Bordeaux

Chateau Bonnet (blanc) 2006

Un sauvignon floral aux belles saveurs de fruits jaunes, d'ananas mûrs.
Il n'y a pas de forte odeur de pelouse ou de pipi comme on en a trop souvent dans les sauvignons industriels. Il a une belle rondeur, c'est frais et droit. Minéral même, une note de fumée en finale. On a la belle vivacité du sauvignon et le fruité rond du sémillon.
Obturé avec une capsule à vis qui permet de le reboucher facilement.
En passant, le vin était encore meilleur le lendemain, comme je le constate souvent. Il s'est assoupli et est devenu presque velouté.
Offert dans plus de 380 magasins au Québec et 55 en Ontario.
Appellation Entre-deux-Mers. Producteur : André Lurton. Alc. 12 %.

2.5 étoiles
Prix: 
16,65 $ à la SAQ | 13,05 $ à la LCBO

Château Bel Orme 2001

Beau nez de fruits chauds sur un fond de cuir. À l'aération, on a des arômes de vin évolué. Léger en bouche, matière délicate, fondue. Le vin est à son apogée. À boire sans tarder. Appellation Troquoy de Lalande. Merlot à 60 %.

2 étoiles
Prix: 
26,95 $

Château Haut-Bailly 1994

Qu'est-ce qu'un grand ?

  C'est un vin qui a perdu tout lien de parenté avec le jus de raisin, nous dit Michel Dovaz dans la Revue du vin de France de juin 2008. C'est un vin qui a perdu ses arômes primaires (le fruit) et secondaires (fermentation) pour n'offrir que des arômes tertiaires.

Eh bien, on peut dire que ce Haut-Bailly 1994 est un grand vin. Il développe un bouquet complexe et envoûtant qui évolue constamment dans le verre. Ses tanins sont encore assez fermes. Le vin est ample. Il a une jolie finale sur des arômes de curcuma qui rappelle un peu la terre. De la grande qualité.

  Les millésimes 1999, 2001, 2003 et 2004 à la SAQ,  de 66 à 87 $.

Grand cru classé de Pessac-Léognan propriété de Robert G. Wilmers de la MT Bank de New York. Le domaine est actuellement dirigé par Véronique Sanders.

Encépagement : cabernet sauvignon 65 %, merlot 25 %, cabernet franc 10 %. Barriques neuves à 50 % pendant 15 mois.  Un domaine de 28 hectares.
D'autres millésimes de Haut-Bailly.

4.5 étoiles

Domaine de l'Île Margaux 2005

Un Domaine de l'île Margaux qui semble retrouver sa prestance des belles années. Les millésimes 2003 et 2004 étaient bien, mais sans l'éclat des millésimes des années 1990. Avec ce 2005, on semble avoir retrouvé une certaine profondeur. Bien sûr, ce n'est pas très exubérant, c'est même un peu sévère. C'est un vin sérieux, encore sur la réserve, ample, consistant et bien tannique, sans être astringent. La texture est crémeuse. Le vin est encore très jeune. Il est à servir avec les mets assez costauds. Laissez aérer le vin dans le verre, assez discret au début, il se dévoile très lentement. De la belle matière. Cépage principal : merlot. Alc 13,5 %.

3 étoiles
Prix: 
22,40 $

Château Haut-Chaigneau 2003

Lalande de Pomerol
Un vin à la texture veloutée, au fruité assez gras et doté de beaux tanins ronds. Le tout assure une belle présence en bouche. On en redemande. Une note de café, d'épice et de cacao en finale. Le bois y est sûrement pour quelque chose.  Assez long. Moyennement corsé.
Assemblage : merlot 80 %, les deux cabernets 20 %. Alc. 13,5 %.

3 étoiles
Prix: 
25,75 $

Croix Saint-Martin Bordeaux rosé 2007

Rosé brillant asez foncé de belle qualité. Des arômes délicats de petits fruits. Un joli fruité en bouche. Sec. Coulant. Se laisse boire, rafraîchissant et assez long.
Assemblage de merlot et de cabernet sauvignon à parts égales.
Alc. 12 %.
À servir à 12 °C à l'apéritif ou avec les viandes grillées, les salades et les volailles.

2 étoiles
Prix: 
12,30 $

Château Roc de Levrault Bordeaux 2005

Un bordeaux à 14 $ et très bon! Voyons donc? Regoûtons le lendemain, oui en effet, très bon (trois étoiles). Au diable les préjugés, lorsqu'on parle de «petit bordeaux», il peut être très bon le petit. Ne vous sentez donc pas obligé de payer cher pour obtenir un bon vin. En cherchant beaucoup, on fait de belles découvertes.
C'est un bordeaux jeune, plein de charme, charnu, aux tanins assez fermes et au fruité ample. Il a un joli bouquet de mûres et d'olives. À l'aération, on a des notes de terres humides. De corps moyens, pas costaud, ni délicat, bien constitué. Une belle texture, agréable et juteux. Une autre réussite du millésime 2005.
Assemblage: merlot 60 %, cabernet sauvignon 30 %, cabernet franc 10 %.

3 étoiles
Prix: 
14,25 $

Château Malescot St-Exupéry 1996

Brillant, des notes de vieux cuit. Riche, plein, substantiel, agréable et très long.  Un bouquet magnifique. Un vin superbe, dans la force de l'âge. Peut se conserver encore.
Cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc et petit verdot.
Appellation Margaux.
Le 2004 est 53 $ à la SAQ.

4.5 étoiles

Château Smith Haut Lafitte 1995

Vous avez ce vin en cave? Chanceux! Il est à point. Le vin est arrivé à maturité. La teinte est un peu orangée. Le nez est délicat avec une petite note végétale sur un fruit léger. Il s'ouvre lentement, donc aérez. Une belle présence en bouche. C'est riche et long. De la classe. Une finale sur des saveurs de cèdre. À point.
Pessac-Léognan. Cabernet sauvignon, merlot et cabernet franc.
Le 2004 est 75 $ à la SAQ.

4.5 étoiles

Pontet-Canet 2000

De beaux arômes de bordeaux. Nez riche et invitant. Suave. Acidité intéressante, équilibré. Une belle présence en bouche. Superbe et déjà très bon. Une grande année!

Pauillac. Cabernet sauvignon 66%, merlot 30%, cabernet franc 4%.

Reine, Babette et Kakou viennent d'arriver au domaine. De race bretonne, ces trois chevelus aideront à travailler la vigne. «Nous ne savons plus mener les chevaux. Il faut tout réapprendre et tenir compte du caractère et de l’humeur de chaque cheval.

Ce n’est pas un retour en arrière, ni la recherche d’une vision folklorique mais un véritable pari sur l’avenir qui nous oblige à adapter le travail du cheval aux contraintes modernes.»

4.5 étoiles
Prix: 
130,00 $

Pontet-Canet 2002

Opaque. Nez discret. De la crème en bouche. Beau boisé. Tanins agréables. Texturé. Costaud. Encore sur son bois, à revoir dans trois ans.
Assez long. Cabernet sauvignon 65%, merlot 32%, cabernet franc 2%, petit verdot 1%.

3.5 étoiles
Prix: 
Alberta 75 $

Talbot 2000

Opaque, des arômes exubérants de cacao. Un joli boisé, une belle finesse. De la sève. Bien fait assez long. Des arômes de cèdre à l'aération. Saint-Julien.

4 étoiles
Prix: 
137,00 $

Haut-Brion 2002

Des arômes d'épices. Une belle acidité, des tanins assez fins. Il s'ouvre très lentement sur des notes de tabac et de cuir. Encore bien jeune et moins intéressant et difficile à apprécier à ce stade-ci. À revoir dans deux ans. Pessac-Léognan.

3 étoiles
Prix: 
Alberta 470 $

Château La Tour de Mons 2005

Margaux
Cru bourgeois supérieur
Des arômes de fruits noirs sur une note de cuir. Ample dès la mise en bouche. Une grande masse tannique sous une belle couche de fruit. Riche, bien ramassé et puissant. Une petite note boisée en finale. Un bordeaux 2005 généreux. On peut le mettre en cave quelques années.
Alc. 13,5 %

3.5 étoiles
Prix: 
37,25 $

Marquis de Mons 2005

Margaux
Discret et fin au nez. Une belle trame tannique en bouche. Une belle matière, ample. Une fine note de terre.  Laissez respirer, vous aurez du fruit noir à l'aération. Un bel amer en finale. Assez étoffé. C'est le second vin du Château La Tour de Mons. Il provient de «vignes jeunes ou de parcelles de vieilles vignes ne produisant pas une qualité suffisante.»   Assemblage de merlot et de cabernet sauvignon.

3 étoiles
Prix: 
25,55 $

La Chapelle Monrepos 2005

Côtes de Castillon
Un vin jeune, violacé aux saveurs de cèdre et de genévrier très prononcées. Les tanins sont beaux et assez fermes. Le vin se tient bien. Merlot à 80 %, cabernet franc.
Bois neuf à 50 %. Alc. 14 %

2.5 étoiles
Prix: 
19,50 $

Sociando-Mallet 1997

Il est prêt! Si vous en avez en cave, il est temps de le boire. Ce médoc s'est développé d'une manière très harmonieuse. Un très beau bordeaux mature, épicé fin, suave et très long en bouche. Un délice.
Le millésime 1997 a mauvaise réputation, toutefois le producteur a su faire ici un très beau vin.
Le 2004 est 61 $ à la SAQ.

4 étoiles

Réserve de Louis Eschenauer 2006

Rouge brillant, un nez fruité. Beaucoup de tanins, une belle présence. Assez riche, minéral, jeune. Un certaine austérité qui lui donne du caractère. Finale assez longue. Encore bien jeune.  À mettre en cave deux ou trois ans.
Aussi bon que le 2005 et 15 cents moins cher.

2 étoiles
Prix: 
14,25 $

Vieux Château Gaubert 2003

Un vin des Graves savoureux au bouquet de réglisse, de fumé, de vanille qui rappelle les saveurs de gâteaux bruns. Un vin délicatement épicé, raffiné et d'une belle substance. Des tanins granuleux et veloutés. Une note de graphique, de mine de crayon en finale. Une certaine complexité. Long et parfaitement équilibré.
Servir frais. Alc. 12,5 % Un beau bordeaux de qualité et pas trop cher.
Assemblage de merlot à 55 % et de cabernet sauvignon. Un an en fûts de chêne dont 40 % renouvelé chaque année.
Pour en connaître plus sur les vins des Graves: www.vins-graves.com

3 étoiles
Prix: 
27,55 $

Domaines Barons Rothschild Réserve spéciale 2005

La première bouteille était bouchonnée. La deuxième n'avait pas ce défaut.
Un nez discret de parfum et de végétal. Beaucoup de tanins. Un peu dur.

1.5 étoiles
Prix: 
19,60 $

Château Crusquet de Lagarcie 2004

Un joli bordeaux aux arômes de crème, de fumé et d'épices. Minéral, une belle consistance, bien agréable. Pas costaud, mais bien fait et bien équilibré. Il accompagnera bien la plupart des plats de viande.
Appellation Premières Côtes de Blaye. 80 % mrlot, 20 % cabernet sauvignon. Domaine de 20 hectares. Production de 80 000 à 100 000 bouteilles. Élevage de 14 mois en barriques (20 % neuves).
Il fait partie des nombreux produits que vous pourrez déguster au Salon des vins de Montréal du 27 au 30 mars.

2.5 étoiles
Prix: 
20,55 $

Sociando-Mallet 2004

Un Sociando très différent des précédents. Le nez est expressif, déjà ouvert, avec de belles notes de cassis, de bois et de végétaux. Le vin est bien tannique, le végétal est très marqué en bouche, le fruité est plutôt léger et le boisé est un peu dominant. On dirait qu'il y a un fort déficit en fruit. Je ne l'ai pas dégusté à l'aveugle. C'est un vin que j'aime énormément en général et que je mets en cave année après année.

Toutefois, ici ce 2004 ne me semble pas du tout à la hauteur des millésimes précédents. Un collègue à table l'a même décrit comme déséquilibré, avec des tannins de mauvaise qualité et corrigé à la barrique! Je n'irais pas si loin. Cependant, je me demande si ça vaut la peine de le mettre en cave. Qu'est-ce que ça donnera dans deux ou quatre ans? De plus, il a été totalement écrasé par la pièce de viande servie ensuite au repas. On dit qu' «un commentaire de dégustation ne sera jamais que la photographie d’un instant dans la vie d’un vin.» 
Donc, à revoir.

Haut-Médoc. 65 hectares. Cabernet sauvignon 55 %, merlot 42 %, cabernet franc 2% et petit verdot 1 %. 450 000 bouteilles.

3.5 étoiles
Prix: 
61,00 $

Château Vallon des Brumes 2005

Un bordeaux austère, une touche végétale, poivron. Un peu dur. Il a beaucoup de tanins. Un vin rustique, mais qui accompagnera quand même bien les plats rustiques. Merlot à 80 % et cabernet sauvignon.  4,15 €

1.5 étoiles
Prix: 
13,65 $

Lalande Bellevue 2005

Un bordeaux 2005 à 12,5 % d'alcool. La modération a bien meilleur goût, comme on dit.

Le prix aussi est modéré. Le vin est simple, bouché avec un agloméré. Le nez est crémeux et fruité. Les saveurs sont du même registre, accompagnées par une note végétale qu'on retrouve souvent dans les bordeaux. La texture est assez ferme, les tanins bien enveloppés. C'est droit, simple, mais pas simplet. Équilibré et digeste.

Il faut en profiter, il sera remplacé par le 2006, que je n'ai pas goûté, un millésime de moins belle réputation.

AOC Première Côtes de Blaye. Merlot à 85 %.

2 étoiles
Prix: 
14,40 $

Mascaron Ginestet 2005

Vous voulez un bordeaux assez tannique pour accompagner un plat costaud, essayez ce Mascaron de la maison Ginestet. Un nouveau produit. Il y a là beaucoup de tanins et de fruit. Le tout enrobé de belles saveurs de fruits noirs et des arômes de cuir. Un beau millésime. Moyennement long.
Cépages: 60 % merlot et 40 % cabernet sauvignon.
De plus, le producteur n'est pas un de ceux qui ont haussé leurs prix. Le vin est plutôt réduit de 15 cents.

2 étoiles
Prix: 
17,80 $

Prieuré-Lichine 1995

Quel beau vin! Un bordeaux d'une grande amplitude. Encore bien fruité. Consistant, de la mache. Un réel plaisir. Il semble encore jeune, compact, complet et bien ramassé. Du velours en bouche. 
Un margaux de grande classe.
Le vin est à point, mais peut encore s'améliorer.

Un domaine de 68 hectares dispersés sur un grand nombre de parcelles.
Propriété du groupe Ballande (Mines en Nouvelle-Calédonie). Conseillé par Stéphane Derenoncourt.
Encépagement: cabernet sauvignon 55 %, merlot 35 %, petit verdot 8 % et cabernet franc 2 %.
Production totale 450 000 bouteilles.
Le 2003 est disponible à la SAQ à 61 $

5 étoiles

Cordier Prestige 2003

Vous voulez boire un bordeaux sans vous ruiner, essayez ce beau vin de la maison Cordier.

Un joli nez d'épices, de fruits, de noix et de muscade.

Une très belle présence en bouche. Le boisé est bien intégré et donne des saveurs de noix. Il y a une profusion de tanins fins qui roulent dans la bouche. Bien fait et équilibré.

Alcool raisonnable à 12,5 %. Merlot à 80 %, accompagné de cabernet sauvignon récolté dans l'Entre-Deux-Mers. Élevage en barriques neuves françaises pendant dix mois.

Servir frais avec le boeuf et le porc.

Il évolue lentement, semble encore meilleur qu'en octobre dernier.

2.5 étoiles
Prix: 
19,35 $

Seigneurs d'Aiguilhe 2004

Un vin rouge assez foncé aux arômes invitants de fruits noirs et de cuir. Beaucoup de fruits en bouche et une petite sensation de pétillant! Un peu intrigant. Malgré cela, ou à cause de cela, le vin est fringant. Il a une belle acidité. C'est vif, et intéressant.
Merlot à 85 %, et cabernet franc. AOC Cotes-de-Castillon. Producteur: Comtes de Niepperg.

2.5 étoiles
Prix: 
18,70 $

Château Cap de Merle 2005

Un vin pâle, vert en bouche, manque de matière. Léger. Décevant et surprenant pour un 2005.

1 étoile
Prix: 
17,65 $

Château Bertin 2005

Saint-Georges Saint-Émilion.
Un beau bordeaux de la rive droite à la facture classique dans l'excellent millésime 2005. C'est bien fait, les tanins sont fins et bien marqués. Une jolie trame. Du caractère. Une belle longueur substantielle. Il tient bien en bouche, assez ample. Tendre et ferme. 

Un domaine de 17 hectares. Producteur: famille Saby, commercialisée par Lucien Lurton et fils. Alc.13,5 %. Merlot à 80 %, cabernet franc pour le reste.

3 étoiles
Prix: 
20,15 $
Syndiquer le contenu