Comment se forment les bulles dans les verres de mousseux

La quantité, la grosseur et le nombre de bulles dépendent du verre.
Elles peuvent donc varier d'un verre à l'autre.

Les bulles se forment dans des cylindres microscopiques.
Ces cylindres sont généralement de fines particules de cellulose, de textile laissées par le linge à vaisselle ou par l'air ambiant.

Des fabricants de verre font aussi parfois des incisions au fond des flutes pour concentrer les bulles.

Le vin entre dans ces cylindres, s'y forme alors une bulle au fond du verre ou au milieu de la cellulose.

Sous la pression, cette bulle se divise, sort du cylindre et agglomère le gaz carbonique en remontant à la surface.
Cette opération se fait de 1 à 30 fois par seconde, avec une moyenne de 15 bulles au début.

La grosseur et la finesse des bulles dépendent de l'âge du mousseux et de la hauteur du verre. Il reste moins de bulles dans les vieux mousseux, donc les bulles sont plus fines.

De plus, plus le verre est haut, plus la bulle grossira en montant à la surface. Plus de deux millions de bulles peuvent s'échapper de la flute.

Image tirée du livre Les vins effervescents - Du terroir à la bulle

Ces renseignements sont tirés du livre Les vins effervescents - Du terroir à la bulle de Gérard Liger-Belair et Joël Rochard, Dunod.

Voilà pour le visuel. Le plus important c'est la sensation que procurent les bulles en bouche et ici c'est le fruité, le sucré, l'acidité et l'âge du vin qui font que la bulle sera fine, évanescente, grossière ou agressive.

À Vin Québec, lorsque nous parlons des bulles dans nos commentaires de mousseux, nous faisons référence aux bulles en bouche et non aux bulles dans le verre qui seront forcément différentes de celles dans votre verre.

Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez aussi ce texte.
Si vous cherchez de bons mousseux, voir ici vinquebec.com/meilleursmousseux

Abandonado, Alves 2011

Un vin du Douro, coloré, opaque, beaucoup d'extraction fruitée, peu tannique et très boisé.
En ligne et dans les trois magasins Signature.

1.5 étoiles
Prix: 
83,00 $

Les meilleurs amarones 2012

Quels sont les meilleurs amarones qui seront mis sur le marché prochainement?
Le Consortium des vins de Valpolicella a organisé une dégustation de 78 amarones du millésime 2012 à Vérone le samedi 30 janvier. Ça s'appelait Anteprima Amarone 2012.

J'ai pu y participer avec une centaine de journalistes intaliens et de la presse étrangère. La presse canadienne y était bien représentée par une dizaine de chroniqueurs, en plus de trois du Québec.

Les vins présentés étaient jeunes, plusieurs étaient même ce qu'on appelle des bruts de cuve. C'est-à-dire qu'ils sont encore en cuve et qu'on a mis une certaine quantité en bouteille pour l'occasion. Ils devraient être embouteillés au cours des prochains mois.

La plupart des vins présentés provenaient de la région dite «classico». C'est la région historique située la plus à l'ouest et la plus près du lac de garde au nord-ouest de Vérone.

J'ai dégusté 46 des 78 vins. C'est bien sûr une dégustation assez sommaire et assez rapide: une à deux gorgées de chaque vin.

Ces vins m'ont étonné. La plupart sont relativement secs. Ils ont peut-être de 5 à 8 grammes de sucre, toutefois le taux d'acidité est très élevés ce qui équilibre ce sucre. Le taux d'alcool aussi est élevé, à 15,5 et 16 degrés, mais là encore, la grande masse de fruit atténue la sensation d'alcool.

La qualité des vins présentés était inégale. Plusieurs souffrent d'un surplus de goût vanillé dû à une mauvaise utilisation de la barrique ou à un fruité insuffisant; d'autres ont des tanins asséchants et quelques-uns se présentent avec des notes végétales. De plus, ils sont peu aromatiques parce qu'ils viennent être mis en bouteille.

Quatorze des vins dégustés m'ont semblé supérieurs; quelques autres ont été noté moyens et les autres moins satisfaisants.

Voici donc mes préférés du lot.

Scriani
De loin mon préféré. Fruité, velouté, sec, riche, très agréable et très persistant.

Pietro Zanoni, Zovo
Très tannique, riche, costaud, ample, sec et chaleureux. Non classico.

Clementi
Violet, beau, floral, agréable, irrésistible.

Corte Archi
Aromatique, très floral, violette, original, différent, beau fruité, sec et agréable.

Boscaini Carlo, San Giorgio
Épicé, parfumé, élégant, très différent des autres, note de tabac en finale.

Cà dei Frati
Fruité ample sur de beaux tanins, assez riche et sec. Non classico.

Corte Figaretto, Graal, Valpentena
Beau fruité, ample et riche, d'un équilibre parfait.

Corte Leonardi
Épicé, frais, agréable, équilibré et persistant.

Zymé
Aromatique. Très différent des autres. Une belle structure, riche et équilibré. Un fruité un peu sucré. Bien bon.

Corte Sant'Alda, Valmezanne
Il n'est pas de la zone classico. C'est le seul du groupe affiché bio Demeter. Il est d'un fruité fin épicé, sec, long, chaleureux, avec une petite saveur de pruneau. En biodynamie.

Aldegheri
Fruit, ample, bien sec, sérieux et chaleureux.

Cesari
À la fois sucré et sec et assez chaleureux.

Bolla, Le Origine
Costaud, serré, sec et chaleureux.

Albino Armani, Cuslanus
Fruité, sec, pas très expressif, mais bien beau et équilibré.

Villa Crine
Très aromatique et bien expressif, crème, beaucoup de matière.

Encore

Cà la Bionda
Beau fruité, plein, ample, assez serré, d'une pièce.

Accordini Stefano, Acinatico
Bien serré, sérieux, bien jeune.

Buglioni
Fruité, ample, costaud, très riche. Du sérieux.

Dal Bosco, Giulietta
Très aromatique, violette, beaucoup d'extraction, sec, alcool très présent.

Voilà une belle liste !
Toutefois c'est loin d'être un jugement définitif. Ces vins sont bien jeunes, la plupart sont des bruts de cuve. Donc, un prélèvement de cuve qui peut être différent de ce que sera l'assemblage final. Ils ont été dégustés et non bus, donc le jugement est partiel.

Cette dégustation a été organisée par le consortium des producteurs de vin de Valpolicella.

Je vous parlerai des vins de Valpolicella dans les prochains jours, particulièrement des amarones, de leur culture, de leur avenir, de l'exportation, du cas particulier du Canada, des pergolas et de quelques producteurs typiques.

 

Segura Viudas Gran Cuvée Reserva, Cava Brut

Il y a deux vins de cette maison à la SAQ. Celui-ci est la grande cuvée, un peu plus cher que la petite cuvée, mais tellement bon.
C'est un mousseux de bel équilibre entre le fruité et l'acidité.
C'est sec, les bulles sont fines en bouche. Les saveurs sont celles de fruits blancs avec des notes d'oranges.
Sucre 6,7 g/l. Alc. 12 %.
Toutefois, il n'y en a que dans deux magasins de la SAQ!

3 étoiles
Prix: 
19,80 $

Pour comprendre la biodynamie

On entend de plus en plus parler de la biodynamie dans les vignes.
C'est bio, mais en plus dynamique. Qu'est-ce à dire?
La viticulture bio a quadruplé en France depuis 4 ans.
C'est maintenant 8 % des sols. Le train est lancé.
La biodynamie c'est le rétablissement des écosystèmes.
«Le but c'est de ne plus empoisonner ni la planète, ni les sols, ni les consommateurs» (Mark Angelli).
Les explications de quelques vignerons en biodynamie dans cette vidéo de 22 minutes.

 

In Vino Vita

Des vins bio pour digérer les pestides

Vous avez vu le magnifique reportage de France 2 sur les six gros fabricants de pesticides.
Vous être un peu découragé et déçu de constater qu'on vous a menti et que l'on continue de vous mentir.
Alors, vous avez l'intention de faire un pied de nez à ces géants de la tricherie et de leurs complices les politiciens.

Vous voulez boire sain. Contribuer à la préservation de l'environnement et laisser un monde moins pollué à vos enfants. Alors vous voulez lever le coude et trinquer à votre santé, à notre santé à tous, mais avec des vins faits par des vignerons qui n'utilisent pas les «cides», les produits de la mort, les fongicides, herbicides, acaricides, insecticides et autres pesticides. Des vins faits sans utilisation de pesticides, ça existe, ça s'appelle des vins bio.

Il y a de plus en plus de vignerons soucieux de votre santé, comme de la leur et de celle de l'environnement qui ne veulent pas tuer le sol pour faire pousser des vignes avec des produits chimiques, mais qui veulent faire des vins sains, des produits sains.

Nous pouvons donc les encourager à continuer à faire des vins de vie sans toutes ces molécules de la mort (carbendazime, fenhexamide, folpel, iprovalicarb, pyriméthanil, glyphosate...); à faire des vins pour leur santé, celle de leurs ouvriers, de leurs voisins et de la notre.

Voici donc de beaux vins sains.

Ijalba Reserva Rioja 2011

Espagne. Un autre beau vin de la maison Ijalba.
Celui-ci est bien boisé, très aromatique.
D'une texture veloutée sur un très beau tanin.
Une belle tenue en bouche. C'est assez ample et plutôt généreux.
Longue finale boisée sur une texture d'un beau granulé qui laisse une belle impression.
Composée de tempranillo à 80 % et de graciano. Deux ans en barriques de chêne.
Laissez respirer et servir avec de belles pièces de viande.
Pour quelques années de cave.
Sucre 2,1 g/l. Alc. 14 %.
En ligne et dans 293 magasins.

3 étoiles
22,10 $

Dionisio Ruiz Ijalba Maturana Tinta 2011

D'Espagne
De beaux aromes de fruits noirs dans ce vin de la Rioja.
D'un très beau fruité en bouche. Riche, serré, sur des saveurs rappelant la cerise et la cannelle. C'est vif, agréable. Doté d'une jolie acidité.
Le boisé est très fin.
En somme un vin suave, original et bien agréable.
Cépage maturana tinta. Ce serait un cépage apparenté au trousseau du Jura, au bastardo du Portugal et au merenzao de la Galice, selon vino-iberico.
En ligne et dans 17 magasins.

3.5 étoiles
30,75 $

Pourquoi tant de pesticides dans les vignes

L'émission française Cash Investigation (France 2) révèle comment les multinationales de l'agrochimie inondent nos régions avec leurs pesticides, au risque de mettre en danger la santé de nos enfants.
Dans les vignes, dans les champs.
Pour notre santé ou contre notre santé?
Pourquoi tous ces secrets?

En France, les cultures de vignes représentent 20% des pesticides utilisés alors qu'elles n'occupent que 3 % de la surface agricole française.  Ce serait pire dans d'autres pays.

Après un an d'enquête en France, en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis, Martin Boudot révèle comment certains produits chimiques des multinationales mettent nos enfants en danger !

La région de Bordeaux (Gironde), premier département viticole de France est classé zone noire pour sa forte concentration de pesticides. «C'est l'omerta. Il faudrait revoir la façon de cultiver la vigne», dit-on. Les deux autres régions les plus bourrées aux pesticides sont la Loire et la Champagne. (voir carte)

«Les pesticides, nous en mangeons, nous en buvons et nous en respirons. Ils font la fortune de quelques géants de l’agrochimie – six, exactement – et ont des conséquences graves sur la santé publique. Le postulat de départ de l’équipe de «  Cash investigation  », sur France 2, est remarquablement illustré par ce documentaire percutant. Leur démonstration a des chances de secouer le public, encore loin de mesurer l’ampleur du problème», écrit le journal Le Monde.

Les fabricants nient tout; les gouvernements interdisent des pesticides qui finalement sont déclarés dangereux; les fabricants en fabriquent d'autres et la roue tourne. Certains, interdits depuis plus de 10 ans, sont toujours dans l'environnement.

Une enquête d'un an de France 2 : Cash Investigation Pesticides.
 

Voir le site de l'émission www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/

L'étiquette de la SAQ

Il y a quelques semaines, lors d'une dégustation avec un sympathique vigneron, j'ai passé un commentaire concernant l'étiquette sur la bouteille. Le vigneron me dit qu'il aimerait bien la changer, «mais que c'est compliqué avec la SAQ.»

Il me montra alors une image de la nouvelle étiquette qu'il avait fait faire et qui était déjà sur ses bouteilles dans les autres pays. Mais pourquoi ne pas l'apposer sur les bouteilles au Québec alors, lui demandai-je. «C'est compliqué avec la SAQ», me répéta-t-il.

Mais en quoi est-ce l'affaire de la SAQ? Le producteur ne peut-il pas mettre l'étiquette qu'il veut? «Non, pour chaque modification, pour chaque mot modifié, pour chaque couleur, pour chaque dessin, il faut demander la permission de la SAQ et négocier.»

Je dois dire que j'étais sceptique. L'étiquette n'est-elle pas l'oeuvre du producteur? À moins d'être porno, ou de contenir des éléments mensongers en quoi cela peut-il importer au monopole?

Eh bien! Le producteur disait vrai. D'ailleurs la semaine dernière, la direction de la société d'État des vins l'a rappelé à tous les vignerons dans une missive intitulée «Procédure pour un changement d'habillage». Il est écrit que «tout changement affectant l’habillage d’un produit (...) doit au préalable être soumis à la SAQ pour approbation.»

On y précise qu'on doit demander la permission pour tout changement sur l'étiquette principale; le texte de la contre-étiquette, le graphisme, le visuel et même sur la collerette, et ce «même si la modification ne touche qu’un des éléments de l’habillage.»

La missive ne précise pas quels sont les critères de refus ou d'acceptation ni ce qui est acceptable ou non; ni quels formats, couleurs, ou typographies peuvent être acceptés ou interdits!

Jusqu’où peut aller le comportement dictatorial de ces bureaucrates? C'est étonnant !

Fendant de Sierre, Domaines Rouvinez 2014

Ce n'est pas tous les jours que l'on boit du vin suisse.
Celui-ci est particulièrement agréable. Assez aromatique, floral, poire et note de miel.
Légèrement muscaté en bouche et tout de même sec.
C'est léger, floral, peu acide, original et bien fait.
Cépage : fendant.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,3 g/l.
En ligne et dans 76 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,30 $

Dionisio Ruiz Ijalba Maturana Tinta 2011

Nouveau !
De beaux aromes de fruits noirs dans ce vin de la Rioja.
D'un très beau fruité en bouche. Riche, serré, sur des saveurs rappelant la cerise et la cannelle. C'est vif, agréable. Doté d'une jolie acidité.
Le boisé est très fin.
En somme un vin suave, original et bien agréable.
Cépage maturana tinta. Ce serait un cépage apparenté au trousseau du Jura, au bastardo du Portugal et au merenzao de la Galice, selon vino-iberico.
En ligne et dans 17 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
30,75 $

Château Lamartine, Cuvée Particulière, Cahors 2012

Une cuvée particulièrement légère !
Rien à voir avec le millésime précédent ***1/2. Ce vin est très léger dans ce millésime 2012.
Peu tannique, très peu typique du cahors.
Semble un peu dilué comparé au 2011, mais est tout de même bien bon dans son genre.
C'est velouté, peu acide, fruité fin, très léger boisé.
Agréable à boire pour lui-même ou avec des mets légers.
Malbec à 90 % et 10 % de tannat.
Sucre 1,8 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 172 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,45 $

Jean-Luc Colombo Les Ruchets Cornas Syrah 2011

Il y a 22 vins de l'appellation Cornas à la SAQ.
Ils ne sont pas donnés : minimum 40 $.
Ce sont des vins en général assez costauds.
Ici, c'est une version plutôt légère. Le vin moyennement aromatique sur les fruits rouges a une belle bouche légère, fine, pas tannique. C'est coulant. Il se termine sur une fine note de bacon et de minéraux. Il se boit facilement. Le vin semble jeune. Il pourrait s'améliorer en cave.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans les trois magasins Signature.

3 étoiles
Prix: 
102,00 $

Un petit cinq cents de plus

La direction du monopole du vin au Québec a haussé de 5 cents le prix de tous les vins.

Ces vins au format de 750 ml sont au nombre de 8700.
Toutefois, un certain nombre de producteurs ont assumé eux-mêmes cette hausse.

C'est le cas, de plusieurs producteurs dont les vins se vendent 12,95 $: 14,95$; 19,95$ et qui préfèrent conserver leurs bouteilles à ces prix.

Ainsi, aujourd'hui, il y a près de 100 vins à exactement 20 $ et moins de 50 vins à 19,95 $.

Depuis 2011, la direction du monopole hausse d'un petit nickel le prix des milliers de bouteilles. «La SAQ justifie cette hausse par la nécessité de tenir compte de l'inflation» Elle avait aussi dit l'an dernier à Radio-Canada que ces nouvelles hausses «sont nécessaires pour contrer l'érosion de la marge bénéficiaire de la société.»

Bourgogne, Le Chapitre Suivant, René Bouvier 2012

Il y a une pléthore de vins de Bourgogne sur les tablettes de la SAQ. Aujourd'hui près de 1200 (1183). Comment s'y retrouver dans un si vaste choix? Peut-on tous les connaitre?
Il faut alors y aller au hasard, ou choisir parmi les producteurs que l'on connait.
Ici, c'est le domaine René Bouvier, de Bernard Bouvier, dont 16 vins sont à la SAQ.
Celui-ci est son moins cher; et c'est bon.
Un pinot noir moyennement aromatique aux belles notes de fruits rouges et noirs sur un fond d'humus.
En bouche, c'est d'un fruité assez ravigotant, plutôt vif, légèrement acidulé. Sur des tanins fins. La texture est lisse et coulante, mais pas mince du tout. Il y a là une certaine étoffe. N'hésitez pas à le servir bien frais à 12 degrés, puis goûtez-y au fur et à mesure qu'il se réchauffe. On a alors l'impression alors d'avoir des vins différents dans le verre. Plus acide, plus tannique, plus serré à froid et plus souple, plus rond à chaud!
Alc. 12,5 %
Dans près de 200 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,20 $

Les Fiefs d'Aupenac, Saint-Chinian blanc 2013

On connait les saint-chinians rouges, mais peu les blancs qui sont beaucoup plus rares. Nous n'en avons que deux dans nos magasins d'État.
Celui-ci est blanc blond, presque doré. Il a des arômes de cire et de miel.
Il est fait de roussanne à 80 % et d'un peu de grenache blanc.
La bouche est suave, miellée, mais non sucrée avec une petite note de bonbon banane.
C'est assez vineux et chaleureux. La finale est sur les pommes mûres.
Un vin original.
Vendanges manuelles. Élevage en fût de chêne avec batonnage.
Sucre 2 g/l. Alc. 13,5 %.
En ligne et dans près de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,90 $

Llopart Brut Reserva 2013

Il y a 34 mousseux d'Espagne à la SAQ, dont 8 rosés.
Celui-ci est un des trois seuls affichés bio.
C'est un rosé assez fruité, plutôt sec. Le taux de sucre n'est pas indiqué, mais il doit être de 7-10 environ.
Les bulles sont fines et discrètes.
Simple et facile à boire, sur le fruit.
Cépages: monastrell, grenache et pinot noir.
En ligne et dans une trentaine de magasins.

2 étoiles
Prix: 
23,60 $

Farnito, Carpineto, Camponibbio 2007

Le vin de la semaine ! 

Une bombe ! Un vin costaud de style Nouveau Monde.
De beaux arômes fumés, volcanique, graphite.
Le boisé est assez présent. Très belle structure d'un beau granulé. Tanins de qualité.
Bouche solide sur de jolies saveurs de framboises. Un peu collant, un peu rugueux, un peu pâteux, mais bien impressionnant.
Le vin semble encore bien jeune!
Sangiovese 50 %, cabernet sauvignon 30 % et merlot à 20 %.
Levures sélectionnées. Élevage 30 mois en fûts de chêne de différents formats.
À servir avec des plats costauds ou boire en soirée.
Sucre 2,4. Alc. 13,5 %.
Dans près de 100 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
33,75 $

Crozes-Hermitage, La Chasselière 2012

Crozes-Hermitage : une appellation du Rhône qui monte en qualité!
Il y a 38 vins de cette AOC à la SAQ, dont 32 en rouge.
C'est fait de syrah.
Ici, très foncé, violet opaque. De beaux arômes de syrah, d'épices, de violette et de cassis.
Une jolie bouche ample, des tanins fins sur un fruité gras.
Une finale chaleureuse laisse une belle bouche.
100 % syrah. Levures indigènes.
Servir à 12 14 degrés.
Pour 5-6 années de cave.
Sucre < 2 g/l. Acidité 3,35 g/l pH 3,68. Alc. 12,9 %.
En ligne et dans près de 50 magasins.

3 étoiles
Prix: 
27,20 $

Château du Brézé, Clos du Midi, Saumur blanc 2014

Un chenin bien léger et tout en élégance. Certains pourront le prendre pour un sauvignon tellement le chenin est peu typique et sur la retenue. C'est frais, vivace, sec et bien agréable à boire.
D'une grande buvabilité. Un vin digeste.
En conversion bio.
Alc. 13 %.
En ligne et dans près de 50 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,45 $

Ktima Gerovassilou blanc 2015

On dirait du sauvignon, le vin est plus herbacé que les millésimes 2013 et 2008.
En se réchauffant (13-18 degrés), il perd un peu ses arômes de poivron vert, son acidité s'atténue et il gagne en complexité et devient plus intéressant et plus agréable.
Un assemblage d'assyrtiko et de malagousia.
Pour accompagner les salades, les poissons grillés ou frits.
Ktima veut dire domaine. IGP Epanomi.
Dans plus de 100 magasins.

2 étoiles
Prix: 
20,05 $

Dr. Loosen Riesling 2014

Attention! Sucré! Très sucré!
C'est toujours surprenant lorsqu'on tombe sur un riesling si sucré.
Oui, on peut s'y attendre: riesling, Allemagne et faible taux d'alcool de 8,5 %.
Mais surprise tout de même, d'autant plus que le 2011 l'était moins et était équilibré par une forte acidité. Il était qualifié de demi-sec. Ce n'est plus le cas pour le 2014.
Ici, c'est sucré avec 48 g/l. Dix fois plus qu'un vin sec. Les saveurs sont belles, sur la bomme, la pêche et le litchi.
Le sucre lui donne une belle rondeur.
On devrait indiquer «sucré» sur la bouteille au lieu du plate «un vin rafraîchissant (pas du tout) de la vallée (...) où les Romains furent...» blabla.

À boire en soirée pour se sucrer le bec, ou à table avec des mets très épicés, des caris...
Capsule à vis.
Dans plus de 200 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,95 $

Domaine de l'Attilon, Marselan 2013

Il n'y a que deux vins faits entièrement du cépage marselan à la SAQ, un espagnol et celui-ci.
Le marselan est un croisement de cabernet sauvignon et de grenache.
Ce vin est foncé et opaque. Bien aromatique, fruits noirs.
En bouche, c'est plutôt la cerise et la fraise. C'est assez corsé.
Peu acide (3,26 g/l (sulf) pH 3,92), pas mou pour autant, mais plutôt assez tendu.
La finale est sur les fruits avec une jolie note poivrée.
Sucre: < 1 g/l. Alc. 14,5 %
En ligne et dans 19 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,70 $

LES MEILLEURS VINS

Il y a cette semaine sur les rayons des 403 magasins de la SAQ
5900 vins rouges; 2100 vins blancs; 460 mousseux, ainsi que 270 portos et autres fortifiés.
Ils proviennent de 31 pays et de plus de 400 appellations, dénominations et autres.
Comment se retrouver dans ce joyeux capharnaüm?

Pour vous aider à faire votre sélection de bons vins,
voici les meilleurs vins dégustés et commentés ces derniers mois.
Pigez dans les sections suivantes.

Suggestions
Par prix en rouge
À moins de 15 $
De 15 à 20 $
De 20 à 30 $
De 30 $ et plus

Les grands vins

Une sélection des meilleurs parmi les meilleurs

Voir aussi les listes de l'austérité
en rouge en blanc et en bulles

Vous pouvez aussi magasiner par
 pays et régions

Anthìlia 2014

Plus sucré que le 2011.
On devrait mettre un avertissement sur l'étiquette : demi-sec.
Le site saq.com indique un taux de sucre de 4,3 g/l de sucres réducteurs, auquel il faudrait ajouter 1,7 pour les sucres non déducteurs comme nous le dit Claude Langlois du Journal de Montréal dans un article intitulé Sucres réducteurs et sucres résiduels.
Le vin a une bonne acidité (5,8 g/l (tart) pH 3,23), mais ça ne semble pas suffisant pour équilibrer le sucre.
À partir de 4 grammes de sucre au litre, la plupart des consommateurs vont percevoir le goût sucré.
Le vin est très floral, très aromatique. Il rappelle les muscats d'Alsace ou le torrontès d'Argentine.
De belles saveurs de fruits blancs. Finale florale et muscatée.
Cépages: ansonica et catarrato. Sicile. Producteur Donnafugata.
Capsule à vis. Alc. 12,74 %.
Trop sucré pour accompagner les fruits de mer, mais ira bien avec les plats épicés et des fromages.
Dans 139 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,45 $

Cheverny rouge, Domaine Maison 2011

Le vin de la semaine ! 

Il y a 11 vins de l'appellation Cheverny à la SAQ, dont 3 rouges.
Cheverny est une petite appellation de 574 près du très visité château de Champord.
Une quarantaine de vignerons y produisent 3,5 millions de bouteilles.
Celui-ci est du Domaine Maison, le plus important producteur de l'AOC avec 70 hectares.
Le vin composé de 60 % de pinot noir, 30 % de gamay et 10 % de malbec est relativement léger avec un fruité assez vif qui rappelle les cerises. Les tanins sont fins. Le vin est vivace, acidulé et la texture est lisse.
Il a des arômes de petits fruits qui reviennent en finale avec des notes d'épices.
Servir frais à 14-16 degrés.
Levures indigènes. Culture Terra Vitis.
Bouchon de plastique. Sucre 0,6 g/l. Acidité 3,3 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 64 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,50 $

Lois, Fred Loimer, Grüner Veltliner 2014

Un cépage méconnu à la mode auprès des sommelières : le grüner veltliner.
Ce vin est absolument délicieux. C'est probablement le meilleur vin de ce cépage que j'ai bu jusqu'à maintenant.
C'est fruité, citronné, avec des notes de fines herbes, de sapinage.
Rafraichissant. Sapide. Sec, assez ample, saveurs persistantes. Un joli vin. Digeste.
Notez le taux d'alcool 12,5 %. Sucre 3,6 % (SAQ), 2,7 (producteur). Acidité 6,7 g/l.
Capsule à vis. Culture en biodynamie.
En apéritif et avec les légumes et poulet.
Il aurait pu être le vin de la semaine, mais il n'en reste que dans 22 magasins (24 bouteilles à Lévis possiblement 2 caisses dans l'arrière-boutique et 13 à Limoilou).

Il y a 19 vins de ce cépage aujourd'hui à la SAQ. Ça veut dire qu'il y a quelqu'un qui aime ça quelque part!
C'est le cépage le plus répandu en Autriche (13 000 ha, soit près de 30 % du vignoble.) Il est de la famille des traminers.

3.5 étoiles
Prix: 
18,35 $

Domaine Girard, Cuvée Néri 2011

Un vin étonnant, costaud, corsé, puissant, riche, bien fruité, du beau fruit, ample, beaucoup de tanins.
Une structure serrée. Des arômes de fruits et de tabac.
Une très belle découverte!
Pour quelques années de cave.
Merlot 50 %, cabernet franc 40 % et malbec 10 %.
Vendanges à la machine pour la vente en vrac, mais à la main pour les vins embouteillés au domaine.
Levures indigènes. Pas de collage ni de filtration. Culture raisonnée.
Aoc Malepère.
C'est le seul vin de cette appellation à la SAQ.
Sucre 5,3.
Alc. 14 % sur l'étiquette. 14,5 % sur la contre-étiquette.
Dans 40 magasins.

Malepère est une jeune AOC (2007) méconnue de l'extrême ouest du Languedoc (voir carte). Le territoire est à la rencontre de deux climats, le climat méditerranéen comme dans le reste du Languedoc et aussi le climat atlantique, ce qui fait qu'on y cultive beaucoup des cépages bordelais.
L'AOC produit des rouges et des rosés avec sept cépages: merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, cinsault, malbec, grenache et lledoner pelut.
Il y a quatre terroirs dans le Malepère. Le domaine Girard est sur le terroir du Razès, le plus au sud, vers Limoux. «Le terroir du Razès est un terroir vallonné avec un sol composé d'argile et de calcaire. Plusieurs cépages comme le Merlot et le Cabernet Franc y sont présents. Le climat sur le terroir est doux et humide.»
Malepère c'est 500 hectares, 100 producteurs, 4 coopératives et seulement 16 caves particulières. Une production de 20 000 hl (l'équivalent de 2,6 millions de bouteilles), 80 % en rouge et 20 % en rosé. Exportation 20 %.
Malepère, male peyre, mauvaise pierre. (Voir le site de l'appellation Malepère)
 

3 étoiles
Prix: 
23,00 $

Placet blanc 2011

Un vin blanc de la Rioja du domaine Palacios Remondo.
Il peut sembler un peu sévère au début, mais laissez-le s'aérer et se réchauffer dans le verre et il vous procurera plus de plaisir. De belles saveurs de poire, un fruité rond, d'une belle acidité. C'est très sec et original.
Cépage viura.
Placet veut dire plaisant.
Sucre 2,7. Alc. 14 %.
Meilleur que le 2005.
Dans 21 magasins.

3 étoiles
Prix: 
28,30 $

Quadrille de Langlois-Château, Crémant de Loire 2007

Il est rare de voir un mousseux d'un certain âge (2007) sur les rayons de la SAQ!
Celui-ci est bien discret lorsque servi froid, mais devient beaucoup plus volubile et intéressant lorsqu'il atteint 12-14 et même 18 degrés.
Il développe alors des flaveurs de fruits jaunes. La bouche est bien serrée, droite et crayeuse. Les bulles sont fines en bouche. Le vin est assez costaud.
Délicieux avec des huîtres et des salades.
Cépages: chenin, chardonnay, cabernet franc et pinot noir.
Sucre 5,9 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 64 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
28,85 $

Amarone Luigi Righetti

De beaux arômes de fruits noirs dans ce riche vin de la DOC amarone della Valpolicella.
C'est onctueux, au fruité mûr et ample sur de beaux tanins. Ce qui donne une texture d'un beau granulé, assez dense et expressif. Le vin est assez puissant, robuste. Malgré le 15 degrés d'alcool courant dans les amarones, le vin n'est pas alcooleux ni brulant.
Un amarone bien en chair et agréable à boire.
La finale est sur le fruit avec une bonne note boisée plutôt persistante.
Taux de sucre non indiqué sur le site de la SAQ.
En ligne et dans 306 succursales.

Qu'est ce que l'amarone.

2.5 étoiles
Prix: 
31,50 $
Syndiquer le contenu