Éduc'alcool: des chiffres à prendre avec un grain de sel

L'organisme Éduc'alcool publie des résultats d'un sondage de la maison CROP sur la consommation d'alcool au Québec.

Voici les faits saillants concernant le vin retenus par Éduc'alcool:

«Depuis 2002, le vin est la boisson qui est le plus régulièrement consommée contrairement aux années 1990 où c’était la bière qui détenait ce titre. Cette année encore, plus du tiers des Québécois de 15 ans et plus (31 %) consomme du vin une fois ou plus par semaine, ce qui représente une hausse considérable depuis 1991 (13 %).»

«Le taux de consommateurs selon les catégories de boissons se présente de la manière suivante : vin: 72 %; bière: 61 %; spiritueux: 47 % et autres boissons: 34 %.»

Éduc'alcool dit que, selon ce sondage, la consommation d'alcool hebdomadaire des Québécois a diminué. «En 2017, en effet, les Québécois consomment en moyenne 2,8 verres d’alcool par semaine contrairement à 3,3 verres par semaine en 2012.» Toutefois, l'organisme ne précise pas dans quel secteur (vin, bière ou spiritueux)!

Il faut prendre ces chiffres avec un grain de sel, car ils sont les résultats d'un sondage.

En effet, ces chiffres ne correspondent pas du tout avec ceux de la SAQ. Selon les rapports annuels 2011 et 2016 de la SAQ, la consommation de vin a augmenté en cinq ans de 148 millions de litres à 191 millions; celle des spiritueux a augmenté de 20,8 à 23 millions de litres. (Toutefois. la SAQ ne publie pas de chiffres sur la vente de bière au Québec.)

Il aurait alors fallu une immense baisse des ventes de bière ou une forte augmentation de la population pour que cette soi-disant diminution de la consommation d'alcool soit vraie. (La hausse de la population du Québec a été 4 % de 2011 à 2016.)

  Sources Éduc'alcool, rapports annuels SAQ et Institut de la statistique du Québec.