Bordeaux

Château de Cruzeau rouge 2005

Un bordeaux dense, bourré de matière, bien consistant.
Rond et agréable, il laisse une belle bouche.
Servir frais.

Cabernet sauvignon 55 %, 43 % merlot et 2 % cabernet franc. 70 hectares de rouge.
Collage au blanc d'oeuf.
Meilleur que le 2004.

«Les vendanges se font manuellement ou mécaniquement après des sélections manuelles à la vigne. Les fermentations sont réalisées aux températures de 28 à 30 °C. Après les fermentations malolactiques, les vins sont élevés pendant 12 mois en barriques (30 à 40 % neuves) et sont soutirés chaque trimestre.» Un vin d'André Lurton.

Disponible dans plus de 270 succursales.

3 étoiles
Prix: 
24,95 $

Château Bellefont-Belcier 2006

Un vin tannique et bien boisé. il a été servi trop chaud pour qu'on puisse en apprécier le fruit.
Le 2001 était si bon.

2 étoiles
Prix: 
51,75 $

Dégustation de bordeaux matures

Récemment, un généreux collectionneur nous a permis de déguster onze bordeaux matures, ou presque. Les vins ont été conservés dans un cellier contrôlé, à 13 °C.

Pour ceux qui en auraient encore en cave, voici quelques notes sur les plus remarquables :

Château Le Bon Pasteur 1995, Pomerol
Encore assez foncé et peu évolué. Nez ouvert, fruité avec des notes végétales (poivron, blé d'Inde), assez complexe et très agréable. Rond en bouche, des tannins soyeux, presque fondus, bel équilibre. Fini sur le fruit.
Se vend environ 90 $ aux États-Unis.

Château Canon la Gaffelière 1990, St-Émilion 1er Grand Cru Classé "B"
Bien expressif, encore du fruit, avec des notes iodées et végétales (poivron, fines herbes séchées) et une très légère oxydation qui vient ajouter à la complexité. Le nez évolue beaucoup dans le verre. En bouche, c'est gras et solide, avec un beau fruit, presque sucré, et des tanins bien enrobés. Légère astringence en finale et persistance aromatique impressionnante. Ça frise la perfection.
Entre 100 et 160 $ en Californie. , presque
 
Château Troplong-Mondot 1990, St-Émilion 1er Grand Cru Classé "B"
Un peu plus discret au nez, mais aussi intéressant, avec les mêmes notes végétales (poivron et fines herbes séchées), mais plus épicées et torréfiées que le précédent. Texture, structure et équilibre impeccables en bouche, avec un beau fruité bien mûr. Là encore, légère astringence en finale et très belle longueur. Impressionnant!
Entre 325 et 500 $ aux États-Unis.

Château Léoville-Barton 1988, 2e Grand Cru Classé St-Julien
Nez intense de bordeaux mature, avec du cuir, de la torréfaction et des olives noires. Structure moyenne, bien frais, légère astringence et bonne longueur. Délicieux !
90 à 200 $. Le 1986 est 424 $ à la SAQ.

Château Léoville-Poyferré 1990, 2e Grand Cru Classé St-Julien
Un autre chef-d'oeuvre aromatique, intense, mature, animal (cuir), torréfié, épicé (poivre), complexe. La bouche est à l'avenant, grasse, ronde, avec une belle acidité et un équilibre impeccable. La finale est fraîche et légèrement astringente.
200 à 275 $ en Californie et en Europe.

Château Lagrange 1990, 3e Grand Cru Classé St-Julien
66 % cabernet sauvignon, 27 % merlot et 7 % petit verdot. Nez intense, bien bordelais, encore fruité, poivré, torréfié, fines herbes; belle maturité. Énorme en bouche et bien équilibré, avec des tannins presque soyeux, des notes fruitées, grillées et une belle fraîcheur. Très long en plus. De quoi tenir encore plusieurs années. Le bonheur parfait.
Entre 100 et 150 $ aux É.-U..

Château Pontet-Canet 1990, 5e Grand Cru Classé, Pauillac
Une autre perfection. 60 % cabernet sauvignon, 33 % merlot, 5 % cabernet franc et 2 % petit verdot. Nez bien ouvert très tertiaire, avec du cuir et une surprenante note fumée; tout à fait mature. Très gras et parfaitement équilibré en bouche et beaucoup de finesse, malgré une finale encore assez astringente. Difficile de demander plus, surtout pour un 5e.

Prieur de Meyney 2005

Un vin léger et très boisé. De beaux arômes de vanille.

2 étoiles
Prix: 
39,50 $

Dourthe Grands Terroirs Côtes de Bordeaux 2008

Un bordeaux bien fruité aux saveurs de framboise et de bonbons anglais.
Du fruit en masse, des tanins bien intégrés. Un vin substantiel, assez charnu et bien long.
Il est agréable, facile à boire et en donne beaucoup pour le prix.

Assemblage: merlot à 90 %, cabernet sauvignon 10 %.

Côtes de Bordeaux est une nouvelle appellation qui remplace les quatre anciennes appellations  premières côtes de blaye, premières côtes de bordeaux (cadillac) côtes de francs et cotes de castillon. Elle représente 1500 producteurs sur 13 500 hectares qui ont décidé « de mettre leurs ressources en commun afin de se doter d'une véritable identité et de communiquer d'une seule voix.» Ce produit de la maison Dourthe est le premier vin portant cette nouvelle appellation à faire son entrée au Québec.

2.5 étoiles
Prix: 
14,90 $

Château Sérilhan 2005, St-Estèphe

Nez typique, ouvert, fruité, épicé, avec une note végétale. La structure est moyenne et une bonne acidité assure l'équilibre. La finale est astringente (normale) et bien fruitée. Un très bon bordeaux à prix raisonnable.

Encépagement: 57 % cabernet sauvignon, 36 % merlot et 7 % cabernet franc.

3.5 étoiles
Prix: 
38,75 $

Château Haut Sarpe 2005

Saint-Émilion Grand Cru Classé
Un vin rouge très foncé aux arômes de cuir souple.
Une belle tenue en bouche. C'est rond, les tanins sont bien enveloppants et tapissent bien la bouche. Le fruité abondant. Une texture à la fois veloutée et rugueuse. Des saveurs de vanille en finale. Le boisé est encore présent.
Servir avec des plats assez costauds.
À mettre en cave quelques années.
Merlot à 70 % et cabernet franc. Alc. 14 %.

3.5 étoiles
Prix: 
56,25 $

Château Picoron Côtes du Castillon 2005, Yvon Mau

Vin du Libournais. Encépagement : 82 % merlot, 10 % cabernet sauvignon, 7% cabernet franc, 1% malbec

Nez intense de fruits cuits, très anisé. Gras, bien sec et équilibré avec une finale astringente de jeunesse. Pour la viande rouge ou pour la cave.

2.5 étoiles
Prix: 
19,90 $

Château des Tourtes, Premières Côtes de Blaye 2006

Un vin rouge foncé aux arômes de fruits jeunes, de terre et d'humus.
C'est rond, joufflu et bien tannique. Un peu rêche même. Il faut donc le prendre avec de la nourriture.
Un beau fruit.
En somme une belle matière.

Merlot à 70 % et cabernet sauvignon.
Un domaine de 18 hectares. 130 000 bouteilles. Pas de bois, élevage 12 mois en cuves inox.
Alc. 13 %.

2.5 étoiles
Prix: 
17,70 $

Château Hostens-Picant 2004

Des arômes de fruits noirs. Une texture riche au beau granulé. Des tanins bien présents, compacts, de qualité et qui donnent justement cette sensation granulée en bouche. Un bel amer, et une petite note végétale en finale. Plein. Une bonne persistance gustative.
Un vin de l'appellation Sainte-Foy Bordeaux.
Un domaine de 32 hectares en rouge. Merlot à 70 %, cabernet franc 20 % et 10 % de cabernet sauvignon.
Alc. 13,5 %.
Déjà très bon et un excellent candidat pour 4-3 ans de cave.
Pour accompagner les viandes rouges, l'agneau, les gigots...

«La technique de vinification est classique bordelaise. Les fermentations alcooliques et malolactique sont effectués en cuves inox avec contrôle de température permettant les extractions de couleurs et des concentrations. Le vin est ensuite élevé en fûts de chêne (1/3 neufs) pendant une période de 14 à 18 mois. L’élevage se fait par cépage séparé et l’assemblage n’intervient qu’au terme de la période d’élevage.»

Disponible dans 50 succursales.

3 étoiles
Prix: 
25,30 $

Château Hostens-Picant, Cuvée Demoiselles 2007

Un beau nez de fruits blancs. Gras. Une note de noix. Chaleureux. Des saveurs de pêche. Sec. Une finale crayeuse et chaude. L'alcool est bien perceptible (13,5 %). Pour les plats costauds.
Sémillon, sauvignon et muscadelle.

2.5 étoiles
Prix: 
25,30 $

Les Forts de Latour 1999

Le vin est droit, austère et encore tout d'une pièce. Une matière abondante. À revoir dans trois ans.

3.5 étoiles

Carruades de Lafite 1999

Le deuxième vin du Château Lafite a beaucoup de caractère. Il a bien vieilli. Il s'ouvre lentement et dégage de belles saveurs. Il a un fruité élégant. Mature, il a atteint un bel équilibre. Prêt à boire.

3.5 étoiles

Pavillon Rouge de Château Magaux 1999

Le vin est léger, évolué. Il a de belles saveurs de vin mature. C'est fluide, peu concentré. Il n'y a pas beaucoup de chair. Il devait être meilleur en jeunesse.

2.5 étoiles

Château des Tuileries 2007

Un petit bordeaux bien jeune, simple, rustique aux saveurs de fruit et de terre.

1.5 étoiles
Prix: 
13,80 $

Ramage La Bâtisse 2001

Je fus étonné de voir ce haut-médoc de ce millésime arrivé sur les tablettes.
Après un 2000 somptueux, les 2001 ont eu de la difficulté à trouver acheteur.
Ce 2001 a de beaux arômes de bordeaux. C'est bien tannique en bouche, une pointe végétale, texture serrée. Des saveurs d'olives noires. Un vin sévère.

2.5 étoiles
Prix: 
31,50 $

Chasse-Spleen 2005

Un bordeaux blanc plutôt herbacé, très sec, une pointe d'amertume en finale. Alcool bien perceptible. Un peu décousu en bouche. Déroutant.

2 étoiles
Prix: 
33,00 $

Château Cantelys, Pessac-Léognan 2003

Un bordeaux blanc de Pessac-Léognan très original. Un nez plutôt tordu et complexe de fromage, de banane sur un fond minéral. Une pointe d'oxydation aussi. C'est à se demander s'il n'a pas mal tourné.
C'est chaleureux. L'alcool est bien présent. Gras, très long. Une finale sur le beurre.

Moitée sauvignon et sémillon. Barriques 50 % neuves. «Les vendanges de raisin blanc ont débuté au Château Cantelys le 13 août 2003 avec une parcelle précoce de Sauvignon blanc.»

De la maison Smith-Haut-Lafitte

3 étoiles
Prix: 
35,25 $

Château Croix-Mouton 2005

Un beau retour dans un excellent millésime!
Rouge foncé presque opaque.
Fruité, des framboises bien mûres. Des tanins bien consistants.
Une masse de fruit sur des tanins bien enrobés comme on dit.
Un vin assez ferme, sans être trop tannique. Riche, velouté et long.
Il laisse une belle bouche.
Il donne encore plus de plaisir après une bonne période d'aération.

Principalement merlot. Un grand millésime à mettre en cave quelques années.

À prendre en écoutant une chanson. Je sais. Mais quelle chanson!

3 étoiles
Prix: 
25,65 $

Sirius 2006

Ça faisait bien longtemps que j'avais goûté ce vin.
Il nous revient ici dans un millésime 2006 bien expressif.
Un bordeaux aux tanins bien ronds enveloppés par un beau fruit.
Les arômes rappellent le calcaire, la craie et le chocolat.
Une légère note de cuir et de végétaux.
C'est assez riche.
Du beau vin, du beau fruit. Il en donne beaucoup pour le prix.

La contre-étiquette dit «une matière à la fois charnue et onctueuse», c'est bien le cas.
Merlot 55 %, cabernet sauvignon 45 %. Alc. 13 %.

Disponible dans plus de 120 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
14,60 $

Château Montfollet 2005

Premières Côtes de Blaye
Une appellation peu connue de Bordeaux. Située sur la rive droite de la Gironde, en face de Saint-Julien. Peu connue, donc ne peut demander des prix élevés.
Surface de l'appellation : 6000 ha

«L’assemblage des vins associe le Merlot, qui est dominant, au Cabernet Sauvignon. Le Cabernet Franc et le Malbec sont des cépages d’appoint... À 45 km au nord de Bordeaux, le vignoble du Blayais est tout en vallons et collines. Les coteaux, perpendiculaires à l’estuaire de la Gironde, sont bien ventilés et ensoleillés, ce qui favorise une récolte saine et mûre. La proximité de l’eau tempère la forte exposition solaire (240 jours d’ensoleillement par an).» (VdB)

Ce Montfollet est d'un rouge assez foncé aux arômes de petits fruits sauvages.
Charnu, costaud, plein, vivace et séveux. Texture serrée.
Une finale sur la cerise noire et un soupçon de chocolat noir.
À carafer pour le délier un peu. Consommez avec les viandes en sauce.
Merlot à 75 % avec du malbec et du cabernet sauvignon. Alc. 13,5 %

Une propriété familiale de 40 hectares.

3 étoiles
Prix: 
21,05 $

Château Les Ricards 2006

Premières Côtes de Blaye 2006
Un vin d'une belle texture. Des tanins fins. Des arômes de fumée et de cèdre. Une belle présence du bois.
Produis par le Château Bel-Air la Royère. 15 000 bouteilles. Merlot, malbec et cabernet sauvignon.
Accords avec les viandes rouges, le coq au vin.

Blaye, se prononce Blaille [blaj], comme Caille et non Blais [blê], comme on a tendance à le faire au Québec.

2.5 étoiles
Prix: 
20,30 $

Lalande Bellevue 2006

Premières Côtes de Blaye
C'est le moins chers des 25 vins rouges de cette appellation disponibles à la SAQ.
Un nez discret, des tanins bien marqués. Une pointe végétale. Légèrement astringent.
Pour servir avec une belle pièce de viande. Le producteur suggère un rôti de porc à l'ananas ou aux pruneaux. Merlot à 90 %.  Une production de 200 000 bouteilles. Alc. 12,5 %.
Un domaine de 75 ha au nord de Marcillac.
Dans 405 succursales.

2 étoiles
Prix: 
15,50 $

Château Cailleteau Bergeron 2007

Première Côtes de Blaye
De jolis arômes rappelant la laine mouillée.
De belles saveurs en bouche.
Un vin plein, gras tour en restant bien sec.
Un certain caractère. Intéressant et plaisant.

Un sauvignon (100%) bien fait et non herbacé.

«Le raisin est éraflé, foulé légèrement puis mis en cuve inox pour 8 heures de macération pelliculaire. Pressurage et clarification sous gaz inerte. Le vin fermente entre 16 et 17 °C. pendant 16 jours. Élevage sur lie jusqu’au mois de décembre (batonnage 2 fois par semaine). En janvier le vin est collé puis mis en bouteille fin février.»

Disponible en ligne et dans 64 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
16,30 $

Château Bonnet 2005

Un bordeaux assez consistant. D'une belle astringence. De la tenue. Nez discret.

2.5 étoiles
Prix: 
18,95 $

Château St-Germain 2006

De jolis arômes de crème.
Une belle attaque. Une masse de tanins bien ronds.
Un petit bordeaux qui se prend facilement.
Bordeaux supérieur. Maison Calvet.
Disponible dans 120 succursales.

2 étoiles
Prix: 
15,90 $

Château Le Castelot 2005

Saint-Émilion grand cru
Pendant la campagne des primeurs de bordeaux 2008 — une petite année semble-t-il — pourquoi ne pas déguster un bordeaux de grande année!

Voici donc un autre très beau bordeaux du fameux millésime 2005.

Le vin a du tonus, c'est un bon candidat pour quelques années de cave. On peut cependant déjà l'apprécier en l'aérant ou en le passant un peu en carafe. Il est encore jeune, son nez est discret.

En bouche, on a là un vin costaud, corsé et plein. Ses tanins denses et de belle qualité procurent une belle sensation granulée. Un vin compact et digeste. Une finale sur les fruits noirs et légèrement vanillée.

Un domaine de 9 hectares; 70 % merlot, 20 % cabernet franc et 10 % cabernet sauvignon; 45 tonneaux, 4500 caisses.

De la maison Joseph Janoueix qui produit aussi le Haut-Castelot.

3.5 étoiles
Prix: 
40,25 $

Château Reysson 2005

Haut-Médoc cru bourgeois supérieur
Un bordeaux d'une belle texture. Des tanins bien serrés.
Un vin assez sérieux.
À parts égales de cabernet sauvignon et de merlot.
Maison Dourthe.

2.5 étoiles
Prix: 
22,35 $

Cordier Prestige 2005

Le bouquet de ce vin est particulièrement plaisant avec ses notes de fruits noirs, de cuir, de fumé et d'épices.
Versez-le dans un grand verre afin de le mettre en valeur et de bien l'apprécier.
Le vin est d'un bel équilibre, d'une certaine puissance et d'une belle élégance. C'est riche, assez ferme et bien persistant.
Un beau vin pour accompagner entre autres les ragoûts.
Merlot à 80 % et cabernet sauvignon.
Alc. 12,5 %.
Très différent du 2003.

Disponible en ligne et dans près de 60 succursales.

3 étoiles
Prix: 
19,70 $

Château Haut-Castelot Saint-Emilion 2006

Un bouquet très expressif de fruits noirs.
Une jolie texture en bouche. Un granulé fin agréable.
Des tanins ronds. Fine note de vanille. Des saveurs de fruits à noyau et de fruits acidulés. Une légère touche d'amertume en finale qui ajoute à la complexité de l'ensemble.
Richesse et élégance.

Merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon.

Producteur Joseph Janoueix.

3.5 étoiles
Prix: 
25,85 $
Syndiquer le contenu