Corte de Imaz, Rioja, Reserva 2010

Beau boisé espagnol, floral et cuir.
Les tanins sont fins, la bouche est serrée.
C'est juteux et assez ample.
Velouté et finale d'un beau boisé.
Seize mois en barriques de chêne américain de chauffe moyenne.
100 % tempranillo provenant de la Rioja Alta.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,7 g/l.
En ligne et dans près de 300 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,90 $

Fumaio 2015

Un vin vif et expressif sur des saveurs de melon, d'asperges et d'ananas.
C'est rafraichissant et bien exotique.
L'acidité est mordante.
Sucre 5,4 g/l.
Chardonnay et sauvignon blanc.
Producteur Banfi.
Pour accompagner les salades et les crevettes.

Dans 128 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,80 $

Perez Cruz, Cabernet Sauvignon Reserva 2013

Nez de cassis et de végétaux assez expressif et courant dans les vins du Chili.
Bouche fruitée, peu tannique et note végétale qui revient en bouche.
De type chilien bien assumé. Peu acide et d'une légère sucrosité.
Saveurs persistantes.
Sucre 3 g/l. Alc. 13 %.
Capsule à vis.
Dans une centaine de magasins.

2 étoiles
Prix: 
17,80 $ à la SAQ | 14,95 $ à la LCBO

Beaune, 1er Cru Champs Pimont Jean-Claude Boisset

Aromes et saveurs de fruits rouges et de crème.
Crémeux aussi en bouche.
Un vin raffiné sur de belles rondeurs.
Des tanins fins, un fruité ample et gourmand.
Suave et jeune. Laisse une belle bouche.
Pour quelques années de cave.
Servir frais à 14 degrés.
Alc. 12,5 %.
«Aucun produit œnologique de type levures, enzyme ou tanins ne sont apporté pour ne pas dénaturer un terroir si précieux. Le vin est élevé 15 mois en fût sans soutirage avec une proportion de fûts neufs assez faible (< à 20 %). Enfin la mise en bouteilles a été effectuée par gravité sans collage ni filtration.»
Un potentiel de garde de 10 ans et plus selon son producteur.
En ligne et dans seulement quelques magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
70,00 $

Coste Delle Plaie 2012

Le vin de la semaine ! 

D'un beau rouge éclatant et vif, presque opaque.
Attaque suave, fine, puis ample en milieu de bouche.
D'un beau fruité assez gras et assez charnu. Dense, rond et coulant.
Bel équilibre. Longue finale.
Cépage: 100 % montepulciano d'Abruzzo. Vendanges manuelles dans la seconde moitié d'octobre. Région: Abruzzes. Producteur: Podere Castorani.
Élevage en cuve de ciment.

Pour accompagner les viandes grillées.
Alc. 13,5 %.
En ligne et dans plus de 100 magasins, dont 2 SAQ-Dépôts.

3 étoiles
Prix: 
24,30 $

Eve Chardonnay 2013

Nez fin et floral dans ce beau vin de l'état de Washington.
Fruité assez gras, légèrement beurré avec de belles saveurs de melon.
Frais, bien équilibré. Sec. Longue finale.
Producteur Charles Smith.
Capsule à vis. Alc. 13 %. Sucre 2,5 g/l. (4 en Ontario)
En ligne et dans près de 100 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,15 $ à la SAQ | 21,95 $ à la LCBO

Raventós I Blanc, Manuel Raventós Gran Reserva Personal 2007

Le prix (69 $) surprend. On n'est pas habitué à ce prix pour un cava d'Espagne.
C'est le prix d'un champagne et il est d'ailleurs aussi bon que plusieurs champagnes.
Les bulles sont fines. Le fruité est bien agréable. C'est sec.
La finale est savoureuse et longue.
Il se dégage une certaine élégance de ce vin mousseux d'Espagne.
Cépages: xarel-lo et parellada. Culture en biodynamie. Méthode champenoise. Sept ans sur pupitre avant d'être dégorgé.
Le producteur, la famille Raventos i Blanc n'écrit plus cava sur ses bouteilles, mais plutôt Conca del Riu Anoia. (Voir pourquoi ici Cava un jour — Conca toujours)
Dans quelques magasins seulement.

4 étoiles
Prix: 
69,00 $

Peraclos 2010

Un vin rouge de l'appellation Montagne Saint-Émilion
Belle présence en bouche.
Des tanins d'un beau granulé bien enveloppés par des fruits noirs.
D'une pièce, jeune et assez dense.
Finale sur les fruits noirs et une note de cèdre.
Merlot à 80 %, Cabernet sauvignon 10 % et cabernet franc 10 %.
Alc. 13,5 %. Sucre: nd.
Dans seulement quelques magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,95 $

Nous payons le vin américain plus cher que tout le monde

L'importation de vin américain au Canada a connu une croissance en volume en 2015 malgré un taux de change défavorable.

La hausse des achats en volume a été de 5,8 % à 99 millions de litres.

Par contre, exprimées en dollars américains, les ventes ont été en baisse de 5,3 % à 461 millions de dollars américains. Il faut dire ici que plusieurs vins américains sont négociés en dollars canadiens.

«Les ventes de vin de la Californie ont continué à être fortes au Canada l'an dernier, malgré des taux de change défavorables. En 2015, les ventes de vins américains ont dépassé les vins de France et d'Italie pour la première fois accaparant ainsi la plus grande part du marché des vins de table à l'importation sur le marché canadien», a déclaré Rick Slomka, directeur commercial pour le Canada du California Wine Institute.

Pendant ce temps, les ventes de vin américain en Europe ont connu une croissance de 5 % en volume et de 20 % en valeur. Soit 238 millions de litres pour 621 millions de dollars.

Il est étonnant de constater que les Européens paient en moyenne 2,60 US$ pour un litre de vin américain; alors que nos monopoles du Canada le paient près du double à 4,90 US$.

Le prix moyen mondial pour le vin américain a été de 3,60 US$ en 2015.

Prix moyen payé pour un litre de vin importé des États-Unis en 2015
Mondial Europe Canada
3,60 US$ 2,60 US$ 4,90 US$

Le Canada avec 99 millions de litres est le deuxième marché en importance pour le vin américain après l'Europe (225 millions). Le troisième acheteur est le Japon avec 25 millions de litres. Les exportations totales de vin américain totalisent 442 millions de litres, selon le Wine Institute des États-Unis.

La SAQ a aujourd'hui 713 vins (750ml) des États-Unis à son répertoire, dont seulement 36 sont à moins de 15 $ !

Voici un extrait du tableau préparé par le Wine Institute des États-Unis.

U.S. WINE EXPORTS
Year to Date: January-December
2015 and 2014

 

 

Value (U.S. Dollars)

Variance
’15 v ‘14

Volume (Liters)

Variance
’15 v ‘14

PARTNER COUNTRY
Ranked by 2015 Value

 

2015

2014

Percent

2015

2014

Percent

European Union Total**

 

621,904,744

517,622,655

20.15%

238,587,949

225,918,167

5.61%

Canada

 

461,192,662

487,047,858

-5.31%

99,757,425

94,260,404

5.83%

WORLD TOTAL

 

1,606,826,382

1,494,057,715

7.55%

461,014,596

442,693,188

4.14%

**Stats for the 28 EU countries are combined because transshipments to final destinations in neighboring countries make a country-by-country breakdown not reflective of actual consumption in each country. Wine Institute.

 

Des rabais en succursales moins élevés que dans les SAQ Dépôts

Des producteurs offrent un rabais sur certains de leurs vins cette semaine.
Des rabais qui tournent autour de 1 $ pour une trentaine de vins.
Voici quelques suggestions parmi ces vins en rabais jusqu'au dimanche 10 avril.

  Régulier Rabais  
Santi Nello Pinot Nero 11,65 0.75 10,90 $
Borsao Seleccion 13,00 1,05 11,95 $
La Vieille Ferme 14,95 1,00 13,95 $
La Sablette Muscadet 16,00 1.00 15,00 $
Tautavel Gérard Bertrand 18,70 1,00 17,50 $

Ces rabais sont de 6 à 8 %.
Ces vins sont aussi dans presque toutes les 10 SAQ Dépôts, donc offerts à un rabais de 15 % si l'on achète 12 bouteilles de n'importe quel produit.
Il est ainsi préférable de les acheter dans les SAQ Dépôts.
Il est à noter qu'on ne peut pas cumuler les deux rabais.

COS Frappato 2014

Un vin rouge qui pétille!
Le vin n'a pas fait fureur. Il est légèrement pétillant avec des notes de framboise et d'écurie.
On le dirait reparti en fermentation.
C'est étrange. Est-ce dû à un manque de sulfite. Un vin nature?
J'ai tout de même aimé ce petit côté original, mais je crois bien que j'ai été le seul.
Dans 23 magasins.

1 étoile
Prix: 
30,00 $

De gros vins américains

Est-ce que gros vin est synonyme de grand vin ?

Est-ce qu'un grand vin doit être gros ?

J'ai eu l'honneur de participer à une dégustation de ce qu'on appelle des «grands vins de Californie». Des vins des maisons Sterling, Caymus, Dominus, Phelps, Grgich et autres à l'Académie du vin de l'Outaouais.

Des vins payés, à l'époque (vers 2009) jusqu'à 120 $. Plusieurs de ces vins sont plus chers aujourd'hui.

Des vins qui ont reçu de fortes notes des commentateurs américains. Ce sont des vins appelés «meritage», de cépages bordelais. À l'origine, ces producteurs tentaient d'imiter les vins de Bordeaux. Aujourd'hui, ce n'est plus aussi évident.

Ce sont de gros vins dans ce sens qui ont beaucoup de tout. Beaucoup de fruit, souvent confituré, beaucoup d'alcool, beaucoup de vanille, beaucoup de tanins.

Ces vins plaisent beaucoup aux grands commentateurs de vins américains parce qu'ils sont gras, amples, joufflus, nourris, boisés, tanniques, confiturés, riches, impressionnants et opulents. Ils en mettent plein la bouche. Ce n'est pas la finesse qui est recherchée ici, mais plutôt l'opulence. Le producteur veut que son vin frappe, impressionne et plaise à la première gorgée.

Il faut dire aussi que les chroniqueurs vin n'en prennent souvent qu'une gorgée et que celle-ci doit les impressionner suffisamment pour qu'il accorde une bonne note au vin. Ces chroniqueurs, Parker, Suckling et autres, jugent ces vins au moment de leur mise en marché et même quelquefois avant la mise en bouteilles. Dans leur jeunesse, ils sont souvent très impressionnants.

Quand est-il au bout de 10 ans?
Est-ce que ces vins s'améliorent, s'affinent?
Est-ce qu'ils digèrent bien le boisé de leur jeunesse? Est-ce que les gros tanins s'affinent? Est-ce que ce fruité confituré devient plus fin?
Certains oui, d'autres non.

Merlot 2005, Sterling Vineyards
Belle texture quoiqu'un peu surette, un peu asséchant. Pas sucré, sec, vanillé et assez équilibré. Bien bon **1/2
14,2 %/vol. Contient du cabernet franc, gros verdot (fer servadou?), petite sirah (pas tout à fait un « meritage »), malbec et petit verdot. 25 $.

Cabernet sauvignon 2005, Joseph Phelps
Foncé, fruité, vanillé, plus rond que le précédent, alcool très marqué, finale un peu amère.  Bon. **
14,5 %/vol. 90 % cabernet sauvignon, 6 % merlot et 4 % petit verdot. 25 % des raisins achetés de vignerons indépendants. 10 mois dans du chêne français et américain de 2 à 4 ans. 80 $

Napa Valley Red 2006, Pahlmayer
Opaque, fruité, costaud, riche, alcooleux, floral violette, médicamenteux, peu tannique, du fruit en masse. Long. Très bon. ***
15,2 %/vol. 81 % cabernet sauvignon, 10 % merlot, 6 % cabernet franc, 2 % petit verdot et 1 % malbec. 18 mois en chêne français, 80 % neuf. Non collé, non filtré. 95 RMP (déc.’08), 93 S.Tanzer (juin’09), 90 WS (nov.’09). 120 $

Cabernet sauvignon 2006, Estate Grown, Grgich Hills
Rugueux, tannique astringent, finale piquante. Il a été le préféré du groupe. (voir le commentaire dans Facebook) Bien bon. **1/2
14,5 %/vol. 90 % cabernet sauvignon, 6 % petit verdot, 3 % merlot et 1 % cabernet franc.
21 mois de chêne français. En biodynamie. 75 $

Cabernet sauvignon 2006, Cakebread Cellars
Nez différent, plus juteux, tannique, beau nez végétal, sérieux, ample. Très bon. ***
14,2 %/vol. 78 % cabernet sauvignon, 16 % merlot, 4 % cabernet franc et 2 % malbec. 100$

Cabernet sauvignon 2006, Caymus
Très aromatique, violette, fruité sucré, alcool un peu brulant, un peu pâteux. Bien bon.  **1/2
14,5 %/vol. 92 WS (déc.’08), 90 S.Tanzer (déc.’08), 17,5/20 Jancis Robinson (août’09). 90 $

Cabernet sauvignon 2007, Joseph Phelps
Opaque, végétal, fougère, choux, bois vernis, asséchant, fait faire une grimace, le plus mauvais du groupe.
14 %/vol. 84 % cabernet sauvignon, 10 % merlot, 3 % petit verdot, 2 % cabernet franc et 1 % malbec. 41 % des raisins achetés de vignerons indépendants. 18 mois en chêne français et américain, 50 % neuf, 50 % 1 à 2 ans. 75 $

Mountain Cuvée 2007, Chappellet
Le vin est vert, vanillé et la finale est brulante. Le deuxième plus mauvais du groupe.
14,9 %/vol. 51 % cabernet sauvignon, 46 % merlot, 1 % petit verdot, 1 % malbec et 1 % cabernet franc. 40 $

Dominus 2007, Dominus Estate
Un vin crémeux, riche et un peu pâteux. Finale un peu brulante.  Correct. *
14,2 %/vol. 94 % cabernet sauvignon, 3 % cabernet franc, et 3 % petit verdot. 40 % de barriques neuves.  120$

Cabernet sauvignon 2008, Special Selection, Caymus
Très aromatique, très fruité. tutti-frutti, peu tannique, réglisse, violette et porto, très différent des autres, mon préféré. Excellent. ****
15,4 %/vol. Ce serait le premier millésime à contenir 14 % de merlot. 98 J.Suckling, 94 RMP, 94 WS, 93 S. Tanzer  120 $.

Donc, ce n'est pas parce que c'est gros et bien coté par les coteurs américains que c'est nécessairement encore bon ou meilleur après quelques années de vieillissement en cave. Ce qui est étonnant c'est de voir les prix demandés pour ces vins. Ils ne sont vraiment pas gênés ces producteurs de gros vins de Californie!

Vite un bon petit vin du Rhône, de la Loire, de l'Espagne ou de la Sicile pour replacer les papilles!

La Moussière, Sancerre rosé 2014

Le vin de la semaine ! 

C'est le printemps, c'est le temps du rosé revenu!
Je vous suggère celui-ci pour son élégance et sa finesse.
C'est un rosé pâle, saumoné, frais et bien léger.
C'est un pinot noir élégant et étonnant de fraicheur.
Rien ne dépasse, ni le fruité, ni l'alcool.
C'est sec et minéral sur de belles saveurs de petits fruits.
Laissez-le se réchauffer dans le verre.
Alc. 13 %. Pinot noir en biodynamie. Vendanges manuelles, élevage en cuves bois tronconiques.
Pour l'apéritif, les entrées, les tapas, les salades, les poissons, les mets légers.
Je crois bien que je vais aller en chercher une autre bouteille pour l'essayer, avec les amis, sur le crabe (acheté à Trois-Pistoles).

3 étoiles
Prix: 
25,60 $

Blés 2012

Un crianza de la maison Dominio de Aranleon. Région: Valence.
Blés, c'est le nom de la plante autochtone qui pousse entre les vignes dans la vallée des Alforins.
D'un beau fruité frais sur des tanins ronds.
Des saveurs de petits fruits sur une touche légèrement vanillée.
Un vin bien équilibré et bien agréable à boire.
Servir frais à 15 degrés.
Un très bon rapport qualité-prix parmi les produits courants.

Tempranillo, cabernet sauvignon et monastrel.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,5 g/l.
Son prix à baissé de 0,20 $.
En ligne (15) et dans 255 succursales dans la section des produits courants ainsi que dans 3 SAQ Dépôts.
Disponible aussi au Nouveau-Brunswick à 20,79 $.

3 étoiles
Prix: 
15,75 $

Solanera Viñas Viejas 2013

Fruité, fruité, fruité et épicé!
Un très beau vin aromatique et juteux.
Le vin a de la mâche. Le fruité est doux et dense.
Il y a là une belle masse de fruits.
C'est ample, riche, corsé et savoureux.
Un très bon rapport qualité-prix.
Ce vin fera fureur!
70 % monastrel, 15 % cabernet sauvignon et 15 % garnacha.
Dix mois en fûts français et américain.
Bodegas Castaño. Région de Yecla.
Alc. 14,5 % Sucre: 4,3 g/l (SAQ); 9 g/l (LCBO).
Dans 107 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
20,15 $ à la SAQ | 16,95 $ à la LCBO

Farnito Chardonnay 2014

Un vin blanc d'Italie assez aromatique.
La bouche est florale et assez grasse tout en ayant une certaine vivacité.
Un bel équilibre entre le fruit et l'acidité.
Finale d'un fruité riche.
Servez le pas trp froid à 10-12 degrés.
Sucre 1,7 g/l
En ligne (13) et dans 94 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,85 $

Triple Zéro, La taille aux Loups

Triple zéro, triple sec!
Un nouvel arrivage de ce vin.
Il est 2,25 $ plus cher et me semble moins complet que le précédent.
C'est un vin pétillant et non un vin mousseux.
C'est-à-dire qu'il contient moins de dioxyde de carbone que le vin mousseux.
À 20 degrés, sa pression est de moins de 2,5 bars; alors que pour les mousseux c'est plus de 3 bars.
Le vin ici a de belles saveurs de pomme et une fine note de brioche. L'effet perlant des bulles sur la langue est léger.
Servi froid, le vin semble plutôt dur. Il est triple zéro, donc pas sucré du tout. Son taux de sucre n'est que de 1,6 g/l. Servez-le à 10-12 degrés.
Ce n'est pas vraiment un vin d'apéritif. Il est peu fruité et peu gras. Toutefois, sa bonne acidité fait qu'il accompagne bien les huîtres et les crevettes.
Triple zéro pour zéro chaptalisation (sucrage pour donner de l'alcool), zéro liqueur de tirage (sucrage pour donner des bulles) et zéro liqueur d'expédition (sucrage pour donner du goût sucré).
En culture bio non certifiée. Levures indigènes. Vendanges manuelles.

En ligne (45) et dans 60 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
27,95 $

Marqués de Riscal, Reserva 2011

De beaux aromes de parfums de fruits.
Un vin très savoureux et d'une belle texture.
C'est d'un fruité juteux sur de beaux tanins qui roulent en bouche.
Saveurs balsamiques et très réglissées en finale.
Finale d'ailleurs bien persistante.
(90 % tempranillo, 7 % graciano et 3 % mazuelo (carignan).
Deux ans en fûts de chêne américain.
Sucre 2 g/l. Acidité 3,4 g/l.
Pour quelques années de cave.
Servir à 16 degrés sur des jambons, des mijotés ou des viandes grillées.
Dans 164 magasins.
92/100

3.5 étoiles
Prix: 
26,45 $

Poggio Della Costa 2014

Vous ne savez pas trop ce que veut dire minéralité dans un vin; alors, essayez celui-ci.
Il est facile à reconnaitre avec son hérisson sur l'étiquette.
C'est clair et net. Assez vif, pas trop, fruité fin, bien sec et minéral.
Une capsule à vis préserve la fraicheur (sur certains marchés comme celui du Québec). Bravo!
Ne le servez pas trop froid, mais plutôt à 10-12 degrés comme pour tous les très bons vins blancs.
Producteur Sergio Mottura. Cépage grechetto. Appellation Civitella d'Agliano.
Alc. 14 %.
Dans 101 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,30 $

Alb de Petro Vaselo 2012

Un chardonnay de Roumanie!
Bio en plus.
Il n'y a que 7 vins de Roumanie à la SAQ. Celui-ci est le seul bio.
Il ne goûte pas le chardonnay. Il n'est pas fait dans le bois non plus.
Il est bien sec. Un peu sévère au début, mais s'adoucit à l'aération.
Bien meilleur le surlendemain. Des saveurs légèrement citronnées sur un fond bien minéral.
Cela arrive souvent que je ne finisse pas une bouteille et que je la trouve meilleure le lendemain ou le surlendemain. Est-ce que c'est parce que le vin change en deux jours, ou bien si c'est moi qui change en deux jours? Ou les deux?

Taux d'alcool: la contre-étiquette indique 13 %; le site de la SAQ indique 14,5 % comme la fiche technique du produit sur le site de l'agence InVino. Sucre 1,3 g/l

«Fertilisation avec des engrais verts seulement. Conduite: Guyot. Vendanges manuelles. Sélection des raisins. Fermentation en cuves inox pendant 15 jours. Clarification par sédimentation jusqu'à la mise en bouteilles» indique la fiche technique.

En ligne (1) et dans 38 magasins.

Vous cherchez de bons vins bio. C'est ici par prix et ici par rapport qualité-prix.

2 étoiles
Prix: 
14,20 $

Progressions plus lentes des bénéfices de la SAQ

Les bénéfices de la Société des alcools augmentent beaucoup moins vite aujourd'hui qu'il y a 4 ans.

De 2006 à 2012, la croissance variait de 5,5 % à 9,3 % pour des hausses annuelles de revenus de 47 à 85 millions de dollars par année.

Par contre, ces dernières années, la croissance des revenus de la SAQ est allée de -2,6 % à 3 % pour des revenus maximums de 31 millions de dollars.

C'est en 2013-2014 que l'élastique a cassé!
Les bénéfices de la SAQ ont alors chuté de 27 millions de dollars.

Puis en 2014-2015, la croissance a été de 3 %.

Pour l'année en cours, la SAQ prévoyait que sa croissance sera de seulement 1,5 %.

Progression des bénéfices de la SAQ en millions $ et en %
  2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
$ 53 51 47 59 48 85 30 -27 31 16
% 8 % 7 % 6 % 7,3 % 5,5 % 9,3 % 3 % -2,6 % 3 % 1,5 %

 

Le bénéfice de la SAQ a atteint 1 milliard en 2011 et s'accroît plus lentement depuis ce temps. Ces sommes sont versées au gouvernement du Québec. Son bénéfice s'est accru rapidement après la grève de 2004-2005 jusqu'en 2013. La croissance est toutefois très faible depuis ce temps comme nous le montre ce tableau établi par la SAQ et le ministère des Finances du Québec.

Un million de litres de vin de plus aux Fêtes

Il s'est vendu un million de litres de vin de plus au trimestre se terminant le 2 janvier dernier au Québec.

Ce million supplémentaire, les Québécois l'ont acheté à 500 000 litres dans les succursales de la SAQ et à 500 000 litres aussi dans les épiceries et dépanneurs.

Ce qui représente une hausse des ventes de 2,5 % dans les succursales et de 3,6 % en épicerie.
En dollars, la hausse a été plus forte là encore dans les dépanneurs; soit +5 %, contre +1 % dans les succursales.

  Volume vin
(millions de litres)

Ventes $
(millions dollars)
  Noël
2014
Noël
2015

 
Noël
2014
Noël
2015
 
Succursales 40,9 41,4 2,5%   684,1 690,9 1%
Épiceries 13,6 14,1 3,6%   108,4 113,9 5%

(En dollars, ce sont les chiffres de ventes de la SAQ aux épiciers et non les chiffres de ventes des épiciers à leurs clients.)

Pour le trimestre de Noël 2013, la hausse avait été de 800 000 litres, dont 500 000 dans les épiceries. Pour Noël 2012, il y avait eu par contre une forte baisse des ventes.

Le Québécois achète son vin une bouteille sur quatre en épicerie.

D'après ces chiffres, la SAQ vend la bouteille de vin de 750 ml en moyenne 12,51 $ (avant taxes) en succursale et 6,05 $ aux épiciers.

Baisse dans les restaurants
Alors que les ventes en volume augmentent dans les succursales et les épiceries, elles diminuent dans les restaurants. En effet, au cours des 40 dernières semaines, la SAQ a vendu  200 000 litres de vins et de spiritueux de moins aux bars et restaurants.

Vins du Québec
Les ventes de vins du Québec ont connu une hausse de 9,3 % au cours des 40 dernières semaines; soit 319 000 litres. Par contre, elles ont baissé de 1,3 % au dernier trimestre de Noël.

La SAQ a publié ce matin ses résultats financiers pour les 40 premières semaines de l'année qui se terminera le 31 mars. Ses ventes se sont accrues de 1,7 %; ce qui est moins que la même période de l'année précédente où c'était une hausse de 2,7 %.

_______
Source: Rapports trimestriels SAQ.

14 % des ventes de la SAQ se font dans seulement 10 succursales

410 millions de dollars des ventes de 3 milliards de la Société des alcools du Québec se font dans seulement 10 succursales des 413 succursales.

C'est-à-dire que 14 % des ventes de la SAQ se font dans seulement 2,5 % des succursales.

De plus, de ces 10 succursales championnes, 7 sont des SAQ-Dépôt. Plus encore : 2 des autres succursales sont des fournisseurs de dépanneurs et épiceries. Elles approvisionnent les agences SAQ situées en région.

C'est ce que nous apprend la lecture des chiffres publiés ce matin par la journaliste Karyne Duplessis-Piché dans le journal La Presse. (SAQ: des dépôts et des succursales payantes)

Qu'elle est la leçon à tirer de ces chiffres?
Les SAQ-Dépôt tiennent un inventaire principalement composé de vins à moins de 20 $. La dépôt du marché central de Montréal qui a un chiffre d'affaire de 90 millions de dollars a 671 vins en stock, dont 512 à moins de 20 $; soit 76 % de son offre.

Cette succursale a 217 vins à moins de 15 $; soit 32 % de son offre.

Alors que pour l'ensemble des succursales de la SAQ, l'offre de vin à moins de 15 $ ne représente que 7 %; et l'offre à moins de 20 $ n'est que de 25 %.

Les consommateurs veulent donc du vin à bon prix!

La direction de la SAQ a finalement compris le message et a ajouté l'an dernier 4 succursales dépôts qui sont maintenant au nombre de 10.

De plus, maintenant 130 vins ne sont offerts que dans ces succursales dépôt, dont 11 au format d'un litre.

Les gens y achètent le vin à la caisse, profitant d'un rabais de 15 %.
Mais est-ce vraiment un rabais? Ça fonctionne par appel d'offres. Les (gros) producteurs paient le rabais. Ils haussent donc le prix de leurs vins pour offrir ce 15 %.

Ainsi, si on achète ces vins (plus de 500) dans les succursales ordinaires, on paie une surprime qui permet de réduire le prix pour ceux qui achètent dans les succursales dépôt.

Vin Québec a 19 ans

Le site Vin Québec a 19 ans ce mois-ci! 19 ans déjà !
En effet, c'est en mars 1997 qu'a commencé cette belle aventure.

Dix-neuf ans de recherches, d'études, de lectures, de dégustations, d'expérimentations, de voyages et de découvertes. Une passion qui perdure.

Un rappel : Vin Québec est un magazine gratuit et indépendant d'information sur le vin, sur le monde du vin.
Nous ne sommes pas en relation d'affaires avec la SAQ et ne sollicitions pas d'argent des producteurs de vins.

Notre mission : découvrir, apprécier, apprendre et informer.

Vin Québec est la revue du vin la plus consultée au Québec avec 350 000 lecteurs.

vinquebec.com depuis 1997

Arrivages — Mars 2016

Vers le 28 mars
La Cuisine de ma Mère Nicolas Grosbois (Bio) (2014)    $19.95    12782441 
Figure Libre Freestyle Gayda (Bio) (2014) Pays d'Oc   $22.45    12489536

Château de Nages Cuvée J.T. Costières de Nîmes (2013) Blanc    $24.95    
Chablis premier cru Homme Mort Château de Maligny (2014)    $36.00        872986
Domaine de la Tour du Bon Bandol (2013)    $33.75        10780645

Domaine du Gros'Noré Bandol (2011)    $38.25        10884583
Dupéré Barrera Cuvée India Bandol (2012)    $31.00        10884575

Fleurie Poncié Pierre-Marie Chermette Domaine du Vissoux (2014)    $25.70    10837314
Riesling Trimbach Alsace (2012)    $22.80        11305547
Godello Gaba Do Xil Telmo Rodriguez Valdeorras (2014)    $18.10        11896113
Mencia Gaba Do Xil Valdeorras (2013)    $19.00        11861771

Gaun, Chardonnay, Alois Lageder 2014

«Gaun is gone!» Comme dit Jacques.
Un chardonnay délicieux. Gras, fruité, minéral, ample et très persistant.
Belles saveurs de fruits tropicaux. Culture en biodynamie.
Il vient d'arriver 3800 bouteilles le 16 février. Il n'en reste qu'une quinzaine de bouteilles aujourd'hui !
Prochain arrivage prévu : fin de l'été.

Au sujet du producteur : Alois Lageder - Haut-Adige - des vins élégants.

3.5 étoiles
Prix: 
25,40 $

Du glyphosate dans le vin de Californie

Nous entendons beaucoup parler de cet herbicide puissant le glyphosate, contenu, entre autres, dans le pesticide de marque Roundup de la maison Monsanto. Une recherche dans Google Actualité nous donne des milliers de résultats juste pour le mois de mars.

Selon certains agriculteurs, on ne peut plus s'en passer. Par contre, d'autres disent qu'il faut maintenant l'interdire. C'est le cas de députés européens qui veulent faire interdire l'épandage de ce produit dans les campagnes européennes. Le glyphosate serait cancérigène et un perturbateur endocrinien. Il est devenu le numéro 1 des pesticides dans le monde. Il a été introduit en 1974 et depuis l'expiration du brevet en 2000, on le retrouve dans 750 produits phytosanitaires.

La lutte sera intense entre les pro et anti glyphosate.
En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (l'agence de l'Organisation mondiale de la santé chargée d'inventorier les substances cancérogènes) a classé le glyphosate «cancérogène probable» pour l'homme. C'est le niveau le plus élevé avant le niveau «certain».
Le renouvellement de son autorisation en Europe doit être décidé dans les prochaines semaines.

Le très puissant produit est utilisé pour désherber. Il est considéré comme étant très efficace par les agriculteurs qui ne savent plus comment s'en passer. On le retrouve aussi dans des fertilisants.

Le glyphosate est très répandu en Europe et en Amérique. La revue américaine Eco Watch rapporte qu'on en trouve dans le vin de Californie. La revue cite des chiffres du laboratoire Microbe Inotech de Saint-Louis qui en a trouvé dans des vins des vallées de Napa, Sonoma et Mendocino en Californie. Les quantités trouvées vont de 0,6 ppb à 18 ppb (parties par milliard). La plus faible quantité a été trouvée dans un vin bio.

Aux États-Unis, il n'y a pas de limite concernant le glysophate dans le vin. Toutefois, il y a une limite dans le raisin, et cette limite est de 200 ppb.

En février dernier, c'était l'émoi en Allemagne. On a trouvé du glyphosate dans le produit alimentaire phare de la Germanie: la bière. Dans les 14 bières analysées par l'Institut de l'environnement de Munich tous contenaient de 4 à 300 fois plus de glysophate que la quantité permise dans l'eau. En Allemagne la concentration permise dans l'eau serait de 1 µg/L. Au Canada, c'est 280 µg/L ! (280 microgrammes au litre ou 280 ppb)

Puis, on apprend que presque tous les Allemands seraient exposés au glyphosate. Le journal Le Monde rapporte que sur 2000 Allemands testés on a détecté 5 fois plus de glyphosate dans leur urine que la dose autorisée pour l'eau. De plus, ce taux était de 15 à 42 fois plus élevé pour 22 % des personnes analysées.

Le glyphosate aura donc la vie dure au cours des prochaines semaines.

Suivez ce dossier dans le fil de presse de Google Actualité.

 

Maraia, Barbera 2014

Une bien savoureuse barbera.
C'est frais, juteux sur des notes de fruits noirs et rouges.
Les tanins sont fins. Il y a beaucoup de fruits dans ce vin.
La finale est longue sur des saveurs de cerise.
Producteur: Marchese di Barolo, Région: Piémont.
Sucre 1,6 g/l.
En ligne et dans près de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,70 $

Domaine de Petit Roubié, Syrah 2013

Il est indiqué sur l'étiquette «Culture biologique depuis 1985».
Et sur une sous-étiquette : «Réservé au marché canadien»!
En voilà un qui n'a pas peur de s'afficher bio.
Le vin est parfaitement délicieux.
C'est plutôt léger sur un fruité frais, peu tannique.
La texture est ronde et souple.
Le fruité est savoureux.
Gouleyant et digeste.
Un vin du Pays d'Hérault.
Capsule à vis.
Alc. 13 %. Sucre 1,7 g/l.
En ligne (30) et dans 125 magasins.

3 étoiles
Prix: 
17,05 $

Arrowood Sonoma County Cabernet-Sauvignon 2011

Un bon cabernet sauvignon de la vallée de Sonoma en Californie.
Des arômes de fruits rouges et de fruits noirs avec des notes de bordeaux.
Il fait très bordeaux aussi en bouche.
De beaux tanins, texture serrée. Un vin assez costaud.
La longue finale est fruitée et chaleureuse.
Surprenant!
Sucre 1,4 g/l.
En ligne et dans près de 100 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
44,50 $
Syndiquer le contenu