Entente et tablettes vides à la SAQ

La direction de la SAQ et le syndicat représentant ses 800 employés d'entrepôts et de livraison, SCFP, ont conclu une entente de principe pour le renouvèlement de la convention collective.

Cette proposition sera présentée aux syndiqués vendredi et samedi.

L'été dernier, le monopole a fait un profit record en hausse de 8,6 % après avoir haussé 2 fois ses prix.

Puis, la SAQ a haussé ses prix une troisième fois en 7 mois en novembre. La société d'État se dirige vers un profit record de 1,3 milliard de dollars; les employés veulent avoir leur part du gâteau.

L'an dernier, les salaires de l'ensemble des employés syndiqués et cadres de la société d'État totalisaient 282 millions de dollars (32 millions $ de plus qu'en 2015) pour des ventes de 3,5 milliards $ et un profit net de 1,2 milliard de dollars.

En 2015, c'était des ventes de 3 milliards; profit de 1 milliard et salaire 250 millions $.

Les moyens de pression des employés chargés de la livraison ont fait en sorte que des tablettes de nombreux magasins sont presque vides.

Il est toutefois intrigant de constater que certains magasins ont continué à avoir des tablettes bien garnies pendant qu'il y avait pénurie de certains produits dans d'autres succursales!

Pendant ce temps, le service d'achat en ligne semblait bien fonctionner. Les commandes sont complétées à l'entrepôt par des employés d'un autre syndicat, le SEMB, le même que dans les succursales et les livraisons à domicile sont faites par une entreprise privée.

Il faut maintenant se demander si les tablettes seront regarnies pour les fêtes.