Loire

Les Genêts, Damien Laureau, Savennières 2009

J'aime ce genre de vin!
J'aime les savennières. Pourtant il n'y a que six vins de cette appellation au Québec!
Ce sont des vins qui ont souvent du caractère, de la race.
Celui-ci est bien fait. De belles saveurs vives de chenin qui rappellent l'abricot.
Bien équilibré et bien ficelé. Il me semble encore mieux que les millésimes précédents.
Sérieux, assez ferme, une finale bien tendue.
Carafez et servir avec les quiches, poulet en sauce, poisson, oignons, champignons et fromages...
J'en mettrais quelques bouteilles en cave pour 5-7 ans.

Disponible en ligne et dans plus de 60 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
25,55 $

Cheverny Domaine Maison Père et fils 2009

C'est probablement le premier Cheverny rouge que je bois.
Un assemblage original de pinot noir, de gamay et de malbec.
Il a de belles saveurs de fruits rouges et noirs sur une légère note de champignon.
Belle texture moyennement ample, tanins, fruits et alcool bien intégrés, sec.
Assez long. Assez costaud, presque corsé, bel amer en finale.
Du beau jus.
Alc. 13,5 %. Bouchon plastique.
Certifier Terra Vitis.
Disponible dans 35 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
17,70 $

Saumur-Champigny, Louis Roche, 2010

Des arômes de terre, d'humus bien typique du cabernet franc de la Loire.
De beaux tanins. Une texture agréable. Assez bien.

2 étoiles
Prix: 
16,95 $

Domaine des Aubuisières, Cuvée Silex, Vouvray 2010

Nez fin, attaque grasse. Belle bouche assez ample. Un fruité délicieux. Des notes de fruits jaunes qu'on retrouve souvent dans les vins du cépage chenin. Le vin prend lentement une belle place en bouche. Un vin blanc bien agréable.

À servir avec les entrées, en apéritif, avec les poissons, viandes blanches et fromages.

Bien différent du 2008. Ce vin varie énormément d'un millésime à l'autre, ce qui est normal dans une région fraîche comme la Loire. Voir les commentaires sur les millésimes précédents.

Disponible dans 107 magasins de la SAQ.

2.5 étoiles
Prix: 
17,30 $

La Coudraye, Yannick Amirault, Bourgueil 2009

Il s'ouvre sur une petite note de champignon et de terre typique du cabernet franc.
Un bourgueil au fruité gourmand et aux beaux arômes de violette.
Gouleyant, il se laisse boire avec grand plaisir.
Un vrai délice.
Alc. 13 %.

Bio officiellement depuis 2009. Sur le site du producteur on peut lire: «Le vin français connait aujourd'hui le "Bio-Boom": entre 2006 et 2007, les surfaces de vignes cultivées en biologie ont augmenté de 20 %. Mis à part les intérêts évidents en terme d'environnement et de santé (et de marketing...), c'est un gage de transparence pour vous consommateurs sur le travail effectué à la vigne.»

Le producteur suggère de servir ce vin avec de la charcuterie fine, des viandes blanches, grillades, ou poissons grillés.

Disponible dans 91 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
20,60 $

Pithon Paillé, Anjou 2009

Des arômes de poire et de cire se dégagent de ce beau vin. Sa texture est moyennement grasse. C'est un vin bien sec.
La finale très longue est sur le fruit, la pomme mure. Une certaine dureté en bouche, une amertume intéressante.
Cépage: chenin. Alc. 13%.
Une capsule à vis assure la fraîcheur.
Un vin bio de Jo Pithon et Joseph Paillé.
Disponible en ligne et dans 97 succursales.
10 000 bouteilles ont été bouchées avec liège et 9000 avec capsule à vis.
Au sujet de la capsule à vis, M. Jo Pithon nous dit: «nous avons mis la moitié de cette cuvée avec liège et l'autre moitié avec vis. Nous pensons que la vis est très bien notamment pour les vins à boire dans les 5 ans ce qui est le cas.
Il y a souvent plus de fraicheur avec la vis et pas de problèmes de faux gouts,
et c'est aussi plus pratique. La vis à du mal en France par contre elle s'installe en Allemagne, en UK et en Suisse depuis 30 ans.»

   Voir aussi la section Vins bio de qualité...

2.5 étoiles
Prix: 
23,85 $

Les Choisilles, Montlouis sur Loire 2006, François Chidaine

Un vin de Montlouis sec, d'une belle couleur dorée et très aromatique.
Il a de beaux arômes et de jolies saveurs de cire, de citron confit et de poire. C'est bien gras, ample et plein. Le vin est savoureux et bien équilibré.
Un vin qui a du caractère. Au nez on le dirait un peu botrytisé et on s'attend à un vin sucré, ce qu'il n'est pas.
Cépage: chenin.
Disponible dans 53 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
30,00 $

Cendrillon 2009

Je croyais servir un sauvignon en apéritif!
C'est un vin blanc de Touraine, en Loire, du domaine de la Garrelière aux belles saveurs de miel, de poire et de noix. Des arômes rappelant la cire. Parfaitement sec, d'une belle acidité pas trop vive. Je me suis dit que c'était probablement du chenin. Plus un vin de repas qu'un vin d'apéritif.
En fait la fiche technique dit: sauvignon 80 %, chenin et chardonnay.
Les saveurs des deux derniers cépages donnent le ton au vin.
Alc 13%.

2.5 étoiles
Prix: 
21,35 $

Attitude 2009, Pascal Jolivet

Ça faisait longtemps que j'avais goûté un si bon sauvignon.
Cristallin et d'une grande fraîcheur.
Les arômes sont légèrement herbacés mais dans la retenue. Surtout floral.
La bouche est fraiche, vive, pimpante et assez persistante.
Pour accompagner les fromages, les salades, le poisson, la volaille et les mets plutôt fins.
Capsule à vis. Levures naturelles. Cépage: 100 % sauvignon.
Vin de pays du Val de Loire.
Un beau produit de la maison Pascal Jolivet.
Disponible en ligne et dans 87 succursales.

3 étoiles
Prix: 
17,15 $

Château de la Ragotière, Vieilles Vignes, Muscadet 2009

Un muscadet léger, frais, fin, souple et bien équilibré.
De délicates saveurs de petits fruits blancs sur une acidité légère.
Un soupçon de bulles qui ajoute de la fraîcheur.
Digeste, il laisse une belle bouche.
Cépage: melon de bourgogne.
Alc. 12 %
Démarche Terra Vitis.

Disponible en ligne ainsi que dans 92 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
18,70 $

Chinon, Les Grézeaux, Bernard Baudry, 2004

Après quelques années en cave le vin a conservé ses flaveurs terreuses typiques de cabernet franc de la Loire. Le fruité est fin, agréable accompagné de tanins arrondis de bonne qualité.
Alc 13 %.
C'est le 2008 qui est sur les rayons.

3.5 étoiles
Prix: 
25,00 $

Domaine Vacheron, Belle Dame, Sancerre 2006

Un pinot floral, bien tannique, doublé d'une acidité vive. Tout d'une pièce. Encore bien jeune. Acheté l'an dernier. À revoir dans deux ans.

3 étoiles

Ackerman X Noir, Brut mousseux rosé

La maison ligérienne Ackerman fête ses 200 ans!
Ce rosé mousseux fait un bon vin d'apéritif.
Il est plus mousseux que pétillant. C'est vrai que je le sers dans un verre à vin plutôt que dans une flute. Je préfère apprécier les arômes que la vision des bulles.
Donc, une belle mousse, des bulles fines.
Un fruité agréable et sec.
Alc. 12 %.

Cépage: pineau d'Aunis (chenin noir).
Servir aussi avec les salades, poissons, fromage et soupe courge musquée.

Disponible dans 202 succursales.
 

2.5 étoiles
Prix: 
19,10 $

Les ventes de vins de la Loire stagnent au Canada

Les vins de la Loire peinent à accroitre leur présence sur le marché canadien.

Si on regarde les chiffres de l'an dernier, il y a eu hausse moyenne de 7 % en volume, essentiellement en blanc avec une hausse de 11 %, pendant que les rouges et rosés se retiraient de - 15 %.

Toutefois ces chiffres sont cycliques et si on analyse les volumes sur une plus longue période, l'on constate que la vente de vins de Loire diminue en volume au Canada.

En effet, en 2000, on a importé 20 000 hectolitres de vins de Loire. Dix ans plus tard, on en importe 17 000 hectolitres.

En dollars toutefois, il y a eu hausse de 7,5 millions d'euros en 2000 pour 9,4 millions en 2010.

Le Canada est le sixième acheteur de vins de Loire.
On achète surtout du muscadet, du vin de Touraine, et du sancerre.

La Moussière 2010

Le sancerre gagne en popularité au Canada.
Ses ventes ont augmenté ici de 25 % en valeur et de 16 % en volume l'an dernier.

Ce Moussière est un classique. Un très beau vin de Sancerre.
Du sauvignon dans sa plus pure expression. Floral, fruits blancs, pas de note végétale. Le fruit est mur sur une acidité bien vivace. Un côté minéral et crayeux en bouche. Un fruité sec.
Ne le servez pas trop froid, ou réchauffez-le dans le verre. Laissez-le respirer aussi, il est encore bien jeune et il a besoin d'air pour bien s'exprimer. D'ailleurs il a été bien meilleur le lendemain.
Moins exubérant que le 2009, mais de belle qualité.
Barrique neuve à 50 %, mais on ne le perçoit pas. Alc. 13 %.

Suggestions d'accord du producteur:
Tartare de poisson, mouclade à la Charentaise, brochet au beurre blanc, omelette aux girolles, langoustines rôties, truite meunière, brochet au safran, jambon braisé au vin blanc, tripes à la mode de Caen, gougères, crottins de Chavignol, pithiviers.

Un vin d'Alphonse Mellot disponible dans 147 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
27,40 $

Moulin Touchais, Coteaux du Layon 1996

Il y a sept millésimes du Moulin Touchais présentement sur les tablettes, de 1975 à 1999.
Le 1996, est d'un sucré délectable.
Arômes de laine mouillée et de botrytis.
Une bouche ample, savoureuse. D'un joli sucré, équilibré par une belle acidité.
Tendre et très long.
Du bonbon!

Cépage: chenin en surmaturité. Pourriture noble et petite partie de passerillage.
Disponible en ligne et dans 92 succursales.

Quelques suggestions d'accord faites par le Marchand de vin:
- des salades de gésiers confits et de magrets de canard fumé;
- des foies gras d’oie ou de canard, demi-cuits ou poêlés;
- des volailles, des viandes blanches ou certains poissons à chair tendre et tous accompagnés d’une sauce réduction Coteaux du Layon crémée;
- des fromages persillés (bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert, Roquefort);
- des tartes tatins chaudes, des tartes aux poires et à la pâte d’amande, des tartes aux abricots, des tartes à la rhubarbe.

Disponible dans 116 succursales le 16 décembre.

4 étoiles
Prix: 
41,00 $

Clos de la Dioterie, Charles Joguet, Chinon 2008

Un beau fruité profond, de la crème, un beau boisé.
Consistant et même bien tannique sur un fruité bien juteux.
Long. Très bien.
Cependant, 13 $ trop cher pour représenter un bon rapport qualité-prix!
Disponible en ligne et dans 49 succursales.

3 étoiles
Prix: 
43,25 $

Chavet, Menetou-Salon 2009

Un beau sauvignon herbacé.
Une bouche agréable, fraîche, fine, vivace et assez persistante.
Disponible en ligne et dans une quarantaine de succursales.
Élevage en cuve inox thermorégulé. Pas de fermentation malolactique.
Il serait intéressant d'en mettre en cave pendant 2-4 ans.
Une production de 80 000 bouteilles.
Alc 13 %

Disponible en ligne ainsi que dans 41 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
23,20 $

Huet, Le Haut-Lieu, Vouvray 2007

J'ai acheté ce vin il y a quelque temps pour le laisser vieillir. Mais une occasion s'est présentée et je n'ai pas pu résister.
Il a de belles flaveurs de pêche, de citron, de papaye et d'ananas. C'est à la fois minéral et gras, tout en restant fin.
Le fruité est légèrement sucré et bien équilibré par une bonne acidité.
À laisser en cave pour 3-5 ans.

Il en reste encore un peu dans le réseau. Le site de la SAQ indique qu'il y en a dans 17 succursales, dont 5 succursales qui en déclarent 1. Je ne sais trop pourquoi, mais chaque fois que je me présente dans une succursale où on indique qu'il reste 1 bouteille d'un produit, on ne la trouve jamais!

3.5 étoiles
Prix: 
27,90 $

Chardonnay, Domaine de la Ragotière 2009

On ne voit pas souvent de chardonnay en Loire. Ce cépage y réussit très bien si l'on se fit à ce vin.
Il est très aromatique et floral.
Il a des saveurs de miel et de fleurs. C'est assez ample, riche, tout en restant fin. Tout en rondeur.
Une longue finale sur des notes de fruits blancs, de beurre et une touche qui rappelle le caramel, très typé chardonnay.
Un raisonnable 12 % d'alcool.
Culture raisonnée Terra Vitis. Élevage 8 % en fûts de chêne non neufs. Levures champenoises.
Servir avec le poulet au curry, les fromages et les poissons en sauce.
Vin pays Jardin de France.
Disponible en ligne et dans 72 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
12,90 $

Chenin blanc, Pithon-Paillé, Anjou 2008

Il ressemble beaucoup à son grand-frère «La Fresnaye», mais en plus discret.
Il est d'une couleur dorée brillante. Il a des saveurs de fruits jaunes, d'amandes, de pommes bien mûres, de cire sur une note de miel. C'est bien long et d'une belle présence en bouche.
À servir pas trop froid avec entre autres des poissons ou du poulet grillé.
Cépage chenin. Élevé en barrique de chêne de 2 à 5 ans. 15 000 bouteilles. Alc. 13 %.

Disponible dans 24 succursales.

3 étoiles
Prix: 
23,85 $

Laurent Mabileau, Saint-Nicolas-de-Bourgeuil 2008

Un beau nez frais, des arômes et des saveurs fruitées, végétales (poivron), typiques du cabernet franc de la Loire.
Des tanins fins.
Une finale sur le fruit acidulé.
Un vin rafraîchissant.

Servir bien frais comme du vin blanc à 12 °C avec des charcuteries, des viandes blanches, du poisson...

Disponible en ligne et dans 110 succursales.
 

2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Domaine des Roches Neuves, Saumur-Champigny 2009

Il y a seulement 7 vins de l'appellation Saumur-Champigny à la SAQ, et celui-ci est le seul indiqué comme étant certifié agrobiologique.
Il a des saveurs de fruits noirs sur une fine note végétale.
Une texture charnue et granulée; de très beaux tanins ronds qui roulent bien en bouche sur un fruité franc et généreux.
Un cabernet franc juteux sur une finale bien longue.
Servir frais.
Le producteur Thierry Germain suggère de le servir avec « Croissants à la dinde fumée et au cheddar. Pain roulé à la tapenade et au thon. Briks à la viande hachée. Ballotin de poulet et au poivre concassé. Pain de viande à la carotte et aux olives vertes. Tajine de boulette de Kefta aux raisins secs.»

Disponible en ligne ainsi que dans 31 succursales.

En passant, notons que les producteurs de Saumur-Champigny ont résisté à la tentation de hausser le rendement à 60 hl/h. Je vous invite à lire à ce sujet le texte de Jim Budd ainsi que les commentaires sur le blogue Les 5 du Vin.

3 étoiles
Prix: 
18,80 $

Chenin blanc «La Fresnaye», Pithon-Paillé, Anjou 2008

Pithon-Paillé a été créé en 2008 par Isabelle et Jo Pithon avec Wendy et Joseph Paillé. Ils ont 7 ha de vignes, de plus ils achètent des raisins.

Le vin a des arômes et des saveurs de cire et de miel bien typiques du chenin. Des notes oxydatives aussi.  C'est assez gras et bien persistant sur une finale de fruits confits.
Servez-le frais, puis laissez-le se réchauffer dans le verre, vous constaterez une variation progressive de ses saveurs.
Pour servir avec les plats assez costauds, épicés même.

Seulement 4200 bouteilles produites. Disponible dans 33 succursales.
Alc. 13 %. Sucre : 3 g. Acide: 5,2 g.

3 étoiles
Prix: 
27,65 $

Ackerman X Noir, Brut mousseux rosé

Une nouveauté!
Un mousseux rosé de la Loire vraiment léger.
Des bulles très fines, un fruité fin et sec, légèrement acidulé sur une note d'épice.
Un joli vin d'apéritif ou pour accompagner les hors-d'oeuvre.

Cépage pineau d'Aunis, appelé aussi chenin noir.
Sans appellation et non millésimé.
Ackerman est une maison de Saumur fondée en 1811 qui produit 23 millions de bouteilles de bulles.
Disponible dans 283 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
19,05 $

Les vins d'Alphonse Mellot

Alphonse MellotLes vins d'Alphonse — les vins des Alphonses devrait-on dire — sont au Québec depuis 60 ans. La Cuvée Edmond, le grand vin du domaine de la Moussière, est ici depuis 1982.

Oui, les Alponses! Ils sont rendus au 19e de la lignée. Le 18e Aphonse est venu au Québec présenter ses vins de Sancerre dans le cadre de l'événement Montréal Passion vin.

Il a fait gouter cinq de ses sept vins à un parterre de grands amateurs de vin.

Le premier La Moussière blanc 2009 est très floral, minéral, à la bouche vive. On dirait de l'eau de roche, de calcaire. L'alcool est bien marqué. Alphonse Mellot qui que «2009 est un millésime très dur. La maturité alcooleuse est trop importante pour moi. Ça donne un vin trop puissant.» Personnellement, j'ai bien aimé. C'est un vin tranchant et très sérieux qui a bien accompagné le picodon en croûte de girolles et la longe d'albacore au jambon préparée par le chef Charles-Emmanuel Pariseau du restaurant Le Local. La Moussière c'est 34 hectares de sauvignon blanc fermenté à 50 % en barriques neuves. Une production de 240 000 bouteilles.
   SAQ 33480  26,70 $ 

La Cuvée Edmond 2008 est d'un registre bien différent. C'est minéral aussi, mais sur une texture plus grasse, plus riche, plus ferme et surtout plus persistante. Ce vin est encore bien jeune et tout d'une pièce. À revoir dans quelques années. 

La Cuvée Edmond 2002 est absolument superbe avec ses très beaux arômes et sa bouche plus bourguignonne sur une finale bien persistante. Alphonse Mellot espère que son 2008 deviendra comme ce magnifique 2002. Six hectares de sauvignon blanc. La fermentation se fait pour 60 % en fûts neufs. 26 000 bouteilles.     

Deux vins rouges maintenant. Ils seraient l'oeuvre d'Alphonse fils, le 19e de la lignée. En Grands Champs 2006 est aromatique sur une belle bouche boisée, assez tannique et bien consistante. Il serait fait pour la garde.

Génération XIX rouge 2006 est gras, vif, bien long sur une finale qui me semble encore plus boisée. Ces deux pinots noirs sont bien jeunes. 

Les blancs sont de grande classe, les rouges encore trop portés sur le bois à mon goût (Fûts neufs 14 mois). Ces vins ne sont pas tous disponibles actuellement au Québec. Ils pourraient l'être plus tard. (D'autres vins de cette maison)

En biodynamie, Alphonse Mellot nous dit que «pour faire du vin, il faut comprendre le sol. Il faut expliquer la nature du sol.» Les deux Mellot exportent 60 % de leur production. Le père aimerait bien que «Sancerre ait le courage de faire des crus, comme en Bourgogne, notre référence.» (www.mellot.com)

Ces vins comme je l'ai écrit ont été bus lors de l'évènement Montréal Passion Vin organisé par la SAQ et par la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Trois cents amateurs de vins ont versé un total de 1,2 million de dollars. Somme qui permettra de compléter la construction du Centre d’excellence en thérapie cellulaire qui devrait ouvrir ses portes à l'automne 2011.

Montréal Passion Vin reviendra avec sa dixième édition l'automne prochain.

Menetou-Salon rouge 2007, Domaine Philippe Gilbert

C'est le seul vin rouge de l'appellation Menetou-Salon disponible à la SAQ.
Il s'y produit une bouteille de rouge pour deux de blanc dans cette appellation du centre de la Loire.
Le vin a de très beaux arômes de viande, de cuir, de cendre sur une note minérale.
Ça pinotte, comme on dit!
La bouche est ferreuse, très légère, mince, mais d'une certaine élégance.
Il a bien accompagné les fromages Valençay et Ossau-Iraty lors d'un atelier de vins et fromages à l'Amicale des sommeliers du Québec (section Outaouais).
Disponible en ligne et dans 32 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
26,00 $

Le chemin des vignes, Vallée de la Loire

Chinon, muscadet, sancerre, savennières, vouvray, bourgueil, saumur... que de vignobles le long des 1000 kilomètres de la Loire.

Le livre nous fait découvrir ces régions, ces appellations, ces vignobles, certains de ses producteurs et plusieurs de leurs vins.

Il est l'oeuvre de l'équipe de la revue Le Rouge et le Blanc.

Le point de vue des gens de la revue est très claire, très critique et bien expliqué sur leur site. Ils sont contre les «traitements chimiques de la vigne, clones productifs, gros rendements, vendanges à la machine, levurage, enzymage, chaptalisation, filtration et sulfitage abusifs, etc. Et, à l’inverse, à s’intéresser à tout ce qui relève d’une démarche qualitative, notamment la culture biologique et la biodynamie...»

Alors, dans ce livre qui se veut un guide des régions et des bons producteurs de la Loire, il est bien sûr surtout fait mention «de vignerons respectueux de l'environnement et adeptes de la biodiversité.»

Il contient plusieurs entrevues de ces producteurs qui font leurs marques dans les différentes appellations de la Loire, surtout des producteurs bio. On n'y retrouve pas les producteurs de vin technologique et chimique.

On y apprend beaucoup. Saviez-vous qu'on peut sucrer les vins sucrés en Loire. Plusieurs appellations permettent de chaptaliser leurs vins sucrés, comme les coteaux-du-layon. Une pratique jugée déloyale ailleurs. «Nous sommes tombés très bas tant en qualité qu'en notoriété», dit le vigneron Patrick Baudouin.

Plusieurs appellations fixent aussi un maximum d'alcool, comme muscadet-sèvre-et-maine 12 %, bourgueil et chinon 13 % après ajout de sucre (chaptalisation, dit «enrichissement»).

Les producteurs préférés des auteurs : «Ceux qui font le choix du refus de vendanger à la machine des vignes à haut rendement désherbées chimiquement, d'ensemencer leur vin de levures et de bactéries "sélectionnées", de chaptaliser, d'osmoser, de thermovinifier, d'acidifier, d'enzymer, etc,... qui répondent à l'idée première et fondamentale des pionniers des notions de "controlées" d'APPELLATION ET D'ORIGINE"...»

Quelques-uns des 300 domaines et vignerons mentionnés dans le livre : Yanik Amirault, Bernard Baudry, Jacky Blot, Nicolas Joly, Damien Laureau, Flaurent Baumard, Jo Pithon, Richard Leroy, Guy Bossard, Thierry Germain, Denis Vacheron, Philippe Peulet, Jean-Marie et Thierry Puzelat.

«Pas de levurage, pas de filtration, exactement comme j'ai toujours fait. C'est pas compliqué de faire du von vin!», dit Paul Cotat.

Donc, un très bon livre, un très bon guide de la production vinicole écologique de la Loire vue par l'équipe du magazine Le Rouge et le Blanc.

Le chemin des vignes, Vallée de la Loire
Le Rouge et le Blanc
Éditions Sang de la Terre
15 X 22 cm
240 pages
18.90 €
Prix au Canada (à venir)

Les Baronnes Sancerre 2009

Saveurs de raisins non murs. Plutôt herbacé.

1 étoile
Prix: 
25,80 $
Syndiquer le contenu