Qualité-prix

La Procure 2005 Dupéré Barrera

AOC Côtes-de-Provence
Des arômes de fruit. Un vin sérieux, assez strict aie-je noté, solaire et chaleureux. Un bel équilibre, minéral, aux saveurs de grenache qui persistent assez longtemps. Pas alcooleux malgré ses 14,5 ° d'alcool.

Il serait intéressant d'en mettre en cave deux ans pour voir l'évolution. 4200 bouteilles à la SAQ.

Accords: les boeufs et agneaux dans des sauces aux fines herbes.

Assemblage: grenache (40 %), mourvèdre (40 %), cinsault (10 %) et carignan (10 %).

3 étoiles
Prix: 
23,25 $

Dupéré-Barrera Côtes-du-Rhône Village 2005

 

Le vin est vinifié en Côtes-du-Rhône par les vignerons à qui les négociants Dupéré-Barrera achètent une partie de la production. Ils y apportent leurs propres barriques. Les vins restent là six mois, puis ils sont transportés à Toulon pour compléter le vieillissement. Pas de collage, pas de filtration.

C'est un vin rouge foncé aux arômes de terre, d'épice et de bonbon, de bonbon à la cannelle. L'attaque est grasse, les jolis arômes de bonbon reviennent en bouche. C'est très fruité. La finale est sur les épices et le fruit. On sent bien la syrah.

3 étoiles
Prix: 
22,40 $

Santedame 2005

Chianti classico 2005 de la maison Ruffino
Rouge brillant. Arômes de cerise et notes de cuir.
Un joli fruité net. Assez ample. Des tanins bien polis lui donnent une texture crémeuse.

Sangiovese à 85 %, le reste cabernet sauvignon et merlot. Alc. 13,5 %.

Accords avec les pâtes, le porc et le poulet. Servir à 16-17°.

3 étoiles
Prix: 
23,15 $

Gigondas Guigal 2003

GuigalUn très beau gigondas rouge brillant. Des arômes de crème et de poivre. Un vin épicé, pas très costaud et très agréable. Savoureux. À boire et à mettre en cave quelques années.
Assemblage: 50 % grenache, 25 % syrah et 25 % mourvèdre.
Élevage: deux ans en foudres de chêne, dont la moitié sont neufs.
Production de 200 000 bouteilles.
Accords gourmands avec les viandes rouges et les sauces relevées.

3.5 étoiles
Prix: 
29,40 $

Parralèle 45, 2005

Côtes du Rhône, Jaboulet
Très fier d'avoir obtenu 88 points et une note de «Meilleure valeur» du Wine Spectator, ils l'on ajouté sur leur étiquette. C'est vrai que 2005 est un millésime exceptionnel.

Oui, le vin est très bon, agréable et fruité à souhait. Fin et coulant. De belles saveurs de bonbons aux fruits. Pas très exubérant, mais bien équilibré. Peu corsé, tanins souples, se boit aisément. Servir frais. Le lot vendu au Québec indique: syrah à 55 % et Alc. 13,5 °. Plus 1,2 millions de bouteilles produites.

Accords suggérés par le producteur: grillades, viandes rôties, Pot au feu, plateau de fromages de caractère. Idéal pour l’ensemble d’un repas.

3 étoiles
Prix: 
15,10 $

Salviano 2005

Un orvieto classico supérieur aromatique et au fruité léger. Un beau vin blanc à la teinte verte. Frais, une belle présence, une certaine rondeur. Fin, simple et élégant. Parfaitement sec. Pas de bois.

Cépages: trebbiano toscano 30 %, grechetto 30 %, le reste chardonnay et sauvignon. Alc. 13,5 %.
Orvieto c'est en Ombrie, en plein centre de l'Italie.

2 étoiles
Prix: 
15,95 $

Gewürztraminer Steinert Pfaffenheim 2002

Un grand cru Steinert. L'Alsace compte 51 de ces terroirs qu'on nomme grand cru. 
Si vous aimez les gewürztraminers comme moi, vous allez être comblé, surtout à ce prix. On a ici un vin très aromatique, fumé. Ample. Des saveurs complexes. Une finale très persistante. Un gewurz très long qui nous en donne beaucoup.
Dégusté sur place en mai dernier.

Pour les accords vin met lire Le gewurztraminer à table.

D'autres vins du même producteur.

Pour en savoir plus sur cette maison, voir notre article Les vins de Pfaffenheim.

3.5 étoiles
Prix: 
26,50 $

Domaine Bellevue Saint-Pourçain Grande Réserve 2005

Pourçain

Le vignoble de Saint-Pourçain est un des plus anciens de France. Pourtant, on ne connait pas beaucoup ses vins. Il s'en produit d'ailleurs très peu. Le vignoble est passé de 8000 ha à 600 ha en deux siècles. On préfère cultiver des céréales dans cette zone du centre de la France.

On a ici un vin bien fruité, léger aux saveurs de litchi. C'est d'une belle consistance, coulant. Une bonne longueur, les saveurs sont assez persistantes.

Délicieux avec les jambons, les saucisses, les moules, poissons, fromages et omelettes aux champignons.

C'est un assemblage de chardonnay (80 %), de sauvignon (10 %) et de tressalier (10%). Ce dernier est un cépage local et traditionnel de la région. Il serait apparenté au sacy de Chablis. Il y donne des vins légers et acides. Il est surtout employé en assemblage comme ici avec du chardonnay et du sauvignon. Alc. 12,5 %

Le Domaine de Bellevue est un vignoble de 19 hectares exploité par Chantal et Jean-Louis Pétillat.

Saint-Pourçain est une appellation de l'Auvergne à l'ouest de la Bourgogne, au sud de la Loire.

2.5 étoiles
Prix: 
14,40 $

Château Coupe Roses Les Plots 2005

Quel vin original. On a à l'occasion des notes de poivre dans des vins, en particulier des vins fait avec le cépage syrah. Toutefois, ici il ne s'agit pas de notes, de nuances de poivre, mais ça sent vraiment le poivre et ça goûte.

C'est donc un minervois très épicé, c'est le moins qu'on puisse dire. Les tanins sont légers, très légers même, cependant le vin fait montre d'une certaine force, du mordant. C'est probablement dû à l'acidité vive qui lui donne une belle nervosité.

Le lendemain après aération, le poivre est encore plus évident.

Un vin original qui a un certain caractère et surtout qui se boit très bien.

Composition: 65 % syrah, 25 % grenache, 15 % carignan.

3 étoiles
Prix: 
18,55 $

Chinon Cuvée Les Galuches 2005

GaluchesCe Chinon est encore meilleur que le millésime précédent. Il dégage de beaux arômes de terre, de fruits noirs et de poivre. C'est rouge vif. Une jolie attaque sur le fruit et les épices. Ample, des tanins bien dosés. Cette sensation terreuse, typique des cabernets francs de la Loire revient en bouche. Rond, pur et assez long.

En somme, un chinon pas cher et de belle qualité qui constitue une belle introduction aux vins de cette appellation. Alc 12,5 %.

Le cabernet franc est un cépage un peu particulier. Il peut en rebuter certains aux premiers abords à cause de ses arômes de terre, d'humus ou de poivron vert. Toutefois, après quelques fréquentations, on finit par l'apprécier. Je dois dire que j'aime beaucoup ces saveurs originales.

Une petite note en passant et un conseil: en dégustation, il ne fait pas trop se fier à la première gorgée du premier vin. Celle-ci est toujours un peu difficile. Notre bouche n'étant pas encore «faite» comme on dit dans le métier, les tanins peuvent paraître rugueux et la finale alcooleuse. Avalez cette première gorgée sans trop porter attention à la finale. Votre bouche ainsi avinée sera plus réceptive aux gorgées suivantes.

2.5 étoiles
Prix: 
16,20 $

BruMont Gros Manseng-Sauvignon 2006

MansengLa proportion de sauvignon a été haussé en 2006 dans ce vin. Elle est maintenant de 50 %. 
C'est très aromatique, herbacé, floral et pamplemousse.
Le vin est bien sec et se termine par une belle amertume désaltérante.
Un vin net, sérieux, franc, assez long et très bien fait.
Encore une fois une belle réussite et encore meilleur que l'an dernier.

Appellation: Vin de pays des Côtes de Gascogne. Cépage: à parts égales de gros manseng et de sauvignon. Alc. 12,5 %.

Nous étions trois rédacteurs de Vin Québec à déguster ce vin à l'aveugle, et un des membres du panel lui a même donné trois étoiles.

2.5 étoiles
Prix: 
12,30 $

Fontanário de Pegões 2003

Il y a beaucoup de vins portuguais qui sont arrivés sur le marché québécois ces deux dernières années. Beaucoup sont très fruités, plusieurs un peu lourds, gommants et même pâteux. On s'en lasse vite. Toutefois, dans le lot, il y a en a quelques-uns qui sont vraiment biens. Tel celui-ci qui nous étonne par ses beaux arômes d'épices et de crème. La texture est agréable, les tanins sont beaux. Le vin est riche et succulent. Il laissent une belle bouche. C'est long et persistant. Du plaisir pour pas cher.

Appellation: Palmela. Cépage: castelão. Macération pelliculaire. Huit mois en fûts de chêne américains et français.

Akc. 13,5 %. pH 3,55, Sucre: 2,5 g./l

3 étoiles
Prix: 
13,40 $

Oppoul 2005

Un vin à 10 $! Oui, il y en a encore et d'assez bons d'ailleurs. Tel celui-ci, un côtes-du-roussillon-village simple, frais, fruité à souhait. Peu corsé. Facile à boire et d'un bel équilibre.

Encépagement: carignan, syrah et grenache. Un domaine de 156 hectares. Macération carbonique. Alc 13 %.

Le millésime 2005 ensoleillé contribue à cette réussite.

Dans la section des produits réguliers. Servir à 15° C.

2 étoiles
Prix: 
10,55 $

La Tota 2005 Barbera d'Asti

La TotaÇa sent bon les épices, ça rappelle la muscade. C'est souple, fruité, agréable. Une belle acidité. Un vin succulent d'une belle texture. Une longue finale sur des saveurs de fruits et de noix. Un peu moins expressif que le 2003, mais quand même très bon.

La Tota signifie mademoiselle dans le dialecte du Piémont.

Cépage: Barbera. Appellation: Barbera d'Asti. Alc 13,5 %.

3 étoiles
Prix: 
24,20 $

Château de Fesles chenin sec La Chapelle 2004

Fesles cheninLe producteur Bernard Germain a la délicatesse d'indiquer chenin sec sur l'étiquette de ce vin d'Anjou. Ce qui est apprécié, car quelques fois ces vins peuvent être un peu sucrés et surprendre.

On a ici un chenin très expressif, costaud et même corsé. Dès l'attaque on est séduit et impressionné. C'est un vin solide aux arômes de cire avec un soupçon de beurre, de noix et de caramel léger. Un beau fruité, acidité bien contrôlée. C'est consistant. Un anjou qui a du corps.

Accords: pizza aux légumes, poisson, viandes blanches, crustacé et tout ce qui contient du fromage de chèvre.

Un domaine de 35 hectares. Vinification en fûts de chêne de 400 litres âgés de 2 à 4 ans. Alc 14,5 %. Cépage: chenin. Pour en savoir plus sur ce cépage, consultez la fiche de l'INRA.

Son vin rouge Château de Fesles vieilles vignes rouge 2006  est aussi très bon.

Anjou est une des 63 appellations du Val de Loire. Les 1100 hectares de vignes entourent en partie la ville d'Angers

3.5 étoiles
Prix: 
25,55 $

Gourgazaud Réserve 2004

Voici un très beau vin aux jolis arômes de cacao, de garrigue et de café. Le tout est très expressif. Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Ce vin d'appellation minervois-la-livinière nous impressionne beaucoup par sa belle structure veloutée. Il a de beaux tanins mûrs et denses. Le vin est agréable, harmonieux, équilibré et très plaisant.

Assemblages: 80 % syrah et 20 % mourvèdre. Élevage de 12 mois en barriques de chêne neuf. Alc. 13 %.

Accord avec les viandes sautées.
Servir à 16°.

D'autres vins de ce producteur.

Pour en connaître plus sur l'appellation Minervois: www.leminervois.com

3 étoiles
Prix: 
18,25 $

Tempranillo Fuentespina Roble 2005

Un ribera-del-duero rouge foncé aux arômes de fruits jeunes, de baies rouges sur une note de tabac. Ce tabac revient en bouche accompagné de beaucoup de fruits. C'est riche. Une belle texture. Un vin agréable. Long
Accord avec les viandes blanches et l'agneau.

Avec plus de 300 hectares de tempranillo, la maison Avelino Vegas est l'une des plus grosses entreprises viticoles de l'appellation.

2.5 étoiles
Prix: 
17,95 $

Gewurztraminer Les princes Abbées Schlumberger 2004

Un gewurztraminer odorant, très ouvert avec de beaux arômes de pamplemousse. On reconnait facilement le cépage. Typique. L'attaque est expressive et minérale. Le vin est très goûteux. C'est sec et extrêmement long. 
Alc. 13 %.

Un bel exemple de gewurztraminer bien réussi.

Servis frais, mais non glacé.

Pour les accords gourmands, voir Le gewurztraminer à table.

3.5 étoiles
Prix: 
28,05 $

Merryvale Chardonnay Starmont 2003

Un chardonnay très pâle aux arômes d'herbe verte. L'attaque est impressionnante, le fruit roule en bouche. Il y a une pointe d'épice. C'est agréable et fin. Dommage que le nez ne soit pas plus exubérant. Un vin net, bien fait, pas boisé et rafraichissant.

Le 2005 a commencé à le remplacer sur les tablettes.

Il y a aussi 6 % de sémillion dans ce vin. Alc. 13,5 %. Napa valley, Californie.

3.5 étoiles
Prix: 
28,10 $ à la SAQ | 28,95 $ à la LCBO

Rosso di Montalcino Banfi 2005

Rosso BanfiIl fait chaud, vous êtes un inconditionnel du vin rouge et vous voulez manger du poisson ... eh bien, essayez ce Rosso di Montalcino avec le thon, le saumon, le mahi mahi, le makaire, le bar (sea bass) ou d'autres poissons sur le grill, vous serez surpris et étonnerez vos convives. L'acidité, le type de tanin et le fruité délicat de ce vin se marient très bien avec la chair des poissons.

Le vin nous a été servi sur du thon accompagné de fines tomates au restaurant Muscadin de la rue Notre-Dame à Montréal. Quel bel accord!

Ce sangiovese est élégant, vivace, peu boisé et bien équilibré. Un des membres de la famille Banfi, James Mariani nous dit que «le bois ne doit pas être utilisé  pour cacher quelques choses qui manque.»

Un «food friendly wine» ajoute M. Mariani. Oui un vin qui ne prend pas toute la place, mais qui joue bien son rôle de mise en valeur de la nourriture.

Le vin accompagnera aussi très bien les plats de viande et de pâtes.

3 étoiles
Prix: 
29,10 $

Château de Fesles vielles vignes rouge 2006

FeslesIl fait chaud et vous voulez quand même boire du vin rouge malgré la canicule. Il y a une solution: le cabernet franc de la Loire servi froid.

Ce vin est d'ailleurs bien meilleur froid que chaud. Je l'ai servi à la même température qu'un vin blanc; soit à 10 - 12° C, qu'il atteint après 20 minutes au congélateur ou 2 heures au réfrigérateur. Son fruité est alors accentué et son tanin fin peut supporter une telle température.

On a ici un cabernet franc typique. Il dégage des arômes exubérants de terre, de betterave, de champignon; certains y trouveront des notes de chocolat ou de moka. L'attaque est sur le tanin, le tanin graveleux, qui roule en bouche, mais sans agressivité. Ce n'est pas un tanin sec. Il y a beaucoup de fruits, une petite saveur de tabac. c'est succulent.

Le vin en se réchauffant dégage des odeurs de sarrasin et d'érable. Taux d'alcool résonnable à 12,5 %. Pas d'élevage dans le bois. Vendanges manuelles. Producteur: Bernard Germain.

Accord idéal avec les charcuteries, les saucisses, les viandes sur le barbecue et même certain poisson. Je l'ai essayé avec le steak de thon grillé avec tomates, roquette, poivron jaune sur huile balsamique et ça fait un beau mariage.

Sortez des sentiers battus et fréquentez les sentiers de la Loire. On y fait de belles découvertes à bas prix. Ce n'est pas une région à la mode. On n'y fait pas beaucoup de vin dit international. Les vignerons du coin continuent de faire le vin à leur goût. Ils ne suivent pas les modes. Donc peu de vin confituré, hyperboisé, massif et opulent, mais tout simplement du vin très terroir, très centré sur les cépages locaux, cabernet franc, sauvignon, chenin, gamay. Un chemin, un monde à explorer.

3 étoiles
Prix: 
16,65 $

McWilliams Riesling 2006

Voici un riesling léger, vaporeux, fin, floral, minéral et très attirant. Il surprend de prime abord. On note de petites bulles qui collent aux parois du premier verre. Le nez est très expressif: lime et pétrole. Oui, cet arôme si caractéristique du riesling. On a aussi cette sensation de perlant, de petit pétillant en bouche qui laisse place rapidement à des saveurs de pomme bien mûre et légèrement sucrée.

Le vin est souple, je dirais facile dans ce sens qu'il se laisse boire aisément. Les premières gorgées sont légères, puis le vin nous semble plus consistant. Intéressant! Une belle surprise que ce riesling australien. Un riesling accessible qui constitue une belle introduction à ce cépage qui peut en rebuter certains.

2.5 étoiles
Prix: 
14,65 $

Sancerre La Moussière 2006

 

La Moussière revient sur les tablettes après une rupture de stock de quelques semaines. Son prix a aussi été ajusté à la baisse à 25,10 $ au lieu de 26,30 $.

Ce vin me semble encore plus beau que les années précédentes. Un sancerre de grande qualité, floral, minéral. Un sauvignon très goûteux, plein, vif. D’une acidité vive. Riche, très long. De la classe.

«Plus de trente hectares sur un terroir magnifique exposé plein sud, véritable cadeau des générations passées, ses marnes dîtes de 'Saint Doulchard' reposant sur le kimméridgien sont quasiment uniques en Sancerrois, ce qui leur confère un caractère proprement personnel.» C’est ce qu’on peut lire sur le site du producteur Alphonse Mellot.

Fermentation 50 % en barrique neuve, pourtant, on ne perçoit pas le bois du tout. 240 000 bouteilles. Alc. 13 % (25 mai). 

3.5 étoiles
Prix: 
24,20 $

Bonterra cabernet sauvignon 2005

BonterraUn beau vin américain au nez crémeux et aux arômes qui rappellent les noyaux de cerise. L'attaque est aussi crémeuse, c'est plein, rond, une texture agréable, de corps moyen. Du fruit. Il se laisse bien boire. Tous les éléments  fruit, tanin, bois, acidité  sont bien dosés et s'équilibrent parfaitement. Finale sur le fruit et une note fumée. Une certaine élégance dans ce vin. 

Produit agrobiologique. Alc. 13,5 %. L'assemblage varie d'une année à l'autre avec de 80 à 90 % de cabernet sauvignon, un peu de syrah, de petite syrah et de merlot. Maturation de 15 mois en fûts de chêne américains et français, moyennement chauffés. Un tiers de fûts neufs, un autre tiers en barriques d'un an et le reste en barriques plus vieilles dites neutres.

Disponibles dans plusieurs provinces, mais pas nécessairement du même millésime.

2.5 étoiles
Prix: 
19,85 $ à la SAQ | 19,95 $ à la LCBO | TN 25 $ - TNO 24,55 $ - Man 21 $

Cuvée Aegidiane 2003

Ce vin du Château Lamargue a fait fureur lors de son arrivée au Québec en mars. Les 900 bouteilles se sont écoulées en quelques jours. J'en avais fait mention le mercredi 28 mars. Le site Fidèles de Bacchus a publié un commentaire élogieux le vendredi. Des quotidiens du groupe Gesca ont aussi publié un article dithyrambique de Jacques Benoît, dans le Le Droit et Le Soleil ce même vendredi. Ce qui fait que lorsque La Presse de Montréal a publié l'article de M. Benoît le samedi, il n'en restait que quelques bouteilles dans tout le réseau de la SAQ.

Le vin revient sur les tablettes. La SAQ en a reçu 3240 bouteilles du même millésime.  De plus, 3240 autres bouteilles, toujours du même millésime, feront parti d'un troisième arrivage dans quelques mois. (Vous pouvez vérifier la disponibilité dans votre région en cliquant sur le numéro SAQ plus bas).

Le vin a été augmenté de 40 cents, mais il en vaut toujours la peine. Voici la note publiée le 28 mars. L'oenologue de la maison, Nicolas Segura, nous assure que ce sera le même vin: «nous n'avons qu'un seul et même lot d'assemblage et de mise en bouteille qui est faite une seule fois dans l'année pour assurer l'homogénéité du produit.»

Un costières-de-nîmes de belle qualité au bouchon de liège très long. Il est d’un rouge très brillant avec de beaux arômes de fruits frais. L’attaque est fruitée, fraiche, puis tannique. Il y a beaucoup de substance, du fruit sec. C’est ample. Il laisse une sensation assez longue sur le fruit et la réglisse. Le vin est bien équilibré et encore très jeune. Les tanins sont de qualité. À revoir dans deux ans.
Assemblage de 80 % syrah et de 20 % de grenache.
3 étoiles
Prix: 
21,10 $

Torrelongares Reserva 2002

TorrelongaresCe vin est de l'appellation Cariñena, ce n'est pas une appellation qui commande un gros prix, alors tant mieux pour nous.

Le vin est bien bon, épicé, parfumé, des arômes de bois de santal. Un beau fruité, un vin consistant, sec, des tanins agréables, des saveurs de cerises mûres. Une finale sur le fruits et le bois.

Cépages: 60 % grenache et 40 % tempranillo. Un an de barrique. Alc. 13,5 %, sucre: 2 g/l, pH 3.

Accord possible: les saucisses sur le barbecue.

Son petit frère, le Crianza 2004 est 9,90 $.

2.5 étoiles
Prix: 
14,70 $

Schneckenberg pinot blanc Pfaffenheim 2004

SchneckenbergQu'est-ce qu’un très bon vin? Pour certains c'est un vin costaud, corpulent qui a beaucoup de tanin, de fruit et d'alcool. Pour d'autres, c'est un vin digeste, frais, plaisant et équilibré. Ce pinot blanc s'adresse à ces derniers. Il est tout de même riche, mais non corpulent. Il est très aromatique avec ses notes d'herbe, de fleurs, de raisin et de lime. Il a une très belle attaque sur le fruit gras. C'est rond au fruité sec abondant balancé par une acidité bien dosée. Une longue finale. De la finesse et de la force en même temps. Un vin séduisant qui a de l'éclat.

Servir froid avec des huîtres, des fruits de mer sur le grill, des poissons, la pizza aux légumes et même en apéritif. Alc. 12,5 %.  Schneckenberg est un lieu-dit.

Le pinot blanc n'était pas un cépage qui avait bonne réputation parce qu'il donnait trop souvent des vins légers et sans grande distinction. Il est moins aromatique que les autres cépages d'Alsace. C'est un anti-héros, le cinquième violon, il n'est pas autorisé dans les grands crus, comme l'écrit Oz Clarke. Toutefois, certains producteurs alsaciens en tirent de meilleurs résultats depuis quelque temps.

À lire aussi Les vins de Pfaffenheim.

3 étoiles
Prix: 
19,80 $

Château de Maligny Fourchaume 2005

Où trouver de bons rapport qualité-prix en Bourgogne? 
En Chablis, tout simplement.

Ce premier cru Fourchaume 2005 remplace progressivement le 2004 sur les tablettes de la SAQ. C'est un très beau chablis, droit, net, très minéral, d'une belle présence en bouche, élégant, serré et surtout très long. 

Le vin est déjà très bon et on peut aussi en mettre un peu en cave pour quelques années.

À servir pas trop froid: 12°C - 14°C avec les poissons au beurre ou à la crème.

On voit là aussi que 2005 a été une très belle récolte en Chablis, comme dans la plupart des régions de France.
Dégusté chez le producteur en mai dernier.

Du même producteur, les premiers crus:
    Vigne de la Reine 2006  24 $
    Homme Mort 2004        34,50 $

4 étoiles
Prix: 
33,00 $

Château La Tour de l'Évêque 2006

Il n'y a que deux vins blancs des Côtes de Provence à la SAQ. Celui-ci est très aromatique avec ses notes de fleurs blanches et d'herbe tendre. C'est gras, une sensation huileuse agréable et fruité à souhait. Minéral, consistant et très sec. Une finale chaleureuse. Des saveurs fumées.

La productrice Régine Sumeire dit que cette saveur fumée est typique de son terroir qui se nomme Pierrefeu (pierre à feu). Voici donc un vin bien équilibré pour accompagner les plats de poissons grillés et fruits de mer. Alc. 14 %

Assemblage: rolle et sémillon. Pas de bois, seulement des cuves inox.
Le rolle serait identique au vermentino (vermentinu) utilisé en Corse et en Italie. Il donne des vins pâles et corsés en Provence. Il est aussi utilisé dans le Languedoc.

2.5 étoiles
Prix: 
17,95 $

Don Pascual Shiraz Tannat 2005

Rouge brillant foncé aux arômes de fruits noirs. Un vin qui a du corps, assez ample. Une longue finale sur les fruits chauds. Le Shiraz n'est pas confituré, mais bien fruité. C'est généreux et juteux. Un fruité mûr. Les tanins denses sont bien enrobés. Franc et succulent. Il est intéressant de voir que l'Uruguay peut vendre de bons vins à si bas prix. Ça rappelle le Chili d'il y a 20 ans. 
Alc. 13,5 %

2.5 étoiles
Prix: 
13,15 $
Syndiquer le contenu