Cahors

Trois grands vins de Cahors

J'ai eu le plaisir d'assister à une dégustation de vins de Cahors commentée par Michel Bettane la semaine dernière lors de l'Opération Malbec Cahors. Monsieur Bettane est un grand connaisseur de vin de cette appellation et dit que c'est une des rares qu'il a le temps de suivre encore.

Cette dégustation se terminait par trois grands vins de la région, les vins des trois producteurs les plus renommés de l'appellation.

Probus 2005
Le grand vin de la maison Triguedina. Une masse de fruit, de saveurs et de tanins. Mais le tout bien intégré et en bel équilibre. Superbe au nez, en milieu de bouche et en finale. Mon préféré des trois.  

Le Cèdre 2007
D'un millésime différent des deux autres. Empyreumatique, un beau boisé bien intégré. Un vin riche et bien persistant.

Pigeonnier 2005
Le grand vin de la maison Lagrézette, très crémeux. Un gros vin corpulent. Une belle matière. Généreux. Très gras. De très beaux arômes. D'un style plus lourd que les deux autres.

Il est toujours instructif de lire les commentaires d'autres dégustateurs sur des vins qu'on vient de déguster. Au sujet du Pigonnier 2005, Tim Atkin écrit «who would drink this, apart from the staff of The Wine Advocate? very tannic, very extracted, chewy. 15.5» Anthony Rose y va de «To me, this is a caricature, but I recognize that some might actually enjoy this level of sweetness, oak, and alcohol. Good luck to them! 15» Pendant que Gerard Basset est plus posé «Rich and round. Medium-long finish. 16» Ils ont dégusté ce vin à Londres parmi d'autres produits de Cahors et d'Argentine. Le compte-rendu de leur dégustation est intéressant à lire dans ce document pdf.

POURQUOI LE QUÉBÉCOIS AIME-T-IL TANT LE VIN DE CAHORS?

Pascal Verhaeghe, Château du CèdreLe Québécois est le plus gros consommateur de vin de Cahors hors France!

En effet, le Québec achète 43 % des exportations de vins de Cahors, 48 % en valeur; très loin devant les États-Unis, la Grande-Bretagne et les autres pays!

C'est une donnée étonnante que j'ai découverte en préparant un voyage de presse dans cette région viticole du Sud-Ouest de la France.

Pourquoi sommes-nous leurs meilleurs clients? J'avais hâte d'arriver là-bas pour le savoir. Mais à Cahors, de nombreux producteurs m'ont demandé pourquoi on est leur meilleur client.

Où pourrais-je trouver la réponse? Là-bas et ici.

En guise de réponse, j'émettrai plutôt une hypothèse.
Il y a quatre facteurs qui peuvent expliquer ce goût des Québécois pour les vins de Cahors. Disons-le tout de suite, ce n'est pas un goût passager, il s'accentue plutôt. La consommation de vins de Cahors a presque doublé au Québec en seulement cinq ans.

Nous achetons 1 235 665 bouteilles de vin de Cahors par année pour un total de 19,4 millions de dollars (Chiffres SAQ 2009-2010).

Il y a 79 vins de cette région référencés à la SAQ. Soit 11 en produits courants et 68 en spécialités.

Les facteurs expliquant cet amour Québec-Cahors sont :

  1.   le climat
  2.   la nourriture
  3.   le prix et le ratio qualité-prix
  4.   la constance et l'évolution

Climat et nourriture

Les vins de Cahors étant des vins chaleureux, bien tanniques, tendus d'une belle acidité et costauds sont très adaptés à notre climat froid, à nos hivers et à notre nourriture riche et calorifique.

La composante essentielle des vins de cahors est leur acidité. Elle est sous-jacente, presque constante, discrète, mais bien tendue, elle accentue les tanins et le fruit. Le vin n'est jamais mou, ni sucré comme tant de rouges. Cette acidité bien enrobée fait que le vin devient encore meilleur avec la nourriture.

Il accompagne très bien les viandes rôties, grillées, braisées ou mijotées; l'agneau, le boeuf, le canard, le gibier, les terrines; sauces aux champignons, au vin rouge, au poivre ou aux fruits sauvages.

Les prix

Sur les 47 vins de Cahors actuellement disponible sur nos tablettes, 25 se vendent à moins de 20 $ et 33 moins de 30 $.

Le moins cher, le Comte André de Monpezat, de la coopérative est régulièrement à 13 $. Il est même en vente à 10,95 $ ces jours-ci. Le deuxième meilleur vendeur le Ch. St-Didier-Parnac, généreux et bien tannique, présent ici depuis fort longtemps est à 14,75 $. Puis nous avons Les Comtes de Cahors à 13,90 $, le Clos de la Coutale 14,85 $ et le Chatons du Cèdre à 13,30 $.

Ce qui est encore plus étonnant, c'est qu'il y a deux vins de la section spécialité parmi les dix meilleurs vendeurs de cette région, soit le Ch. de Gaudou et le Ch. Lamartine.

Qualité-prix

Vous constaterez aussi qu'en général vous en obtenez pour votre argent. Au dessus de 20 $, le type de vin change carrément en richesse et en finesse, puis à plus de 33 $, vous touchez aux grands vins de cette région.
Ces prix ne se sont pas gonflés artificiellement comme en Italie et aux États-Unis.

La constance et l'évolution

Les effets de mode ont très peu joué jusqu'à maintenant dans cette région paisible du nord-ouest de Toulouse. Le vin de Cahors reste toujours le vin de Cahors. Ceci étant dit, il y a eu tout de même une lente et nette évolution au cours des dernières années.

Ces vins étaient souvent très rugueux, très rustiques. Nous ne nous en plaignons pas du tout, ceci allait très bien avec notre nourriture elle aussi peu délicate. Progressivement, la gastronomie du Québécois se raffine, le vin de Cahors a suivi, comme par hasard, le même chemin.

Donc, ce vin s'est maintenu en adéquation avec nos habitudes alimentaires.

En résumé, un vin riche, réconfortant, d'un bon rapport qualité-prix, accessible en grande quantité dans toutes les succursales depuis longtemps et qui accompagne très bien plusieurs de nos plats.

Ceci étant établi, il faut aussi préciser qu'il y a tout de même une grande variété de style parmi les vins de cette région. Ça va des très fruités, bien souples, aux plus tanniques. Des costauds aux raffinés. On trouve même maintenant des vins assez boisés.

J'ai découvert là-bas des vins fantastiques, certains disponibles ici d'autres pas.
Je vais vous en parler plus à fond dans le cadre d'un autre article, mais mentionnons quelques producteurs de grands talents : Clos Triguedina, Château du Cèdre, Lamartine; d'autres non disponibles ici, mais qui devraient l'être vu la grande qualité de leurs vins : Croisille, Mas del Périé, Tour de Miraval, Plat Faisant, Cenac, Clos du Chêne, Garinet... Certains aussi sont ici trop rarement comme Haut-Montplaisir.

Le vignoble de Cahors se transforme. Je vous parlerai dans quelques jours de bio, de culture raisonnée, de malbec, côt et auxerrois, de grands crus, de vins blancs de cette région, de producteurs innovateurs, de l'opération Malbec, et bien sûr de quelques vins à découvrir...

Sur la première photo, nous voyons Pascal Verhaeghe versant le vin de sa cuvée Grand Cèdre.

Pour en savoir plus sur les vins de Cahors, consultez le site www.vindecahors.fr

Château Lamartine, Cuvée Particulière, Cahors 2007

De retour d'un voyage de presse d'une semaine dans cette belle région de Cahors, je vous présente deux vins dégustés chez le producteur et disponible ici dans les mêmes millésimes.

Cette Cuvée Particulière du Château Lamartine est particulièrement bien réussie. La texture de ce malbec est bien agréable, les tanins sont moulants et bien ronds. C'est succulent.
Un très bon vin.
Bien meilleur que le millésime 2006 et se rapprochant du 2005.

Malbec à 90 % et 10 % de tannat.
Une garde suggérée de 5 à 7 ans.

Disponible dans 131 succursales.

3 étoiles
Prix: 
19,65 $

Château Lamartine, Cuvée Expression, Cahors 2007

C'est un malbec de grande qualité avec des arômes de fruits noirs. Ample en bouche, d'une belle richesse, d'un boisé bien intégré. Des saveurs de chocolats et de fruits noirs. Une texture charmeuse et très agréable.
Très persistant.
Malbec à 100 %. Élevage à 100 % en barrique neuve (chauffe moyenne) du Tronçais pendant 20 mois.
Dégusté chez le producteur Alain Gayraud.
À essayer avec une bonne pièce de viande ou à mettre en cave quelques années (10 à 15 ans).
Les vins de cahors dotés d'une bonne acidité associée et des tanins de qualités se conservent et s'épanouissent de nombreuses années.

Disponible en ligne et dans 77 succursales.

Je vous parlerai des producteurs, des vins de Cahors et de l'opération Malbec Cahors dans les prochains jours.

4 étoiles
Prix: 
38,50 $

Le Sec du Clos Triguedina, Vin de Lune 2007

Je me prépare à aller passer une semaine à Cahors pour en apprendre plus sur les vins de l'endroit. Les vins noirs comme on dit, des vins de malbec. Que du rouge!  Le Canada, le Québec, est le principal client des vignerons de Cahors avec 44 % des volumes.

Mais que font donc les gens de l'endroit lorsqu'ils préparent un repas demandant du blanc? Je le saurai sûrement sur place. Un conseiller de la SAQ d'Aylmer me donne peut-être une partie de la réponse, en me suggérant ce blanc.

Un vin de Lune. «Les raisins sont cueillis à la fraîcheur du petit matin (...) ou le soir au clair de Lune», écrit son producteur Jean-Luc Baldès sur son site.  Il «a voulu ainsi reproduire le Vin de Lune du XVIIème siècle quand les paysans récoltaient les raisins la nuit pour soustraire une partie de la récolte du Seigneur et ainsi lui verser moins d’impôts.»

Le bouquet du vin nous amène tout de suite vers le chenin avec ses arômes d'abricot, de cire et de fleurs.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. C'est gras, gourmand, velouté avec une faible acidité. Une finale agréable sur des saveurs de fruits tropicaux, banane, pamplemousse, poire ainsi qu'une note de beurre qui provient probablement du chardonnay. Très bon.

Un assemblage de viognier et de chardonnay à parts égales.
Vin de pays du Comté tolosan.

Le producteur suggère de le servir à l'apéritif ou avec le jambon, le porc, les viandes blanches en sauce à la crème ou encore avec les poissons.

Disponible en ligne et dans plus de 40 succursales.

3 étoiles
Prix: 
21,20 $

Un jour sur terre 2007

Un vin de Cahors absolument opaque. Il est rouge, presque mauve.
Le nez est assez discret avec des arômes de terre cuite.
Justement, le vin n'est pas vieilli en barrique de bois, mais plutôt en jarre de terre cuite pendant 18 mois.

Le vin est assez gras, bien fruité. Les tanins sont bien enrobés. La texture est lisse.
C'est agréable. Assez costaud, mais pas rugueux.

Il a bien accompagné les pâtes sauce à la viande, mais pas du tout de pâté à la viande!

Contrairement à plusieurs vins jeunes, le vin n'est pas meilleur le lendemain. Et même, il a perdu beaucoup de ses saveurs le surlendemain.
Un beau cahors bien lissé et bien agréable.
Alc. 13,5 %

Sur la contre-étiquette, on lit «La porosité de la terre permet une oxygénation lente et continue, comme la barrique, mais sans apporter aucun arôme supplémentaire. Le vin conserve ainsi les seules particularités de son cépage, le malbec, et de son terroir.»

Disponible en ligne et dans plus de 70 succursales.

3 étoiles
Prix: 
25,50 $

Cahors Cuvée particulière 2006, Château Lamartine

Nez expressif, avec des arômes de fruits, d'encens et de cendre.
Corsé, tannique mais assez équilibré; on voudrait un peu plus de fruit.
Quand même très beau.

90 % malbec et 10 % tannat.
Régulièrement 21,65 $, réduit de 1 $ jusqu'au 25 octobre.

MAG avait adoré le 2005.

2.5 étoiles
Prix: 
20,65 $

Château Lagrézette 2000

En juin 2003, j'écrivais que ce vin était très tannique et même astringent. Mais il avait tellement de fruit pour équilibrer le tout que je suggérais alors de le mettre en cave et de le revoir dans cinq ans.
C'est ce je viens de faire. Le vin s'est assoupli et est devenu d'un charme certain. Tout est bien fondu. Il se boit avec grand plaisir. Il a bien accompagné la grosse côte de porc aux fines herbes.
C'est le 2004 qui est sur les tablettes.

3.5 étoiles
Prix: 
25,00 $

Les Palombières 2007

Des saveurs et des arômes de fruits et de terre. Du petit fruit. Un vin simple, facile et jovial.
Tannat et Merlot. Vin de pays des côtes de Gascogne. Frank et Jacques Rigal.
Disponible dans plus de 360 succursales.

1.5 étoiles
Prix: 
11,45 $

Clos Troteligotte 2005, Cuvée de la Perdrix

Un vin noir. Costaud. Une masse de tanins de belle qualité. Riche un joli fruité. Touffu. Saveurs de cerises à grappes. 90 % malbec.
Importation privée Vin Conseil.

3 étoiles

Château Lagrézette 1997

Un 1997, 11 ans déjà. C'est ma dernière. C'était la dernière, je devrais dire. Elle fit merveille sur le petit filet de wapiti. Il est étonnant de voir à quel point certains peuvent s'améliorer avec l'âge. Si au moins c'était mon cas. Oui, c'était peut-être limite. Le vin est devenu fin. Un cahors fin! Mais oui! Tout au moins souple, coulant, encore savoureux, digeste, d'une belle finesse. Du vin quoi! J'ai vidé la bouteille en trois heures, ma blonde en prit un verre ou deux. Je n’en ai même pas mis dans la sauce. Je préfère faire mes sauces au vin blanc. Pas de tanins dans la sauce, s'il vous plaît. Je l'ai fini sur le débat des chefs, pas Ségolène et l'autre, mais Charest et les autres. Qu'est-ce qui fait qu'un vin vieillit bien? Les hommes de science disent ne pas le savoir encore. Ils font des recherches à Bordeaux. Certains amateurs de vin disent le savoir. Ils parlent de tanin, d'autres d'acidité. Je ne suis pas convaincu. Moi, je ne le sais pas. Des fois, ça marche, d'autres pas. Qu'est-ce qui fait bien vieillir un homme? Le savez-vous? Un bon vin de temps en temps? Parmi d'autres choses.

3 étoiles
Prix: 
26,00 $

Château Lamartine, Cuvée particulière 2005

Foncé, opaque et violacé. Un nez de qualité assez discret. Une belle attaque, du fruit en masse. Une belle matière. Généreux. Bien long.
Un très beau vin de Cahors bien équilibré.
Côt 90 % et tannat 10 % qu'on prononce cotte et tannate dans cette région.

3.5 étoiles
Prix: 
22,00 $

Château Lamartine Cuvée expression 2005

Un vin opulent, crémeux. Une belle bouche. Riche, ample. De beaux tanins. Appellation Cahors. Cépage côt. Alc. 14,5 %.

4 étoiles
Prix: 
46,00 $

Prince Probus 2000

Nez intense de fruits cuits et d'olives noires. Structure moyenne avec de beaux tannins. Peu complexe, mais bon. Cahors Clos Triguedina. Appellation Cahors.

2.5 étoiles
Prix: 
34,75 $

Chatons du Cèdre 2005

C'est le «petit vin» de la maison Château du Cèdre, mais c'est quand même bien fait et très agréable. Le nez est discret, l'attaque est bien expressive. Tanins, acidité et fruit-sucre en parfait équilibre. Du beau travail bien ficelé. À ce prix, il ne peut pas déplaire et accompagnera bien les viandes rouges. Servir à 15 °C.
Assemblage de malbec à 90 % et de merlot dans un millésime exceptionnel.
Appellation Cahors. Alc. 13 %.

Disponible dans 370 succursales.

2 étoiles
Prix: 
13,50 $

Château du Cèdre Le Prestige 2004

Un bouquet très aromatique de vieux cuir et de graphite. C'est brillant, consistant, ample et costaud. Une belle richesse, de la qualité.
Malbec à 90 % avec du merlot et du tanat. (On prononce tanatte sans cette région.)
Élevage de 16 mois en fûts de chêne neuf au tiers. Appellation Cahors.

3.5 étoiles
Prix: 
24,45 $

Le Cèdre 2002

Le vin s'appelle Le Cèdre et il sent vraiment le cèdre du Canada (le thuya, rien à voir avec le cèdre européen, le cèdre du Liban)
Le vin est très aromatique sur une belle bouche, des tanins de grande qualité. Séveux. C'est rond, c'est long. De la grande qualité.
Il n'y en reste qu'une cinquantaine de bouteilles dans le réseau. Le millésime suivant devrait arriver bientôt.
Entièrement Malbec. Rendement de 35 hl/ha. Une production de 28 000 bouteilles.
Élevage 20 mois, fûts neufs à 80 %.
Château du Cèdre, Cahors.

4 étoiles
Prix: 
54,00 $

GC 2002

Quel beau vin! Un cahors de grande qualité! Je m'attendais à un vin tannique et très «bodybuildé» comme le sont trop souvent les grandes cuvées du sud de la France. Mais non, c'est élégant et bien équilibré; riche, mais pas corpulent. Un vin plein aux beaux tanins joliment enrobés. Les arômes sont bien agréables sur des nuances de cuir. Une belle texture. Savoureux.
Il s'est assoupli depuis l'an dernier.
Une petite production de 9000 bouteilles. Une quarantaine de flacons au Québec. GC pour «j'essaie». Un bel essai en effet du Château du Cèdre.
Malbec à 100 %. Rendement 24 hl/ha. Appellation Cahors.

4.5 étoiles
Prix: 
122,00 $

Château Lamartine 2005, Cahors Cuvée particulière

Un vin bien consistant. Il est ferme en attaque, puis devient plus coulant. Il est très coloré. Il colore même le verre. Un cahors de belle amplitude. Bien fait avec ses arômes de tarte aux bleuets.

Servir à 15 °C. Il se réchauffera bien assez vite.

Assemblage : côt (malbec) à 90 % et tannat.

Pour en savoir plus sur les vins de Cahors : www.vindecahors.fr

3 étoiles
Prix: 
22,00 $

Château Lagrézette 2004

Un cahors foncé, presque opaque au nez profond avec ses arômes de noix et de muscade. Les tanins d'un beau granulé donnent un velouté agréable au vin. C'est sphérique, assez riche et très long. Le boisé est encore perceptible. Vineux avec une note de poivre en finale. Moins tannique que les 2003 et 2002 et 2000. À servir avec les plats riches.
Assemblage : malbec 80 %, merlot 17 % et tannat 3 %. Alc. 14 %. 80 000 bouteilles.
Élevage: 18 mois en barriques.Oenologue consultant : Michel Rolland.

«Un vrai spectacle ! Sur une table de six mètres de long, on dispose dans des éprouvettes ou verres quelques 160 à 180 échantillons, correspondant aux différentes parcelles. Michel (Rolland) goûte, mélange, décide des dosages, à l’aveugle. C’est vraiment impressionnant. Une fois rendus ses verdicts, les vins seront assemblés et termineront leur vieillissement.» Extrait du blogue d'Alain-Dominique Perrin.

Un blogue à lire régulièrement, M. Perrin publie plusieurs fois par semaine.

3 étoiles
Prix: 
26,90 $

Moulin Lagrézette 2004

Un malbec de Cahors d'une belle structure, assez riche, costaud. Un joli grain. Une belle présence en bouche. Du soleil dans le verre!
Assemblage : 70 % malbec, 30 % merlot. Neuf mois en barriques neuves. Une production de 70 000 bouteilles. Alc. 13,5 %. «Vendangés sur les vignes les plus jeunes du domaine.»

2.5 étoiles
Prix: 
17,55 $

Château Lagrézette 1997

Il est étonnant de constater comment ce vin de Cahors vieillit bien. Après dix ans, il a développé de beaux arômes de vin mature tout en conservant une belle trame tannique fine et fruité. Un réel plaisir à table.
Le taux d'alcool était raisonnable à «cette époque», soit 12,5 %. Il est maintenant de 14 %.
Cépages: 70 % auxerrois (malbec), 25 % merlot et 4 % tannat.

3 étoiles

Chatons du Cèdre cahors 2005

Un bon vin rouge à 12 $.
Ce sont des arômes empyreumatiques qui se dégagent de ce jeune cahors: fumée, cendre, épices et tabac blond. La même chose revient en bouche. Il y a là une belle harmonie. C'est agréable, bien fait, succulent et assez long. Ce n'est pas rude comme certains vins de Cahors.
Parfait pour accompagner les côtes de boeuf.

Élevage sur lie pendant 20 mois. Assemblage de malbec à 90 % et d'un peu de merlot. Pigeage bijournalier. Un domaine de 23 hectares produisant 110 000 bouteilles. 
Au même prix qu'en 2001.

2 étoiles
Prix: 
12,85 $

GC Château du Cèdre 2002

Eh oui! Plus de 100 $, ce n'est pas une erreur de frappe. C'est un cahors opaque aux arômes de fumée. Très riche en bouche, des tanins fermes, un peu collants. Un vin costaud, de grande qualité. Beaucoup de saveurs. Une finale fruitée, longue et souple. Rendement très faible de 19 hl/ ha. Ce qui a donné 7500 bouteilles pour 3 ha selon la fiche technique. Fermentation malolactique 100 % en fut neuf de 500 L. Élevage de 24 mois en fûts neufs de 500 L. Prêt à boire. GC veut dire j’essaie. Alc. 14 %.

4 étoiles
Prix: 
114,00 $

Château Leret Tradition 2004

On s’imagine souvent encore les cahors rustiques, tanniques et rugueux. Les cahors modernes sont pas mal plus souples et plus abordables que ceux de notre jeunesse. Celui-ci est quand même vigoureux avec sa masse de fruit et de tanin. Des tanins robustes, mais pas rustiques. C’est un vin équilibré, à la belle structure. Bien fait et sur une finale chaleureuse aux notes de bleuets. Cépages: 70% de malbec, 15% de merlot et 15% de tannat. Alc. 13 %.

2 étoiles
Prix: 
14,95 $

Château Lagrézette 2003

Un cahors bien tannique, des tanins bien enveloppés par une matière riche et substantiel. Un boisé bien intégré. Un vin costaud, tonique, qu’il serait préférable de carafer.
Cépages: 80 % malbec, 17 % merlot et 3 % tannat. Consultant: Michel Rolland.

2.5 étoiles
Prix: 
24,00 $

Château de Chambert Le Malbec 2004, LCBO

Un cahors très jeune au fruité débordant. Il nous fait penser au beaujolais. Agréable au barbecue.

2 étoiles
Prix: 
12,00 $

Château du Cèdre Prestige 2002, Cahors

Un cahors presque noir. Il est rond et frais en bouche. Les tanins sont bien présents et bien agréables, mais rien n’accroche. La finale assez longue signe un vin de bonne qualité. Souvent les vins de cahors produits avec du malbec sont rugueux en jeunesse. Ce n’est pas le cas de celui-ci.

2.5 étoiles
Prix: 
25,50 $

Clos Triguedina 1999 Cahors

Ce cahors s'ouvre sur de très beaux arômes de crème. Il est vraiment plus costaud que son grand frère, le Prince Probus. Il a des saveurs de fines herbes sur un fruité bien enveloppant. Il se termine sur une très longue finale. Du beau vin. J'ai présenté les deux vins de Triguedina à l'aveugle à deux collègues dégustateurs. J'étais le seul à connaître l'identité de ces vins, mais je ne savais pas dans quel ordre ils étaient présentés. Tous trois nous avons préféré le vin le moins cher! Il arrive quelquefois que les grandes cuvées soient moins bien réussies.

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Clos Triguedina Prince Probus 1999 Cahors

Ce vin s'ouvre sur de beaux arômes d'écurie. Une saveur de chocolat en bouche bien soutenu par un boisé bien fait. Les tanins sont ronds, le fruité bien présent, le tout accompagné d'une acidité bien fraîche. Ça nous donne un vin juteux. Il est toutefois moins plaisant que le vin précédent, le vin ordinaire de la même maison.

2.5 étoiles
Prix: 
35,00 $
Syndiquer le contenu