Bordeaux

Mouton Cadet 2008

Un vin au corps léger, saveurs de petits fruits et note végétale.
Simple et facile à boire.
Il est réduit de 2 $ à 13,95 $ jusqu'au 26 septembre.

2 étoiles
Prix: 
15,95 $ à la SAQ | 14,55 $ à la LCBO

Château Talbot 1982

C'est son anniversaire! Il apporte une bouteille de Talbot dans le très beau millésime 1982, en plus de quelques autres jolies fioles de bel âge!
Un vin superbe, élégant, suave et absolument exquis!

5 étoiles

Haut-Bages-Liberal 2006

Voici une belle occasion de goûter un pauillac de qualité à bon prix.
Le 2006 est 45,95 $, sensiblement le même prix qu'aux États-Unis (39 $).
Le 2005 se vend 99 $ à la SAQ alors qu'il est 44 $ aux États-Unis, et 69 $ à Terre-Neuve!

Ce 2006 est velouté, bien aromatique d'un boisé exubérant. Il est encore bien jeune. Il faut le carafer.
Disponible dans 27 succursales.
À mettre en cave trois à cinq ans.

Il a été bu au restaurant Le Tartufe à Hull (Gatineau). Je le mentionne car la carte des vins y est très belle et les prix raisonnables. Ce Haul-Bages-Libéral 2006 y est vendu 85 $. On y mange très bien. De la grande cuisine!

3.5 étoiles
Prix: 
45,95 $

Château Pey La Tour, Réserve 2007

Un bordeaux supérieur de belle qualité avec un bouquet complexe d'épices, de petits fruits, de fleurs et de cuir fin.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. La texture est intéressante. Les tanins bien denses sont poudreux, le granulé est fin. Une finale ample sur le fruit et des notes de cèdre.

Assemblage de merlot à 96 % et de petit verdot. Élevage 12 mois en fûts de chêne 56 % bois neuf. Alc. 13 %.

Le Château de Puy est un grand domaine de 173 hectares. Il est la propriété de la famille Dourthe depuis 1900.
Disponible en ligne et dans plus de 150 succursales.

3 étoiles
Prix: 
21,90 $

Château Croix-Mouton 2006

Un bordeaux supérieur aux arômes de crème et de cuir.
C'est serré, vif et aussi crémeux en bouche avec ses saveurs de fruits à noyau.
Les tanins sont gras et assez fermes.
Une longue saveur de vanille en finale.
Le boisé est bien marqué. Il devrait s'estomper après un an ou deux en cave.
Alc. 13 %.

Un produit des établissements Jean-Philippe Janoueix disponible en ligne et dans plus de 60 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
25,20 $

Vieux Château Champs de Mars 2006

Côtes de Castillon
Un bordeaux aux arômes intenses de cuir, d'herbes sèches et de quelque chose qui rappelle les écuries.
Une belle texture serrée, des tanins fermes, mais pas sévères. Une finale très persistante.
Une touche d'amertume qui aide à prolonger cette longue finale.
Un vin costaud qui a du caractère.
Alc. 13 %.
Surtout du merlot.
Culture biologique. Pas de produits chimiques de synthèse.

Disponible en ligne et dans 183 succursales au 20 septembre.

3 étoiles
Prix: 
20,30 $

Domaine de l'Île Margaux 2006

Un classique de Bordeaux au Québec.
Encore jeune et encore timide au nez.
Le vin est bien tannique, bien massif. Il a heureusement beaucoup de fruit pour appuyer ces tanins.
C'est un vin qui a du corps et un boisé bien intégré.
C'est ample et long.
Presque aussi bon que le 2005 et bien meilleur que dans les millésimes 2004 et 2003.
Sur le site de la SAQ, on lui donne la pastille «Aromatique et souple», qui a été attribuée au millésime 2004.
Avec de 2006, je monterai d'un cran en puissance et dirais plutôt charnu.
Alc. 13 %.

Sur la contre-étiquette on lit «dégustez-le avec des produits de la mer, une soupe de poisson par exemple »!
Disponible en ligne et dans plus de 200 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
22,40 $

Château Bellefont-Belcier 2006

Saint-Émilion grand cru classé, classé depuis justement ce millésime 2006.
Un très beau saint-émilion sérieux à la texture bien serrée.
C'est à la fois ferme et fin. Le vin est déjà très bon, superbe même.
Un beau fruité, des tanins de grande qualité sur un boisé très délicat.

Son producteur Dominique Hébrard, qui vient au Québec presque deux fois par année, nous dit qu'il vise à faire des vins qui sont plus sur l'élégance que sur la puissance.

«La puissance, le volume viendront plus tard avec l'âge. Si on joue sur la surmaturité pour avoir un gros vin, ça tombe vite au bout de quelques années», nous dit-il.

M. Hébrard sera au Salon des vins de Montréal, jeudi, vendredi et samedi au stand 207 de l'agence Francs Vins.

Un assemblage de merlot à 70 %, cabernet franc 20 % et cabernet sauvignon.
Disponible en ligne et dans 32 succursales.

4 étoiles
Prix: 
52,25 $

Château de Francs 2006

Un bordeaux bien aromatique avec de beaux tanins bien fermes.
C'est costaud, riche et bien enveloppé.
Il commence à être bien bon et devrait s'améliorer encore au cours des trois à cinq prochaines années.
Merlot à 80 % et cabernet sauvignon.
Alc. 13,5 %.
Appellation côtes-de-francs.
Une production (120 000 bouteilles, 40 hectares) de Dominique Hébrard (Bellefont-Bercier) et Hubert de Brouard (Château Angélus)

Disponible en ligne et dans 60 succursales.

3 étoiles
Prix: 
17,25 $

Château Marjosse 2006

Château Marjosse est la résidence de Pierre Lurton qui y fait ce joli bordeaux aux très beaux arômes de fruits rouges et de fruits noirs, riche, aux beaux tanins bien veloutés.
Un bordeaux solide, consistant et bien long.
Une nouveauté au Québec.
Alc. 13,5 %.
Un domaine de 30 hectares dans la région de l'Entre-Deux-Mers.
Vendanges manuelles, merlot, cabernet franc et malbec

Disponible dans plus de 70 succursales.

3 étoiles
Prix: 
22,25 $

Château Trianon 2006

Saint-Émilion grand cru
Des arômes de fruits noirs et de cuir. Une belle bouche croquante.
La finale est bien vanillée.
Merlot à 80 % avec un peu de carmenère et des deux cabernets.

3 étoiles
Prix: 
39,50 $

Château Nénine 2005

Il est difficile de trouver de bons rapports qualité-prix dans la région de Bordeaux, mais si on cherche un peu, on fait de belles découvertes. Elles sont surtout dans les zones dites périphériques, en dehors de Médoc. Comme ici en Premières-Côtes-de-Bordeaux avec ce Château Nénine.

Le vin nous a été présenté par M. Dominique Hébrard qui est venu faire une tournée en Outaouais pour nous faire découvrir quelques-uns de ses vins, les Château Trianon, Château de Francs et Château Bellefont-Bercier, dont je parlerai ici bientôt.

Ce Nénine 2005 est un vin prêt à boire, bien aromatique avec de beaux arômes qui rappellent le cuir. La texture est ferme. Ça se tient bien en bouche. Une belle finale sur les fruits à noyau. Un merlot de belle qualité vendu au Québec depuis déjà 15 ans.

Disponible dans 62 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
16,75 $

Duhart-Milon 2006

Un vin de Pauillac au bouquet superbe, riche, profond. Un vin très costaud, gras, fruité, ample, capiteux, bien acide, crayeux, calcaire (calcium). Disponible aux magasins Signature. 10848822

4.5 étoiles
Prix: 
64,00 $

Dourthe, La Grande Cuvée Sauvignon blanc 2008

Un sauvignon frais, aromatique, bien herbacé, vif, vivace même, un peu vert, des saveurs de lime et de poivron vert, très sec.
Un vin blanc bien concentré.
Il donne faim. Il met en appétit.

À servir avec des salades, des poissons, des sushis et les fromages.
Alc. 12,5 %.
Disponible en ligne et dans plus de 120 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
14,90 $

Dourthe, La Grande Cuvée Bordeaux rouge 2007

Un vin rouge très foncé, opaque, au nez assez discret de bordeaux.
Du fruit en masse, des tanins fermes. Charnu. Une texture un peu rude, assez costaud.
Un vin jeune et dense.

Servir avec les rôtis et viandes grillées.
Assemblage de merlot à 65 % et de cabernet sauvignon.

Disponible en ligne et dans plus de 120 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
16,90 $

Lynch Bages 2006

Dégusté avec quelques autres bordeaux du millésime 2006 qui étaient déjà exubérants et charmeurs, ce pauillac n'est pas arrivé dans le peloton de tête. Il est plutôt discret.
Un nez retenu de légumes chauds. Un pauillac plein avec de beaux tanins assez rugueux, mais bien enrobés. Assez bien. Moyennement long. Un bel après-goût.
De style classique. Il n'impressionne pas beaucoup pour le moment. Il faudra attendre et le revoir dans quelques années.

Voir la vidéo avec Jean-Charles et Jean-Michel Cazes à Lynch Bages. (France-chef - 16 min).

3.5 étoiles
Prix: 
103,00 $

Château D'Agassac 2006

Un nez assez discret sur des arômes de fruits noirs.
Sèveux, de beaux tanins qui accompagnent bien toute une masse de fruit.
Assez costaud. Une belle finale sur des saveurs de noix. Un beau boisé.
Un vin sérieux et un bon candidat pour quelques années de cave.
Haut-Médoc. Cru bourgeois supérieur.
Servir avec des mets bien costauds.

Un domaine de 42 hectares, 50% merlot, 47% cabernet sauvignon et 3% cabernet franc.
25% en barriques neuves, 50% en barriques de 12 mois et 25% en cuves.

Disponible dans plus de 100 succursales.

3 étoiles
Prix: 
29,95 $

Sociando-Mallet 2000

Le vin a atteint une bonne maturité. Tous les éléments sont bien fondus en un tout très plaisant.
C'est suave, élégant, d'un fruité bien agréable.
Digeste, consistant, rien n'accroche, pas trop exubérant, le vin se boit avec grand plaisir.
Déjà très bon, il pourrait encore s'améliorer avec quelques autres années de cave.
Deux participants à la dégustation ont dit que le côté cabernet franc ressortait beaucoup.

3.5 étoiles

Château d'Angludet 2006

Un nez discret de petits fruits.
Une belle matière en bouche. Bien costaud. Très tannique, mais sur une belle masse de fruit.
Il a de l'avenir devant lui.
Une belle acidité. Une saveur de bois vernis. Une très longue finale.

Un cru bourgeois de belle qualité. À revoir dans quelques années.
Disponible dans près de 100 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
36,95 $

Alter Ego de Palmer 2006

Des saveurs et des arômes exubérants de gâteau au chocolat dans ce margaux. Un vin riche, d'une belle structure.

3 étoiles
Prix: 
59,50 $

Château Puygueraud 2006

Un Bordeaux Côtes de Francs bien tannique, costaud, ample, de belles saveurs de fruits noirs. Grande persistance gustative.

2.5 étoiles
Prix: 
24,30 $

Château Grand Launay Sauvignon gris 2008

Un vin blanc des côtes de Bourg bien vert à la forte odeur d'herbe fraîchement coupée à la limite du de pipi de chat. En bouche, par contre c'est très bien, vivace, frais, à l'acidité bien mordante, vivifiante. Toutefois, cette odeur tenace et prenante de pelouse fraichement coupée nous revient en finale et ne laisse que ça en bouche. Certains vont aimer et peut-être trouver que ça goûte le pamplemousse, d'autres vont détester.

En effet, cette odeur dominante d'herbe est un défaut dû à une récolte de fruits pas mûrs. Pour d'autres, surtout en Nouvelle-Zélande, c'est une qualité recherchée. Un défaut qui devient à la mode, mais qui comme toute mode va peut-être passer.

1 étoile
Prix: 
19,75 $

D'Armailhac 2000

Un vin de Pauillac d'une belle maturité au bouquet exubérant de bois de santal. Une très belle texture en bouche. Finesse et élégance. Très persistant.
Une production de 220 000 bouteilles sur 50 hectares.
Cabernet sauvignon à 57 %, merlot 23 %, cabernet franc 18 %, petit verdot 2 %. Élevage en barrique neuve pour 25 %.
Le 2004 et le 2005 sont 69 $ et 75 $.

4 étoiles

Lynch Bages 1999

Des arômes de caramel chaud et de fleurs séchées.
Une bouche plaisante, de beaux tanins, des saveurs de caramel. Un boisé en final. N'a pas digéré son bois. Il me semble encore bien jeune.
À revoir dans deux ans.
Le 2004 est 82 $, le 2005 est 142$.

3 étoiles

Cambon La Pelouse 2005

Ce vin de Haut-Médoc est probablement dans une période ingrate. Son fruité gras ne réussit pas à enrober ses tannins très durs. Il est astringent et tout d'une pièce. Un participant à la dégustation nous dit «il m'a agressé!»
À revoir dans deux ou trois ans.
Le 2006 est 59 $ pour 1,5 litre.

2 étoiles

Château des Matards blanc 2008

On dit que le vin blanc, c'est bon pour l'été sur la terrasse. C'est étrange, très souvent, j'aime prendre du vin blanc en hiver. Pourquoi? Peut-être parce que tout est plus sec en hiver dans nos habitations et qu'on veut de rafraîchir la bouche. Après une longue marche sur la rivière Outaouais gelée, quoi de mieux qu'un bon verre de vin blanc servi en préparant le repas.

Ce Matards est un beau sauvignon de bordeaux, aromatique, légèrement muscaté et épicé avec des notes d'herbe fraîche. C'est floral, rafraîchissant, assez gras et bien sec. Ses saveurs agréables persistent assez longtemps.

En plus du sauvignon, il y a un petit 10 % de muscadelle qui semble lui être très bénéfique.
Pas de bois, macération pelliculaire.

Disponible dans près de 250 succursales.
La maison fait aussi du rouge.

2.5 étoiles
Prix: 
14,95 $

Château de Malleret 2003

Haut-Médoc cru bourgeois, A. de Luze
Teinte orangée.
Un bouquet assez complexe de fruits noirs et de tabac. Plaisant.
Des tanins fermes assurent une belle présence en bouche.
Une finale légèrement asséchante sur des saveurs qui rappellent un peu le caramel.

Assemblage : 55 % merlot et 45 % cabernet franc.

3 étoiles
Prix: 
26,55 $

Léoville-Barton 1990

Un vin absolument superbe. Fin, suave, juteux et consistant. D'un fruité élégant. Il est souple, les tanins sont fondus. Très long et digeste. Le vin semble à maturité, mais pourrait vieillir encore un bon nombre d'années.
On devrait pouvoir en boire tous les jours des vins comme celui-là.

Il y a plusieurs millésimes de ce vin à la SAQ : 1986, 1988, 1999, 2000 et 2001. Les prix vont de 197 à 424 $.

5 étoiles

Sociando-Mallet 1990

Nous avons dégusté deux bouteilles de Sociando-Mallet du millésime 1990 le lendemain du jour de l'An.

Les deux provenaient de deux caves, les étiquettes étaient différentes, probablement pas achetées dans la même province (Québec et Ontario) ou au même moment.

Deux vins totalement différents. L'un est très foncé, opaque, trouble, beaucoup de particules en suspension. Encore bien tannique, plein, gras, assez ferme et bien long. Pour accompagner un met costaud.

L'autre clair, nettement plus pâle, tanins plus légers, juteux, belle acidité, fruité frais, juteux, suave élégant et bien long. Pour accompagner un met pas trop costaud.

Chez le producteur, on nous dit que «nous n'assemblons chaque année qu'un seul lot de Sociando-Mallet, qui est mis en bouteille en une seule fois. Toutes les bouteilles d'un millésime donné contiennent donc le même liquide.» Toutefois, l'étiquette peut être différente selon le marché.

Un vin qui a donc évolué différemment en bouteille selon les conditions de conservation.

Une production de 220 000 bouteilles.

Il reste de 2000 à la SAQ à 138 $.

4.5 étoiles

Ducru-Beaucaillou 1994

Un beau bordeaux encore assez costaud, sèveux, riche, d'une belle tenue en bouche. Une légère pointe d'austérité. Une acidité vive. Du tonus. Du grand vin.

Les 2004, 2005 et 2006 sont disponibles à la SAQ à des prix exorbitants de 117 à 274 $.

4.5 étoiles
Syndiquer le contenu