Bourgogne

Vosne-Romanée Premier Cru Les Chaumes 2009, Domaine Arnoux

Le vin a une teinte brune de vin mature. De beaux arômes aussi de vin mature.
En bouche c'est du costaud! Il y a là de beaux tanins bien fermes sur une texture bien serrée.
C'est sec. La finale tannique est longue sur le fruit et les noix.
Un pinot noir de Borgogne bien costaud.
Dans les trois magasins Signature.

3.5 étoiles
Prix: 
127,00 $

Terrrois de Chablis 2014, Patrick Piuze

Un chablis très vif et aromatique.
Le vin est bien sec, minéral, non vanillé, limpide, l'acidité est bien marquée, même mordante si vous le servez froid; alors, laissez-le se réchauffer et s'attendrir un peu.
À servir avec des fruits de mer.
Sucre 1,9 g/l.
Patrick Piuze, d'origine québécoise, est vinificateur et éleveur à Chablis.
En ligne et dans 111 magasins.

3 étoiles
Prix: 
27,60 $

Bourgogne aligoté 2013, Jean Claude Boisset

Un vin blanc légèrement doré. Très aromatique: miel, sarrasin, pain et poire mûre.
Même chose en bouche. De type oxydatif ou légèrement oxydé?
Des tanins légers! Étranges pour un blanc!
Le fruité rappelle les oranges. Est-ce trop oxydé ?  Est-ce voulu ou encore un problème de bouchon.
La finale est sèche.
En ligne et dans 46 magasins.

Il se peut que ce soit ici un problème de bouchon. Non pas que le liège ai donné un goût de bouchon, mais il aurait laissé passé trop d'air. L'air ne traverse pas le bouchon comme on le croit généralement. Avant que l'air puisse traverser les millions de cellules du bouchon de liège, il en faudra des lustres!

L'air, l'oxygène, passe plutôt par le pourtour du bouchon, par la paraffine et le silicone qui enduise le bouchon et qui sont en contact avec la paroi intérieure du goulot. Ce bouchon n'est pas sur le goulot de la bouteille, mais dans le goulot ce qui le rend si aléatoirement inefficace.

En fin de semaine dernière, Jacques Benoit, relatait dans un article de La Presse, les propos du vinificateur de ce vin. Grégory Patriat, qui après avoir débouché plusieurs de ses vins lors du Montréal Passion Vin constata que ceux-ci avaient des arômes très différents. Il «se désolait de voir son travail de vinificateur en partie gâché par des bouchons de liège.»

«Bref, l’avenir du bouchon, c’est, tout l’indique… la capsule à vis !», comme l'écrit Jacques Benoit.

Je suis allé acheter une deuxième bouteille.
Son vin est d'un blanc doré comme la première, mais légèrement brouillé.
Il y a là de beaux arômes de noix. La bouche est bien serrée, moins asséchante que la première bouteille, mais tout de même rude. Ça semble bien oxydé. La finale est un peu acerbe. Le petit côté xérès est étonnant. Ce n'est pas carrément mauvais, mais où est le fruit?

Pourtant, j'ai dégusté ce même vin dans ce même millésime en mai dernier dans les caves du domaine à Nuits Saint Georges avec le vinificateur de la maison, Grégory Patriat, et voici ce que j'avais noté: «18 mois en fûts, 20 % neufs. Belle acidité, belle vicavicité, jolie et longue finale. Du beau vin.» Le voyage ou le bouchon, ou les deux aurait gâché ce beau vin ou certaines bouteilles?
 

Prix: 
21,60 $

Domaine Jean Dauvissat, Chablis Premier Cru Vaillons 2010

C'est bon et somptueux. Un chablis de grand caractère, gras, vif et minéral.
Amandes, poires et fleurs blanches.
Laissez-le respirer et se réchauffer et vous serez étonné par ce très beau chablis.
Pas de bois, élevé en cuves inox.
Servez à 10-13 degrés.
Pour quelques années de cave.
Dans 10 magasins.

4 étoiles
Prix: 
34,75 $

Auxey-Duresses, Les Crais, 2012, Jean-Claude Boisset

Des arômes originaux de vieux bois, de fleurs, de chèvrefeuilles et d'oignons verts dans ce beau vin. La texture est à la fois fine et grasse. C'est sec, minéral, velouté, savoureux, long et très agréable.
Du beau chardonnay à servir pas trop froid à 12-13 degrés.
Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 24 magasins.

Auxey-Duresses est entre Volnay et Meursault. (voir la carte) C'est une petite aoc de seulement 150 hectares. Peu connue de ce fait. «Les Crais» un premier cru sur un sol calcaire. Vendanges manuelles 2 octobre 2012. Fermentation en levures indigènes. Élevage 18 mois en fûts neufs de France, sans soutirages, ni batonnage. Collage à la bentonite et filtration légère.
Potentiel de garde de 7 à 9 ans selon le producteur.

4 étoiles
Prix: 
45,75 $

Chablis P-L et J-F Bersan 2012

Un chablis assez costaud!
Blanc doré aux arômes de miel et de fleurs blanches.
La bouche est à la fois grasse et vive sur de belles saveurs de fruits blancs, de miel et de beurre. Du volume.
Saveurs persistantes.
Un chablis qui a du caractère.
Levures indigènes; élevage en inox.
Le producteur suggère de le servir à 10-11 degrés sur des escargots et des poissons; j'ajouterais du poulet en sauce ou frit.
Sucre 2,1 g/l sur la fiche technique et 4,4 dans le site SAQ. Acidité 4.07 (H2SO4). pH 3,20. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 77 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,45 $

Bourgogne Pinot Noir Les Ursulines 2013

Un bourgogne avec une capsule à vis, encore bravo!
Cette capsule lui conserve une belle fraîcheur.
Des arômes de petits fruits. Fruité léger en attaque, puis plus ample en milieu de bouche.
Une belle texture souple sur un fruité qui roule bien en bouche. L'acidité est contenue. C'est bien fait, bien ciselé.
Alc. 12,5 %. Sucre n.d.
Commenté aussi en mars.
En ligne et dans plus de 50 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,70 $

Viré-Clessé 2013, Chanson

Il n'y a que quatre vins de celle appellation Viré-Clessé à la SAQ. C'est situé dans le Mâconnais en Bourgogne.
C'est une petite AOC d'un peu moins de 400 hectares. Un seul cépage: le chardonnay.
Ici, c'est un très beau chardonnay aux flaveurs qui rappellent un peu les échalotes, de tilleul et le beurre fin.
C'est savoureux, assez gras, soutenu. D'une belle structure parfaitement équilibrée.
La très longue finale est juteuse et légèrement salée.
Un vin digeste très agréable à boire.
Sucre 1,9 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 55 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
24,25 $

Chorey-Lès-Beaune 2011, Jean-Claude Boisset

Un pinot noir fin, bien ciselé et élégant.
C'est d'un fruité éclatant et fluide.
Les tanins de belle tenue offrent une belle présence en bouche.
Finale sur les petits fruits avec une note de noix.
Servir à 14-16 degrés. Agréable.
Alc. 12,5 %.
Commenté aussi en décembre 2014.
En ligne et dans 31 magasins.

Chorey-Lès-Beaune est une petite appellation de 135 hectares surtout en rouge.

3.5 étoiles
Prix: 
29,90 $

Château de Maligny, Chablis 1er cru L'homme Mort 2014

Un peu plus de 70% des vins de Bourgogne consommés au Canada le sont au Québec.
À fin mars 2014 (cumul 12 mois), les vins de Chablis représentaient 27 % des volumes de vins blancs de Bourgogne vendus par la SAQ et 38% par le LCBO. (Fiche marché Chablis-Canada)

Dans la grande région de bourgogne, vous avez de tout en blanc, du bon, du très bon et du vraiment moins bon; tandis qu'en Chablis c'est plus uniforme. C'est en général de très bonne qualité et les prix sont plus raisonnables que dans plusieurs secteurs de la Bourgogne. C'est aussi souvent plus fin et moins boisé.
C'est encore le cas ici avec un autre beau vin de la maison Maligny, le premier Cru Homme Mort.
C'est floral, fruité, sec, moyennement gras avec des arômes de pêche et de poire. D'une belle présence en bouche.
Une petite note de beurre en finale. C'est suave, frais et coulant.
Un très beau chardonnay.
Dans 92 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
36,00 $

Vitteaut-Alberti, Crémant de Bourgogne Blanc de Blancs Brut

Un crémant est un mousseux français qui ne vient pas de Champagne.
Il est fait comme un champagne. La prise de mousse se fait par la méthode champenoise. Cependant vu que les producteurs hors Champagne de méthodes champenoises n'ont plus le droit d'utiliser le terme champenois, ils la nomment méthode traditionnelle.
Il y a peu de crémants à la SAQ: une trentaine en AOC, dont 12 de Bourgogne; 5 de Loire; 5 du Jura; 3 d'Alsace; 2 seuls du Limoux et un de Bordeaux.
Celui-ci de Bourgogne est vraiment délicieux.
Il a de jolis arômes de fleurs, de pêche et un soupçon de noix.
La bouche est fruitée et assez ample.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur de belles bulles.
La finale est sur une petite note lactée, de beurre.
Cépages: chardonnay et aligoté.
Sucre 9,7 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 43 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,10 $

Bourgogne, Côtes d'Auxerre, Cuvée Mariane 2012

Il n'y a que trois vins des Côtes d'Auxerre à la SAQ.
Celui-ci du Domaine J-F & P-L Bersan est bien agréable avec ses arômes fins de petits fruits acidulés qui tournent au champignon et au chocolat après une bonne aération.
C'est souple, vivace. Les tanins sont ronds et fins. La texture et le fruité épicés sont agréables.
La finale légèrement chocolatée est persistante.
Servir frais à 14 degrés.
Pinot noir au rendement de 25 hl/ha. Levures indigènes, 12 mois en fûts de chêne. Aucune chaptalisation. Un domaine de 20 hectares.
Alc. 12,4 %. Acidité 3,44 g//H2SO4; pH 3,56. Sucre 1,6 g/l.
En ligne et dans 56 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,90 $

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne Brut

Une explosion de bulles dans ce vin assez aromatique, pêches et biscuits.
C'est gras et fruité. Pas trop sec et peu acide. Pas compliqué.
Finale assez persistante.
Vendanges manuelles de pinot noir.
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 59 magasins.

2 étoiles
Prix: 
24,95 $

Pouilly-Fuissé 2014, Jean-Claude Boisset

Nez fin, floral et pêche. Attaque fruitée et assez vive.
Bouche serrée, plutôt corsée. Le vin est jeune.
Finale vivace sur une note légèrement lactée et citronnée.
Servez-le à 10-12 degrés pour bien en profiter.
Un beau chardonnay à mettre en cave quelques années.
Alc. 13 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne et dans 123 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,45 $

Château de la Maltroy Chassagne-Montrachet 2009

Un vin très aromatique avec des arômes de caramel et de miel.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec en plus des notes de sucre d'orge et un beurré très évident. C'est gras, gros, intense, opulent et la finale est bien beurrée.

Le site saq.com indique le millésime 2009, toutefois, c'est bien le 2011 qui est sur les rayons.
90 points.

3 étoiles
Prix: 
59,75 $

La Chablisienne Château Grenouilles Chablis Grand Cru 2010

Chablis, des bourgognes de qualité. Il y a plus de 100 chablis à la SAQ. Nous avons là un bon choix.
La Chablisienne, une coopérative qui produit de très beaux vins. La maison a 8 vins à la SAQ.

Ce Château Grenouille est un chablis d'une grande finesse qui a tout de même un certain mordant.
Doté d'une belle acidité et de saveurs rappelant le caramel fin.
C'est très agréable à boire.
Alc. 13 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne et dans plus de 50 magasins.
94 points.

4 étoiles
Prix: 
98,75 $

La Chablisienne Chablis Grand Cru Blanchot 2010

Un très beau chardonnay riche, assez ferme, gras, d'une belle complexité et très long en bouche.
En ligne et dans 43 magasins.
92 points.

3.5 étoiles
Prix: 
73,00 $

Meursault, Les Narvaux, Domaine Rémi Jobard 2011

Meursault est une appellation de vin blanc bien populaire.
Il y a 63 vins de cette AOC actuellement au répertoire de la SAQ (Dont 8 s'affichent bio.)
Ce n'est pas donné: les prix vont de 48 $ à 200 $, après un prix médian de 91 $.
Celui-ci est assez intéressant. Il est pâle, mais très aromatique. Il a une belle bouche, bien corsée, chaleureuse qui se termine sur de jolies saveurs de noix. L'alcool est bien présent, le boisé équilibré. Il pourrait s'améliorer au cours des prochaines années en cave.
Sucre 1,4 g/l. Alc. 13,5 %.
Dans 3 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
72,50 $

François Mikulski Meursault Poruzots 2011

Un meursault parfumé, gras, très expressif. La finale est assez longue portée par l'alcool.
D'une pièce, un peu bourru. L'alcool est très marqué. Est-ce que cela s'assouplira avec l'âge?
Dans 16 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
81,75 $

Joseph Drouhin Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot Marquis de Laguiche 2011

Ce n'est pas tout le monde qui peut se payer ce vin!
À 114 $, ce n'est pas ce que l'on peut appeler une aubaine. Toutefois en cette période imposée d'austérité au Québec et de rigueur budgétaire (dixit M. Couillard), les cadres de la SAQ qui viennent de se verser 9 millions de dollars peuvent se permettre ce liquide.
C'est gras, d'un bon embonpoint, avec un très bon bonus de boisé et en prime des fruits tropicaux. C'est corsé et généreux (en saveurs et en dollars). Il a un certain éclat. La finale est sur le petit caramel et c'est somme toute très boisé.
Un vin pour cadre monopolistique qui pige généreusement dans la caisse.
Il devrait pouvoir faire quelques bonnes années de cave.
(Merci à l'ami Pierre qui l'a payé de sa poche pour nous faire découvrir des bourgognes de haut niveau.)

3.5 étoiles
Prix: 
114,75 $

Ladoix 1er cru Hautes Mourottes 2012

Il y a 12 vins de l'aoc Ladoix à la SAQ de 42 a 65 $.
Celui-ci de la maison Jean-Claude Boisset a de beaux arômes élégants de petits fruits accompagnés d'une petite note de fumée. C'est profond et invitant. 
La bouche est riche, ronde et peu acide. Un fruité qui enveloppe bien les tanins de belle qualité. Finale juteuse et légèrement épicée est d'une belle longueur au fruité fin d'une certaine amplitude.
Vendanges manuelles.
Pour quelques années de cave. Huit et plus selon le producteur.
Servir à 15-16 degrés. 
Sucre: nd. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 17 magasins dans 6 des 17 régions du Québec.
 
«Date de vendange: 28 septembre 2012, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg. 1er tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.
En cuverie: les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération totale 22 jours dont 1 semaine a froid (12°C): fermentation en levures indigènes uniquement (aucun adjuvant oenologique ajouté comme des enzymes ou tannins). Pigeages peu fréquents (8 maximum)
En cave: 20 mois sur lies sans soutirage, 45 % fûts neufs, bois d’origine française, chauffe longue a basse température pour un boisé très délicat.
Mise en bouteille: par gravité en mai 2014, vin non collé, très légère filtration.
(AOC Ladoix) crée en 1970, seulement 94 ha de vignes à Ladoix avec les ¾ en rouge. L’appellation possède 11 climats classés en Premiers Crus, l’orientation du vignoble est au soleil levant voir sud-est/sud et son altitude varie entre 230 et 325 m. La partie haute du coteau qui nous intéresse est composée de sols caillouteux, rougeâtres, calcaires et assez marneux pourvus de débris de calcaire à silex. Les Hautes Mourottes se situe à quelques mètres seulement des célèbres Corton-Renardes. En vieux patois Mourottes signifie murs, ce qui traduit la présence passé de petites murailles. Vigne âgée de 50 ans, rendement très faible : 30 hl /ha.» (Boisset)
4 étoiles
Prix: 
51,75 $

Faiveley Mercurey, les Mauvarennes 2013

L'appellation Mercurey est assez populaire au Québec. Il y a 21 exemplaires de cette AOC à la SAQ. Les prix vont de 22 à 48 $. La qualité des vins de cette appellation s'est grandement améliorée au cours des dernières années et les prix y sont encore assez raisonnables.
D'ailleurs, celui-ci est le moins cher de la série et il est très bon.
Beaux arômes de prunes. Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec une pointe de fumé. Les tanins sont beaux et donnent une structure bien granulée. 
La finale est longue. 
Servir de 13 à 16 degrés.
En ligne et dans 53 magasins.
Alc. 12 %. Sucre 1,8 g/l.
Mercurey c'est 540 hectares en rouges et 84 en blancs.
3 étoiles
Prix: 
23,75 $

Château de Maligny, Chablis, 1er cru Fourchaune 2013

Beaux arômes de miel et de pêches  
Bouche assez ample, tout en étant fine. Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec une petite note de beurre.  Un fond minéral.
Un fruité bien ciselé. Du chardonnay de grande qualité.
Belle finale fraîche sur le fruit.
Un vin d'une belle complexité à déguster lentement.
Laissez-le se réchauffer dans le verre jusqu' à 12-13 degrés.
Sucre: 1,6 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 78 magasins.
 
D'autres vins de ce domaine:

 - Homme Mort 2013  36 $
  -Vignes de la Reine 2014  24,75 $

4 étoiles
Prix: 
36,50 $

Beaune, 1er Cru les Vignes Franches, Jean-Claude Boisset 2012

Un blanc de Bourgogne d'une belle personnalité.
La bouche est ronde, fruitée, agréable et dotée d'une jolie acidité.
La sensation minérale (pierre blanche) est très agréable.
Un vin complexe aux saveurs persistantes.
Chardonnay à petit rendement de 20 hectolitres à l'hectare près du Clos des Mouches.
Vendanges manuelles et levures indigènes.
Pour une dizaine d'années en cave.
En ligne et dans 17 magasins.

4 étoiles
Prix: 
53,25 $

Les Deux Loups, Coteaux bourguignons 2013

Très aromatique rouge moyennement pâle.
Petits fruits légèrement acidulés; fruits des bois. 
Belle bouche, rafraichissante, fruitée avec une sensation de sucrosité, saveurs de petits fruits et de caramel mou. Assez léger. Il pinote. Assez long. Belle finale acidulée.
Gamay et pino noir, 10 % en fûts neufs. 
Servir frais à 14 degrés.
Bouchon de liège aggloméré.
Sucre: 2,4 g/l. Alc. 12 %.
Producteur: Bouchard père et fils
Dans 240 magasins.
2 étoiles
Prix: 
18,20 $ à la SAQ | Rabais de 1,50 à 16,70 $

Nature d'Ursulines 2013

Un vin nature de Bourgogne!
Nature, veut dire ici sans sulfite ajouté.
Ce n'est pas facile à faire. Gregory Patriat, oenologue de la maison Boisset, dit s'y être pris à plusieurs reprises. Il avoue avoir raté les 2011 et les 2012. Gregory dit «qu'il est difficile de faire un vin nature qui ne goûte pas le poney.»
Il a choisi une parcelle de la commune de Nuits-Saint-Georges dont les vignes de pinot noir (sélection massale) ont 60 ans. Ces vignes ne sont pas certifiées bio.
La récolte a été faite à la main, avec un premier tri à la vigne et un deuxième sur table de trie, sans aucun ajout de sulfite. Les raisins ont été égrappés, mais non foulés, puis mis en cuve par gravité. Ils sont restés en macération pendant 24 jours, dont 7 à froid (12 degrés). La fermentation s'est faite avec les levures indigènes. Le vin a été mis en cave 16 mois sur lies sans soutirage dans des fûts neufs français de 228 litres.
Puis, mis en bouteille en janvier 2015, non collé, légèrement filtré sur les filtres coton.
C'est une petite production de 2900 bouteilles.

Le vin a été dégusté sur place dans la cave des Ursulines. Il m'a paru bien costaud (après un Gevrey Chambertain 2012), bien large, d'une belle texture. Ses jolies saveurs de pinot noir persistent longtemps.
Sucre: 1,4 g/l. Alc. 12,3 %.
De la maison Jean-Claude Boisset.
Le producteur estime son temps de garde de 4 à 7 ans.
Dans 51 magasins, le 23 juillet.
 

3 étoiles
Prix: 
26,75 $

Château de Chamirey blanc 2010

Ça goûte le bois.
Que dire de plus? Le goût de bois domine. Mais quel bois? Il y a plusieurs goûts de bois: vanille, noix de coco, bois de santal, vieux bois, plancher ciré, bois de banc d'église, vieille barrique, planche de bois.
Il faudrait qu'un jour on fasse une étude sur les différents goûts de bois rencontrés dans le vin.
Ici, c'est tout simplement planche de bois. On dirait un vin dont on a laissé tremper longtemps une planche de bois dans la cuve. Ce n'est pas bon, c'est déséquilibré (trop de bois et manque de fruit), mais ce n'est pas totalement mauvais. Il y a pire. Disons correct.
En mangeant, on goûte moins de bois.
Toutefois, le lendemain, il ne reste que le bois et l'alcool.
Alc. 13,2 %. Sucre: 2,1 g/l.
En ligne et dans 74 magasins.

1 étoile
Prix: 
29,05 $

Le Bourgogne, Chanson, Pinot noir 2012

De beaux arômes de fruits frais sur une note de champignon.
Le fruité est juteux, les tanins sont fins, la texture d'un fin granulé est souple.
La finale est sur les petits fruits légèrement acidulés.
C'est léger et agréable.
Aérez et servir frais à 12-14 degrés.
Bouchon aggloméré. Sucre: 2,2 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 91 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,45 $

Saint-Aubin, 1er cru sur Gamay, Jaffelin 2012

Sur Gamay est un 1er cru de l'appellation Saint-Aubin et ne fait pas référence au cépage. C'est bien du chardonnay.
Le vin est riche, ample, gras. Il a de beaux arômes et saveurs de miel, pâte d'amandes et de caramel.
Le boisé est assez évident en dégustation, mais en mangeant, il ne dépasse pas.
D'un bel équilibre.
C'est très aromatique et long en bouche.
Servir de 12 à 14 degrés.
Il a bien accompagné les pâtes et crevettes.
Sucre: 2 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 9 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
45,25 $

Louis Bouillot, Crémant de Bourgogne, Perle d'Aurore, Rosé Brut

Un rosé pâle, pâle comme un rosé de Provence.
Des bulles fines, une acidité vive, du tonus, du mordant. un fruité sec, bien sec.
Assez persistant.
Plus un mousseux de repas qu'un mousseux d'apéritif.
Température de service de 6 à 8 degrés.
Pinot noir 80 % et gamay.
Sucre: 13 g/l. Alc. 12 %.
Dans 232 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,95 $ à la SAQ | Réduit de 2 $ à 21,95 $ jusqu'au 5 juillet.
Syndiquer le contenu