Marchese Antinori, Chianti-Classico Riserva 2011

Peu expressif au nez, discret.
Par contre, il a une belle présence en bouche, de très beaux tanins, du tonus.
La texture est serrée et tendue.
Une finale suave sur les petits fruits.
Pour quelques années de cave.
Sangiovese à 90 % avec un peu de cabernet sauvignon.
Sucre 2,3 g/l.
Dans plus de 70 magasins.
Le 2010 était 29,80$; le 2006 26,25$

3.5 étoiles
Prix: 
39,75 $

Château La Tour de l'Évêque Rouge 2013

Un très beau vin de Provence.
Des arômes de gelée de fruits, d'épices, de thym et de lavande.
La texture est lisse et agréable. Un beau fruité assez ample.
Coulant. Belle présence en bouche avec des saveurs rappelant la gelée de fruits.
Tanins fondus, finale chaleureuse.
Pour quelques années de cave. C'est un vin qui peut vieillir et s'améliorer sur de nombreuses années (10-15 ans), comme j'ai pu le constater sur des millésimes 1989 à 2012.
Syrah à 72 % et cabernet sauvignon pour 28 % en vendanges manuelles.
En agriculture biologique depuis 2005.
Sucre 1,9 g/l. Alc. 14 %.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,20 $

Daou, Cabernet Sauvignon, Paso Robles 2015

Absolument délicieux!
Très aromatique, fruits, épices, fines herbes, camphre, violet et poivre.
Un bouquet complexe.
C'est harmonieux. Les mêmes saveurs reviennent en bouche.
Une texture ample, très fruitée, riche et somptueuse.
Très longue finale.
Un vin étonnant, gouleyant et digeste.
Cabernet sauvignon 90 %, Merlot 9 % et petit verdot 1 %.
Il y a une erreur sur la contre-étiquette. Il y est écrit «Produit de France»!
Dans 81 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
38,50 $

Raymond, Family Classic Cabernet Sauvignon 2014

Nez fin de petits fruits.
Attaque fruitée. Belle bouche assez ample.
Tanins fins. Sec. Du beau jus. Bien équilibré.
Assez long.
Cabernet sauvignon 83 %, merlot 10 %, malbec 5 % et cabernet franc 2 %.
Alc. 13,5 %. Sucre 3,2 g/l. acidité 6 g/l. pH 3,67.
En ligne (28) et dans 124 magasins.

2 étoiles
Prix: 
21,00 $

Domaine Chatelain, Pouilly-Fumé, Les Challoux, Silex 2015

Pouilly-Fumée, une belle appellation de la Loire.
C'est avec sancerre, le royaume du sauvignon.
Pas le sauvignon tondeuse à gazon ou pipi de chat, mais le beau sauvignon.
Il  a 20 vins de cette appellation actuellement à la SAQ.
Celui-ci Les chailloux Silex est bien représentatif de l'AOC.
C'est floral, invitant, frais, citronné, vif, sec. C'est un sauvignon qui a une toute petite nuance herbacée, mais non dominante. Il est encore meilleur à 14-15 degrés et même le surlendemain.
Pour accompagner les fruits de mer, les salades, les riz...
Alc. 13 %. Sucre 1,4 g/l.
En ligne (8) et dans 73 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,10 $

Diminution des exportations de vins étatsuniens au Canada

Les exportations de vins étatsuniens au Canada ont diminué de 11 % l'an dernier par rapport à l'année précédente.

Le Canada, principal pays client des vignerons des États-Unis, a acheté 10 millions moins de litres de vin en 2016, soit 88,7 millions de litres.

En valeur, ce fut une baisse de 6 % à 431 millions de dollars. Ce qui donne une moyenne de 4,85 $ US le litre.

Les représentants des viticulteurs californiens disent ne pas trop s'inquiéter de ce ralentissement.

EXPORTATION DE VIN AMÉRICAIN AU CANADA
2015 et 2016

 

Valeur
(Millions dollars US)

Variation

Volume
(Millions litres)

Variation

 

2015

2016

%

2015

2016

%


461

431

- 6.46

99

88

- 11

«Le Canada demeure un marché fort pour les vins californiens et, malgré un ralentissement de l'élan, les vins américains demeurent au premier rang de la catégorie des vins de table au Canada en 2016», écrit le Wine Institure of California qui publie ces chiffres.

Les augmentations les plus fortes ont été dans les provinces de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, du Manitoba et de la Saskatchewan.

Barrières des provinces
«Les accords commerciaux, comme l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), ont contribué à faire croître considérablement les exportations de vins américains, mais les gouvernements étrangers continuent à élaborer des barrières commerciales non tarifaires discriminatoires à un rythme soutenu », a déclaré Tom LaFaille, vide président du Wine Institute of California.

«Nous applaudissons les efforts du gouvernement des États-Unis visant à éliminer ces obstacles et à renforcer notre compétitivité à l'échelle mondiale, y compris la plainte contre le Canada déposée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de faire en sorte que les consommateurs de la Colombie-Britannique puissent choisir parmi la vaste gamme des grands vins du monde.»

M. LaFaille fait ici référence au gouvernement de la Colombie-Britannique qui n'autorise que la vente de vins de sa province dans certaines épiceries. Les États-Unis ont déposé une plainte à ce sujet à l'OMC.

Le Wine Institute of California dit prévoir une croissance continue et «espérons que les gouvernements provinciaux étendront aux vignobles de Californie l'égalité d'accès aux canaux de distribution de détail», a déclaré Rick Slomka, directeur pour le Canada du Wine Institute of California.

Ici M. Slomka fait référence aux gouvernements du Québec et de la Colombie-Britannique qui avantagent les vins provinciaux dans les épiceries.

La Californie a vu ses exportations totales vinicoles baisser de près de 11 %. Ce fut une baisse de 20 % pour le Japon et de 7 % pour l'Europe.

Cette diminution pourrait être due aux fluctuations des taux de change, selon M. Slomka.

Par contre, les exportations vers la Chine ont augmenté de 20 % à 14 millions de litres.

Les vins de Californie représentent 90 % des exportations de vin américain.

Les exportations de vins américains ont doublé depuis 1997, passant de 222 millions de litres à 412 millions de litres. En dollars, ce fut une croissance encore plus forte; soit de 415 millions de $ à 1,6 milliard $US.

La SAQ a 800 vins étatsuniens à son répertoire; la LCBO de l'Ontario en a 950; la BC Liquor Stores en a 425.

_______
Source principale :  Wine Institute

ALB de Petro Vaselo 2015

Un vin blanc bio de Roumanie fait de chardonnay.
Il n'y a que 8 vins de Roumanie à la SAQ.
Celui-ci est très aromatique, floral, muscaté et petits fruits blancs.
Des fruits exotiques en bouche qui rappelle le muscat.
Peu acide, d'une certaine sucrosité, assez bien glycériné, rond et facile à boire.
Désaltérant avec des mets épicés.
Vendanges manuelles. Sucre 2,4 g/l.  Acidité 5,3. Alc. 13 %.
La contre-étiquette est surtout en roumain et en anglais!
En ligne (17) et dans 53 magasins.

2 étoiles
Prix: 
14,20 $

Le Cirque 2013

Très aromatique. Des aromes d'épices sur une note végétale.
Une bouche ample sur un fruité chaud, caramel brulé et chocolat.
Plutôt rustique.
Servir frais.
Cépages: grenache noir, carignan et syrah.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,4 g/l (SAQ), mais 4 g/l (LCBO).
Coopérative des vignerons de Tautavel et de Vingrau.
Dans 51 magasins.

Ce vin est 18,40 $ au Québec, mais 12,75 $ en Ontario! C'est-à-dire qu'il est 5,65 $ ou 44 % plus cher au Québec! «But when someone sees a wine that’s $3 more here than somewhere else, then I agree it’s unacceptable.» (Mais quand quelqu'un voit un vin qui est 3 $ de plus ici qu'ailleurs, alors je suis d'accord c'est inacceptable.)
  Dixit le président de la SAQ dans une entrevue à Bill Zacharkiw, A conversation with SAQ boss Alain Brunet, The Gazette, 24 février 2017
Le vin est 6.95 € en France.
1.5 étoiles
Prix: 
18,40 $ à la SAQ | 12,75 $ à la LCBO

Mieux comprendre le vin

Plus je lis sur le vin, plus je me trouve ignorant !
Peut-être que je devrais cesser de lire et je pourrais me croire connaissant ?

Le monde du vin, c'est un monde sans fond!

Le propos de ce livre, c'est la connaissance scientifique du vin.
Le bon vin c'est la rencontre de l'art et de la science.

Pour comprendre le vin, il fait comprendre comment il est fait. Notre connaissance de la fabrication du vin est souvent rudimentaire, romantique et bucolique.

David Bird est chimiste. Pourtant, il nous dit que «Ce livre est destiné aux personnes sans formation scientifique formelle, mais qui s'intéressent à la science du vin et qui veulent connaître la mécanique amenant les transformations complexes de la fabrication du vin.»

Les termes scientifiques ont été maintenus au minimum dit l'auteur. Il précise qu'il veut nous faire comprendre aisément le processus complexe de la fabrication du vin.

«Ceux qui ont eu une éducation dans les arts trouvent souvent que tout ce qui est scientifique est difficile à assimiler. Ceci est particulièrement malheureux dans le domaine du vin, car c'est l'un des domaines d'intérêts où l'art et la science se rencontrent.»

«L'art et la science deviennent inextricablement liés dans ce domaine, ce qui est une des raisons pour laquelle le vin est si fascinant.»

Brunello di Montalcino 2011, Banfi

Beau nez plutôt discret de petits fruits rouges.
Il s'ouvre à l'aération et devient plus aromatique. Donc, aérez-le.
Une bouche élégante, suave sur des tanins fins et bien présents.
Le fruité est joli et assez enveloppant, ce qui donne une texture veloutée et bien serrée.
Une belle touche d'acidité pimente le tout et assure une bonne fraicheur à ce vin de Toscane.
La finale est fruitée-tannique persistante.
Cépage sangiovese.
Mettre en cave quelques années.
Alc. 14 %. Sucre 2,9 g/l.  Acidité 5,3 g/l. SO2 total 128, actif 40 mg/l.
Le site internet indique un pH de 5,6, mais c'est prabablement une erreur.
Dans 89 magasins.
Note sur 100 : 92

3.5 étoiles
Prix: 
54,75 $ à la SAQ | 54,95 $ à la LCBO

Estate Argyros Assyrtiko 2015

Du jus de roche!
Le vin est pâle comme de l'eau.
C'est fin, élégant, coulant, délicieux, minéral, sec et très bon.
C'est fait du cépage assyrtiko sur l'île volcanique de Santorin.
Parfait pour accompagner les huîtres, les poissons, les salades, les riz.
Sucre 1,5 g/l.
En ligne (34) et dans 53 magasins.
Note sur 100 : 90.

3 étoiles
Prix: 
28,15 $ à la SAQ | 31,25 $ à la LCBO

Pérez Cruz, Cabernet Sauvignon Reserva 2014

Des aromes de fruits et de végétaux.
Mêmes saveurs en bouche. Beaucoup de fruit, peu acide, d'une bonne sucrosité.
Une certaine verdeur, note végétale en finale.
Capsule à vis.
Sucre 3,2 g/l (SAQ); 9 g/l (LCBO).
En ligne (30) et dans 69 magasins.

1 étoile
Prix: 
17,85 $ à la SAQ | 14,95 $ à la LCBO

Cauhapé Geyser 2015

De fortes odeurs de fumée, de caoutchouc et de végétaux se dégagent de ce vin du Jurançon.
La même chose revient en rétro-olfaction avec en plus des odeurs d'urine de chat.
Où est le fruit?
Un breuvage désagréable.
Bouchon de plastique.
Dans 50 magasins.

Cette maison nous avait habitués à des vins de meilleure qualité !

Prix: 
24,00 $

La minéralité dans le vin : une thèse de doctorat

Le mot est à la mode. Il est de plus en plus employé. Il est l'objet de plusieurs interprétations. Il est aussi contesté. D'où vient donc cette minéralité que certains disent percevoir dans le vin?

Le sujet fait même l'objet d'une thèse de doctorat !
«Minéralité des vins : Parlons-en !» La conceptualisation d’un descripteur sensoriel mal défini. Thèse présentée en octobre dernier par Heber Rodrigues Silva dans le but d'obtenir le titre de docteur de l'Université de Bourgogne en science de l'alimentation.

Ce terme de minéralité est de plus en plus utilisé depuis 20 ans, et surtout pour les vins blancs, la première utilisation écrite de ce mot associé au vin aurait été faite en 1943, par Margerite Duras dans son oeuvre «Les Imprudents», nous rapporte M. Herber Rodrigues Silva.

Barolo Riserva 2007 Batasiolo

Beaux aromes de fruits rouges et noirs sur une note florale.
L'attaque est fine, puis les tanins emplissent bien la bouche.
C'est serré, corsé et costaud.
Il y a là une masse de petits tanins qui lui donne une belle structure.
Des aromes de goudron en rétro-olfaction typique du cépage nebbiolo.
Longue finale gustative et bien tendue.
Le vin est encore bien jeune. Pour quelques années de cave.
Alc. 15 %. Sucre 2 g/l.
Dans 116 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
37,50 $
Syndiquer le contenu