Bordeaux

Cordier Prestige 2010

Belle bouche au beau fruité et à la texture assez serrée sur de beaux tanins.
Rond, agréable à boire, bien équilibré.
Merlot et cabernet sauvignon.
En ligne et dans 51 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
19,25 $

Château Franc La Rose 2010

Un saint-émilion-grand-cru crémeux, très fruité, riche et ample.
La texture assez grasse est d'un beau granulé.
Il y a là du fruit de qualité en masse. Finale persistante.
C'est un vin bien généreux.
Merlot à 75 % et cabernet franc.
18 mois en fûts de chêne à 60 % neufs.
Une production moyenne de 35 000 bouteilles.
Un vin de Jean-Louis Trocard.
Alc. 14,5 %
En ligne et dans 83 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
34,50 $

Croix de Rambeau 2010

Lussac Saint-Émilion
Rond, fruité, costaud, plein, un peu astringent, beaucoup de tanins. Un peu boisé.
Belle bouche, de la mâche, du tonus.
Merlot à 90 % et cabernet franc. Contient du sulfite et des oeufs.
Alc. 14,5 %.
En ligne et dans 27 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,30 $

Château Hostens-Picant 2009

Nez discret de petits fruits. Belle bouche tannique. Beaucoup de fruit.
Du costaud. Ample, plein. Un vin jeune et riche.
Texture tannique granuleuse bien persistante. À mettre en cave quelques années. 
Merlot 70 % et cabernet franc.
En ligne et dans 58 magasins.
Alc. 14,5 %.
.

2.5 étoiles
Prix: 
25,20 $

Château Maison Blanche, Médoc, cru bourgeois 2009

Un nouveau produit.
Très beau nez de fruit noir sur une note de fumée. Belle attaque, un vin ample, empli bien la bouche. Il a de la mâche.
Persistant et très bien fait. Agréable.
Alc. 14  %
Merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc.
Oenologue Stéphane Derenoncourt.
Dans 61 magasins.
3 étoiles
Prix: 
23,20 $

Château de Goëlane 2011, Bordeaux

Bien aromatique, un bordeaux assez tannique, au fruité bien sec.
Jeune et solide.
Carafez ou mettre en cave.
75 hectares.  Merlot 75 %, cabernet sauvignon 22 %, malbec à 3 %.
Alc. 13  %.
En ligne et dans 195 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
18,10 $

Château Coulac, Sainte-Croix-du-Mont 2010

Un très bon vin de dessert!
Ses arômes rappellent les sauternes. De belles flaveurs de marmelade et de fruits confits, sucré joli, très long, du bonbon. Une longue finale d'un beau sucré. Un vin pour Pâques. Un très beau vin de dessert.
Cépages:  85 % sémillon et 15 % muscadelle.

Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 58 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,75 $

Château Peyruchet, Loupiac 2009

Un beau vin de dessert!
Doré brillant. Nez bien discret. Belle bouche, assez ample. Petit sucré. Assez long. Finale chaleureuse. Alc. 14 %.
Sémillon et sauvignon blanc.
Dans 47 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
23,10 $

La Rose Pauillac 2010

Très aromatique, jolies saveurs de cassis. Belle attaque sur une masse de fruit et de tanins. Du costaud, bien corsé. 
Bien long, ample, du tonus, du caractère. 
Cabernet sauvignon 60 %, merlot 30 %, cabernet franc 5 % et petit verdot 5 %. 12 à 14 mois en barrique, tiers neuves. 
Sélectionné par Louis Roche, Vin conseil.
Un domaine de 60 hectares.
En ligne et dans 50 magasins.
4 étoiles
Prix: 
42,25 $

Château La Couronne, Saint-Émilion 2010

Velouté et boisé fin.
Voici un beau vin de Saint Émilion d'un bel équilibre entre le fruité, les tanins, l'acidité et le boisé. Une texture veloutée d'un granulé fin qui donne une belle sensation de rondeur en bouche. Une belle longue finale crémeuse et légèrement chocolatée. Très agréable à boire.
Digeste. Alc. 14 %.
De la maison Mähler-Besse. Un domaine de 9 hectares produisant 60 000 bouteilles.
60% merlot, 25% cabernet-sauvignon, 15% cabernet-franc. Vendanges manuelles. Élevage en barrique de chêne français pendant 12 mois. 35% de bois neuf, avec un collage au blanc d'œuf. Sucre: 5 g/l.
Appellation Saint-Émilion Grand Cru.
Dans 5 magasins au Québec et 75 en Ontario.
3 étoiles
Prix: 
25,25 $ à la SAQ | 24,95 $ à la LCBO

Château le Puy 2008

Le propriétaire de ce domaine demande d'avoir sa propre appellation.
Jean-Pierre Amoreau réclame que 5 des 50 hectares de son domaine en Côtes de Francs soient sous une nouvelle appellation qui serait AOC Le Puy.
 
M. Amoreau et son fils ont commencé les démarches en ce sens en août 2011. La demande est toujours à l'étude à l'INAO. L'association des producteurs des Côtes de Francs l'appuie dans sa démarche. La famille Amoreau travaille en bio, ne fait pas appel à des consultants ou oenologues et estime que ces vins sont très différents des standards des dégustateurs des organismes de contrôle de Bordeaux.
«Les dégustateurs de Quali-Bordeaux, organisme d’agrément, sont formatés à un goût. Il leur est demandé en amont de goûter un vin qui va servir d’étalon. Cette standardisation des vins n’est pas acceptable», disait M. Amoreau à la revue La Vigne.
 
Ce millésime 2008 est très aromatique, nez engageant, cuir, fines herbes, humus.
Un vin costaud, bien corsé, une texture serrée, des tanins fermes.
Un vin jeune. Finale persistante. Assez tendu. Belle texture. 
Un raisonnable 12,5 degrés d'alcool. Le domaine ne chaptalise pas son vin.
La maison vise à faire des vins «nature» avec moins de 35 grammes de sulfites au litre.
85 % merlot, 14 % cabernet sauvignon et 1 % de carmenère.
Pour quelques années de cave. L'agent dit que ce 2008 se bonifiera jusqu'en 2026.
 
La contre-étiquette nous dit que «les bouchons sont cirés à l'ancienne pour une meilleure et longue conservation.» Un truc: n'essayez pas de l'enlever au couteau. Percez tout simplement au travers avec le tirebouchon. Le haut de la capsule de cire viendra avec le bouchon de liège.
 
Fondé en 1610, bio depuis toujours, le domaine n'a jamais utilisé de pesticides ni d'engrais chimiques. En biodynamie maintenant. Environ 80 % de leur production est exportée.
En ligne et dans 169 magasins au Québec.
Aussi au format 500 ml à 18,70 $.
Le domaine fait plusieurs cuvées. Nous n'en avons qu'une au Québec.
 
Peut être considéré comme un vin nature. Je vous reparlerai prochainement de ces vins dits «nature» ou «naturel» et où les trouver au Québec.
 
  Voir l'article d'aujourd'hui dans le journal Sud Ouest «Le château Le Puy veut sa propre appellation».
 
3.5 étoiles
Prix: 
27,35 $

Des bordeaux 2010 très décevants

J'ai participé dernièrement à une dégustation de dix vins de Bordeaux des millésimes 2010 à l'Académie du vin de l'Outauais.

Des vins de 40 à 145 $. Et je dois dire que j'ai été fortement déçu. Seul trois de ces dix vins méritent la note de très bon (trois étoiles ou 90/100).

La plupart de ces vins sont rustiques avec des tanins verts et asséchants. Leur acidité est élevée ce qui accentue leur astringence. Ils manquent de complexité. Les saveurs boisées sont très fortes et certains ont des saveurs végétales. Le pire à ce chapitre été le Sociando-Mallet.

Voici les vins et de courts commentaires.

Clos de La Gaffelière, St-Émilion, grand cru classé
Crème, vanille, tanins durs, costaud. 40$ *

Angludet, Margaux, cru bourgeois exceptionnel
La première bouteille était bouchonnée.
La deuxième: boisé, cèdre, tanins durs, texture pâteuse, bon boisé en finale. 50 $  *

Sociando-Malet, Haut-Médoc
Végétal et très boisé.  60 $

d'Armailhac Pauillac, 5e cru classé
Discret, melon! Facile, coulant. 80 $  *

Talbot, St-Julien, 4e cru classé
Tanins sévères, finale boisée, forte saveur de café. 95 $ *
Plusieurs participants l'ont pourtant bien aimé.

Latour à Pomerol, Pomerol     
Beau fruité sur de beaux tanins, équilibré, finale cassonade. 100 $ ***

La Dominique St-Émilion, grand cru classé
Cèdre, costaud, bien riche, belle finale. Bien fait. 115 $   ***

Domaine de Chevalier, Pessac-Léognan, grand cru classé
Cèdre, juteux, beaux tanins, texture lisse, finale boisée.  115 $  **

Branaire-Ducru, St-Julien, 4e cru classé
Costaud, plein, beau granulé, longue finale très boisée.   115 $  **

Malescot Saint-Exupéry, Margaux, 3e cru classé
Opaque, belle texture, de beaux tanins, sèveux. Le meilleur.   145 $  ***

À ces prix, on devrait obtenir plus de plaisir.
Sont-ils dans une phase ingrate? Mon voisin de table me dit qu'il faut être patient, qu'ils seront bons un jour. Il faut avoir la foi! Je ne suis pas certain que des vins aux tanins si secs soient bons un jour. Je suis donc allé voir ce qu'en pensait la presse spécialisée.

Un grand bluff!
Le millésime 2010 suit un superbe 2009, et il n'est pas de la même eau.
Comme le disait si bien le magazine Le Figaro Vin en 2011: bordeaux 2010 a été un grand bluff. «Beaucoup de ces vins font grimacer avec leurs terribles tanins, d'autant que bien des crus étaient marqués par la grande maturité des raisins, mais aussi par d'étranges verdeurs.»

Et «certains propriétaires ont aussi été abusés par les hauts niveaux de sucre et ont vendangé avant maturité physiologique, ce qui explique les tanins verts.»

Où est le plaisir?
De son côté dans le magazine Le Point, Jacques Dupont, énumère les conditions climatiques très défavorables en 2010 et dit qu'on a fait «des vins qui ont oublié que leur destin était d'être bus et de donner du plaisir.»

Le choix de la date des vendanges a été très difficiles pour les producteurs. écrit M. Dupont. «Choisir à quelles dates vendanger relevait du supplice. Devait-on cueillir tôt, avant que les sucres, et plus tard les alcools, grimpent au ciel, mais risquer de se retrouver avec des tanins astringents qui grattent au palais et sèchent les papilles? Ou devait-on attendre et perdre les arômes, le bon fruité, et offrir au consommateur un vin d'apéritif plus proche du porto que du bordeaux?»

Voulez-vous me dire pourquoi de nombreux vignerons de par le monde ont appris à faire du vin qui est déjà bon et pas trop cher; pendant que ces Bordelais veulent nous vendre des vins qui sont très chers et qui seront un jour peut-être bon?

«Si un vin est mauvais jeune, il ne va pas devenir bon avec l'âge», dit Rémy Poussart.

Toute de même, nous les goûterons peut-être de nouveau dans quelques années. On ne sait jamais!

___

Ces vins sont classés 3e, 4e et 5e cru en fonction des prix qu'ils affichaient en 1855. Selon, Le Grand classement des vins de Bordeaux (2008), aucun de ces châteaux ne se classe aujourd'hui parmi les 50 meilleurs de Bordeaux.

Clos Floridène, Bordeaux, Graves 2010

Un vin blanc de Bordeaux aux très beaux arômes floraux. C'est à la fois fin et gras.
Bien sec. Pas de notes herbacé ici.
Cépages: sauvignon 50 %, sémillon 47 % et muscadelle 1 %. Cueillette manuelle.
Un vin de Denis Dubourdieu.
À mettre en cave 2-3 ans.
Alc. 13 %.

Dans 7 magasins au Québec et dans 10 magasins en Ontario.

3 étoiles
Prix: 
38,75 $ à la SAQ | 32,85 $ à la LCBO

Cabernet-Sauvignon Baron Philippe de Rothschild 2012

Un vin très jeune sur un fruité exubérant fermentaire et acidulé.
Malgré son côté jus de raisin très frais, il a une belle bouche sur de belles saveurs de petits fruits.
Capsule à vis.

En ligne et dans 158 magasins.

1.5 étoiles
Prix: 
13,70 $

Clos Vieux Taillefer, Pomerol 2010

De beaux arômes et de belles saveurs de fruits noirs et de prunes.
Le vin est joufflu et costaud. On a l'impression de mâcher ce vin qui a une belle structure tannique sur un fruité ample.
Un vin riche et généreux, encore très jeune et plein d'avenir.
Melot à 100 %. Alc 14,5 %.
En ligne et dans 69 magasins.
4 étoiles
Prix: 
56,25 $

Château TouMalin, Canon Fronsac 2009

La première bouteille était bouchonnée.
Celle-ci est éclatante. Le fruité est ample. La texture est d'un beau granulé tannique.
C'est bien agréable. Le vin a du corps et se tient bien en bouche.
La finale presque pulpeuse est bien persistante.
Un très bon bordeaux qui a du caractère.
Merlot à 100 %.
Une production de 20 000 bouteilles.
Alc. 14,5 %.

En ligne et dans 86 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,80 $

Château Pouget, Margaux 2010

Un très beau bordeaux au nez chaleureux, crémeux et invitant. Rouge opaque.
Attaque impressionnante. Dès la mise en bouche, on devine avoir affaire un vin de caractère, un vin de grande classe. C'est expressif et assez complexe. On devine aussi un vin d'avenir. Riche, presque opulent, sec, de beaux tanins qui lui donnent de l'étoffe. Très agréable.
Bouteille à épaules basses et larges, le vin aussi a des épaules larges.
Cabernet sauvignon à 67 %, merlot à 28 %, cabernet franc à 3 % et petit verdot à 2 %.
Dans 101 magasins.
Alc 13,5 %.

4 étoiles
Prix: 
68,75 $

Prieur de Meyney, Saint-Estèphe 2009

Rond, plein, costaud, du corps, bien jeune. Beaucoup de tanins.
Un saint-estèphe de bon caractère. Beaucoup de matière.
Le cépage principal est le cabernet sauvignon.

En ligne et dans 67 magasins.
 

3.5 étoiles
Prix: 
37,50 $

Château Le Castellot, Saint-Émilion grand cru 2009

Attaque à la texture fine, puis on perçoit bien les tanins et le fruit en milieu de bouche. Assez serré, une certaine sève. Fine note de vanille. Fruit, pruneau. Assez sérieux. Bien bon.
Pour quelques années de cave.
Merlot à 70 %, cabernet franc à 20 % et cabernet sauvignon à 10 %, sur un petit vignoble de 9 hectares.
Dans 32 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
39,75 $

Château La Rousselière, Saint-Estèphe 2009

Très aromatique, empyreumatique. Le nez laisse prévoir un vin bien confituré, mais c'est plutôt souple et coulant.
Il y a tout de même pas mal de mache dans ce saint-estèphe. Finale sur le fruit et notes de tabac.
Style assez moderne.
Original.
En ligne et dans 35 magasins.

3 étoiles
Prix: 
43,50 $

Chateau Montfollet vv bordeaux 2009

Vin rond assez coulant, équilibré, se laisse boire. Du beau fruit.
Agréable. Laissez respirer.
Alc. 15 %. Oui, même à Bordeaux maintenant.
Blaye, côtes de Bordeaux.
Dans 38 magasins.

  Voir vidéo

2.5 étoiles
Prix: 
19,50 $

Château Picoron Castillon 2010

Un bordeaux bien tannique sur une belle masse de fruit.
Bien fait, agréable, il laisse une belle sensation en bouche qui persiste longtemps.
Alc. 14,5 %.
En ligne et dans 394 magasins.

Réduit de 2,50 $ à 17,95 $ jusqu'au 24 novembre.

2.5 étoiles
Prix: 
20,45 $ à la SAQ | Réduit de 2,50 $ à 17,95 $ jusqu'au 24 novembre

Château de L'Abbaye Haut Médoc 2009

Terre, fruit et tannins. Un vin bien costaud.
Finale chaude. D'une pièce.
Alc. 14 %.
Dans 7 magasins.

2 étoiles
Prix: 
21,95 $

Château Haut Sarpe, Saint-Émilion grand cru classé 2009

Gras, ample, riche, de beaux tanins, un fruité bien enveloppant. Délicieux. Très Long.
Encore jeune. Très belle texture d'un beau granulé. Petite note de vanille en après-goût.
Merlot à 70 % et cabernet franc.
Une production de 100 tonneaux (10 000 caisses)
Une production Joseph Janoueix.
Alc. 14 %.
En ligne et dans 50 magasins.

4 étoiles
Prix: 
69,50 $

Château La Cabanne, Pomerol 2003

Le vin est plutôt défraichi.
Ces vins fanés devraient plutôt se vendre au rabais autour de 12-15 dollars.
Dans 49 magasins.

1 étoile
Prix: 
69,25 $

Une dégustation de bordeaux 2009

L'année 2009 a la réputation d'avoir produit de très bons vins à Bordeaux.
Il y a fait beau et chaud.
Mais est-ce suffisant pour produire de bons vins à tout coup?
C'est une année qui ressemble à 2003 et 2005.

Lors d'une dégustation de vin de Bordeaux du millésime 2009 — la plupart à moins de 30 $ — nous avons constaté que la qualité était très variable et que ces vins ne donnent pas, sauf exceptions, de grands plaisirs.

Nous en sortons avec l'impression qu'il faudrait souvent y mettre plus de 40-50 dollars pour trouver un très bon vin en Bordelais.

Les bons rapports qualité semblent très rares à Bordeaux. Du moins, ceux que nous avons au Québec. Les vins sont chers pour ce qu'ils donnent.

À moins de vouloir absolument boire du bordeaux, il est préférable d'aller dépenser son 30 dollars ailleurs. Pour ce 30 $, on aura des vins bien supérieurs en Languedoc, en Loire, à Cahors et même dans le Rhône.

Voici quelques notes sur des bordeaux 2009 dégustés avec un groupe d'amis.

Clos Marsalette 2009
Il plait énormément dès l'attaque avez ses saveurs bien toastées et sa texture fine. Un nez de bordeaux. Un beau boisé.
De la substance, une certaine complexité et de la profondeur. Après une bonne période d'oxydation dans le verre, il développe un arôme de sirop d'érable. Comtes de Niepperg. Dans 20 magasins.
Pessac-Léognan. 11659206    39,75 $  

Château Clauzet 2009
Un st-estèphe aux saveurs de café bien torréfié, de graphite, mine de crayon et de charbon.
La texture est très belle et les saveurs persistent longtemps.
Disponible en Ontario LCBO 192047  29,85  $ 

Château Lamothe de Haux 2010
De beaux arômes de cèdre et de soya. Un vin simple qui laisse une belle bouche.
Dans 64 magasins.
Premières Côtes de Bordeaux  967307   21,40  $  

Château Montaiguillon 2009
De beaux tanins dans ce vin équilibré. Très bien fait, agréable, classique.
Pour quelques années de cave. 864249  23,55  $  

Vieux Château Palon 2009
Un vin discret au nez, mais bien agréable en bouche. Texture ronde.
11341871    27,90 $ 

Château d'Aiguilhe 2009
Crémeux tannique et long. Du même producteur que le Marsalette.
Il a deux numéros à la SAQ 11360976 et 11373700.  42 $ 

Château Sénéjac 2009
Du fruit, juteux, lisse, saveurs de cannelle, petit bonbon poisson rouge. 11622930   26,35 $ 

Château Bellefont Belcier 2009
Un vin dur et tannique aux saveurs de vanille et de noix de coco très prononcées.
Peu se boire, mais devrait s'attendrir.  11379669   56 $  

Château Haut-Surget 2009
Crémeux, beaucoup de bois, dominante boisée.   913137  26,80 $ 

    Il y a 752 vins rouges de Bordeaux à la SAQ; dont un peu plus de la moitié sont à 40 $ et plus.

   Voir d'autres vins de Bordeaux ici vinquebec.com/vins-bordeaux, dont plusieurs sont moins chers et meilleurs.

 

Château La Grange, Saint-Julien 1998

Un vin délicieux, vif, précis, soyeux, d'une très belle texture.
Élégant et consistant.
S'il était possible d'en boire plus souvent!

4.5 étoiles

Haut-Bages Libéral 2003

Un soir c'est «le vin de la soirée» (levindelasoiree.blogspot.ca); le lendemain, c'est mauvais.
Bourbeux et oxydé. Mauvais. Un problème de bouchon ou de bactérie? Où les deux.
C'est étonnant de voir que la qualité est si variable d'une bouteille à l'autre chez les grands producteurs de vin! Où est le contrôle de la qualité?

Château des Seigneurs de Pommyers, Bordeaux 2009

On a beaucoup parlé des pesticides dans le vin en septembre. On a confirmé qu'il y en a moins dans la viticulture agrobiologique que dans la viticulture chimique.
Alors si on ne veut pas trop accumuler de résidus de pesticides dans notre organisme, il serait préférable de consommer une plus grande proportion de vin bio. Fort heureusement, on en trouve de plus en plus.

La viticulture bio est passée en France d'un maigre deux pour cent du vignoble à huit pour cent en cing ou six ans. Un réel progrès et un réel succès.
Même dans la toute chimique Bordeaux, on se met au bio. La culture en bio y est plus difficile que dans le Languedoc ou le Rhône à cause du climat atlantique propice aux maladies cryptogamiques (champignons).
Sur les 209 vins bio inscrits au répertoire de la SAQ, il n'y en a d'ailleurs que 9 de Bordeaux.

Ce Château des Seigneurs de Pommyers 2009 est dense, d'un beau fruité, les tanins sont bien présents et surtout bien intégrés au fruit. C'est serré, bien fait et les saveurs de fruits noirs sont persistantes. Un vin digeste. Très bon.

Vigneron depuis plus de dix générations, le vignoble a toujours été cultivé en agriculture biologique. Il est certifié depuis 1984, Ecocert.
Sur la contre-étiquette, on lit que ce vin est «réservé au marché canadien».
C'est tout simplement, pour une raison administrative, nous dit le producteur, parce qu'avant 2012, un vin ne pouvait pas s'afficher officiellement bio en Europe.
Cépages : 60% merlot, 35% cabernet sauvignon et 5% cabernet franc.
Alc. 13,5 %.
Servir entre 16 et 19 degrés sur les rôtis, poulet et porc.
Il a bien accompagné les pilons de poulet sur riz champignons et céleri.
En ligne et dans 102 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,25 $

Château de Göelane 2010

Fruit et terre, beau nez.
Belle bouche assez serrée. Tanins intégrés au fruits abondant mais pas confituré.
Texture lisse. Du sérieux.
Belle finale assez chaleureuse sur le fruit noir.
  Alc. 14 %.

En ligne et dans 375 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
17,95 $ à la SAQ | Réduit de 2 $ à 15,95 jusqu'au 22 septembre
Syndiquer le contenu