Bianco de Morgante 2017

Un vin blanc de Sicile fait d'un cépage rouge : le nero d'Avola.
C'est un vin original assez vif, salé, minéral et qui donne une sensation d'effervescence en bouche. Un peu comme certains vins de Vinho verde.
Agréable et facile à boire, mais moins intéressant que le 2014.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,9 g/l.
En ligne (29) et dans 66 magasins.

2 étoiles
Prix: 
19,80 $

Les défauts du vin

Le vin a beaucoup de qualité, mais il peut aussi avoir des défauts.
Comme nous le disent les spécialistes, «Le vin n'est pas un milieu figé, il va évoluer par des réactions chimiques et quelquefois, les réactions chimiques vont dans un sens non souhaité.»

Michèle Guilloux-Benatier, microbiologiste et Jordi Ballester spécialiste de l'analyse sensorielle nous présentent les principaux défauts du vin dans une vidéo d'un cours de l'Université de la vigne et du vin pour tous.

Bactéries
Lors de l'élevage du vin, des microorganismes peuvent se former.
Des bactéries lactiques peuvent donner un vin trouble.
Des bactéries acétiques peuvent de leur côté communiquer au vin des odeurs de vinaigre, de colle ou de solvant.

Levures
Il y en a des bonnes et des mauvaises. Il y a des levures indésirables dans le vin, tels les Brettanomyces.
«Lorsque ces levures se multiplient dans le vin, elles fabriquent des phénols volatils, responsables des odeurs phénylées des vins, odeurs caractéristiques et très désagréables. Celles-ci se rapprochent des odeurs de gouache, d'encre, de sueur de cheval, voire d'écurie. Les vins ne sont alors plus consommables», dit Michèle Guilloux-Benatier. La microbiologiste qui est aussi oenologue ajoute même que «c'est, actuellement, le problème microbien majeur dans la filière.»

Réduction
C'est un défaut dû au manque d'oxygène. Ce qui peut donner des odeurs de serpillère sale, de chou, et dans les cas extrêmes d'œuf pourri. Ces odeurs disparaissent souvent à l'aération (carafage ou agitation du vin dans le verre) mais pas toujours.

Oxydation
Lorsqu'il y a eu trop d'oxygène dans le vin, les aromes sont transformés ou camouflés par d'autres. «Les notes de fruits frais, agrumes, fruits exotiques et fleurs blanches évoluent vers des notes de miel, de naphtaline, de légumes cuits, de pruneau ainsi que des notes de noix, pommes blettes, et même de vinaigre.»
Ça peut être aussi un style recherché par le vigneron. «Il existe des itinéraires d'élevage dits oxydatifs dans lesquels les notes de pruneau, de dattes ou de noix sont tout à fait recherchées. C'est le cas par exemple du vin de Madère, le Porto, le Xérès ou les vins jaunes du Jura.»

Précipitation tartrique
L'acide tartrique et le potassium forme un sel soluble dans le vin le l'hydrogénotartrate de potassium. Mais si le vin connait un trop grand froid, le sel n'est plus soluble et forme des cristaux. Toutefois, ces cristaux ne sont pas gênants, mais sont tout simplement du défaut visuel.

Gout de bouchon
Mentionnons aussi en terminant le gout de bouchon. Mais ça, vous connaissez, sinon voyez ici vinquebec.com/gout-de-bouchon

Voilà donc pour les principaux défauts du vin. Vous pouvez voir la vidéo de ce cours ici.


OWU2 - Université de la Vigne et du Vin pour Tous 2

Dans la série Défauts et qualités du vin   

Jasnière, Domaine de la Roche Bleue 2016

Jasnières est une toute petite appellation d'à peine 70 hectares du nord de la Loire.
Il n'y a que 20 producteurs qui y produisent moins de 300 000 bouteilles.
Lors d'une dégustation de vins au cours de l'évènement Loire Millésime à Blois en avril dernier, j'ai été grandement impressionné par la qualité des vins de cette petite appellation. Le cépage est le chenin. Il n'y a que trois vins de cette AOC à la SAQ présentement.
Celui-ci du domaine de la Roche Bleue est aromatique sur de belles notes de fruits blancs frais.
Une belle attaque fruitée. Ample et sec. Assez vif, assez tendu. Équilibré.
Longue finale sur les fruits fins.
Chenin blanc à 100 %. Culture en biodynamie. Vendanges manuelles. Élevage de 4 mois. Un domaine de 6,5 hectares en Jasnières et en Coteaux du Loir.
Alc. 13 %. Sucre 3 g/l. En ligne (18) et dans 43 magasins.

3 étoiles
Prix: 
30,25 $

Bergerac, Merlot Cabernet Sauvignon 2016, Lionel Osmin

Un vin très coloré, rouge et violet, presque opaque.
Des aromes de cassis. Une bouche ample, joufflue et veloutée.
Une finale fruitée et chocolatée.
Texture d'un beau granulé fin. Un vin riche et long en bouche.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (2) et dans 36 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,80 $

Oros, Château Capitoul, La Clape 1er cru du Languedoc 2015

Beau vin bien structuré. Texture assez ferme. De beaux tanins bien présents.
Fruité agréable. Petite note végétale.
Assez longue finale.
Pour accompagner les viandes grillées.
Syrah, grenache et carignan. De la famille Bonfils.
Alc. 14,5 %.
Servir frais à 14 degrés.
Dans 55 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,75 $

M de Magnol 2016

Aromatique, fruits chauds, cuir, bois et note végétale.
Ample en bouche, fruité, chocolaté et vanillé.
Beaux tanins. Texture assez serrée et légèrement veloutée.
Merlot à 70 % et cabernet sauvignon. Appellation Côtes de Bordeaux.
Bouchon aggloméré.
Alc. 13 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (33) et dans 140 magasins, dont 2 SAQ Dépôts.

 

2 étoiles
Prix: 
18,60 $

Le bouchon de liège ne respire pas

On entend souvent dire que les bouchons de liège laissent respirer le vin. Ce qui est complètement faux.
 
Le liège est parfaitement étanche et hydrofuge. Il ne laisse passer ni air ni liquide.
D'ailleurs autrefois, des bouées et des vestes de sauvetage étaient faites de liège, car il est hydrofuge. On s'en sert encore aujourd'hui comme joint d'étanchéité et comme isolant dans les salles de bain.(Amorim)
 

Mais vous allez me dire que vous avez vu des bouchons de liège complètement imbibés par le vin rouge.

C'est une illusion. La prochaine fois que vous ouvrirez une vieille bouteille de vin dont le liège est rougi par le vin, utilisez votre canif pour couper ce bouchon en deux dans le sens de la longueur. Vous verrez alors que le centre du liège n'est pas rouge. Seul à peine le premier millimètre du liège est imbibé. Il s'agit en fait de la partie du bouchon qui est enduite de paraffine ou de silicone.

(Dans l'image, l'extérieur du bouchon à gauche et l'intérieur à droite. Notez la différence de couleur.)

En fait, le vin ne respire pas par le bouchon, mais par la paroi du bouchon, par la paraffine ou le silicone qui recouvre le bouchon. Le liquide et l'air peuvent ainsi circuler par l'espace entre le bouchon et le goulot. C'est ce qu'on appelle l'effet de piston. Le bouchon de liège bouge un peu dans le goulot par un mouvement de va-et-vient selon la température et la pression. Le liquide est ainsi aspiré entre le goulot et le liège.

Au bout d'un certain nombre d'années vous avez un bouchon comme celui-ci: un bouchon de Pesquera 1998 complètement rouge sur toute sa longueur à l'extérieur (sauf la partie supérieure) et intact au centre.

Vinsobres, Altitude 420, Domaine Jaume 2014

Nez fin de petits fruits, de fines herbes et d'épices fines.
Belle attaque. Assez ferme. Bien texturé. Corsé, vif et sérieux.
Longue finale serrée.
Grenache 60 % et syrah. Vendanges manuelles. Levures indigènes.
Élevage en cuve béton et 10 % en barrique de 3 vins.
Alc. 14,34 %. Sucre moins de 2 g/l. Acidité 3,44. pH 3,55.
Servir à 16 degrés.
En ligne (22) et dans 109 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,35 $

Soumah Savarro 2016

Un savagnin d'Australie !
Oui, une sorte de Martien !
Le cépage savagnin est plutôt rare et utilisé presque exclusivement dans le Jura pour y faire des vins jaunes et quelques vins en monocépage ou en assemblage avec le chardonnay.
Ici, nous avons affaire à un savagnin d'Australie et c'est très bon.
Disons tout de suite qu'il n'a pas du tout le même gout que de nombreux savagnin du Jura. Il n'y a point ici de ces saveurs de noix de Grenoble souvent rencontrées dans les vins peu ouillés du Jura. On est loin ici de Grenoble en Australie. C'est frais, ample, assez vif et bien glycériné. Les aromes se rapprochent un peu de ce qu'on appelle la laine mouillée et une pointe de gingembre. C'est bien agréable. Très gouteux. La finale est longue et douce.
Alc. 13 %. Sucre 1,3 g/l. pH 3,3. Acidité 7 g/l. Capsule à vis. De la maison Soumah. Savarro est le nom du savagnin en Australie. Il est à noter que l'étiquette affiche le pH de ce vin. Bravo!
En ligne (13) et dans 34 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,95 $

Château de Fesles, Cabernet Franc 2015

Très aromatique et fruité.
Attaque fine, puis tanique. Bouche ample.
Note terreuse que l'on retrouve souvent dans les cabernets francs de la Loire.
Très longue finale agréable.
Appellation Anjou.
Sucre 3,2 g/l. Alc. 12,5 %.
Dans 91 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,70 $

Muscadet Sèvre et Maine, Dom. des Tilleuls, Les Quatre Chanteaux 2014

Un muscadet très aromatique, frais, appétissant sur de belles saveurs de petits fruits blancs, de melon, de cèleri et d'herbes sèches. C'est minéral. Laisse une belle sensation sur la langue.
Cépage melon de Bourgogne. Élevage en cuves souterraines recouvertes de carreaux de verre. 14 mois sur lie. Un domaine de 35 hectares.
Alc. 12  %. Sucre 0,5 g/l. Acidité 4,42 g/l. pH 3,48.
Servir à 8-10 degrés.
En ligne (7) et dans 70 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,60 $

Adega de Pegoes, Colheita Seleccionada 2014

Un nouveau produit du Portugal.
Très aromatique, très parfumé, fruits noirs et bois.
Un vin ample, costaud et savoureux.
Tanins fins. Fruité ample.
Longue finale épicée et légèrement sucrée.
Cabernet sauvignon, touriga nacional, trincadeira et syrah.
Alc. 14 %.
Servir à 16 degrés.
En ligne (34) et dans 114 magasins.
 

2 étoiles
Prix: 
16,55 $

Tendance Caladoc, Frank et Olivier Mousset 2017

Le rosé parfait pour ces belles journées chaudes!
Il est léger, fin, élégant et presque délicat.
Le fruité est fin, l'acidité bien équilibrée. Rien ne dépasse.
Les aromes sont floraux et subtils.
Gouleyant, vous allez vider la bouteille.
Servir frais à 8-10 degrés.
Le caladoc est un croisement entre le grenache et le malbec.
Une production de 13 000 bouteilles.
Des vignerons Mousset du Châteauneuf du pape Clos Saint-Michel.
IGP Méditerranée. Bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
En ligne (48) et dans 25 magasins pour le moment.(Dans 38 magasins le 6 juillet.)

3 étoiles
Prix: 
21,00 $

Les meilleurs vins de Minervois La Livinière

Chaque année, depuis quatre ans, les vignerons de l'appellation Minervois La Livinière organisent un concours appelé  — La Livinage — dans le but de mettre en évidence les meilleurs vins de l'AOC. Ils veulent mettre en valeur les vins les plus représentatifs de l'appellation. Le concours fait appel à trois jurys : un de journalistes; un de sommeliers et un formé de producteurs.

Chaque jury établit son classement et propose 5 vins, afin d'en retenir 3 par jury et d'éviter les doublons avec les deux autres jurys. Ce qui donne 9 vins. Chaque jury doit aussi choisir son coup de coeur.

J'ai eu l'honneur et le plaisir de participer à ce concours dans le jury des journalistes avec Vladimir Kauffmann (Revue vinicole internationale); Per Karlsson (BK Wine) et Fabien Laine (fabienlaine.co). Il y avait 27 vins des millésimes actuellement sur le marché.

Ça s'est déroulé le 16 avril dernier au domaine La Borie Blanche

«Le but du concours est de créer une émulation collective des producteurs de l'appellation. De promouvoir collectivement le cru La Lavinière à travers une sélection annuelle de cuvées ambassadrice. Et de contribuer à donner une garantie supplémentaire de plaisir au consommateur.»

La Livinière est le secteur le plus qualitatif du Minervois. Situé entre Toulouse et Montpellier, c'est le premier cru du Languedoc reconnu en 1999.

Voici les gagnants, les choix des 15 jurés.

Château de Gourgazaud, Réserve 2016
(syrah et mourvèdre) 10,50 € Coup de coeur du jury des vignerons.
Boréalis 2016, Domaine Rouanet Montcélèbre
18 €. Coup de coeur du jury des sommeliers.
Domaine Borie de Maurel, Maxime 2015
(mourvèdre) 18,50 €. Coup de coeur du jury des journalistes.

Château Pepusque, Les Cailloux blancs 2016 (Mourvèdre, syrah) 22 €.
Domaine La Rouviole 2015 (Bio) 19,50 €
Château de Cesseras 2014 (Syrah 70 %) 15 €
Château Maris, Dynamic 2015 (syrah. Bio) 65 €
Clos Centeilles 2013 (Mourvèdre, grenache, syrah) 17,50 €
Alliance Minervois, Cuvée Alliance 2012 (syrah 80 % et grenache) 23 €.

Vous remarquez une grande différence dans l'assemblage des cépages. C'est que les règles de l'appellation obligent certains cépages sur le terrain (pourcentage d'encépagement), toutefois, les vignerons peuvent mettre les proportions qu'ils désirent dans les bouteilles.

Syrah, mourvèdre et grenache représentent 60 % de l'encépagement. On utilise aussi du terret noir, du picpoul noir et de l'aspiran.

Le terroir, c'est le Petit Causse à l'extrême sud du Massif central. Donc chaleur tempérée par l'air frais venu des montagnes. C'est un balcon bien venteux.

Le sol - grès et marnes gréseuses ainsi que schistes et terrasse du quaternaire. C'est 2700 hectares potentiels, mais seulement 350 ha en production car il y a beaucoup de terrains accidentés et difficiles d'accès.

Climat chaud et sec.

Vins très variés. Il y a une assez grande liberté dans l'utilisation des cépages. Les principaux cépages utilisés du moment sont la syrah et le mourvèdre; avec un peu de grenache et de carignan,

Il y a 9 vins de l'appellation Minervois-la-Livinière à la SAQ.

Minervois
En AOC depuis 1985
    61 communes (16 dans l’Hérault et 45 dans l’Aude)
Au nord des Corbières et à l'est de Saint-Chinian.
    Blancs (3%), Rosés (13%) et Rouges (84%)
    130 000 hl sur 3600 ha en production
    Rendement maximum autorisé de 48 hl/ha
    Principaux cépages rouges et rosés : Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault, Mourvèdre.
    Principaux cépages blancs : Grenache, Bourboulenc, Maccabeu, Marsanne, Roussanne,
    177 Caves particulières
    17 Caves coopératives
 
Minervois La Livinière
En AOC depuis 1999
    6 communes (5 dans l’Hérault et 1 dans l’Aude)
    Rouges uniquement
    9500 hl sur 350 ha en production
    Rendement maximum autorisé de 45 hl/ha
    Principaux cépages rouges : Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault, Mourvèdre et Picpoul noir.
Climat chaud et sec. 400 à 500 millimètres de pluie.
    42 Caves particulières
    2 Caves coopératives


Les membres du jury - Livinage 2018

 

Château Laurou, Les complices 2015

Un vin original du Fronton fait des cépages négrette et syrah à parts égales.
Il dégage de beaux aromes de petits fruits et d'épices fines.
La texture est jolie et assez ferme d'un beau granulé.
C'est sec et assez vif.
Finale sur les petits fruits avec une note fumée.
Servir frais à 15 degrés.
Vinification en cuve béton. Un vignoble de 45 hectares bio depuis 2009.
La négrette est le cépage typique de cette région du Fronton au nord de Toulouse.
Alc. 14,25 %. Sucre 0,4 g/l. Acidité 3,05 g/l. pH 3,89.
Bouchon de liège aggloméré de marque Diam. On voit de plus en plus ces bouchons sur les bonnes bouteilles. Le producteur de ces bouchons écrit que «Diam est le seul bouchon en liège qui offre à la fois une parfaite homogénéité d’une bouteille à l’autre et une maîtrise de différents niveaux de perméabilité. Il assure aussi, grâce au procédé DIAMANT®, une neutralité sensorielle incomparable.»
En ligne (32) et dans 122 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,80 $

Domaine des Huards, Envol, Cheverny 2015

Un vin rouge léger pour la canicule.
Ce vin bio de la Loire est léger, vif et sec.
Il a de belles saveurs de petits fruits, d'épices et de cerise.
Les tanins sont fins. La texture est serrée et souple.
C'est friand.
À servir frais à 12-14 degrés.
Gamay et pinot noir. Culture en biodynamie. Levures naturelles. Appellation Chenerny.
Pour accompagner les charcuteries, les rillettes, le saumon...
Sucre 1,4 g/l. Alc. 12 %.
Dans 38 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
22,05 $

1938, Puisseguin Saint-Émilion 2014

Rouge plutot pâle. Aromatique, cuir, épices et note végétale.
Tanins fins, fruité léger.
Des saveurs qui rappellent un peu la lavande.
Assez longue finale.
Merlot 80 % et cabernets.
Sucre 0,5 g/l. Acidité 3,09. pH 3,57. Alc. 13,87 %.
En ligne (14) et dans 80 magasins.

2 étoiles
Prix: 
26,60 $

Château Montaigut 2014

Des aromes de fruits noirs, de fumé et une note végétale.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
De beaux tanins lui confèrent une belle texture granulée.
Appellation Côtes de Bourg.
Merlot 90 % et cabernet sauvignon.
Alc. 13 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (28) et dans 92 magasins.

 

2 étoiles
Prix: 
22,50 $

Hungaria Grande Cuvée Rosé

Le vin de Hongrie semble s'être écoulé très vide. Il n'en reste que dans un magasin.
C'est un rosé léger, sucré, d'un beau fruité.
Facile à boire. Peu acide et bien fait.
Un bon apéritif.
Cépage kékfrancos (blaüfrankisch) et pinot noir.
Alc. 12,5 %. Sucre 17 g/l.

2 étoiles
Prix: 
12,60 $

Surtaxe sur les whiskys américains

La SAQ haussera les prix des whiskys américains.

En effet, le gouvernement canadien a décidé d'imposer une taxe supplémentaire de 10 % sur les whiskys américains en rétorsion à la hausse des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium canadien.

Cette taxe est applicable dès le 1er juillet et restera en place jusqu'à ce que les États-Unis éliminent leurs mesures restrictives pour le commerce à l'égard du Canada.

La Société des alcools du Québec appliquera donc cette surtaxe de 10 % sur les whiskys en provenance des États-Unis. «Une surtaxe de 10 % sur la valeur douanière en dollar canadien du produit sera applicable», écrit la SAQ à ses fournisseurs.

LA SAQ annonce ainsi que les prix des whiskys de spécialité et en commande privé seront haussés dès réception de ces produits.

Par contre, pour les produits courants, la hausse s'appliquera seulement le 19 aout prochain.

Toutefois, la SAQ laisse la possibilité aux fournisseurs de whiskys américains de réduire leur prix et d'assumer ainsi une partie ou la totalité de cette hausse. «Les fournisseurs qui désirent minimiser l’impact de la surtaxe sur le prix de détail de leurs produits auront jusqu’au 23 juillet pour soumettre leur nouveau prix d’achat fournisseur».

Il y a 88 whiskys américains aujourd'hui au répertoire de la SAQ. Le moins cher est 25,70 $ et le plus cher est 350 $.

La plupart de ces produits proviennent du Kentucky (44) et du Tennessee (20), des États très favorables à Donald Trump. Le gouvernement canadien espère que les producteurs, employés, citoyens et politiciens de ces États feront pression sur Donald Trump afin qu'il élimine ses surtaxes sur les produits canadiens.

Le moins cher des whiskys américains à la SAQ est le Jim Beam Red Stag Kentucky Straight Bourbon, du Kentucky. Il est 25,70 $. Voici comment se calcule son prix actuellement.
La SAQ le paie 4,80 $ (après transport). Elle y ajoute sa marge de 13,25 $. Puis différentes taxes totalisant environ 8 $.

Plus de revenus pour la SAQ
La surtaxe sera ajoutée sur le prix coutant et la SAQ y ajoutera sa majoration ainsi que toutes les autres taxes. Dans le cas de ce produit, la surtaxe sera d'environ 0,48 $; puis la SAQ ajoutera sa marge (x 2,7) soit environ 1,32 $; puis ce sera + 0,29 $ de taxes. Le consommateur paiera donc 2 $ de plus pour ce produit, à moins bien sûr que le producteur réduise son prix afin de compenser pour cette taxe.

  Modification le 4 juillet afin d'y ajouter le dernier paragraphe.

Kuhlmann Platz, Riesling Reserve 2016

Un très bon riesling d'Alsace.
C'est frais, vif, élégant et bien minéral.
Il a une toute petite touche pétrolée subtile.
Le vin est sec, vivace et très agréable à boire.
Servir de 8 à 11 degrés.
Il a bien accompagné le crabe des neiges.
Un bon rapport qualité-prix.
Sucre 5,2 g/l.
Producteur Cave vinicole de Hunawihr.
En ligne (63) et dans 63 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,85 $

Carrelot des Amants

Nez de fruits rouges. Une belle bouche ample, légèrement veloutée et charnue.
Un vin assez corsé.
De beaux tanins sur un fruité abondant.
Étonnant de matière pour le prix.
Servir frais à 14 degrés.
Tannat, merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon. Élevage en cuve.
Appellation Brulhois.
Petit bouchon de liège aggloméré.
Alc. 13 %. Sucre 1,8 g/l.
En ligne (6) et dans 344 magasins, dont 9 SAQ-Dépôts.
 

2 étoiles
Prix: 
12,70 $

Manoir du Carra, Les Burdelines, Moulin à vent 2015

D'un rouge plutôt pâle aux beaux aromes de fruits noirs.
Une attaque fruitée sur une belle structure.
Texture veloutée.
Coulant et assez ferme. Finale sur les fruits fins.
C'est délicieux.
Gamay en macération de type bourguignon. Levures indigènes.
Élevage en foudre, en cuve de ciment et en fut.
Pour quelques années de cave.
Alc. 13 %. Sucre 0,4 g/l. Acidité 4,2. pH 3,4.
En ligne (70) et dans 96 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,90 $

Castillo de Ulver Bierzo 2016

Il y a 41 vins du Bierzo (nord-ouest de l'Espagne) à la SAQ. C'est une appellation devenue a la mode.
La plupart sont en rouge (34) et faits du cépage mencia.
Celui-ci est délicieux avec ses saveurs de fruits rouges et noirs sur une belle note d'épices.
La texture est lisse et assez ferme. Le vin est gouleyant.
Il a bien accompagné les côtelettes d'agneau.
Élevage en cuves inox. Oenologue Raul Perez.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,5 g/l.
Dans 20 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,95 $

McGuigan, The Plan S, Shiraz 2017

Très léger pour un shiraz australien!
De beaux aromes de cerise et de cannelle.
Un fruité fin non acide, légèrement végétal et sucré.
Style Nouveau Monde.
Servir frais à 14 degrés.
Capsule à vis.
Alc. 12,5 %.
Dans 42 magasins.

2 étoiles
Prix: 
12,40 $

Lapaccio, Vino Bianco Italiano, Pasqua

Aromes herbacés de sauvignon.
Bouche plutôt légère et peu acide.
Fruité légèrement sucré.
Sauvignon blanc et pinot grigio.
Servir bien froid à l'apéritif ou encore avec des pâtes ou des viandes blanches.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %. Sucre 6 g/l.
Dans 42 magasins.

2 étoiles
Prix: 
13,80 $

Mateus Rosé

Un classique depuis plus de 75 ans qui nous revient dans un nouvel emballage.
Un rosé bien sucré et très légèrement pétillant.
La bouche est vive et sucrée.
C'est très fruité. De corps léger.
Assez longue finale sucrée.
Pour accompagner la cuisine orientale.
Cépages: baga, rufele, tinta barroca et touriga franca.
Du groupe Sogrape.
Servir froid à 4-5 degrés.
Alc. 11 %. Sucre 15 g/l. pH 3,3.
En ligne (71) et dans 318 magasins, dont les 10 SAQ-Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
9,50 $

Lou Pigna, Bandol rosé 2017

Aromatique, petits fruits, framboise.
Bouche ample, saveurs de pêches. Minéral. Sec.
Longue finale chaleureuse.
Un rosé costaud. Plus un rosé de repas qu'un rosé d'apéritif.
Mourvèdre 40 %; cinsault 40 % et grenache 20 %. Vendanges manuelles.
Bouchon Diam.
Alc. 13,9 %. Sucre 0,1 g/l. Acidité 3,1 (H2SO4). pH 3,43.
En Ligne (62) et dans 140 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,70 $

Domaine René Bouvier, Marsannay, Champs Salomon 2008

Des aromes difficiles à décrire.
Un vin juteux. Très bon, très agréable.
Un vin fin et à pleine maturité.
Un cadeau après avoir dégusté des bourgognes 2015 peu enlevants.

4 étoiles
Prix: 
48,75 $

Domaine René Bouvier, Marsannay, Champs Salomon 2015

Un vin costaud, gras, riche.
Bien structuré et ample.
Fruité sucré sur une jolie note terreuse.
Finale persistante.
Peut-être pour quelques années de cave.
Dans 36 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
48,75 $
Syndiquer le contenu