Morgon Côte du Py, Laurent Guillet 2017

Un morgon classique sur une belle structure fruitée et tanique.
Les tanins sont bien présents et très agréables.
Probablement pour quelques années de cave.
Gamay 100 %.  Vendanges manuelles. Macération en grappes entières pendant une quinzaine de jours.
Affiné dans des foudres de 4000 litres et en cuves de béton.
Levures indigènes. Alc. 13,84 %. Sucre 2 g/l. Acidité 2,65 g/l. pH 3,5.
Servir à 15-16 degrés.
Domaine de la Chaponne.     [Échantillon reçu]
Dans 132 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
21,45 $

Morgon Vieilles Vignes, Côte du Py, Laurent Gauthier 2017

Une nouveauté !
Un morgon fruité, coulant, rond et agréable à boire grâce à ses belles saveurs fruitées.
Du beau gamay. Vendanges manuelles. Vinification traditionnelle beaujolaise en grappes entières sous grillage en cuves béton. Macération carbonique de 12 à 16 jours. Levures indigènes. Ajout d'une infime quantité de sulfites (0,05 g/l) à la mise en bouteille.
Bouchon de liège aggloméré. Une production de 12 000 bouteilles. Alc. 13,95 %. Sucre 2,5 g/l. Acidité 3,54. pH 3,45. Servir à 12-14 degrés.
Dans 65 magasins.   [Échantillon reçu]

La Côte du Py, au sud de Villié-Morgon, juste au-dessus du hameau de Haut Morgon, est une colline culminant à 358 mètres et dont le sol est composé de «roches pourries», des roches décomposées.

3 étoiles
Prix: 
23,25 $

Beaujolais Blanc 2018, Manoir du Carra

Une nouveauté !
Un beau beaujolais blanc aromatique qui s'ouvre sur de belles notes de fruits tropicaux.
C'est gras, ample, long. Très gouteux.
Il a de jolies saveurs de beurre frais, de pêche mures et de vanille.
Chardonnay en vendanges manuelles. Bâtonnage hebdomadaire pendant 6 mois.
Le producteur suggère de le servir à 12-13 degrés. Je l'ai préféré un peu plus froid.
Alc. 13 %. Sucre 2 g/l.    [Échantillon reçu]
Dans 90 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,50 $

Champs de Florence, Rosé 2019

Un vin rosé, rouge pâle brillant.
C'est fruité et floral. Sec et rafraichissant.
De belles saveurs rappelant les fraises.
Un peu costaud, un peu rustique. Longue finale.
C'est bien fait. Domaine du Ridge.
Pour accompagner le jambon, les riz, les salades...  [Échantillon reçu]
Cépage seyval noir. Capsule à vis, Alc. 12 %. Sucre 1,5 g/l.
En ligne (122), dans 361 magasins et aussi dans des épiceries.

2 étoiles
Prix: 
14,55 $

Hausse des achats de vin au Québec

Les ventes de vin repartent à la hausse au Québec.

Après avoir baissé de 3,5 millions de litres l'année précédente, les ventes de vin ont augmenté au cours du dernier exercice financier de la SAQ de 5,2 millions de litres. C'est une hausse de 3,1 %.

Les Québécois ont ainsi acheté l'équivalent de 7 millions de bouteilles (750 ml) de vin de plus.

En 2018-2019, ils avaient acheté 5,2 millions de bouteilles de moins dans les succursales que l'année précédente. (Voir Forte chute des ventes de vin à la SAQ, juin 2019)

Ces achats pour l'année 2019-2020 ont augmenté tant dans les succursales de la SAQ (+4 millions litres) qu'aux épiceries (+1,2 million litres)

C'est surtout au dernier trimestre se terminant le 28 mars que les ventes de vin ont augmenté; soit une hausse de 3,9 millions de litres. Toutefois, la direction de la société d'État n'attribue pas cela à la pandémie. «L’exercice financier 2019-2020 s’est terminé dans les premières semaines de la pandémie de COVID-19. L’impact financier sur le résultat net, les ventes ainsi que les coûts additionnels occasionnés par cet évènement de santé publique n’est pas important», écrit-elle dans son rapport annuel publié en fin de journée hier.

En dollars, la hausse des ventes de vin a été de 4,6 %. Les revenus de la vente de vin représentent 2,5 milliards sur les ventes totales de 3,4 milliards de la SAQ.

La hausse a toutefois été plus forte du côté des spiritueux; soit 7 % en volume et 9 % en valeur.

L'achalandage en succursale, après avoir diminué de 62,5 millions de transactions à 60,3 millions en 2018-19, a remonté à 63 millions de transactions au cours de la dernière année.

Ces hausses ont permis à la SAQ d'accroitre son bénéfice net de 6,9 % à 1,2 milliard soit 69 millions de plus que ses prévisions.

La direction de la SAQ s'engage à faire un autre bon bénéfice pour l'année qui s'en vient malgré la crise économique causé par la pandémie. Elle écrit que «bien que l’incertitude économique provoquée par la crise de la COVID-19 rende difficile l’établissement de perspectives fiables, la direction de la SAQ s’engage à déployer les efforts nécessaires afin de sécuriser les revenus de l’État.»

La direction de la SAQ a donné 488 000 $ en allocation de transition à sa vice-présidente aux ressources humaines qui a quitté le 2 octobre en plus de 40 000 $ en boni, après lui avoir payé un salaire de 186 000 $ et un autre montant de 15 000 $.

Ventes de vin en millions de litres
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
148
155
157
156
160
162
163
173
169
174

  Chiffres tirés du Rapport annuel de la SAQ 2020.

Pinot Noir, Les Jamelles, Pays d’oc 2018

Un vin léger, agréable, facile à boire, pas complexe, pas compliqué.
Peu tanique. Souple, bien fait d'un fruité fin.
IGP Pays d’Oc.
Pour accompagner les plats légers
Servir de 14 à 17 degrés.  Alc. 13 %. Sucre 4,4 g/l.
Capsule à vis.
En ligne (143) et dans 382 magasins, dont les SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
13,95 $

L'industrie vinicole étatsunienne soutient massivement Donald Trump

Les grands du monde du vin aux États-Unis soutiendraient massivement la candidature de Donald Trump en vue des élections de novembre.

C'est ce que soutient l'Association des économistes du vin des États-Unis (AAWE) qui a publié des chiffres ces derniers jours sur les contributions de l'industrie du vin des États-Unis aux candidats à l'élection présidentielle.

«En termes de dollars, l'industrie viticole américaine soutient massivement Trump», écrit l'AAWE dans ses pages Facebook et Twitter.

Celui qui a donné le plus est l'éditeur du magazine Wine Spectator, Marvin R. Shanken (185 800 $), suivie de Jordan Winery, de Westerly Wine, du Domaine Serene et de l'agence promotionnelle Southern Glazers. Cette dernière agence fait affaire aussi au Québec où elle représente les vins de Gérard Bertrand et la maison de Champagne Duval Leroy.

 

L'association des économistes a publié par après plusieurs autres données démontrant que l'industrie du vin des États-Unis contribue très peu à la campagne électorale de Joe Biden, le candidat démocrate. Ils ont donné 606 000 $ à Donald Trump contre 10 000 $ à Joe Biden.

Ces chiffres de l'AAWE ont été obtenus auprès de la Commission électorale fédérale des États-Unis.
_________

- 2020 Presidential Elections in the U.S. Wine Industry’s Contributions to Presidential Candidates
- Compte Twiter de l'AAWE
- Compte facebook de l'AAWE

 

Santi Nello, Botter, Pinot noir 2019

Un bon pinot pas cher!
Nez discret. Une bouche au fruité fin. Non tanique. Coulant, simple, agréable et pas compliqué, tout en étant bien équilibré.
Servir à 14-16 degrés.
Capsule à vis. IGT Trevenezie. Agent promotionnel Fréchette
Alc. 13 %. Sucre 4,4 g/l.
En ligne (111) et dans 359 magasins dont des SAQ-dépots.

2 étoiles
Prix: 
10,65 $

TROP DE VINS EN ENTREPÔT À LA SAQ

Il y aurait trop de vins dans les entrepôts de la SAQ !

La société d’État dit qu’elle a un surplus de 70 000 caisses dans ses deux entrepôts. Elle a donc annoncé à ses fournisseurs qu’il n’y aura pas de nouvelles commandes de vins de spécialité en approvisionnement par lot avant le 15 septembre.

Ce sont des milliers de vins de qualité produits en plus petites qualités par de bons vignerons. 

Les ventes de ces produits auraient fortement diminué depuis le début de la crise de Covid-19, affirme la SAQ. «Depuis le début de la pandémie, nous réalisons entre 70 % et 75 % des ventes périodiques ce qui fait en sorte que nous avons accumulé un surplus d’inventaires de près de 70 000 caisses dans nos entrepôts.»

La direction du monopole des vins affirme que le comportement des clients a changé. Ses clients achèteraient moins de produits de qualité pour se tourner vers les vins d’entrée de gamme.

«Nous avons observé dans notre commerce, et ailleurs, que les clients prennent moins de temps pour magasiner, ils sont plus réticents à demander des conseils et ils tendent à acheter des produits connus, en plus grande quantité», écrit la SAQ à ses fournisseurs.

Donc, la SAQ prévoit que cela va perdurer et elle concentrera son offre sur les vins d’entrée de gamme.

Elle dit ainsi que «somme toute, avec les inventaires et commandes déjà émises, nous n’avons pas besoin d’émettre aucune commande supplémentaire avant la P07-2020 (15 septembre) et ce, pour toutes les catégories de spécialités par lot.»

Il faut dire aussi que la SAQ ne laisse plus entrer les agents promotionnels dans les succursales depuis le début de la pandémie. Ce qui fait qu’ils ne peuvent plus pousser leurs produits et ne les font plus déguster aux conseillers. Les conseillers ne connaissent donc plus les derniers arrivages puisqu’ils n’ont pas l’occasion de les déguster.

Avant la pandémie, les conseillers en vin choisissaient une partie des vins de spécialité à faire venir dans leur succursale. Maintenant, c’est le siège social qui choisit ce qui sera envoyé dans les magasins. «Les produits sélectionnés respectent une saine répartition entre les catégories, dit la SAQ, afin d’avoir une bonne représentativité, les tendances des ventes, l’intérêt des clients par succursale, les inventaires ainsi qu’un équilibre dans les prix.»

Devant cela, des agents promotionnels craignent maintenant que la direction de la SAQ ne les laisse plus jamais entrer dans les magasins.

Les prochaines commandes de vin de spécialité se feront donc pour les fêtes de Noël.

La vérificatrice générale du Québec avait reproché en 2016 aux gestionnaires du monopole de très mal gérer la catégorie de vins en achat par lot. Elle avait noté que le taux de rotation de ces vins étaient deux fois moins élevés que celle des vins en approvisionnement continue ce qui accroissait ses couts.

Ajout le 8 juin.
Plusieurs lecteurs suggèrent à la SAQ de faire des ventes à rabais pour écouler ses surplus de vin.

 

Il y a trois catégories d’approvisionnement de vin a la SAQ.

Les vins courants, environ 1200, dit aussi vins réguliers. Ce sont les gros vendeurs, les vins produits et achetés en grande quantité. Des vins qualifiés quelques fois de vins industriels. L’approvisionnement est régulier et continue. Aussitôt que le stock diminue la SAQ en commande afin qu’il n’y a pas de rupture et que ces vins soient toujours disponibles sur les rayons.

Il y a ensuite les vins de spécialités. Ce sont les vins que l’on retrouve dans la section Cellier ou le long des murs. Des vins produits en plus petites quantités, des vins souvent plus chers, en général plus de 18 $. Ce groupe se divise en deux. Il y a premièrement les vins de spécialité en approvisionnement continue dont les stocks sont renouvelés automatiquement. Cette catégorie en approvisionnement continue a été fortement accrue ces dernières années. Ils seraient maintenant environ 2000.

Puis la dernière catégorie, les vins de spécialité en approvisionnement par lot. Ce sont des milliers de vins (environ 9000) produits en plus petites quantités. Ils ne sont pas nécessairement renouvelés lorsqu’ils sont tous vendus, mais une a deux fois par année selon le bon vouloir de l’employé de la SAQ responsable de cette catégorie.

Le Voyage Extraordinaire, Muscadet 2018

Un beau vin de la Famille Lieubeau en Muscadet.
C'est délicieux, rond, équilibré sur un fruité fin et une acidité douce.
Assez long, savoureux.
Cépage melon de Bourgogne.
Capsule à vis. Alc. 12 %. Sucre 1,8 g/l.
Dans 91 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,70 $

Château Mourgues du Grès, Terre d'Argence 2016

Un très beau vin rouge bio des Costières de Nîmes.
C'est costaud, corsé, dense et doté d'une belle texture granuleuse et rugueuse.
Des aromes de fruits noirs, de charbon et de graphite.
Longue finale chaleureuse.
Syrah, mourvèdre et grenache. Agent promotionnel Rézin.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,9 g/l.
Pour quelques années de cave.
Dans 42 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,85 $

Arbitrage entre l'Australie et le Canada

Le Canada et l'Australie s'entendent aujourd'hui pour demander à un comité d'arbitrage de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de régler leurs différends au sujet de la vente du vin au Canada.

L'Australie a déposé une plainte à l'OMC en janvier 2018 accusant les gouvernements fédéral et provinciaux du Canada de ne pas respecter plusieurs articles de l'Accord du GATT de 2014 (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce).

L'Australie estime que le Canada accorde un traitement de faveur aux vins canadiens au détriment des vins étrangers. D'après les accords du GATT, «les taxes ainsi que les lois, règlements et prescriptions affectant la vente, la mise en vente, l'achat, le transport, la distribution (...) ne devront pas être appliquées aux produits importés ou nationaux de manière à protéger la production nationale». (Art. III, III:1, III:2, III:4, XVII, XVII:1, XXIV:12  GATT de 1994)

L'Australie estime que les monopoles des alcools d'État du Québec, de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse ne respectent pas ces règles du libre-commerce, en particulier l'article XVII,1. Le Québec, entre autres, ne permet pas la vente de bouteilles importées dans ses épiceries et accorde un traitement de faveur aux vins locaux.

Plusieurs autres pays se sont joints à l'Australie pour soutenir sa plainte, dont les États-Unis; l'Union Europénne; l'Argentine et le Chili.

En acceptant l'arbitrage, le Canada évite ainsi les sanctions commerciales que pourraient imposer ces pays.

L'arbitrage devrait être rendu dans les 90 jours. Les parties conviennent de se conformer à la décision arbitrale, qui sera définitive.

__________

OMC. Canada — Mesures régissant la vente de vin - Procédures convenues pour l'arbitrage au titre de l'article 25 du Mémorandum d'accord WT/DS537/15  PDF| 3 juin 2020

DS537: Canada — Mesures régissant la vente de vin, OMC

L'Australie déclare la guerre du vin au Canada, janvier 2018

Baisse des prix des vins

La pandémie et la crise économique qui en découle entrainent une baisse des prix des vins.

La production de vin dans le monde dépasse la consommation depuis quelques années déjà. Il y a donc plus de vin à vendre que d'acheteurs. L'offre dépasse la demande depuis 1963. Ce phénomène est accentué depuis quelques mois par la pandémie de Covid-19. Les restaurants sont fermés dans le monde, le tourisme est à zéro et les consommateurs ont moins d'argent. De plus, en temps de crise, les consommateurs ont tendance à consommer des vins moins chers.

Les producteurs de Champagne font de grands efforts ces jours-ci pour éviter de réduire les prix de leurs vins. L'association des vignerons et l'Union des maisons se sont entendues pour maintenir les prix élevés malgré le fait que le tiers des bouteilles ne trouve pas preneur.

Cependant, dans d'autres régions, il n'y a pas de cartel comme en Champagne, c'est le marché libre et des vignerons ont déjà décidé de baisser leurs prix. C'est le cas à Bordeaux où les propriétaires de grands châteaux annoncent des prix plus bas pour leur millésime 2019. C'est 25 % de moins à Cos d'Estournel; 31 % de moins à Château Pontet-Canet et 33 % de moins à Château Palmer.

Dans plusieurs régions, c'est la crainte. Les ventes sont en baisse. Il n'y a plus de visites aux domaines, plus de salon des vins, plus de grandes dégustations. Les exportations sont minimales. À Cahors on s'inquiète «On ne sait pas si les touristes viendront. Et s’ils viennent, auront-ils les moyens d’acheter. Avec les pertes de salaire liées au chômage partiel, beaucoup de gens ont perdu de leur pouvoir d’achat» dit Caroline Cassot, présidente de la fédération des vignerons indépendants du Lot à France3.

En Alsace, «même à bas prix il n’y a pas d’acheteurs en face»,  affirme Claude Freyermuth à Vitisphère. Alors que les cours alsaciens sont sur un plateau de 100 à 200 €/hl en AOC générique.

En Beaujolais, on songe à déclasser les crus en Beaujolais, Beaujolais Villages et Coteaux Bourguignons.

En Loire, on espère vendre, écouler au moins un millésime avant aout pour faire de la place pour la prochaine vendange qui commencera vers le 20 aout.

Les stocks sont élevés en cave et il faudra vendre pour faire de la place à la nouvelle récolte. De nombreux producteurs demandent aux gouvernements d'acheter leurs surplus pour le distiller afin d'empêcher un effondrement des prix.

Les importateurs, de leur côté, exigent des prix plus bas. «Les prix baissent et il va falloir que les exportateurs français fassent des efforts pour rester sur le marché», prévenait Delphine Chemla, gérante de l’importateur Vini di Francia en Italie, citée par Le Moniteur du commerce international.

En Angleterre, les consommateurs de vins ont troqué le «moins. mais mieux» pour une multiplication des occasions de consommation et des prix d’achat plus faibles, rapporte Wine Intelligence.

C'est donc une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais une moins bonne nouvelle pour les producteurs.
 

   Texte modifié le 4 juin afin d'y ajouter des informations sur l'Alsace, le Beaujolais et la Loire.

Luna Di Luna, Salento

Une bouteille rouge originale. Une capsule à vis.
Un vin rouge au fruité ample et un peu pâteux.
Merlot à 70 % et primitivo. Producteur Oenoitalia. De la région des Pouilles.
Alc. 12 %. Sucre 8,2 g/l. Agent promotionnel Divin Paradis.
En ligne (106) et dans 204 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,60 $

Mas des Tourelles 2019

Ample et fruité. Du beau jus de fruits, agréable. D'une belle présence en bouche.
Petite note végétale. Beau nez de fruits frais. Tanins plaisants.
Merlot, syrah, marselan et petit verdot.
IGP du Gard.
Servir à 15 degrés. Un très bon rapport qualité-prix.
Capsule a vis. Alc. 14,5 %. Sucre 2,1 g/l. Agent promotionnel BMT.
En ligne (169) et dans 394 magasins, dont des SAQ-dépôts

2 étoiles
Prix: 
9,20 $

La SAQ affiche-t-elle les meilleurs prix au Canada ?

Dans une lettre publiée dans le journal LaPresse, M.Roch Bissonnette affirme que la SAQ affiche les meilleurs prix au Canada.

On me demande si c’est vrai.

M. Bissonnette président du regroupement des agents promotionnels d’alcool A3 Québec dit que «la perception populaire tend à laisser croire que les Québécois payent plus cher qu’ailleurs. Pourtant, la SAQ occupe depuis deux ans le premier rang en matière de prix parmi les Liquor Boards du Canada.» La Presse, 28 mai 2020

Le président de l’agence promotionnelle Sélections Oeno ne donne pourtant pas de chiffres pour soutenir cette affirmation!

Est-ce que la SAQ affiche vraiment les meilleurs prix au Canada ?
Les spiritueux sont moins chers à la SAQ que dans les autres monopoles. Les bières vendues ici au privé sont aussi moins chères que dans le reste du Canada.

En ce qui concerne le vin c’est une tout autre affaire. Ça dépend de ce qui est comparé. Si l'on compare les vins identiques, c’est-à-dire les vins de même nom d’un monopole à l’autre oui c’est vrai, parce que c’est obligatoire.

En effet, la SAQ exige depuis quelques années de ses fournisseurs des prix identiques ou inférieurs à ceux des autres monopoles du Canada. Elle appelle cela «son meilleur prix canadien».

Elle ne veut plus voir dans les médias des mentions «2 dollars moins chers en Ontario » et ne plus voir de Québécois louer des autobus pour aller acheter du vin dans les magasins de la LCBO de l'Ontario.

Toutefois, ces seuls vins identiques ne reflètent pas l'ensemble de la réalité ni l’ensemble de l’offre des monopoles.* La LCBO a trois fois plus de vins à moins de 10 $ que la SAQ. On n’est donc pas à la veille de voir des Ontariens noliser des autobus jaunes pour aller magasiner à la SAQ.

De plus, les taxes sont beaucoup plus élevées au Québec qu'en Ontario. Il y a surtout la bien nommée taxe spécifique de 1,05 $ la bouteille de 750 ml. C’est 1,05 $ sur une bouteille de 10 $ comme sur une bouteille de 40 $.  Il est donc plus difficile pour les fournisseurs de proposer des vins pas chers à la SAQ à un prix concurrentiel à celui de l’Ontario.

D'autres parts, selon les chiffres tirés des tableaux de Statistiques Canada, le prix moyen du litre de vin vendu au Québec est 14,11 $ et de 15,16 $ en Ontario. Cependant, c'est avant les taxes. Après taxes de 13 %, ce sera 17,13 $ en Ontario.

Toutefois au Québec, il faut ajouter la taxe spécifique de 1,05 $ ce qui donne aussi 15,16 $ puis la TPS et TVQ de 14,975 % qui nous donne un litre de vin à 17,43 $. Donc, plus cher qu'en Ontario.

Donc, ce n'est pas de sitôt que nous verrons des Ontariens louer des autobus pour venir magasiner à la SAQ.

Ce qui serait plus intéressant serait de comparer les prix des vins ici avec ceux des vins en France, en Italie, en Belgique ou encore en Angleterre. Car ici au Canada, ce sont tous des monopoles qui importent les vins et agissent presque tous de la même manière.
 

Ventes de vin: valeur et volume (2018-2019)
Québec :  2 393 785 000 $  169 633 000 Litres    14,11 $  + 1,05 = 15,16 + tx (14,975%) = 17,43 $
Ontario  : 2 614 346 000 $   172 465 000 Litres    15,16 $   +tx (13%) = 17,13 $
(Statistique Canada.  Tableau  10-10-0010-01   Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools et d’autres points de vente au détail, selon la valeur, le volume)
(*) Comparez seulement les vins identiques, c'est comme comparer deux magasins dont l'un offre :
Coke 1 $ et Seven up 1,10 $
et l'autre
Coke 1,10 $, Sprite 0,95 $ et KikCola 0,80 $
et dire que le premier offre les meilleurs prix.


Les Meysonniers, Chapoutier, Crozes-Hermitage 2018

DISPONIBLE EN LIGNE
Un vin rouge bio aux aromes et saveurs exubérantes de syrah.
C'est très syrah: violet, fruits chauds, des mures et notes de charbon.
Belle bouche somptueuse. Le fruité tapisse bien toute la bouche.
Délicieux, finale persistante. 100 % syrah.
Il pourrait faire quelques années de cave.
Alc. 14 %. Sucre 1,5 g/l.  Agent promotionnel Dandurand.
En ligne (198) et dans 92 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
27,65 $

Arrivages Cellier: peu en ligne

La direction de la Société des alcools du Québec ne fait vraiment pas d'efforts pour améliorer sa sélection de vins disponibles en ligne. Ou bien, elle en est incapable!

Nous avons encore un bel exemple ce matin du manque d'empathie de la SAQ pour ses clients confinés et ses clients prudents ainsi que de l'incapacité de la direction actuelle de cette société d'État de répondre aux besoins de la clientèle en cette période de pandémie.

En effet, la SAQ ajoute ce matin 138 nouveaux produits à ce qu'elle appelle ces Nouveautés Cellier de la semaine, mais limite à 30 le nombre de ces produits pour achat en ligne; 108 sont ainsi réservés aux succursales. Ces derniers vins sont éparpillés dans quelques succursales. Et c'est comme ça tous les jeudis depuis le début de la pandémie.

Pourquoi cette inertie? Pourquoi ce choix de faire peu d'efforts pour ses ventes en ligne? Pourquoi cette incapacité?

Sur ces 138 produits, 101 sont des vins tranquilles et seulement 28 seulement sont en ligne. Il y a aussi 6 nouveaux mousseux, mais aucun n'est offert en ligne!

La SAQ écrit dans son site internet «Compte tenu des circonstances, la sélection offerte en ligne est temporairement moins élevée.» Est-ce que ça ne devrait pas plutôt être l'inverse? Et compte tenu des circonstances, la plupart des vins devraient être disponibles en ligne.

Dão, Adega de Penalva, Branco 2019

DISPONIBLE EN LIGNE
Un bon vin blanc sec du Portugal, rafraichissant et digeste composé des cépages encruzado, cerceal branco et malvasia-fina en vendanges manuelles et élevé en cuves inox.
D'un bel équilibre entre le fruité et l'acidité. C'est sec et peu exubérant.
Servir entre 8 et 12 degrés. Encore meilleur lorsqu'il se réchauffe dans le verre.
Un très bon rapport qualité-prix.
Adega de Penalva est une coopérative appartenant à plusieurs fermiers-coopérants du secteur de Casteldo dans le Dão.
Alc. 12,5 %. Sucre <1,2 g/l.
Agent promotionnel La QV.
En ligne (451) et dans 207 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
11,65 $

La Sablette, Muscadet 2018

DISPONIBLE EN LIGNE
Un beau vin blanc pour cette canicule hâtive.
Des aromes et saveurs de poires bien mures.
C'est rond avec une belle sensation veloutée.
Rafraichissant, équilibré et agréable à boire.
Cépage melon de bourgogne.
Servir froid à 4 degrés. Alc. 12 %. Sucre 1,4 g/l.
Capsule à vis. Agent promotionnel Fréchette.
En ligne (515) et dans 389 magasins, dont les SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
15,45 $

Château Grand Bern, Bordeaux 2018

Des aromes de crème, de fruits noirs sur une note fumée.
Une belle bouche assez ample, des tanins ronds, de belles saveurs de fruits et une note boisée.
Un bon bordeaux pas cher.   Servir à 15 degrés.  
Merlot 60 % et cabernet sauvignon. Élevage pour moitié en cuves de chêne français moitié en cuves inox.
Un domaine de 37 hectares.
Du groupe Vignobles Gonfier qui a 19 châteaux.  Agent promotionnel Sylvestre.    [Échantillon reçu]
Alc. 14,5 %. Sucre 2 g/l.
Dans 99 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,50 $

Cabral Douro, Seleçao 2016

Aromatique, fraises et mures.
Une belle attaque sur un fruité ample, complété par une belle structure tanique qui lui donne une texture agréable.
Longue finale.
Cépages : touriga nacional; touriga franca; sousao et tinta amarela.
Servir frais à 14 degrés.
Sucre 2,4 g/l.    Agent promotionnel: Global.   [Échantillon reçu]
Dans 84 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,00 $

Borsao Selección 2018, Garnacha

DISPONIBLE EN LIGNE
La SAQ dit qu'elle est capable maintenant de faire une livraison dans les cinq jours.
La sélection est toutefois moins grande maintenant 800 au lieu de 3000.

Ce vin rouge d'Espagne s'ouvre sur de beaux aromes de petits fruits, de cerise.
La bouche est assez ample et ferme. D'un bel équilibre entre le fruité et l'acidité.
Les tanins sont légers. Le vin est moyennement corsé.
La finale est assez longue sur un fruité d'une certaine sucrosité.
Cépages: garnacha, tempranillo et cabernet sauvignon. Appellation Campo de Borja.
Alc. 14 %. Sucre 2 g/l. Capsule à vis.
En ligne (133) et dans 365 magasins, dont les SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
11,90 $

Le Canada importe moins de vin

Le Canada a importé 417 millions de litres de vin en 2019; soit 4,3 millions de litres de moins que l’année précédente. Ce qui représente 5,8 millions de bouteilles de moins.

Depuis au moins 10 ans, nos importations étaient en hausse continuelle; passant de 350 millions de litres en 2010 à 421 millions l’an dernier.

C’est la première année que nous diminuons nos importations de vin.

Ces chiffres, publié par Wine in Numbers. regroupent les vins mousseux, les vins tranquilles en bouteilles ainsi que les vins en vrac.

IMPORTATIONS DE VIN
(millions de litres)

en bouteilles  281
  Italie     62 
  France   50
  USA       49
  Australie 25
  Chili       20

en vrac        109
  Australie  33
  Argentine 18
  Chili         16
  Espagne    14

mousseux       18
  Italie      8
  France    3
  Espagne  2

Prix moyen vin tranquille
en bouteille  5,90$
en vrac       0,77$

1 litre sur 4 est importé en vrac.

Si nous regardons plus en détail ces chiffres, nous constatons qu’il y des différences selon le type de vin.

En effet, nous avons augmenté nos importations de vins mousseux d’environ 500 000 litres. L’importation de vin mousseux a d’ailleurs doublé depuis 10 ans, passant de 9 millions de litres en 2010 à 10 millions de litres en 2019.  

L’importation de vin en vrac a, de son côté, diminué de 500 000 litres à 109 millions de litres au cours de la dernière année. L’importation de vin en vrac diminue depuis 2016 alors qu’il était de 120 millions de litres.

Un litre de vin sur quatre importés est du vin en vrac.

Par contre, l’importation de vin tranquille a diminué  beaucoup plus : de 285 à 281 millions de litres.

Nous avons diminué nos importations de vin en bouteilles des États-Unis (-7 %); de l'Australie (-7 %); du Chili (-5 %), d'Argentine (-5 %) et d'Allemagne (-8 %).

Par contre, nous avons augmenté nos importations de vin d'Espagne (14 %) et de France (2 %).

Pour ce qui est des mousseux, ce fut une baisse de 5 % de France, mais une hausse de 9 % d'Italie.

Ce vin tranquille en bouteilles a été importé au prix moyen de 7,87 $ le litre (5,90 $ la bouteille); le vin en vrac était 1,03 $ le litre soit l’équivalent de 77 cents la bouteille.  Imaginez le bénéfice des embouteilleurs.

Ce vin en vrac provient surtout d'Australie (à 30 %), d'Argentine, du Chil et de l'Espagne.

_________
  Source : Wine by Numbers, mars et mai 2020

Il Falcone, Riserva 2014

Un très beau vin du sud de l'Italie, de la région des Pouilles.
Un vin adulte; il n'est plus jeune ni mature.
D'une jolie structure sur un fruité éclatant. D'un bel équilibre.
Bien agréable à boire.
Pour quelques années de cave. Historiquement, ce vin s'améliore beaucoup après quelques années de cave. Voir les millésimes précédents.
Cépages : nero di troia à 70 % et montepulciano. Récolte : 3e semaine d'octobre.
Élevage : 14 mois en futs de chêne français.
Appellation : Castel del Monte. Producteur : Rivera.
Alc. 13,5 %. Sucre 2 g/l. Acidité 5,75 g/l. pH 3,53. SO2 total 65 mg/l.
Dans 103 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,70 $

P'tit Rosé 2018

Du vignoble Petit Chariot rouge dans le Pontiac.
C'est rond, souple, léger sur de jolies saveurs de petits fruits.
Sec, acidité bien équilibrée.
Un vin rosé gouleyant, agréable à boire.
Fait des cépages frontenac.
Alc. 12 %.
Acheté au Marché de l'Outaouais.

Voir aussi le P'tit Blanc de la même maison.

2 étoiles
Prix: 
15 $ au Marché de l'Outaouais

Vale da Judia Branco 2019

Un vin blanc du Portugal vraiment pas cher !
C'est fait du cépage muscat d'Alexandrie (moscatel de Setubal), donc très floral et très muscaté.
Bien aromatique. Un très beau parfum.
C'est léger, de texture ronde, sec avec de belles saveurs de muscat sur une note minérale.
Pour l'apéritif et pour accompagner les fruits de mer, riz et salades.
Capsule à vis.   Agent promotionnel: Global.  [Échantillon reçu]
Alc. 12 %. Sucre 2,1 g/l.
Dans 155 magasins.
 

2 étoiles
Prix: 
10,15 $

Pata Negra, Cava Bio

Un mousseux bio pas cher!
Il y avait peu de bulles dans mon verre, mais le vin est bon, légèrement oxydé avec des notes de noix, d'amandes. On perçoit tout de même de fines bulles en bouche. C'est sec, d'une belle acidité et agréable à boire.
La finale est sur le pain grillé et la pâte d'amandes.
Méthode champenoise. Agent promotionnel Divin Paradis.
Alc. 11,5 %. Sucre 12 g/l.
Dans 85 magasins.

2 étoiles
Prix: 
12,70 $

El Coto, Rioja Crianza 2016

DISPONIBLE EN LIGNE
Des aromes de petits fruits rouges.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
C'est assez dense sur un boisé fin.
Simple et bien fait.
Cépage tempranillo.
Agence Sélection Fréchette.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (924) et dans 389 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,75 $
Syndiquer le contenu