Marziola 2009

On en apprend tous les jours!  Quelqu'un me demandait il y a quelque temps si je suis un spécialiste du vin, un grand connaisseur. Je le croyais lorsque j'avais 30-35 ans. Mais plus j'en apprends, plus je me trouve ignorant. On dit que pour apprendre le golf, ça prend toute une vie, eh bien, dans le monde du vin, ça prend deux vies.

Voyez ce vin. Une nouveauté! Une appellation que je ne connaissais pas : Lacrima di Morro d'Alba. Un cépage inconnu pour moi : lacrima, dit aussi lacrima di Morro ou lacryma. Aucun rapport avec le lacrima cristi. On le nomme lacrima (larme) parce que ses grains suintent lorsqu'ils sont murs. Presque éteint à 1 hectare en 1985, il a été sauvé par la formation de la DOC Lacrima di Morro d'Alba (Région des  Marches).

Sur le site Terrroirs d'Italie, on dit que «Le Lacrima di Morro a généralement un corps léger, avec une fragrance qui oscille entre les roses et les violettes. La macération carbonique et d’autres techniques peuvent rendre la robe plus profonde et corser le vin. Mais son arôme particulier de rose subsiste tout de même.»

En fait d'arôme, ce vin nous fait plutôt penser aux pivoines et au lilas. Il a un bouquet exubérant floral qui rappelle aussi la crème de cerise. La même chose en bouche, c'est très original et fort plaisant. C'est un vin savoureux et rafraîchissant à la texture coulante. Un délice à servir frais ( 14 °C) avec le veau, le porc aux pommes, le lapin.
Notez le raisonnable 12,5 % d'alcool.
Son agent au Québec suggère aussi les «Panzerotti (gros raviolis), crespelle (chaussons fourrés), vincisgrassi (spécialité de pâtes), fromages typiques (dont le fromage di fossa, affiné dans une fosse emplie de paille), casciotta d’Urbino.»

Producteur Monte Sciavo.
Disponible dans 52 succursales.

3 étoiles
Prix: 
18,40 $
Année: 
2009