Jura

Crémant du Jura, Labet

Nez de crème et de caramel.
Belles bulles fines qui laissent une belle empreinte dans la bouche et qui la tapissent complètement. Acidité assez vive. Saveurs de caramel mou reviennent en bouche.
Un vin bien expressif. Très sec. Longue finale.  Chardonnay et pinot noir à parts égales.
Méthode champenoise.
Alc. 12 %.
Dans 52 magasins.

«Ce vin pétillant est produit comme les champagnes, selon le principe de la double fermentation. La première fermentation a lieu en cuve, barrique ou foudre, elle permet d'obtenir un vin de base sec et tranquille. Après un élevage de ce vin pendant 6 à 10 mois a lieu "la prise de mousse", on met le vin de base en bouteille en y ajoutant des levures et du sucre. La deuxième fermentation à lieu en bouteille hermétiquement close, le gaz carbonique dégagé par la fermentation ne s'échappe pas, le vin reste mousseux. Après la "prise de mousse" les bouteilles sont stockées sur lattes pendant douze mois minimum. Au terme de cet élevage les bouteilles sont "dégorgées", on enlève le dépôt consécutif à la fermentation en bouteille et l'on ajoute la liqueur d'expédition.»

3 étoiles
Prix: 
25,00 $

Arbois Savagnin 2007, Frédéric L'Ornet

Un très beau vin du Jura fait avec le cépage savagnin, le cépage des vins jaune.
Celui-ci a d'ailleurs un petit goût de vin jaune.
C'est frais, ample, consistant et très savoureux.
Les saveurs de noix et de curry sont enveloppantes.
Ne laissera personne indifférent.
Aussi bon que le 2006.
Il est fait comme un vin jaune, mais passe 3 ans en fût de chêne non ouillé au lieur de 6 ans.
Il serait intéressant d'en mettre quelques bouteilles en cave.
Dans 23 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,45 $

Domaine de Montbourgeau, L'Étoile 2010

Un vin blanc rustique du Jura aux fortes saveurs de noix.
Beaucoup moins bien que le 2008.
(54 magasins)

1 étoile
Prix: 
22,45 $

Hughes Beguet Très orDinaire 2011

Un pur savagnin assez gras aux jolies notes de noix et de fromage Comté.
On dit de ce genre de vin qu'ils sont des vins de sommelier, des vins de restaurant, des vins qu'il faut expliquer. En ce sens qu'ils sortent du troupeau, ils nous sortent de l'ordinaire. Ce sont des vins que l'on n'apprécie pas toujours à la première rencontre. Ils sont tout simplement différents.
En fait, ceux qui aiment la variété, la découverte, vont probablement apprécier.
Ce savagnin de la région d'Arbois est très aromatique, le bouquet rappelle le fromage Comté avec une pointe d'échalote. C'est bien original. Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur une texture assez grasse. C'est sec, d'un beau fruité. Très belle finale. Très bon. Pour accompagner les fromages, les fruits de mer, les pâtes et sauces blanches, les crevettes et en apéritif.
Alc. 12,5 %.
Par caisses des 6. Importation privée agence Vin Conseil.

Pour en savoir plus sur ce réseau parallèle, lire L'importation privée.

3.5 étoiles
Prix: 
34,75 $

Hughes Beguet Chardonnay Savagnin 2010

Un vin d'Arbois fait de chardonnay qui donne une note de caramel vin et de savagnin qui contribue à conférer une texture grasse à ce vin. C'est bien sec, assez aromatique, l'acidité est assez belle donnant un bon mordant en milieu de bouche. Un vin original et un peu sévère qui accompagnera bien les fruits de mer, les fondues, les plats au beurre et à l'ail. Alc. 12,5 %.
2,5
28,45 $. Par caisse de 6. Importation privée  agence Vin Conseil.

2.5 étoiles
Prix: 
28,45 $

Côtes du Jura Chardonnay tradition 2009 Les Parelles

Un vin blanc de style très oxydatif, vif, sec, très long.
Des arômes de vin jaune, de cidre, de paille mouillée.
Des saveurs de fruits jaunes, de pomme blette et de noix.
Il faut avoir déjà été exposé à ce style de vin pour apprécier.
Ces saveurs sont dues à un élevage sous voile de levures pendant 12 à 18 mois.
Finale beurrée et noisette extrêmement longue.
Pour 5-6 ans de cave.
Cépage: chardonnay. Le chardonnay est le principal cépage blanc du Jura (75 % de la surface des blancs.)
Juravinum, union des coopératives de Voiteur er de Pulippin.
Accords avec les charcuteries, le poulet en sauce, les poissons grillés et les fromages.
Alc. 13 %.
Dans 45 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,90 $

Domaine Désiré Petit, Arbois Pupillin, Trousseau 2010

Trousseau est le nom du cépage.
C'est un cépage qui ressemble un peu au pinot noir par sa couleur et sa structure. Il rappelle aussi un peu à la syrah par son côté épicé.
Il n'y a que quatre vins de ce cépage à la SAQ, de 19,70 $ à 23,50 $.
C'est un vin léger, élégant souple, mais qui a tout de même une certaine force, un bon tonus.
Le fruité est juteux sur un fond légèrement épicé.
C'est bien agréable à boire.
Alc. 12,5%
On peut le servir frais à 13-14 degrés.
Selon le producteur, ce vin à une garde de 5 à 10 ans.

Dans 58 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,50 $

Béthanie Arbois 2008

Très beau, aromatique. Belles saveurs de noix, de brioche sur une note de citron.
Sec, rond, très agréable avec les mets légèrement épicés et les fromages.
Cépages; chardonnay à 60 % et savagnin.
Servir à 10 degrés.
De la Fruitière vinicole d'Arbois. (Fruitière=mettre en commun son travail, coopérative.)
Cabe coopérative créée en 1906. (100 sociétaires sur 250 hectares.)
En ligne et dans 30 succursales.

3 étoiles
Prix: 
22,15 $

Marcel Cabelier Chardonnay, Côtes du Jura 2008

Un vin très exubérant aux arômes de noisette et de bonbons jaunes. Même chose en bouche. Belle rondeur. Un peu unidimensionnel, mais cette saveur de beurre, de caramel et de pomme très mure persiste très longtemps.
Très bonne longueur aromatique, mais longueur gustative (sensation) courte.

Servir avec les plats en sauce blanche et les fromages.
 
En ligne et dans 36 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
20,20 $

Côtes du Jura 2007, Jean Bourdy

Épice fine, note poivrée, belle acidité, vif et élégant.
Rafraîchissant et coulant. Un vin d'une certaine finesse.
Servez dans de grands verres et laissez respirer.
Digeste.
Très bon et il serait intéressant de le mettre en cave et de le revoir dans quelques années.
Biodynamie.
Cépages: poulsard, trousseau et pinot noir.
Alc. 12,5 %.
Aussi bon que le 2005
Dans seulement 8 succursales et une bouteille en ligne!
  92/100

3.5 étoiles
Prix: 
22,05 $

Chardonnay, La Cave de la Reine Jeanne, Arbois 2010

Un vin du Jura gras, aux belles saveurs qui rappellent les noix, le beurre et le miel.
Il n'est pas de type oxydatif comme plusieurs vins du Jura.
Superbe avec le fromage.
Essayez-le avec l'Alpindon et le Cru de Champlain.
La cave de la reine est une société de négoce créée par Bénédicte et Stéphane Tissot.

En ligne et dans 42 succursales.
 

3 étoiles
Prix: 
19,45 $

Chardonnay Les Bruyères, Tissot, Arbois 2010

Arbois, un joli petit village de 3000 habitants et une appellation (la première en date 1936) de 800 hectares du Jura. C'est tout petit, mais de qualité, il y a tout de même 20 vins de cette appellation actuellement sur les rayons de la SAQ.

Stéphanne Tissot est bien connu au Québec. Il vient y faire des visites régulièrement. C'est un peu l'ambassadeur, la locomotive des vins du Jura au Québec. Il y a une douzaine de ses vins sur les rayons de la SAQ à côté des Cabelier, Rolet, Berthet-Bondet, Labet, Bourdy, Ganevat, Maire, Petit, Renardière, Béthanie et L'Ornet.

Les cépages blancs d'Arbois sont le savagnin et le chardonnay. (En rouge, c'est trousseau, poulsard et pinot noir).

Ce chardonnay cultivé en biodynamie est délicieux avec son beau fruité rond, sa texture lisse et fine. C'est minéral, très persistant et bien équilibré. Il a une petite saveur qui me rappelle les oignons verts, saveur que l'on retrouve souvent dans les vins de Stéphane Tissot.
Laissez respirer longuement et ne pas servir trop froid avec huîtres, crevettes, pâtes, saucissons, fromages...
Ou mettre en cave pour 10 ans.
Alc. 13,5 %.
Disponible dans 83 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
35,50 $

Arbois Savagnin, Frédéric L'Ornet 2006

Ce vin fait du cépage savagnin dégage de bonnes flaveurs de vin jaune. C'est très exubérant sur de belles saveurs de noix. D'une belle acidité.
Un vin qui sera encore plus intéressant après quelques autres années de cave.
Alc. 14 %.
Disponible en ligne et dans 35 succursales.

3 étoiles
Prix: 
24,60 $

Trousseau, Domaine Désiré Petit, Arbois Pupillin 2009

Une belle découverte dans un restaurant de Gatineau.
Les mets n'étaient pas bien bons (Bistro St-Jacques), mais le vin l'était.
Le trousseau c'est un cépage du Jura. Il donne des vins bien légers qui rappellent les pinots noirs de Bourgogne.
Celui-ci de la maison Désiré Petit est bien léger, délicat avec de jolies saveurs de petits fruits sur une note légèrement épicée.
Un vin original, élégant et un peu dépaysant.
Alc. 12,5 %
Disponible dans 40 succursales. 

3 étoiles
Prix: 
22,85 $

Domaine de Montbourgeau, L'Étoile 2008

L'Étoile, c'est de nom de cette petite appellation ( 60 ha) du Jura dans l'est de la France.
Ce vin blanc dégage de bien envoutants arômes de noix, d'amandes et de fruits blancs.
La bouche est bien serrée, assez vive, pleine et les saveurs perçues au nez reviennent abondamment en finale.
C'est très persistant.
Un vin original de par ses saveurs.
Un chardonnay qui contient peut-être un peu de savagnin isolé dans les parcelles.
Aérez-le bien et ne le servez pas trop froid.
Alc. 13 %
Devrait encore s'améliorer après 5-6 ans de cave.

Disponible en ligne et dans 40 succursales.

3 étoiles
Prix: 
21,85 $

Arbois Savagnin, La Cave de la Reine Jeanne 2008

Un vin jaune qui n'est pas devenu vin jaune.
Pour faire un vin jaune, il faut que le jus reste en barrique pendant au moins 6 ans et 3 mois et ce sans ouillage. C'est-à-dire qu'on ne remplit pas la barrique.

Ici le vin est resté 24 mois en barrique sans ouillage. Il se forme alors à la surface un voile de levures qui protège et alimente le vin et lui donne ces saveurs de noix de Grenoble. Le vin est sec, de type oxydatif. Très
long. On aime ou on n'aime pas.

Les producteurs Benoit Mulin et Stéphane Tissot suggèrent de le servir à 16 °C, donc à la même température qu'un vin rouge ou jaune.
Cépage savarin. Alc. 13,5 %.

Disponible dans 55 succursales.

3 étoiles
Prix: 
27,25 $

En Barberon, Pinot noir, Côtes du Jura 2008

Voici un vin différent. Je vous le dit tout de suite, ce n'est pas tout le monde qui va aimer ça.

Il est plus qu'original. Il a de beaux arômes de fumée et d'épices, et quelque chose qui ressemble à de la cendre.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur un fruité acidulé. La finale nous laisse une sensation de fruité poivré. Un vin qui nous sort de notre zone de confort, différent, complexe qu'il faut apprécier à petites gorgées. Ces saveurs rappellent celle d'un poulsard.
Présenté à une dégustation dernièrement, la plupart des participants n'ont pas aimé.
Moi j'aime beaucoup.
Alc.  12 %. Aussi bon que le 2005.

Un vin de Stéphane Tissot. Culture en biodynamie.
Disponible en ligne et dans 45 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
31,50 $

Arbois Chardonnay Cabelier 2008

Mes deux collègues de la dégustation à l'aveugle l'on prit pour un savennières.
Il a en effet des arômes et des saveurs qui rappellent le chenin. Mais c'est un très beau chardonnay du Jura qui fait aussi penser à un savagnin.

Il a de très beaux arômes de miel et de trèfle.
C'est gras en bouche sur une belle acidité. Une très longue finale sur le fruit et les noix.
Original et savoureux.
Une belle tenue en bouche qui plaira aux amateurs de vin de type oxydatif.
Il est malheureusement obturé avec un bouchon de silicone ce qui nous oblige à conserver la bouteille debout.
Alc. 13 %.
Disponible dans 27 succursales.
Marcel Cabelier, une maison qui produit du bon vin dans le Jura à très bon prix.

3.5 étoiles
Prix: 
19,00 $

Des vins du Jura au Québec

J'ai eu l'occasion d'assister au salon des vins des producteurs du Jura le mois dernier à Québec.

En marge du salon, il y avait un petit séminaire donné par Frédéric Gauthier, sommelier à Québec. Il nous a présenté cinq vins de cinq cépages typiques du Jura: poulsard, trousseau, pinot noir, chardonnay et savagnin.

Les vins du Jura sont originaux et se démarquent totalement de la mode merlottée du jour.

Ce sont des vins pour la table et non pour impressionner dès la première gorgée.

En fait, la première gorgée d'un vin du Jura est souvent surprenante et même peut désarçonner. Même l'apparence distingue ces vins. Les rouges sont très pâles, on dirait quelques fois des rosés. On est très loin des vins foncés et opaques qui semblent devenir la norme commune.

Ces rouges sont souvent épicés et les blancs ont des saveurs qui rappellent les noix de Grenoble ou le fromage Comté.

Le poulsard, qu'on appelle aussi ploussard, donne un vin léger et épicé à servir frais à 12 °C avec les grillades et le charcuteries. Les Jurassiens le servent même avant les blancs plus costauds. Le trousseau donne des vins biens tanniques pour la garde et souvent aussi épicés, à servir avec les viandes en sauce. Le pinot noir peut surprendre et se rapprocher même des bons bourgognes. Il est aussi assemblé quelques fois avec les poulsard et trousseau.

En blanc, le chardonnay produit des vins de caractère aux notes prononcées de noix.  Le savagnin, utilisé aussi pour le vin jaune, donne des vins blancs bien expressifs de type oxydatif.

Le Jura c'est seulement 300 exploitations sur 2000 hectares, donc de très petits domaines. On y cultive surtout des raisins blancs : chardonnay 43 %, savagnin 22 %; et un peu de rouge: poulsard 14 %; pinot noir 13 %, trousseau 8 %. Le choix du cépage se fait en fonction du sol.

Vingt-trois vignerons du Jura sont venus à Québec et à Montréal présentés leurs vins. C'est le troisième voyage en trois ans qu'ils font chez nous. Le Jura veut accroitre ses exportations sur trois marchés cibles: le Québec, New York et l'Ontario. Ils exportent seulement 5 % de la production, ils visent le double.

Jusqu'ici leurs démarchent semblent avoir portés fruit au Québec. On a plus de vins du Jura ici, par contre ils arrivent en petite quantité et disparaissent bien vite des tablettes.

Voici cinq vins des cinq cépages du Jura, servi à la bourguignonne, nous dit le sommelier, les rouges en premier.

Arbois Pupillin, Plousard 2005, Domaine de la Borde
Pupillin c'est la capitale mondiale du poulsard, qu'on appelle ploussard. Ailleurs, on dit que ça fait plouc et on préfère dire poulsard.
Quoi qu'il en soit ce plousard est bien original avec son rouge très pâle et sa teinte orangée. Il a des saveurs de fruit à noyau, de cerise. Des saveurs d'épices et de champignon. Ça renarde.
Une finale fine.  20 $ en Importation privée. 

Trousseau Domaine Rolet Nos Vendanges Arbois 2006, 11194592, 23,35 $
Il a presque la couleur du cognac. Bien épicé en bouche, avec une note de sucre d'orge. On dirait légèrement sucré doublé d'une bonne acidité. Une longue finale. Un vin pour la garde. 

Pinot noir Benoit Badoz Arbois-Pupillin 2008, 11195721, 21,70 $
Rouge un peu plus foncé et brillant. Nez profond, fin, sur une note fumée. Une attaque costaude. Une masse de bons tanins. Beaucoup de tanins pour un pinot. Acidité rafraîchissante. Saveurs de framboise. Une belle tension en bouche. Jeune à mettre en cave.

Côtes du Jura 2005, chardonnay, Marcel Cabelier
Très ouvert. Des saveurs de noix, de caramel, de noisette, de beurre et de pâtisserie même. Très long. À servir avec les mets épicés. 

Savagnin Stéphane Tissot Arbois 2007   10783871, 26,55 $
Un vin aromatique et chaleureux aux saveurs très persistantes de fruits exotiques sur des notes de noix, de pêches et d'épices fines. Pour la garde.  

À ce salon, j'ai aussi goûté des crémants délicieux. Ils sont plus fins que ceux de Bourgogne. Pourtant la SAQ n'en n'importe pas!

Finalement, mentionnons aussi un cépage rare cultivé en Jura, le melon à queue rouge. C'est une ancienne variété du chardonnay à baies plus petites. Le Domaine de la Pinte en fait un beau vin.

Le Jura fait aussi des vins jaunes, des macvins et des vins de paille.
Nous devrions avoir d'autres arrivages de vins du Jura dans les prochains mois.
Pour plus d'information sur les vins de cette région, consulter le site www.jura-vins.com

Côtes du Jura, Chardonnay vieilles vignes, Cabelier 2008

Un vin original, un vin qui surprend par ses arômes et ses saveurs très expressives de fruits jaunes, d'ananas séchés, de beurre et de noix.
C'est un chardonnay gras, minéral, très gouteux, costaud et chaleureux.
L'acidité est assez vive.
C'est un vin de caractère à mettre en cave quelques années.
Alc. 13 %
Disponible en ligne et dans 46 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
19,70 $

Chardonnay Les Parelles "Tradition" Côtes du Jura 2006

«Le vin, c'est comme la musique : on ne veut pas toujours écouter la même.»
C'est ce que dit Gérard Basset, le meilleur sommelier du monde 2010, au journaliste de Terre de vins (juillet-août 2010).
Alors, si on ne veut pas toujours goûter la même chose en blanc, vers quoi se tourner?
Voici quelques pistes : savennières en Loire, pacherenc dans le Sud-Ouest, vins blancs du Péloponèsse et de l'île de Santorin, beaujolais blanc et bien sur les blancs du Jura.

Avec ce chardonnay du Jura, vous aurez une musique fort différente. Ce vin ne peut pas vous laisser indifférent. Il est très aromatique et bien savoureux avec ses flaveurs de noix, de pommes et d'épices. C'est costaud même. D'une grande ampleur. Sec, de type légèrement oxydatif, gras et extrêmement long en bouche.
Produit par Juravinum, l'union des coopératives vinicoles du Jura.

Disponible en ligne et dans 29 succursales. (26 succursales au 7 octobre)

3.5 étoiles
Prix: 
19,95 $

Marcel Cabelier Arbois rouge 2006

Un assemblage de pinot noir, de poulsard et de trousseau.
Le vin est léger, frais et bien agréable. Il a de belles saveurs de petits fruits sur une note de caramel.
Servir frais avec des mets légers.
Alc. 12 %.
Disponible en ligne et dans 14 succursales.

Le poulsard est un cépage qui donne des vins pâles très légers. Le trousseau par contre et bien tannique et plus coloré. Tous deux sont souvent bien épicés.

2.5 étoiles
Prix: 
19,00 $

Jean Bourdy, Côtes du Jura 2005

Un vin du Jura soyeux, fin, suave et très agréable.
Des flaveurs épicées et fumées. Un fruité d'une grande finesse. Surprenant. Digeste.
Assemblage de poulsard, trousseau et pinot noir.
Alc. 12,5 %.
10 hectares en biodynamie depuis 2005. Jean-François et Jean-Philippe Bourdy produisent aussi du blanc et du jaune de très grande qualité.
Voici ce que dit le producteur «il doit être ouvert deux ou trois heures avant dégustation à une température de 16 à 18°. Parfait sur charcuteries, raclette, viandes rouges, viandes blanches et volailles grillées. Temps de garde de 50 à 60 ans.»

Disponible en ligne et dans 27 succursales (16 au 21 août, 12 au 20 septembre) .

3.5 étoiles
Prix: 
23,10 $

Badoz Pinot noir, Arbois-Pupillin 2008

Une belle alternative aux chers et pas toujours bons pinots de Bourgogne, aux sucrés pinots du Nouveau Monde : les pinots du Jura.
Ce vin de Benoit Badoz a une consistance, une tenue de bouche ferme. C'est serré. Les tanins sont bien présents. On dirait une multitude de petits tanins. Des saveurs de petits fruits, une note fumée.
Aérez bien vin, laissez-le respirer un peu.
En mettre aussi un peu en cave. Bouchon de plastique!
Disponible en ligne et dans 35 succursales.

Les Badoz font du vin depuis 1659 (quatre après l'arrivée de mon ancêtre au Canada). C'est Benoit, de la dixième génération qui a pris la relève en 2003. Le père Benoit a su passer le flambeau, et il est toujours à aider son fils dit-il.

3 étoiles
Prix: 
21,50 $

Arbois Pupillin Jurassique, Domaine de la Renardière 2006

Des arômes invitants de fruits jaunes, de noix et de fromage Comté.
Une très belle texture enveloppante. Des saveurs d'amandes et d'épices.
Une belle acidité rafraîchissante. Une certaine complexité.
Une longue finale savoureuse sur les noix et la pomme.
Alc. 13 %.
Un chardonnay du Jura bien original à servir en apéritif, avec les volailles, le poisson, les plats exotiques et surtout les fromages.
Arbois est une appellation du Jura, et Pupillin un secteur d'Arbois.
Disponible dans seulement 34 succursales.
 

3.5 étoiles
Prix: 
22,60 $
  • 1