Vincor est acheté par Constellation

Le principal producteur de vin canadien Vincor est vendu à Constellation Brands, une entreprise américaine spécialisée dans les alcools.

La transaction est évaluée à 1,5 milliard de dollars canadiens.

Constellation reprendra la dette de Vincor qui s'élève à 250 millions de dollars.

Les deux sociétés ont conclu dimanche un accord qui a reçu le feu vert des deux conseils d'administration.

Constellation avait offert 31 $ par action en septembre puis relevé son offre à 35 $ dollars en décembre.

Vincor a été fondée en 1874 sous le nom de Niagara Falls Co.

Secco-Bertani, Valpolicella 2002, LCBO

La belle étiquette noire facile à reconnaître. Je bois ce vin depuis plus de 30 ans, et encore avec plaisirs. Il est toujours aussi bien fait et aussi succulent avec ses saveurs de fruits noirs, de pruneaux et de cuir. Les tanins sont serrés, le vin est charnu et assez long. Dans les années 1870, Gaetano Bertani a été le premier a réutiliser la technique antique du ripasso. Je vous suggère de le passer en carafe pour amplifier ses saveurs. Cépages :Corvina Veronese 70 %, Rondinella 25 % et Molinara 5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
13,80 $ - SAQ 16,50 $

Cono Sur pinot noir 2004

À l’ouverture, le vin dégage des odeurs étranges. Est-ce que ce serait dû au bouchon synthétique? Un nez végétal [comme dans beaucoup de vins chiliens] et des odeurs d’échalotes brûlées. Ce n’est pas mauvais, mais bizarre. À l’aération, ça s’atténue un peu. On a de petits fruits en bouche, sur des tanins pétillants, des saveurs de bonbons à la cannelle. Le vin était meilleur après trois jours au réfrigérateur et faisait apparaître des saveurs de cerises écrasées un peu sucrées.

2 étoiles
Prix: 
17,00 $

Yattarna 2002 chardonnay Penfolds, Australie

Un chardonnay très floral, à l’acidité vive et mordante et aux saveurs persistantes.

3 étoiles
Prix: 
91,00 $

Carrick Pinot noir 2003 Central Otago Nouvelle-Zélande

Un beau pinot aux accents de fruits chauffés et de caramel. Une certaine sucrosité en attaque. Les saveurs de fruits chauffés, presque brûlées, reviennent en bouche. Une bonne présence d’alcool [14 %]. Un beau jus de fruits, un vin costaud et épicé. Une finale brûlé. C’est un pinot différent et plaisant.

3 étoiles
Prix: 
54,00 $

Igneus FA 206, 2001, Priorat

Des arômes de noix et de fumée. Un vin assez discret. Il a des saveurs de craie en bouche. On dirait que le taux d’acidité est trop faible. Plutôt unidimensionnel. Il n’a rien d’espagnol. Il se vend 12 euros en Europe et 16 $US aux États-Unis. Il est trop cher ici. C'est le deuxième vin de la maison Mas Igneus qui produit le FA 112 à 28 € qui a belle réputation. Cépages du FA 206 : 80% Garnatxa, 20% Carinyena

Prix: 
33,00 $

Château Bujan 2003, Côtes de Bourg

Plusieurs des 550 viticulteurs de Côtes-de-Bourg essaient depuis plusieurs années d’améliorer leur réputation et de percer le marché international. Cette appellation de la rive droite de la Dordogne n’a pas la célébrité des autres AOC de Bordeaux ce qui fait que les prix sont maintenus à des niveaux acceptables. Ce vin composé à 70 % de merlot dégage des arômes de beau boisé et de fumé. Les tanins sont assez souples ce qui fait qu’il se boit facilement. Le vin est suave, parfumé et se termine sur des saveurs de café brun. Il est déjà prêt à boire. Mais j’aimerais le goûter dans quelques années.

Pour en savoir plus sur les vins de cette région, consultez le site cotes-de-bourg.com.

3 étoiles
Prix: 
22,00 $

Osoyoos Larose 2003, Colombie Britannique

Après une version 2002 astringente, le producteur canadien revient à un vin plus équilibré. Bien sûr, il y a là beaucoup de tanins, mais ils sont de qualité et contrairement au précédent, le vin est buvable. Il a un beau fruité, une certaine sucrosité en bouche, des saveurs de noix de coco. Il est crayeux et un peu pâteux. Le boisé est assez judicieux. Il serait intéressant de le laisser vieillir et de voir ce que ça donnera. Ce n’est que le troisième millésime de ce vin fait au sud de la vallée d’Okanagan. Le premier millésime, le 2001, avait suscité beaucoup de curiosité et des éloges. Le cépage principal est le merlot [75 %].

2.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

En Ontario le 1er avril 2006

Voici quelques vins qui feront leur apparition sur les tablettes de la section Vintages de la LCBO. Il y a là quelques bouteilles qui représentent un bon rapport qualité-prix.

Fonterutoli chianti classico 2003, 25 $
Un vin noir aux belles saveurs de goudron. Une attaque. Un vin riche et opulent, très plaisant et de belle longueur.
Ce vin est disponible au même prix à la SAQ 856484.

Ruffino Oro Riserva Ducale 2001, 45 $
Opaque, noir. Un vin opulent, bel équilibre. Une masse de fruits bien soutenue par des tanins bien fermes. Très long. Lui aussi est au même prix à la SAQ 10254063.

Des copeaux de bois dans le vin

Le gouvernement français veut permettre l’utilisation des copeaux de bois pour améliorer les vins.

C’est une technique qui est employée partout dans le monde. Toutefois, en France, on s’y est toujours opposé.

Face aux pressions de certains producteurs qui ont de la difficulté à concurrencer les vins du Nouveau Monde, les pouvoirs publics de l’hexagone veulent assouplir les règles de production de vin.

En France, tout est réglementé et particulièrement la production de vin, considérée comme patrimoine national.

Toutefois, depuis quelques années, la France perd du terrain sur le marché mondial de l’exportation. Plusieurs autres pays produisent du vin en quantités industrielles et en utilisant, bien sûr, des moyens industriels. On ajoute des copeaux, on ajoute des saveurs, on acidifie, on désacidifie, ainsi de suite.

Syndiquer le contenu