Autriche

Heinrich, Blaufrankisch 2015

Le vin de la semaine   

Un vin d'Autriche absolument délicieux. D'un fruité bien agréable. C'est sec, frais, coulant, non boisé, rond, épicé.
La finale est longue et très plaisante.
Un vin digeste.
Blaufrankisch est le nom du cépage. Ça signifie bleu français.
Bouchon de verre. Bio.
Acidité 5,4 g/l. Sucre 2 g/l.  Alc. 12,5 %.
Dans 39 magasins

3.5 étoiles
Prix: 
23,45 $

Heinrich, Zweigelt 2014

Zweigelt est un croisement des cépages blaufrankisch et saint-laurent.
Le vin est succulent. D'un beau fruité élégant avec de fines notes d'épices.
Les tanins sont légers et bien intégrés.
Un vin agréable et digeste.
Bouchon de verre.
Sucre 1,4 g/l. Acidité 5,2 g/l. Alc. 12,5 %.
En ligne (20) et dans 65 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,55 $

Heinrich, Pinot Noir 2015

De fortes saveurs de viandes fumées dans ce pinot noir d'Autriche.
S'y ajoutent des saveurs de thé et de canneberge.
Le fruité est bien acidulé. L'acidité est assez vive. C'est sec et peu tannique.
Un vin très particulier. Ça se boit, mais je suis loin d'être certain que vous allez aimer ça.
Bouchon de verre.
Sucre 1,8 g/l.
En ligne (19) et dans 46 magasins.

1 étoile
Prix: 
25,10 $

Preiss, Kammerling, Grüner Veltliner 2015

Le grüner veltliner est un cépage autrichien à la mode auprès des sommeliers.
Ici, nous avons un grüner veltliner fin, élégant, racé, léger, souple, coulant, gouleyant et bien équilibré.
Le lendemain, il semble plus gras après aération.
Capsule à vis.  Sucre 2,1 g/l. Alc .13%.
En ligne (6) et dans 30 magasins. 

3 étoiles
Prix: 
22,50 $

Geyerhof, Rosensteig, Grüner Veltliner 2015

Un cépage très à la mode chez les sommeliers ces jours-ci: le grüner veltliner.
Ça donne un vin bien sec qui ressemble aux bons sauvignons sans le côté végétal.
Celui-ce à des aromes de pomme. C'est floral avec des notes d'herbes fraiches.
L'acidité est modérée par un beau fruité. Il a un petit côté minéral et crayeux.
Encore meilleur en se réchauffant, même à la température pièce.
Laisse une belle bouche.
Capsule à vis.
Alc. 11,5 %. Sucre 4,4 g/l.
Dans seulement 6 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
23,90 $

Lois, Fred Loimer, Grüner Veltliner 2014

Un cépage méconnu à la mode auprès des sommelières : le grüner veltliner.
Ce vin est absolument délicieux. C'est probablement le meilleur vin de ce cépage que j'ai bu jusqu'à maintenant.
C'est fruité, citronné, avec des notes de fines herbes, de sapinage.
Rafraichissant. Sapide. Sec, assez ample, saveurs persistantes. Un joli vin. Digeste.
Notez le taux d'alcool 12,5 %. Sucre 3,6 % (SAQ), 2,7 (producteur). Acidité 6,7 g/l.
Capsule à vis. Culture en biodynamie.
En apéritif et avec les légumes et poulet.
Il aurait pu être le vin de la semaine, mais il n'en reste que dans 22 magasins (24 bouteilles à Lévis possiblement 2 caisses dans l'arrière-boutique et 13 à Limoilou).

Il y a 19 vins de ce cépage aujourd'hui à la SAQ. Ça veut dire qu'il y a quelqu'un qui aime ça quelque part!
C'est le cépage le plus répandu en Autriche (13 000 ha, soit près de 30 % du vignoble.) Il est de la famille des traminers.

3.5 étoiles
Prix: 
18,35 $

Heinrich Blaufränkisch 2013

Bouchon de verre.
Quel beau vin! Très aromatique! Fruits noirs.
Texture lisse. Fruité mûr. Tanins fins bien enrobés par ce beau fruit.
Succulent. D'une grande buvabilité comme on dit.
Longue finale savoureuse.
Un vin digeste.
Il est de ces vins dont on ne cesse de s'en verser un autre verre!
Cépage: blaufränkisch (bleu français).
Alc. 12,5 %. Sucre: 2,1 g/l selon SAQ, 1 g/l selon le site du producteur.
Commenté aussi en février.
Dans 38 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
22,25 $

Blaufrankisch Heinrich 2013

Très beaux arômes de fruits murs.
Bouche ample, tendre, fruitée; texture lisse. Très beau 
Belle longue finale sur les fraises et les cerises. Fine note d'épices.
C'est frais et sec.
Adorable!
Blaufrankisch est le nom du cépage. 
Bouchon de verre.
Alc. 12,5 %.
Dans plus de 70 magasins. 
3.5 étoiles
Prix: 
23,15 $

Stadt Krems, Grüner Veltliner 2013

L'équilibre est un élément très important dans le vin. Pour les vins blancs, il faut qu'il y ait un certain équilibre entre l'acidité, le fruité et le sucré. Ici, il y a désiquilibre total. L'acidité est très vive, très marqué. Il n'y a pas suffisament de substance fruité pour l'équilibré. C'est vert comme une pomme pas mûre. Ça devient donc tranchant et ça fait faire une bone grimace.
Il pourrait toutefois être adouci avec un fromage bien gras.
Dans 50 magasins.

0.5 étoiles
Prix: 
15,20 $

Zweigelt 2010

Un vin autrichien très aromatique et très savoureux avec de belles saveurs rappelant les prunes.
C'est agréable à boire.
Weingut Strehn Mittelburgenland Qualitatswein
Zweigelt est le nom du cépage.
Capsule à vis.

Dans 42 succursales

2.5 étoiles
Prix: 
13,50 $

Zantho 2009

Un beau vin bien fruité, peu tannique, assez gras et riche.
Facile à boire.
Cépage Zweigelt. Autriche.
Servir frais à 14 ºC.
Bouchon de verre à conserver pour obturer vos bouteilles.

Disponible dans 53 succursales.

2.5 étoiles
Prix: 
15,90 $

Stadt Krems Grüner Veltliner Kremstal Qba 2010

Le vin est vif et très herbacé. L'acidité est dominante. Beaucoup moins intéressant que les millésimes précédents.

1 étoile
Prix: 
13,00 $

Veltlinsky 2009

Je découvre tranquillement les vins autrichiens. Il y en a peu chez nous, mais ceux que j'ai bus dernièrement me plaisent beaucoup.
Il n'y a que 19 vins de ce pays sur les tablettes de la SAQ,  majoritairement des blancs.
On reproche souvent aux vins allemands d'arborer des étiquettes incompréhensibles, mais c'est un peu plus simple dans le cas des vin autrichiens que nous avons ici.
C'est un vin blanc sec doté d'une belle acidité sur un fruité désaltérant. C'est léger et pas exubérant.
Il se prend très bien avec les hors-d'oeuvre, des poissons aux fines herbes, les pizzas...
Bien fait.

Le cépage est le grüner veltliner; le producteur Graf Hardegg.
Capsule à vis. Alc. 12 %.

2.5 étoiles
Prix: 
14,05 $

Saviez-vous qu'on ferait du grand pinot noir en Autriche?

Une nouvelle : on ferait du très bon pinot noir en Autriche et nous ne le saurions pas!
Du très bon, excellent même.
Même meilleur que ce qui se fait en Bourgogne. Même meilleur que ce qui se fait à la Romanée-Conti! Ce dernier domaine est réputé être le meilleur producteur de pinot noir du monde.

Lors d'une dégustation à Singapour en avril, les vins d'une maison autrichienne, Markowitsch, ont été trouvés meilleurs que ceux de la Romanée Conti et que ceux des maisons Felton Road en Nouvelle-Zélande, Bass en Australie, et Serene en Oregon.

Un peu plus de 100 connaisseurs ont dégusté 15 vins, trois de chacun de ces domaines. C'est la maison autrichienne qui a collecté le plus de bonnes notes.

Aucun des vins de la Romanée Conti n'a obtenu la première place dans les trois panels.

Si je vous conte cela ce n'est pas pour vous dire que la Romanée Conti fait de moins bons vins que ces autres domaines. Les grands vins gagnent rarement dans ce genre de concours. De toute manière, il suffirait de changer quelques membres du jury pour obtenir un classement différent. C'est une question de goût. Vous préférez les pinots acides, sucrés, tanniques ou boisés? Le Wine Spectator qui aime les fruités sucrés boisés a donné 82/100 au Carnuntum Reserve 2006, «dry, stemmy finish» pourtant un favori à Singapour!

C'est plutôt que ça fait apparaître qu'il y aurait du bon pinot noir qui se fait en Autriche. C'est une nouvelle pour moi. À ma connaissance, on n'a pas de pinot noir autrichien au Québec.

En fait, il n'y a que quatre vins de ce pays ici, des cépages Saint-Laurent, Blaufrankisch et Zweigelt. Très bons d'ailleurs.

Bon, peut-être que nos amis de la SAQ pourraient pratiquer leur autrichien et nous dénicher quelques bons pinots noirs de cette contrée pour qu'on puisse voir si nos goûts se rapprochent de ceux de Singapour.

Une question que je me pose aussi, si les gens de ce coin du monde préfèrent les pinots noirs autrichiens, néozélandais et orégonais, ils pourraient peut-être acheter un peu moins de grands vins français et nous en laisser un peu plus, n'est-ce pas?

Pour en savoir plus sur cette dégustation de Singapour lire Burghound in Asia: Results Domaine de la Romanée-Conti vs. the World Blind Tasting.

Lire aussi si ça vous chante les propos d'Andrew Jefford qui a participé à la dégustation Jefford on Monday: The European difference - Tannin.

St. Laurent 2007

Voici un nom de vin qu'il sera facile à retenir, du moins pour les Québécois.
Saint-Laurent — pas le fleuve — le cépage.
Un cépage noir précoce, utilisé en Autriche, en Allemagne et dans les pays de l'Est.
Selon le site Les cépages, il «donne un vin corsé, dense et fruité, d'une belle couleur rouge foncé, souple. Associé a certains vins, il les améliore en corrigeant leur rudesse. Arômes de fruits rouges (prunes, cerises noires...), épices, cannelle, fruits secs, »

Ce St. Laurent est produit par la maison autrichienne Heinrich, dont nous avons ici aussi le délicieux Blaufränkisch.
Il est aussi obturé par un bouchon de verre, le fort utile Vino-Lok.

À première vue, il n'est pas évident que cette bouteille est obturée avec un bouchon différent.

Regardez bien la première photo. La capsule qui recouvre le goulot est beaucoup plus courte que celle qui couvre habituellement les bouchons de liège ou de plastique. Elle est aussi plus dure et plus épaisse. Elle ressemble à une capsule à vis.

Plusieurs personnes ont de la difficulté à la retirer. En fait, je vais vous donner un truc bien simple. Il suffit de tourner cette capsule de surbouchage comme si on la dévissait. La protubérance de verre sur le côté fera en sorte que le resserrement du métal du bas se soulèvera et l'on pourra ainsi la retirer facilement.

Elle nous dévoile alors la présence du bouchon de verre!

Cela surprend toujours nos invités.
On dirait un bouchon de flacon, de carafon ou de bouteille de parfum de luxe. Il est facile à retirer et à remettre. De plus, il peut servir à reboucher un grand nombre de bouteilles.

Sous la tête du bouchon, il y a un joint en polymère (éthylène-acétate de vinyle) qui assure l'étanchéité. Ce n'est pas une matière plastique, donc elle ne donne pas de goût. Les bouteilles bouchées de la sorte peuvent ainsi être conservées debout comme celle fermées par des capsule à vis ou des bouchons de plastique.

Ce bouchon serait parfaitement étanche, absolument neutre, donc bien supérieur aux bouchons de liège dont l'étanchéité varie à l'extrême.

Il est surtout utilisé en Allemagne et Autriche et dans le nord de l'Italie.

Revenons maintenant au contenu de la bouteille, au liquide.
Ce St. Laurent 2007 dégage des arômes très expressifs de fruits chauds. La bouche suit en harmonie sur un fruité abondant dans lequel se fondent les tanins. Les saveurs sont assez relevées: fraise, mûre et canneberge. L'acidité est modérée. C'est brillant, délicieux sur une note minérale en finale. Finale longue et fruitée d'ailleurs. Servez-le frais, sans en faire un Saint-Laurent frappé, et laissez-le respirer. Le bouchon étant bien étanche, il a besoin d'un peu d'air pour s'exprimer.

Alc. 13 %. Acidité 5,3 g/l; sucre 0,8 g/l.
Disponible dans 24 succursales.

3 étoiles
Prix: 
28,00 $
Syndiquer le contenu