Hongrie

Hungaria Grande Cuvée Brut

Un mousseux pas cher et tout de même de bonne qualité.
Rien de complexe, mais il fait la job comme on dit.
De belles bulles, c'est sec, bien équilibré et très vivace.
Cépages: királyleányka, riesling, pinot noir et chardonnay.
Était 13,95 $ en 2016.
Alc. 11,5 %. Sucre 8,6 g/l (SAQ) et 12 g/l. (LCBO).
Les cépages subissent une première fermentation séparément, puis sont assemblés. On ajoute alors la levure et du sucre. Le vin est embouteillé en magnum (1,5 litre) et bouché par une capsule pour un vieillissement de 18 mois. Ensuite, il est transvasé dans des cuves pressurisées où on y ajoute le dosage final de sucre pour une deuxième fermentation en cuve. Finalement, le il est filtré, stabilisé et embouteillé.
En ligne (307) et dans 402 magasins, dont les 10 SAQ-dépôts.

2 étoiles
Prix: 
12,60 $ à la SAQ | 12,95 $ à la LCBO

Riesling Etyek-Budai 2014

C'est le moins cher des 170 rieslings à la SAQ.
Il vient de Hongrie.
C'est frais, léger, bien équilibré, pas très expressif.
Il est peu typé riesling. On n'y trouve pas le côté pétrolé ou minéral habituel.
Ici, c'est plutôt floral sur un petit fruité qui rappelle les pêches pas trop mûres.
Désaltérant et facile à boire.
Laissez-le se réchauffer dans le verre.
Pour accompagner les volailles, les formages ainsi que plats légèrement épicés.
Alc. 12,5 %. Sucre 6 g/l.
Capsule à vis.
Un très bon rapport qualité-prix.
Dans 96 magasins.

2 étoiles
Prix: 
10,80 $

Pajzos Tokaji Furmint 2015

Un vin floral, très fruité, sur des fruits exotiques, assez ample et sec.
Finale fruitée et florale.
Pour accompagner les plats épicés.
Cépage furmint.
Capsule à vis.
Alc. 13 %. Sucre 4,9 g/l.

Dans 170 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,15 $

Nyakas Aligvárom 2015

Il faut découvrir ou redécouvrir les vins de Hongrie.
On y trouve des vins de qualité à bon prix.
Celui-ci est bien rafraichissant.
Au premier nez, on pense au sauvignon à cause de son petit côté herbacé qui s'atténue lentement. Puis ça fait penser à un pinot gris. Les aromes évoluent dans le verre.
La bouche est très fruitée, d'un fruité plutôt sec. C'est persistant, minéral avec une touche de fruits exotiques. À la fois gras et sec. Peu acide.
Pour accompagner les plats orientaux, les salades, les riz, le jambon, les épices.
Les cépages indiqués sur la contre-étiquette sont l'irsay oliver, le sauvignon, le chardonnay et le pinot gris. Sucre 1,5 g/l. Alc. 12 %.
Nyakas est le nom du producteur. Il y a trois vins de cette maison à la SAQ.
Dans 86 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
13,95 $

Hungaria, Grande Cuvée Brut

Le Canada a importé 153 millions de litre de mousseux de Hongrie au cours des 6 premiers mois de 2016.
Cette Grande Cuvée Hungaria doit bien représenter l'essentiel de cette importation.
Ce n'est pas cher pour un mousseux. Moins de 14 $.
C'est bien fait, c'est bon. Pas complexe. Il n'a pas ce goût de brioche que l'on retrouve trop souvent dans les champagnes. Les bulles ne sont pas aussi fines que dans les champagnes, pourtant c'est bon. Le taux de sucre est moins élevé que dans l'arrivage précédent, soit 7,7 g/l au lieu de 8,6.
Il a une bonne acidité, donc il est sec en bouche. Il a bien paru en apéritif et avec les huîtres d'Irish Point.
Alc. 11,5 %.
En ligne (47) et dans 398 magasins.

   Liste de bons mousseux classés par prix.

2 étoiles
Prix: 
13,95 $ à la SAQ | 12,85 $ à la LCBO

Hungaria Grande Cuvée Brut

C'est l'un des mousseux les moins chers à la SAQ et pourtant c'est bien bon.
Un mousseux de facture classique, peu exubérant, simple et bien fait.
Les bulles sont fines, c'est assez sec, pas trop acide et désaltérant.
Il fait la job, comme on dit.
À moins de 14 $, on a ici de belles bulles pour l'apéritif, les huîtres, les hors-d'oeuvre et bien d'autres occasions.
Sucre 8,6 g/l. (11 en Ontario) Alc. 11,5 %.
En ligne et dans 396 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,00 $ à la SAQ | 12,40 $ à la LCBO

Hungaria Mousseux blanc

Comment font-ils pour faire un si bon vin mousseux à si bas prix?
C'est bon, c'est bien fait. Les bulles sont assez fines et agréables.
L'acidité est bien dosée. C'est sec. C'est désaltérant.
C'est d'un beau fruité.
Surtout, c'est bien meilleur que de nombreux champagnes à 50-60 dollars!
Ce n'est pas agressif, ça ne goûte pas la commune brioche. Bravo!
Sucre: 8,6 g/l. (10 g/l en Ontario) Alc. 11,5 %.
En ligne et dans 402 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
13,95 $

Hungaria rosé

Vous connaissez le mousseux Hungaria, eh bien, voici son frère le rosé.
Il me semble aussi bon que le blanc. Il est classé extra dry. Il est en effet sec. Malgré les 13 grammes de sucre au litre indiqué sur le site SAQ.com, il est perçu comme un vin sec. C'est qu'il doit avoir une bonne dose d'acide, un pH bien bas.
C'est fruité, les bulles sont fines. C'est facile à boire.
Et pas cher pour un bon mousseux rosé.
Cépages: pinot noir et kékfrankos.
Alc. 12 %. 
Dans 16 magasins. 
2 étoiles
Prix: 
14,25 $

Hungaria, Grande Cuvée Brut mousseux

Le mousseux le plus populaire auprès des Québécois!
C'est vendredi demain. N'oubliez pas notre tradition des bulles du vendredi, la journée du mousseux
Celui-ci est bien floral avec des arômes qui rappellent la pêche, un peu la nectarine, un peu poire ou plutôt pelure de poire. D'une belle présence en bouche. Sec. Semble meilleur encore que les arrivages précédents. Belles bulles, beau fruité (pomme), une petite sucrosité sur cette acidité vive lui donne une belle persistance, je dirais même très long en bouche. Étonnant à ce prix.
Les gens du forum Chacun son vin lui donnent 4 étoiles!
Alc. 11,5 %.
Un produit régulier dans 397 magasins.
3 étoiles
Prix: 
13,70 $

Hungaria Grande Cuvée Brut

La SAQ nous a annoncé qu'elle allait nous vendre bientôt du champagne bas de gamme à moins de 40 $. Ça ne devrait pas être trop compliqué puisque nos monopoles paient le champagne plus cher que les autres acheteurs dans le monde. (Nous payons le champagne plus cher que tout le monde)

De plus, la concurrence est très forte. Il y a 260 mousseux de tout format actuellement dans les SAQ qui font concurrence aux 190 mousseux de Champagne. (Il y a malheureusement peu de petits formats, seulement 9.)

La qualité des Cava, Prosecco et Limoux est maintenant reconnue. Les petits champagnes verts à l'acidité agressive n'ont plus la cote. D'autant plus qu'on en demande plus de 40 $.

Il faut dire aussi que la mode est aux mousseux secs. Donc, on ne peut plus camoufler la verdeur par un peu de sucre.

On réussit finalement à faire de beaux mousseux à meilleurs prix en dehors de la chère Champagne, où les raisins sont aujourd'hui très chers. Les plus chers au monde.

Essayez ce petit mousseux de Hongrie qui peut tenir tête à plusieurs champagnes bas de gamme trois à cinq fois plus chers. Il est fait selon la méthode champenoise de refermentation en bouteille. Les bulles sont fines et agréables. Ce n'est pas agressif, pas complexe non plus. «Il fait la job», comme on dit. Et à bon prix!
Alc. 11,5 %.
Produit régulier, en ligne et dans 391 magasins.

Un conseil: rebouchez-la avec un bon bouchon à champagne comme celui-ci. Elle se conservera deux ou trois jours au frigo.

2 étoiles
Prix: 
13,45 $

Locse Furmint 2009, Béres

Un vin de Hongrie bien original de cépage furmint. Gras, doré, semble oxydé, belle fraicheur, sec, saveurs assez intenses rappelant les amandes, les fruits jaunes. Il a bien accompagné le jarret d'agneau et les légumes bien parfumés aux fines herbes.
Alc. 14,5 %.
Dans 43 magasins.
3 étoiles
Prix: 
21,50 $

Tokaji Furmint 2012

Un vin hongrois très fruité, pas totalement sec, de cépage furmint aux saveurs très persistantes rappelant la poire et le litchi.
Capsule à vis.
Alc. 13 %.

Dans 73 magasins.

2 étoiles
Prix: 
13,40 $

Hungaria Grande Cuvée brut

LE VIN DE LA SEMAINE              

Un mousseux délicieux, savoureux, sec et assez persistant.
Plus équilibré et moins agressif que de nombreux champagnes à 60 $.
Un chardonnay de belle qualité.
Pour l'apéritif, le repas, les fromages et les desserts.

Une belle qualité à un prix incroyable!
Alc. 11 %. Sucre: 9 g/l.

En ligne et dans 390 succursales.

3 étoiles
Prix: 
13,25 $

Nyakas sauvignon 2011

Un bouchon de plastique qui s'enfonce sous la vrille!
Beau nez floral et fruits jaunes. C'est un sauvignon bien sec, non herbacé, d'une attaque franche et un peu rude au début. L'acidité est en effet bien vive et le rend un peu sévère, mais ça s'équilibre avec la nourriture.
Une finale sur des saveurs qui rappelle les pommes vertes.
Donc, ce n'est pas un vin d'apéritif, mais un vin de repas; un vin de table.
Ne pas servir trop froid à 11 degrés.
Pas de bois, pas de fermentation malolactique.  Alc. 13 %.
Dans 71 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $

Nyakas Budajenoi, Pinot gris 2011

De beaux arômes de fleurs et de pêches.
Un vin blanc consistant. De la belle matière. Gras et enveloppant.
Bien sec. Longue finale.
Bouchon de plastique.
14,50 $ en décembre 2012.

2.5 étoiles
Prix: 
17,05 $

Hungaria Grande Cuvée Brut

Je ne sais pas à quoi ressemble la petite cuvée, mais celle-ci est bonne.
Un mousseux pas compliqué qu'on sert froid comme tous les pétillants.
C'est bien sec. Un mousseux pas cher qui fait la job, comme on dit.
De plus, bien rebouchée, les bulles tiendront quelques jours.
Alc. 11 %.

Disponible dans la plupart des succursales de la SAQ.

Contrairement à ce que l'on entend trop souvent, il n'est pas nécessaire de vider la bouteille de vin pétillant lors d'une même séance.

Si elle est bien rebouchée, le vin, le fruité et surtout les bulles persisteront un certain nombre de jours.

Cette bouteille rebouchée avec le bouchon à champagne Trudeau a été consommée sur trois jours. Il y avait toujours autant de bulles à la troisième journée!

2 étoiles
Prix: 
12,80 $

Nyakas Budai irsai olivér 2011

Aromatique, fruits tropicaux, style bien muscaté et parfumé.
Rapelle un peu les vins faits avec le cépage torrontès.
Vif. Belle présence en bouche assurée par un fruité croquant et une impression de fines bulles sur la langue.
Très longue finale. Les saveurs et sensations restent longtemps imprégnées dans la bouche.
Un vin original.
À servir en apéritif, avec les salades exotiques.
Cépage : irsaï olivér Producteur: Nyakas.
Bouchon de plastique. Alc: 12 %

Disponible dans 116 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
13,90 $

Furmint Tokaji Bères Löcse 2008

Le vin est doré. Il a des arômes difficiles à décrire. Ce qui s'en rapproche le plus, c'est peut-être la pêche.
En bouche, c'est tout aussi, sinon plus original. Un vin qui nous fait travailler. Encore là difficile à décrire. On sort du connu. On croit percevoir une saveur de pomme bien mûre et d'abricot. La texture est assez ample. C'est rond et sec. On imagine un sauternes sec. Farfelu peut-être comme comparaison, mais c'est celle qui me vient en tête dans mon effort de décrire ce vin. 

En faisant des recherches sur ce cépage, je lis ceci chez Oz Clark (Guide des cépages) «C'est un véritable défi d'exprimer les saveurs d'un furmint sec.» C'est le cépage dont est fait le fameux Tokay.
Du miel en finale. Il faut en prendre plusieurs petites gorgées pour se faire une idée. Et encore!
Original. Ça me plait beaucoup.
Si vous voulez surprendre vos amis, ou vous surprendre.
Alc. 13,5 %. Vendanges manuelles. Fermenté et élevé en fûts de chêne hongrois (230 l. 30 % neufs). Levures naturelles. Pas de malolactique. 

Furmint est un cépage de Hongrie. Il y a quatre vins de ce cépage à la SAQ.
On suggère comme accord «Escalope aux olives et parmesan, filet de porc fumé. Filet de poisson à chair clair aux épinards. Raviolis. La cuisine internationale parfumée et un peu épicée est idéale.»

Disponible dans 50 succursales (dans 22 succursales le 4 juillet).

3.5 étoiles
Prix: 
23,05 $

Furmint Royal Tokaji Boraszati 2008

La première bouteille a des saveurs de pomme blette et d'alcool.
La deuxième est dure et oxydée.
Pas chanceux?

Prix: 
16,85 $

Pinot gris Nyakas, Budajenoi 2009

Un pinot gris bien aromatique aux arômes et saveurs de pêche.
Une belle attaque, acidité vive et bien agréable. Sec et minéral.
Une belle présence en bouche.
Bouchon de plastique. Alc. 12,5 %.
Disponible en ligne et dans 80 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
16,85 $
Syndiquer le contenu