Loire

Château des Gillières, Muscadet Sèvre-et-Maine sur Lie 2016

Aromatque, petits fruits et réglisse.
Sec, vif d'une belle acidité.
Belle présence en bouche. Tendu et plutôt sévère.
Cépage melon de Bourgogne.
Dans 28 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,80 $

Domaine de la Guilloterie, Saumur-Champigny, Tradition 2015

Très aromatique, fruits noirs et humus.
Belle présence en bouche. Un beau granulé, du tonus. Tanins dodus. Un vin charnu, intense et compact.
Longue finale succulente.
Cabernet franc. Macération en cuve inox. Microoxygénation. Bouchon aggloméré.
Un domaine de 54 hectares.
Alc. 14,4 %. Sucre 1,4 g/l. Acidité 3,47 g/l. pH 3,52.
En ligne (5) et dans 59 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,65 $

Cour-Cheverny 2015, Vieilles Vignes, Benoit Daridan

Il n'y a que quatre vins de cette appellation de la Loire à la SAQ.
Cour-Cheverny c'est une petite appellation de 52 hectares plantée d'un seul cépage : le romorantin.
Celui-ci est d'un blanc doré.
C'est floral avec des notes de cire et de miel.
Séveux, ample et chaleureux.
Très longue finale sur le miel.
Vendanges manuelles. Levures naturelles.
Servir à 8-10 degrés.
Pour quelques années de cave.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,7 g/l. Acidité 3,4 g/l. pH 3,42.
En ligne (21) et dans 72 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
25,60 $

Des vins de Charles Joguet

Dégustation avec Mme Anne-Charlotte Genet de la maison Charles Joguet qui exploite une quarantaine d’hectares, plantés de cabernet franc et d’un peu de chenin blanc, en culture biologique (en processus de conversion à la biodynamie), dans l’appellation Chinon en Touraine (Vallée de la Loire).

Premier vin : Silènes 2015 (ex- Cuvée Terroir), un assemblage parcellaire d’un superbe millésime. Vinifié en inox, avec macération pelliculaire, le vin est rubis, très aromatique, bien fruité (fruits noirs), épicé (poivre), pas très corsé, plutôt fin, avec une bonne acidité et une astringence assez marquée. La fin de bouche est un peu pointue, mais très fruitée.

Ensuite, une série de vins de 2014 (un autre très beau millésime de garde) commençant par Les Petites Roches (SAQ 13232679 à 25,25 $), qui passe habituellement 16 mois en cuve inox. Rubis plus foncé que le précédent, il est bien ouvert, bien typé cabernet franc, fruité, équilibré, avec une note florale, une fine astringence et beaucoup de fruit épicé en finale. Ce vin, fait pour être bu entre 3 et 5 ans est délicieux maintenant.

Suit la Cuvée de la Cure 2014, ayant également subi une macération pelliculaire, en plus de la malo en fûts de 5 vins et un élevage de 8 mois (parfois jusqu’à 12 mois) en fûts. Du même rubis que Les Petites Roches, ce vin est également bien ouvert, fruité, assez poivré, mais une belle note animale s’ajoute. Il est plus rond en bouche, plus soyeux, avec des tannins plus enrobés, et un très bel équilibre. La fin de bouche est juteuse et très fruitée. Tiendra encore quelques années.

Les Charmes 2014. Même macération cellulaire, même malo et élevage en barrique, même rubis, mais un nez plus discret, avec des fruits noirs bien mûrs. Il est moyennement corsé, assez vif, avec des tannins bien présents et un bon équilibre de jeunesse. Plutôt astringent en finale, il est un peu pointu, poivré et bien persistant.

On arrive aux vins de garde avec, d’abord, Les Varennes du Grand Clos 2014, issu de vieilles vignes de plus de 40 ans, sur une parcelle de 4,5 ha. Encore une fois, macération pelliculaire et malo et élevage en barrique (6 mois pour celui-ci, parfois jusqu’à 16 mois). Jusqu’à récemment, une partie des vignes (environ 1 ha) de cette parcelle étaient non greffées (franc de pied), mais ce n’est plus le cas; le phylloxéra a eu le dessus… pour le moment. La robe est rubis violacée, le nez intense, fruité (fruits rouges bien mûrs), très épicé, avec une légère note florale et un peu de bois. La bouche est grasse, ample, sur le fruit, bien fraîche, avec des tannins fins mais encore un peu asséchants, sans empêcher un très bel équilibre. La finale est bien sèche, légèrement astringente, fruitée et très longue. Prometteur, pour ceux qui auront la patience de l’attendre.

Le Clos du Chêne Vert est une parcelle pentue de 2 ha. Ce 2014 est rubis foncé, au nez plus discret (presque fermé), fruité, avec une note animale. La bouche est grasse, ronde, très fruitée et les tannins très fins, pour un équilibre impeccable. La fin de bouche est juteuse, bien fruitée, avec une belle astringence, du chocolat amer et une bonne persistance. À attendre au moins 5 ans, probablement le double. Le 2012 (13162261) est 61 $ à la SAQ Signature de Québec.

Le Clos de la Dioterie 2014 est également issu d’une petite parcelle (2,1 ha), mais de très vieilles vignes de plus de 80 ans. Il est vinifié et élevé comme le Chêne Vert, habituellement 25 mois, dont 18 en fût de chêne. Également rubis, mais plus clair que le Chêne Vert, il est aromatiquement un peu plus expressif, mais très semblable de style. Le corps est moyen, plus vif et plus fruité, mais aussi bien équilibré. La finale est juteuse et un peu plus fruitée. Même potentiel de garde. Le 2012 (13162279) est également disponible à la SAQ (64 $).

Suit un (rare) chinon blanc : le Clos de la Plante Martin 2013, fait à 100 % de chenin blanc. En Loire, 2013 est réputé être un très bon millésime, dont les vins blancs secs sont généralement encore jeunes, mais commencent à être accessibles. Cette parcelle de 3 ha, entièrement plantée de chenin blanc, sur un sol calcaire, vient tout juste d’être rattachée à l’AOC Chinon (en fait, ce 2013 porte toujours l’appellation Touraine). Le nez est intense, très fruité, citronné, minéral, avec de la cire d’abeille, du miel et une belle note florale : un chenin blanc classique. Il est gras en bouche (légèrement huileux), avec une acidité marquée (n’a pas fait la malo) et une finale très juteuse, bien sèche, très fruitée, un peu saline et très, très longue. Superbe! et encore bien jeune.

Trois vins matures ont suivi ; d’abord, Les Charmes 2009 (excellent millésime, qui devrait être à son apogée). Le vin est grenat avec encore des reflets rubis de jeunesse. D’intensité moyenne, il est surtout sur les fruits noirs; il est assez corsé, encore tannique, assez vif, très droit et équilibré. La finale est épicée et plutôt astringente. Décidément encore bien jeune.

Du millésime 2006 (très beau millésime, mais qui serait sur son déclin), d’abord le Clos du Chêne Vert. Grenat avec une couronne brique assez évoluée, il est bien expressif et complexe, encore fruité, très épicé, avec des notes florale, crémeuse, tertiaires. En bouche, il est fin, élégant, avec un très beau fruité, des tannins encore présents et un très bon équilibre. La fin de bouche est encore astringente, avec des fruits cuits et très persistante. Tout sauf sur son déclin.

Enfin, le Clos de la Dioterie 2006. grenat moins évolué que le Chêne Vert. Nez intense de fruits mûrs, de noix de coco (14 mois de vieux fûts), de chocolat amer, avec une légère note sauvage. Rond et gras en bouche, aux tannins soyeux, plus fondus; il est plus évolué (contrairement à la robe) que le Chêne Vert. Finale fumée, boisée, avec des herbes sèches. Un très beau cabernet franc à son apogée.

  Le site du producteur : www.charlesjoguet.com

  Les vins de Charles Joguet sont représentés au Québec par l'agence Roucet.

La Moussière, Sancerre 2017

Un sauvignon finement ciselé. C'est un vin élégant au fruité fin et aux aromes floraux discrets.
Non herbacé, mais minéral et rafraichissant, ce joli vin laisse une belle impression en bouche.
C'est vif, sec et bien agréable.
Vendanges manuelles. Élevage 8 à 10 mois 1/3 en demi-muids et 2/3 en cuves.
(Demi-muid: contenant de bois de 500 à 650 litres). Mise en bouteilles en fonction des Lunes.
Biodynamie. Domaine Alphonse Mellot.
Alc. 13 %. Sucre 1,6 g/l.
En ligne (2) et dans 130 magasins.

3 étoiles
Prix: 
29,85 $

Château de la Roulerie, Chenin blanc, Anjou 2016

Du beau chenin gras, velouté aux belles saveurs de pomme bien mûre.
C'est juteux, coulant, ample et bien agréable à boire.
Cépage : chenin blanc. Vendanges manuelles.
Appellation : Anjou blanc.
Alc. 13 %. Sucre 3 g/l.
Certifié bio depuis 2011.
En ligne (21) et dans 105 magasins.
 

3 étoiles
Prix: 
23,00 $

Thierry Germain, Saumur, Bulles de Roche Brut

Aromatique, fruits blancs et biscuits.
Belles bulles.
Un vin très vif et très sec. Peut-être trop sec.
Plutôt sévère. Ne le servez pas trop froid, à 10 degrés.
Chenin (90 %), chardonnay et cabernet franc.
AOC Saumur.
Alc. 12,5 %.
Dans une quarantaine de magasins.

2 étoiles
Prix: 
33,25 $

Domaine Des Huards, Pure Cheverny 2016

Un bel assemblage de sauvignon et de chardonnay.
Cheverny est une appellation de la Loire de 574 hectares situés au sud de Blois et à l'est de Vouvray.
Les cépages en blanc sont le sauvignon et le chardonnay.
Ici, ce vin est composé très majoritairement de sauvignon complété de chardonnay.
C'est un vin fin et élégant. Le sauvignon n'est pas herbacé. Il est bien mûr. Ça donne un vin tendre, charmant, coulant. Il est d'un bel équilibre entre l'acidité et le fruité. D'une grande fraicheur. C'est sec.
Très plaisant à boire.
Culture en biodynamie. Levures indigènes.
Sucre 3,5 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans plus de magasins.
   D'autres vins du Domaine des Huards...

3 étoiles
Prix: 
23,25 $

Chateau Yvonne, La Folie, Saumur-Champigny 2015

Saumur-Champigny est probablement la plus belle appellation en rouge de la Loire.
On y produit des vins de cabernet franc de belle qualité.
La qualité y est constante.
Celui-ci est juteux, gourmand et friand.
Il a une belle texture tanique, pas de notes terreuses.
C'est ample, costaud et assez long.
Biodynamie.
Alc. 13 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
En ligne et dans plus de 50 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
27,80 $

Forte hausse des ventes de vin de la Loire au Québec

Les vins de la Loire deviennent de plus en plus populaires au Québec.
Les ventes des vins de cette région du nord-est de la France ont augmenté de 55 % depuis 2011, selon les chiffres fournis par la Société des alcools du Québec (SAQ).

Les ventes de vin de la Loire sont passées de 1,5 million de bouteilles en mars 2011 à 2,4 millions de bouteilles en février dernier. En valeur, c'est passé de 25 millions de dollars à 44 millions de dollars: une hausse de 73 %.

Ventes vins de la Loire au Québec
mars 2011 - février 2018
  2011 2018  
Bouteilles 1,5 million 2,4 millions + 55 %
Valeur 25 millions $ 44 millions $ + 73 %
 

Comment expliquer cette forte croissance dans un marché aussi concurrentiel que celui du Québec. La Société Sopexa qui fait la promotion des vins de la Loire au Québec nous donne quelques explications.

Des Québécois après avoir apprécié les gros vins costauds recherchent de plus en plus des vins plus légers et moins taniques, ce qu'offre les rouges de la Loire.

En blanc, la Loire a profité de la hausse de popularité du sauvignon. L'appellation Sancerre (sauvignon) est l'un des moteurs de cet engouement pour la Loire. «Cette appellation compte pour beaucoup dans la croissance en volume et en valeur», nous dit Mme Mai Nguyen de Sopexa.

Les crémants de la Loire profitent également (de manière plus faible, dit-elle) de la croissance des bulles au Québec.

Le prix est aussi un facteur. Nous pouvons trouver de très bons vins de la Loire à un prix raisonnable.

Les vins de la Loire sont aussi très appréciés et valorisés par le milieu de la restauration au Québec. Les clients des restaurants y trouvent un bon rapport qualité-prix. Les vins de la Loire profitent aussi de l'engouement pour les commandes privées.

J'ajouterai aussi l'offre de la SAQ qui est plus variée; la curiosité des Québécois pour des vins originaux, pour les vins bios et finalement la qualité des vins offerts.

Il y a aujourd'hui un peu plus de 300 vins de la Loire à la SAQ; les deux tiers en blanc. Plus de 70 de ces vins sont bios. Près de 100 sont de sauvignon; 70 de chenin et autant de cabernet franc.

L'appellation de cette région la mieux représentée à la SAQ est Sancerre (cépage sauvignon) avec 65 produits. C'est suivi des muscadets avec près de 40 produits; puis Saumur (chenin et cabernet franc) et Chinon (cabernet franc) avec une vingtaine chacune. À cela s'ajoute une vingtaine de mousseux crémants de Loire et Vouvray mousseux.

La Loire c'est une grande diversité de vin. C'est le pays du bon sauvignon (Sancerre, Cheverny, Touraine). C'est aussi le pays du bon cabernet franc avec Saumur Champigny, Chinon, Anjou et Bourgueil. C'est bien sûr le pays du bon chenin de Vouvray, Saumur, Savennières, Anjou et autres. On y trouve aussi du bon gamay en Touraine et Cheverny.

La Loire viticole c'est 293 millions de bouteilles, dont 60 millions vont à l'exportation.

Il y a plein de choses aussi à découvrir dans cette région qui a 57 appellations. Je vous en reparlerai bientôt.

En attendant, voici de beaux vins de la Loire https://vinquebec.com/vins-loire

P.M.G. Julien Fouet

Connaissez-vous le Pet Nat?
C'est la nouvelle mode!
Le pétillant naturel.
C'est un pétillant fait selon la méthode dite ancestrale. C'est-à-dire avec une seule fermentation et non une deuxième fermentation comme la fermentation champenoise. On n'y ajoute donc pas de sucre ni de levures. Le raisin est pressé en cuve où commence sa fermentation. Puis on refroidi le tout et on embouteille. La fermentation se continue en bouteille. La prise de mousse se fait donc de manière naturelle avec les seuls sucres du raisin.

Ça donne ici un vin pétillant léger, gourmand, sec. Il n'y a pas beaucoup de bulles. C'est peu acide. Les saveurs rappellent les fruits blancs sur une note de caramel fin. C'est bien aromatique et la finale est assez longue. Une belle découverte, originale et agréable à boire. Cépage chenin. P.M.G = «Pour ma gueule». Fait à Saumur. Vin de France.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,6 g/l.
Dans 43 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,65 $

Domaine du Haut Bourg, Origine du Haut Bourg 2007

Un muscadet qui a 10 ans!
Les muscadets ne sont pas tous faits pour être bus jeunes.
Celui-ci a passé plus de 90 mois sur lies en cuve souterraine.
Deux bouteilles bues et assez différentes.
La première a un fruité assez gras; la deuxième est plus légère.
Le vin est savoureux, élégant et bien agréable à boire.
Dans 106 magasins.
Sucre 1,8 g/l.

3 étoiles
Prix: 
27,00 $

Savennières, Château de Varennes 2013

Aromatique, floral.
Bouche très expressive. Beaucoup de saveurs. Noix, fromage, orange, coing, amandes, miel. Surprenant.
Gras, très sec et assez vif.
Servir à 10-12 degrés.
Le vin est encore jeune. Pour quelques années de cave.
Cépage: chenin. Vendanges manuelles. Fermentation en futs de chêne, élevage en futs de chêne de 400 litres pendant 8 à 12 mois.
Oenologue: Denis Dubourdieu.
Alc. 12 %. Acidité 4,85 (H2SO4), pH 3,2.
En ligne (21) et dans 67 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,95 $

Domaine de Lévêque. Sauvignon blanc. Touraine 2016

Joli nez floral et fine note herbacée.
En bouche, fruité frais, vif, agréable et sec.
Finale assez persistante sur des saveurs rappelant le pamplemousse.
Pour accompagner les riz, les viandes blanches, les fromages...
Sauvignon blanc avec un peu de sauvignon gris.
Alc. 12,5 %. Sucre 3 g/l. Bouchon aggloméré.
En ligne et dans plus de 50 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,70 $

Château de Pocé, Touraine, Sauvignon blanc 2016

Bien aromatique sur des notes de poivron et de chèvrefeuille.
Un vin très vif, droit, au fruité fin. Bien sec.
Rafraichissant.
Assez longue finale sur des saveurs de pamplemousse.
Servir à 10 degrés avec les salades et les riz.
Bouchon de plastique. Sucre 1,6 g/l.
Dans plus de 50 magasins.

Pour en savoir plus sur la Touraine vinsvaldeloire/vin-appellation/touraine.

2 étoiles
Prix: 
14,40 $

Sancerre, La Chatellenie, Joseph Mellot 2016

Sancerre, le pays du bon sauvignon!
Si vous voulez gouter du bon sauvignon, il est à Sancerre.
C'est droit, fin et élégant. Il y a rarement à Sancerre de ces sauvignons herbacés et pipi de chat qui sont surtout à Bordeaux et en Nouvelle-Zélande.
Il y a actuellement 72 vins de Sancerre au répertoire de la SAQ. Les prix vont de 22 à 89 $.
Celui-ci est de la maison Joseph Mellot.
C'est fruité fin, floral, pur, minéral et très sec.
C'est parfaitement équilibré, agréable à boire avec ses saveurs rappelant un peu le pamplemousse accompagné d'une fine note de beurre.
Assez vif si servi froid et plus tendre à 10-14 degrés.
Pour l'apéritif, les fruits de mer, les poissons, les fromages...
Il serait intéressant de le mettre en cave quelques années.
Capsule à vis.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (97) et dans 126 magasins.

      D'autres vins de Sancerre...

3 étoiles
Prix: 
26,70 $

Domaine des Huards, François 1er, Vieilles Vignes 2014

Quel beau vin !
Le cépage de ce vin est le romorantin. C'est de l'appellation Cour-Cheverny dans la Loire.
Le vin est délicieux, élégant, ample et gourmand.
Encore meilleur lorsqu'il se réchauffe dans le verre.
Aérez-le et il vous en donnera encore plus.
Très agréable à boire à petite lampée. Prolongez le plaisir.
Servir à 10 degrés.
À déguster avec les pétoncles, des volailles, du veau, du porc...
Pour quelques années de cave.
Sucre 4,4 g/l.
Culture en biodynamie. Vendange manuelle. Levures indigènes.
En ligne (48) et dans 78 magasins.

   Voir aussi le Romo (21,95 $) de ce domaine.

3.5 étoiles
Prix: 
30,25 $

Chinon, Blanc Bec 2016

Bien différent du millésime précédent, ce chinon blanc a des caractéristiques moins typées du cépage chenin. Il dégage des aromes de fruits exotiques. C'est très attirant. Les saveurs sont amples. Le vin est bien fruité sur des notes de poire et de compote de pomme. Certains dégustateurs ont même dit «tarte aux pommes». La finale est belle et longue et laisse une belle bouche.
Servir à 8-10 degrés.
Domaine de la Marinière.
Il a bien accompagné le gigot d'agneau.
C'est le seul chinon blanc actuellement à la SAQ. Le blanc ne représente que 3 % de l'encépagement de l'AOC Chinon.
Sucre 3,2 g/l.
En ligne (6) et dans 40 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,65 $

Chinon, Thélème 2012

Un beau cabernet franc de la Loire.
C'est riche, ample, ferme, charnu sur de très beaux tanins.
C'est velouté et d'un beau granulé.
Les aromes sont fins sur les fruits rouges et une légère note terreuse typique du cabernet franc de la Loire.
Un vin jeune de bon caractère.
Pour 3-5 ans de cave.
Producteur: Alain Lorieux.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,5 %.
Commenté aussi en avril dernier.
En ligne (6) et dans 35 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,45 $

Avis de Vin Fort 2016

Un vin très pâle à l'étiquette indiquant «Avis de vin fort» ! C'est contradictoire. En demandant au conseiller de la SAQ si ce vin était bon, il me répondit qu'il craignait beaucoup les retours, car il y a de gros dépôts très apparents au fond de cette bouteille de vin rouge translucide.

C'est un vin très léger. On ne perçoit pas du tout les tanins. C'est sur les petits fruits légèrement acidulés, le jello fin et une note d'épice. C'est délicat, rafraichissant, mais tout de même rassasiant. Une belle découverte! C'est fait de cabernet franc. Je ne reconnais pas du tout ce cépage dans ce vin. L'étiquette indique «clairet», c'est en effet très clairet, comme on essayait de faire les vins rouges autrefois.
Servir frais à 12 degrés.
Vendanges manuelles. Alc. 12,5 %. Sucre <1,2 g/l.
«Fermentation alcoolique puis fermentation malolactique en levures et bactéries naturelles en cuve bois grenier.»
Une production de Catherine et Pierre Breton. Appellation Bourgueil.
Dans 30 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,25 $

Marie de Beauregard, Chinon 2016

De très beaux aromes de fruits noirs sur une fine note terreuse typique des cabernet franc de la Loire.
Bouche fine et ample. Tanins élégants.
Un vin charmant, délicieux et raffiné.
Jolie longue finale sur les fruits fins.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,6 g/l.
De la maison Saget qui possède 840 hectares en Loire.
En ligne (13) et dans 37 magasins.

3 étoiles
Prix: 
21,10 $

Premières Vendanges 2016, Henry Marionnet

Vinification naturelle. «En souvenir des premiers vins réalisés d'une façon spontanée par l'homme au début de notre histoire.»
Vinification en grappes entières sans sulfites ajoutés.
Beau fruité et belle texture veloutée.
Tanins d'un granulé agréable. Charnu. Longue finale fruitée.
Un vin gouleyant.
Cépage gamay.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,4 g/l.
Dans 15 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Renaissance, Henry Marionnet 2015

La conte-étiquette nous dit «Que buvait-on par exemple au 16e siècle pendant la renaissance avant l'utilisation du soufre... Vous allez pouvoir le découvrir avec cette bouteille... issue de vignes de gamay non greffées» et vinifié sans soufre et autres produits oenologiques.

Eh bien, c'est bon, ça goute le bon gamay, c'est d'un beau fruité et surtout la texture est d'une belle trame tannique. Le vin est gouleyant, se boit aisément et la finale est agréable. Un vin digeste. Il n'a pas d'aromes ou de saveurs étranges communes à beaucoup de vins nature. Alc. 12,5 %. Sucre 2,2 g/l. Non bio.
Dans 24 magasins.

3 étoiles
Prix: 
28,80 $

Château de l’Aulnaye, Château-Thébaud, Muscadet 2012

Un muscadet qui a déjà 5 ans et c'est très bon.
Le vin est léger, souple, raffiné.
Il a une belle texture élégante.
À la fois gras et minéral. Belle saveur de coing.
Agréable à boire.
Cépage melon de Bourgogne. Élevage sur lies 36 mois.
Alc. 12 %. Sucre 1,4 g/l.

Dans 47 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,90 $

Chenerny Blanc, Domaine Maison 2016

Nez herbacé de sauvignon, de poivron et note minérale.
Jolie bouche vive, fruitée et végétale.
Sec, frais, de corps moyen.
Belle longueur.
Sauvignon 80 % et chardonnay.
Pour accompagner les riz, salades et fromages.
Bouchon de plastique.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,6 g/l. Acidité 4 g/l. pH 3,27.
En ligne (39) et dans 78 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,70 $

Château de la Guimonière, Coteaux du Layon Premier Cru Chaume 2014

Coteaux du Layon. Il n'y a que quatre vins de celle appellation de la Loire actuellement à la SAQ.
Ce sont des vins blancs moelleux. Celui-ci est au format de 500 ml.
C'est d'un sucré élégant et fin.
La texture est onctueuse, moelleuse, veloutée et caressante.
Un réel plaisir en bouche. Avec 85 g/l de sucre, je l'aurai cru plus sucré, mais non c'est fin.
Les aromes rappellent les mangues.
La finale est très longue.
Une très belle découverte.
Cépage 100 % chenin blanc. Vendanges manuelles. Aucune chaptalisation.
Servir de 3 à 10 degrés. Alc. 12 %. pH 3,25.
En ligne (49) et dans 55 magasins.

Coteaux du layon est une assez grande appellation de la Loire avec 1400 hectares à l'ouest d'Angers. C'est 310 producteurs qui font 5 millions de bouteilles de vin moelleux avec le chenin comme cépage. Ce sont des vins à servir à 8 degrés et à mettre en cave de 10 à 20 ans.

3.5 étoiles
Prix: 
32,75 $ le 500 ml.

Cheverny rouge, Domaine Maison 2014

Vous connaissez peut-être le cherverny blanc, mais connaissez-vous le cheverny rouge?
Cheverny c'est une quarantaine de vignerons qui produisent à parts à peu près égales moitié en blanc et moitié en rouge et rosé. En blanc, c'est sauvignon et chardonnay; en rouge c'est pinot noir, gamay, cabernet franc et côt (malbec). On utilise aussi un peu de pineau d'Aunis.

Il y a huit vins de cette appellation à la SAQ actuellement, dont 4 rouges.
Celui-ci du Domaine Maison est d'un beau rouge vif. Il a de beaux aromes de petits fruits rouges.
C'est léger, fin, friand et assez vif sur des saveurs de petits fruits légèrement acidulés et épicés. Encore meilleur le lendemain.
Un assemblage de 60 % de pinot noir, de 30 % de gamay et de 10 % de côt. Ce dernier est du malbec appelé côt en Loire.
Levures indigènes, aucune chaptalisation. Élevage en cuve 12 mois.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,9 g/l. Acidité 3,1. pH 3,53.
Le Domaine Maison Père et fils est le plus important de Cheverny avec 70 hectares de vignes des 574 de l'appellation.
En ligne (36) et dans 72 magasins de la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
18,65 $

Château Moncontour, Vouvray Brut, Cuvée Prédilection 2014

Doré, beau nez de fruits jaunes.
Belle bouche expressive. Du tonus.
Plein de saveurs. Bien long.
Bien fait et bien agréable.
Cépage : chenin. Méthode champenoise.
Alc. 12 %. Sucre 13,1 g/l.

En ligne (987) et dans 207 magasins, dont 7 SAQ-Dépôts.

2.5 étoiles
Prix: 
19,60 $

Vouvray, Sébastien Brunet, Méthode Traditionnelle Brut 2015

Odeur de pomme de terre, de pelure de pomme de terre. C'est rebutant.
Très peu de bulles en bouche et cette odeur de patate pourrie qui revient en finale. C'est déplaisant et mauvais.
Le lendemain, c'est un peu moins mauvais, mais toujours pas plaisant.
En ligne (116) et dans 5 magasins.

Cette odeur de pomme de terre (3-Méthyl-Sulphanyl-propanol) comme celle de chou cuit (méthionol) fait partie des composés soufrés non désirables dans le vin.

«Depuis quelques années, on assiste, dans différents vignobles, à une augmentation dans les vins des goûts moisi-terreux» qui proviendraient, entre autres de l’IPMP (isopropylméthoxypyrazine). «Ces substances sont produites par des moisissures, notamment du genre Penicillium, présentent sur les raisins», écrit l'Institut français de la vigne.

Prix: 
24,90 $

Ackerman, Crémant de Loire Brut

Un vin mousseux de Loire très vif.
Les bulles sont agréables en bouche. L'acidité vive surtout lorsque consommé très froid.
Discret au nez, s’ouvre lentement sur des aromes de biscuit et de pomme en se réchauffant.
Chenin 70 %, chardonnay 20 % et cabernet franc 10 %. Méthode champenoise. Vieillissement minimum de 24 mois.
Sucre 4,8 g/l. Alc. 11,5 %.
Pour accompagner les huîtres, les crevettes...
Ackerman est le premier le plus grand producteur de bulles de la Loire.
Dans 256 magasins.
Si vous allez en Loire, il vous faut visiter les caves de cette maison. C'est immense et très beau. De longs couloirs creusés dans le tuffeau.

2 étoiles
Prix: 
20,45 $
Syndiquer le contenu