Le vin c'est 4,75 $ en France, mais 16,35 $ au Québec

Le prix moyen d'une bouteille d'appellation achetée par les Français est de 3,4 €, soit 4,76 $.

Alors que le prix moyen des vins tranquilles (appellation ou pas) vendus dans les succursales de la SAQ est de 16,38 $ (selon le dernier rapport annuel de la SAQ).

Le Français dépense en vin tranquille 131,9 € par année, soit 189 $CDN (1);  pendant que le Québécois dépense 339 $ (vins tranquilles et mousseux).

Le groupe d'âge qui achète le plus en France (en 2014) est celui des 50-64 ans qui représente 39 % des achats en volume. Mais ce groupe achetait 42 % des vins en 2012. Le groupe des 35 à 49 ans reste relativement stable à 18 % des achats. Les jeunes de 35 ans et moins n'achètent que 7 % des volumes des vins tranquilles (non mousseux).

Par contre, c'est le groupe des 65 ans et plus qui achète de plus en plus de vin. Ils achetaient 33 % des volumes en 2012, c'est maintenant 36 %.

Ceci suscitera de l'espoir aux acteurs du marché du vin au Québec, car on craint ici une baisse des ventes avec le vieillissement de la population. Ce serait l'inverse si nous suivons la même tendance ici qu'en France. À moins que nos dirigeants de la SAQ ne brisent le rythme par des gestes inappropriés comme des hausses répétées des prix ou autres actions.

Ces chiffres sont tirés en partie du magazine LSA Conso qui publie aussi des données sur les ventes de vin par régions et par type. On note que les croissances les plus fortes sont pour les rosés, les vins en Bag in Box (viniers) et les vins IGP (indication géographique protégée).

Les appellations en croissance en France selon l'étude Kantar sont la Corse et le Jura.

(1) 1,40 taux de change appliqué par la SAQ sur l'euro.

Sources: