Le vin — Bien dans son assiette


L'émission Bien dans son assiette de la radio de Radio-Canada nous présente chaque semaine des reportages sur le vin. Ça se fait avec les sommeliers Robert Plamondon, Véronique Rivest et Jean-François Demers, ainsi qu'avec des vignerons, des journalistes et d'autres spécialistes. Ça va du sauvignon au bio, en passant par le champagne, la chimie, la taille, le vin de glace et le terroir.

Ces reportages audio peuvent être écoutés en ligne. J'ai fouillé dans les archives de l'émission et je retranscris ici les titres et les textes de présentations de ces reportages sur le vin et ses produits connexes. Les reportages font environ 11 minutes.

Cette page est mise à jour régulièrement.
Bonne écoute!

La relation amour-haine des Québécois avec l'alcool
Entrevue avec l'auteur Normand Cazelais sur le livre Boire et déboires
6 novembre

Le processus d'achat des vins d'importation privée avec Robert Plamondon
30 octobre

Les huîtres : mode d'emploi  Accords huîtres, vins et bières
23 octobre

Cum Laude 2010

Un beau vin de Toscane à la texture assez serrée, sur un fruité légèrement chocolaté. Tendu, assez vif, fruité. Bien agréable. Bien long.
Alc 14,5 %, mais n'y parait pas. 
Igt de Toscane, supertoscan, maison Banfi.
Cabernet sauvignon (30%), merlot (30%), sangiovese (25%), syrah (15%).
En ligne et dans 46 magasins.
3 étoiles
Prix: 
30,25 $

Barton et Guestier, Côtes du Rhône, Les Galets 2013

L'étiquette affiche syrah et grenache.
Un nouveau produit.
Bien aromatique, petits fruits et épices fines, même chose en bouche.
Juteux, coulant, peu tannique, belle vivacité. Finale longue et élégante avec une note d'épices. 
Digeste.
Alc. 13 %.

Réduit à 14,36 $ jusqu'au 8 novembre. Apportez une cenne noire!
Étrangement, plusieurs produits sont réduits à des prix impairs cette semaine. Des vins à 9,18 $; 11,93 $; 15,03 $... Si vous voulez en profiter pour vous débarrasser de vos cennes noires. Sinon la SAQ me dit que le prix «sera arrondi à l’avantage du client.»

Un très bon vin, d'un très bon rapport qualité-prix.
Dans 180 magasins.

3 étoiles
Prix: 
15,95 $ à la SAQ | Réduit de 1,59 à 14,36 $ jusqu'au 8 novembre.

Poggibano 2010

Tenuta Perolla, de la région de Maremme en Toscane. Du groupe San Felice.
Arômes de fruits noirs. Attaque sur le fruit, puis belle présence tannique et une finale veloutée.  Du costaud.
Corsé, ample, il laisse une belle impression en bouche.
Il serait intéressant d'en mettre quelques bouteilles en cave et de voir ce que cela donnera d'ici trois à cinq ans.
Merlot à 60 % et cabernet sauvignon. Treize mois en barriques françaises.
Poggibano est un vignoble de 2,5 hectares sur le domaine Perolla.
Acidité 5,2 g/l. Sucre 2,4 g/l.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 48 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,10 $

Comment la SAQ fait disparaître des vins de moins de 15 $

Le nombre de vins à moins de 15 $ ne représente plus que 6 % de l'offre de la SAQ, alors que c'était 15 % il y a 5 ans.

Comment en est-on rendu là?
Les gens des relations publiques de la société d'État disent que c'est à cause de l'inflation et des taxes. Pourtant, l'inflation est minime et les taxes n'ont été haussées que de quelques 25 cents. La chef des relations publiques de la SAQ a même déjà laissé entendre que c'était parce que les Québécois voulaient des vins plus chers!

Ce n'est pas suffisant pour expliquer la chute du nombre de vins de moins de 15 $ au répertoire de la SAQ. Rappelons-le, les «petits vins» c'est 6 % du répertoire qui rapportent 58 % des ventes de la SAQ.

Alors comment on fait pour éliminer les vins de moins de 15 $?
La réponse est simple: on fait comme on a fait pour éliminer les vins à moins de 10 $.

Objectifs plus élevés pour les petits
Plusieurs stratagèmes sont employés. Je vais en mentionner deux ici. Le premier consiste à fixer des objectifs de vente plus élevés pour les vins moins chers.

Vin Alberta Québec

On a beaucoup comparé les prix des vins en Alberta et au Québec au cours de cette année dans les médias québécois.
En mai dernier, un journaliste du Journal de Québec, Pierre Couture, va faire une tournée en Alberta et nous rapporte que le vin y est moins cher, quelquefois 50 % moins cher.

Lundi, c'est une employée de la SAQ qui va y faire un tour et nous dit que certains vins y sont plus chers et d'autres moins chers.

Mais pourquoi se comparer avec l'Alberta? Pourquoi pas le Dahomey, le New Hampshire ou la Belgique?

Si l'on regarde les chiffres de Statistique Canada, l'Albertain dépense en gros le même montant que le Québécois pour l'alcool. Mais il y a alcool et alcool. Pour la bière, on est pareil. Nous dépensons 330 $ par année en bière. Mais pour le vin c'est bien différent. Le Québécois y consacre 339 $; pendant que l'Albertain dépense 193 $. Par contre, ce dernier dépense le double du Québécois en spiritueux.

Ventes de boissons alcoolisées par habitant de 15 ans et plu
pour l'exercice se terminant le 31 mars 2013
(millions de dollars)
  Bière Vin Spiritueux Total
Québec 337 339 104 780
Alberta 332 193 235 761

www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140410/dq140410a-fra.htm

Maintenant, les prix
Si l'on étudie le tableau 183-0015 de Statistique Canada, intitulé Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools, des producteurs de vins et des brasseries, selon la valeur et le volume, exercices financiers se terminant le 31 mars, et qu'on y extrait les chiffres concernant les ventes de vin en volume et en valeur pour l'Alberta et le Québec, on obtient le tableau suivant.

Ventes vin
Millions litres et dollars (2013)
  Alberta Québec
Litres 58 159
Dollars 614 2320
Prix moyen au litre de vin
10,58$
14,59$

On constate qu'il se vent trois fois moins de vin en Alberta qu'au Québec: 58 millions de litres contre 159 millions au Québec. L'Albertain n'a pas la réputation de s'ouvrir un petit rosé de Provence le vendredi soir, mais plutôt de se prendre une bonne Bud! En dollars, c'est 614 millions en Alberta et 2,3 milliards au Québec.

Ce qui nous donne un prix moyen au litre de vin de 10,50 $ en Alberta et de 14,50 $ au Québec.
Donc, le vin est en moyenne 38 % plus cher au Québec qu'en Alberta.

Le document de l'employée de la SAQ, diffusé sur le site de la CSN, nous apprend toutefois que les prix sont plus élevés dans les localités touristiques de l'Alberta et que plusieurs employés ne connaissent pas beaucoup le vin.

Revenons maintenant à Statisque Canada qui nous apprend que les ventes de vins en Alberta en volume ont augmenté de 36 % de 2009 à 2013. Au Québec, ce fut 12 %; soit trois fois moins.

En terminant, dans la vidéo de la CSN-SAQ, ils nous disent que si nous perdons la SAQ, nous perdrons sa marge de profit de 1 milliard. Ce qui est totalement faux. En effet, ils omettent de mentionner que l'Alberta n'a pas abandonné sa majoration en privatisant sa société d'État et que la province fait maintenant plus d'argent qu'avant en ne vendant plus d'alcool! (Il y avait 208 succursales en 1993 qui rapportaient 400 millions $ au gouvernement; mainrtenant c'est 1340 magasins privées qui rapporte 729 millions à la province).

_____

De l'alcool à prix imbattable, Journal de Québec, Pierre Couture, 27 mai 2004
Rouges et blancs au pays de l'or noir, SEMB SAQ CSN Vidéo de 14 minutes, 3 novembre 2014
Contrôle et vente des boissons alcoolisées, pour l'exercice se terminant le 31 mars 2013, Statistique Canada, 10 avril 2014
Privatiser la SAQ ne servirait ni l’État ni ses citoyens, dit la CSN, Le Devoir, 4 novembre.

La proportion de vins à moins de 15 $ est passée de 15 % à 6 %

La proportion de vins à moins de 10 dollars diminue constamment sur les rayons de la Société des alcools du Québec.

En 2009, sur les 6920 vins de la SAQ, 1040, soit 15 % étaient à moins de 15 $.
En 2012, cette proportion est tombée à 10 %.
En 2013, ça baisse à 8 %.
Aujourd'hui, la proportion de vins à moins de 15 $ n'est plus que de 6 %.
En 5 ans, nous avons perdu la moitié des vins de bon prix. On est passé de 1040 à 522.
La proportion de vins à moins de 15 $ est tombée de 15 % à 6 % au répertoire de la SAQ.

Nombre de vins sur les rayons SAQ
(Vins tranquilles au format de 750 ml)

Mars 2009
Nov 2012
Nov 2013
Nov 2014
-15 $ 1040 902 641 522
15 $ et +
5920 7357 7319 7735
total 6960 8259 7960 8257
 % - 15 $ 15 %
10 %
8 %
6 %
  @vinquebec.com

Comment en est-on rendu là?
Pourtant, de l'aveu même du nouveau président de la SAQ, en commission parlementaire, ces vins de moins de 15 $ représentent 57 % des ventes de la SAQ.

Les dirigeants de la SAQ semblent toutefois entendre la critique et réagir.
Alors qu'en mars dernier, sur les 83 nouveaux vins, seulement 5 étaient à moins de 15 $, soit 6 % de l'arrivage.

Aujourd'hui, sur les 74 nouveautés 23 sont à moins de 15 $; soit 31 %. Ils sont dans la section des produits courants.

Il semble donc que les dirigeants du monopole veulent maintenant acquérir des vins moins chers, afin de ralentir cette chutte de l'offre de vins à prix raisonnable!

 

Des Québécois envahissent la LCBO

Sur l'heure du midi, il y aura beaucoup de Québécois à la succursale de la LCBO de la rue Rideau à Ottawa.

 

En effet, 250 amateurs de vin de la région de Québec débarqueront dans le stationnement de la succursale principale de la société des alcools de l'Ontario à Ottawa.

 

Un animateur de la station de radio FM93 à Québec a nolisé 5 autobus pour amener des Québécois magasiner à Ottawa en guide de protestation contre les hausses continuelles de prix des vins au Québec et la réduction graduelle des vins à bon prix à la SAQ.

 

L'animateur radiophonique Sylvain Bouchard a baptisé cette opération «les vendanges des cols rouges». Il dit qu'il a 500 candidats à ce voyage, mais seulement 5 autobus.

Terroir Grinou, tradition, sauvignon blanc sémillon 2013

Alc. 10 %.
Ce vin affiche un taux d'alcool de 10 %.
On peut craindre que ce soit un vin légèrement sucré, mais non, c'est bien indiqué «sec» sur l'étiquette.
Comment font-ils? Des oenologues m'ont dit qu'ils leur étaient maintenant impossible de faire du bon vin en bas de 13 % d'alcool.
Pourtant celui-ci est bien bon!
Il a de beaux arômes de sauvignon (pamplemousse) dans être trop végétal. C'est floral, invitant. En bouche, on a la vivacité du sauvignon et la rondeur du sémillon. C'est sec, fin et vif.
En plus, capsule à vis et bio.
Il a bien accompagné les huîtres. (Essayez les délicates Raspberry Point de l'île du Prince-Edouard.)
Assemblage sauvignon et sémillon.
Château Grinou, Dordogne.
L'étiquette de ce vin ne mentionne pas d'appellation. Le vignoble est pourtant dans l'aire d'appellation Bergerac, mais le cahier des charges exige que le vin fasse 10,5 degrés d'alcool au minimum.
Dans 43 magasins.

À propos des huîtres, écoutez le beau reportage de l'émission Bien dans son assiette de Radio-Canada Les huitres comment les choisir et comment les déguster.

2.5 étoiles
Prix: 
17,15 $

Lambrusco, Monte delle Vigne 2013

Un mousseux rouge opaque!
Un mousseux bien tannique!
Oui, c'est surprenant, vous allez étonner vos amis et les faire sortir complètement de leur zone de confort. Certains vont même crier. 
Ne le servez pas trop froid, mais plutôt autour de 8-10 degrés, sinon il sera astringent, car il est d'une acidité bien vive qui accentue l'effet tannique. Certains producteurs recommandent même de servir le lambrusco entre 12 et 14 C.
C'est ample, très fruité (bleuet et jus de raisin frais), les bulles, le fruit et les tanins donnent une très belle présence en bouche. C'est sec, acidulé et mordant. La mousse est violette! Personne ne restera indifférent. Vous pouvez le servir dans une flute, un verre à vin ou encore un petit bol.
Cépage lambrusco, vendangé à la main. Méthode Charmat, cuve close. Région Émilie-Romagne.
En apéritif, avec les entrées, saucisses, jambons, porc.
Alc. 11,5 %
Dans seulement 18 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
18,05 $
Syndiquer le contenu