Provence

Domaine de la Tour du Bon, Bandol 2007

Une masse de fruit dans ce très beau vin de Bandol. C'est gras, ample. Les tanins sont fermes et de belle qualité. Peu acide. La finale est épicée. Un des plus beaux bandols sur notre marché actuellement.
Décantez.

Encore meilleur le surlendemain.
Mourvèdre 50 %, grenache 40 %, cinsault 10 %.
Levures indigènes. Non collé. pH 3,7. Alc. 14,4 %

Disponible en ligne et dans 62 succursales. (le 24 décembre)

3.5 étoiles
Prix: 
29,90 $

Domaine du Gros'Noré, Bandol 2006

J'aime bien les vins de l'appellation Bandol.
Il y en a 13 actuellement sur les tablettes de la SAQ. De 22 à 38 dollars. Surtout du rouge.
Il semble toutefois qu'on produise surtout du rosé maintenant dans cette appellation.
Celui-ci a un peu fruité bien épicé avec des notes de Kirsch.
Il a une très belle structure tannique sur un fruité juteux.
Il laisse une belle impression en bouche.
Dégusté à l'aveugle, mes amis l'on dit non typique de l'appellation, mais quel beau vin!
Un assemblage de mourvèdre, cinsault et grenache.
Disponible dans 82 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
32,00 $

Mas de La Rouvière, Domaine Bunan, Bandol 2005

Le vin semble à maturité et même un peu sur son déclin. Le fruité est léger sur une belle trame tannique. Peu aromatique.
Disponible en ligne et dans 60 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
26,85 $

Abbaye St-Hilaire, Les Cerisiers 2007

Un retour sur nos tablettes dans le même millésime pour ce beau vin de Provence aux belles saveurs de fruits noirs.
Sa bouche est ample, goûteuse, dotée de tanins riches sur un fruité généreux avec des notes d'amandes. Très belle finale crémeuse. C'est coulant, d'une belle maturité. Bien fait et très agréable à boire. Appellation Coteaux Varois en Provence.
Dégusté aussi en novembre dernier.
Disponible en ligne ainsi que dans 17 succursales.
 

3 étoiles
Prix: 
16,15 $

Chateau Vannières, Bandol 1999

Un bandol mature.
Belle sève, un vin exquis, long et digeste.
Excellent.
Il a bien accompagné les cailles.
C'est le 2004 qui est actuellement sur les tablettes.
 

4 étoiles
Prix: 
33,00 $

Domaine la Lieue, Chardonnay 2009

Bien aromatique. Floral.
Une attaque sur les abricots et les pêches bien mûres.
Assez ample. Sec. Une finale un peu chaude.
Persistant.
Alc. 14 %.

Disponible dans 48 succursales.

2 étoiles
Prix: 
14,80 $

Pétale de Rose 2010

Les consommateurs français préfèrent les rosés pâles, nous dit une étude de Vinitrac; le rosé pâle intermédiaire dit «saumon».

«L’enquête montre aussi que lorsqu’ils boivent un vin rosé plutôt foncé, les consommateurs s’attendent à un vin fruité et peu amer. Le rosé très clair laisse attendre moins de fruité, plus d’amertume et moins de plaisir. C’est en buvant un rosé pâle, ou pâle intermédiaire qu’ils s’attendent à avoir le plus de plaisir.» (La Vigne)

Ce Pétale de Rose arbore justement cette couleur saumonée.
Il dégage de jolis arômes de fleurs. C'est net et invitant.
Ce n'est pas un rosé fluet, dès la mise en bouche, on est surpris par le gras enveloppant de ce vin. Le fruité est riche. La texture est ronde. Ce n'est pas alcooleux comme beaucoup de rosés. La finale est longue, agréable et laisse une belle bouche. Un vin digeste et succulent.
Encore meilleur que les millésimes précédents.

«Après des années de sècheresse, depuis 2008 nous connaissons des pluies supérieures à la normale régionale: autour de 1000 mm par an! Avec des automnes et des hivers très arrosés!» écrit Mme Sumeire sur son blogue.

Servir pas trop froid à 13-14 °C comme un jeune rouge et non pas comme un blanc frappé. À l'apéritif, avec les poissons, les volailles, les sauces relevées, les pâtes, les salades, les plats asiatiques...

Ce n'est pas un rosé industriel. L'équipe de Régine Sumeire n'utilise pas de désherbants chimiques, mais des labours; pas d'engrais chimiques, mais des fumures animales. De plus, les raisins sont cueillis à la main et triés, puis mis dans le pressoir sans foulage, «Seule une légère pressée est effectuée pour obtenir le maximum de délicatesse et de parfum».

Un assemblage de 40% cinsault, 35% grenache, 11% syrah, 5% mourvèdre, 3% cabernet sauvignon, 3% ugni, 2% sémillon et 1% rolle.
Alc. 13,5 %

Disponible dans la section des produits réguliers de 401 succursales, donc presque tous les magasins de la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
19,35 $

Château la Tour de L'Évêque, Côtes de Provence 2006

De très beaux arômes se dégagent de ce vin de Provence.
C'est juteux, tendu, sur des tanins fins, une texture lisse et bien serrée, des saveurs de fruits à noyau, de raisins secs et d'herbes de Provence.
En mettre quelques bouteilles en cave quelques années.
Ce 2006 est une très belle réussite de Mme Régine Sumeire.

Syrah (84 %) et cabernet sauvignon.
Culture: labours, pas de désherbants chimiques, fumures animales.
Vendanges manuelles. Alc. 14 %.

Disponible en ligne et dans 73 succursales.

3 étoiles
Prix: 
19,35 $

Abbaye St-Hilaire Les Cerisiers 2007

Ce vin des Coteaux Varois en Provence est d'un fruité suave. Un corps assez léger. De belles saveurs de cerise sur une acidité élégante. Un fruité savoureux qui se laisse boire facilement. Des tanins fins. Une note de terre ou de champignon. Une finale sur les fruits et les fines herbes.
Alc. 13 %
Disponible en ligne et dans 72 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $

Château La Lieue 2009

Vous cherchez un vin santé, un vin bio. Un vin bio pas cher. Oui, ça se trouve. Certains producteurs disent que les vins bio coûtent plus cher parce qu'ils nécessitent plus de main-d'oeuvre. D'autres disent le contraire, affirmant économiser sur les produits phytosanitaires.

Quoi qu'il en soit, en voici un pas cher. C'est en fait le deuxième moins cher de la catégorie des vins déclarés issus de l'agriculture biologique répertoriés sur le site Internet de la SAQ. Ces vins sont maintenant au nombre de 125, en croissance constante. Je rappelle ici que la plupart des vins bio ne sont cependant pas identifiés comme tels à la SAQ.

Ce Château La Lieue 2009 est un vin bien joufflu, à la texture riche et un peu collante, mais ce n'est pas gommant, ni pâteux. Bien jeune, fruité avec de belles notes épicées. D'une assez longue persistance. Ce n'est pas un vin d'apéritif, il accompagnera bien un plat assez costaud. Ici, il a été très bien avec les saucisses.
Un assemblage de grenache, carignan, mourvèdre et cabernet sauvignon. Alc. 13,6 %.

Différent du millésime précédent.

Appellation Coteaux Varois en Provence
Disponible dans près de 400 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
12,60 $

Pétale de Rose 2009

C'est le printemps. Il fait beau. Il est temps d'ouvrir notre première bouteille de rosé!

À moins de faire comme en France et de boire du rosé toute l'année. Le rosé est en effet devenu très populaire dans ce pays. Il y représente 24,9 % du marché.

Ce rosé de Provence de Mme Régine Sumeire est d'une teinte saumonée pâle. Il dégage un bouquet attirant de pêche. Il est bien sec et d'une belle finesse. Le fruité est agréable, les saveurs de pêches reviennent en bouche. C'est chaleureux.
Un rosé sérieux.

Il est composé des huit cépages de la propriété de la Tour de l'Évêque : 38% cinsault, 29% grenache, 15% syrah, 4% cabernet sauvignon, 3 % sémillon, 5% mourvèdre, 3% ugni et 3% rolle.
Bio depuis 2008.
Alc. 13,5 %.
À servir pas trop froid avec les plats en sauce blanche, les poissons, la cuisine asiatique...
Disponible dans près de 300 succursales.

Il y a actuellement 79 rosés sur les tablettes de la SAQ. Les prix vont de 8,20 $ à 24,80 $

2.5 étoiles
Prix: 
17,85 $

Château de Fonscolombe 2007

Cuvée spéciale. Coteaux d'Aix-en-Provence
Un beau vin aux arômes d'herbes de Provence, de garrigue, de fougère et d'épices douces.
L'attaque est souple, puis lentement le fruit prend sa place devant des tanins bien mûrs.
Une finale agréable qui rappelle les fines herbes.

Grenache, carignan et cabernet sauvignon.
Une belle surprise à ce prix.
Alc. 13 %.

Disponible en ligne et dans plus de 60 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
14,35 $

Le Galantin, Bandol 1998

Quel vin superbe! Acheté 17 $ en Ontario en 2001, ce vin m'avait bien impressionné.  Il est devenu absolument grandiose après quelques années de cave. Le vin a des arômes matures, des notes d'orange, mais il a encore toutes ses belles saveurs représentatives du bandol, des fines herbes, de la garrigue. Les tanins sont encore bien présents et assez fermes. Le vin est harmonieux, fin et costaud à la fois et surtout très persistant.

4 étoiles

Pibarnon 2005

Ce 2005 est beaucoup plus agréable que le 2003 qui dégageait des odeurs d'écurie qui ne plaisaient pas à tous. Le prix est un peu plus élevé, mais le vin dégage des arômes plus invitants de petits fruits.

C'est bien aromatique. Le fruité est abondant. C'est massif et assez gras. Les tanins sont fermes, un peu rugueux en finale, mais c'est bien enveloppé. Dodu, bien long, une fin de bouche sur les amandes.

Un bandol riche, déjà bon et qui pourrait faire quelques belles années en cave.
Mourvèdre à 90 %.
Disponible en ligne et dans plus de 50 succursales.

4 étoiles
Prix: 
37,50 $

Revelette 2007

Un vin opaque, costaud, rustique, rugueux, simple, tout d'une pièce.
Pour accompagner des mets costauds.

2 étoiles
Prix: 
19,05 $

Les Valentines 2004

Le vin surprend tout de suite par ses arômes de cuir et d'écurie. Ce n'est pas trop prononcé, mais un peu bretté comme on dit. Le vin est mature, la bouche est succulente, les tanins sont fins et assez fondus sur un beau fruité et des saveurs de fines herbes. Ces arômes de cuir chaud reviennent en rétroolfaction.
Bien agréable et digeste.
Alc. 13,5 %.
Grenache, cinsault, syrah, mourvèdre nous dit l'étiquette.

3 étoiles
Prix: 
23,20 $

Château La Tour de l'Évêque 2005

Côtes de Provence
Le vin est étonnant avec ses arômes animaux, cuir, cheval, cumin, thé et peut-être rose fanée.
C'est bien épicé en bouche.
Les tanins sont fins. C'est assez élégant, juteux.

Les arômes perçus au nez, cumin, cuir et thé, reviennent en rétroolfaction et assurent une longue finale.
Est-ce que ces arômes sont dus à la présence d'une bonne quantité de brettanomyces? Ou est-ce parce que c'est un produit bio?

La deuxième bouteille a des odeurs de foin brulé, de paille chaude. C'est suret et presque âcre en bouche. Désagréable!
Est-ce un mauvais lot?

Gérard Margeon, dans son livre Les cent mots du vin, écrit que «la découverte d'un vin "bio" ne laisse personne indifférent. Les premières réactions sont tranchées...des sensations déconcertantes et inconnues...bouscule les critères habituels... Ils ne s'imposent pas par la puissance au sens d'une richesse sucrée ou alcooleuse... Ils vont à rebours de beaucoup de profil d'aujourd'hui qui se veulent "sécurisants" parce que linéaire... les rouges délaissent le plus souvent les notes classiques de fruits rouges, pour des arômes de fleurs.»

Syrah et cabernet sauvignon. 30 000 bouteilles.
Alc. 13 %.

Prix: 
18,30 $

Château de la Tour de l'Évêque blanc 2008

Un nez frais de pêche et d'abricot sur une note de fumée et de miel.
Une très belle attaque. Les saveurs de fruits blancs reviennent en bouche avec en plus une nuance de poire mûre.
Assez gras, persistant, minéral et chaleureux. Sec. Finale minérale, et longue.
Ce terroir est appelé Pierre à Feu, et on a l'impression d'en avoir un peu dans ce beau liquide.

Cépages : rolle et sémillon.
Vendanges manuelles, Côtes de Provence. Alc. 13,5 %

D'autres vins de cette maison.

Pour en savoir plus sur ce domaine Tour de l'Éveque.

3 étoiles
Prix: 
18,75 $

Chateau la Lieue 2008

Un très beau bouquet de fruits, de framboises. Une certaine complexité. Une profondeur étonnante pour un vin de ce prix. Une bouche ronde, agréable, des tanins fins.
Une finale assez persistante.
Un vin digeste à servir froid. Il a bien accompagné la pizza aux légumes.
Il me semble encore meilleur que lors de la dégustation précédente en juin.

Coteaux du Varois en Provence.
Cépages : grenache, carignan, mourvèdre et cabernet sauvignon.

3 étoiles
Prix: 
13,65 $

Domaine St-André de Figuière, Vieilles Vignes 2007

Un bouquet très aromatique d'épices, de fines herbes, de thym dans ce joli vin des Côtes de Provence.

Bien épicé aussi en bouche, léger, fruité fin.
Peu tannique. D'une belle finesse, comme sur un nuage.
Un vin jeune déjà mature et bien original.

À essayer avec les plats bien aromatisés aux fines herbes.

Mourvèdre à 60 %, syrah pour le reste.

Les vignes sont cultivées biologiquement depuis 1979 (sans insecticide, sans désherbant, sans produit de synthèse et sans engrais chimique). Certifié ECOCERT. Pourtant, il n'apparaît pas dans la section des vins agrobiologiques sur le site internet de la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
26,45 $

Château La Lieue 2008

Un très beau fruité. Un vin riche aux notes légèrement terreuses.
Des tanins bien présents. Rustique, mais tout de même de qualité.
Une belle longueur. Une sensation agréable en bouche.
À servir avec des mets assez consistants.

On dit que les vins biologiques contiennent en général plus de resvératrol.
Alors à votre santé!
Grenache, carignan, mourvèdre et cabernet sauvignon.

Appellation Coteaux Varois en Provence.

Vous le trouverez dans la nouvelle section des vins agrobiologiques dans plus de 400 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
14,00 $

Pradeaux 2003

Un vin de Bandol dur en bouche, très astringent. Impossible à aimer. À revoir dans deux ans en espérant que ses tanins rêches se seront assoupis.

Prix: 
38,75 $

Pétale de Rose 2008

Le premier rosé du printemps!
Voici un classique dans le monde du rosé qui fait son apparition sur les tablettes ces jours-ci.
Il me semble encore meilleur que celui de l'an dernier.

Il est d'un rose pâle saumoné.
Son nez est engageant. Très aromatiques avec des notes qui rappellent la pêche et un peu l'abricot.

C'est d'une belle fraîcheur. Les saveurs de pêche reviennent en bouche. Une texture fine et légèrement grasse.
C'est sec, tendre et goûteux. Un rosé de plaisir.

Laissez-le se réchauffer un peu dans le verre. Il sera à son meilleur vers 14 °C.
Attention! Ça se boit facilement.

Un assemblage des huits cépages du Château La Tour de L'évêque avec une dominante de syrah, grenache et cinsault. Alc. 13 %.

Un bon apéritif et un bel accord avec le jambon de Pâques.

Une autre belle réussite de Régine Sumeire.
Disponible dans 400 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
17,40 $

Bandol, Domaine de l'Olivette 2007

Le seul bandol blanc à la SAQ.
Doté d'une belle acidité. Un fruité sec. Des saveurs de fruits jaunes. Bien équilibré. Long.
Assemblage de clairette, ugni blanc et sauvignon. 

Des vins de Bandol...

2.5 étoiles
Prix: 
23,50 $

Clos de la Procure 2006

Des arômes d'épices, de noyaux et de terre.
De beaux tanins. Une assez belle texture. Bien costaud.
Grenache, mourvèdre, carignan et cinsault.
Il serait intéressant de le mettre en cave et de voir ce que cela donnera dans deux ou trois ans.
Alc. 15 %.
Aussi bon que le 2005.
Appellation Côtes de Provence.
Le Clos de la Procure appartient au couple franco-québécois Dupéré Barrera.
D'autres vins de ces producteurs.

3 étoiles
Prix: 
23,90 $

Nowat 2005

Des arômes de terre, d'argile. Juteux, une belle texture souple. Tanins légers. Du fruit. Alc. 15 %.
À carafer absolument. Moins intéressant que le 2004.
Appellation Côtes de Provence. Dupéré Barrera.

2.5 étoiles
Prix: 
31,00 $

Château de la Tour de l'Évêque, blanc 2007

Côtes de Provence
Un vin du Midi, un vin du Sud, un très beau vin blanc de la Provence.
De très beaux arômes de fleurs, d'épices et de minéraux.
Les mêmes saveurs en rappel en bouche.
Un beau fruité, une finale longue. Un vin très sec, un peu sévère même.
Du sérieux. Laissez-le se réchauffer lentement dans le verre.

Un joli assemblage de rolle et de sémillon. Alc. 13,5 %.
Un autre beau produit de Régine Sumeire.

3 étoiles
Prix: 
18,30 $

Bandol India 2005

Un très beau Bandol vinifié de mains de maître par le jeune couple franco-québécois Dupéré-Barrera. La texture est bien agréable avec ses tanins bien serrés et non agressifs. Le fruité et l'acidité sont en équilibre. Un beau mourvèdre goûteux sur des saveurs de petits fruits et une légère note de cuir. Ne pas hésitez à le carafer afin de le délier un peu.
«Soutirage et mise en bouteille manuellement par gravité (sans pompage) en fonction du calendrier lunaire et par haute pression atmosphérique.»
D'autres vins de ces producteurs...

3.5 étoiles
Prix: 
29,95 $

Bandol Domaine de l'Olivette 2006

Un très beau vin tout en finesse et en nuances. Sapinage, fruité, belle minéralité, assez gras, jolies saveurs. Il se laisse prendre. Il coule bien, fluide et chaque gorgée apporte une nouvelle satisfaction. À la fois plein et délicat. Le producteur écrit sur son site «sec et moelleux à la fois», et c'est bien vrai. Une belle suggestion d'un conseiller de la SAQ. Une trouvaille! Un nouveau produit.
Assemblage de clairette, ugni blanc et sauvignon. Alc. 13,5 %.
Il y a peu de vins de Bandol à la SAQ (13) et c'est le seul blanc.

Bandol, une appellation de 1300 ha en Provence. On y fait surtout du rosé (38 000 hl), puis du rouge souvent de grande qualité (12 000 hl) et un peu de blanc (2000 hl). Il y a seulement 49 domaines, trois caves coopératives et 400 producteurs. (www.vinsdebandol.com)

3.5 étoiles
Prix: 
22,55 $

Vieux Château d'Astros 2007

Côtes de Provence
Un rosé saumoné. Un nez fruité et floral. Des fruits jaunes, des pêches. De fines bulles au fond du verre témoignent d'un restant de gaz carbonique. Le vin est assez gras et costaud. Il se termine par une longue finale chaleureuse. L'alcool est bien présent à 13,8 %.
Un assemblage de grenache et de syrah.
Servir frais à 6 °C avec les poissons, salades et canapés.

2 étoiles
Prix: 
15,55 $
Syndiquer le contenu