Il est illégal de revendre du vin acheté en commande privée

Les achats de vin en commande privée deviennent de plus en plus populaires. C'est maintenant un marché de plus de 115 millions de dollars au Québec et de 6,4 millions de bouteilles. Ce système d'achat conçu surtout pour la restauration intéresse aussi les particuliers. Les agences spécialisées dans ce secteur improprement appellé importation privée ont fait le plein avec les restaurants et veulent depuis quelque temps atteindre directement les consommateurs.

Il y a toutefois un hic, c'est qu'il faut acheter à la caisse. Des agences invitent donc leurs clients à revendre des bouteilles de cette caisse. On dit ainsi «partagez avec des amis», regroupez-vous pour l'achat de la caisse. On le lit même dans des sites internet des agences. On incite des clients à acheter à la caisse et à revendre à l'unité.

Est-ce légal?
La Société des alcools (SAQ) nous répond que ce n'est pas légal. Est-ce qu'un particulier peut vendre du vin? «Ce n'est pas permis», nous écrit la SAQ.

Même réponse du côté de la Régie des Alcools. «Il est interdit pour un particulier de vendre du vin; seuls la SAQ et un titulaire de permis d'épicerie peuvent en faire la vente», nous répond Mme Joyce Tremblay, porte-parole de la Régie.

La SAQ est un monopole et seule elle et ses mandataires, les épiceries, ont le droit de vendre du vin.

Mais alors les agences qui incitent leurs clients à revendre des bouteilles incitent donc leurs clients à commettre un geste illégal? «Si c’est le cas, ils les incitent en effet à commettre un geste illégal», nous répond Mme Linda Bouchard, agente d'information de la SAQ.

La Loi, c'est la Loi
Interrogé à ce sujet, le président du regroupement des agences de commandes privées, le Raspipav, nous répond que «la Loi, c'est la Loi». Nous savons que c'est illégal, nous dit le président Pierre Birlichi. «Notre position est légaliste. Nous devons respecter la Loi, même nous les agents n'avons pas le droit de vendre directement du vin.»

Va-t-il alors demander à ses membres de cesser d'inciter leurs clients à commettre un geste illégal? Ce à quoi il répond que «l'association n'a pas pour rôle de jouer à la police.» M. Birlichi s'étonne aussi qu'au moment où on va légaliser la marijuana qu'il soit toujours aussi difficile de faire le commerce du vin au Québec. Il se demande aussi qu'elle est la sanction, la pénalité si un particulier se fait prendre à revendre du vin.

C'est un sujet assez étonnant. C'est une pratique qui se fait illégalement, mais ouvertement! À preuve, dans le site même de la SAQ, sous un article intitulé L'importation privée: simple, accessible et sécuritaire, la SAQ a mis un lien vers un article du journal La Presse écrivant que «la journaliste Ève Dumas a su résumer la marche à suivre dans l’article L’importation privée en trois étapes faciles. Dans lequel article cité, Mme Dumas rappelle qu'il faut acheter à la caisse; «trouvez-vous des amis pour partager!», ajoute-t-elle alors!

Cela dit, tout le monde est bien conscient que cette limitation d'achat à la caisse est un frein au développement de ce secteur dit des commandes privées. La SAQ a un projet de vente à l'unité de ces vins par internet. Le projet n'est pas encore au point. Il pourrait se réaliser dans les prochaines années, nous dit-on.

Le faire légalement
Il est toutefois possible se se regrouper pour faire une commande privée auprès de la SAQ. On passe alors par le Service de commandes privées, version «particuliers» de la SAQ et non par une agence. Le groupe peut commander des caisses et se les partager à l'unité. On y précise que «l’organisateur ne peut vendre les produits aux membres du groupe d’achat». Le chef du groupe doit fournir la liste des noms et des adresses des acheteurs et la quantité commandée par chacun. La SAQ émet alors une facture à chacun des membres du groupe indiquant que le prix des produits a été acquitté par le chef du groupe. (Voir Politique de commande privée PDF)

SAUMUR-CHAMPIGNY

Lors d'une dégustation de nombreux vins rouges de la Loire le 21 avril à l'abbaye de Fontevraud, j'ai été grandement impressionné par des vins de l'appellation Saumur-Champigny. Après des vins de Chinon pour la plupart rustique, les vins de Saumur-Champigny me sont apparus beaucoup plus frais, friands et agréables.

Saumur-Champigny n'est pas une AOC très connue au Québec. On l'a confond souvent avec Saumur.
On n'y fait que du rouge. L'aire d'appellation est située au sud-est de la ville de Saumur. C'est entre les villes d'Angers et de Tours; entre les AOC Saumur, Bourgueil (au nord) et Chinon à l'est.

Le cépage roi est le cabernet franc. Le cabernet sauvignon et le pinot d'Aunis sont aussi permis, mais semble très peu utilisés. Les vignerons de l'endroit préfèrent franchement le cabernet franc. Il faut dire qu'ils en obtiennent de très beaux résultats. De plus, l'utilisation du monocépage permet de mieux refléter le terroir.

C'est environ 100 producteurs; 10 millions de bouteilles; dans un climat océanique tempéré. On y produit des rouges légers et des plus costauds. Les légers sont même bus avec les poissons dans cette région!

Un peu plus de 30 vins du millésime 2016 étaient présentés à cette dégustation. C'était les vins qui ont participé au concours Concours des vins du Val de Loire du millésime 2016.

Voici mes coups de coeur en Saumur-Champigny
  Domaine La Paleine (bio) 9,10  
  Domaine Joulin, Vieille Vigne  7,20
  Domaine de la Guilloterie, Tradition  6,50

Voyez les prix sont très raisonnables.
Étonnamment, aucun de mes coups de coeur n'a obtenu de médaille au concours!

Il y avait aussi 4 vins de la totalement inconnue de AOC Saumur Puy-Notre-Dame, dont l'Éocène du Domaine de l'Épinay a été un coup de coeur. Il a lui obtenu une médaille d'or. Cette AOC créée en 2009 regroupe 17 vignerons sur la plus haute colline (puys) de 106 mètres de la région.

Comme pour les vins de Chinon, ceux de Saumur-Champigny sont surtout écoulés auprès des restaurateurs. Ils sont très peu exportés; soit moins de 800 000 bouteilles.

Terroir
Il y a très peu de pluie sur ce territoire (525 mm/an). C'est aussi le plus chaud de la région. «La spécificité du Saumur-Champigny repose sur la richesse argilo-calcaire de son terroir et la présence du tuffeau en sous-sol. Cette roche calcaire du crétacé supérieur absorbe les précipitations hivernales et restitue parcimonieusement une partie de cette eau durant les longues périodes de sécheresse. La vigne a ainsi sans excès une alimentation hydrique régulière nécessaire à la parfaite maturation des raisins.

Une autre qualité de ce terroir est sa forte capacité à emmagasiner la chaleur solaire le jour pour la restituer la nuit. Le nom Champigny provient d’ailleurs du latin "Campus Ignis" qui signifie "Champs de feu"» (www.producteurs-de-saumur-champigny.fr)

Saumur-Champigny au Québec
Il n'y a que 13 vins de Saumur-Champigny à la SAQ. Voici quelques noms à retenir: Château Yvonne; Terres Rouges; Varinelle; Louis Roche et Saint-Just.

Une expérience écologique
Les vignerons de Saumur-Champigny ont mené une expérience écologique très intéressante ces dernières années. Afin d'accroitre la biodiversité et de limiter l'utilisation d'insecticides, ils ont aménagé des haies entre les parcelles de vignes, plus de 20 kilomètres de zones écologiques composées de haies et de bosquets. J'en parle dans un article intitulé La biodiversité dans les vignes du magazine Le monde au naturel, édition de mai.

  Vérifiez vos connaissances sur le Saumur-Champigny

  Site de l'AOC Saumur-Champigny.
  Site d'Interloire. (Interloire regroupe presque toutes les appellations de la Loire, sauf Bourgueil et Montlouis ainsi que les AOC de l'est, (dites de Centre-Loire) telles Sancerre et Pouilly-Fumée.

Marqués de Caceres Reserva 2011

Des aromes de bois fins et de gelée de fruits rouges.
Une belle texture veloutée et tannique sur un fruité ample, gras et boisé.
Belle longue persistance gustative.
Pour quelques années de cave.
Tempranillo à 85 % et grenache.
Alc. 14 %. Sucre 2,6 g/l.
En ligne (31) et dans 140 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Mâcon-Bussière, Domaine Mancia-Poncet 2014

C'est le seul vin de l'appellation Mâcon-Bussières à la SAQ.
C'est d'un rouge pâle brillant.
Aromatique, petits fruits et champignon.
Une bouche fraiche, juteuse, suave et coulante sur des saveurs de gelée de fruits.
Belle texture, tanins fins, finale fruitée. Un vin gouleyant.
Servir bien frais à 12-14 degrés.
Cépage : gamay.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,5 g/l.
En ligne (51) et dans 84 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,05 $

La Moussiêre 2016

De l'appellation Sancerre, un sauvignon blanc non herbacé, ferme, droit, sec, assez vif et bio.
Assez aromatique, il est encore jeune et devrait s'ouvrir plus au cours des prochaines années.
Il a une belle présence en bouche. C'est serré et énergique.
Longue finale.
Culture en biodynamie. Vendanges manuelles. Mise en bouteille en fonction des lunes.
Élevage: huit à dix mois, 1/3 en demi-muids neufs et 2/3 en cuve.
Sucre 1,5 g/l. Alc. 13 %.
Producteur: Alphonse Mellot qui suggère de le servir avec une omelette, du saumon, ou un tartare de poisson.
Dans 92 magasins.

3 étoiles
Prix: 
28,85 $

Beaujolais-Villages Blanc 2015, Domaine Ruet

Du beaujolais blanc. Oui, c'est plus rare que le rouge. Il n'y en a que 5 spécimens à la SAQ.
C'est fait de chardonnay. Ici, celui de la maison Ruet, est miellé, frais, sec avec de jolies flaveurs qui rappellent la pêche avec une pointe d'ananas.
C'est léger, coulant. La texture est veloutée. La finale est sur les fruits blancs et les amandes.
À servir, entre autres, avec le fromage Comté, les volailles ou en apéritif.
Alc. 13,2 %. ph 3,42. Sucre 1,6 g/l.
En ligne (31) et dans 51 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,55 $

Coteaux de la Bekaa, Nakad Rouge 2013

Aromatique, fruits chauds et caramel.
Caramel et fruits cuits en bouche.
Ample, beaux tanins, saveurs de prune. Finale chaleureuse.
Pour accompagner les plats costauds.
Cinsault 50 %, cabernet sauvignon 30 % et carignan 20 %.
Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13,85 %. Sucre 1,4 g/l.
En ligne (12) et dans 77 magasins.

2 étoiles
Prix: 
16,30 $

Willm Pinot Noir Rosé 2016

C'est le seul rosé d'Alsace à la SAQ.
Et c'est bon, comme les autres vins de la maison Willm d'ailleurs.
Un nez floral et fin. Une attaque légère, puis très fruitée en milieu et fin de bouche.
Du beau fruit juteux. Sec. D'un bel équilibre.
Longue finale agréable.
Sucre 1,5 g/l. Alc. 12,5 %. Capsule à vis.
En ligne (167) et dans 129 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,15 $

Listel 2016

C'est le temps du rosé venu !
Celui-ci est très expressif et bien aromatique.
Il sent le bon rosé.
C'est rond, fruité et gouleyant.
Une belle matière assez grasse.
Sucre 4,5 g/l. Capsule à vis.
Servir frais.
En ligne (2) et dans 377 magasins.

2 étoiles
Prix: 
11,05 $

Arrivages du 16 mai

Voici des vins qui arrivent aujourd'hui sur les rayons de la SAQ et qu'il serait intéressant de déguster
et pour certains de mettre en cave.

Domaine de Trévallon 2013   84,75$
Domaine du Gros'Noré Bandol 2016 34$
Tinto Pesquera Ribera del Duero 2013  31,75$

Domaine Eric Louis Sancerre 2016  27,75$
Château Musar Jeune 2012  25,80$
Domaine de Saint Just Les Perrières 2015   24,40$

Michel Redde & Fils Pouilly Fumé Petit Fumé 2015  22,40$
Mercouri estate Refosco Mavrodaphné 2015  21,65$

Offley C , Colheita 1992

C'est un porto tawny très aromatique.
Des flaveurs de sucre d'orge, de sirop d'érable, de sucre brun, de biscuits sucrés.
C'est absolument succulent.
Élevé en barrique et mis en bouteille en 2017.
À déguster avec un bon livre.
Il peut se conserver au frais plusieurs semaines une fois la bouteille ouverte. (Voir La conservation des portos.)
Alc. 20 %. Sucre 130 g/l.
En ligne (30) et dans 77 magasins.

4 étoiles
Prix: 
61,50 $

Pouilly-Fuissé, Bouchard Pères et Fils 2014

Pouilly-Fuissé est une appellation du Mâconnais en Bourgogne.
Il y a 18 vins de Pouilly-Fuissé à la SAQ; de 24 à 85 $.
Celui-ci est absolument délicieux.
C'est frais, floral, d'une texture ronde, légèrement beurrée et d'un bel équilibre entre le fruité et l'acidité.
Suave, savoureux et rafraichissant.
Un excellent chardonnay à ne pas servir trop froid, à 12 degrés.
Aussi pour 3 à 5 ans de cave.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,8 g/l.
En ligne (13) et dans 50 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
30,75 $

Château Bonnet, Saint-Amour, Vieilles Vignes 2015

Un vin ample, au fruité frais rappelant les framboises bien mûres.
Un fruité qui remplit toute la bouche.
De beaux tanins gras enrobés d'un fruité succulent.
Un vin jeune, qui a du corps et qui pourrait faire quelques années de cave.
Cépage gamay en macération semicarbonique.
Saint-Amour est un des 10 crus du Beaujolais.
Alc. 13 %. Sucre 1,8 g/l. pH 3,61.
Servir frais de 14 à 16 degrés.
En ligne (56) et dans 39 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,20 $

Pétale de Rose 2016

Un rosé de caractère. Un rosé d'apéritif et de repas.
C'est d'un beau fruité ample et assez gras avec des saveurs rappelant l'abricot, la banane et de melon jaune.
C'est bien tassé, serré, assez tendu tout en restant bien agréable à boire.
Les 8 cépages du domaine: grenache, cinsault, syrah, rolle, sémillon, mourvèdre, ugni blanc et cabernet sauvignon. Bio, Vendanges manuelles.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,6 g/l.

«Enherbement de céréales après la vendange.Labours, pas de désherbants chimiques, fumures animales, traitements au cuivre et au soufre depuis 3 générations. Certaines parcelles sont labourées au cheval. En Agriculture biologique depuis 2005 et pratique de certaines méthodes biodynamiques.»

En ligne (7) et dans 364 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,10 $

Bastide de Ciselette, Bandol rosé 2015

Il y a 155 vins rosés aujourd'hui sur les rayons de la Société des alcools du Québec.
Les prix vont de 10 à 55 $ pour les 750 ml.
Il y a de tout en rosé : du bien mauvais au bien bon.
Ici avec ce Bandol, on touche à l'excellence.
C'est un rosé, très pâle, plus jaune que rosé.
C'est élégant, suave, gras, velouté, sec et très agréable à boire.
Gouleyant, équilibré, rien n'accroche.
Mourvèdre, grenache, cinsault et carignan.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,3 g/l.
Il y en a toutefois très peu dans le réseau de la SAQ, ce vin s'est vendu en un mois. «Il a fondu comme neige au soleil», nous dit son agent, car son producteur était au Salon des vins de Québec fin avril.

3.5 étoiles
Prix: 
24,95 $
Syndiquer le contenu
</