Champagne

Bollinger Spécial Cuvée Brut, Champagne

Nez intense, plus levure que fruit, mais bien agréable.
En bouche, rondeur, fraîcheur, fruité et complexité.
Difficile de demander plus. Meilleur bien frais.
60 % pinot noir, 25 % chardonnay, 15 % pinot meunier.
Alc. 12,5 %. Sucre nd.
En ligne (3) et dans 145 magasins.

4.5 étoiles
Prix: 
76,25 $

Nicolas Feuillatte Brut Réserve, Champagne

Nez assez discret, délicat, fin, où le fruit domine.
Bonne tenue en bouche, du fruit et un peu de pain. Vraiment très bon.
Alc. 12 %. Sucre 11 g/l.
En ligne (5) et dans 362 magasins.
Un rabais de 3 $, donc 45,50 $ jusqu'au 27 novembre.

4 étoiles
Prix: 
48,50 $

Henriot Brut Souverain, Champagne

Nez intense, fruité, très grillé, avec de la cendre. Très intéressant.
Solide en bouche. Plus délicat en se réchauffant. Très complexe. Wow!
Pinot noir, pinot meunier et chardonnay.
Alc. 13 %. Sucre 11 g/l.
Importation privée : La céleste Levure

4.5 étoiles
Prix: 
65,00 $

Gosset Grande Réserve Brut, Champagne

Nez intense, impressionnant; fruit, très belle note d’échalote.

Gras, solide en bouche. Intéressante complexité. Un peu de brioche en finale.

43 % pinot noir, 42 % chardonnay, 15 % pinot meunier

Alc. 12 %. Sucre nd.

 

En ligne (8) et dans 10 succursales.


4 étoiles
Prix: 
72,00 $

Champagnes - guide et révélations

On l'appelle Monsieur Bulles! Il porte bien son surnom, car c'est le spécialiste des bulles, des vins mousseux.

Guénaël Revel publie un nouveau livre sur le sujet : Champage guide et révélations.

C'est un guide des champagnes bruts non millésimés. Ces «bruts sans année ou multimillésimes forment 80 % de la production totale de champagne, donc ceux que l'on trouve le plus facilement sur le marché», écrit M. Revel.

Donc, un guide, mais aussi des révélations. Guénaël Revel, historien de formation nous donne un cours sur l'histoire du vin pétillant dans les 40 premières pages. «Le champagne, ou comment faire d'un handicap un succès commercial.» La pétillance du vin était en effet considéré comme un défaut jusqu'à ce que l'on constate que des consommateurs aimaient ça et surtout que l'on apprenne à maitriser cette formation de gaz dans le vin.

Le champagne, un produit français, mais développé grâce aux Anglais et aux Allemands. Les Anglais développèrent son commerce et sa bouteille; et la plupart des marques qui vont naître après le Premier Empire sont allemandes: Bolinger, Roederer, Mumm, Deutz, Krug.

Puis l'auteur nous parle de l'autolyse, du sucre, des blancs de blancs versus les blancs de noirs. Intéressant et instructif! Il complète par un petit tableau sur les accords mets-vins selon les types de champagne.

La partie guide : 350 champagnes de 150 marques cotés de 14 à 19 sur 20, brièvement et bien décrits sur 130 pages.  Des vins à la SAQ et en importation privée.

Un top 30 des vins cotés 18/20 et 2 cotés 19/20.  Près de la moitié de ce top 30 est en importation privée!

Les deux meilleures notes vont à des cuvées d'Alfred Gratien et de Françis Boulard.

C'est un livre bien fait, précis, bien instructif. Du beau travail donc. Toutefois, il y manque peut-être un peu l'aspect économique de ce breuvage de luxe. Pourquoi coute-t-il si cher? Quel est le mécanisme de fixation des prix? Ce sera peut-être pour un prochain livre.

Aussi pour un prochain guide, il serait bien d'indiquer où nous pouvons nous procurer les vins en importation privée au Québec.

Donc, encore un bel ouvrage de Guénaël Revel, auteur, conférencier et chroniqueur au magazine Vins et Vignobles.

Champagnes - guide et révélations
Guénaël Revel
Éditions Quentin. 13 x 22 cm. 200 pages.
19,95 $

monsieurbulles.com
www.facebook.com/guenael.revel
twitter.com/MonsieurBulles

Champagne Drappier Brut Nature

Un champagne simple, pas compliqué, bien fait. Les bulles sont assez fines. C'est sec. Il y a un certain gras, un petit fruité. Fait du seul pinot noir, sans ajout de sucre, donc zéro dosage, brut nature, comme ils disent en champagne.
Sucre 6,7 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 116 magasins.

2 étoiles
Prix: 
47,75 $

Champagne Victoire Prestige Brut

C'est l'un des cinq seuls champagnes à moins de 40 $ à la SAQ.
Il est léger, souple, agréable à boire. Sec.
Il n'est pas trop acide, donc des bulles pas agressives.
C'est rafraîchissant.
Pinot noir, chardonnay et pinot meunier.
Alc. 12 %. Sucre 11 g/l selon la LCBO.
Dans 76 magasins.

3 étoiles
Prix: 
36,75 $ à la SAQ | 39,95 $ à la LCBO

Ayala Brut Majeur

Nez floral. De belles bulles.
Une bouche de belle vivacité. Pas complexe, mais une belle impression en bouche.
Vineux. Plus aromatique en se réchauffant.
Longue finale.
Sucre 9,2 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 46 magasins.

3 étoiles
Prix: 
56,25 $

Veuve Clicquot Brut

Un couple d'amis venait d'emménager dans une nouvelle maison, je cherchais un mousseux pour fêter l'occasion avec eux. J'ai trouvé ceci dans une succursale de Boucherville: une boîte aux lettres. Des bulles à la poste! Un design original.
Disponible en ligne, donc vous pouvez l'envoyer à des amis.
C'est un champagne des grandes occasions. C'est très bon, un fruité savoureux sur des bulles fines.
Pinot noir, pinot meunier et chardonnay.
Sucre 10 g/l.
Disponible aussi sans la boîte aux lettres au même prix.
En ligne et dans 48 magasins. (La bouteille seule dans tous les magasins.)
 

4 étoiles
Prix: 
66,25 $

Pol Roger Champagne Brut

Peu aromatique, mais on détecte tout de même des notes florales.
La bouche est bien bulleuse. C'est vif et très sec.
La finale est sur des notes calcaires.
C'est un peu sévère, sérieux et bien fait.
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 172 magasins.

3 étoiles
Prix: 
61,25 $

Pommery Brut Royal Champagne

Peu aromatique, le vin s'ouvre lentement à l'aération et en se réchauffant.
La bouche est belle et plutôt élégante.
Les bulles sont fines.
C'est un champagne bien vif.
Sucre 14 g/l. Alc 12,5 %.
En ligne et dans 286 magasins.

3 étoiles
Prix: 
63,00 $

Champagne Lallier Rosé Grand Cru

Beau rose moyen. Nez floral agréable.
Une très belle bouche assez grasse sur de jolies bulles.
C'est assez riche sur de belles saveurs persistantes de fruits rouges.
Fraicheur et substance.
Un bel assemblage de pinot noir et de chardonnay.
Sucre 9,6 g/l. Alc. 12,5 %.
Les rosés de Champagne sont des vins blancs auxquels on a ajouté un peu de vin rouge.
En ligne et dans 184 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
49,75 $

Champagne Henriot Brut Rosé

Rosé moyen. Beaucoup de mousse.
Une belle bouche, vive, vivace. C'est sec et chaleureux.
Assez longue finale. Un peu sévère, mais bien bon.
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %
En ligne et dans 35 magasins.

3 étoiles
Prix: 
78,50 $

Ayala Majeur Champagne rosé

Un rosé à la robe brillante et intense. De beaux arômes de pain. C'est invitant.
Beaucoup de mousse en bouche. C'est sec.
La finale est un peu asséchante.
Sucre 9,6 g/l. Alc. 12 %.
Dans 45 magasins.

2 étoiles
Prix: 
60,50 $

Champagne Henriot, Blanc de Blancs Brut

Des arômes rappelant les lilas.
Une belle bouche élégante. Les bulles sont fines en bouche. C'est sec, un peu sévère. Les saveurs de pommes et de craie sont belles.
Un champagne agréable.
Sucre 9 g/l. Alc. 12 %.
Chardonnay à 100 %.
En ligne et dans 16 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
78,75 $

Champagne Lallier, Grande Réserve Brut Grand Cru

Beau nez. Belle présence en bouche.
Bulles agréables et assez persistantes.
Pas bien complexe, mais bien fait.
Sucre 12 g/l.

En ligne et dans 135 magasins.
Rabais de 2,75 $ pour quelques jours.

2.5 étoiles
Prix: 
48,50 $

Champagne Gardet, Premier Cru Brut

C'est un des quatre champagnes les moins chers à la SAQ.
Beaux arômes de fleurs et de fruits blancs.
Des petits fruits en bouche avec une finale sur le caramel brûlé.
Alc. 12 %. Sucre 9,9 g/l.
En ligne et dans 67 magasins.

2 étoiles
Prix: 
37,25 $

Paul Goerg, Blanc de Blancs Champagne

Beaux arômes de pain. Belle bouche assez ample. Les bulles sont agréables.
La finale est un peu dure.
En ligne et dans 127 magasins.

2 étoiles
Prix: 
45,75 $

Canard-Duchêne, Cuvée Léonie Brut Champagne

Très parfumé, très floral.
Des saveurs de craie. Vif et finale un peu dure.
Alc 12 %. Sucre 11 g/l.
En ligne et dans 14 magasins.

2 étoiles
Prix: 
47,50 $ à la SAQ | 25 €

Champagne Esterlin, Blanc de Blancs

Fermé. Un peu de fruit. Sec. Pomme sûre. Finale un peu amère.
Sucre 9,9 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 58 magasins.

1 étoile
Prix: 
45,00 $

Yvon Mau, Henri Abelé Champagne

Il y a seulement 29 des 176 champagnes qui sont sous la barre des 50 $ à la SAQ.
Nous le payons cher le champagne au Québec. En France, le prix moyen du champagne en grande surface est de 28 $ (19,5 euros). Ici il n'y en a aucun en bas de 35 $. 
Donc, il faut ouvrir le portefeuille bien grand pour offrir du champagne!

Ce Henri Abelé est le meilleur de cinq champagnes à moins de 50 $ dégustés dernièrement.
Un beau nez moyennement ouvert au début, mais qui se révèle plus à l'aération.
Des flaveurs de fruits blancs, de biscuits, de caramel et de pain doré.
Les bulles sont fines sur un fruité riche. C'est gras et persistant.
Chardonnay (40%), pinot noir (35%) et pinot meunier (25%).
Sucre 11 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 20 magasins. Il en arrivera d'autres vers le 3 novembre.
Il était 56 $ l'an dernier.
Note 90.

3 étoiles
Prix: 
49,50 $

Brut Nature Starck 2006, Louis Roderer

De beaux arômes de pain et de biscuit sur une note de caramel.
Une belle attaque. C'est sec, c'est vif et d'un bel équilibre.
Jolies bulles fines.
Pas de notes de rancio.
Bien fait. Il laisse une belle bouche.
Pinot noir et chardonnay fermentés en cuve de bois. Non chaptalisé et pas de dosage. Sucre 1,7 g/l. Alc. 12 %.
Dans les deux magasins SAQ Signature.

3.5 étoiles
Prix: 
104,00 $

Cristal Brut, Louis Roederer 2007

Fermé au nez.
Du fruité assez gras en bouche sur des bulles fines.
Laisse une assez belle bouche­.
Simple et bien fait.
Pinot noir et chardonnay.
Sucre 12 g/l. Alc. 12 %.
En ligne et dans 150 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
295,00 $

Piper-Heidsieck Brut

Des saveurs de fruits jaunes et de pomme blette de ce très aromatique champagne.
C'est ample, fruité et bien acide. Très nerveux, les bulles sont agressives stimulées par la forte acidité. Laissez-le se réchauffer et il sera moins mordant.
La finale est longue et agréable.
Cépages; pinot noir, pinot meunier et chardonnay.
Sucre: 12 g/l.
En ligne et dans 78 magasins.

3 étoiles
Prix: 
57,75 $

Baron-Fuenté Grande Réserve

Il fait partie des cinq champagnes à moins de 40 $ introduit dernièrement par la SAQ.
Dernièrement, les dirigeants du monopole ont décidé de réduire un peu les prix de ces vins de luxe et d'en ajouter quelques-uns à un prix un peu plus raisonnable. Les maisons champenoises ont commencé il y a deux ans à mettre sur le marché des champagnes à prix «abordables» qui sont distribués dans les grandes surfaces en France. Des champagnes à 20 euros (29$). On n'en a pas encore à ce prix ici.

Le 3 mars dernier, la SAQ disait «Alors que dans la catégorie des vins, le consommateur peut trouver des produits dans toutes les gammes de prix, des écarts importants de prix subsistaient entre les mousseux et les champagnes», qui ajoutait qu'afin «de mieux équilibrer et harmoniser ses gammes de prix dans son offre de bulles, la SAQ a révisé à la baisse sa majoration sur les champagnes.»

Ce champagne produit sur un domaine familial de 35 hectares est bien fait. Sec, calcaire, belles bulles en bouche. Belle présence, assez long et ferme.
Pas très expressif, mais assez désaltérant.
Ne le servez pas trop froid.
Pinor meunier, chardonnay et pinot noir. Alc. 12,5 %.
Dans 143 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
39,00 $

Pourquoi payons-nous le champagne si cher

Le prix du champagne sous contrôle !

Chaque année à ce temps-ci juste avant les fêtes, il a une profusion de textes sur les vins de Champagne. La machine à promotion tourne à fond.

En général, ce sont des textes de louanges, des textes complaisants. Toutefois, il arrive qu'on y trouve des informations intéressantes permettant de mieux comprendre le monde du commerce de ce fameux champagne.

C'est le cas d'un article du Figaro vin qui dévoile un peu le fonctionnement de cette industrie et particulièrement la fixation et le maintient des prix élevés artificiellement.
 
On connait les noms des grandes maisons de champagne, mais sait-on que plusieurs n'ont pas de vigne. La plupart achètent les raisins de vignerons. En fait 90 % des vignes de Champagne appartiennent à de petits producteurs. Toutefois «les champagnes sont vendus à 75 % par de grandes marques, dont certaines ne possèdent aucun vignoble. Cherchez l'erreur», écrit Bernard Burtschy dans un article intitulé «Champagne : Les ingrédients du succès».

Prix obligatoire
Les vignerons et les fabricants sont regroupés en deux associations. Une qui représente tous les vignerons et l'autre tous les fabricants.

Champagne Gardet Brut premier cru

Les dirigeants du monopole du vin au Québec ont autorisé l'entrée sur notre marché de quatre champagnes à moins de 40 $.
Celui-ci est le moins cher des quatre.
Il a de belles saveurs qui rappellent celles des pommes Granny-Smith et les amandes. C'est ample en bouche, assez gras, sec. Les bulles sont légères et fines. La finale agréable.
Pinot noir à 60 % et pinot meunier à 40 %.
Sucre entre 8 et 9 grammes.
Alc. 12 %.

Dans 120 magasins. (92 au 20 déc.)

Il y a 151 champagnes au format de 750 ml à la SAQ; seulement 20 sont à moins de 50 dollars; et 44 à moins de 50 $. La SAQ a réduit sa marge sur les champagnes dernièrement afin de tenter de mousser leurs ventes. (voir ici et ici)

3.5 étoiles
Prix: 
37,25 $

Champagne Nicolas Feuillatte Brut Réserve

Ce champagne était 49,50 $. Il a été réduit de 3 $ lorsque les dirigeants du monopole ont décidé de baisser leur marge bénéficiaire sur les champagnes afin de relancer les ventes des produits de cette région.

Il y avait de persistantes critiques dans les médias sociaux au Québec devant le grand écart de prix sur ces vins au Québec par rapport aux États-Unis. Nous pouvons trouver de bons champagnes aux États-Unis à 20 $.

Les dirigeants du monopole ont alors déclaré qu' «alors que dans la catégorie des vins, le consommateur peut trouver des produits dans toutes les gammes de prix, des écarts importants de prix subsistaient entre les mousseux et les champagnes».

Nos monopoles canadiens sont les acheteurs qui paient le plus cher les vins de Champagne au monde.  Le prix moyen payé par le Canada pour le champagne est de 33 euros le litre (en 2013); alors que la moyenne mondiale est de 22,50 €. Même les Émirats arabes unis paient le champagne moins cher que nos monopoles, soit 30 €. Les États-Unis le paient 25 € et le Royaume-Uni est le pays qui paie moins cher le champagne, soit 19 € le litre. (Voir Nous payons le champagne plus cher que tout le monde)

Ce champagne est de belle qualité sans être très expressif. Les bulles sont fines, les saveurs plutôt discrètes sont agréables.
Laissez-le se réchauffer dans le verre. Alc. 12 %. Pinot noir et pinot meunier à 40 % chacun, complétés de 20 % de chardonnay.
En ligne et dans 240 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
46,50 $

Veuve Clicquot Ponsardin, Brut 2004

Un champagne de grande qualité.
Arômes délicat floral.
Il a de jolies saveurs rappelant les pommes mûres. Les bulles sont fines.
La bouche est élégante.
Le vin a dix ans, mais semble encore bien jeune.
Digeste.
Chardonnay, pinot noir et pinot meunier.
Pour une occasion spéciale.
Il a bien accompagné le saumon.
Alc. 12 %.
En ligne et dans 70 magasins.

4 étoiles
Prix: 
90,00 $

Nous payons le champagne plus cher que tout le monde

La Champagne vend son vin plus cher au Canada qu'à tous les autres pays du monde!
 
Le Canada est le pays qui paie son champagne le plus cher!
Nous ne parlons pas ici du prix vendu aux consommateurs canadiens, mais bien du prix que paient nos monopoles d'État aux producteurs de champagne.
 
Nos monopoles, SAQ et LCBO, qui se vantent d'être les acheteurs de vins les plus gros au monde, paient le champagne plus cher que tous les autres pays du monde!
 
En effet, le prix moyen payé par le Canada pour le champagne a été de 33 euros le litre l'an dernier; alors que la moyenne mondiale est de 22,50 €. Même les Émirats arabes unis paient le champagne moins cher que nos monopoles, soit 30 €. Les États-Unis le paie 25 € et le Royaume-Uni est le pays qui paie moins cher le champagne, soit 19 € le litre.

Ce n'est pas fortuit. C'est historique. Selon les chiffres compilés par l'Unione Italiana Vini, depuis 2008 au moins, les monopoles du Canada paient le champagne plus cher que tout le monde.
 
Le Canada est le 11e importateur de vins de Champagne au monde avec 1,2 million de litres pour 42 millions d'euros.
 
Il y a actuellement 186 champagnes au format de 750 ml sur les rayons de la SAQ, dont le prix médian est de 76 dollars. À la LCBO, il y a 108 champagnes, le prix médian est 69 dollars.
 
Le Canada paie aussi les mousseux d'Espagne plus cher que tous les grands pays acheteurs de mousseux d'Espagne.
Nous le payons 4,51 euros le litre; alors que la moyenne mondiale est de 2,67 euros le litre. Les États-Unis le paient 3,35 €.

Syndiquer le contenu