Les meilleurs des meilleurs

C'est le temps des fêtes, on se paie une traite ! On veut les meilleurs vins.
Voici donc une belle sélection de la crème de la crème des meilleurs fioles encore disponibles dans un bon nombre de succursales.

En rouge

Batasiolo Barolo Riserva 2005
Italie 4,0 37,25 $
Mont-Redon, Chateauneuf du pape 2010 Rhône 4,0 42,75 $
Épaulé Jeté, Cuvée Trinch 2014 Loire 3,5 22,10 $
La Vieille Julienne, Lieu-dit Clavin 2013 Rhône 3,5 27,65 $
Cosme Palacio Reserva 2010 Espagne 3,5 28,65 $
Offeyrus 2012 Rhône 3,5 32,50 $
Le Versant Syrah 2014 Languedoc 3,0 15,05 $
Savoie, Pinot Noir, Jean Perrier, Cuvée gastronomique 2014 Savoie 3,0 17,25 $
L'Impertinent 2013, Château des Estanilles Languedoc-Roussillon 3,0 18,05 $
Gérard Bertrand, Grand Terroir Tautavel 2013 Languedoc-Roussillon 3,0 18,45 $

En blanc

Domaine des Huards, Pure Cheverny 2013 Loire 3,5 20,10 $
Regaleali Bianco 2014 Italie 3,0 16,65 $
Saint-Bris, Sauvignon 2013, J-F & P-L Bersan Bourgogne 3,0 20,85 $
Granite, Muscadet, Domaine de l'Écu 2013 Loire 3,0 22,30 $
Santorini, Sigalas 2014 Grèce 3,0 24,30 $
Pazo Barrantes Albariño 2013 Espagne 3,0 27,45 $

Des bulles

Veuve Clicquot Brut Champagne 4 66,25 $
Laurens, Clos des Demoiselles, Crémant de Limoux 2012 Languedoc-Roussillon 3,5 23,90 $
Roederer Estate Brut Anderson Valley Californie 3,5 36,00 $
Freixenet Elyssia Espagne 3 19,95
Antech, Crémant de Limoux 2013, Cuvée Expression Languedoc-Roussillon 3 20,55 $
Juvé y Camps, Reserva de la Familia 2011 Espagne 3 21,45 $
Paulian Crémant de Bordeaux Brut Bordeaux 3 21,95 $

 

Les Terres Rouges, Saumur-Champigny 2014

Domaine de Saint-Just
Aromatique, fruits noirs et humus.
Bouche ample, très fruitée sur des tanins bien charnus.
C'est riche, juteux, velouté et gourmand.
D'une belle acidité.
Il y a une petite note d'épice en rétroolfaction.
Longue finale gustative et assez chaleureuse.
Cabernet franc. AOC Saumur-Champigny, une appellation montante de la Loire.
Pour 3-4 ans de cave.
Servir à 14-16 degrés sur les volailles.
Sucre 1,8 %. Alc. 13 %.
En ligne et dans 54 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,60 $

Chatelain Pouilly Fumé Les Chailloux Silex 2014

Nez fin de sauvignon.
Frais, vivace et très sec.
Légère note végétale (herbe) et d'épices.
Beau fruité rafraichissant.
En ligne et dans 84 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
25,20 $

Qui a peur de perdre le milliard de la SAQ?

La CSN a lancé une campagne d'information pour contrer la libéralisation de la vente du vin au Québec.
Le principal argument invoqué par le secrétaire général du syndicat est le milliard de dollars que la SAQ verse chaque année au gouvernement. M. Jean Lortie affirme que nous perdrions ce milliard qui irait à l'entreprise privée.

«La SAQ retourne des profits de 1 milliard $ à l’État. Si on donne cet argent au secteur privé, nous ne l’aurons plus pour financer la santé, l’éducation et les infrastructures», rapporte TVA nouvelles.

Vérification des faits: c'est faux.
Il n'a jamais été question de remettre ce milliard à l'entreprise privée.
Je m'étonne que personne n'a relevé l'inexactitude de l'argument du patron du syndicat!

Ce milliard provient des ventes en succursales de la SAQ, mais aussi des ventes en épicerie, en restauration et en importation privée. Donc, même les 8000 épiceries et dépanneurs qui sont toutes privées contribuent à ce dividende d'un milliard. Car une bouteille de vin sur quatre achetée au Québec l'est en épicerie. Sur chaque bouteille de vin achetée en épicerie et dépanneur, de 4 à 7 dollars vont à la SAQ qui l'inclue dans ce milliard versé au gouvernement.

Ce dividende de 1 milliard est un montant exigé chaque année par le ministre des Finances. Advenant une libéralisation, le gouvernement ne laissera pas tomber ce milliard. Il n'est donc pas question de le donner à l'entreprise privée. C'est un revenu de l'État et une forme de taxe.

Ainsi, l'Alberta lorsqu'elle a privatisé son réseau de distribution d'alcool a conservé son dividende qui était de 400 millions à l'époque et qui est maintenant de plus de 700 millions de dollars.

Donc, il n'y a aucune crainte à avoir; cessons de nous faire des peurs; nous conserverons ce milliard. Ouf!

  Lire aussi Le milliard de la SAQ, novembre 2014
  Entrevue de Jean Lortie de la CSN à Radio-Canada, La CSN lance la campagne notre SAQ. 18 décembre 2015
  La CSN à la défense de la SAQ  TVA Nouvelles , 14 décembre
 

 

La SAQ n'utilise pas son fort pouvoir d'achat!

On entend beaucoup parler du soi-disant fort pouvoir d'achat de la Société des alcools du Québec (SAQ).
Notre monopole serait le plus grand acheteur de vin importé au monde.

La semaine dernière, le président de la SAQ a mentionné à plusieurs reprises dans une entrevue à Radio-Canada  ce pouvoir d'achat.

Pourtant, son pouvoir d'achat, la SAQ ne l'utilise pas; sauf pour un type de vin!

La SAQ ne veut pas avoir de vin à bas prix!
Lorsque la SAQ veut acheter du vin, elle ne demande pas le moins cher. Ce n'est pas comme cela que ça marche.
La SAQ procède par appels d'offres pour garnir son répertoire de vins courants.
Et elle fixe un prix minimum pour chaque appel d'offres.

Prenons un exemple actuel. La SAQ annonce qu'elle a besoin de deux vins rouges de la vallée du Rhône pour son répertoire de vins courants. Elle lance un appel d'offres. Elle dit qu'elle va retirer trois vins de cette section pour les remplacer par deux nouveaux. Toutefois, elle fixe un prix minimum : 17,50 $

Ça peut sembler étrange! En effet, lorsqu'un grossiste recherche un nouveau produit, il vise à avoir ce produit au plus bas prix, mais pas les acheteurs de la SAQ. D'ailleurs, ils fixent l'appel d'offres en fonction non pas du prix de gros (le coutant), mais du prix de détail après majoration et taxes.

Donc, la SAQ lance un appel d'offres «Plan d'introduction: 2 vins; 17,50 $ à 19,95 $ segment prioritaire stratégique pour la catégorie Vin rg France Vallée du Rhône»


Pourquoi ce prix. Il n'y a qu'un vin dans ce groupe de prix de cette catégorie et ses ventes ont été en baisse de -6,2 % au cours de la dernière année. Par contre, les 6 vins du segment de 12,00 $-14,95 $ a connu une hausse de 10,5 % !

Le vigneron et son agent
L'appel d'offres est lancé. Prenons maintenant un exemple (fictif) de conversation entre un producteur de vin et son agent au Québec qui veulent remporter cet appel d'offres.

Vigneron — «Je veux entrer à la SAQ. Je vais assembler un vin qui se nommera Cuvée du Papy. Il me coûte 3 $, je vais le vendre à la SAQ 4 $.

Agent — Ce n'est pas comme ça que ça marche! Si tu offres ton vin à 4 $, il se détaillera après majoration SAQ et taxes à 14,25 $. À ce prix, tu n'es pas conforme à l'appel d'offres. Fais un effort supplémentaire.

Vigneron — Ok, je vais vous le vendre à 6 $.

Agent — Oui, à 6 $, ça donnera 17,45 $ et là, ta demande sera étudiée. (Voir tableau)

Vigneron — Bravo, je vais faire pas mal d'argent!

Agent — Pas si vite. Oui, mais pas tant que ça, parce qu'il faut prévoir un budget de promotion. Il faut que tu t'engages à dépenser de l'argent pour la pub. Je propose que tu t'engages à dépenser X $ dans les circulaires de la SAQ. De plus, la SAQ a une revue Tchin Tchin, tu devrais promettre Y $ en pub. Puis, il faut aussi promettre de dépenser Z $ en pub sur ton vin dans la presse.

Vigneron — D'accord.

Agent — Il faut aussi acheter des points.

Vigneron — Des points? Acheter des points! Qu'est ce que c'est que ça?

Agent — C'est nouveau et super. La SAQ a maintenant une carte de fidélité appelée SAQ Inspire. Je propose que tu t'engages à offrir 1000 points pour ton vin un week-end par semestre.

Vigeron — 1000 points! C'est beaucoup!

Agent — Bien non, ce n'est rien. Ce n'est qu'un dollar par bouteille. De plus, ce serait bien de promettre une réduction de 2 $ sur ta bouteille pendant la vente du printemps.

Vigneron — 2 $ c'est beaucoup, non ?

Agent — Bien non, tu vends ton vin 2 $ de plus que tu voulais à l'origine.»

C'est ainsi que cela fonctionne. Alors, expliquez-nous monsieur le président où est le fort pouvoir d'achat de la SAQ et en quoi le consommateur en bénéficie?

Ils sont tous pareils
La SAQ n'est pas le seul monopole du vin à agir ainsi. La Régie des alcools de l'Ontario (RAO LCBO) fait de même. Elle se l'est déjà fait reprocher d'ailleurs par le vérificateur général de l'Ontario.

«Dans le secteur privé, les grands détaillants profitent de leur pouvoir d’achat pour négocier des prix inférieurs auprès des fournisseurs. Bien qu’elle soit l’un des plus importants acheteurs d’alcool au monde, la RAO ne met pas l’accent sur l’obtention du prix le plus bas possible pour un produit. Le prix qu’elle paye est plutôt fondé sur le prix de détail qu’elle veut demander pour le produit. La RAO soumet aux fournisseurs une fourchette de prix dans laquelle elle souhaite vendre un produit», écrit le vérificateur général de l'Ontario.

Le vérificateur de l'Ontario notait que ce système est le même qu'à la SAQ. «Dans notre Rapport annuel 2011, nous avions noté que la RAO avait de nombreuses pratiques d’approvisionnement bien établies comparables à celles d’autres administrations canadiennes et d’autres monopoles gouvernementaux.»

Mandat de rapporter de l'argent
En somme «la structure de prix fixes de la RAO ne favorise pas la négociation de prix de gros inférieurs, qui entraîneraient des prix de détail moins élevés qui, à leur tour, généreraient moins de profits. Cela va à l’encontre du mandat de la RAO, qui vise à générer des profits pour la province.»

C'est ainsi que cela fonctionne dans nos monopoles d'achats. On veut payer cher, pour vendre cher et donner au ministre des Finances le milliard qu'il a commandé.

J'ai dit en début d'article que les acheteurs de la SAQ n'utilisaient la force de leur pouvoir d'achat que pour un seul type de vin. Lequel? Le grand cru. Ils obtiennent de bons prix pour les grands crus de Bordeaux, de Bourgogne et de Bolghérie. De plus, la marge qu'ils appliquent à ces vins est trois fois plus petite que celle des vins dits à petit prix. Alors, bravo pour les riches qui peuvent en profiter, mais nous petits consommateurs, on profite de nous!


______

Domaine des Genêts, Delas, Vacqueyras 2013

De beaux arômes qui s'ouvrent progressivement sur des notes de garrigues.
L'attaque est ferme, le vin est solide, costaud, et bien corsé. C'est surprenant.
Il y a là beaucoup de tanins pour un vin du Rhône, ce qui lui donne une très belle texture.
Le vin est bien charpenté et légèrement capiteux.
Une jolie finale bien structurée et bien longue.
Du très beau vin!
Syrah, grenache et mourvèdre.
Pour accompagner les plats assez costauds, les viandes en sauce...
Pour trois à cinq ans de cave.
Sucre: n.d. Alc. 14 %.
En ligne et dans 47 magasins.

Vacqueyras est une AOC de 1400 hectares voisine de chateauneuf-du-pape au pied des Dentelles de Montmirail. On y fait surtout du rouge à 95 %. Une production de près de 6 millions de bouteilles; dont 44 % va à l'exportation.

3.5 étoiles
Prix: 
24,15 $

Crémant du Jura, Brut, Bénédicte et Stéphane Tissot

Un mousseux savoureux, ample et assez gras.
Beaucoup de mousse, les bulles ne sont pas très persistantes, mais le vin est très goûteux,
Nous ne sommes pas ici dans la finesse, mais plus dans la gourmandise.
Le fruité est abondant. C'est peu acide.
C'est bien agréable à boire.
Chardonnay, pinot noir, poulsard et trousseau. Culture en biodynamie.
Sucre 1,5 g./l. Alc. 12,%.
En ligne (122) et dans 126 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,60 $

La Sablette, Sauvignon blanc 2014

La direction de la SAQ a recommencé à acheter des vins à «petits prix».
Ici, on a un bon exemple de bons choix à bas prix.
C'est un sauvignon aromatique de style français et non pipi de chat.
C'est vif, vivace, sec, frais et bien rafraîchissant.
Une petite note de poivron en fin de bouche.
C'est bien fait.
Capsule à vis. Sucre 2,7 g/l.
Servir à 8-10 degrés.
Un très bon rapport qualité-prix.
En ligne et dans 191 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
11,55 $

Santorini, Sigalas 2014

Un très bon vin blanc de l'île de Santorin, fait par Paris Sigalas.
C'est floral, minéral et légèrement salé.
Produit sur les sols noirs volcaniques.
C'est bien juteux, sec, droit et serré.
Le vin appelle les coquillages, les entrées et les pâtes.
Cépage assyrtiko élevé en cuve, non boisé.
Sucre 2,2 g/l. Alc. 14 %.
Disponible dans 75 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,30 $

Domaine Grand Veneur, Les Champauvins 2013

L'attaque est sur le fruit. Puis progressivement le vin s'exprime par une texture forte, charpentée et ample.
Un grand nombre de petits tanins sur un fruité compact. Oui, c'est l'impression que nous avons en bouche: compact.
C'est un vin bien corsé, légèrement kirsché et capiteux.
Du solide! L'alcool est bien marqué, mais moins apparent en mangeant.
Grenache, syrah et mourvèdre.
Alc. 15 %.
En ligne et dans 61 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,95 $

La Lus 2012

Velouté.
Ce seul mot résume très bien de vin, rond, fruité, peu acide, peu tannique, mais doté d'une belle texture veloutée et assez ample.
C'est agréable à boire.
Le cépage est l'albarossa, un croisement fait en 1938 entre le chatus de l'Ardèche (appelé nebbiolo di Dronero en Piémont) et la barbera.
De la maison Banfi. Région: Piémont.
En ligne et dans 61 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,30 $

La Hitaire, Gros Manseng Chardonnay 2014

Il y a trois vins du Domaine La Hitaire à la SAQ, et tous trois sont délicieux.
Celui-ci est le plus cher. Il est particulièrement intéressant.
Il est d'un beau fruité assez complexe, ce qui est étonnant pour un vin de ce prix.
Il a de belles saveurs qui rappellent les pêches, les poires.
Le fruité n'est pas trop sec.
Capsule à vis. Taux de sucre non indiqué dans saq.com. Alc. 13 %
Producteur P. Grassa Fille & Fils. Région Gascogne. IGP Côtes de Gascogne.
En ligne et dans 35 magasins.

3 étoiles
Prix: 
16,95 $

Ramassez la SAQ, ils ont perdu le Nord

«Cliquez Achetez Ramassez»; «Magasinez en ligne», disent-ils dans la publicité et dans le site saq.com!

Pourtant, la plupart des vins qui ne sont pas dans ma région et que je veux me faire venir ne sont pas disponibles en ligne non plus!

Par contre, le Folie à Deux Ménage à Trois qui est dans toutes les 403 succursales de la SAQ est aussi livrable dans 265 succursales! Pourquoi je ferais livrer de la succursale X à la succursale Y un vin qui s'y trouve déjà?

Comprenez-vous cette folie?

Aussi, le Mouton Cadet qui est dans 402 succursales de la SAQ est aussi disponible pour achat en ligne! Pour livrer dans la 403e ?

Approuvez-vous ce travail de cadet?
Qui va s'amuser à commander en ligne et à faire livrer une bouteille de Mouton Cadet dans une succursale où il y en a déjà? Vous?

Le Fuzion qui est dans 393 des 402 succursales dans toutes les régions et villes du Québec est aussi livrable dans 265 succursales!

Est-ce que c'est la fusion des cerveaux au service du magasinage en ligne saq.com ?

Le Merlot Grand Sud qui est dans les 403 succursales de la SAQ est aussi livrable en ligne dans 265 de ces 403 succursales!
Est-ce qu'ils ont perdu le Nord à la SAQ?

Prenons un dernier exemple
Il y a 61 chablis au répertoire de la SAQ, dont seulement 16 sont disponibles pour achat en ligne et ce sont surtout des chablis qui sont déjà dans un grand nombre de succursales; pendant ce temps, les grands crus et les vins qui sont dans moins de régions ne sont pas disponibles pour achat en ligne!

Comprenez-vous la logique de ces gens-là?

C'est disponible partout, vous pouvez le faire livrer presque partout — On fait valser les bouteilles — Ce n’est pas disponible chez vous et bien tant pis pour vous !

À @SAQnouvelles on nous répond que «les quantités s’épuisent parfois plus rapidement dans cette succursale () que dans d’autres.»

Bravo, ça veut dire que le service est utile et utilisé.
Mais pourquoi ne réapprovisionnez-vous pas cette succursale saq.com au fur et à mesure qu'elle se vide?
Une suggestion : la direction de la succursale virtuelle saq.com devrait prendre connaissance du service «Cliquez — Achetez» et se faire livrer ces vins qui se vendent si vite dans internet.

 

Il Grigio, Gran Selezione 2011

Très beaux nez profond et invitant de fruits noirs et de cèdre dans ce chianti classico.
Belle attaque sur le fruit, puis tanins bien fermes.
C'est du costaud, riche et bien généreux.
Beau boisé en finale.
Sangiovese à 80 % complété d'anciens cépages comme l'abrusco, le pugnitello, le malvasia nera, le ciliegiolo et le mazzese.
Sucre 2,7 g/l. Alc. 14,5 %.
Producteur San Felice.
Dans 54 magasins.

4 étoiles
Prix: 
45,00 $

Ijalba Reserva Rioja 2011

Un autre beau vin de la maison Ijalba.
Celui-ci est bien boisé, très aromatique.
D'une texture veloutée sur un très beau tanin.
Une belle tenue en bouche. C'est assez ample et plutôt généreux.
Longue finale boisée sur une texture d'un beau granulé qui laisse une belle impression.
Composée de tempranillo à 80 % et de graciano. Deux ans en barriques de chêne.
Laissez respirer et servir avec de belles pièces de viande.
Pour quelques années de cave.
Sucre 2,1 g/l. Alc. 14 %.
Dans 319 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,75 $

Masi Brolo Campofiorin Oro 2011

C'est du costaud. On a de la mâche ici dans ce beau vin de Vérone, en Vénétie.
Il est rouge opaque avec des arômes de fruits noirs.
L'attaque est juteuse sur le fruit coulant; puis en milieu et fin de bouche, ses tanins se développent. Il sont amples et bien enveloppants.
La finale est jolie sur le fruit avec une belle sensation granulée et charnue.
Les cépages sont la corvina, la rondinella et l'oseletta. Ils sont passerrilés.
Selon le producteur, le vin peut de conserver jusqu'à 20 ans.
Servir avec des plats aux champignons.
Sucre 2,4 g/l. Alc. 14 %.
En ligne (101) et dans 159 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,95 $

Masi Contasera Amarone 2010

Le vin est opaque avec un beau nez profond de fruits qui rappellent la prune.
C'est fruité en attaque, puis plus bien serré et ferme en milieu de bouche.
C'est du sérieux. Assez costaud, ferme, bien ramassé.
Les épaules carrées; sans être rustique.
Le tout est bien équilibré.
C'est volumineux. La finale est longue, les tanins bien enrobés par un beau fruit.
C'est chaleureux sur une belle finale chocolatée.
Cépages: corvina, rondinella et molinara.
Alc. 15 %. La SAQ ne donne pas le taux de sucre! 
Servir avec des plats costauds ou boire en soirée.
En ligne et dans 217 magasins dans la section des produits courants.

On utilise la technique dite appasimento pour faire les amarones. Les cépages sont laissés une partie de l'hiver à sécher et à se concentrer sur des lattes de bambou. Je vais aller étudier la fabrication des amarones dans la région de Vérone. Je vous en parlerai en février.

3.5 étoiles
Prix: 
42,25 $

La liste de l'austérité

Nous sommes en période d'austérité, semble-t-il. Nos gouvernements réduisent les dépenses et coupent presque partout : dans les écoles, les garderies, les universités, les services sociaux, les services de santé...

Le pouvoir d'achat des travailleurs et consommateurs est réduit. C'est la rigueur budgétaire pour le consommateur, le consommateur de vin, aussi. Alors, comment combattre l'austérité?

 «Ce serait intéressant que tu proposes une liste ordonnée cote/prix, par ordre décroissant, me dit Marc Duhamel. J'appellerais cela: La liste de l'austérité ! Ça demeure subjectif, mais ce serait dans l'air du temps.»

Alors Marc Duhamel, professeur au Département de finance et d'économique de l'Université du Québec à Trois-Rivières et grand amateur de vin prend la liste des vins commentés dans Vin Québec au cours des 150 derniers jours et dresse ainsi trois «listes d'austérité», une pour chaque couleur de vin.

Nous vous présentons ici la «Liste d'austérité» des vins rouges vendus au Québec, compilé par notre spécialiste des questions économiques.

«Les vins sont classés par ordre croissant de l'indice d'austérité, que tu retrouveras à la dernière colonne, qui évalue le coût en dollars qu'il faut être prêt à dépenser pour chaque étoile de qualité d'un vin.»

En fait, ça nous donne ainsi les vins classés par rapport qualité-prix. Les meilleurs rapports qualité-prix en rouge sont le Vila Regia Douro 2014; le Boussac, Languedoc 2013 et le Pinot noir Santi Nello 2014.

Dans les vins d'un niveau supérieur, c'est-à-dire ceux jugés très bon (3 étoiles) ce sont le Le Versant Syrah 2014; le Lou Masset 2013; le Château Gaillard ainsi que le Domaine de la Guilloterie, Saumur Affinité 2013 qui représentent les meilleurs choix compte tenu du rapport coût par étoile.

Puis pour une qualité supérieure et quelques dollars de plus, les meilleurs vins rouges sont les  Château La Tour de l'Évêque 2013; Crozes-Hermitage, Les Launes, Delas 2013; Château Lamartine, Cuvée Particulière, Cahors 2011; Épaulé Jeté, Cuvée Trinch 2014; Arbois, Poulsard de l'Ami Karl 2012; La Vieille Julienne, Lieu-dit Clavin 2013 et Cosme Palacio Reserva 2010.

«Bien entendu, les vins qui ont plus d'étoiles coûtent en général plus cher par étoile, signe que la qualité cela se paie !» comme nous le dit Marc Duhamel.

Les prix de certains vins ont changé au cours des derniers mois; alors nous avons corrigé dans la mesure du possible.

Voici donc la liste des vins rouges commentés au cours des 150 dernièrs jours et classés selon le rapport coût par étoile pour accompagner les plats du temps des fêtes.

La liste de l'austérité en blanc et en bulles

Voici la liste des vins blancs permettant de combattre l'austérité.
Les vins sont ordonnés selon un rapport coût par étoile.

Les blancs les plus anti austérité sont à La Hitaire, Les Tours 2014 10,45 $; le Vento di Mare, Pinot Grigio 2014 à 10 $ et le Regaleali Bianco 2014 à 16,65 $.

À noter qu'on y trouve aussi les mousseux.
Les meilleures bulles anti austérité sont le Hungaria Mousseux blanc à 13,95 $ et le Cordoniu Classico Brut à 15,05 $.

Si vous voulez monter d'un cran de qualité, vous aurez le Laurens, Clos des Demoiselles, Crémant de Limoux 2012 à 23,90 $.

 

Côtes de Nuits-Villages, Au Clou 2013, JC Boisset

Un pinot noir aromatique, fruits rouges amples et profond.
L'attaque est très fruitée, sur un fruité gras. C'est enveloppant.
La texture est veloutée. La finale, très longue est légèrement vanillée.
Alc. 12,5 %.
Côte de nuits-villages c'est 163 hectares situés principalement entre Côte de Beaune et Côte de Nuits.
Le mot clou signifiait clos au 14e siècle.
Servir frais à 14 degrés.
En ligne et dans 20 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
38,25 $

Saint-Joseph, Guigal, Vignes de l'Hospice, 2011

Beau nez fin de petits fruits. Un boisé fin aussi perceptible.
Une bouche très fruitée, cerise; très syrah aussi.
Ample, coulant, gourmand et assez corsé.
Texture riche et tannique.
Très longue finale.
Vraiment du beau jus!
Syrah à 100 %.
Alc. 13,5 %.
Saint-Joseph, une AOC de 1000 ha entre Côte-Rôtie (264 ha), Condrieu (164 ha) et Cornas (125 ha). Saint-Joseph c'est 90 % en rouge à 100 % syrah et un peu de blanc avec les marsanne et roussanne.
En ligne et dans 54 magasins.

4 étoiles
Prix: 
107,00 $

Couvent des Jacobins 2013, Louis Jadot Bourgogne

Des arômes de petits fruits chauds, de fougère et de viande fumée.
C'est bien sec, juteux sur de petits fruits acidulés. Bien viandeux, ça pinote.
Plutôt léger. Assez longue finale. Bien fait.
Sucre 1,7 g/l. Acidité 3,47 g/l. Alc. 12 %.
Servir frais à 14 degrés.
Dans 114 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,20 $

Saint-Bris, Sauvignon 2013, J-F & P-L Bersan

Saint-Bris le Vineux est un petit village de Bourgogne. C'est une exception en Bourgogne, on y produit du vin avec le cépage sauvignon dans ce royaume du chardonnay.
Il y a 6 vins de celle appellation à la SAQ.
Celui-ci dégage des arômes parfumés de fruits et de feuilles. C'est difficile à décrire avec précision, mais retenons que c'est agréable.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. C'est sec sur un fruité légèrement acide. D'un bel équilibre.
Un sauvignon différent.
Levures indigènes. Aucune chaptalisation. Pas de bois.
Sucre 2,1 g/l. pH 3,24. Alc. 12,13 %.
En ligne et dans 72 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,85 $

Bottero di Cello Rouge 2014

Un litre de vin rouge au fruité léger.
C'est léger, coulant, frais, peu tannique et peu acide.
Notez le bon taux d'alcool : 11,5 %.
Ce n'est pas compliqué et bien fait.
Servir légèrement rafraichit à 15 degrés.
À 11,55 $ le litre, c'est l'équivalent de moins de 10 $ la bouteille.
Merlot et cabernet de la Vénétie.
Sucre 4 g/l. Capsule à vis.
En ligne et dans 399 magasins !

2 étoiles
Prix: 
11,55 $ le litre

Tor del Colle Rosso Veronese 2014

Du vin au litre et capsule à vis!
C'est très aromatique, très boisé, empyreumatique, bois brulé.
C'est ample en bouche, bien fruité. Les saveurs vanillées sont très fortes.
Semble assez sec, portant, il contient 12 g/l de sucre.
Si vous aimez les vins boisés, ou si vous ne détectez pas cette saveur.
14,95 $ le litre, ce qui revient à 11,20 $ la bouteille.
Merlot et corvina. De la maison Botter.
Alc. 14 %.
En ligne et dans 170 magasins.

1.5 étoiles
Prix: 
14,95 $ le litre

Les meilleurs vins bio

De bons vins sans pesticides pour les fêtes !

La semaine dernière, il a été question des pesticides dans les vins à la suite de la diffusion d'un reportage-choc de l'émission Equête de Radio-Canada.

Plusieurs se sont dits étonnés de savoir qu'il restait des résidus de pesticides dans les vins que nous achetons. Les autorités, donc la SAQ, nous disent que ces doses sont faibles.

Toutefois, si nous ne voulons pas prendre de risque et consommer des vins sans pesticides, nous pouvons choisir parmi les vins bio.

C'est une manière aussi d'encourager ces producteurs, des vignerons qui font de grands efforts pour ne pas polluer.

Voici donc une sélection de vins bio disponibles dans un bon nombre de succursales de la SAQ.
Ceux qui sont marqués d'un astérisque sont aussi disponibles pour commande en ligne et livrables dans une succursale près de chez vous.

En rouge

Château La Tour de l'Évêque 2013 Provence 3,5 21,30$
Épaulé Jeté, Cuvée Trinch 2014 Loire 3,5 22,10$
Arbois, Poulsard de l'Ami Karl 2012 Jura 3,5 24,25$
Les Cocalières rouge 2013, Domaine Aupilhac * Languedoc 3,5 30,25$
Canet Valette, Antonyme 2013 Languedoc 3 17,75$
L'Impertinent 2013, Château des Estanilles Languedoc 3 18,55$
Dom. des Pothiers, Cuvée Domaine, C.Roannaise 2014 * Loire 3 20,85$
Bourgueil, La Coudraye 2012 Loire 3 21,35$
Prà Morandina Valpolicella 2014  * Italie 3 22,15$
Château le Puy 2010 Bordeaux 3 28,85$
Château Vallon des Brumes, Bordeaux 2011 Bordeaux 2,5 15,60$
Chemin de Roubia 2013 Languedoc 2,5 15,95$
Zolo cabernet sauvignon 2014 Argentine 2 18,50$

 

En blanc

Domaine des Huards, Pure Cheverny 2013 *
Loire 3,5 20,10$
Las2ces 2013 Espagne 3 18,55$
Granite, Muscadet, Domaine de l'Écu 2013  * Loire 3 22,30$
Dirler Belzbrunnen Riesling 2012   * Alsace 3 27,40$
Les Cocalières (blanc) 2013, Domaine Aupilhac  *
Languedoc 3 29,40$
Genoli Ijalba 2014   * Espagne 2,5 15,60$
Vento di Mare, Pinot Grigio 2014 Italie 2 10,00$

Des bulles

Domaine Vincent Carême Vouvray Brut 2013 Loire 3,0 24,20$
Raventos i Blanc De Nit 2013  *
Espagne 3,0 24,80$
Triple Zéro, Domaine La Taille aux Loups Loire 3,0 25,70$

 

Le nombre de vins à moins de 15 $ remonte à 600

Le choix de vins à moins de 15 $ recommence à monter à la Société des alcools du Québec.

Après avoir connu un creux de 493 en août 2014; le nombre de vins à moins de 15 $ s'établit aujourd'hui à 600.

Il revient ainsi au niveau de février 2014. Mais on est loin des 900 de 2013 et de 1040 de 2009.

Après avoir été fortement critiqué pour la diminution de son offre de vins à bon prix; après avoir constaté la stagnation de ses ventes en volume; ainsi que la hausse des ventes en épiceries, la direction de la société d'État a décidé de faire marche arrière et de revamper son offre de vins à moins de 15 dollars.

De ces 600 vins de moins de 15 $: 141 sont de France et 96 d'Italie; sont 362 rouges et 31 se retrouvent seulement dans les SAQ Dépôts.

La SAQ a ainsi fait entrer dans ses succursales les forts populaires vins de dépanneurs de la marque Wallaroo Trail — meilleur vendeur en épicerie et dans tout le Québec — ainsi que plusieurs vins de cépage à moins de 12 dollars.

Moins de 12 $
L'offre de ces vins de moins de 12 $ est ainsi passée de 127 en janvier à 171 aujourd'hui.
Ils sont surtout rouges (106); 31 d'Italie et 29 de France; 13 sont exclusivement dans les SAQ Dépôts et 51 de la pastille «Fruité et généreux».

De son côté, la sélection de vins de moins de 10 $ qui était tombée à 19 à l'été 2014 est remontée à 32 $, soit au même niveau qu'en 2013. Ces vins étaient au nombre de 180 en 2009; puis de 90 en 2012; de 60 au début 2013 et étaient tombés à 30 à la fin de l'année 2013.

Donc, l'offre en quantité de vins à bon prix recommence à s'améliorer. Est-ce que c'est la même chose du côté qualité ? C'est plus difficile à juger.

La SAQ a aussi étendu fortement son réseau de succursale Dépôt. Elles étaient au nombre de six, elles sont maintenant dix. Il y en a dans 9 des 17 régions du Québec. Un certain nombre de vins (120) y sont d'ailleurs vendus en exclusivité.

Est-ce qu'il y a de bons vins à moins de 15 dollars ?
Oui.
Essayez en rouge le Bonpas, Des Challières à 14,95 $; le Monasterio de las Viñas Crianza à 12,70 $; le Vila Regia Douro à 10,55 $; en blanc le Vento di Mare, Pinot Grigio à 10 $ et La Hitaire, Les Tours à 10,45 $; puis en mousseux le Hungaria à 13,95 $.

Vous en trouverez d'autres ici en rouge et ici en blanc.

____________
Sujet connexe
Plus de vins à moins de 15 $, septembre 2015

Les Cocalières rouge 2013, Domaine Aupilhac

Le vin n'est pas impressionnant en dégustation, c'est plutôt à table qu'il charme.
Ses arômes sont discrets. La bouche est juteuse et moyennement vineuse.
Les tanins et le fruit sont en parfait équilibre. C'est jeune et suave.
Après aération et à table, le vin se révèle sur des arômes de framboise.
C'est donc un vrai vin de table!
Carafer.
Un très beau vin digeste de Sylvain Fadat.
Syrah 40 %, grenache 30 % et mourvèdre 30 %.
Sucre 2,1 g/l. Alc. 13 %.
Pour quelques années de cave.
En ligne et dans 34 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
30,25 $

Enquête, Radio-Canada: le vin, les pesticides et autres combines

La télévision de Radio-Canada a présenté un reportage-choc hier à son émission phare «Enquête». C'est intitulé «Vin français: la gueule de bois. Une enquête sur les pesticides et autres résidus chimiques que l'on retrouve dans certains vins en France.»

C'est une adaptation d'une émission qui avait été diffusée en France au printemps dernier. J'en avais alors parlé le 4 avril (Comment est vraiment fait le vin).

On y montre l'utilisation de pesticides dans les vignes et les résidus qui se retrouvent dans le vin. On y voit aussi, à caméra cachée, des producteurs qui ajoutent toutes sortes de produits dans le vin: tanins, acides, copeaux, levures aromatisantes...

C'est la réalité, tout ça est vrai et c'est choquant. Il n'y a qu'a voir les effets sur les résultats sociaux.

Les pesticides dans les vins maintenant après on dira qu'un verre de vin par jour ça garde en santé  #enquete    Lise C @cylise

#enquete L'univers de la tricherie ! À vomir. Les fruits, les légumes, le vin, le poisson, les athlètes et nous, les dindons de la farce.    sonia i. thibault @soniaisabeltibo

Après la semaine de bads news sur l'alimentation, vous m'avez rachevé avec votre reportage sur le vin chimique #Enquête @iciradiocanada  Bonneville Sophie @Edgarthedunkey

Dans cette enquête, on nous montre la situation en France, où tout est règlementé et contrôlé; alors, imaginez ce que ça peut être dans les pays du Nouveau Monde où il y a peu de règlements et de contrôles sur la fabrication du vin.

On y apprend aussi qu'on utilise un pesticide interdit en Europe, le carbendazine, que l'on retrouve dans un vin vendu au Québec. (Ce produit peut être commandé de la Chine via internet.)

Ceci dit, il faut remettre les choses en perspective.
Ce que montre ce reportage sur l'industrie du vin n'est pas unique. C'est la même chose dans toute l'industrie alimentaire. Des pesticides, on en utilise partout et à profusion. Sauf chez nous, où on n'a plus le droit d'en mettre dans nos jardins ni même sur nos pelouses ! Pourtant, on est rare à manger nos pelouses ! 

Ce qui est le plus choquant, c'est que l'on retrouve ces pesticides dans le vin, comme probablement dans plusieurs fruits et légumes.

Oui, il y a des pesticides dans les vignes, sur les raisins et dans les vins. Lesquelles et en quelle quantité ? Ça peut varier et il n'ont pas tous la même dangerosité. Ce qui serait le plus dangereux, c'est l'effet cocktail résultant du mélange de ces produits dans notre organisme. Mais ça personne ne l'étudie.

Si l'on ne veut pas avoir de pesticides dans notre organisme, il n'y a qu'une seule solution: manger et boire bio.

Il y aussi la confiance. On peut faire confiance à de bons vignerons et producteurs qui nous assurent utiliser le moins de fongicides, acaricides et autres.

En général, les vignerons qui cultivent eux-mêmes leurs vignes sont plus fiables que ceux qui achètent des raisins cultivés par des inconnus. Faites-vous confiance aux vins de dépanneurs?

Pour ce qui est des ajouts, ce qu'on appelle les intrants oenologiques, tanins, acide, copeaux, levures, c'est légal, mais non transparent. Sauf pour quelques rares vignerons qui utilisent les levures naturelles de leurs vignes et qui l'indiquent sur les fiches techniques. Mais là encore, rares sont les journalistes qui le mentionnent dans leurs recommandations et ça n'apparaît pas sur le site de la SAQ.

Au sujet des levures ajoutées, c'est courant et on le fait aussi pour le pain. Notre pain quotidien! C'est certain qu'un vigneron qui arrose ses vignes de produits chimique ne pourra pas utiliser les levures naturelles de ses raisins puisqu'il les aura tuées lors de l'épandage des pesticides.

Le monde du vin a une auréole angélique, pastorale, béatifiante. C'est toutefois un monde de fabrication d'un produit transformé, comme pour la majorité des aliments que nous consommons.

Il faut décrasser le monde du vin de cette couche angélique et le voir tel qu'il est: un monde agricole avec toutes ses qualités et ses défauts.

Il faut informer, s'informer, apprendre, connaître afin de mieux pouvoir choisir ce qui a le moins de risque de nous empoisonner.

Vous pouvez voir le reportage de l'émission Enquête de radio Canada ici.

La version originale française ici.

Écoutez aussi la réaction intéressante du sommelier Jacques Orhon à l'émission Bien dans son assiette ici.

Domaine Vincent Carême Vouvray Brut 2013

Ce vin s'est vendu très rapidement. Il y en avait dans 164 magasins le 10  décembre. Il n'est reste plus que dans 22 magasins le 13 janvier ! 

Le vin de la semaine du 7 décembre !  

Vouvray est une région de la Loire qui produit trois types de vin: des tranquilles, des sucrés et des mousseux. Tous en blanc et d'un seul cépage: le chenin. C'est 2200 hectares à l'est de Tours sur la rive nord de la Loire. Environ 60 % de la production est en mousseux.
Il y a à la SAQ 17 vins tranquilles, 8 vins de dessert et 3 vins mousseux de cette appellation.
Donc seulement trois mousseux de cette région!
Celui-ci du domaine Vincent Carême est particulièrement bien réussi dans ce millésime 2013.
C'est d'un fruité assez gras, presque onctueux, tout en étant sec (sucre 4,7 g/l.). L'acidité est bien dosée lui donnant de la fraîcheur. Les bulles sont fines.
C'est un vin savoureux.
La contre-étiquette dit «élaboré uniquement avec des sucres naturels.»
Alc. 12 %.
En apéritif, avec les huîtres, les entrées, les fromages et les desserts ou tout au long du repas. Servir de 9 à 12 degrés.
Dans 164 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,20 $
Syndiquer le contenu