Rouge

Il Bruciato 2006

Le vin évolue bien. À l'ouverture, il a des notes de brûlé qui disparaissent à l'aération pour faire place à des arômes de fumé, de tabac, de thé et de pruneaux secs. Le vin est riche, assez costaud, suave, chaleureux. Il est doté d'une belle acidité. On a en bouche des saveurs de cerises et de figues.
Dégusté aussi en décembre 2008.

Il Bruciato, le brûlé en italien, est une marque créée en 2002 par Antinori pour commercialiser les raisins qui normalement composent son Guado al Tasso qui n'a pas été produit en cette année torride. Après un intermède en 2003, la marque a été reprise en 2004.

L'assemblage du 2006 est composé de cabernet sauvignon à 60 %, merlot à 30 % et syrah à 10 %.

Appellation Bolgheri, Toscane.

3.5 étoiles
Prix: 
27,90 $

Valpolicella Sartori 2007

Un valpolicella très léger et souple. Un fruité fin. Rien n'accroche. Un bon vin passe-partout.

2 étoiles
Prix: 
13,40 $

Yguay Reserva 2004

Un très beau nez au boisé agréable.
Une belle structure. Un vin assez acide et bien juteux. Une texture fine. Une finale sur le bois neuf.
C'est le genre de vin qui devrait s'améliorer en cave.

2.5 étoiles
Prix: 
28,50 $

Yangarra GSM 2006

Beaucoup de parfums exotiques dans ce vin au fruité sucré et riche.

1 étoile
Prix: 
34,00 $

Deakin Shiraz 2007

Un nez de fruits noirs, d'épices et d'alcool.
Une bouche ample et volumineuse.
Des tanins légers agréables.
Un shiraz australien sec et tendre.
Un beau fruité aux saveurs de prune.
Une finale sur le fruit.

Capsule à vis. Alc. 13,5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
14,95 $

Serralunga Barolo 2004

On a ici un barolo bien costaud, sans être trop dur ni austère comme le sont souvent des vins de cette appellation du Piémont.
Un barolo relativement facile d'approche.
Une grande masse de tanins de qualité bien appuyés par un fruité abondant.
C'est ample, velouté et d'une grande richesse.
Déjà bon et à mettre en cave pour quelques années.
Décidément, il s'avère que 2004 est un grand millésime en Barolo.
Cépage nebbiolo.
De la maison Fontanafredda.

4 étoiles
Prix: 
49,00 $

Château de Pierreux, Brouilly 2008

Un vin rouge éclatant au nez invitant de petits fruits sur une note de champignon. Une bouche vive et consistante aux saveurs de cerise et d'épices. Un petit côté suret et végétal qui donne une belle vivacité à l'ensemble. Un bel amer en finale. Une finale d'ailleurs bien longue.

Un gamay voulu dans un style bourguignon.

Meilleur que le 2007, un retour presque au niveau de celui du 2006.
Servir frais.

3 étoiles
Prix: 
19,35 $

Ken Forrester Shiraz Grenache 2006

L'Afrique du Sud semble vouloir «attaquer» le Québec!
Ses ventes ont augmenté cette année de 36 %, soit plus de 600 000 litres, ce qui représente près d'un million de bouteilles! Un progrès énorme, car il y a quatre ans, il ne se vendait que 315 000 litres de vins de ce pays au Québec.

Parmi les vins que j'ai eu l'occasion de goûter, je dois dire que la qualité est très inégale. Il y a là beaucoup de vin pâteux qui ont des odeurs et des saveurs pas très franches.

Ce Ken Forrester est par contre beaucoup plus intéressant que la moyenne. Le vin est d'un fruité frais et coulant. C'est légèrement épicé et souple. De style nettement Nouveau Monde : peu tannique, peu acide, de texture lisse. Facile à boire, il se termine par une jolie note de fruit et de poivre.
Alc. 14,5 %.

Le Chenin blanc 2008 de cette maison est aussi très bien.

2.5 étoiles
Prix: 
22,95 $

Pesquera 2006

Un deuxième arrivage pour ce Pesquera 2006 (Un autre 6000 bouteilles). Après un 2005 peu intéressant l'an dernier, ce 2006 est dans la lignée des bons vins de ce producteur de la Ribera del Duero.

Dégusté rapidement dans une succursale de la SAQ, il m'a semblé encore plus intéressant que lors du premier arrivage de juin. Il faut dire que la bouteille avait été ouverte la veille, donc le vin est bien aéré.

Il a des arômes de pruneaux cuits (aération), de minéraux, de quelque chose qui rappelle le charbon chaud. Costaud, bien tannique, assez riche et ferme, c'est un vin qui devrait faire une belle carrière en cave. Comme nous le signale justement la conseillère en vin, Janou Landry, de la succursale sélection du Plateau de Hull, ce vin s'apprécie vraiment qu'après plusieurs années de vieillissement en cave.

Tempranillo à 100 %.

3.5 étoiles
Prix: 
29,45 $

Rapsani Tsantali 2006

Les vins de la maison Tsantali étaient il y a quelques années souvent rustiques, oxydés et rugueux. C'est de moins en moins le cas.
Celui-ci est une belle réussite.
Il a un bouquet séduisant de fruits noirs et rouges qui rappelle les framboises et les mûres.
Il est bien agréable en bouche, du corps sans être corsé. Beaucoup de tanins de qualité.
Une belle texture assez ferme. Une belle finale sur le fruit.
Il accompagnera bien des plats assez costaud.
Plus tendre que le 2005.
Un rapport qualité-prix remarquable.

Cépages : xinomavro, krassato et stavroto.
Rapsani est une appellation du versant sud du mont Olympe.
Alc. 13,5 %

3 étoiles
Prix: 
12,40 $

Chateau la Lieue 2008

Un très beau bouquet de fruits, de framboises. Une certaine complexité. Une profondeur étonnante pour un vin de ce prix. Une bouche ronde, agréable, des tanins fins.
Une finale assez persistante.
Un vin digeste à servir froid. Il a bien accompagné la pizza aux légumes.
Il me semble encore meilleur que lors de la dégustation précédente en juin.

Coteaux du Varois en Provence.
Cépages : grenache, carignan, mourvèdre et cabernet sauvignon.

3 étoiles
Prix: 
13,65 $

Albernoas 2007

Les consommateurs ont trouvé le filon : les ventes de vins du Portugal ont connu une hausse de 22 % cette année à la SAQ.

Il y a 375 vins portugais au répertoire.

Il s'est vendu 300 000 bouteilles de ce vin dans la dernière année au Québec. Avec le Meia Encosta se sont les deux grands responsables de ce succès fulgurant.

Il est d'un fruité exubérant et éclatant de framboises, de mûres et de bleuets.
Un bouquet très invitant, une bouche plaisante à souhait.
Agréablement fruité, frais, des tanins élégants, une texture de coulis fin.

Digeste, délicieux, du beau jus!
Que de superlatifs pour un vin à 10 $!

Encore meilleur que le 2005.

Il a très bien accompagné le plat de pâtes à la sauce tomate.
Disponible dans près de 400 succursales.
Cépages: aragonez (tempranillo), trincadeira et castelâo.

3 étoiles
Prix: 
9,95 $

Brolio 2007

Les millésimes se suivent, mais ne se ressemblent pas!

Ce Brolio dans sa version 2007 est très différent du 2006.
Il est léger, rond, très souple, coulant, peu acide, peu tannique, presque de style Nouveau Monde.
Facile à boire et pas compliqué.

Le site de la SAQ y appose la pastille Aromatique et Charnu, mais c'est trompeur. Ils ont dégusté le millésime 2005. Ce serait plutôt ici Fruité et léger pour ce 2007.

2.5 étoiles
Prix: 
23,90 $

Dingač 1999, Madirazza

Un vin de Croatie, de cépage plavac mali, dégusté à Trois-Pistoles, par une chaude soirée d'été (mi-août) en compagnie de bons dégustateurs.

On a longtemps cru que le plavac mali (petit bleu en croate) était l'ancêtre du zinfandel. Ce serait plutôt l'inverse. Il serait un croisement entre le zinfandel et le dobricic selon Carole Meredith, docteure en génétique de l'université Davis en Californie (Looking for zinfandel in Croatia).

Le vin est très original avec ses flaveurs de cumin, de dates et de figues. Fin en attaque, il devient tannique en milieu de bouche et même un peu rugueux en finale. Très original et bien agréable. Légèrement oxydé, il rappelle un peu les vins du type Musar.

Producteur Madirazza.
Non disponible au Canada

3.5 étoiles