De la cave

Château de Lascaux, Les Secrets 2001

Une autre preuve que les grands vins du Languedoc peuvent bien vieillir.
Les Secrets du Château Lascaux, du millésime 2001, semblent encore jeunes.
C'est très aromatique, très invitant. Des aromes de sirop, de camphre.
En bouche, c'est juteux, sèveux et d'un fruité presque sucré.
Bel amer en final. Un vin complexe qui pourrait s'améliorer encore quelque temps en cave.
Syrah et grenache.
Le domaine est maintenant en culture bio.
Appellation Pic-Saint-Loup. C'est la plus septentrionale des AOC du Languedoc, au nord de Montpelier.
 

4 étoiles

Pesquera 1998

Du grand vin !
C'est absolument délicieux !
Ce 1998 est mature, suave, élégant, fin et savoureux.
Le bouchon est difficile à enlever. Il s'égraine. Ça prend un tirebouchon bilame.
Le niveau est bas. Il a perdu du liquide: coulé ou évaporé.
Il est beaucoup plus bas que celui de 1999, comme on le voit sur la photo de gauche.

Le niveau indiqué au pied de la bouteille doit être de 55 mm pour un remplissage de 75 cl. (Photo de droite)
Le niveau du 1998 est maintenant à 80 mm comme l'indique la règle.
Donc il a perdu du liquide, mais le vin en est encore meilleur. C'est parfaitement délicieux. C'est là que l'on voit que certains vins, pas trop chers, comme le Pesquera peuvent vieillir très longtemps et très bien.
Le millésime 2014 devrait arriver au courant de l'année.

Cette indication XX cl et YY mm apparait au pied ou sous la plupart des bouteilles. C'est une indication pour l'embouteilleur. Ici 75 cl et 55 mm, ça lui dit que s'il vise à mettre 75 cl de vin dans cette bouteille, il devra la remplir jusqu'à 55 mm du haut du goulot.

4 étoiles
Prix: 
26,15 $

Léon Beyer, Riesling, Les Ecaillers 1995

Un riesling doré aux délicieuses saveurs de fruits blancs légèrement sucrés.
La texture est bien veloutée.
C'est très agréable.
Un très beau vin qui s'est bien amélioré en cave.
C'est le 2009 qui est actuellement en magasin à 31,75 $.

3 étoiles
Prix: 
30,00 $

Domaine des Baumard Clos du Papillon 2005

Des aromes exotiques de bonbon banane.
Des saveurs de noix de coco en bouche.
L'alcool est assez marqué.
Un savennières atypique.
Le 2010 est au magasin Signature à 45 $.

1.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

Domaine des Dorices, Hermine d'Or, Muscadet 1997

On lit que le muscadet se boit dans les trois années suivant le millésime.
Qui alors aurait l'idée de conserver un muscadet dans sa cave pendant près de 20 ans!
Eh oui, ça existe! J'ai un ami qui prend de tels risques ou de telles chances!
Ce muscadet du millésime 1997 s'est révélé parfaitement délicieux. Dans une dégustation de 15 vins blancs, par cinq grands amateurs, il était le plus vieux et un des meilleurs.
Voici ce qu'en a dit un des participants, Louis Landry,«beau jaune doré, limpide, brillant; superbe nez légèrement oxydé, agréable, arômes de pomme cuite, de miel, de cire d'abeille, des notes de gingembre et de menthe; gras en bouche, rappelle le Sancerre.» En effet, le vin était superbe, gras, miellé, presque onctueux, savoureux et surtout très agréable à boire. La bouteille a été retrouvée vide; alors qu'il en restait beaucoup dans les autres vins, dont des sancerres et chablis de producteurs réputés!

Nous pouvons maintenant mieux comprendre cette citation : «Tandis que certains grands Bourgognes blancs se fanent après cinq années de bouteille, en contrepoint, le Muscadet s’éveille tout juste en distillant les prémices de son élégance.» Le muscadet : le dernier grand vin blanc de garde.

Le 2011 de cette cuvée était 13,95 $ en septembre 2012 à la LCBO.

4 étoiles

Le Clos Jordanne Claystone Terrace Chardonnay 2009

Beurré, boisé et botoxé. Finale asséchante.
C'est le 2012 qui est sur les rayons de la SAQ.

0.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

De gros vins américains

Est-ce que gros vin est synonyme de grand vin ?

Est-ce qu'un grand vin doit être gros ?

J'ai eu l'honneur de participer à une dégustation de ce qu'on appelle des «grands vins de Californie». Des vins des maisons Sterling, Caymus, Dominus, Phelps, Grgich et autres à l'Académie du vin de l'Outaouais.

Des vins payés, à l'époque (vers 2009) jusqu'à 120 $. Plusieurs de ces vins sont plus chers aujourd'hui.

Des vins qui ont reçu de fortes notes des commentateurs américains. Ce sont des vins appelés «meritage», de cépages bordelais. À l'origine, ces producteurs tentaient d'imiter les vins de Bordeaux. Aujourd'hui, ce n'est plus aussi évident.

Ce sont de gros vins dans ce sens qui ont beaucoup de tout. Beaucoup de fruit, souvent confituré, beaucoup d'alcool, beaucoup de vanille, beaucoup de tanins.

Ces vins plaisent beaucoup aux grands commentateurs de vins américains parce qu'ils sont gras, amples, joufflus, nourris, boisés, tanniques, confiturés, riches, impressionnants et opulents. Ils en mettent plein la bouche. Ce n'est pas la finesse qui est recherchée ici, mais plutôt l'opulence. Le producteur veut que son vin frappe, impressionne et plaise à la première gorgée.

Il faut dire aussi que les chroniqueurs vin n'en prennent souvent qu'une gorgée et que celle-ci doit les impressionner suffisamment pour qu'il accorde une bonne note au vin. Ces chroniqueurs, Parker, Suckling et autres, jugent ces vins au moment de leur mise en marché et même quelquefois avant la mise en bouteilles. Dans leur jeunesse, ils sont souvent très impressionnants.

Quand est-il au bout de 10 ans?
Est-ce que ces vins s'améliorent, s'affinent?
Est-ce qu'ils digèrent bien le boisé de leur jeunesse? Est-ce que les gros tanins s'affinent? Est-ce que ce fruité confituré devient plus fin?
Certains oui, d'autres non.

Merlot 2005, Sterling Vineyards
Belle texture quoiqu'un peu surette, un peu asséchant. Pas sucré, sec, vanillé et assez équilibré. Bien bon **1/2
14,2 %/vol. Contient du cabernet franc, gros verdot (fer servadou?), petite sirah (pas tout à fait un « meritage »), malbec et petit verdot. 25 $.

Cabernet sauvignon 2005, Joseph Phelps
Foncé, fruité, vanillé, plus rond que le précédent, alcool très marqué, finale un peu amère.  Bon. **
14,5 %/vol. 90 % cabernet sauvignon, 6 % merlot et 4 % petit verdot. 25 % des raisins achetés de vignerons indépendants. 10 mois dans du chêne français et américain de 2 à 4 ans. 80 $

Napa Valley Red 2006, Pahlmayer
Opaque, fruité, costaud, riche, alcooleux, floral violette, médicamenteux, peu tannique, du fruit en masse. Long. Très bon. ***
15,2 %/vol. 81 % cabernet sauvignon, 10 % merlot, 6 % cabernet franc, 2 % petit verdot et 1 % malbec. 18 mois en chêne français, 80 % neuf. Non collé, non filtré. 95 RMP (déc.’08), 93 S.Tanzer (juin’09), 90 WS (nov.’09). 120 $

Cabernet sauvignon 2006, Estate Grown, Grgich Hills
Rugueux, tannique astringent, finale piquante. Il a été le préféré du groupe. (voir le commentaire dans Facebook) Bien bon. **1/2
14,5 %/vol. 90 % cabernet sauvignon, 6 % petit verdot, 3 % merlot et 1 % cabernet franc.
21 mois de chêne français. En biodynamie. 75 $

Cabernet sauvignon 2006, Cakebread Cellars
Nez différent, plus juteux, tannique, beau nez végétal, sérieux, ample. Très bon. ***
14,2 %/vol. 78 % cabernet sauvignon, 16 % merlot, 4 % cabernet franc et 2 % malbec. 100$

Cabernet sauvignon 2006, Caymus
Très aromatique, violette, fruité sucré, alcool un peu brulant, un peu pâteux. Bien bon.  **1/2
14,5 %/vol. 92 WS (déc.’08), 90 S.Tanzer (déc.’08), 17,5/20 Jancis Robinson (août’09). 90 $

Cabernet sauvignon 2007, Joseph Phelps
Opaque, végétal, fougère, choux, bois vernis, asséchant, fait faire une grimace, le plus mauvais du groupe.
14 %/vol. 84 % cabernet sauvignon, 10 % merlot, 3 % petit verdot, 2 % cabernet franc et 1 % malbec. 41 % des raisins achetés de vignerons indépendants. 18 mois en chêne français et américain, 50 % neuf, 50 % 1 à 2 ans. 75 $

Mountain Cuvée 2007, Chappellet
Le vin est vert, vanillé et la finale est brulante. Le deuxième plus mauvais du groupe.
14,9 %/vol. 51 % cabernet sauvignon, 46 % merlot, 1 % petit verdot, 1 % malbec et 1 % cabernet franc. 40 $

Dominus 2007, Dominus Estate
Un vin crémeux, riche et un peu pâteux. Finale un peu brulante.  Correct. *
14,2 %/vol. 94 % cabernet sauvignon, 3 % cabernet franc, et 3 % petit verdot. 40 % de barriques neuves.  120$

Cabernet sauvignon 2008, Special Selection, Caymus
Très aromatique, très fruité. tutti-frutti, peu tannique, réglisse, violette et porto, très différent des autres, mon préféré. Excellent. ****
15,4 %/vol. Ce serait le premier millésime à contenir 14 % de merlot. 98 J.Suckling, 94 RMP, 94 WS, 93 S. Tanzer  120 $.

Donc, ce n'est pas parce que c'est gros et bien coté par les coteurs américains que c'est nécessairement encore bon ou meilleur après quelques années de vieillissement en cave. Ce qui est étonnant c'est de voir les prix demandés pour ces vins. Ils ne sont vraiment pas gênés ces producteurs de gros vins de Californie!

Vite un bon petit vin du Rhône, de la Loire, de l'Espagne ou de la Sicile pour replacer les papilles!

Clos du Marquis, Saint-Julien 2005

Fortes odeurs de bois et fruité pâteux. Rustique. Pas agréable à boire! Le vin a mal tourné.
Que faire avec les autres bouteilles? Attendre et revoir dans trois ans en espérant que le boisé s'estompe et que le fruité perde sa texture pâteuse. C'est beaucoup demandé! Ou peut-être qu'on aurait dû le boire il y a trois ans?

1 étoile
Prix: 
95,00 $ à la SAQ | 128,00 $ à la LCBO

Bellezza Chianti Classico 2001

Toute une beauté ! Bellezza !
De beaux arômes très expressifs de vin presque mature. C'est juteux, vineux et élégant.
Il s'en dégage de belles saveurs de café, de tabac et de cerise.
C'est délicieux.
Sangiovese à 100 %.
C'est le 2011 qui est actuellement à la SAQ à 45 $.

4.5 étoiles

Tignanello 2000

Crémeux, corsé, costaud, fruité riche et bien fait.
De la grande classe et encore jeune.
À conserver encore 2-3 ans.
Commenté aussi en 2004.
C'est le 2012 qui est à la SAQ à 104 $.

4 étoiles
Prix: 
90,00 $
Syndiquer le contenu