Bourgogne

Crémant de Bourgogne, Louis Roche, Cave de Viré

Ne pas oublier la tradition (récente) du mousseux du vendredi!
Un mousseux léger, coulant et assez élégant.
Facile et bien agréable à boire.
D'un bel équilibre, non agressif.
À servir pas trop froid à 8-10 degrés.
Chardonnay. Vinification champenoise.
Alc. 12 %. Sucre: 8,9 g/l.
En ligne et dans 39 magasins.

Plus de 140 des 470 mousseux de la SAQ sont maintenant disponibles en ligne.

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Bourgogne aligoté Jean-Claude Boisset 2011

Très expressif avec ses arômes de bananes, de bonbons jaunes et de noix.
On le dirait un peu oxydé. Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur une belle acidité.
Après l'aération, le vin se referme un peu et devient moins exubérant au nez, mais toujours aussi bon en bouche. C'est sec, ferme. La finale est longue sur des saveurs de beurre.
Il fait penser à certains chardonnays du Jura! Le côté bio, peut-être?
Alc. 12 %. Cépage aligoté.
En ligne et dans 43 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,50 $

Bailly-Lapierre, Crémant de Bourgogne Brut

Une belle mousse et de belles bulles fines sur la langue.
Le vin est rond, savoureux, assez gras tout en étant plutôt sec.
Il a de belles saveurs de pomme, de pêche et de beurre. Une note calcaire et minérale.
Une certaine complexité même.
Les bulles ne sont pas agressives.
Juteux.
Ne le servez pas trop froid.
Pinot noir à 100 %. Vendanges manuelles, caisses de 45 kg.
À servir à l'apéritif, avec des plats légers, les fromages et les desserts.
Dans 58 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,95 $

Bourgogne aligoté Jaffelin 2013

Un aligoté floral, aux belles saveurs de pêche sur une note minérale.
C'est d'un fruité fin et sec. C'est délicat. D'une belle fraicheur et très agréable à boire.
Assez long.
Digeste.
Capsule à vis. Cépage: aligoté.
Alc. 12 %.
Seulement dans les SAQ Dépôt.

3 étoiles
Prix: 
17,90 $

Pinot noir Le Chapitre suivant, Bourgogne 2012

Il y a tellement de vins prétentieux en Bourgogne, chers et de peu d'intérêt qu'il est très intéressant de tomber sur un pinot de Bourgogne qui a une belle personnalité et qui de surcroît n'est pas cher.
Ce pinot est très savoureux, gouteux comme on dit au Québec. Surtout ce n'est pas un pinot fluet: il a du tanin. Ses belles saveurs de petits fruits très légèrement acidulés se prolongent longuement en bouche.
Tout cela avec un léger 12,5 % d'alcool.
Producteur René Bouvier.
En ligne et dans 198 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
24,55 $

Bourgogne, Chardonnay, Les Ursulines 2012

Un bourgogne avec une capsule à vis! Bravo!
Cette capsule assure un plus grande netteté de goût et évite les faux goûts souvent donnés par le bouchon de liège peu étanche. Ceci évite aussi les irrégularités d'une bouteille à l'autre.
Le vin est très aromatique. On dirait des arômes de pêche, de poire, de melon de miel, de miel et de bonbon jaune. Mais ce n'est pas tout à fait cela. Il y a quelque chose d'autre. On n'a pas de nom à mettre dessus. Les arômes du vin devraient avoir leurs propres noms, mais on procède souvent par analogie, par comparaison.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur un corps assez gras. C'est coulant, non vanillé, gourmand et bien agréable à boire.
Ne le servez pas trop froid, à 10-12 degrés.
Un vin blanc bien digeste.
Alc. 12,5 %. Levures naturelles.
Le lendemain, quelques millilitres laissés dans le verre dégageaient toujours un aussi beau bouquet d'arômes.
En ligne et dans 30 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,00 $

Chorey-les-Beaune 2011, Jean-Claude Boisset

Il y a seulement six vins de cette appellation à la SAQ.
Celui-ci a de beaux arômes de petits fruits sur note de sable chaud et de fumée.
Le bouquet s'amplifie à l'aération.
L'attaque est douce, puis une belle présence de petits fruits mi-acidulés mi-sucrés. C'est bien plaisant. Petits tanins fins, acidité assez vive. Jolie finale persistante sur les petits fruits des champs.
Un pinot qui a une belle personnalité et qui est bien agréable à boire.
Un raisonnable 12,5 degrés d'alcool.
En ligne et dans 35 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
29,85 $

Jean-Marc Brocard, Chablis Grand Cru Les Clos 2010

Un très beau vin. Une sensation de gras et de miel.
Exubérant, ample, coulant et très long.
Tout un plaisir à boire.
Un chardonnay de grande classe.

4.5 étoiles
Prix: 
82,25 $

L'oeuvre de Perraud, Chardonnay Mâcon Villages 2011

Un chardonnay de belle qualité, aux belles saveurs rappelant le beurre sur un fruité agréable accompagné d'une acidité bien équilibrée.
Pas compliqué, il se laisse boire facilement.
Digeste.
Alc. 12,5 %.
Une nouveauté de la section des produits courants dans 204 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,80 $ à la SAQ | Réduit à 17,82 $

Pouilly-Fumé, Cuvée Les Chante-Alouettes, Jean-Max Roger 2013

Du vrai sauvignon!
Pas du poivron, du sauvignon!
Trop souvent les sauvignons goûtent le poivron vert et dégagent des arômes végétaux. Ici ça ne sent pas les légumes, mais le fruit. Le fruit frais, la pêche, la poire, sur une belle note minérale.
C'est assez vif, tendu et plutôt ample.
Laisse une belle bouche.
Un très beau pouilly-fumé disponible en Ontario. (391623)

3.5 étoiles
Prix: 
28,95 $ à la LCBO

Pouilly-Fuissé Jean-Claude Boisset 2013

Nous apprenons le 8 décembre que c'est le pouilly-fuissé le plus populaire auprès des Québécois. Il y a 22 vins de cette appellation de Bourgogne sur les rayons de la SAQ.
Très beau nez frais et invitant.
Fruité assez gras sur une belle note de beurre et de caramel fin.
C'est très long, savoureux et caressant.
Un très beau chardonnay.
Alc. 13 %
Dans la section centrale des produits réguliers.
En ligne et dans 154 magasins (au 20 décembre).
3.5 étoiles
Prix: 
24,95 $

Château de Maligny, 1er cru l'Homme Mort 2013

Nez fin, floral, fleurs blanches, délicat.
Bouche, ronde, nette, fruit élégant. Belle rondeur et belle acidité, complexe.
Se laisse boire, note de poire et de caramel fin, sur une sensation minérale. Il appelle les huîtres. 
Un très beau chardonnay vinifié en cuve. «Toujours en cuves thermorégulées et sans adjonction extérieure qui serait susceptible d'altérer le caractère naturel du vin issu de ce terroir si particulier.», écrit le producteur.
Dans 93 magasins. (51 au 21 déc)
3.5 étoiles
Prix: 
35,75 $

Peu de bois neuf à Chablis: une raison historique

Plusieurs vignerons de Chablis n'utilisent pas de barriques de bois neuf pour élaborer leurs vins. C'est le cas de Jean-Paul Durup et de son équipe du Château de Maligny.
 
M. Durup dit qu'il n'a pas besoin de bois pour produire un bon vin. Il veut conserver la fraîcheur, la minéralité conférées par les sols de son domaine.
Lors de son passage au pays, il nous a dit qu'il y avait des raisons historiques expliquant pourquoi on n'utilise pas traditionnellement des barriques neuves en Chablis.
 
«C'est que nous sommes près de Paris. Nos vins quittaient le domaine jusqu'à Auxerre en barriques embarquées sur des charettes, puis prenaient le bateau sur l'Yonne et la Seine. Les barriques revenaient. Donc, on utilisait toujours les mêmes barriques.
 
C'était le cas aussi pour les vignerons de Champagne. Par contre, ce n'était pas le cas pour les autres vignobles loin de Paris qui ne récupéraient pas leurs fûts parce ça revenait trop cher de les faire revenir. Ils devaient donc utiliser des barriques neuves à chaque fois. De plus, à cause des longues distances, leurs vins arrivaient souvent oxydés dans la capitale. Ce qui n'était pas le cas des vins de Chablis qui y arrivaient tous frais et pimpants, d'où leurs succès auprès des consommateurs.»
 
Voilà donc, dit-il une explication historique à la non-utilisation du bois neuf en Chablis. De plus, on n'est pas tombé dans cette mode parce qu'on n'a en pas besoin, explique Jean-Paul Durup.
«Dans le but de rester proche de Dame Nature et afin de conserver au vin toutes ses caractéristiques naturelles, la vinification se fait uniquement en cuves et ne passe pas dans le bois.» Peut-on lire sur le site internet du domaine.
 
Maligny plus rond
Lors de cette rencontre un soir d'octobre à Montréal avec Jean-Paul Durup, quelques journalistes lui ont dit qu'ils trouvaient ses vins plus ronds et plus amples depuis quelques millésimes.
 
M. Durup nous expliqua qu'en effet, il y avait eu quelques modifications dans la manière de faire son vin. «On disait que notre vin n'était pas assez gras. Nous avons fait des tests de batonnage (remuage du vin sur ses lies), mais nous n'étions pas satisfaits. Le vin devenait plus gras, mais perdait en saveur et en minéralité.
 
Avec l'aide d'un nouvel oenologue depuis 2011, nous avons changé de levure. La nouvelle levure que nous utilisons contient de la poudre d'écorce et nous donne de meilleurs vins.» Il est possible aussi, comme l'admet le producteur, que le réchauffement climatique soit maintenant plus favorable à des régions nordiques comme Chablis.
 
Cette levure BRG, développée à Dijon dans les années 1990  «se distingue pour ses capacités de libération de mannoprotéines pendant et après la fermentation alcoolique ce qui renforce la rondeur en bouche», lit-on sur la fiche du produit. Elle développe des mannoprotéines comme le fait le batonnage.
 
Des problèmes de bouchon
Lors de cette rencontre, quelques collèges journalistes ont dit qu'ils étaient tombés sur plusieurs vins du domaine gâchés par de mauvais bouchons de liège.
 
M. Durup a admis qu'il avait eu de gros problèmes de bouchons ces dernières années et qu'il avait pris des mesures. Il utilise maintenant des bouchons de la marque Diam pour la moitié de sa production.
 
Ce sont des bouchons faits de liège en poussière qui sont reformés et ont l'allure de bouchons naturels. Ce sont aussi des bouchons plus étanches. Il hésite toutefois à l'étendre à toute sa production, «car je crois que l'échange d'air plus constant des bouchons naturels peut être bénéfique pour mes vins.»
 
Des vins élégants
«Que c'est bon du chablis!» c'est exclamé un collège en dégustant quatre vins du Château de Maligny. En effet, ces vins des premiers crus Vigne de la Reine, Fourchaume, Homme Mort et Montée de Tonnerre du millésime 2013 sont savoureux, ronds, tout en conservant une bonne tension, une grande fraîcheur et une belle minéralité. 

La Vigne de la Reine m'a semblé plus ronde avec de belles saveurs de beurre frais, de caramel même, du chardonnay typique, on l'aurait même cru boisé! Les trois autres m'ont paru plus tendus; l'Homme Mort a une belle acidité et la Montée de Tonnerre a un caractère minéral bien tranché. 

Ces vins sont dotés d'une belle acidité naturelle. Il ne faut pas alors hésiter à les laisser se réchauffer dans le verre. L'expression de leurs saveurs et de leurs textures peut varier énormément selon la température du vin: plus acide et rafraichissant lorsque le vin est servi froid et plus rond et savoureux au fur et à mesure qu'ils se réchaufferont. 

Les vins blancs de qualité ne craignent pas 10-14 Celcius. Ils se révèlent même plus à ces températures plus élevées.
 

Château de Maligny, Chablis premier cru Montée de Tonnerre 2012

Un chablis juteux, d'un fruité assez gras, très légèrement épicé. D'une belle rondeur.
Une petite note de beurre. Élégant. Équilibré.
Se boit très bien. Un réel plaisir.
Un chardonnay de grande qualité.
Maligny, des chablis bien typés et de belle qualité!
Alc. 12,5 %.
Dégusté aussi en juin.
Il n'en reste que dans 16 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
36,50 $

Bourgogne pinot noir Les Ursulines 2012

La première chose que l'on remarque, c'est la capsule à vis.
Bravo! Elle est une garantie de la fraicheur du vin.
Le vin est fin, souple et élégant. C'est gouleyant. Le fruité est légèrement acidulé sur une fine note de fumée et d'épices typique du pinot noir de la Bourgogne.
Longue finale sur les petits fruits.
Un délice!
Servir de 14 à 18 degrés.
Un très beau vin de la maison Jean-Claude Boisset.
Alc. 12,5 %. 
Encore meilleur que le 2010.
 
En ligne et dans 65 magasins.
3 étoiles
Prix: 
24,95 $

Prince Philippe, Bourgogne Aligoté 2013

Un beau vin blanc, rond, suave, frais, aux saveurs de fuits blanc sur une note rappelant le beurre.
Bien agréable à boire.
Alc. 12 %.
En ligne et dans 171 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Michel Prunier & Fille Auxey-Duresses 2011

Brillant. Belle texture, riche, de très beaux tanins, fruité ample. Bien fait. Bel équilibre, très bon, assez long.
3.5 étoiles
Prix: 
33,25 $

Philippe Charlopin, Cuvée Prestige Bourgogne 2011

Beau nez épicé. Interessant, bel équilibre, fruit, épices et tanins fins.
Bien long.
Très agréable. J'aime.
Une macération de 3 semaines. Un élevage de 15 à 18 mois en fûts (1/3 de bois neuf).
Alc. 13 %.
Dans 21 magasins
3.5 étoiles
Prix: 
34,00 $

Bourgogne, Chardonnay, Les Ursulines 2010

Gras, ample, saveurs de beurre frais, riche, presque une sensation d'onctuosité en bouche. Bien boisé. Un chardonnay qui a du corps.  Un vin de Jean-Claude Boisset.
Digeste.
Capsule à vis.
Alc. 12,5 %.

Dans 46 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
24,75 $

Château de Maligny, La vigne de la Reine 2013

Nez frais de fruits blancs. Bouche fruitée et ample, saveurs de pêche, de poire et de pomme.
Très longue finale. Belle vivacité. Une certaine minéralité.
Un chardonnay riche et élégant.
Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 56 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
24,45 $

Château de Maligny premier cru Montée de Tonnerre 2012

Beau nez de fruits blancs, de pêche. C'est fin.
Belle bouche, fruité fin et assez gras. Longue finale persistante. 
Notes de noix, un chablis gras et bien agréable.
Saveurs rappelant le caramel en se réchauffant. 
Pour quelques années de cave.
Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 61 magasins.
3 étoiles
Prix: 
36,25 $

Beaucharme Louis Max 2012

Bourgogne , Chardonnay
Floral. Bouche fraîche, saveurs de poires, de banane et de bonbons jaunes. Assez rond et moyennement gras.
Bien long.
Dans 19 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
20,40 $

Monthélie, Jean-Claude Boisset 2011

De beaux arômes de vieux bois, de laine, de fleurs, de fines herbes.
Le vin est élégant, assez riche, assez gras, complexe et très long.
Très agréable à boire.  Alc. 12,5 %.
Il a bien accompagné le filet d'aiglefin.
Dans 19 magasins.
3.5 étoiles
Prix: 
35,50 $

JCB no 21 Crémant de Bourgogne

Très aromatique. Belles bulles en bouche, un mousseux vif sur des flaveurs de fruits jaunes, de pêches.
Beaucoup de mousse en versant dans le verre.
Les bulles disparaissent bien vite, cependant on les sent bien sur la langue. 
Ne le servez pas trop froid, sinon laissez-le se réchauffer.
Brut. Bien sec. Alc. 12 %.
Contre-étiquette en anglais.
En ligne et dans 24 magasins.
3 étoiles
Prix: 
30,00 $

Chablis Domaine Sainte Claire, Jean-Marc Brocard 2011

Un chablis très aromatique, fruits blancs, beurre et note de fromage.
C'est gras et harmonieux en bouche. Meilleur encore lorsqu'il se réchauffe dans le verre.
Équilibré.
Un petit beurré persistant en finale très agréable.
Un très bon rapport qualité-prix.
Pour une garde de 3-5 ans.

Dans 100 magasins en Ontario.

3 étoiles
Prix: 
19,95 $

Bourgogne Pinot noir, Les Ursulines 2010

Beaux arômes de pinot fin.
Bouche juteuse, tanins bien présents et élégants.
Belle acidité.
Assez longue finale sur les petits fruits légèrement acidulés.
Assez bien ciselé.
Un raisonnable 12,5 % degrés d'alcool.
Capsule à vis.
Dans 55 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,75 $

Pouilly-Fuissé, Jean Claude Boisset 2012

Le vin, le critique et l'enthousiasme!

Un chroniquer vin et ami qui écrit d'un autre pays dit que «tout vin qui suscite l’enthousiasme (et ce n’est pas si rare que ça) mériterait sans doute la note maximum.»

Hervé Lalau écrit un texte sur la critique de vin aujourd'hui dans le site Les5duvin. Il y parle de la notation du vin, des notes de 20, de 100, mais ce qui est le plus inspirant c'est cette phrase en fin d'article sur l'enthousiasme. (Comment faut-il noter les vins?)

Je n'irais pas jusqu'à donner la note maximale sur un vin qui nous enthousiasme, mais je crois que ça doit se sentir, se lire dans nos commentaires.

Nous dégustons beaucoup de vin. Nous finissons par être plus critiques, plus sévères. Nous voyons plus de défauts que la moyenne des consommateurs. Toutefois, nous nous éclatons, nous nous émouvons encore lorsque certains vins nous touchent, provoquent une certaine émotion, un plaisir plus élevé. On dit alors de ces vins qu'ils sont un régal, qu'ils sont délicieux, superbes. Et ça fait toujours plaisir de constater que l'on peut encore s'enthousiasmer après quelques gorgées d'un très beau vin.

Cette semaine, certains vins ont provoqué cette sensation, cette émotion, cet enthousiasme. Parmi ceux-ci, il y a deux vins blancs, un d'Italie — le Orvieto de Sergio Mottura — et ce Pouilly-Fuissé de Jean-Claude Boisset.

C'est un régal!
Un chardonnay de Bourgogne bien aromatique avec ses belles flaveurs de pêche et de poire. Un vin fruité et gras. Très expressif, volumineux, ample et bien équilibré. Très long.
Ses belles saveurs persistent très longtemps en bouche.
Servir avec des plats de pâtes, de viandes blanches, de poisson et de fromage.
Alc. 13 %.
En ligne et dans 127 magasins.

L’AOC Pouilly-Fuissé est située à l'ouest de la ville de Mâcon. C'est 760 hectares exclusivement de chardonnay entourés des appellations Mâcon, Saint-Véran, Pouilly-Loché et Pouilly-Vinzelle. (http://avis-vin.lefigaro.fr)

Les gens de Bourgogne suggèrent de servir ces vins à des températures de 11 à 13 degrés. (http://www.vins-bourgogne.fr) Rappelons ici qu'un vin qui sort du frigo sera entre 4 et 7 degrés. 

3.5 étoiles
Prix: 
24,95 $

Bourgogne, Le Chapitre, René Bouvier 2011

Un pinot noir velouté bien agréable à boire. C'est léger, les tanins sont bien enrobés, l'acidité est bien modérée et le vin conserve tout de même une belle fraîcheur.
Différent et aussi bon que le 2010.
Pour accompagner des plats légers.
Alc. 12,5 %.
En ligne et dans 178 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,90 $

Bourgogne aligoté Pl et JF Bersan 2010

Il y a 15 bourgognes aligotés à la SAQ, de 16 à 26 $. L'aligoté est un cépage qui soufre de l'ombre du puissant chardonnay, son voisin en Bourgogne.
Il donne des vins souvent vifs et légers.

Ici, j'ai été étonné par la richesse de cet aligoté.
Très aromatique au nez avec des notes de pêche, d'abricot et une pointe qui rappelle le muscat.
Délicieux. Beau fruité et belle acidité aussi en bouche. Vivace, un certain caractère. Un vin assez complexe. Peut-être le meilleur aligoté rencontré à date.
Servez-le à des connaisseurs, ils ne devineront jamais l'aligoté.
Alors, certains diront peut-être que ce n'est pas typique, répondez-leur que la typicité est un défaut.
Bouchon de plastique.
En ligne et dans 51 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,30 $

Mercurey 1er cru Les Veleys, Dom. du Meix-Foulot 2009

Saveurs de petits fruits rouges, texture bien serrée, de bons tanins pour un pinot. Ce n'est pas un pinot fluet ou bonbonneux comme on en rencontre trop souvent sur le marché. C'est même assez costaud. Surprenant!
Un vin d'Agés Dewé Delaunay, descendante en ligne directe du fondateur de l'appellation Mercurey en 1923.
Alc. 13 %.
Dans 25 magasins.
Il y a 23 vins de cette appellation Mercurey de Bourgogne à la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
34,25 $
Syndiquer le contenu