Rouge

Pinot noir De la Chevalière, Laroche 2008

Nous étions sur une terrasse au Piazzetta à Rimouski. Quatre personnes commandant des plats différents. Deux proposant un vin rouge, les autres un vin blanc. La solution, le compromis : un pinot.
Celui-ci a assez bien fait l'affaire avec la pizza végétarienne et les roulés sauce crème sure. Un vin léger au fruité rond. Facile à boire. Une capsule à vis. Semble meilleur que le 2007.
Disponible dans presque toutes les succursales.

2 étoiles
Prix: 
14,20 $

Château Lagrézette 2000

En juin 2003, j'écrivais que ce vin était très tannique et même astringent. Mais il avait tellement de fruit pour équilibrer le tout que je suggérais alors de le mettre en cave et de le revoir dans cinq ans.
C'est ce je viens de faire. Le vin s'est assoupli et est devenu d'un charme certain. Tout est bien fondu. Il se boit avec grand plaisir. Il a bien accompagné la grosse côte de porc aux fines herbes.
C'est le 2004 qui est sur les tablettes.

3.5 étoiles
Prix: 
25,00 $

Les Forts de Latour 1999

Le vin est droit, austère et encore tout d'une pièce. Une matière abondante. À revoir dans trois ans.

3.5 étoiles

Carruades de Lafite 1999

Le deuxième vin du Château Lafite a beaucoup de caractère. Il a bien vieilli. Il s'ouvre lentement et dégage de belles saveurs. Il a un fruité élégant. Mature, il a atteint un bel équilibre. Prêt à boire.

3.5 étoiles

Osoyoos Larose 2003

Le vin est encore bien astringent. Il est toujours très boisé. Il n'a pas encore digéré son bois, comme on dit. Il y a pas mal de fruit, un beau gras, beaucoup d'extraction. Mais les tanins ne sont pas encore bien fondus.  Un gros vin plutôt rustique. Il me semble moins intéressant qu'en juin 2006.

2.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

Pavillon Rouge de Château Magaux 1999

Le vin est léger, évolué. Il a de belles saveurs de vin mature. C'est fluide, peu concentré. Il n'y a pas beaucoup de chair. Il devait être meilleur en jeunesse.

2.5 étoiles

Saveurs Oubliées Roussillon 2007

Un vin rouge du Roussillon bien fruité.
C'est assez léger.
La première gorgée nous laisse voir un vin un peu bonbon sur des saveurs de petits fruits finement épicés.
Puis, après quelques secondes d'aération, le fruité devient plus intéressant, les saveurs s'affirment un peu plus.

Un vin plaisir, gouleyant, facile, bien fait et fort agréable.

Il a bien accompagné les cuisses de canard cuites à l'étouffée de la Maison du gibier (Québec).

Alc. 13,5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
12,00 $

Morgon Les Charmes, Grande Exception, Monternot 2006

Vous servez ce vin à l'aveugle à des amis et ils diront que c'est un bourgogne.
En effet, ce morgon fait vraiment penser à un bon pinot noir de bourgogne. Il est rouge pâle très brillant et pinote. On retrouve quelquefois ces flaveurs typiques du pinot de Bourgogne dans certains morgons, moulin-à-vent et fleuries.

Il a des arômes de fumée, d'épices, de poivres. Les mêmes saveurs reviennent en bouche. C'est léger, doté d'une acidité rafraîchissante. Les tanins sont fins et élégants. C'est suave et très long. Une jolie finale sur les petits fruits et le poivre.

Un vin digeste : la bouteille se vide très facilement.

Cépage gamay. Alc. 13 %.
Servir frais à 12-14 °C.
Déjà bon et à mettre en cave un 4-5 ans.

Une petite production de 9100 bouteilles du cuvage de Monternot, de la maison Mommessin. 1,2 hectare planté densément, 10 000 pieds/ha.
Morgon est après Brouilly l'appellation la plus étendue des crus du Beaujolais.
Disponible en ligne et dans une quarantaine de succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
20,40 $

Sovrana 2007

Un barbera d'Alba de la maison Batasiolo au bouquet bien agréable de prunes. Le vin est rond, velouté et assez ample. Le fruité enveloppe bien les tanins légers. C'est peu acide, tendre et légèrement boisé.

2.5 étoiles
Prix: 
23,25 $

Tignanello 1999

Ce vin a atteint une certaine maturité. Il s'ouvre et offre beaucoup. C'est ample et expressif. Très agréable à boire. Les tanins, le fruit et l'acidité se fondent dans un tout savoureux. D'un bel équilibre. D'une tenue impeccable en bouche. Une longue finale. Prêt à boire et pourra s'améliorer encore quelques années.
Sangiovese 80 %, cabernet sauvignon 15 % et cabernet franc 5 %.
Un grand vin de la maison Antinori.

4.5 étoiles
Prix: 
90,00 $

Callabriga 2006

Un vin du Douro exubérant avec ses arômes empyreumatiques, de bois chauffé, de goudron et de poudre de cacao. La bouche est ronde, très fruitée, pleine, enveloppante et peu acide (pH 3.6). Un fruité quasi sucré. Cette impression est probablement due au bon taux d'alcool (14,5 %) plus qu'au sucre (1,2 g/l). Il a fait chaud en 2006, ce vin a deux degrés d'alcool de plus que celui de l'an dernier. L'influence du bois est marquée. Une finale sur les cerises noires et les prunes. Le vin fait penser à un shyraz d'Australie.

2.5 étoiles
Prix: 
19,55 $

La Cuvée Mythique 2006

Encore une fois cette année une belle réussite.

Un vin du Languedoc assez costaud.
Les tanins sont fermes, non rugueux.
Il y a beaucoup de matière. Une finale fruitée et chaleureuse.
Un vin réconfortant.

Un assemblage de syrah, de mourvèdre, de grenache et de carignan. Alc. 13,5 %.

2.5 étoiles
Prix: 
18,75 $

Les Grézeaux, Bernard Baudry, Chinon 2005

Un très beau cabernet franc d'une jolie texture veloutée.
Minéral et fruité léger. D'ailleurs plus minéral que fruité.

Il n'a pas le côté terreux et betterave du 2004. Il est plus fin.
Un bel équilibre entre le fruit et l'acidité.
Tanins raffinés.
Ample et savoureux. Pas compliqué, digeste.

Servir frais.
C'est rafraîchissant et bien agréable.

2005 a été un très beau millésime aussi à Chinon. «2005 devra rester dans les mémoires et rivaliser avec 1989, 1964 et 1947», dit le producteur.

3 étoiles
Prix: 
26,85 $

Tocado 2007

Un vin jeune et très aromatique, épices et fines herbes.
Une texture lisse, peu tannique, coulant.
Un beau fruité, des petits fruits des champs, un peu de cerises.

Surprenant pour le prix!

Cépage grenache. Alc. 13,5 %.
Servir frais avec des mets légers, riz, pizza, volailles.
Apellation Campo de Boja.
Bodegas Borsao.

Disponible dans 390 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
8,95 $

Domaine St-André de Figuière, Vieilles Vignes 2007

Un bouquet très aromatique d'épices, de fines herbes, de thym dans ce joli vin des Côtes de Provence.

Bien épicé aussi en bouche, léger, fruité fin.
Peu tannique. D'une belle finesse, comme sur un nuage.
Un vin jeune déjà mature et bien original.

À essayer avec les plats bien aromatisés aux fines herbes.

Mourvèdre à 60 %, syrah pour le reste.

Les vignes sont cultivées biologiquement depuis 1979 (sans insecticide, sans désherbant, sans produit de synthèse et sans engrais chimique). Certifié ECOCERT. Pourtant, il n'apparaît pas dans la section des vins agrobiologiques sur le site internet de la SAQ.

3 étoiles
Prix: 
26,45 $
Syndiquer le contenu