de la région des Pouilles en Italie importé en vrac et embouteillé au Québec par la firme Constellation Brands.
C'est très aromatique, fruits tropicaux et muscat.
La bouche est fraiche, muscatée, légèrement sucrée. Ça rappelle les torrontès d'Argentine.
La finale est assez longue et florale.
C'est le meilleur des trois vins de la série Bù. Lui, il a un certain caractère.
Alc. 12,5 %. Sucre: non communiqué.
Capsule à vis.
En ligne (120), dans 286 magasins de la SAQ et dans des épiceries au même prix.

2 étoiles
Prix: 
14,70 $

Bù, Glissando 2014

Ce vin rouge sélectionné par Jessica Harnois n'est disponible que dans les épiceries. C'est le meilleur des deux rouges. Il a un nez discret qui s'ouvre à l'aération. La bouche est ample et fruitée. La texture est un peu collante ce qui donne de la maque au vin. La finale est un peu chaude et un peu dure.
En mangeant, le vin s'assouplit.
Il est fait de nero d'avola et de merlot de Sicile. Une partie du vin est élevé au contact du bois. On suppose des planches ou des copeaux.
Alc. 13 %.

1.5 étoiles
Prix: 
12,79 $ + tx chez IGA

Bù, Vivere 2014

Le troisième vin sélectionné par Jessica Harnois est beaucoup moins plaisant que les deux autres. Il a des aromes de petits fruits légers, de cerise qui se transforment en odeur de solvant lorsqu'on agite trop le vin dans le verre.
La bouche est d'un fruité collant, la texture est pâteuse. Ça colle au palais.
C'est fait de sangiovese provenant des marches.
Embouteillé au Québec par Constellation Brands.
Alc. 12,5 %. Sucre: non communiqué.
En ligne (179), dans 288 magasins et dans des épiceries au même prix.

0.5 étoiles
Prix: 
14,70 $
Syndiquer le contenu