Des champagnes moins chers au Québec

Le prix des champagnes va baisser au Québec le 2 avril; et ce n'est pas un poisson d'avril!

Depuis quelques années, on attend et on lit beaucoup de récriminations au sujet du prix élevé des champagnes au Québec.

Ceux qui voyagent, particulièrement aux États-Unis, ont pu constater que de nombreux champagnes y sont vendus souvent moitié moins cher qu'au Québec.

Aux États-Unis, l'un des meilleurs champagnes d'entrée de gamme se vend 20 $ (Le meilleur champagne est chez Costco).

En France, les grandes marques vendent maintenant des champagnes à moins de 20 euros.

Ici, au Québec, le prix des champagnes est maintenu élevé artificiellement. Les producteurs et la SAQ n'encourageaient pas les rabais voulant conserver l'image de luxe de ces produits et leurs marges bénéficiaires.

Ça va changer, du moins un peu.
En effet, la direction de la Société des alcools du Québec a décidé de réduire sa majoration sur les champagnes.

«Alors que dans la catégorie des vins, le consommateur peut trouver des produits dans toutes les gammes de prix, des écarts importants de prix subsistaient entre les mousseux et les champagnes», dit la SAQ, qui ajoute qu'afin «de mieux équilibrer et harmoniser ses gammes de prix dans son offre de bulles, la SAQ a révisé à la baisse sa majoration sur les champagnes.»

En 2013, le prix moyen du champagne exporté était de 16 euros (soit 22 dollars du moment). Pourtant, le prix médian des champagnes blancs vendus dans nos magasins d'état est 76 $. Le champagne le moins cher à la SAQ est de 43 $. Sur les 152 champagnes blancs de la SAQ, il n'y en a que 32 en bas de 60 $. (Le prix médian des mousseux blancs est 22 $.)

Il n'y a aucun champagne en bas de 40 $. La SAQ annonce que d'ici décembre prochain elle introduira 5 nouveaux champagnes dont le prix de détail sera inférieur à 40 $.

Il faut dire aussi que la concurrence est forte. De nombreux mousseux de Californie — faits d'ailleurs par de grandes maisons champenoises — ainsi que des vins des appellations Cava en Espagne et Prosecco en Italie rivalisent maintenant en qualité avec les champagnes. (Voir notre sélection des meilleurs mousseux.)

D'autant plus que la plupart des gens — s'ils ne voient pas l'étiquette — ne verront pas la différence entre un champagne ou un mousseux d'une autre région.

 Sujet connexe: Est-ce que je dois acheter un champagne ou un mousseux?

Zinfandel, Domaine de l'Arjolle 2011

Un zinfandel français!
C'est probablement le seul vin de France fait de ce cépage emblématique de la Californie. Un hectare de zindandel a été planté sur la commune de Pouzolles, près de Béziers, il y a 17 ans par Louis-Marie Teisserenc.

C'est l'un des meilleurs zinfandel que j'ai goûté. Il est beaucoup moins fruits confits et confituré que ses homologues de la Californie.
C'est d'un beau fruité, c'est très floral, les tanins sont très fins. Original et d'un bon rapport qualité-prix.

Disponible en importation privée au Québec chez Importation L'Orée du Bois (où il a été dégusté), ainsi que dans 71 magasins de la LCBO en Ontario.

Le chroniqueur du Toronto Star, Gordon Stimmell écrit «En somme, je trouve ce Zinfandel français bien supérieur à la plupart des "Zins" californiens, parce qu’il est moins "fruit cuit" et ressemble moins aux vins doux naturels. En fait, il est vraiment élégant.»

Alc. 14 %. Sucre résiduel: 5g/l.  Élevage de 12 mois en fûts d’un et deux vins (2/3 chêne américain, 1/3 chêne français). Appellation: Vin de France, puisque ce cépage n'est pas reconnu par les AOC du Languedoc.

3 étoiles
Prix: 
19,95 $ à la LCBO | 26 $ en IP au Québec, 13,50 € en France

Le vin détruit des cellules cancérigènes

Des substances contenues dans le vin détruisent les cellules cancérigènes du poumon!

Le cancer du poumon est le deuxième cancer le plus diagnostiqué au Canada après le cancer de la peau. Toutefois, selon la Société canadienne du cancer «c’est la principale cause de décès par cancer tant chez l’homme que chez la femme au Canada.»

La Société canadienne du cancer estime que 20 000 Canadiens meurent du cancer du poumon par année. C'est 27 % de tous les décès par cancer au pays.

Alors, les recherches sur ce type de cancer s'accentuent au Canada. Le vin qui contient des polyphénols a attiré l'attention de chercheurs de l'Ontario.

Des chercheurs des universités Brook et MacMaster de l'Ontario sous la direction d'Evangelia Tsiani affirment dans une étude que le vin rouge à faible concentration inhibe la prolifération des cellules du cancer du poumon et bloque leur capacité de reproduction clonogénique.

Selon les chercheurs, le vin blanc (riesling) aurait les mêmes effets, mais nécessiterait une plus grande concentration (X 2,5).

Les auteurs écrivent que «nos données suggèrent que le vin peut avoir des propriétés antitumorales et chimioprévention considérables dans le cancer du poumon.»

Les recherches précédentes utilisaient une version synthétique du polyphénol resvératrol, mais cette fois-ci, l'équipe du docteur Tsiani a utilisé du vin de la région de Niagara en Ontario.

Ils ont ainsi découvert que le resvératrol n'était pas le seul élément bénéfique, mais que d'autres molécules résultantes de la fermentation du raisin contribuent à ralentir la progression des cellules cancérigènes dans le poumon.

Leurs conclusions:
«Les travaux présentés ici montrent que de faibles doses de vin sont de puissants inhibiteurs de la prolifération et de la survie clonogénique (capacité de se reproduire) des cellules du cancer du poumon humain par l'intermédiaire d'un mécanisme qui est indépendant du resvératrol et de l'éthanol. Ces résultats suggèrent que le vin peut avoir des propriétés anticancer et des propriétés chimiopréventive. Les études futures doivent examiner systématiquement les effets antitumoraux du vin dans des modèles in vivo de cancer du poumon et analyser en détail le mécanisme moléculaire de son action.»

_____

LA SAQ perd des clients

Les ventes de vin continuent de diminuer à la Société des alcools du Québec.

Après l'avoir nié depuis un an, les porte-parole de la société d'État avouent maintenant que les ventes baissent. Ils disent même que l'achalandage diminue.

Le Journal de Montréal rapporte qu'«au cours de la dernière année fiscale, la SAQ a enregistré une diminution de 851 000 transactions dans le réseau de ses succursales, par rapport à l’année précédente.» C'est une baisse de 1,4 %, écrit Pierre Couture dans Le Soleil et La Presse Affaires.

La journaliste Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal écrit que la SAQ va réduire les heures de travail de ses employés de 80 000 heures le mois prochain. L'année fiscale de la SAQ se termine le 31 mars. «Si la situation ne s’améliore pas, 60 000 heures supplémentaires pourraient aussi être enlevées au cours des prochains mois.»

Est-ce que les dirigeants de la SAQ craignent de perdre leurs bonus de fin d'année s'ils n'atteignent pas leurs objectifs de revenus. Le journal La Presse rapportait en 2012 que «2164 employés se sont partagé 8,2 millions de dollars en bonis, ce qui équivaut en moyenne à près de 4000$ chacun.»

Pour les 24 premières semaines de l'année 2013-2014 (avril 2013-mars 2014), la SAQ a vendu 71,4 millions de litres de vin, soit 500 000 litres de moins que la même période l'an dernier.  Ce qui donne 666 000 bouteilles de moins.

Les chiffres du troisième trimestre n'ont pas encore été publiés. Ils le seront vers la mi-mars. Mais les gens de la SAQ les connaissent. Les chiffres de l'année en cours se terminant le 31 mars ne seront publiés qu'en juin.

Les dirigeants s'attendent donc à la stagnation des revenus ou pire à une baisse des revenus.

La réduction des heures de travail s'accompagnera aussi de mesures plus draconiennes, La Presse rapporte que «certaines de ses 401 succursales pourraient également voir leurs heures d'ouverture modifiées.»

On ne cherche plus à augmenter les ventes — c'est trop tard, il reste un mois — mais à réduire les coûts pour maintenir les bénéfices. Est-ce qu'on coupe les heures de travail et de revenus des employés pour sauver les bonus des dirigeants?

En novembre dernier, le Journal de Québec révélait que le salaire du président de la SAQ était haussé de 34 000 $ et que le directeur de l'optimisation a reçu une prime de 39 000 $.

Pourtant, les dirigeants SAQ a fait bien des efforts au cours de la dernière année pour empêcher la situation de se détériorer.

Ils ont augmenté la fréquence des rabais. Il y a des rabais maintenant plusieurs fois par mois. Ils ont haussé les prix de la plupart des vins.

Ils ont recommencé à vendre des vins de dépanneurs, une cinquantaine. Des vins embouteillés ici, tels les Clifs 79, Lulu B, Lichette...

Ils ont inondé le marché avec des milliers de caisses de vins achetés en Europe, sur lesquels on appose le nom d'une vedette locale du vin: François Chartier. Ces vins sont vendus 20 $.

Ce ne fut pas suffisant! Il faudra trouver autre chose l'an prochain.

Au fait, pourquoi les Québécois achètent moins de vin à la SAQ?

_________

La Sablette, Muscadet 2012

Le vin blanc de la semaine!
À la SAQ, on me dit que ces jours-ci ce sont des jours à 15 $. Ils veulent dire qu'après les fêtes les gens cherchent et demandent surtout des vins à 12-15 $.
Celui-ci comblera alors ceux qui veulent un vin blanc de grande qualité et qui donne bien du plaisir pour pas trop cher.
Ce muscadet est frais, vif, gourmand, coulant et légèrement citroné.
C'est très bon.
Un muscadet vraiment généreux.
Digeste.
Capsule à vis.
Le rendement en 2012 a été faible de 30 hectolitres à l'hectare, ce qui expliquerait pourquoi ce vin est plus concentré que les années précédentes.
Servir à 12 degrés avec les poissons, fruits de mer et fromages.
En ligne et dans 365 magasins.
Aussi disponible en demi-bouteille à 8,25 $.
3 étoiles
Prix: 
15,50 $

Des vins autour de 15 $ et moins

Comme je l'ai mentionné dans l'article précédent sur le Muscadet La Sablette 2012, dans une succursale de la SAQ, on m'a dit aujourd'hui que «nous sommes dans une période à 15 $». Voulant dire ainsi que les consommateurs qui se présentent dans les magasins recherchent surtout des vins de 15 dollars et moins.

Alors, voici douze autres suggestions qui pourront vous combler sans vider votre portefeuille.

Domaine d'Aupilhac Lou Maset  2012 11096116 Languedoc 15,20$
Borsao Crianza 2010 10463631 Espagne 15,25$
Fontal Crianza 2010 10253651 Espagne 15,10$
Rapsani Tsantali 2010 590836 Grèce 10,35$
Dom. Laroche, 3 grappes rouges 2012
642660 Languedoc 12,35$
Grande Réserve des Challières, Ventoux 2012 331090 Rhône 12,55$
Château du Grand Caumont 2011 316620 Languedoc 13,35$
Sangre de Toro 2012 6585 Espagne 13,40$
Castillo de Liria, Bobal shiraz, Valencia 2012 539320 Espagne 9,70$
En blanc
iSierri Salento bianco 2011 11581381 Italie 15,75$
Viña Sol 2013 (blanc)
28035 Espagne 12,25$
La Belle Terrasse, Chardonnay 2012 11315008 Languedoc 12,80$

 Encore...À moins de 15 $

Orgiolo 2011

Le vin rouge de la semaine!
Lacrima di Morro d'Alba
Maritti Campi
Voici un vin bien original!
Parfumé, original, pivoine, violette et poivre. Costaud, ample, plein, généreux et gras. De beaux tanins bien enveloppés sous une masse de fruits. Épicé, poivré. Velouté.
La lacrima est un cépage local très aromatique cultivé autour de la bourgade médiévale de Morro d'Alba, dans la région des Marches.
Il n'y a que deux vins de ce cépage à la SAQ.
Alc 14 %.
Servir frais avec les pâtes, pizzas, légumes, sauces tomates, viandes.
En ligne et dans 40 magasins.
3 étoiles
Prix: 
20,20 $

Le Vatican premier consommateur de vin au monde par habitant

Les 800 habitants du Vatican consommeraient chacun 74 litres de vin par année. Ce qui fait qu'ils seraient les plus gros consommateurs de vin par année au monde. C'est aussi le double de la consommation de vin per capita de l'Italie.

C'est ce que nous disent les statistiques du Wine Institute de Californie.

Il serait suivi par les habitants d'Andorre avec 56 litres et du Luxembourg avec 44 litres.

Qu'est-ce qui explique que l'on consomme plus de vin au Vatican?

L'âge serait un facteur. Les pays où la moyenne d'âge est élevée, Vatican, Andorre et Luxembourg sont les plus gros consommateurs de vin par habitant.

Il y a aussi les achats des non-habitants. Au Vatican, il y a seulement 800 habitants, mais 5000 employés et retraités, qui comme le rapportait le quotidien Le Monde en 2012 et la Stampa la semaine dernière, ont une carte d'identité leur permettant d'acheter du vin au supermarché Spaccio dell’Annona du Vatican pour eux, leur famille et leurs amis en payant moins de taxe.

Granite, Domaine de l'Écu 2011

Un muscadet au fruité frais, à l'acidité bien dosée.
Légèrement minéral et salin.
C'est rond, souple et bien équilibré.
Il a bien accompagné les huîtres.
Il accompagnera aussi les jambons, les viandes blanches, les poissons, les sushis, les tartares.
Trois hectares, biodynamie (Demeter), vendanges manuelles, levures indigènes.
Servir à 10 degrés.
Cépage: melon de Bourgogne.
Appellation: Muscadet-Sèvre-et-Maine.   12,50 € en France.
Pour 4-5 ans de cave.

Dans 44 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,25 $

Castillo de Liria, Bobal shiraz, Valencia 2012

Oui, ça se trouve encore un bon vin à moins de 10 $.
Petits fruits, assez juteux, beaux tanins fins. Frais, 
Bel équilibre. Bien fait.
Cépages: bobal et shiraz.
Région de Valence. Producteur Vicente Gandia.
Servir frais à 15 degrés. Capsule à vis.
Alc. 12,5 %.
Dans 281 magasins.
2 étoiles
Prix: 
9,70 $

La Vespa 2011

Légèrement velouté, coulant assez rond, tanins légers.
Laisse une belle bouche, digeste, beau fruité avec une note d'épices.
Un bel assemblage de barbera, de merlot et de cabernet sauvignon.
DOC Monferrato, région Piémont.
Alc. 13,5 %.
Dans 300 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
17,90 $

Faury, Saint-Joseph, Hedonism 2011

Une syrah bien légère, coulante, épicée, à la texture lisse.
Appellation Saint-Joseph.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 35 magasins.
Voir article Domaine Faury.

2.5 étoiles
Prix: 
28,75 $

La Chapelle de Romanin 2010

Serré, sérieux, équilibré.  Notes de fruits chauds, de fumée.
Petits fruits des bois, légèrement épicés. Moyennement long.
Syrah, grenache, cabernet sauvignon et mourvèdre.
Biodynamie. Certifié Demeter et Biodyvin.
Appellation Les baux de Provence
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 118 magasins.

2 étoiles
Prix: 
23,35 $

Cuvée Marie, Jurançon sec 2012

Un vin blanc bien sec, minéral, droit, à l'acidité élevée, un peu sévère.
Aux belles saveurs de pêche.
Cépage: 100 % gros manseng.
Alc. 14 %.

Dans 52 magasins.

 

2 étoiles
Prix: 
22,45 $

Clos Floridène, Bordeaux, Graves 2010

Un vin blanc de Bordeaux aux très beaux arômes floraux. C'est à la fois fin et gras.
Bien sec. Pas de notes herbacé ici.
Cépages: sauvignon 50 %, sémillon 47 % et muscadelle 1 %. Cueillette manuelle.
Un vin de Denis Dubourdieu.
À mettre en cave 2-3 ans.
Alc. 13 %.

Dans 7 magasins au Québec et dans 10 magasins en Ontario.

3 étoiles
Prix: 
38,75 $ à la SAQ | 32,85 $ à la LCBO
Syndiquer le contenu