La SAQ a-t-elle acheté le logiciel Phénix?

Vous avez surement entendu parler du nouveau logiciel de paye du gouvernement fédéral: le Phénix. Des milliers de fonctionnaires reçoivent des payes tronquées et variables alors que d'autres reçoivent des payes doubles.

Et bien, c'est à se demander si la Société ds alcools du Québec n'a pas acheté le même genre de logiciel.

En effet, il faut lire les plaintes nombreuses de restaurateurs et de sommeliers qui disent ne pas recevoir leurs commandes de vin.

Il faut voir le déferlement de plaintes et de commentaires sur les réseaux sociaux dont ici et ici. 
En voici quelques extraits.

«Toutes les livraisons de la semaine sont annulées...ils ne savent pas si ce sera rétabli pour la semaine prochaine, et c'est "débrouillez-vous à aller chercher vos produits en succursale.»

«Pas de livraison pour nous cette semaine... en début de semaine prochaine !!!???!!! Aucun avis, pas d'excuse, s'en foute... quel service..»

«j'ai finalement reçu ma commande hier avec 36 h de retard»
«J'ai beaucoup de clients avec des retards, des problèmes de facturation, belle merde!!!»

«j'ai passé par le bureau d'Alain Brunet, ça secrétaire m'a répondu en moins de deux et m'a transférée en ligne directe! Satut; aucune vanne n'est sortie hier, aujourd'hui et pas plus demain. 40 restos seront livrés samedi....»

« Et ça, c'est sans parler des commandes confirmées par les producteurs il y a 7 semaines et qui ne sont toujours pas passées...»

«C'est le gros bordel !!! La plupart de mes clients ont été livrés le lendemain, une chance ! Même leurs propres succursales n'ont pas été livrées... Et personne au bout du fil à part cette musique d'attente qui te rend fou...»
«quel mauvais timing pour implanter un si gros nouveau système informatique.»

«Same frustration different day. C'est ça une entreprise qui a le monopole.»

«Seems that there new computer software takes 3 times as long to get bottles stamped.»

«Restaurateurs pas livrés cette semaine, pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une #grève qui ne dit pas son nom ?»

«No SAQ delivery this week! Setting up emergency plan to have wine for our clients this wkd!»

«C'est vraiment une joke monumentale. Si c'était une entreprise privée, ça serait déjà fermé»

La direction de la SAQ répond ce matin en disant que
«La SAQ éprouve effectivement des difficultés au niveau de la livraison des commandes aux titulaires de permis desservis par le CSM de Montréal (l'entrepôt) à la suite du déploiement de son nouveau système de gestion d’inventaire.

Il s’agit d’une situation qui est tout à fait exceptionnelle et les équipes mettent tout en œuvre pour s’assurer que le service revienne rapidement à la normale. Dans l’intervalle, des solutions alternatives ont été mises en place afin de continuer à offrir un service adéquat aux clients qui peuvent toujours s'approvisionner en succursale.

Les clients touchés ont été avisés par courriel de la situation et de la marche à suivre afin de se procurer les produits de leurs commandes.»

La SAQ a dépensé 9,9 millions de dollars pour le «nouveau système informationnel afin d’accroître l’efficience des activités opérationnelles des Centres de distribution», dit le rapport annuel de la société d'État.

Le gouvernement fédéral a dû ajouter 142 millions de dollars pour tenter de corriger les erreurs de son logiciel Phénix. Il reste maintenant à espérer que le nouveau logiciel de la SAQ ne coute pas trop cher aux restaurateurs et aux contribuables québécois.