Portugal

Quinta do Minho Loureiro, Vinho verde 2009

Un vin blanc portugais aromatique, aux notes de melon, sec, vif d'une franche acidité. On note de petites bulles au fond du verre, comme souvent dans les vinho verde (vigno verdé).
Une belle amertume en finale plutôt rare pour un vin blanc.
Finale d'ailleurs bien persistante sur des saveurs de melon.
Un vin original.

Appellation vinho verde loureiro. Loureiro est le nom du cépage.
Alc. 11,5 %

Disponible en ligne et dans 43 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
14,65 $

Quinta das Amoras 2009

Un beau vin blanc du Portugal aux arômes bien plaisants.
C'est sec sur un fruité frais.
D'un bel équilibre.
Meilleur le surlendemain, donc bien aérer pour lui permettre de se révéler.
Les cépages : arinto fernao pires, vital, rabo de ovelha et chardonnay.
Alc. 12,5 %.

Disponible dans 177 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
10,45 $

Douro Reserva 2007, Sogrape

Un vin du Portugal très aromatique, fruits noirs, vanille et note de fougère.
Une belle rondeur. Enveloppant, velouté, riche et bien long.
Crémeux, peu acide, une finale fruitée et vanillée.
Alc. 14 %
Un assemblage de touriga nacional, touriga franca, tinta barroca et tinta roriz.

Disponible en ligne et dans 66 succursales.

3 étoiles
Prix: 
19,95 $

Le vin du Portugal, cet inconnu pourtant bien consommé au Québec

Les Québécois ont acheté 3,4 millions de bouteilles de vin portugais rouge, blanc et rosé (hors porto) au cours de la dernière année (2009-2010). C’est deux fois plus qu’en 2005.

Lors de la période précédente de 1995 à 2005, les ventes de vin portugais avaient même triplé au Québec.

Par contre, les ventes de porto ne cessent de chuter. On en achetait l’équivalent de 2,1 millions de bouteilles de 750 ml en 2005, c’est maintenant 1,5 million. En valeur, c’est 36 millions de dollars au lieu de 50 millions de dollars, il y a cinq ans.

Le Canada est l’un des principaux clients du vignoble portugais après l’Angola, le Royaume-Uni, la France, les États-Unis, l’Allemagne et la Belgique.

Est-ce que l'on connaît les vins du Portugal?

Les appellations : Douro, Dao, Vinho Verde, Alentejo, Porto…
Les cépages : touriga nacional, tinta roriz en rouge; alvarinho et encruzado en blanc, et tant d'autres.

Les principales régions de production en rouge sont le Douro (où on fait aussi le fameux porto), le Dao et l’Alentejo.

On y fait aussi du rosé. J’ai parlé dernièrement du Mateus.

Les vins du Portugal ont commencé à être exportés en Angleterre au 17e siècle lors du conflit anglo-français. Les marchands londoniens ajoutaient de l’alcool aux vins de Porto à leur arrivée aux quais en Angleterre. Ainsi est né le porto. Maintenant, on ajoute de l’alcool à Porto même.

Les cépages du Portugal

Les cépages du Portugal seraient au nombre de 300. Le plus connu est le touriga national. On en fait même une confiture délicieuse. Ce serait le cépage le plus planté, «le plus planté sur l’étiquette», nous dit un portugais du cru, qui ne veut pas qu’on l’identifie sur cette citation.

De toute manière, «le Portugal n’est pas un pays de cépage», ajoute Salvador Guedes, un des grands patrons de la maison Sogrape. Propos confirmés par trois œnologues de la maison.

Ils préfèrent faire des assemblages, plutôt que des vins de monocépage.
Ils sont d’ailleurs très fiers des cépages autochtones. Ils ont su éviter la mode des cépages français, qu’on appelle maintenant cépages internationaux, merlot, cabernet sauvignon et chardonnay, que l'on retrouve dans tous les pays. La seule exception est la syrah qu’on a plantée dans la région d’Alentejo.

Le groupe Sogrape

Est-ce que vous connaissez la maison Sogrape?
Si je vous dis Callabriga, Ferreirinha, Vinha Grande, Barca Belha, Vila Regia, Dugue de Viseu, ou encore Ferreira, Offley, Sandeman, Gazela et Mateus…
Eh bien, tout ça, c’est Sogrape.
C’est une entreprise familiale qui a plusieurs domaines (quintas) au Portugal.

Si vous buvez un vin du Portugal, il y a de fortes probabilités que ce soit un vin de cette maison. En effet, il semblerait que 50 % des vins portugais exportés le sont par Sogrape.

Au Québec, il y a actuellement, à la SAQ, 38 produits de cette maison. C’est peu sur l’ensemble des 450 produits portugais sur les tablettes.

 

La série Callabridga

C’est ainsi que sont faits les vins de la série Callabridga. Ils sont au nombre de six, dont trois reservas. Deux pour chaque région: Douro, Dao et Alentejo. (www.callabriga.eu)

L’œnologue responsable de la gamme, Miguel Pessanha, nous explique qu’il vise à produire des vins de qualité internationale avec uniquement des cépages locaux.

Ce sont des vins de facture moderne adaptés au goût du jour. Des vins fruités et assez boisés. «Des vins nouveaux de l’Ancien Monde.» Les six vins ont un cépage commun, le tinta roriz, appelé aussi aragonês (se prononce aragonèche). Cépage qui est associé dans chaque appellation à deux autres. Pour le Douro, ce sont la touriga franca et la touriga national; le Dao, la touriga nacional et l’alfrocheiro et dans l’Alentejo, l’alfrocheiro et l’alicante bouschet.

Lequel de ces six vins allez-vous préférer ? Pour en avoir une idée, prêtez-vous à ce petit jeu Blend your Feelings.

J’aime particulièrement le Callabriga de l’Alentejo 2007. Il a un côté floral, des arômes de violette, ses tanins sont fins. Il me semble d’une texture plus serrée que celles des Dao et Douro. Le boisé est moins perceptible aussi.

Le Reserva 2004 de la même région est encore plus profond, plus costaud, enveloppant, tannique et même astringent. Il a de belles saveurs d’olives et de prune.

Au Québec, nous avons le Callabriga Douro 2007, dont j’ai déjà parlé ici. En Ontario, il est trois dollars moins cher.

Il y a aussi un vin de la série Callabridga produit à la Quinta Ferreirinha.

Vinha do Monte

Les vins de la série Vinha do Monte, moins chers, ont aussi une belle personnalité. Le blanc 2009 est floral, légèrement muscaté. Le fruité est assez gras sur une belle acidité. Bien long. Ses cépages sont principalement le roupeiro, l’antao vaz et l’arinto.

Son pendant en rouge, le Vinha do Monte rouge 2008 a de belles saveurs de fruits chauds. Un vin de caractère à prendre avec des grillades. Cépages : aragonês, alfrocheiro, trincadeira, syrah et alicante bouschet. Oui, la  syrah semble bien adaptée à cette région d’Alentejo. Disponible à la SAQ à 11,35 $. 501486
 
Ce sont des vins d’appellation régionale vinifiés à la cave Herdade do Peso et provenant d’achats auprès de producteurs des environs.

Le domaine Herdade do Peso

À retenir, deux beaux vins, le Coleita Alentejo 2007 du vignoble Herdade do Peso, d’une belle fraîcheur et le Coleita 2007 de la Quinta dos Carvalhais, d’un beau fruité, agréable, à servir frais. La maison appose de terme colheita (millésime) sur certaines étiquettes pour désigner des vins de qualité supérieure.

Les œnologues de Sogrape disent vouloir éviter de produire des vins rustiques, trop extraits, trop lourds. «Nous préférons l’élégance», dit Miguel Pessanha lors d’une visite à Herdado do Peso. C’est un domaine planté en 1993 et acheté par Sogrape en 1997. On l’a fait passer de 40 hectares à 160 hectares, surtout en rouge, avec un peu de blanc (8 hectares).

Dans cette région de l’Alentejo, les nuits peuvent être fraîches en septembre (15-16°) et les journées bien chaudes (34-36°). Cette grande amplitude thermique permet d’obtenir des baies de qualité. Les sols argilocalcaires et d'argile rouge retiennent bien l’eau. C’est indispensable, car il n’y a plus que deux saisons maintenant dans cette région : l’hiver où il pleut abondamment et l’été où il pleut rarement. Les vignes sont irriguées si nécessaire avec un système de tubulaires qui courent au bas des plants. En juin, lors de notre visite, on ne l’avait toutefois pas encore utilisé. Au besoin, on arrosera en profondeur.

Les vins blancs portugais

Quinta de AzevedoLe Portugal est surtout connu pour ses portos et ses vins rouges. Pourtant, je dois dire que lors de ce voyage de presse, j’ai été charmé par leurs vins blancs. Est-ce le Soleil, l’ambiance, la nourriture ? Les vins blancs m’ont paru d’une grande fraicheur et surtout d’un bel équilibre. Assez vif, peu ou pas boisé, sec, rond et bien rafraîchissant.

Le versant blanc du vignoble portugais est donc à explorer.
 
On produit du blanc dans plusieurs régions, mais surtout dans le Minho, où on élabore le vinho verde. Les Portugais prononcent vigno verde.

À l’origine, c’était un vin rustique, peu alcoolisé et légèrement effervescent.

Aujourd’hui, l’on y trouve deux types de vinho verde. Le traditionnel, auquel on ajoute un peu de gaz carbonique afin de lui donner ce petit perlant comme autrefois. Il a aussi un taux d’alcool peu élevé et un peu de sucre résiduel.

Un bel exemple de ce type de vin est le Gazela. Le taux d’alcool est peu élevé, soit 9 %. Son perlant et son sucré léger équilibrent une acidité rafraîchissante. Il a presque 12 grammes de sucre et 7,5 grammes d’acide, pour un pH de 3,1. Le cépage principal est le loureiro. Sa bouteille est maintenant obturée par une capsule à vis, mais pas au Portugal, grand producteur de liège.

Le vinho verde de type dit moderne est sec, non gazé et souvent très acide. Un bel exemple est celui de la Quinta de Azevedo disponible en Ontario. Fait du même cépage que la Gazela. Son taux d’alcool est par contre plus élevé à 11 %. C’est sec, léger, floral et bien fruité. Il a 6 grammes de sucre, mais on ne le perçoit pas puisqu’il contient encore plus d’acide, soit 7,8 grammes. (pH de 3)

On trouve aussi en Ontario, un vinho verde plus costaud, le Morgadio da Torre (17,95 $). Il est fait du cépage alvarinho. Son taux d’alcool atteint les 13 %, le vin est vif. On ne goûte pas le sucre (4 grammes) tellement l’acidité est élevée (7,34 grammes). Idéal pour accompagner des poissons gras.

Les vinhos verdes sont des vins à forte acidité. Le double des autres vins blancs. C’est un caractère recherché pour accompagner les mets locaux.

Lorsque j’ai dégusté ces trois vins, à jeun, j’ai préféré le Gazela ; puis en mangeant quelques bouchées, le Azevedo est devenu plus intéressant. Avec un repas, le Morgadio aurait sûrement pris le dessus. Donc, trois types de vins, pour des accompagnements différents.

Le grand patron de la maison Sogrape, Fernando Guedes, nous a fait visiter les vignes de sa Quinta de Azevedo. Il en est très fier. Il a tout rénové les bâtiments et le vignoble. Il y a quelques années, on y laissait pousser les vignes très haut, à deux mètres. Aujourd’hui, on replante tout, plus serré, et on taille bas. Le peu d’eau disponible se disperse ainsi moins dans le feuillage. On obtient plus de sucre dans les raisins.

Le domaine a développé sa propre levure. La QA 23, la Quinta de Azevedo 23. Elle est utilisée pour démarrer et contrôler la fermentation. C’est un succès, elle est maintenant utilisée en France, en Australie et aux États-Unis. (Voir aussi l'article Le vinho verde ou les vinhos verdes.)

On fait du vin blanc dans d’autres régions du Portugal. En voici quelques exemples.

Planalto 2009, un vin blanc frais, d’une belle acidité et d’un beau fruité. Souvent disponible en Ontario à 13,95 $.

Duque de Viseu blanc 2009, de la Quinta dos Carvalhais, très aromatique, gras, des arômes de cire, on dirait du chenin. Il évolue très bien en bouche. «La mode aujourd’hui est de faire des vins avec un fruité tropical.  Je lutte contre cela. Ces vins s’écrasent en bouche. Je préfère les vins minéraux. Celui-ci est élevé en fût de chêne avec beaucoup de bâtonnage pour augmenter le volume», nous dit son vinificateur Manuel Vieira. Il est disponible en Ontario à 12,95 $.

Villa Regia 2009, vivifiant, parfumé, un beau fruité de malvasia.

Étiquetage du MateusLe Portugal en recherche

En somme, le Portugal est un immense vignoble. En plus du porto, on y fait énormément de vin sec rouge, blanc et rosé.

La production y est très variée, les styles aussi. En fait, au niveau du style, je crois qu’on se cherche encore. On essaie de suivre la mode, on boise un peu trop et le fruité des rouges est quelquefois très généreux aux dépens de l’acidité.

On fait peu de monocépage. On devrait peut-être, si ce n’est juste pour permettre aux consommateurs de découvrir, de connaître et d’apprécier ces cépages, les jaen, loureiro, encruzado, tinta roriz, touriga nacional et autres.


 Pour en connaître plus sur les vins du Portugal, visitez les sites de l’Institut des vins du Portugal et de la société Sogrape Vinhos.
   Ce voyage de presse a été fait à l’invitation de la société Sogrape et grâce à la collaboration de la compagnie aérienne Sata.
     Des vins du Portugal...

Vinha Grande, Casa Ferreirinha, Douro 2008

Un vin blanc du Portugal aux jolis arômes de fleurs blanches et de melon.
La bouche est vive, citronnée, fraîche et élégante.
Assez persistant. Rafraîchissant.
Une certaine élégance.
Pour accompagner les pâtes et salades.
Les cépages sont malvasia fina, viosinho et gouveio.

PH 3.13. Alc. 13 %.

Disponible dans 86 succursales. (56 au 29 août)

2.5 étoiles
Prix: 
18,85 $

Vinha Grande Casa Ferreirinha 2007

Un vin du Douro costaud à la texture ample et bien riche. Les tanins sont fermes et agréables. Idéal pour accompagner un steak, une belle pièce de viande ou même de l'agneau. Il a des saveurs de petits fruits sur une note de tabac. Une assez longue finale.
Alc. 14 %
Un assemblage de touriga nacional, touriga franca, tinta barroca et tinta roriz.
Carafez et servir à 17 °C.
Bu au Portugal.
Disponible en ligne ainsi que dans 94 succursales.

3 étoiles
Prix: 
19,50 $

Gazela 2008

C'est l'été, le temps des vins de soleil!
Essayez ce vin blanc vif, léger en alcool (9 %) bien original avec ses petites bulles évanescentes et sa finale légèrement sucrée.
C'est fruité, vivifiant, doté d'une belle acidité. Il semble moins sucré que les millésimes précédents.
Délicieux en apéritif, avec les salades, les viandes blanches ou les mets légèrement épicés.

Le sucre, un peu moins de 12 g/l, est bien équilibré par 7,5 g/ d'acidité pour un pH de 3,1.
Capsule à vis.
Un vinho verde (vigno verdé) de type traditionnel. C'est-à-dire qu'on vise une forte acidité, un sucré léger, un taux d'alcool léger et on ajoute un peu de gaz carbonique à l'embouteillage.
Assemblage de loureiro, avec un peu de pedernã, de trajadura et d'azal.
Disponible dans 306 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
9,85 $

Le vinho verde ou les vinhos verdes

Le vinho verde est un vin peu connu qui a beaucoup évolué au cours des dernières années. Un peu comme le beaujolais, il avait (a encore) mauvaise réputation. C'était un vin souvent beaucoup trop vert, trop acide et parfois dilué.

Ça change et ça va continuer de changer. De nombreux vignerons proposent maintenant des vinhos verdes de belle qualité.

Le vinho verde traditionnel contient un peu de gaz carbonique et est légèrement sucré. Aujourd'hui, on fait aussi des vinhos verdes bien secs et sans bulles.

Au Portugal, on prononce vigno verde.

Il se produit 50 millions de bouteilles de vinho verde blanc en appellation contrôlée, 20 millions de rouges et 2,5 millions de rosés. En plus, 1,2 million de bouteilles sont étiquetées vin régional Minho.

Plus de 18 millions de bouteilles vont à l'exportation. Les principaux marchés sont les États-Unis, l'Allemagne, la France, l'Angola, le Canada, la Suisse et le Brésil.

La région viticole des Vinhos Verdes a été délimitée en 1908. Sa superficie est de 34 000 hectares, soit près de 15 % de la surface viticole totale du Portugal. Elle compte 26 000 viticulteurs. Environ 600 d'entre eux embouteillent. Ils produisent bon an mal an 120 millions de bouteilles.

Il pleut beaucoup dans cette région en hiver, en moyenne 1200 mm. Les sols sont variés, surtout granitiques et peu profonds.

Dans le passé, les vignes y étaient cultivées en pergolas. Elles poussaient entrelacées autour des arbres, sur des fils entre les arbres, sur les clôtures...

On y produit des vins blancs, rouges et rosés, légèrement pétillant ou non, sec ou demi-sec, ainsi que des mousseux.

Autrefois, des vins faibles en alcool, de 8 à 11 %, maintenant, ils peuvent atteindre 14 %, comme tous les vins modernes et même 15 % pour les vins régionaux (Vin régional Minho).

On rencontre des vinhos verdes blancs (8 à 11,5°) et des vinhos verdes blancs avec mention de cépage (8 à 14,5°). Le taux d'acidité minimum est de 5,4. Il y a aussi des vinhos verdes avec mention de sous-région. Le taux d'alcool minimum est alors de 9 % et il n'y a pas de maximum. On a aussi l'exception du vinho verde alvarinho avec un minimum de 11,5 % d'alcool. Ces deux derniers types de vin peuvent être moins acides avec un minimum de 4,5 g/l.

La plupart des producteurs ne font pas de fermentation malolactique. Ils veulent conserver les arômes primaires du raisin et son acidité rafraîchissante.

Il y a sept cépages recommandés en blancs et 18 autres autorisés. Les cépages recommandés sont : alvarinho, arinto, avesso, azal, batoca, loureiro et trajadura.

Certains producteurs préfèrent étiqueter leurs vins sous la dénomination moins restrictive de Vin régional Minho. Le taux d'alcool peut alors atteindre 15 % et le vin peut contenir moins d'acide (4,5 g/l).

Finalement, on produit depuis peu des vinhos verdes mousseux en plus des eaux de vie qu'on appelle aguardente.

Le vinho verde blanc accompagne bien les salades, fruits de mer, moules, crabe, poissons, saumon fumé, viandes blanches et mets asiatiques. Les plus légers, légèrement sucrés et perlants font de bons appéritif et accompagnent à merveille les amuses-bouches et amuses-gueules.

  Pour en savoir plus sur cette région du Vinho Verde consultez le site www.vinhoverde (en anglais et en portugais) et cette brochure en français.

 Sur les vins du Portugal, lire aussi Le vin du Portugal, cet inconnu pourtant bien consommé au Québec

Albernoas 2008

Herdade das Albernoas. Aussi bon que le 2007!
Un vin de moins de 10 $, qui obtient la note Très bon (trois étoiles), c'est remarquable.

Des arômes de cerises, de tabac et de fumée lorsque servi chaud à 18 °C. Plus fruité à 13 °C.
Une texture lisse, des saveurs de cerise et de framboise très mûres.
Suave, facile à boire, peu tannique, plaisant, aimable, assez léger.
Une longue finale sur les petits fruits.
Alc. 14 %, mais on ne le perçoit pas.

Un assemblage d'aragonez (tempranillo) à 45%, de trincadeira à 45% et un peu de en castelao (periquita).

Vinho regional Alentejano.

Un produit courant disponible dans 400 succursales.

3 étoiles
Prix: 
9,35 $

Mateus rosé

Il y avait longtemps que j'avais goûté ce vin rosé légèrement pétillant.
J'en buvais pas mal lorsque j'étais étudiant. Ce rosé friand accompagnait très bien les mets chinois.

C'est le rosé le plus vendu au monde avec 20 millions de bouteilles. Il s'en vendait le double dans les années '80.

Il est facilement reconnaissable avec sa forme de gourde. La forme de la bouteille a été dessinée en 1942 à l'image de la gourde portée par des soldats lors de la Première Guerre mondiale.

Jimmy Hendrix et Elton John ont contribué à le faire connaître. Il est tellement populaire qu'il a été victime de nombreuses contrefaçons. Des escrocs italiens ont copié la bouteille ainsi que l'étiquette et vendu du faux Mateus à la fin des années 1970. En janvier 1979, on a même saisi dans un entrepôt en Hollande 400 000 bouteilles de faux Mateus fabriqués en Italie.

Le Mateus rosé fait partie de la sélection du grand bouquin Les 1001 vins qu'il faut avoir goûté dans sa vie. Stuart George le décrit comme n’étant «ni lourd, ni léger, ni pétillant, ni plat, son vin peut être apprécié seul, accompagné d'un plat salé ou d'un pudding.»

J'ai eu l'occasion de goûter de nouveau le fameux Mateus lors d'un voyage de presse, la semaine dernière, au Portugal.

C'est un rosé au pétillant léger. Il est bien fruité, légèrement sucré, aux belles saveurs de fraise et à l'acidité vive et bien équilibrée. Peu alcooleux. Rafraîchissant, «il fait la job», comme l'a bien dit un de mes collègues.

Servir frais (5-8 °C) en apéritif ou avec la cuisine orientale, des poissons et salades.
Non millésimé. Alc. 11 %. 2,8 g/l de CO2. Sucre 16 g/l bien équilibré par une acidité élevée, pH de 3,2.
Cépages principaux : baga, rufete, tinta barroca, et touriga franca.

Disponible dans 227 succursales au Québec et 425 succursales en Ontario.

2 étoiles
Prix: 
9,85 $ à la SAQ | 8,95 $ à la LCBO

Callabriga Douro 2007

Un vin portugais au bouquet fruité très invitant.
Une très belle matière, des tanins consistants bien intégrés à cette masse de fruits.
C'est sec. Plus sec que le 2006.
La finale est fruitée et bien vanillée.
Un bel équilibre entre le fruit, l'acidité, l'alcool et le bois, avec une légère dominante boisée en finale.

Fait principalement de tinta roriz avec un peu touriga franca et de touriga nacional cueillis à la main.
Élevé un an en barriques de chêne neuf.
Acidité 5,54 g/l. PH 3,54. Sucre 2,8 g/l. Alc. 14 %.

Servir à 16 °C avec des viandes aromatisées au romarin.

Disponible en ligne et dans plus de 70 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
19,55 $

Sogrape Reserva 2006 Douro

De beaux arômes de fruits sur une note de tabac. Le vin est foncé, presque opaque. Du gros fruit, un boisé fin, des tanins ronds. Un vin dodu, gras, bien long, très fruité. Une certaine sucrosité. Une finale assez persistante.
Alc. 14 %.
Cépages : touriga nacional, touriga franca, tinta barroca and tinta roriz.
Un vin généreux de style Nouveau Monde.

Le Portugal, même si c'est un pays de l'Ancien Monde, produit souvent des vins de style Nouveau Monde. En fait, il y a les deux mondes dans les vins de ce pays.

Si vous voulez gouter des vins de ce pays, il y a justement un salon des vins portugais au Complexe Desjardins, à Montréal, du 17 au 20 février.

2.5 étoiles
Prix: 
20,75 $

Porto blanc Ferreira

Un porto blanc!
Oui, en n'en boit pas souvent.
Pourtant c'est délicieux en apéritif, en digestif, en soirée et pour déglacer les plats.
Ce vin relève bien aussi les sauces.

J'aime m'en servir en apéritif en préparant le repas, et j'en échappe un peu dans la sauce.
C'est rond, presque onctueux, d'un sucré fin, d'un fruité assez intense avec des saveurs de raisins secs et d'épices. C'est bien agréable.

Le vin se conserve très bien. Une fois ouverte, on peut laisser la bouteille dans le bar plus d'un mois.

On le consomme tiède ou froid. Certains y ajoutent un glaçon. J'aime servir celui-ci à la température d'une pièce fraîche, à 20 °C, en soirée, en lisant un bon livre.
Alc. 19,5 %. Non millésimé.
Disponible en ligne est dans près de 100 succursales.

3 étoiles
Prix: 
14,70 $

Casaleiro Reserva 2006

Un délicieux vin du Portugal bien sec, aux belles saveurs de fruits secs, de jus de pruneaux.
Des tanins bien consistants sur un bon fruité. Une acidité bien dosée et rafraîchissante.
Des saveurs qui durent très longtemps en bouche après l'avoir avalé.
Délicieux avec les pâtes sauce tomates et les plats de viande légèrement relevés.

Sur la contre-étiquette, on lit qu'il «accompagnera bien les poissons grillés au four ainsi que les viandes rouges.»

Cépages castelão, trincadeira, et tinta-roriz.
Région de Ribatejano
Alc. 13 %.

Disponible dans plus de 100 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
10,90 $

Pilheiros Douro 2005

Un vin touffu aux saveurs de petits fruits, des framboises. Nez agréable. Une attaque assez tannique, ferme même, puis le fruit prend progressivement sa place ce qui donne une bouche ronde, bien agréable. Un vin qui a du tonus.

Un assemblage de tinta roriz, de touriga franco et de touriga nacional.
Acidité 5,18 g/l. pH 3,59 et moins de 2 g/l de sucre.
Suggestions du producteur : servir à 15-17 °C avec Osso Buco, tournedos mariné, brochettes de poulet et de poivrons rouges confits.

Produit par François Lurton au Portugal.

Disponible dans près de 80 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
19,80 $

Touriga Nacional Quinta dos Roques 2005

Un vin riche de la région de Dâo au Portugal. C'est vanillé avec des saveurs de coulis de framboise. C'est très goûteux. Texture lisse, moderne. Alc. 14 %.

3 étoiles
Prix: 
36,25 $

Quinta das Amoras 2008

Un vin blanc portugais absolument délicieux avec des arômes floraux et ses saveurs de fruits frais. La texture est assez grasse, sans exagération, tout en restant d'une certaine finesse. C'est désaltérant, d'une belle fraîcheur et très agréable à boire.

Une surprise à bon prix!

Cépages : arinto, fernao pires, vital, rabo de ovelha et chardonnay.
Alc. 12,5 %.

Bien meilleur que le 2006.

Disponible dans près de 200 succursales. 

 

Toute l'équipe de Vin Québec vous souhaite une très bonne année 2010!
3 étoiles
Prix: 
10,80 $

Barca Velha 1991

Dans une soirée de dégustation, 6 des 12 bouteilles de Barca Velha étaient bouchonnées!
Le Portugal n'est-il pas le pays du bouchon?
Cordonnier mal chaussé...
C'est le 1995 qui est actuellement disponible à 100 $.

Vila Regia 2006

Dans la série des vins de moins de 12 $, même de 10 $ dans ce cas, voici une belle réussite.
Un vin du Portugal bien fait, rond, d'une texture enveloppante. Sec. Le fruité et le tanin sont en équilibre. C'est sans reproche. Le vin est encore jeune. Assez long, sur une finale légèrement chocolatée. Des arômes de fruits noirs.

Un vin du Douro. Les cépages sont : touriga nacional, touriga franca, tinta roriz and tinta barroca
Alc. 12,89. Acidité 5,03; sucre 2,4 g/l, pH 3,61.
Je n'avais pas commenté ce vin depuis le millésime 2002.

Le site Internet de la SAQ indique le millésime 2009. Il s'agit du millésime en attente en entrepôt. Il y aurait aussi du 2007 sur les tablettes.

2.5 étoiles
Prix: 
9,95 $

Cedro do Noval Douro 2006

Un vin rugueux et bien rustique.

1 étoile
Prix: 
23,10 $

Albernoas 2007

Les consommateurs ont trouvé le filon : les ventes de vins du Portugal ont connu une hausse de 22 % cette année à la SAQ.

Il y a 375 vins portugais au répertoire.

Il s'est vendu 300 000 bouteilles de ce vin dans la dernière année au Québec. Avec le Meia Encosta se sont les deux grands responsables de ce succès fulgurant.

Il est d'un fruité exubérant et éclatant de framboises, de mûres et de bleuets.
Un bouquet très invitant, une bouche plaisante à souhait.
Agréablement fruité, frais, des tanins élégants, une texture de coulis fin.

Digeste, délicieux, du beau jus!
Que de superlatifs pour un vin à 10 $!

Encore meilleur que le 2005.

Il a très bien accompagné le plat de pâtes à la sauce tomate.
Disponible dans près de 400 succursales.
Cépages: aragonez (tempranillo), trincadeira et castelâo.

3 étoiles
Prix: 
9,95 $

Callabriga 2006

Un vin du Douro exubérant avec ses arômes empyreumatiques, de bois chauffé, de goudron et de poudre de cacao. La bouche est ronde, très fruitée, pleine, enveloppante et peu acide (pH 3.6). Un fruité quasi sucré. Cette impression est probablement due au bon taux d'alcool (14,5 %) plus qu'au sucre (1,2 g/l). Il a fait chaud en 2006, ce vin a deux degrés d'alcool de plus que celui de l'an dernier. L'influence du bois est marquée. Une finale sur les cerises noires et les prunes. Le vin fait penser à un shyraz d'Australie.

2.5 étoiles
Prix: 
19,55 $

Albis 2008

Cet Albis pourrait bien être l'un des vins blancs favoris de l'été!
Un vin étonnant. Très aromatique. Il rappelle le muscat et le gewurztraminer.
D'un beau fruité gras en bouche. L'acidité assez vive équilibre bien le léger sucré.
Saveurs de mangue. Très rafraîchissant et très agréable.

À prendre avec des plats légers d'été tel qu'une belle salade aux crevettes, gingembre et ananas.

Cépages : muscat de Sétubal (80%) et arinto.
Alc. 12 %.
Servir froid à 7 °C.

Producteur: José Maria da Fonseca.

Disponible dans plus de 180 succursales.

3 étoiles
Prix: 
11,95 $

Setencostas 2007

Un vin portugais joufflu, rond, bien agréable au bouquet de fumée et de bois léger.
Il est assez enveloppé, à prendre alors avec des mets aussi bien enveloppés. Peu acide.
Refroidir si vous voulez accentuer le fruité et réduire l'effet tannique.

En effet, avec les vins peu acides, le fruité est accentué si on refroidi le liquide, par contre si le vin est plutôt acide, le refroidir risquera d'accentuer l'astringence.

2 étoiles
Prix: 
14,50 $

Duque de Viseu 2006

Un bouquet très expressif rappelant les fines herbes, la confiture, le pin et le tabac.
Une belle bouche ample, bien affirmée. Un beau fruité qui enrobe bien les tanins.
Un bon volume, assez serré.
Suave. Une finale sur des notes de framboises.
Surprenant pour le prix. Servir frais à 14 °C.

Assemblage : touriga nacional, tinta roriz et alfrocheiro preto
Alc. 13 %.

2.5 étoiles
Prix: 
14,85 $

Vinha do Monte 2007

Un nez moyennement ouvert de fruits frais.
En bouche, le fruité est bien agréable, assez gras, de beaux tanins.
Le tout est bien enrobé et bien intégré.
Enveloppant.
Des saveurs de fruits sur une note d'épice.
Velouté. Une finale sur les fruits noirs après une bonne aération.
J'ai été bien surpris lorsque j'ai vu le prix : moins de 12 $ !

Aussi bon que le 2006 et que le 2004.
Un assemblage d'aragonês, alfrocheiro, trincadeira and alicante bouschet
Acidité 5,08 g/l. pH 3,77. Sucre 3,5 g/l.

Disponible dans près de 150 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
11,35 $

Roaz 2006

Il peut être difficile de choisir un vin du Portugal. On est souvent déçu par certains qui sont pâteux et un peu trop confiturés. Ce n'est pas le cas de celui-ci.

Il a de belles flaveurs d'épices, de poivre sur un fruité joufflu. Fruits noirs. Prune noire.
C'est savoureux, sec, juteux et bien long.
Un beau vin assez dense.

Un bon choix à bon prix.
Cépages castelao et aragonez (tempranillo). Alc. 13 %.

Servir à 14 °C sur le porc ou une belle pièce de boeuf.
Disponible dans plus de 120 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
12,75 $

Casa Ferreirinha Vinha Grande Douro 2007

La première bouteille était défectueuse. Le vin était fade.
La deuxième par contre était absolument délicieuse.

Le vin a des arômes de fraîcheur qui rappellent les senteurs de linge propre qui sèche sur la corde à linge. Oui, l'odorat c'est la mémoire!

En bouche, le vin est minéral, net, rafraîchissant, bien sec et d'un fruité élégant. Le tout est assez persistant.

Un fruité original sûrement dû en partie à l'assemblage de malvasia fina, viosinho et gouveio.

On ne boit pas assez souvent de vins blancs du Portugal, pourtant il y en a 28 à la SAQ, dont 6 du Haut-Douro.

3 étoiles
Prix: 
19,20 $

Quinta das Caldas Douro 2006

Un joli nez de fruit sur une note de cuir.
Un vin bien épicé. On dirait de la syrah. Des saveurs d'olives. Tanins lisses. Une belle présence en bouche. Assez chaleureux. Juteux. Une finale légèrement poivrée. Bien fait.

Cépages: tinta roriz, touriga nacional, tinta barroca, sousão and tinta francisca.
Quatre mois en fût de chêne français de deux ans. Alc. 13,5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
14,95 $

Vinha do Monte 2006

De beaux arômes de fruits noirs et de cuir dans ce vin portugais.
Il y a là une certaine complexité aromatique.
En bouche, c'est frais et assez corsé.
De la sève. Des tanins bien ronds. Des saveurs de pruneaux, de tabac et de fruits noirs.
Assez chaleureux.
Vraiment bien pour un vin de ce prix.
Bien sec : sucre 2 g/l. Acidité moyenne 4, 91 g/l, pH 3,67.  Alc. 14 %.
Cépages : aragonês, alfrocheiro, trincadeira et aliante bouchet.

Réduit à 11,25 $ jusqu'au 25 janvier.

2.5 étoiles
Prix: 
12,75 $
Syndiquer le contenu