Prêts pour le vin nouveau?

La SAQ fait une pré-vente de vins nouveaux. Vous pouvez réserver des bouteilles qui seront disponibles le jeudi 16 novembre.

Du nouveau cette année : il n’y a pas de vino novello blanco, de vin blanc nouveau italien. Parmi les vins présentés, aucun n’était potable.

Autre nouveauté : un beaujolais nouveau de la maison Joseph Drouhin. Cette maison réputée de Bourgogne se lance à son tour dans ce marché. La SAQ a réussi a en obtenir quelques caisses. Ce sera possiblement le produit le plus intéressant.

Le troisième jeudi de novembre nous apporte chaque année le beaujolais nouveau. On parle maintenant plutôt de vin nouveau, ou de vin primeur, puisqu'on en fait dans plusieurs autres régions du monde, dont l'Italie, l'Espagne et l'Ontario.

C'est un vin très jeune, les raisins viennent d'être récoltés en septembre. Il n'a pas eu le temps de mûrir, ni de développer des arômes intéressants. Ses saveurs dominantes sont le fruité et l'alcool. Au niveau du fruité, on perçoit surtout la framboise et la banane. Cette dernière saveur est présente dans les vins nouveaux faits de gamay.

Marketing et tradition
À l'origine, c'était un bon coup de marketing, ça l'est toujours. C'est aussi l'occasion de prendre un bon coup entre amis à la veille de l'hiver. C'est devenu une tradition.

Par contre, il ne faut pas s'attendre à boire là du grand vin. Il faut savoir que ce n'est pas un vin qui est prêt et il ne le sera d'ailleurs jamais. Il n'y a aucun intérêt à le conserver. Il ne sera plus bon à Noël. Il est fait très vite, sulfuré et expédié. Alors attention aux maux de tête, n'en buvez pas trop.

Comme du blanc
Je vous suggère de le servir froid, froid comme du vin blanc. C'est-à-dire de le passer 20 minutes au congélateur ou deux heures au frigo afin qu'il descende à 12 ou 14 °C. Sinon, servi chaud, vous ne goûterez que l'alcool. Froid, son fruité sera meilleur et ses faibles tanins seront rehaussés.

Le beaujolais nouveau se vent très cher [15 $]. C'est parce qu'on paie pour son transport en avion. Les producteurs de cette région refusent de le laisser partir par bateau quelques jours plus tôt.

Le vin nouveau, vino novello, provenant d'Italie est beaucoup moins cher [9 à 12 $]. Les producteurs italiens acceptent, eux, de l'expédier par bateau.

La mode est un peu moins forte, les prix de départ diminuent. Un hectolitre de beaujolais village nouveau se vend 158 euros, soit 6 euros de moins qu'en 2005. C’est une deuxième année de baisse.


Alors, à votre santé, et pas plus de deux verres.

Vin nouveau 2006 pré-vente de SAQ.com