Pic Saint Loup obtient l'AOC

Le terroir de Pic Saint Loup passe finalement en AOC. Il était nommé jusqu'ici Côteaux du Languedoc Pic Saint Loup. Il suit ainsi les traces  des Terrasses du Larzac qui a été reconnu l'an dernier.

C'est un terroir situé juste au nord de la ville de Montpellier au pied du Pic Saint Loup à 30 kilomètres de la Méditerranée.

Lors d'une dégustation à Terroirs et Millésimes en Languedoc en avril dernier, plusieurs vins de cette nouvelle appellation se sont démarqués par leur grande qualité, dont le Jamais Content 2012 du Domaine de Mortiès, ainsi que le Carra 2013 du Château Lascaux et le Clos Marginiai 2012 du Domaine Zumbaum Tomasi, tous en culture bio.

Puis sur place au pied du Pic, nous avons apprécié la Tour du Roc; un Mortiès 2013; en rosé: l'Arbouse 2014 du Mas de Bruguière et le Mescladis de Pierre Clavel.

Les cépages de l'appellation sont la syrah, le grenache et le mourvèdre. On utilise aussi du carignan et du cinsault. On autorise aussi la counoisse, le grenache gris et le morrastel. On y produit du rouge et un peu de rosé.  Il y a 58 domaines, dont certains bien connus au Québec : le Château de Lancyre; le Domaine de l'Hortus et le Château de Caseneuve.

Le climat y est particulier au pied des Cévennes et à quelques pas de la Méditerranée. Donc, du froid, du chaud et des pluies et de grandes amplitudes thermiques. Des vents traversent ce couloir de vigne: la Tramontante, le Mistral et le Marin.

La vigne a été dévastée par un violent orage de grêle le 17 août dernier, détruisant près de 50 % de la récolte. Certains vignerons ont presque tout perdu.

L'AOC reconnait donc le caractère qualitatif et original des vins de Pic Saint Loup. Voici un extrait du cahier de charges.

«Au nord de Montpellier, la zone géographique forme un ensemble adossé au massif calcaire du pic Saint-Loup (658 mètres) et de l’Hortus (512 mètres). La succession de crêtes, falaises calcaires et de combes protège le vignoble des vents violents venant du Nord. Secteur parmi les plus frais de la région languedocienne, avec température moyenne de 12,3°C, il bénéficie d’une pluviométrie annuelle moyenne de 900 millimètres. Ces conditions sont particulièrement favorables au cépage syrah N. Avec une couleur variant du grenat au pourpre, les vins rouges développent des arômes de fruits rouges plus ou moins confits, de réglisse, ainsi qu’une belle fraîcheur, avec finesse et élégance, tandis que les vins rosés sont frais et gourmands.»

Pour en savoir plus sur cette belle appellation Pic Saint Loup consultez le site www.pic-saint-loup.com

i
 
 

Voir aussi Les crus du Languedoc.