Fonte di Nico 2016

Un des 10 vins les moins chers à la SAQ!
De beaux aromes de petits fruits et de prune.
Belle bouche bien fruitée qui enrobe bien les tanins.
Acidité légère. Finale fruitée.
Servir à 14 degrés.
Capsule à vis.
Alc. 12,5 %. Sucre 3,5 g/l.
Cépage castelao.
En ligne et dans presque tous les magasins.

2 étoiles
Prix: 
8,05 $

Lynch-Bages 1999

Très beau nez de fruits sucrés sur une note boisée.
Velouté, riche, épicé, belle longue finale.
Soyeux comme un bourgogne, pourtant c'est un bordeaux!

3 étoiles

Château La Grille, Chinon 2011

La bouteille a une forme particulière, comme une bouteille de champagne du 18e siècle, difficile à caser en cave (le domaine a longtemps appartenu à la famille champenoise Gosset); un petit goulot et un petit bouchon. Ça se verse plutôt mal.
Par contre, le vin est très bon.
Des aromes de fruits noirs sur une note finement terreuse.
La bouche est d'un beau granulé. Les tanins sont de très belle qualité sur un fruité savoureux.
La texture est vraiment agréable à la fois ferme et caressante.
Il a déjà quelques années et pourrait s'améliorer encore en cave.
Cabernet franc à 100 %. Vendanges manuelles,  12 mois en barriques à 50 % neuves.
Alc. 14 %. Sucre 1,4 g/.
En ligne et dans plus de 100 magasins.
 

3.5 étoiles
Prix: 
29,95 $

Château Cambon La Pelouse 2014

Lorsque j'ai ouvert la bouteille, j'ai été un peu déçu. Le vin m'a semblé bon, mais pas plus. Belle texture, assez souple, bien fait, mais sans caractère particulier.

Par contre, le surlendemain, c'était toute autre chose. Le vin s'est ouvert, s'est épanoui. Le boisé est devenu plus précis (bois de santal) et plus agréable. Les tanins sont plus présents!  L'acidité plus vive aussi. Le vin a gagné en tension, en tonus. Étonnant!
Donc, carafez et à mettre en cave quelques années.
Merlot, cabernet sauvignon et petit verdot.
Cru Bourgeois, Haut-Médoc.
Alc. 13,5 %. Sucre: nd.
En ligne et près de 100 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
30,75 $

Osoyoos Larose, Le Grand Vin 2014

Le célèbre oenologue bordelais Michel Rolland dit «je n’ai jamais vu un consommateur déçu par le goût de bois.» (Vitisphère)
Moi, j'en connais beaucoup. On ne doit pas fréquenter le même monde!
Ainsi, si vous aimez le goût de bois vous pourriez aimer ce vin, sinon vous risquez d'être déçu.
En effet, ce vin de la Colombie-Britanique ouvertement de style Bordeaux — d'ailleurs, y a-t-il un style C-B? — dégage de beaux aromes de bois, de cèdre. C'est invitant ou repoussant selon votre tolérance ou votre goût pour le bois. C'est boisé aussi en bouche.
Le fruité velouté est abondant et surtout les tanins sont de belle qualité ce qui lui donne une belle structure granuleuse. La finale est sur le bois. Ce 2014 me semble bien mieux réussi que les 2013, 2012 et 2011. Il me semble du même niveau que le 2010. Il faudra voir ce qu'il donnera dans 3 à 5 ans. Le producteur dit qu'il sera à son apogée en 2024.
Merlot 68 %; cabernet franc 11 %; cabernet sauvignon 8 %; petit verdot 8 % et malbec 5 %.
Alc. 14 %. Sucre 2,8 g/l.
En ligne et dans plus de 300 magasins.

3 étoiles
Prix: 
43,60 $

Vinho Verde, Loureiro, João Portugal Ramos 2016

Vinho Verde se prononce vigno verde et non verdé comme on entend souvent.
Beau nez de fruits et de fleurs.
En bouche, ce sont des fruits exotiques.
C'est vivace, sec sur une finale moyennement longue.
Rafraichissant.
Cépages: loureiro 85 % et alvarinho 15 %.
Vendanges manuelles. Élevage en cuves inox. Capsule à vis.
Alc. 12,5 %. Sucre 4,2 g/l.
En ligne et dans près de 100 magasins.

2 étoiles
Prix: 
13,95 $

Duc de France, Première Grande Cuvée 2016

Un vin blanc légèrement sucré.
De beaux aromes de fleurs et de fruits.
Fruité d'une belle sucrosité équilibrée par une bonne acidité.
Des saveurs de litchi qui rappelle certains vins d'Alsace.
Parmi les vins les moins chers à la SAQ.
Capsule à vis.
Assemblage d'ugni blanc50 %, de colombard 30 % et de muscat 20 %.
Domaine Pierre Chavin.
Sucre 17 g/l. Alc. 11,5 %.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

2 étoiles
Prix: 
8,15 $

Bourgogne, Pinot Noir, Les Ursulines 2016

Aromes de petits fruits et d'épices.
Beau fruité fin, juteux et épicé.
Tanins légers.
Du beau jus. Finale sur les petits fruits et très fine note boisée.
Agréable à boire.
Vendanges manuelles. 30 % en grappes entières, le reste égrappé, mais non foulé.
Levures indigènes. Élevage 16 mois, 40 % en fûts neufs.
Capsule à vis.
Sucre 1,8 g/l.  Alc. 12,5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
22,35 $

L'impromptu 2015

On fait maintenant du bon vin en Auvergne!
Cet impromptu fait de gamay est très aromatique, d’un beau fruité jeune sur des notes terreuses.
L'attaque est sur le fruit, léger, puis tannique. De beaux tanins assez fermes viennent appuyer ce joli fruité. Un beau granulé.
Belle acidité. Sec. Jolie finale.
Servir frais à 14 degrés.
Gamay sur des terroirs volcaniques. Élevage en cuves inox.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,55 $

Savennières, Domaine de Petit Métris, Clos de la Marche 2014

De belles saveurs de fruits jaunes dans ce chenin.
C'est un vin sec qui a du tonus. Une belle tension.
C'est rafraichissant.
Du beau fruit juteux.
Une certaine fermeté en finale.
Un bel amer en après-goût.
Ne le servez pas trop froid.
Encore jeune et pour quelques années de cave.
Alc. 13 %. Sucre 6,8 g/l !
En ligne et dans une trentaine de magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,70 $

Côtes du Jura, Chardonnay, Les Parelles, Tradition 2012

Presque comme un vin jaune!
Doré très foncé.
Nez oxydatif très prononcé de pommes très mures et de noix de Grenoble.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec une sensation miellée.
C'est portant bien sec.
Belle acidité.
Agréable, très longue finale sur le beurre et la noix de Grenoble.
Un vin différent et très original.
Pour accompagner les fromages, les mets fumés, la volaille en crème.
Pour quelques années de cave.
Alc. 13,5 %. Sucre 0,2 g/l. Acidité 3,5 g/l (H2So4). pH 3,24.

«Élevage en fût de 18 mois sans ouillage... Un voile de levure se forme à la surface du vin, le protégeant de l'oxydation (principe de l'élaboration du vin jaune).»
En ligne et dans près de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,80 $

Tetramythos, Roditis 2016

Un vin salé!
J'ai bien l'impression que plus on est exposé à ces vins blancs grecs, plus on aime.
Celui-ci fait du cépage roditis à des aromes et des saveurs salées en plus de notes de fleurs blanches et de fines herbes. C'est invitant.
C'est fin et savoureux. Acidité équilibrée sur une belle rondeur.
Sec, finale minérale très longue.
Il a bien accompagné les huîtres des Îles de la Madeleine.
Alc. 12,5 %. Sucre 2,2 g/l.
Dans une vingtaine de magasins.

3 étoiles
Prix: 
14,95 $

Libre-échange et prix du vin au Québec

Le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est entré en vigueur jeudi dernier. Il prévoit, entre autres, l'élimination des droits de douane sur les produits alcooliques en provenance de l'Europe.

Est-ce que cela veut dire que nous paierons le vin d'Europe moins cher?

La SAQ annonce que «Le prix de détail pour les produits actifs en approvisionnement continu dont la déclaration d’origine sera reçue avant le 6 octobre tiendra compte de l’exemption du droit de douane à compter du 8 novembre dans le réseau des succursales.»

Quel est ce droit de douane sur les vins?
«Les droits de douane s’élèvent à 0,0187 $ le litre», selon le site W2C. S'élève est ici un bien grand mot, puisque cela représente 0,014 $ la bouteille de 750 ml. Donc, une cent et demie la bouteille de vin.

Ce ne sera pas une grosse économie, d'autant plus que le gouvernement fédéral a augmenté sa taxe d'accise d'une cent à 49 cents sur les bouteilles de vin dans son dernier budget en mars dernier. Ce qui mange les deux tiers de la cent et demi.

Cette hausse de 1 cent a déjà été ajoutée aux vins de spécialité. Elle sera ajoutée aux 1600 vins courants le 8 novembre dans les succursales de la SAQ et le 4 décembre dans les épiceries.

Donc, ne retenez pas votre souffle.

La SAQ nous dit que cela pourrait entraîner une réduction maximale de 5 cents.

 


La carte SAQ Inspire est populaire

La carte de fidélité Inspire de la Société des alcools du Québec semble bien populaire.

D'après un sondage rapide dans vinquebec.com, 87 % des répondants disent utiliser la carte SAQ Inspire.

Par contre, 13 % affirment ne pas l'utiliser.

Dans son dernier rapport annuel, la SAQ dit qu'elle a 1,9 million de membres qui ont cumulé une moyenne de 1500 points par mois et que 38 % d'entre eux ont profité de leurs points au moins une fois au cours de la dernière année.

Pour plus d'information sur ce programme de la SAQ, consultez le site de la société d'État.

La SAQ ne veut presque plus de hausses de prix

La direction de la Société des alcools du Québec a annoncé aujourd'hui à ses fournisseurs qu'elle ne voulait presque plus de hausses de prix sur les vins.

Dans une missive destinée à ses partenaires d'affaires, la SAQ écrit que «Les demandes pour des hausses de prix seront autorisées et analysées deux fois par année».

Ce qui est tout un changement, puisque jusqu'à l'an dernier, la SAQ autorisait des hausses de prix 7 fois par année. Ce qui était perçu comme étant des incitations à hausser les prix. La SAQ envoyait le message qu'elle voulait des hausses afin de faire plus d'argent. (Voir Hausses de prix secrètes à la SAQ! septembre 2013 et Des hausses sur des vins déjà payés, février 2014)

En plus de réduire le nombre de hausses permises, la SAQ impose des conditions à ses deux seules autorisations de hausse de prix de ses fournisseurs, dont une édictant que la hausse ne devait pas dépasser le taux d'inflation du pays du fournisseur. «Le pourcentage d’augmentation devra être égal ou inférieur au taux d’inflation du pays d’origine des 13 dernières périodes.» Le monopole insiste aussi pour que le prix de gros ne dépasse pas celui offert aux autres monopoles canadiens. (Modifications au processus des demandes de changement de prix, Septembre 2017)

Une des hausses sera permise en novembre prochain et l'autre après le dépôt des budgets fédéral et québécois au printemps. Auparavant, les hausses étaient permises en avril, juin, août, octobre, novembre, février et mars. Ce qui a conduit à des prix de détail nettement supérieurs à ceux de la LCBO ontarienne.

Rappelons que la SAQ s'est fait reprocher plusieurs fois d'exagérer les prix; ce qui a découragé de nombreux consommateurs et ralenti les ventes de vin en volume de vin au Québec. (Le système d'achat de gros de la SAQ est vicié, juin 2016).

La direction de la SAQ a depuis changé de cap. En novembre dernier, elle avait déjà annulé 3 hausses prévues et réduit de 1,40 $ le prix de ses 1600 vins les plus populaires. Elle a aussi augmenté son offre de vins à petits prix. (Le nombre de vins à moins de 10 $ multiplié par 6 à la SAQ, juin 2017)

La direction du monopole québécois des vins semble donc maintenant vouloir maintenir ses prix à des niveaux plus acceptables pour les consommateurs québécois.

Dans la série Comprendre la SAQ   

Syndiquer le contenu