Domaine Mercouri 2016

Des flaveurs de fruits noirs et de vieux cuir.
C'est serré et vif sur de belles saveurs de cerise. Le vin semble mature, mais je ne connais pas assez ce cépage refosco pour dire s'il a atteint son apogée. Je crois qu'il pourrait s'améliorer encore quelques années en cave.
Cépages: refosco et mavrodaphné.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,4 g/l.
Dans 47 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,70 $

Hausse de prix à la SAQ

La direction de la Société des alcools du Québec a haussé le prix de plus de 1200 de ses produits hier.

La première explication donnée par la SAQ au Journal de Québec pour justifier cette hausse est la hausse de la taxe d'accise.

«Les variations s’expliquent principalement par l’augmentation de la taxe d’accise du fédéral, par l’évolution des taux de change et par la négociation du prix d’achat de certains produits»

En effet, le gouvernement fédéral a haussé, le 1er avril, la taxe d'accise de 0,639 $ à 0,653 $ le litre de vin; ce qui donne un gros un cent (0,01 $) la bouteille de 750 ml.

La deuxième raison invoquée par la direction du monopole est l'évolution des taux de change. En réalité, le prix de l'euro a baissé passant de 1,56 $ au 31 décembre dernier à 1,49 $ hier. Le dollars américain est passé de 1,36 $ à 1,34 $ pendant cette période.

La troisième raison est la négociation du prix d'achat. Pourtant, cette hausse s'applique aux produits déjà payés et actuellement sur les rayons des magasins de l'État.

Malgré cela, la SAQ dit avoir appliqué une hausse moyenne de 25 cents par bouteille.

Au niveau des vins, ces hausses (5, 10, 15 cents) sont faites surtout sur les vins courants, les vins les moins chers. La direction du monopole d'État ne craint pas de se faire accuser de taxer les plus pauvres. Les spiritueux sont plus fortement touchés.

C'est maintenant du côté des spiritueux que la SAQ compte faire le plus de bénéfice dans l'avenir. En 2018, les ventes de vin ont augmenté de 5,7 % en volume, mais de seulement 2,9 % en dollars. Pendant ce temps, les ventes de spiritueux augmentaient de 5,9 % en volume et de 8,3 % en dollars. La SAQ continue de hausser légèrement son bénéfice grâce a des hausses de prix et à des hausses de vente en volume des spiritueux.

Sur un vin acheté 5 $; la SAQ se prend une commission de 6 $. Par contre sur un spiritueux acheté 5 $; la SAQ se prend une commission de près de 13 $. La majoration sur le prix d'un vin acheté par la SAQ à 5,36 $ est de 134 %; alors que la majoration de la SAQ sur le prix d'un spiritueux acheté à 4,77 $ est de 277 %.
 

La direction de la SAQ se vante de négocier les meilleurs prix, puis deux fois par année elle donne de l'argent supplémentaire à certains de ses fournisseurs!

Finalement, les prix de détails sont établis par les producteurs et non par le monopole qui fait le commerce de détail.

La SAQ compte maintenant hausser ses profits grâce aux spiritueux.

Texte modifié le 29 mai afin d'y ajouter des informations sur les spiritueux.

Équinoxe, Crozes-Hermitage 2017

Un très beau vin joufflu aux aromes de mures écrasées. C'est ample, tendre, délicieux, sur des tanins fondus. Longue finale fruitée et épicée.
Syrah 100 %.
Servir frais à 15 degrés.
Alc. 13 %. Sucre: n.c.
Capsule à vis.
Productions Équis, Maxime Gaillot et Thomas Schmittel.
En ligne (44) et dans 79 magasins.

3 étoiles
Prix: 
27,65 $ à la SAQ | 14,90 € en France

Albarino, Laurent Miguel 2017

L'albariño est un cépage espagnol. Ici Laurent Miguel (Cazal Viel) le cultive en France et obtient un vin bien vif sur des saveurs d'agrumes, de pomme verte et de végétaux.
C'est vif, ferme et très sec. La finale est sur le citron-lime et rappelle un peu certains sauvignons.
Alc. 13 %. Sucre 1,4 g/l.

2 étoiles
Prix: 
19,50 $

Parallèle 45, Jaboulet, Côtes du Rhône 2016

Un bon vin rouge du Rhône bien fait, bien équilibré d'un fruité frais sur des tanins souples.
Une belle texture juteuse. Un vin pas compliqué et passepartout.
Grenache, syrah et  mourvèdre.
Cette cuvée est maintenant bio.
Servir frais à 14 degrés.
Alc. 14 %. Sucre 2,9 g/l.
En ligne (10), dans 279 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
16,05 $

Syrah Grand Sud 2017

Il n'y a que 39 vins au format d'un litre à la SAQ. C'est un format qui peut être utile et qui est surtout économique. Le moins cher est 6,25 $ et le plus cher n'est que 12,90 $.
Celui-ci, une syrah de France est à 12,45 $ et est seulement disponible dans les succursales dépôts, ce qui signifie que vous le payer 15 % moins cher si vous achetez 12 bouteilles de n'importe quel produit. Il vous reviendra alors à 10,60 $, soit l'équivalent de 8 $ le 750 ml.
C'est un vin peu acide, pas totalement sec et non tanique. Il est très aromatique, bonbon à la cerise. C'est léger et d'un fruité d'une belle sucrosité. Un vin de style résolument moderne. Servir frais à 14 degrés.
Alc. 12,5 %.   Sucre 10 g/l.    [Échantillon reçu].
Capsule à vis. Syrah à 100 %.
Dans les 10 SAQ-Dépôts.

1 étoile
Prix: 
12,45 $ le litre

The Astronomer, De Bortoli 2018

Très aromatique, petits fruits, épices et violette.
Assez ferme sur des saveurs de fruits chauffés.
Non acide. Tanins moelleux.
Un fruité sucré et des saveurs légèrement fumées.
Longue finale sur le fruit rouge sucré.
Servir frais à 14 degrés.
Shiraz à 75 % et autres cépages.
Alc. 13,5 %. Sucre 11 g/l. Capsule à vis.   [Échantillon reçu]
En ligne (31) et dans 113 magasins.

1 étoile
Prix: 
11,95 $

Caparzo Rosso di Montalcino 2015

Peu aromatique, mais belle texture serrée. Un vin vif sur de beaux tanins.
Fruité fin, notes de figue. Vraiment plus un vin de table qu'un vin de méditation.
Sangiovese 100 %.
Meilleur après aération.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,4 g/l.
Dans 27 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,90 $

Aglianico, Bio, Di Majo Norante 2014

Un vin ample, fruité et velouté.
Il a de la mâche. Ses beaux tanins lui confèrent un joli granulé.
De belles saveurs de fruits noirs et de vanille.
Région: Molise. Cépage aglianico.
Alc. 13,5 %. Sucre 5,6 g/l.
Dans 61 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,20 $

L'Ancien, Terres Dorées, Beaujolais 2017

Du beau jus de la vigne. De jolies saveurs de petits fruits, de canneberge. C'est fin, non tanique, sec, épicé, frais et gouleyant.
Longue finale juteuse.
Producteur Jean-Paul Brun.
Servir à 14 degrés.
Bouchon de plastique. Alc. 12,5 %. Sucre 1,4 g/l.
Dans 98 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,25 $

Methea 2017

Un beau vin blanc frais, minéral et floral.
Sec et doté d'une belle acidité.
Pour l'apéritif et les hors-d'oeuvre.
Cépages : aidani et manemvasia.
Producteur Vriniotis.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %. Sucre 2,9 g/l.
Il y en a dans très peu de magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,45 $

Château Franc La Rose, Grand Cru Saint-Émilion 2015

De beaux tanins veloutés lui donnent un granulé fin.
C'est fruité, ample et persistant.
Une très belle structure.
Encore meilleur après une bonne aération.
Pour quelques années de cave.
Merlot à 75 % et cabernet franc. Vendanges manuelles.
18 mois en barriques de chêne à 60 % neuf.
Une petite propriété de 6 hectares appartenant à Jean-Louis Trocard.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,6 g/l. Acidité 3,35 g/l.
En ligne (24) et dans 76 magasins.   [Échantillon reçu].

3 étoiles
Prix: 
39,50 $

Duorum, Douro 2016

Rouge foncé
Aromatique, fruits noirs.
Attaque ample, suivie de beaucoup de beaux tanins.
Une texture assez ferme.
Longue finale juteuse.
Servir à 16 degrés.
Cépages: touriga nacional; touriga franca et tinta roriz. Vendanges manuelles. Élevage en barriques de chêne français à 30 % neuves.
Alc. 14 %. Sucre 2,4 g/l.  [Échantillon reçu].
Dans 157 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,80 $

Fin des magasins SAQ Signature

La SAQ ferme son dernier magasin Signature à Québec.
C'est ce que nous apprend le Journal de Québec sous la signature de Pierre Couture.

«La SAQ soutient qu’elle n’ouvrira plus de magasins sous la bannière Signature.

Les succursales sous la bannière SAQ Signature offraient aux amateurs de vin et de spiritueux des produits dits hauts de gamme uniques au monde où les prix des bouteilles pouvaient parfois atteindre les milliers de dollars.

La SAQ propose désormais ces produits dans quelques succursales Sélection.»

La dernière succursale Signature du Boulevard Laurier à Québec affiche 5600 produits, dont 1500 produits dits Signature.

Actuellement, il y a 1375 vins sous cette bannière Signature dans l'ensemble du réseau. Des vins allant de 22 $ à 19,000 $; ainsi que 600 spiritueux dont certains à plus de 20 000 $. Un peu plus de 800 de ces produits sont disponibles en ligne.

Le magasin Signature de Montréal a été fermé en mars 2017. Le site saq.com n'affiche plus la bannière Signature, mais seulement les bannières Classique; Sélection; Express et Dépôts.

Ces produits Signature étaient depuis quelques temps dispersés dans plusieurs succursales de la SAQ et non plus réservés à la bannière Signature.

Malgré la fermeture des magasins affichant la bannière Signature, le site saq.com continuera d'afficher la liste des produits de cette catégorie. «L'offre demeure et est plus accessible», nous dit la porte-parole de la SAQ, Mme Linda Bouchard.

La société d'État avait inauguré sa première succursale de prestige sous le nom de Maison des vins en 1973 à Québec. Puis 3 autres ont suivi à Montréal (1975), à Hull (1977) et Trois-Rivières (1981). Elles ont été fermées puis remplacées par la bannière SAQ Signature en 1999 avec deux succursales à Québec (au Château Frontenac) et à Montréal.

Pétale de Rose 2018

Aromatique fin, petits fruits, framboises et melon.
Belle bouche fraiche et ample. C'est sec, vineux et vif.
Longue finale fruitée et chaleureuse.
Un rosé de belle qualité.
Bio depuis 2005.
Cépages: cinsault 46 %; grenache 32 %; syrah 12 %; mourvèdre, cabernet sauvignon; ugni blanc; rolle et sémillon.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,3 g/l.
En ligne (89) et dans 327 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
20,60 $

Willm, Pinot Noir rosé 2018

Un rosé rouge très aromatique, floral.
Un vin rosé sec et gourmand à l'acidité modérée et bien glycériné.
Très expressif, alcool bien marqué et corsé.
Servir bien frais à 4-5 degrés.
Alc. 13,5 %. Sucre 4 g/l.
Capsule à vis. En ligne (115) et dans 240 magasins.  [Échantillon reçu].

2 étoiles
Prix: 
19,05 $

Rabais avant la hausse

La Société des alcools du Québec fera une campagne de rabais vendredi, samedi et dimanche juste avant de hausser les prix le dimanche suivant.

En effet, la SAQ donnera 8000 points de sa carte Inspire par tranche d'achats de 75 $ au cours de ces trois jours. Ces 8000 points équivalent à un rabais de 8 dollars.

Puis, 7 jours plus tard, le dimanche 26 mai, ce sera une hausse de prix sur un certain nombre de produits.

La direction de la SAQ permet en effet — incite diront certains — ses fournisseurs à hausser leurs prix deux fois par année. Les producteurs peuvent ainsi hausser leurs prix sur des vins qui sont déjà achetés, payés et déjà même sur les rayons ou dans l'entrepôt de la SAQ. Incidemment, ils peuvent aussi les réduire.

La SAQ profite grandement de ces hausses, car sur chaque hausse de 5 cents demandée par le producteur, la SAQ ajoute une majoration de 6 cents (majoration de 115 %). À cela il faut ajouter 1 cent de taxes.  Ce qui donne 12 cents. Mais comme la SAQ arondi au 5 cents supérieur pour donner 5 cents de plus au producteur, le consommateur doit débourser 15 cents de plus.

La deuxième hausse de l'année sera le 10 novembre.

Côtes du Rhône Blanc, Guigal 2017

Très aromatique, floral, fruits blancs et muscat.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Des saveurs de viognier.
Longue finale fruitée et florale.
Servir à 10 degrés.
Encépagement : viognier 60 %; roussanne 15 %; marsanne 10 %; clairette 8 %; bourboulenc 5 % et 2 % de grenache blanc.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,6 g/l. Acidité 3,11 g/l.
En ligne (101) et dans 137 magasins, dont 7 SAQ-Dépôts.   [Échantillon reçu]

2 étoiles
Prix: 
20,15 $

Château Porto Carras 2008

Le 2006 dégusté l'an dernier était délicieux. Par contre ce 2008 est vraiment moins bon. Il est fané, trop vieux. Il dégage des odeurs de poussière et de fleurs fanées. Il n'y a presque plus de fruit en bouche, sinon du fruit séché, des raisins secs. Ce n'est pas totalement mauvais, il peut toutefois se boire surtout si vous le rafraichissez. À 12 degrés, il semble avoir plus de tonus. Vu l'âge, il se peut que vous tombiez sur une meilleure ou encore moins bonne bouteille.
Cépages: limnio, cabernet sauvignon et cabernet franc.
Alc. 13 %. Sucre 2,6 g/l.
Dans 59 magasins.

0.5 étoiles
Prix: 
26,40 $

Barolo 2015, Batasiolo

Moyennement aromatique, petits fruits rouges, café et tabac.
Une belle bouche serrée et tanique. De jolis petits tanins de nebbiolo.
Acidité vive, Finale légèrement veloutée.
Il devient plus intéressant encore après une bonne aération.
Pour quelques années de cave.
Vieilli en futs de chêne de Slavonie.
Alc. 14 %. Sucre 2,7 g/l.   [Échantillon reçu]
En ligne (50) et dans 198 magasins, dont 6 SAQ-Dépôts.

3 étoiles
Prix: 
29,85 $

Consommation de vin par habitant au Canada

Le Québécois est celui qui consomme le plus de vin au Canada et de loin.

C'est 24,8 litres de vin par habitant de 15 ans et plus.

C'était 18 litres en 2005; 20 en 2007; 22 en 2010 et 23 litres en 2014.

Il est suivi par le Colombien de l'ouest avec 18,4 litres par habitant.

On consomme aussi beaucoup de bière au Québec — 80 litres par habitant — mais moins qu'à Terre-Neuves (89) et dans les territoires (94 l) et au Yukon (115 l).

Finalement, le Québécois consomme beaucoup moins de spiritueux que le Canadien.

Consommation d'alcool au Canada
en litres par habitant de 15 ans et plus
(2017-2018)
  Vin Bière Spiritueux
Québec 24,8 80 3,6
Colombie-Brit 18,4 71 6,4
Ontario 16,1 67 5,5
Alberta 13,3 74 7,8
Nouvelle-Écosse 12,3 72 6,1
Manitoba 11,2 70 6,8
Nouveau-Brunswick 10.7 71 4,6
Terre-Neuve 10   89 8,2
Saskatchewan 8,5 70 7,7
   Canada 13   72 5,6
Extrait de : Statistique Canada.  Tableau  10-10-0010-01   Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools et d’autres points de vente au détail, selon le volume.

Baisse des ventes de bière au pays

En 9 ans, les ventes de bière en volume ont diminué de 9 % au Québec.
Ce qui a entrainé une baisse de 2 % des ventes totales de boissons alcoolisées.

Les ventes de bière au Québec ont connu leur apogée en 2009 à 634 000 litres. Puis, ce fut une baisse régulière depuis ce temps.

Par contre, les ventes de vins et de spiritueux ont connu une hausse de 26 et 28 % pendant la même période.

Les ventes de vin sont constantes année après année. Toutefois, la hausse des ventes de spiritueux s'est surtout faite au cours des 4 dernières années, passant de 22 millions de litres en 2014 à 25 millions de litres l'an dernier.

Paranga, Kir-Yianni 2018

Aromatique, floral et pamplemousse rose.
Bouche fraiche, vive et légèrement muscatée.
Longue finale citronnée.
Cépages: roditis 80 % et malagousia. Vendanges manuelles.
De la région de Macédoine. Producteur Kir-Yianni.
Capsule à vis. Alc. 13 %. Sucre 1,3 g/l.
En ligne (91) et dans 212 magasins, dont 1 SAQ-Dépôt.   [Échantillon reçu]

2 étoiles
Prix: 
13,90 $

Le meilleur pour la Fête des mères

Bien choisir ses vins pour la Fête des mères !

Touraine, Sauvignon, Domaine Bellevue 2018

Aromatique, raisins verts et fine note de poivron vert.
Une très belle bouche vive, serrée aux belles saveurs de fruits blancs.
Vineux, acidité modérée, fruité assez gras étonnant pour un sauvignon de ce prix.
Bien agréable à boire.
Servir à 8-10 degrés.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (34) et dans 79 magasins, dont 1 SAQ-Dépôt.  [Échantillon reçu]

2.5 étoiles
Prix: 
15,75 $

Bénéfices alcool: l'Alberta beaucoup plus performante que la SAQ

La Commission des alcools de l'Alberta fait presque autant d'argent que la SAQ sur la vente d'alcool sans vendre d'alcool !

Ça peut sembler très étonnant, mais c'est la réalité. L'Alberta a privatisé son réseau de vente au détail de l'alcool en 1993. Toutefois, la vente d'alcool lui rapporte 866 millions de dollars par année.

La Commission des alcools de l'Alberta ne possède aucune succursale. Elle contrôle toutefois l'importation et a conservé une partie de sa marge sur l'alcool. La Société des alcools du Québec possède 407 succursales ce qui lui coute 602 millions de dollars par année. Par contre, les frais de la commission des alcools de l'Alberta ne sont que de 42 millions $.

Ainsi, l'Alberta fait 34 % de bénéfice sur les ventes d'alcool, tout comme le Québec, mais sans avoir à vendre de l'Alcool. Le ratio bénéfice/ventes pour l'Ontario est en gros le même, soit 35 %; et c'est 32 % pour la Colombie-Britannique.

L'Alberta vend 1 milliard de dollars de moins en alcool que le Québec; portant commission des alcools  récolte presque autant en bénéfice net.

Le phylloxéra a été une bonne chose pour la Loire

La destruction presque complète du vignoble a été un bien pour le vignoble de la Loire. Ça peut sembler très contradictoire! Dire que l'action de ce terrible puceron a été bénéfique.

En 1885, la récolte française de vin passe de 80 à 25 millions d’hectolitres. Le phylloxéra détruit en quelques années plus des deux tiers du vignoble de France.

La production vinique française était alors à son apogée. Le développement du chemin de fer ouvre aux vins de la Loire le marché national. Les vignerons de Loire concurrencent ceux du sud de la France en produisant de grandes quantités de vin à bas prix. Ils utilisent alors les cépages les plus productifs. Ce sont des cépages à forts rendements, mais aussi des cépages moins qualitatifs. Le vignoble s'étant dans les plaines.

Puis, arrive la tragédie, ce minuscule puceron jaune arrivé des États-Unis sème la destruction. De nombreux agriculteurs abandonnent la vigne. Puis on trouve un remède qui consiste à greffer les cépages français sur des porte-greffes américains résistants à cet insecte.

On recommence alors à replanter, mais pas n'importe où et pas n'importe quoi. On choisit les meilleurs cépages adaptés aux meilleurs sols. On abandonne les cépages très productifs, mais peu qualitatifs. Et on replante dans les secteurs les plus favorables à une production de qualité.

Voilà pourquoi le directeur général d'Interloire déclare que «le phylloxéra a été une bonne chose pour la viticulture dans la Loire parce que l'on a replanté de bons cépages plus adaptés à la région.»

Forte hausse des ventes des vins de la Loire au Québec

Les ventes de vins de la Loire ont augmenté de 24 % au cours de l'année 2017-2018 comparées à l'année précédente. C'est près de 2,4 millions de bouteilles.

En dollars, c'est 43 millions de dollars soit une hausse de 17 % par rapport à l'année précédente.

C'est une hausse continue depuis quelques années. En effet c'est près d'un million de bouteilles de plus comparées à 2010-2011. Soit une hausse de 67 %.

Sur sept ans, c'est 20 millions de dollars de plus: soit une hausse de 86 %.

Ventes de vins de Loire au Québec
  2010-2011 2016-2017 2017-2018   var.
dern. année
var.
depuis 2010
Quantité 1 418 371 1 910 464 2 374 694   24 % 67 %
Vente ($) 23 168 282 36 783 925 43 204 603   17 % 86 %
Quantité: bouteilles de 750 ml.         Source   SAQ

Voici de beaux vins de la Loire vinquebec.com/vins-loire

Château Kefraya 2013

Le vin de la semaine    

Très beaux aromes profonds de fruits, d'épices avec une note de cèdre.
Bouche ample sur de très beaux tanins soutenus par une jolie acidité.
Texture d'un granulé agréable. Très plaisant à boire.
Longue finale.
Un réel plaisir.
Déjà délicieux et pourrait s'améliorer encore quelques années en cave.
Syrah, carignan et mourvèdre. Vendanges à la main.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (2) et dans 93 magasins.

4 étoiles
Prix: 
27,35 $

Château de Pocé, Touraine, Sauvignon blanc 2018

Beau nez de fruits frais sur une note d'asperge, de poivron et d'agrumes (orange et lime).
Jolie bouche bien sauvignonnée. C'est vif, sec et désaltérant.
Bien typé sauvignon.  Servir à 9-10 degrés.
Alc. 12,5 %.  Sucre 1,4 g/l.
Dans 69 magasins.   [Échantillon reçu]

2 étoiles
Prix: 
14,95 $
Syndiquer le contenu