Picens 2011

Un vin juteux, solide, belle présence en bouche.
Jolies saveurs de cerise assez persistante.
C'est sec et rafraîchissant.
Un assemblage de montepulciano, de cabernet sauvignon, de merlot et de sangiovese.
Producteur Domodimonti. Régions des Marches.
Dans 130 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,45 $

Lou Coucardié 2009

Un costières de Nîmes très corsé, à l'alcool bien présent et même dominant, ce qui le déséquilibre.
Sa texture est lisse avec des saveurs de petits fruits sur une note crayeuse.
C'est carré, d'une pièce. Finale un peu brûlante.
Syrah et mourvèdre.
Un vin de Michel Gassier qui fait aussi les beaux Châteaux de Nages.
Alc. 15 %.
En ligne et dans 77 magasins.

2 étoiles
Prix: 
35,25 $

Plus de 12 000 signatures pour le recyclage des bouteilles de vin

Nous, citoyennes et citoyens du Québec, demandons la mise en place d’une consigne sur les bouteilles provenant de la SAQ, pour que le verre soit trié à la source et recyclé

C'est le libellé de la pétition déposé sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.

Au moment de la publication de cet article, 12 390 personnes avaient signé cette pétition.

La date limite pour la signer est le 25 février.

Même si nous mettons consciencieusement nos bouteilles de vin dans le bac à recyclage, elles sont pour la plupart envoyées au dépotoir. En effet, la majorité des bouteilles de verre ne sont pas recyclées.

C'est qu'il n'y a pas de collecte sélective au Québec, donc les bouteilles sont cassées dans les camions et mêlées aux autres cartons et aux journaux (corrompant ainsi ces deux matériaux).

La grosse usine de recyclage Owens-Illinois, situé à Montréal, doit donc acheter principalement son verre à recycler (bouteilles vides) en Ontario et au Nouveau-Brunswick qui eux font la collecte sélective.

Le Québec et le Manitoba sont les deux seules provinces à ne pas avoir de collecte sélective du verre.

En Ontario, la LCBO fait payer 20 cents de plus par bouteille. C'est la consigne. Ce montant est remboursable lorsque le client retourne la bouteille. Au Québec, la direction de SAQ nous fait payer 15 cents (4 cents + marge et taxes) de plus par bouteille pour combattre le retour des bouteilles. C'est non remboursable.

Pourtant, le syndicat des employés de la SAQ s'est lui déjà prononcé pour le retour des bouteilles vides.

Les bouteilles de la SAQ (240 millions par années) sont récupérées à 94% via la collecte sélective. Toutefois, récupérer ne veut pas dire recycler. Actuellement la presque totalité du verre de nos bacs de récupération pêle-mêle finit dans les sites d’enfouissement.» (Communiqué SEMB-SAQ, 28 octobre 2014)

La semaine dernière, l'organisme gouvernemental Recyc-Québec a publié le résultat d'un sondage auprès des 31 centres de tri disant que 37 % du verre est maintenant recyclé au Québec. Selon ce sondage, 57 % du verre récupéré dans les bacs à recyclage est envoyé aux dépotoirs, ce qui est considéré «valorisé» selon Recyc-Québec!. «57 % du verre récupéré est utilisé dans les LET pour matériel de recouvrement journalier et chemin d’accès», lit-on dans son communiqué. Les LET se sont ce que l'agence gouvernementale appelle «lieux d’enfouissement technique». Elle n'ose pas utiliser le mot dépotoir.

En janvier, la municipalité de Québec s'est officiellement prononcée pour la consigne des bouteilles de vin. «L’imposition d’une consigne sur les bouteilles de vin pourrait représenter à terme une économie d’environ 325 000 $ par année pour la Ville de Québec», dit la municipalité. Les municipalités d'Amqui, de Chandler et de Saint-Basile-le-Grand se sont aussi prononcées pour la consigne.

Vous trouverez la pétition demandant la consigne sur les bouteilles de vin de la SAQ à cette adresse : www.assnat.qc.ca

 

Finalement, à la fin de la période de signature de la pétition, 14 983 personnes l'avaient signée.
 

Pour en savoir plus:

Mormoreto 2011

Des arômes de crème. Une jolie bouche crémeuse aussi.
C'est assez gros, jeune et assez costaud.
Une finale un peu pâteuse.
Des participants à la dégustation l'ont trouvé trop boisé.
Meilleur le lendemain, toutefois le surlendemain, le bois dépasse beaucoup.
Est-ce qu'il digèrera son bois?
Un vin pour Américains, comme on dit!
Du producteur Fescobaldi, Castello di Nipozzano.
Assemblage bordelais: cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et petit verdot.
Alc. 14,5 %.
En ligne et dans 71 magasins.

2 étoiles
Prix: 
63,75 $

Hausse des ventes de vin de 54 % en Outaouais

Les ventes de vin en valeur ont connu une hausse de 54 % en cinq ans de 2006 à 2011 dans l'Outaouais.

Pendant, ce temps, à Montréal, ce fut une hausse de 16 %.

Ce sont les chiffres publiés hier dans le site Argent, sous la plume de Jean-Sébastien Marsan qui écrit que ce sont «des chiffres de ventes obtenus par Argent après une année et demie de démarches devant la Commission d’accès à l’information.»

Sur la Côte-Nord les ventes de vin ont aussi progressé de 54 %, et en Abitibi-Témiscamingue ce fut 53 %.

Montréal (16 %) et Laval (26 %) ont connu les hausses les plus faibles.

Pourquoi les ventes sont plus fortes dans les régions les plus à l'est et à l'ouest de la province?
Pourquoi plus faibles dans la région de Montréal?

Pourquoi la SAQ était-elle réticente à donner ces chiffres?

_______
Sources:
SAQ : les ventes en région en pleine expansion
et
Ventes de la SAQ en région : le souci de mieux boire, Jean-Sébastien Marsan / Argent, 13 février 2015

Véronique Rivest ne se représente pas au mondial des sommeliers

Véronique RivestNotre championne nationale, Véronique Rivest, fait une pause dans sa course aux concours.

Après avoir obtenu une deuxième place au concours des meilleurs sommeliers du monde, Véronique a décidé de consacrer les prochaines années à son nouveau bar à vin Soif, ouvert en septembre à Gatineau.

Elle ne sera donc pas au Mondial 2016. «Je n'ai pas assez de temps pour me préparer. J'estime que j'en aurais pour au moins deux ans de préparation intense. Et Soif n'est pas un projet d'un an. J'ai besoin de m'y consacrer de façon intense pour deux ou trois ans afin d'assurer son succès à long terme.»

La deuxième meilleure sommelière du monde ajoute: «On verra pour 2019!»
 
Véronique Rivest ne se représente donc pas non plus au concours du meilleur sommelier du Canada, étape nécessaire pour accéder au concours mondial.
 
Ce concours du meilleur sommelier du Canada se tiendra à Toronto les 7 et 8 mars.
 
Les candidats sont Élyse Lambert du Ritz Carlton de Montréal; Bertrand Eichel du 357c à Montréal; Carl Villeneuve Lepage du Toqué de Montréal; Robert Noël du Déjà Bu de Caraquet; Steven Robinson de l'Atelier d'Ottawa; William Predhomme de Toronto; Jason Yamasaki de Vancouver et Sean Dolenuck de Winnipeg.

Le vainqueur représentera le Canada au Concours du meilleur sommelier du monde en Argentine au printemps 2016. Il pourra aussi, entre temps, se présenter au Concours du meilleur sommelier des Amériques au Chili en avril prochain.

Plus de détails sur le concours du meilleur sommelier du Canada dans le site de l'Association canadienne des sommeliers professionnels.

Pieropan Calvarino 2012

Un vin blanc de garde.
Aromatique, minéral, bien sec, un peu sévère en jeunesse.
Des arômes de fleurs et de pêche.
Une belle tension en bouche.
Servez-le à 11-13 degrés ou laissez-le se réchauffer dans le verre.
Il n'en reste que dans 17 succursales, dont 6 succursales indiquent 1 bouteille (Bonne chance! C'est la bouteille mystère qu'on ne retrouve presque jamais!).
Le 2013, encore meilleur, devrait arriver bientôt.

3.5 étoiles
Prix: 
26,30 $

Pieropan Soave Classico 2013

De beaux arômes floraux.
Laissez réchauffer, il sera encore plus aromatique.
La bouche est sur un fruité frais et assez riche.
Le fruité est en parfait équilibre avec l'acidité.
Une note minérale, salée appelle les huîtres.
Coule très bien en bouche. Belle persistance.
Garganega à 85 % et trebbiano di soave à 15 % sur sol volcanique.
Récolte manuelle. Vieilli en cuves de ciment vitrifiées, pas de bois.

En ligne et dans 119 magasins.

La cuvée Calvarino 2012 du même producteur est encore meilleure, mais il en reste très peu dans le réseau. Le Calvarino 2013, qui se surpasse encore devrait arriver bientôt.

3 étoiles
Prix: 
19,20 $

Bailly-Lapierre, Crémant de Bourgogne Brut

Une belle mousse et de belles bulles fines sur la langue.
Le vin est rond, savoureux, assez gras tout en étant plutôt sec.
Il a de belles saveurs de pomme, de pêche et de beurre. Une note calcaire et minérale.
Une certaine complexité même.
Les bulles ne sont pas agressives.
Juteux.
Ne le servez pas trop froid.
Pinot noir à 100 %. Vendanges manuelles, caisses de 45 kg.
À servir à l'apéritif, avec des plats légers, les fromages et les desserts.
Dans 58 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,95 $

El Vinculo crianza 2009

Un vin mou et pâteux à forte odeur de planche de bois neuf.

0.5 étoiles
Prix: 
26,30 $

Arrivages — Février (2) 2015

Isa Les Chemins de Bassac vin de pays de Thongue (Bio) 11200411  17,85 $
Roussanne Luis Felipe Edwards Gran Reserva Colchagua 2012 11948622 18,05$
La Syrah Jean-Luc Boulay 2012 (Bio)  12473585 19,85 $

Alicante Bouschet Casa Ermelinda Freitas  2010  12455627  21,80 $
Tragugnano Sergio Mottura Orvieto  2013 (Bio)  11660830  2013 22 $
Bianco Maggiore Cantine Rallo  2012 (Bio)  12476989  23,35 $
La Chapelle de Romanin Les Baux de Provence 2011 (Bio)  914515 25,45 $
Domaine Patrick Baudouin Effusion Anjou (Bio) 2013  11909498 28,95 $

Gratavinum 2 Pi R Priorat 2009 (Bio)  11307163  30,25 $
Assyrtiko Cuvée no.15 Hatzidakis Santorini 2013  (Bio)   11901189  35 $

Allion 2011 12481121 95 $

Brochet, Fié Gris 2012

Il est étonnant que nous n'ayons qu'un seul vin de Frédéric Brochet ici à la SAQ!
C'est fait de sauvignon gris (un raisin rose).
C'est dans une bouteille originale, munie d'une capsule à vis.
Très floral, fleur blanche. Très belle bouche, précise, ample, fruitée et florale. 
Belle finale sur le fruit.
Délicieux!
Alc. 13 %
Il en reste très peu dans le réseau, les 50 caisses se sont écoulées assez rapidement.
La maison s'appelle Ampelidae (voir vidéo)

Frédéric Brochet est l'auteur de l'étude LA DÉGUSTATION, Étude des représentations des objets chimiques dans le champ de la conscience. PDF

3 étoiles
Prix: 
23,25 $

Jean Paul Brun Terres Dorées Fleurie 2012

Un beaujolais aux arômes de crème, de petits fruits et de cuir.
C'est d'un fruité très épicé et fin sur une belle texture lisse.
C'est juteux et très long.
La finale est sur les petits fruits et la muscade.
Cépage gamay. Récolte manuelle.
Fleurie est l'un des dix crus du Beaujolais.
Alc. 12 %
En ligne et dans 78 magasins.

3 étoiles
Prix: 
27,65 $

Saint-Amour, Coquard 2013

Oui, c'est facile... des petits coeurs pour la Saint-Valentin!
Saint-Amour est un des dix crus du Beaujolais.
Ce saint-amour de la maison Coquard est léger et délicieux dans cette version 2013.
Il a de belles saveurs de petits fruits. C'est juteux. Les tanins sont fins. Le fruit est acidulé (canneberge) et un peu suret. La finale est épicée et persistante.
C'est léger et rafraîchissant.
Cépage gamay, récolte manuelle.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 99 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
23,65 $

Laurens, Clos des Demoiselles 2011

Crémant de Limoux
Un bouquet agréable et invitant de fruits jaunes.
Belle bouche, ample, fruitée. Les bulles sont fines sur la langue.
Jolie finale sur les fruits confits.
Savoureux.

Produit par un Champenois à Limoux, Michel Dervin.
Chardonnay 60 %, chenin 25 % et pinot noir 15 %. Cueillette manuelle en cagettes.
Méthode champenoise.

Alc. 12 %.

Le site saq.com dit que c'est une blanquette, mais c'est plutôt un crémant.
Dans 119 magasins.

   D'autres bulles pour la Saint-Valentin... ici  vinquebec.com/mousseux

3 étoiles
Prix: 
23,25 $ à la SAQ | 11 €

Gerard Bertrand, Grand Terroir La Clape 2011

Un très beau vin au fruité aromatique et légèrement épicé.
Il a de belles saveurs de fruits sur une note de fines herbes, de garrigue.
Sa texture est lisse, ses tanins sont fins. Le tout coule bien en bouche.
La finale est bien épicée et rappelle la réglisse et les petits fruits rouges.

AOC Coteau du Languedoc La Clape
Syrah, grenache et mourvèdre.
Alc. 14 %.
Servir à 16-17 degrés.

En ligne et dans 53 magasins.

Voir le beau texte La Clape, la vigne face à la mer, de Bernard Burtschy dans Figaro vins.

3 étoiles
Prix: 
19,80 $

Poggio ai Ginepri 2012

Un très beau vin italien qui a de la mâche.
C'est ample et vif sur un joli fruité.
Un vin sérieux. De belle qualité.
Très long finale savoureuse.
Cabernet sauvignon, syrah, merlot et petit verdot.
Alc. 13,5 %.
Fait en collaboration avec la maison Antinori.
Tenuta Argentiera, région de Bolgheri à l'ouest de la Toscane.
En ligne et dans 162 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,20 $

La Bravoure de la Tour Carnet 2010

Un nez profond, de très beaux arômes de fruits noirs.
Opaque. Costaud. Bourré de beaux tanins.

De la mâche. Une belle présence riche en bouche.
Très persistant.

Pour quelques années de cave.
Un vin de Bernard Magrez. Merlot 55 % et cabernet sauvignon.
Dans 97 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
34,75 $

Fleur de Pédesclaux 2010

Un vin savoureux, gras et ample.
Tout d'une pièce, carré et bien costaud.
Un vin de garde.
Déjà délicieux et un bon candidat pour quelques années de cave.
Cabernet sauvignon, merlot et un peu de cabernet franc.
En ligne et dans 113 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
42,25 $

Moulins de Citran 2005

Un vin mature à la belle bouche fruitée sur de jolies saveurs de pruneau.
Les tanins sont fins. Le vin est souple et léger. La finale est moyennement longue.
Un bordeaux original.
Cabernet sauvignon et merlot.
Dans 150 magasins.

Producteur: Château Citran

3 étoiles
Prix: 
29,80 $

Saint-Joseph, Clos Cuminaille, Pierre Gaillard 2012

Un très beau saint-joseph, souple, fin et élégant.
Les arômes de petits fruits sont envoutants.
La texture est élégante sur de petits tanins très fins.
Un fruité net et droit sur une fine tension.
Une longue finale sur les petits fruits.
Pas costaud, mais vraiment fin.
Récolte manuelle. 3 ha. 100 % syrah. 18, mois en barriques de chêne, 100 % neuves.
Alc. 12 %.

Dans 27 magasins.

4 étoiles
Prix: 
42,25 $

Bourgogne aligoté Jaffelin 2013

Un aligoté floral, aux belles saveurs de pêche sur une note minérale.
C'est d'un fruité fin et sec. C'est délicat. D'une belle fraicheur et très agréable à boire.
Assez long.
Digeste.
Capsule à vis. Cépage: aligoté.
Alc. 12 %.
Seulement dans les SAQ Dépôt.

3 étoiles
Prix: 
17,90 $

Château Montelena Zinfandel, Napa 2011

Un zinfandel atypique.
Il est très pâle. Il a de petites saveurs de jus de fruit sur une note végétale.
Un peu d'amertume, fruité acidulé, un peu de vanille. Coulant, simple et léger.
Bon, mais étonnant pour un zinfandel!

2 étoiles
Prix: 
47,25 $

Le goût du vin et la science

Un texte à lire :

«Goût du vin : Les 12 questions que se pose la science»
Signé Axel Marchal, dans la Revue du vin de France.

En voici des extraits:
Une odeur peut accentuer la sensation sucrée d'un vin.
 
«Par exemple, il a été montré que l’ajout d’un arôme de framboise, lui-même complètement insipide, à une solution de sucre en augmente nettement l’intensité sucrée.»
 
«Si l’élaboration du vin relève davantage de l’artisanat, c’est bien sa dégustation qui le fait entrer dans le domaine artistique, en révélant sa subtilité et sa complexité. Les critères de la beauté du vin évoluent ainsi avec l’expérience du dégustateur.»
 
«le poivron vert, le pruneau, la cire ou la sueur de cheval, sont considérés comme des défauts car ils possèdent un caractère banal en uniformisant l’expression aromatique des vins.»
 
«Or, un grand vin constitue une forme d’idéal esthétique, c’est l’expression originale et inimitable d’un lieu et cette expression doit être reconnaissable entre toutes.»
 
«La qualité d’un vin ne dépend donc pas uniquement de ses propriétés gustatives. Son image aux yeux des amateurs concourt aussi à sa valeur.»
 
Un texte à lire aujourd'hui Goût du vin : Les 12 questions que se pose la science, dans la Revue du vin de France. C'est signé Axel Marchal.
M. Marchal est l'auteur de l'étude sur le goût sucré des vins secs.

Quinta do Minho, Vinho Verde, Loureiro 2013

Aromatique, floral, fin, un léger perlant sur la langue.
Un vinho verde original, très différent des autres. Pas de bulles.
C'est d'un fruité savoureux. C'est sec, assez ample. Persistant.
Un très beau vin blanc du Portugal de grande qualité.
Appellation vinho verde (se prononce vigno-ver-de et non verdé comme en espagnol); producteur Minho (Migneault); cépage loureiro.

Alc. 11,5 %
En ligne et dans 45 magasins.
Commenté aussi en juillet dernier

3 étoiles
Prix: 
15,30 $

Des Soave Pieropan : vins de garde

De magnifiques Soave 1989, 1992, 1995 et 1996.

Comment des vins blancs peuvent-ils vieillir si longtemps et devenir si beaux. Des vins de l'appellation Soave.

Pourtant, je lis sur Wikepedia que le soave «se conserve de deux à trois ans en cave.»
Dans le Nouveau guide des vins d'Italie de Jacques Orhon, nous lisons «durée de conservation de 1 à 4 ans.»

De 2015 à 1996 et même 1989, on est bien au-delà de ces limites!
Nous sommes donc ici en face de vins d'exception: de vins de la maison Pieropan.

Andrea Pieropan de la maison éponyme est venu en Outaouais présenter ses vins à des sommeliers de la région à l'invitation de la grande sommelière Véronique Rivest. Ça s'est passé au bar à vin de Véronique qui porte le nom de «Soif».

Pieropan est une maison de Soave qui existe depuis trois générations. Ils produisent des vins dans la zone de Soave Classico.

En blanc, ils ont le Soave Classico de basse, (dont je parlerai plus loin); puis deux vignobles très différents Calvarino et La Rocca; un rouge Valpolicelle nommé Ruberpan (dont j'ai déjà parlé et sur lequel je reviendrai); et un amarone que je mentionnerai à la fin de cet article.

Crémant du Jura blanc brut, André et Mireille Tissot

Il ne faut pas oublier notre tradition (nouvelle) de bulles du vendredi!
 
Beaucoup de mousse, peu de bulles dans ce crémant du Jura de Stéphane Tissot.
Les bulles sont petites et légèrement perceptibles sur la langue.
Le vin est jaune et a des saveurs oxydatives rappelant le jus de pomme et le fromage Comté. Il est d'ailleurs délicieux avec le  fromage JuraFlore.
Très sec, meilleur le lendemain, laissez-le se réchauffer à 10-12 degrés. Finale rafraîchissante.
 50% chardonnay, 40% pinot noir, 5% poulsard, 5% trousseau, cultivés en biodynamie.
Alc. 12,5 %.
Dans 59 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
25,65 $

Apportez son vin chez Saint-Hubert et ailleurs

La chaîne de restaurants de poulet Saint-Hubert demande au gouvernement de permettre aux clients d'apporter leur vin dans ses établissements. Les dirigeants de la chaîne demandent ainsi d'avoir un permis mixte qui permettrait aux restaurateurs de vendre du vin tout en autorisant les clients à apporter leur vin acheté à la SAQ ou au dépanneur s'ils le désirent.

Ce type de permis existe en Ontario.
Actuellement au Québec, on peut faire l'un ou l'autre, mais pas les deux.

La chaîne de restaurants Normandin, active dans la région de Québec, emboîte le pas et demande la même chose.

La concurrence est vive dans le monde de la restauration qui cherche à attirer des consommateurs économes.

L'idée est bonne. Le groupe Saint-Hubert dit qu'il est en affaire pour vendre du poulet et non du vin et ce permis attirerait plus de clients ce qui leur permettrait de vendre ainsi plus de poulet. C'est logique.

Ils concurrenceraient ainsi les restaurants des chaînes Casa Grèque et Vieux Duluth.

La direction de l'Association des restaurateurs du Québec s'est tout de suite prononcée contre affirmant que cela bouleverserait le marché. Le directeur Francois Meunier dit craindre que le mouvement s'étende et que des gens se présentent aux portes des grands restaurants «avec un sac brun à tout bout de champ.»

Les restaurants type Apporter votre vin ou l'acheter sur place sont deux modèles d'affaires différents. Les restaurants traditionnels font une bonne partie de leurs revenus grâce au vin. Donc, ils maintiennent les prix des plats le plus bas possible et haussent le plus possible les prix des vins. Par contre, pour les Apportez votre vin, les seuls bénéfices sont sur la nourriture. Donc, ils doivent hausser le prix des plats pour faire un bénéfice.

Un permis mixte exigerait des restaurateurs de jauger, d'équilibrer, leurs échelles de prix différemment.

Toutefois, il est évident que la tendance est là. C'est ce que le consommateur demande. De plus, ceci encouragerait les amateurs de vins à aller plus souvent au restaurant.

En Ontario, il y a ce permis mixte. Mais il est peu utilisé. On y boit moins de vin au restaurant qu'au Québec. De plus, les restaurateurs qui l'utilisent imposent des frais de bouchon de 10 à 20 $ et des restrictions; du genre: seulement les mardis soirs.

Cependant, le marché québécois est totalement différent. Les consommateurs d'ici aiment prendre du vin en mangeant, surtout au restaurant. Alors...

Le point de vue des serveurs? Certains craignent une baisse des pourboires; d'autres espèrent un retour d'une clientèle plus nombreuse.

Alzipratu Fiumeseccu 2013

Covin de la semaine !
Il y a des semaines où je ne nomme pas de vin de la semaine. Cette semaine, je vais en nommer deux.
 
Nez intéressant de cerise noire et de framboise, assez profond.
Belle bouche vineuse, au fruité épicé. C'est droit, ferme, serré et juteux.
Une certaine tension. Du corps. Tanins bien intégrés. Belle finale sur des saveurs rappelant la cannelle. 
Un vin qui a une belle attitude. 
Pas de bois, levures indigènes,
Fumure de matière organique uniquement.
Cépages: nielluccu (sangiovese), sciacarellu (craquant) et grenache.
Domaine d'Alzipratu. Corse Calvi.
Bouteille syndicale Uva Corse.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 68 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
21,95 $

Naoussa, Dom. Thymiopoulos, Jeunes vignes de Xynomavro 2012

Pale très léger, peu tannique pour un vin fait du cépage xinomavro. Belles flaveurs de cerise et de framboise.
Note d'épices. Coulant, légèrement crémeux et juteux. Tanins très fins. Bien agréable. Il se laisse boire.
Appellation Naoussa. Culture en biodynamie.
Fermentation avec levures naturelles, mise en bouteille sans collage, ni filtration. pas de bois.
Alc. 13,5 %.
Dans 37 magasins.
3 étoiles
Prix: 
18,65 $
Syndiquer le contenu