SAQ centre-ville ou banlieue: le cas de Rimouski

Un problème de marketing ou d'urbanisme? Ou tout simplement de société?
Les centres-ville se sont vidés... et maintenant, ils ressuscitent.
Un phénomène des années 2010!

Les magasins de la société des vins et des spiritueux (SAQ) ont quitté progressivement les centres-ville pour s'installer dans les «power-center», les centres commerciaux d'océan d'asphalte. C'est temporaire, une erreur, une décision bureaucratique, une bonne ou une mauvaise chose? C'est selon!

Nous avons connu la saga de Trois-Rivières; et maintenant, c'est Rimouski.

Les deux succursales de la SAQ du chef-lieu du Bas-Saint-Laurent avaientquitté le centre-ville pour s'établir: une en banlieue de l'autre côté du pont à Nazareth, et l'autre dans le parc industriel. Je me souviens encore de la Commission des liqueurs en plein centre-ville! Un comptoir, des grillages, des bouteilles cachées...

Mais voilà que la SAQ doit rénover sa succursale décentrée de Nazareth et s'installe temporairement au centre-ville. Oh! Des gens y trouvent du plaisir!

Il faut dire qu'elle s'est bien placée, devant Les Halles qui regroupent des commerces alimentaires de qualité (boulangerie, poissonnerie, chocolaterie, fromagerie...); et près des Jean-Coutu, Aubainerie, librairie, cafés et autres commerces de proximité.

J'ai fait trois séjours cet été à Rimouski et j'ai aimé cette nouvelle localisation.

Il semble que je n'ai pas été le seul! Une dame de Rimouski a décidé de lancer une pétition pour demander que la SAQ reste au centre-ville. Un centre-ville qui s'est embelli beaucoup. Après avoir connu les affres de la désertification vers le soi-disant «Carrefour» excentré, puis maintenant le parc industriel Léonidas, le centre-ville vit de nouveau. Bravo!

Qui décide de votre environnement? Les spéculateurs, les commerçants, les fonctionnaires, les bureaucrates, les promoteurs, les marketeurs, les constructeurs, les politiciens...? Un peu tout ce beau monde, et vous, les citoyens, consommateurs, contribuables, clients... peut-être?

Allez voir l'article du journal du coin L'Avantage «Une citoyenne demande un service permanent de la SAQ au centre-ville de Rimouski» ainsi que le propos et la pétition de Mme Annie Caouyette dans le site change.org.

En passant, bravo aux citoyens et édiles de Rimouski d'avoir su faire revivre Rimouski.

Notre ville ce n'est pas sa banlieue, c'est son centre-ville! (même si nous habitons en banlieue!)


L'image du centre-ville de Rimouski des années '60 provient des Archives nationales. L'image récente est tirée du site de la municipalité.