De la cave

Château de Lagrézette 1997, Cahors

Ce vin est en cave depuis 2001. Le 1997 a gagné une médaille d'or au concours général de Paris. Les critiques ont été élogieuses à ce moment-là. Je l'ai trouvé vraiment impressionnant en 2001. Quatre ans plus tard, il est encore meilleur. Ce vin vieilli très bien. Il a maintenant un beau bouquet de cuir et de café. Les tanins sont bien fondus, mais encore bien présents. La structure est bien enveloppante. C'est un vin de plaisir. Il a bien accompagné les pâtes à la sauce tomate et fenouil.
Cépages : 70 % auxerrois [malbec], 25 % merlot et 5 % tannat. Il fera probablement encore quelques bonnes années de cave. Le le 2002 qui est actuellement sur les tablettes au prix de 26 $. à la SAQ, et le 2001 est 21 $ à la LCBO .

3.5 étoiles

Montes Alpha 2001, cabernet sauvignon

Voici un vin chilien de grande classe. Il impressionne avec ses beaux arômes d'épices. L'attaque est fruitée, le vin est costaud, un peu rugueux même. Il est d'une belle longueur. C'est un vin bien fait. Toutefois, je l'avais trouvé bien meilleur en novembre 2003. Il semble que ce vin ne vieillisse pas bien. Si vous avez du 2001 dans votre cave, il est temps de le boire.

2.5 étoiles

Château de Beaucastel 1986

De couleur acajou, le vin offre un nez exubérant de sous-bois, d'épices, de chocolat, de tabac blond et de cuir. Le sucré au nez se confirme en bouche. Le vin est à la fois velouté et encore charnu. La trame est serrée. La couleur ne laissait pas présager une telle ampleur. L'équilibre est parfait. C'est un vin racé et complet. Il est à son apogée. Il serait téméraire de retarder le plaisir.

4.5 étoiles

Cornas 1983, Delas

Ma dernière dégustation de ce vin remontait à 10 ans. Quelle surprise de voir ce vin encore grenat! Le nez très expressif révèle immédiatement une grande profondeur. S'entrelacent des notes animales, des notes de poivre, d'encre, d'herbes, de germes de pommes de terre et peut-être surtout de fourrure. La bouche traduit parfaitement le nez. Des tannins présents mais intégrés à un fruit généreux donnent encore un air de jeunesse à ce vin. Peu de vins affirment autant de caractère et de personnalité. Il est difficile d'imaginer que ce vin puisse devenir encore meilleur, mais bien conservé il devrait tenir de trois à cinq ans. Un grand vin.

5 étoiles

Pesquera 1993 Ribera del Duero

La capsule qui entoure le bouchon de ce vin était gonflée. Le vin avait commencé à couler. Je craignais beaucoup qu'il ne soit plus bon. Le bouchon était imbibé de bord en bord. Ce n'est pas la première fois que je constate cela sur une bouteille de Pesquera. En débouchant la bouteille, j'ai senti une odeur de vinaigre qui fort heureusement est disparue aussitôt. Le vin était superbe! Un bouquet de café et de bois de santal. Un vin à maturité, les tanins sont fondus. On a une belle présence en bouche. Tout est bien intégré. Il est suave et délicieux. La finale est très longue. Cépage : tempranillo. Décidément, ces vins de Pesquera me surprendront toujours. Quel plaisir ils donnent pour moins de 30 $. Le 2002 devrait arriver dans quelques semaines.

3.5 étoiles

Saint-Joseph 1999 Domaine Coursodon

Le vin dégage un nez d'écurie et de cuir, de gras de bacon, de fougère et de sous-bois. En bouche, on retrouve la sellerie, le gras et des pruneaux mais le vin fait un peu cuit et diffus. Le vin n'est pas franc. Il laisse une amertume un peu désagréable en fin de bouche. La structure rustique qui le caractérisait il y a trois ans s'est baucoup amolli mais le vin demeure équilibré. À boire. Cave à 13 °c.

2 étoiles

Ormes de Pez 1996

Le vin exhale un bouquet de pruneaux, de verdure et de terreau. En bouche, il surprend par son ampleur, la densité, la jeunesse et qualité de son fruit. Le tout s'appuie sur une acidité rafraîchissante et des tannins serrés mais sans agressivité. Il est de facture classique, un tantinet sévère au premier verre. Cave à 13 °C. À son apogée dans 3-4 ans.

Farnito cabernet sauvignon 1994, Carpineto

Le millésime 1994 a la réputation d’être un millésime moyen en Toscane. Toutefois ce supertoscan a bien tenu la route. On y détecte de belles odeurs de café. C’est un vin ample aux tanins riches. Il est moyennement long. Il est a son apogée. Le 1999 est 40 $ à la SAQ .

3.5 étoiles

Tavernelle 1995, Banfi

Un très beau cabernet sauvignon de Toscane. Un bouquet de prunes. Ce vin est riche, charpenté, tannique et très long. Il devrait passer encore quelques années en cave. Le 2001 est disponible à la SAQ à 38 $.

3.5 étoiles

Haut-Bages Libéral 1986

Ce Pauillac dont l'encépagement compte 80% de cabernet sauvignon dégage un bouquet envoûtant de feuille de laurier, de sous-bois d'automne, de cuir et de tabac, le tout entrelacé d'une trace de fruits rouges. Comme trop souvent avec ce vin, la bouche déçoit. Il eût été surprenant que le 86 offre des tannins d'une meilleure qualité que d'habitude. On cherche la sève, le fruit. Pourtant, le vin est encore foncé avec à peine un reflet orange à la frange. L'acidité un peu élevée, ajoute probablement à l'impression de minceur. Et tout cela se passe à quelques mètres de Latour.

Pesquera crianza 1996

Nez de crème, de vanille et de chocolat. En bouche, des notes iodées, mais surtout des saveurs végétales assez marquées. La matière est un peu mince et la trame est décousue. Il faut boire ce vin maintenant: le tannin présente un peu d'astringence et le fruit tire sa révérence. Un Sbrinz en accompagnement a permis de cacher plusieurs défauts du vin.

Château Berliquet 1997

Ce Saint-Émilion Grand Cru classé offre un merveilleux bouquet de frambroises, d'épices douces et de fumée. La bouche ajoute des notes d'humus. D'ampleur moyenne, le vin présente un bel équilibre et une texture sans aspérités. C'est savoureux, c'est fin et ça coule bien. À boire maintenant ou dans les deux ans tout au plus.

Hermitage Guigal 1990

Le vin de la soirée! Ça faisait longtemps que j'avais goûté un grand hermitage. Les hermitages plus récents m’ont beaucoup déçu, mais celui-ci est vraiment superbe avec son bouquet d’épices. Un vin rouge opaque. Il goûte vraiment la syrah. C’est un vin gras, plein, long et complexe.

Selon moi, c’était vraiment le vin de la soirée de dégustation de l’Académie du vin de l'Outaouais du 24 février 2005. Les vins ont été sélectionnés par Richard Roy. Voici les notes des 10 autres vins de cette belle soirée.

5 étoiles

Côte-Rôtie, Côte blonde 1994, Rostaing

Ce beau vin dégage des arômes très caractéristiques de la syrah de Côte-Rôtie. Quel beau parfum! C’est un vin distingué, savoureux. Un vrai délice!

4.5 étoiles

Mondavi Cabernet sauvignon Reserve 1989, Napa

Le grand vin de Mondavi qui séduit par son superbe bouquet de cuir. C’est suivi par une attaque fruitée. La bouche est chaude et grasse. C’est un vin puissant et très long. Les 1996 et 1999 sont respectivement 145 $ et 184 $ à la SAQ.

4.5 étoiles

La Jotta 1991 Cabernet-sauvignon, 10th Anniversary Release

Un vin opaque au nez de crème et de cèdre. Une attaque suave et fruitée. En milieu de bouche, les tannins prennent bien leur place. Un vin chaleureux, ample et surtout très long.

4.5 étoiles

Château Branaire-Ducru 1989, Saint-Julien

Il a malheureusement un nez discret, cependant il est merveilleux en bouche avec ses tannins granuleux. C’est un vin dense et bien agréable. Il est aussi très long.

4 étoiles

Château Gruaud-Larose 1986, Saint-Julien

Ce vin a presque 20 ans, pourtant, il est encore d’un rouge opaque surtout vers le fond de la bouteille lorsqu’on atteint les dépôts. Le nez est plutôt discret. L’attaque est fruitée, ce qui est surprenant compte tenu de son âge. C’est un vin costaud, plein et très long.

5 étoiles

Pesquera reserva 1990, Ribera del Duero

Comme souvent dans les beaux vins d’Espagne on retrouve ici ce magnifique bouquet de vanille, de cuir et de biscuit. Il goûte ce qu’il sent avec une forte note vanillée. Un vin long sur une finale boisée bien agréable. Je crois qu’il est maintenant à son apogée. Les reservas sont beaucoup plus boisés que les crianzas. Trois Pesquera sont actuellement disponibles à la SAQ : crianza 2001 à 28 $, reserva 1998 à 35 $ et le gran reserva 1996 à 103 $.

3.5 étoiles

Casa Ferreirinha Reserva 1992, Douro, Portugal

Un bouquet très puissant de tabac blond et de violette. Le vin est léger en bouche. Il goûte la cerise. Il est assez fin. Il semble avoir passé son apogée. Le 1994 est disponible à la Saq à 50 $.

2.5 étoiles

Château Grand-Puy-Lacoste 1989

Pauillac, 5e cru classé. Un nez assez délicat de parfum, de lilas et d’iode. Une belle attaque. Le vin est boisé. Certains dégustateurs l’ont trouvé encore jeune, alors que d’autres ont dit qu’il a passé son temps. Je crois qu’il a été meilleur il y a quelques années lorsqu’il avait plus de fruit.

3 étoiles

Ancien Vines, Cline 1997

Cline est un des seuls producteurs des États-Unis a produire un vin avec le cépage carignan qui est utilisé dans les vins de masse dans le sud de la France. Ce vin du millésime 1997 a atteint sa pleine maturité. Les tannins sont maintenant assez fondus ce qui lui donne une structure souple.

3 étoiles

Badia a Passignano 1997, Chianti classico riserva, Antinori

Un chianti opaque. Voici un autre très beau produit de la maison avril 2001, ce vin continue de s'améliorer. Il faut dire que 1997 a été un millésime exceptionnel en Chianti. On devrait donc le laisser en cave encore quelques années. Sangiovese à 100 %. C'est le 1999 qui est disponible actuellement à la SAQ à 45 $, en baisse de 8 $ depuis deux ans.

4 étoiles

Badia a Passignano 1990, Chianti classico riserva, Antinori

C'est un vieux chianti encore opaque. Il dégage de doux arômes d'écurie. Un vin costaud, à la fois suave et corpulent. Une belle acidité. Malgré ses 14 ans, ce chianti semble encore jeune.

4 étoiles

Chinon 1999, Domaine Bernard Baudry

Est-ce que les vins de Chinon vieillissent bien? En général non, ce sont des vins qui doivent être bus jeunes. Toutefois, il y a des exceptions dépendant du millésime et du type de sol. Ce vin est en cave depuis deux ans. C'est le 2001 qui est actuellement sur les tablettes de la SAQ à 22 $ . Ce 1999 est probablement rendu à son apogé. Il a de belles saveurs végétales comme on en retrouve dans les bons cabernets francs de cette région. Par contre, ses tannins sont un peu asséchants. Nous avons servi ce vin pour accompagner un tian aux légumes. Il fut trop costaud pour ce plat, mais il accompagna très bien la lasagne qui suivit.

3 étoiles

Marqués de Vargas Reserva 1996, Rioja

Voilà encore une belle preuve qu'il vaut la peine de laisser vieillir certains vins. Ce rioja encore foncé dépage de beaux arômes de cacao, de cuir, de fines herbes et même de fougère séchée. Il est suave en bouche, c'est devenu un vin tout en finesse, délicat et dont les saveurs persistent très longtemps.

4 étoiles

Domaine de Trévallon 1996

Des saveurs d'asperges, de cuir et de plantes tropicales, voilà ce qu'on retrouve dans ce vin rendu à pleine maturité. Il a encore toute sa belle richesse de tannins en bouche que soutient une belle acidité. De plus, il a un magnifique goût de zeste d'orange. Un vin suave et à son

4 étoiles

Château Reynella, cabernet-sauvignon 1996

Le nez est un peu discret, toutefois, on distingue assez bien des saveurs d'herbes et d'eucalyptus. En bouche, on a aussi cette saveur agréable d'herbe, sur un fruité gras et une belle masse tannique. C'est un vin corsé. L'alcool se fait sentir. Il faut le

4 étoiles

Château Reynella, cabernet-sauvignon/merlot 1997

La famille Reynell a commencé à faire du vin en 1842. Le vignoble a été acheté par le groupe Thomas Hardy en 1982. Ce mélange de cabernet-sauvignon et de merlot dégage de beaux arômes de cuir et de cèdre. Il est savoureux, les tannins sont encore assez présents. C'est un vin bien équilibré quoiqu'on perçoit un peu trop l'alcool en finale. À conserver.

3.5 étoiles

Bin 407, 1997, cabernet- sauvignon, Penfolds

Ce beau vin rouge nous épate au premier abord par ses arômes de goudron et de champignons cuits. La bouche se présente bien par une attaque très fruitée, puis grasse. C'est un vin riche qui a beaucoup de tannins. La finale est très longue. Un vin déjà agréable et qui se développera encore.

3 étoiles
Syndiquer le contenu