Crémant de pomme, Cidrerie du Minot

Un cidre mousseux rosé, doré pâle.
C'est très aromatique, pommes chaudes, compote de pommes.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Purée fine de pomme.
Pas trop sucré, bien équilibré, c'est très agréable.
Variété de pomme : Geneva (petite pomme à chair rouge et tannique) et Mont-Royal.
Notez le bas taux d'alcool : 2,5. %
Servez à 4-6 degrés en apéritif ou avec les canapés.
Taux de sucre : 56 g/l.
En ligne et dans 314 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
11,95 $

Les meilleurs vins d'Espagne

Le salon des vins de Montréal met en valeur cette année les vins d'Espagne. Nous en profitons donc ici pour dresser la liste des meilleurs vins d'Espagne commentés dernièrement dans Vin Québec. En blanc, rouge et mousseux. Ils sont classés par rapport qualité/prix.

 

Ijalba Reserva, Selección Especial 2005   4,0 49,75$
Gago 2010   3,5 27,70$
Cosme Palacio Reserva 2010   3,5 28,65$
Mas La Plana 2009   3,5 57,75$
Monasterio de las Viñas, Crianza 2008   3,0 12,30$
Gotin del Risc Godello 2012 Blanc 3,0 17,95$
Abad Dom Bueno, Godello Joven, Bierzo 2013 Blanc 3,0 18,35$
Las2ces 2013   3,0 18,55$
Mein 2013 Blanc 3,0 19,15$
Freixenet Elyssia Mousseux 3,0 19,95$
Juvé y Camps, Brut Nature, Gran Res de la Familia 2010 Mousseux 3,0 20,95$
Raventos i Blanc, L'Hereu, Conca del Riu 2012 Mousseux 3,0 21,10$
Godelia Mencia 2010   3,0 22,65$
Laudis 2011, Priorat, Torrès   3,0 25,30$
Pazo Barrantes Albariño 2013 Blanc 3,0 27,45$
Veraton d'Alto Moncayo 2012   3,0 31,50$
PSI, Ribera del Duero 2012   3,0 43,00$
Genoli Ijalba 2014 Blanc 2,5 14,75$
Cordoniu Classico Brut Mousseux 2,5 15,05$
Segura Viudas Reserva, Cava Brut Mousseux 2,5 15,25$
Borsao Crianza Seleccion Rouge 2012   2,5 15,75$
Monasterio de las Viñas, Reserva Cariñena 2006   2,5 15,90$
Verdejo Oro 2014 Blanc 2,5 16,10$
Basa 2014 Blanc 2,5 16,45$
Ricardo Monastrell 2014   2,5 16,80$
El Coto, Rioja Crianza 2011   2,5 16,95$
Albet i Noya Tempranillo classic 2013   2,5 17,40$
Gotin del Risc 2010   2,5 17,90$
Gaba Do Xil Godello 2014 Blanc 2,5 18,10$
Requevin Gran Reserva 2008   2,5 18,50$
Luzon Crianza Seleccion 12 meses 2011   2,5 18,55$
Conde de Haro, Brut Vintage 2011 Mousseux 2,5 19,95$
Monasterio de las Viñas, Gran Reserva Cariñena 2005   2,5 20,10$
Pagos de Circus, Cuvée especial 2010   2,5 24,00$
Cellers Can Blau 2013   2,5 24,65$
Borsao Rosé 2014 Rosé 2,0 12,95$
Borsao blanc Macabeo 2014 Blanc 2,0 13,95$
Hecula Monastrell 2013   2,0 14,05$
Cava pinot noir, Dominio de la Vega 2009 Mousseux 2,0 19,35$

 

Viré-Clessé 2013, Chanson

Il n'y a que quatre vins de celle appellation Viré-Clessé à la SAQ. C'est situé dans le Mâconnais en Bourgogne.
C'est une petite AOC d'un peu moins de 400 hectares. Un seul cépage: le chardonnay.
Ici, c'est un très beau chardonnay aux flaveurs qui rappellent un peu les échalotes, de tilleul et le beurre fin.
C'est savoureux, assez gras, soutenu. D'une belle structure parfaitement équilibrée.
La très longue finale est juteuse et légèrement salée.
Un vin digeste très agréable à boire.
Sucre 1,9 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 55 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
24,25 $

Antech, Crémant de Limoux 2013, Cuvée Expression

Un mousseux de Limoux très pâle et bien transparent qui s'ouvre lentement.
C'est vif et rafraîchissant. De belles bulles, une belle présence en bouche. C'est sec et la finale est longue sur des saveurs de fruits blancs et de biscuits fins.
Vivace.
Cépages: chardonnay, chenin blanc et mauzac en vendanges manuelles. Méthode champenoise.
Alc. 12 %. Sucre 9,6 g/l.
Dans 73 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,55 $

Pol Roger Champagne Brut

Peu aromatique, mais on détecte tout de même des notes florales.
La bouche est bien bulleuse. C'est vif et très sec.
La finale est sur des notes calcaires.
C'est un peu sévère, sérieux et bien fait.
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 172 magasins.

3 étoiles
Prix: 
61,25 $

Pommery Brut Royal Champagne

Peu aromatique, le vin s'ouvre lentement à l'aération et en se réchauffant.
La bouche est belle et plutôt élégante.
Les bulles sont fines.
C'est un champagne bien vif.
Sucre 14 g/l. Alc 12,5 %.
En ligne et dans 286 magasins.

3 étoiles
Prix: 
63,00 $

Domaine d'Aupilhac 2012 Montpeyroux

Rouge foncé et brillant.
Un vin bien juteux, assez corsé (surtout si servi frais). Des notes de cuir en rétroolfaction et un petit côté suret. Une note de ferme aussi, certains diront de la Brett peut-être. Des tanins assez consistants. Une bonne amertume en finale! Du caractère.
Puis, le lendemain, c'est toute autre chose! Il n'y a plus d'odeur de ferme, de brett, ni d'amertume. Le fruit est plus apparent! C'est meilleur!
Conclusion: aérez fermement.
Mourvèdre, syrah, carignan, complété par du grenache et du cinsault.
Sucre 2,1 g/l.   Alc. 14 %
En ligne et dans 83 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,55 $

Quand je vous disais que la typicité est un défaut

«Ça ne goûte pas le pinot. Ce n'est pas ça du pinot. Ce n'est pas ça pour moi du pinot. Ça ne pinote pas!»
«Ce n'est pas un très bon champagne, il ne goûte pas le biscuit, la brioche.»

J'entends cela souvent. Je suis tenté alors de répondre que le bon pinot, ça ne goûte pas le pinot. Le bon champagne, ça ne goûte pas la brioche. C'est commun. Le bon sauvignon ne goûte pas la pelouse; le bon chardonnay ne goûte pas le beurre. Le bon riesling ne goûte pas nécessairement le pétrole. Le meursault ne goûte pas toujours le jus de madrier. Ce sont des arômes communs, soit, mais commun dans le sens de presque vulgaire.

Les très bons vins ont plus que ça à offrir et surtout pas ça! On dirait que des gens cherchent le générique, le repère. Ils se sont fixé un standard aromatique qu'ils cherchent à retrouver dans tous les vins d'un même cépage, d'une même appellation. Il me semble que ça doit devenir monotone. Pourtant, ça semble réconfortant. On se retrouve en terrain connu.

Certains ont même tendance à rejeter un vin s'il n'est pas conforme à l'idée qu'ils se sont des arômes et du goût du cépage principal du vin. Ce n'est pas ça du cahors, ce n'est pas ça du bordeaux, entend-on! Pourtant, le plaisir du vin n'est-il pas dans la diversité, dans la surprise, dans l'étonnement, dans le dépassement, dans le hors de l'ordinaire?

Le beaujolais d'aujourd'hui, le bon, ne goûte pas le beaujolais d'il y a 10 ans. Il aurait perdu sa typicité! Et c'est tant mieux. Certains beaujolais ne goûtent pas le beaujolais, et ce sont souvent les meilleurs.

Est-ce que cette recherche de la typicité ne nous mène-t-elle pas droit à la plate standardisation?
La typicité n'est ce pas une mode? On suit la mode du moment. Ça doit goûter ceci, alors fabriquons-le de façon à ce qu'il goûte ceci. La mode est au sauvignon poivron, au chardonnay beurré, au riesling pétrolé, au pinot pastille à la cerise, au cabernet vanillé. C'est lassant!

Les vins du Nouveau Monde nous semblent souvent typiques. Ces producteurs suivent une recette. Ils cherchent à atteindre un style donné, prédéterminé. Ailleurs, on s'égare, on nous égare, on nous déboussole, on est perdu, pour notre plus grand plaisir.

Je goûtais le mois dernier un vin blanc de la Loire original. Des arômes difficiles à décrire. Je suis en terrain inconnu. Mais c'est très bon, original. Je lis alors sur la contre-étiquette: sauvignon et chardonnay. Deux cépages communs très répandus. Des cépages français qu'on dit internationaux, tellement, ils sont répandus. Toutefois, je ne reconnais aucune des caractéristiques aromatiques attribuées généralement à ces cépages. Est-ce dire que le vin n'est pas bon? Pas du tout, il est très bon. Alors quoi?

Des vignerons disent qu'ils visent à refléter le terroir dans leur vin, mais pas les arômes variétaux du cépage. Ils affirment que si ces arômes typiques du ou des cépages dominent, alors ils ont manqué leur coup et n'ont pas réussi à préserver et à transmettre le goût du terroir à leurs vins!

C'est peut-être ce qui s'est passé dans ce vin de la Loire. Pas typique des cépages, mais peut-être typique du terroir. Allez savoir!

Le goût typique du cépage n'est-il pas dû à des modes de fabrication et à l'usage de levures typiques, de levures destinées à accentuer les arômes variétaux. Il y a de plus en plus de vignerons qui retournent aux levures indigènes, aux levures présentes dans leur environnement, n'ajoutant pas de levures exogènes achetées. On risque alors d'avoir des vins plus originaux que typiques. Et c'est tant mieux!

  Voir aussi le texte La typicité est un défaut.

Salon des vins de Montréal

La grand-messe annuelle du vin se tient cette semaine à Montréal.
Le salon des vins de Montréal, appelé La Grande dégustation de Montréal se déroulera du jeudi 5 au samedi 7 novembre. Le jeudi est réservé aux professionnels de l'industriel; le vendredi et le samedi sont ouverts au grand public. C'est organisé par l'Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS) et la SAQ.

Près de 200 producteurs seront représentés. Cette année, c'est l'Espagne qui est mise en valeur avec son cépage le grenache (garnacha).

Dans ce genre de salon, il est toujours intéressant de rencontrer le producteur, le vigneron, ou tout au moins l'oenologue; soit celui ou celle qui fait le vin. À La Grande dégustation, il y aura aussi des directeurs export, des ambassadeurs de marque; des directeurs régionaux; des directeurs commerciaux...

Voici une liste, vite faite des tables à visiter. J'ai mis l'accent sur celles où on aura la possibilité de rencontrer celui ou celle qui fait le vin. Commençons par l'Espagne avec le nom de la maison, son représentant, sa fonction et le numéro de la table.

Espagne
Juve y Camps  Meritxell Juvé   Directrice export   I27  (des bulles)
Bujanda Martinez    Fiego Martinez  Dir. des ventes  I23
Parés Balta  Joan Cusiné  propriétaire  H18
Vins Bonhomme Nathalie Bonhomme propriétaire G25
Buil et Giné   Xavi Buil y Giné  propriétaire  J10
Montecillo  Rocio Osborne  vigneron  H23
Thelmo Rodriguez   Ricardo Etchats  Dir. général  H19
Ijalba  Bernard Robin  consultant export I16
Segura Viudas  Mary-Ann Yewen   I20
Cusumano Elvio Mobili  vp export  B13
Borsao  Inigo Alberto Dir. commercial  H09 (Alto Moncayo)
Muga  Jesus Viguera   Dir. export  G28
Juan Gil  Loren Gil   Dir. commercial  H09
Palacio   Federico Vasquez Amoedo  Dir. export  G27
Raventos i Blanc  Sabrina Grino  Directrice export  H05  (des bulles)
Gonzalez Byass  Christopher Canale-Parola  Dir. ventes Canada  I21
 

De Grèce
Gaia  Leon Karatsalos  copropriétaire  E18
Alpha Estate Angelos Iatridis  vigneron  B17
Semeli  Leonidas Nassiakos  Dir. générale  C17

De France
Laurent Miquel    Président  F03  (Cazal-Viel)
Ch. Sainte-Eulalie Isabelle Coustal B12
Vignobles Famille Quiot Jérome Quiot propriétaire C14  (Vieux Lazaret, Duclaux, Trignon)
Ch. D'Estieux Christian Dauriac  propriétaire  B10
Ch. Rouquette sur Mer  François Boscary propriétaire  B21
Gérard Bertrand  Jean-Philippe Turgeon Dir. Canada  H04 (Cigalus, de l'Aigle)
Champagne Deutz  Fabrice Rosset Dir. général  A19
Dom des Aubuissières  (Loire) Bernard Fouquet  Président  E02

D'Italie
Mazzei  Philippo Mazzei  propriétaire  B19 (Fonterutoli)
Punset  Marina du Marcarino  propriétaire  C16

Du Canada
Dom du Ridge Denis Paradis  propriétaire  D28
Bachelder   Thomas Bachelder propriétaire   G12 (Queylus)
Osoyoos Larose  Mathieu Mercier  oenologue  H06
 

Et tant d'autres, des vins d'Arménie à D11; François Chartier sera à la table G21 et Ricardo Larivée au I24.

Plus de 1000 vins et spiritueux. Des cépages originaux: Areni, Kangun, Xarel-Lo, Palomino, Merseguera, Caladoc, Mataro, Souson, Auxerrois, Assyrtiko, Limniodas. Mouhtaro, Negroamaro, Sorbara, Grasparossa, Traminer Aromatico, Albarossa, Baga, Arinto, Rabigato et encore...

La Grande Dégustation de Montréal
5-6-7 novembre. Jeudi (11-17h pour les pro); vendredi (15-21h) et samedi (13-21h)
Place Bonaventure Montréal
www.lagrandedegustation.com

Savoie, Pinot Noir, Jean Perrier, Cuvée gastronomique 2014

Un pinot noir léger, élégant et savoureux de Savoie.
Nez de petits fruits et de cerise. Un pinot noir légèrement acidulé au fruité assez riche.
D'une belle rondeur, légèrement veloutée. Les tanins sont fins. Bel équilibre.
Des notes d'épices se révèlent à l'aération.
Juteux et assez persistant, il laisse une belle bouche.
Vendanges manuelles. Élevage en cuves inox. Pas de chaptalisation.
Alc. 12 %. Sucre 0; acidité 3,47 g/l (H2SO4); pH 3,5.
Servir frais de 13 à 15 degrés.
Dans 97 magasins.

3 étoiles
Prix: 
17,25 $

Bastide Miraflors 2012

Un beau vin fruité des Côtes catalanes dans le Roussillon.
Bouche charnue, tanins bien présents sur un fruité généreux.
Un vin qui a de la mâche.
Bon équilibre entre l'alcool (15%), le fruit, l'acidité et les tanins.
Saveurs et sensation fruitée/tannique persistantes.
Un bel assemblage de syrah à 70 % et de grenache.
Alc. 15 %. Sucre 2,6 g/l.
Domaine Lafage. Sélection Louis Roche.
Servir à 15-17 degrés.
En ligne et dans 39 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,95 $

Les Halos de Jupiter, Côtes du Rhône 2013

Un vin du Rhône bien corsé, bien charpenté, aux belles saveurs de cerise à l'eau de vie.
L'alcool est bien marqué, mais pas brulant. La chaleur de l'alcool disparaît en mangeant.
Fruité ample. Du solide.
Digeste, malgré le taux d'alcool élevé.
Alc. 15 %. Sucre 4 g/l.
Par Philippe Cambie.
Servir avec des plats costauds.
En ligne et dans 69 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,55 $

Champagne Lallier Rosé Grand Cru

Beau rose moyen. Nez floral agréable.
Une très belle bouche assez grasse sur de jolies bulles.
C'est assez riche sur de belles saveurs persistantes de fruits rouges.
Fraicheur et substance.
Un bel assemblage de pinot noir et de chardonnay.
Sucre 9,6 g/l. Alc. 12,5 %.
Les rosés de Champagne sont des vins blancs auxquels on a ajouté un peu de vin rouge.
En ligne et dans 184 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
49,75 $

Domaine J. Laurens, La Rose no 7, Crémant de Limoux

Rosé bronze.
De beaux arômes invitants. Belle attaque sur les fruits rouges.
Un rosé savoureux, équilibré.
Longue finale savoureuse sur les fruits et la craie.
Du beau travail, c'est bien fait.
Chardonnay, chenin et pinot noir.
Alc. 12 %. Sucre 11 g/l.
Dans 82 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,95 $

Château de Cartes Mousseux Rosé 2014

Vous préparez vos achats de bulles pour les fêtes!
Essayez une bulle rose québécoise.
Un mousseux rosé du Québec fait du cépage Sainte-Croix selon la méthode champenoise.
Couleur rosée cuivre.
Il a de beaux arômes et saveurs de fruits rouges et de caramel. C'est différent des mousseux européens.
Une certaine sucrosité, mais aussi une certaine acidité.
Un vin intéressant et original, moins vif que d'autres mousseux. Les bulles disparaissent un peu vite, mais c'est plaisant à boire.
Accord avec les feuilletés et les gâteaux aux fruits.
Alc. 12 %. Sucre 4 g/l. Acidité  7,5 g/l (équivalence tartrique)
Cépage 100 % Sainte-Croix pour ce 2014.
Château des Cartes, vignoble et cidrerie à Dunham.
En ligne et dans 19 magasins.

3 étoiles
Prix: 
30,25 $

Champagne Henriot Brut Rosé

Rosé moyen. Beaucoup de mousse.
Une belle bouche, vive, vivace. C'est sec et chaleureux.
Assez longue finale. Un peu sévère, mais bien bon.
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %
En ligne et dans 35 magasins.

3 étoiles
Prix: 
78,50 $

Ayala Majeur Champagne rosé

Un rosé à la robe brillante et intense. De beaux arômes de pain. C'est invitant.
Beaucoup de mousse en bouche. C'est sec.
La finale est un peu asséchante.
Sucre 9,6 g/l. Alc. 12 %.
Dans 45 magasins.

2 étoiles
Prix: 
60,50 $

Mont-Redon, Chateauneuf du pape 2010

Des arômes de petits fruits. Très beau en bouche, un fruité ample sur de fines notes d'épices.
Le vin est élégant. Les tanins sont fins.
Le vigneron Jean Abeille dit rechercher l'élégance et non la puissance.
D'un bel équilibre, le vin laisse une belle impression.
Le vin est encore jeune, laissez-le respirer.
Un assemblage de grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, counoise, muscardin et vaccarèse.
Pour quelques années de cave.
Sucre 2,8 g/l. Alc. 14,5 %. 
Dans 82 magasins (62 le 23 nov.).

Chateauneuf du pape une appellation renommée très populaire au Québec. Il y a 120 vins de cette AOC sur les rayons de la SAQ.

4 étoiles
Prix: 
42,75 $

Le vin le plus populaire au Québec maintenant à la SAQ

Le vin rouge le plus populaire au Québec est maintenant disponible à la SAQ!
De plus, le vin blanc le plus populaire au Québec est aussi maintenant disponible à la SAQ!

Ça peut sembler étonnant que les deux vins les plus vendus en rouge et en blanc ne fussent pas à la SAQ, mais en épicerie. Il faut toutefois savoir qu'une bouteille de vin sur quatre vendue au Québec l'est en épicerie. (39 millions sur 156,5 millions de litres.) Et cette proportion est probablement beaucoup plus élevée si l'on ne regarde que les vins d'entrée de gamme.

 

 

Ainsi, le vin le plus populaire au Québec, le Wallaroo Trail rouge est maintenant disponible dans près de 300 succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ).

Au cours des trois dernières années, ce vin importé en vrac d'Australie et embouteillé ici au Québec par la compagnie Constellation a connu des records de vente. Il a fait fureur au format 4 litres, 1 litre et 1/2 litre sur les rayons des épiceries. Il s'en est vendu l'équivalent de 2,2 millions de bouteilles en 2014 dans les épiceries, loin devant le Merlot Grand Sud (1,9 Mbout); le Clif 79 rouge (1,8 Mbout) et le Ménage à Trois (1,4 Mbout) dans les succursales SAQ.

Devant cet engouement, la SAQ a commencé à l'introduire dans ses SAQ-Dépôt à l'hiver dernier.

Puis, depuis quelques jours, la direction de la SAQ l'a inscrit dans son offre Nouveauté à petits prix dans la plupart de ses succursales. Le rouge est dans 290 magasins aujourd'hui; tandis que le blanc est dans 269 succursales. Les deux vins sont à 11,25 $ le format de 750 ml. Ils sont 12,49 $ le litre avant taxe chez IGA et 42,69 $ au format de 4 litres.

Le Wallaroo Trail rouge est un vin de facture moderne, de style Nouveau Monde, peu acide et légèrement sucré. Il est fait principalement de shiraz, mais peut être complété de petit verdot et de cabernet selon l'arrivage.

Dans les épiceries, où il est interdit de mentionner le cépage, on le nomme Bin-Lot 212. Il contient 11 grammes de sucre résiduel au litre; tandis que le blanc en a 6,1 g/l. Rappelons qu'un vin est dit sec s'il contient 4 grammes et moins de sucre.

Mentionnons ici que la SAQ a toujours vendu des vins dits d'épicerie, soit des vins importés en vrac et embouteillés ici. Elle avait même sa propre usine d'embouteillage, La Maison des Futailles, qu'elle a vendue à l'entreprise privée Kruger en 2006.

La SAQ avait ralenti ses achats de vins embouteillés ici depuis quelques années. Toutefois devant la hausse
constante de la marge exigée par le gouvernement du Québec et les hausses répétées de la taxe dite spécifique (maintenant à 1,05 $ la bouteille), la direction de la SAQ a augmenté son stock de tels vins afin d'alimenter la population en vin à «petits prix».

En Ontario aussi
Ce vin est aussi vendu en Ontario dans les 120 magasins Wine Rack de la firme Constellation. Il est décrit comme étant un «International Canadian Blend». Il est vendu 12 $ (750 ml) ou 2 pour 20 $. On y précise qu'il contient 114 calories par 5 onces (148 ml).

Texte modifié le 31 octobre afin d'y ajouter l'information concernant l'Ontario.

Domaine du Gros Noré, Bandol 2010

Nez fin de mourvèdre de Bandol, de fruits noirs, de cuir et petite note de ferme.
Le vin est ample, costaud et corsé. Les beaux tanins tapissent bien toute la bouche.
Petit amer en finale. Carafez et aérez fortement.
Pour quelques années de cave.
Le 2011 vient d'arriver, donc vous trouverez les deux millésimes sur les tablettes.
Sucre 2 g/l. Alc. 15 %.
Était 40 $, est maintenant 38,25 $.
En ligne et dans 89 magasins.

3 étoiles
Prix: 
38,25 $

Vento di Mare, Pinot Grigio 2014

Un bon vin blanc à 10 dollars !
Un pinot grigio sec bien aromatique, très fruité, assez vivace, net et coulant.
C'est savoureux. Des saveurs de fruits blancs et de lime.
D'une belle vivacité pour un pinot gris.
Capsule à vis. Bio.
Sucre 2,9 g/l. Alc. 12,5 %.
Un vin de la Sicile.

Une lectrice de La Prairie qui a bien aimé le vin me demande «comment peut-on faire un vin Bio à 10.00 $ ?»
La question est pertinente. J'ai écrit au producteur qui ne m'a pas répondu. Mon italien devait être trop mauvais!
Le représentant du producteur au Québec, M. Pascal Brouillard de l'agence Authentic nous répond que «le climat de la Sicile est propice à faire des vins bio. Une température chaude et sèche avec des vents qui soufflent de la mer permet de garder les vignes saines contre les maladies, moisissures et les insectes.»

La Sicile, de par son climat, est une région favorable à la culture bio. J'ajouterais aussi que le producteur n'utilise pas de dispendieuses barriques de bois, mais des cuves en acier inoxydable pour la vinification de ce vin. Voici donc un bon vin blanc à 10 $ et bio en plus.

Dans 116 magasins.

2 étoiles
Prix: 
10,00 $

Chorey-Lès-Beaune 2011, Jean-Claude Boisset

Un pinot noir fin, bien ciselé et élégant.
C'est d'un fruité éclatant et fluide.
Les tanins de belle tenue offrent une belle présence en bouche.
Finale sur les petits fruits avec une note de noix.
Servir à 14-16 degrés. Agréable.
Alc. 12,5 %.
Commenté aussi en décembre 2014.
En ligne et dans 31 magasins.

Chorey-Lès-Beaune est une petite appellation de 135 hectares surtout en rouge.

3.5 étoiles
Prix: 
29,90 $

Domaine de la Guilloterie, Saumur Affinité 2013

Il y a 18 vins de Saumur à la SAQ, 7 rouges, 11 blancs. De belles découvertes en vue!
En rouge, c'est fait de cabernet franc, avec aussi quelque fois du cabernet sauvignon et du pinot d'Aunis.
Ici c'est 100 % cabernet franc pour ce beau vin au nez de fruits frais sur une fine note d'humus typique du cabernet franc de la Loire. La bouche est fine et légère. C'est plutôt élégant. Peu tannique.
Très belle finale sur les fruits fins et les épices douces. Une très belle expression de cabernet franc.
Savoureux. Pour accompagner les charcuteries, les plats légers.
Sucre 2,2 g/l. pH 3,59. Alc. 12,1 %. Bouchon de plastique.
En ligne et dans 43 magasins.

3 étoiles
Prix: 
17,20 $

Gaba Do Xil Godello 2014

Du jus de roche!
Vous avez déjà entendu l'expression un vin minéral? Ici c'est tellement minéral, que ça semble métallique.
De l'eau de roche. Un vin très sec, peu fruité et bien austère. Ce n'est pas mauvais, mais plutôt désarçonnant.
Plus il est froid, plus il est sévère, austère. Alors, réchauffons-le, à 14-15 degrés, l'on perçoit un peu de fruit. De la poire en conserve de métal. L'acidité est belle.
Très différent du millésime précédent.
Alc. 13 %. Godello est le cépage verdelho. Telmo Rodriguez le producteur, Valdeorras la région de production et l'appellation.
Il a mal paru avec la morue, mais a été délicieux avec le fromage de chèvre.
Dans 100 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,10 $

Pasqua Sangiovese 2014

Un vin rouge pâle aux arômes de prunes et de fougères.
C'est léger, souple, peu tannique et à l'acidité modérée.
Coulant et facile à boire.
Servir frais à 14-16 degrés.
Sucre 8 g/l. Alc 12,5 %.
Capsule à vis. Région des Pouilles (Puglia).
En ligne et dans 227 magasins.

2 étoiles
Prix: 
11,45 $

Rosso, Pasqua 2013

Un vin rouge léger, bien fruité, peu tannique, peu acide et doté d'une certaine sucrosité (sucre 8,8 g/l).
De style Nouveau Monde. Coulant et facile à boire.
Cépages: corvina, cabernet et merlot. Région: Vénétie.
Alc. 12,5 %

Dans la section des produits courants de 85 magasins.

2 étoiles
Prix: 
11,55 $

Hausse de 2 % de la production mondiale de vin

L'Organisation mondiale de la Vigne et du Vin vient de publier ses prévisions de production de vin pour l'année 2015.
Elle prévoit une production totale de 275 millions d'hectolitres (275 Mhl), une hausse de 2 % par rapport à 2014.

La production mondiale de vin est en gros du même niveau depuis 1999. Les chiffres de 2015 sont du même ordre que ceux de 1999 et 2000. Les niveaux les plus bas avaient été enregistrés en 2012 et 2012; les plus élevés en 2004 et 2013.

Voici les grandes lignes des prévisions de l'OIV pour 2015.

  • L’Italie avec 48,9 Mhl redevient le 1er producteur mondial, suivi par la France (47,4 Mhl)
  • L’Espagne retrouve un niveau moyen de production (36,6 Mhl)
  • Les États-Unis enregistrent pour la deuxième année consécutive un niveau de production élevé de 22,1 Mhl (+0,5% par rapport à 2014)
  • En Amérique du Sud, la production argentine (13,4 Mhl) recule, tandis que le Chili (12,87 Mhl) affiche un record de production
  • Les productions australienne (12 Mhl) et néozélandaise (2,4 Mhl) sont quasi-stables depuis 3 ans, si on exclut la production exceptionnelle néozélandaise de 2014.

L'OIV estime la consommation totale pour 2015 dans une fourchette de 235 à 249 Mhl, donc inférieure à la production de 275 Mhl.

Le plus intéressant est de regarder les niveaux de production par pays depuis 5 ans. La production monte et descend un peu chaque année et varie peu sauf pour le Chili. (En Mhl)

  2010 2015
Italie 48 48
France 44 47
Espagne 35 36
États-Unis 20 22
Argentine 16 13
Chili 8 12
Australie 11 12
Chine 13 11
Afrique du Sud 9 11
Allemagne 6 8
Portugal 7 6
 
Total OIV
254
275

Baud, Brut Sauvage, Crémant du Jura

Domaine Baud Père et fils.
Doré. Des arômes intenses de fruits jaunes.
Une belle bouche plutôt grasse et ample. Saveurs de miel, de grillé et de pêches bien mures.
Les bulles sont fines. C'est sec, vif et assez costaud.
Longue finale.
Pour l'apéritif et pour accompagner le repas.
Chardonnay à 70 % et pinot noir.
Très faible ajout de liqueur d'expédition, d'où son nom dit le producteur.
Sucre 2,5 g/l. Alc. 12 %
On produit des méthodes champenoises dans le Jura depuis plus de deux siècles.
Dans 38 magasins. (dans 71 le 12 déc.)

3 étoiles
Prix: 
23,25 $

Champagne Henriot, Blanc de Blancs Brut

Des arômes rappelant les lilas.
Une belle bouche élégante. Les bulles sont fines en bouche. C'est sec, un peu sévère. Les saveurs de pommes et de craie sont belles.
Un champagne agréable.
Sucre 9 g/l. Alc. 12 %.
Chardonnay à 100 %.
En ligne et dans 16 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
78,75 $

Champagne Lallier, Grande Réserve Brut Grand Cru

Beau nez. Belle présence en bouche.
Bulles agréables et assez persistantes.
Pas bien complexe, mais bien fait.
Sucre 12 g/l.

En ligne et dans 135 magasins.
Rabais de 2,75 $ pour quelques jours.

2.5 étoiles
Prix: 
48,50 $
Syndiquer le contenu