Barolo Riserva 2007 Batasiolo

Beaux aromes de fruits rouges et noirs sur une note florale.
L'attaque est fine, puis les tanins emplissent bien la bouche.
C'est serré, corsé et costaud.
Il y a là une masse de petits tanins qui lui donne une belle structure.
Des aromes de goudron en rétro-olfaction typique du cépage nebbiolo.
Longue finale gustative et bien tendue.
Le vin est encore bien jeune. Pour quelques années de cave.
Alc. 15 %. Sucre 2 g/l.
Dans 116 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
37,50 $

Les Remparts de Ferrière 2012

Beaux aromes de fruits noirs, d'épices et de bordeaux.
Bouche serrée, sèveuse, coulante, fluide, légère.
Tanins fins. Longue finale sur les fruits et la crème.
Un vin fin, élégant et agréable à boire.
Souvre encore plus à l'aération sur une beau boisé.
Second vin du Château Ferrière.
Vendanges manuelles de cabernet sauvignon à 80 % complété de merlot; le tout élevé en barriques neuves à 40 %.
Une production de 48 000 bouteilles.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,6 g/l.

En ligne (60) et dans 75 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
42,25 $

Chinon, Blanc Bec 2015

Chinon blanc!
Saviez-vous qu'on fait du chinon blanc?
La plupart l'ignore. C'est une petite production.
Nous avons maintenant deux chinon blanc à la SAQ.
Celui-ci du Domaine de la Marinière.
C'est fait du cépage chenin.
C'est frais, floral avec des notes de cire.
La bouche est ronde, coulante et assez ample.
Le vin est sec, gras et d'un beau fruité (fruits jaunes).
Sucre: non communiqué.
Alc. 14 %
En ligne (5) et dans 32 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,45 $

Le gouvernement ordonne à la SAQ de mieux traiter les épiciers

La SAQ devra mieux traiter les épiceries qui vendent ses vins.

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a dit ce matin qu'il allait ordonner à la direction de la SAQ de cesser ses pratiques défavorables à l'encontre des 495 épiceries qui sont des agences SAQ.

La direction du monopole a décidé dernièrement de ne plus accepter de paiement par cartes de crédit de ces 495 épiciers.

À une question du député du Parti Québécois, Martin Ouellet, le ministre a répondu «on avait déjà contacté la SAQ pour nous assurer que de telles pratiques ne continuaient pas. Ça n'a pas vraiment porté fruit. Alors, nous allons très directement, d'une façon très directive, dire à la SAQ d'arrêter ce procédé-là. Ça va arrêter.»

Le député ajouta que la SAQ nuisait aussi aux PME en ne livrant pas les vins dans les épiceries «la SAQ ne livre pas elle-même ses produits à ses agences. Chacune de ces PME doit s'arranger elle-même pour aller chercher les bouteilles dans une succursale, peu importe la distance qui les sépare. Alors, ma question : Pourquoi on nuit encore aux agences? Pourquoi s'acharner sur ces PME?»

Le ministre a alors répondu que «ces agissements-là ou ces procédés-là de la SAQ nous ont déjà été rapportés par les membres de notre caucus depuis déjà quelques jours. Donc, ce n'est pas nouveau. Nous avons, de façon informelle, informé la SAQ que ça devrait arrêter. Maintenant, puisque la façon informelle ne semble pas avoir fonctionné, ça va être de façon directive, très claire. Ça va arrêter, ces procédures-là.»

M. Ouellet a aussi demandé au ministre d'ordonner à la SAQ d'honorer sa carte de points SAQ Inspire pour des vins de la SAQ achetés en épicerie. Le ministre a refusé en disant que «pour ce qui est du programme Inspire, le programme de promotion des ventes, bien sûr ça s'adresse aux succursales de la SAQ et pas aux agences.»

Le porte-parole de l'Association des détaillants du Québec nous dit que «les détaillants avec agence SAQ ont toujours dû s’auto-approvisionner auprès d’une succursale, le tout à des marges fixes insuffisantes.»

M. Pierre-Alexandre Blouin ajoute que la décision de la SAQ ne ne plus accepter le paiement par carte de crédit fait perdre les ristournes et le délai de paiement, «les détaillants doivent dorénavant financer sur le champ d’importants montants d’inventaires.»

_______
Source:
Journal des débats de l'Assemblée nationale
Version préliminaire. Jeudi 23 février 2017 et Vidéo de la période des questions à 23 min 30.

 

Baisses de prix plus difficiles dans certains cas

La direction de la Société des alcools a amorcé une baisse générale des prix de ces vins courants.
Elle dit vouloir atteindre le niveau des prix du monopole de l'Ontario, la LCBO.

Le président de la SAQ, M. Alain Brunet a toujours dit que la SAQ «obtenait le meilleur prix canadien».
Toutefois, il y a des points qui accrochent. Certains vins sont toujours beaucoup plus chers au Québec.

Un lecteur me signale la grande différence de prix entre le Genil Hugel qui est 16,45 $ à la SAQ, mais 13,25 $ en Ontario. Une différence de 3,20 $; soit 24 % plus cher au Québec!

Pourtant, d'autres produits de la même maison sont beaucoup moins chers au Québec. Le Riesling 17,85 $ SAQ - 28,55 $ LCBO; le Gewurztraminer 19,60 $ SAQ - 28,45 $ LCBO.

Le mois dernier, je vous ai parlé du Honoro Vera Grenache qui était 16,40 $ à la SAQ, mais 12,95 $ à la LCBO. Lorsque j'ai demandé à la SAQ la raison d'une telle différence de 26 %. On m'a répondu être «en discussion avec l’agent pour corriger la situation.» L'agence Balthazard n'a pas répondu à mes questions.

Toutefois, aujourd'hui, je constate que le prix de ce vin a été finalement réduit à 14,70 $, mais il y a encore du chemin à faire avant de rejoindre le prix de 12,95 $ de l'Ontario. La différence est maintenant de 12 %.

Raventos I Blanc, De la Finca 2013

Un cava de belle qualité.
C'est frais, sec et rafraichissant.
De belles saveurs sur des bulles fines et abondantes.
Le fruité est beau, l'acidité est bien équilibrée.
Il se développe aromatiquement en se réchauffant dans le verre.
Cépage: macabeu 50 %, xarel-lo 40 % et parellada 10 %.
Trois ans en bouteille.
Culture en biodynamie.
Sucre 3,8 g/l. Pas de sucre ajouté et pas de liqueur d'expédition. pH 2,93; acidité 7,34 g/l (tartrique).
Alc. 11,5 %.
Dans 46 magasins.

3 étoiles
Prix: 
35,35 $

Victoire, Champagne Prestige Brut

À 37 $, c'est l'un des deux champagnes les moins chers à la SAQ.
C'est aromatique, floral.
Il a de belles bulles fines sur des saveurs de pommes bien mûres, de bonbons jaunes, ainsi qu'une note qui rappelle le caramel.
Il se dégage une certaine élégance de ce vin.
Pas complexe, mais bien fait.
Producteur GH Martel.
Sucre: non communiqué au Québec. 8 g/l lcbo. Alc. 12 %.
En ligne (17) et dans 67 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
37,25 $ à la SAQ | 39,80 $ à la LCBO

Château de Lascaux, Les Secrets 2001

Une autre preuve que les grands vins du Languedoc peuvent bien vieillir.
Les Secrets du Château Lascaux, du millésime 2001, semblent encore jeunes.
C'est très aromatique, très invitant. Des aromes de sirop, de camphre.
En bouche, c'est juteux, sèveux et d'un fruité presque sucré.
Bel amer en final. Un vin complexe qui pourrait s'améliorer encore quelque temps en cave.
Syrah et grenache.
Le domaine est maintenant en culture bio.
Appellation Pic-Saint-Loup. C'est la plus septentrionale des AOC du Languedoc, au nord de Montpelier.
 

4 étoiles

Commandez des vins qui arriveront le 7 mars

Des vins qui arriveront dans deux semaines et que vous pouvez commander aujourd'hui!
Voici une sélection de vins qu'il serait intéressant de goûter.

Vina Mein 2013  16,95$ (était 19,15$ en 2015)
Domaine Borie de Maurel Minervois Esprit d'Automne 2015  17,45$
Zantho St-Laurent 2015  17,60$

Domaine de la Janasse Principauté d'Orange Terre de Bussière 2014 19,50$
Château Combel-La-Serre Cahors Le Pur Fruit du Causse 2015  19,50$
Domaine Perraud L'Oeuvre de Perraud 2014 blanc   20$

Marcel Cabelier Arbois 2011  20,35$
Domaine la Prade Mari Minervois Conte Des Garrigues 2012  22,90$
   Le 2011 était excellent.
Cline Ancient Vines Mourvèdre 2014   22,95$

Domaine de Mouscaillo 2013   23,85$
Jean-Maurice Raffault Clos d'Isoré 2015   24,10$
Château Pesquié Quintessence 2014 24,90$

Delas Crozes-Hermitage Les Launes 2014  25,45$
Fatoria La Braccesca Vino-Nobile-di-Montepulciano 2013  26,05$
Château d'Anglès Grand Vin 2012  29$

La SAQ concurrence les épiceries

La SAQ concurrence IGA !

On entend beaucoup parler ces jours-ci de la supposée concurrence que la SAQ mènerait à la LCBO.

La SAQ dit vouloir amener le prix de ses vins au niveau de ceux de la LCBO.

Oui, elle s'en approche, mais en réalité, la SAQ concurrence les épiceries du Québec, en particulier la chaîne de supermarchés IGA.

Car le principal concurrent de la SAQ n'est pas la LCBO, mais plutôt les supermarchés du Québec dont les ventes de vin en volume ont fortement augmenté ces dernières années pendant que celles de la SAQ stagnaient. Soit une croissance de 3,9 % en épicerie et de 0,7 % en succursales SAQ. (Ventes de vin : plus forte croissance en épicerie 2014-2016)

C'est étonnant, car ces épiceries sont des clients de la SAQ. En effet, la SAQ est leur grossiste en vin.

Une bouteille sur quatre achetée au Québec est acheté dans les épiceries et dépanneurs. (Janvier 2016)

Ce sont des compagnies d'embouteillage québécoises qui achètent ce vin en vrac, l'embouteillent et le vendent à la SAQ; puis la société d'État le revend aux épiceries.

En 2015-2016, ce fut 41 millions de litres que la SAQ a payé 165 millions $ aux embouteilleurs et revendu 327 millions de dollars aux épicieries et dépanneurs.

Ces vins comme le Wallaroo Trail et le Red Revolution sont devenus les plus gros vendeurs au Québec (2015-2016). Ils n'étaient disponibles que dans les épiceries au format d'un litre. Devant ces succès, la SAQ a décidé de les offrir elle aussi dans ses succursales, mais au format de 750 ml.

Les ventes de ces vins en vrac sont tellement fortes que l'on estime maintenant qu'une bouteille de vin sur trois vendue au Québec est remplie de vin importé en vrac. (Janvier 2016)

Devant la concurrence de la SAQ, IGA a réduit le prix de certains de ses gros vendeurs faisant passer les Red et White Revolution de 13,30 $ le litre à 12,99 $ le litre et les Wallaroo Trail rouge et blanc de 13,30 $ à 12,59 $.

La SAQ a toutefois réduit encore plus le prix de ces vins. Les Red Revolution et White Revolution sont passés de 11 $ à 9,90 $ la bouteille de 750 ml; et les Wallaroo de 10,15 $ à 8,85 $. De plus, ces deux derniers vins sont aussi vendus dans les SAQ Dépôt, donc 15 % encore moins chers!

  Les vins les plus vendus au Québec
(épiceries et succursales SAQ)
SAQ
750 ml
IGA
litre + tx
1 Red Revolution 9,90 $ 12,99 $
4 Wallaroo Trail  rouge 8,85 $ 12,59 $
11 Wallaroo Trail blanc 8,85 $ 12,59 $
13 White Revolution 9,90 $ 12,99 $

La Société d'État mène aussi une concurrence très forte aux épiceries dans la catégorie des formats d'un litre. Le un litre le moins cher dans les supermarchés IGA est à 7,99 $ avant taxes; alors que la SAQ en a introduit quatre en bas de ce prix, dont le Don Simon à 6 $ le litre !

La concurrence va même au niveau des vigniers de 4 litres. Le moins cher des 4 litres chez IGA est 35,89 $ avant les taxes, mais la société d'État en offre maintenant 4 en bas ce prix, dont un aussi bas que 31,95 $ après toutes les taxes !

Finalement, la SAQ utilise sa carte de fidélité SAQ Inspire pour attirer les consommateurs dans ses succursales. Elle ne permet pas l'utilisation de la carte de points dans les épiceries, ni même dans les 450 qui ont une bannière SAQ. À ce propos, vendredi et samedi, la société d'État offre 20 fois les points de base pour les achats de 50 dollars et plus dans ses succursales seulement.

La SAQ c'est 400 succursales avec des ventes en volume de 29,2 millions de litres de vin. Les épiciers et dépanneurs c'est 8000 points de vente avec des ventes de 9,5 millions de litres de vin en 2016.

Sujets connexes

Syndiquer le contenu