Bourgogne

Gevrey-Chambertain Les Évocelles Vougeraie 2001

Un nez profond, fumé et viandeux. L’attaque est sur le fruit. Elle est bien expressive. Un vin vivace, assez ample et moyennement long. Le 2002 comence à arriver.
Surface : 2,72 ha. Rendement : 25 hl/ha.

3.5 étoiles
Prix: 
73,00 $

Volnay P. Dubreuil-Fontaine 2004

Au premier nez, on a de petites odeurs de bonbons aux fraises, puis à l’aération ça devient plus intéressant. L’odeur bonbon s’estompe pour laisser de beaux arômes de fraises. C’est un pinot souple, facile à boire, à l’acidité bien dosée. Un bourgogne de facture classique, délectable à boire à petites gorgées.

3 étoiles
Prix: 
29,75 $

Chablis premier cru Vaulorent Côte Marjac 2004

Goûté une deuxième fois, ce vin m’a encore plus impressionné et a vraiment impressionné trois de mes collègues, dont deux lui ont donné quatre étoiles.

Ce chablis a un nez vraiment intéressant de beurre et de barrique typique du chardonnay de bourgogne. Ce n’est pas le bois qui donne ces arômes car il a été enlevé en cuves en inox thermorégulées. Il est riche, très agréable, il laisse une empreinte de caramel léger et de pain grillé en fin de bouche.

Si vous être amateur de bourgogne ou si vous voulez en découvrir un vraiment bon bourgogne sans vous ruiner, essayez celui-là.

Les producteurs de Vaulorent peuvent aussi appeler leur vin premier cru Fourchaume.

4 étoiles
Prix: 
24,80 $

Meursault Rodolphe Demougeot 2004

D’un producteur assez récent [1992] et plutôt connu pour ses rouges, pommards et vins de Beaune, voici son meursault qui se caractérise par ses saveurs boisées. Le vin est riche, très gras en bouche. Il y a tellement de matière [fruit, alcool, bois] qu’on peut avoir l’impression qu’il est un peu sucré. Les vignes sont jeunes. Le vin aussi est jeune, le boisé est un peu trop présent. Mais ce bourgogne a du caractère et peut accompagner des plats assez costauds. À revoir dans deux ans.
Pour en savoir plus sur les vins de Meursault.

3.5 étoiles
Prix: 
40,00 $

Nuits Saint-Georges, Domaine des Perdrix 2003

Les bourgognes 2003 commencent à arriver sur les tablettes. C’est un millésime qui a la réputation d’être moyen et très inégal. On se rappelle que ce fut la canicule en France. Le pinot noir n’aime pas les grandes chaleurs.
Nous avons dégusté dernièrement 5 de ces vins pour nous faire une idée. Les avis ont été très partagés. En général, nous avons été déçus. Les prix n’ont pas baissé, et l’avenir de ces vins est incertain.
Ce nuits-saint-georges est d’un rouge foncé au nez frais et riche. S’en suit une belle bouche fruitée. Un vin dense et long. Un beau boisé. Beaucoup d’extraction. Toutefois, certains de mes collègues ne l’ont pas aimé en disant qu’il ne fait pas bourgogne, mais plutôt Nouveau Monde.

4 étoiles
Prix: 
68,00 $

Beaune 1er cru Les Marconnets 2003, Bouchard Père et fils

Une belle couleur brillante. Le nez n’est pas très invitant. Une belle attaque. Il emplit bien la bouche et il est costaud.

3 étoiles

Vosne-Romanée Gros Frère et sœur 2003

D’un rouge brillant. Un drôle de nez, des senteurs de transpiration qui m’ont rebutée, mais que certains de mes collègues ont adorées. Un beau fruité. Un vin riche. De longueur moyenne.

3 étoiles
Prix: 
64,00 $

Gevrey-Chambertin Lignier 2003 LCBO

De beaux arômes de crème. Une belle matière, du gras, Une certaine texture, un arrière-goût amer. Bien, mais nous laisse sur notre appétit.

2.5 étoiles
Prix: 
65,00 $

Corton grand cru Maréchaudes Michel Mallard 2003, SAQ

Un bourgogne très pâle au beau nez de noix, de cendre et de pain chaud mouillé. En bouche, il est léger, simple, certains diront délicat. Un peu sec en finale, avec une arrière-bouche boisée et une bonne amertume. Si vous aimez les bourgognes délicats, il pourrait vous plaire. J’aime les vins qui ont plus de substance.

2 étoiles
Prix: 
73,00 $

Clos de la Féguine Beaune 1993, Jacques Prieur

Le millésime 1993 a encore plus mauvaise réputation que 2003. Pourtant, celui-ci a bien vieilli. Il faut dire que le producteur, lui, a une très bonne réputation.
La teinte orangée de ce vin de Beaune laisse vite voir un vin mature. D’ailleurs au nez, on a des saveurs expressives d’écorces d’orange. Le vin est souple, mais les tanins sont encore bien présents. Beaucoup de matière. De la classe. Une longue finale. Ce vin a été acheté 33 $. Les 2000, 2001 et 2002 sont disponibles à la SAQ de 71 $ à 87 $.

4.5 étoiles

Château de Pizay, Régnié 2004

Voici un bon beaujolais à bon prix. Très brillant, il a d'agréables saveurs à la fois terreuses et fruitées qu'on retrouve dans ces vins de gamay. Une petite note végétale, comme il se doit. Un régnié bien fait. Alc 13 %. Macération carbonique de huit jours. Servir à 15 °C.

2 étoiles
Prix: 
16,00 $

Beaune 1er cru, Champs Pimont 2002, Jacques Prieur

Une belle couleur dorée. Un nez dense et invitant aux arômes de miel, de cire, même de cierge. Un vin plaisant, profond, beurré et un peu toasté. En bouche, Il nous rappelle la crème glacée à la vanille. Un beaune gras et très long. Bien agréable. À servir pas trop froid de 13 à 15 °C. Souvent, les bons vins blancs nous paraissent encore meilleurs lorsqu'ils se réchauffent. Fermentation et élevage 30 % en fûts neufs et le reste en fûts d’un à trois ans.

3.5 étoiles
Prix: 
83,00 $

Meursault 1er cru Les Genevrières 2002, Rémi Jobard

Ah que j’aimerais boire ce genre de vin tous les jours! C’est un bourgogne absolument délicieux, rond, ample et à la fois fin. D’un équilibre parfait. Pas d’excès de bois, ni d’alcool. De délicates saveurs de pêche. Du bonheur en bouteille!

4.5 étoiles
Prix: 
78,00 $

Saint-Aubin, 1er cru Clos de la Chatenière 2002, Chartron et Trébuchet

Un bourgogne très boisé. Odeur et goût de cube de caramel mou. De la belle matière en bouche, mais maquillée par ce goût de caramel. Un boisé mal dosé.
Est-ce que le boisé s'estompera au bout de quelques années et laissera un vin mieux équilibré?

2.5 étoiles
Prix: 
68,00 $

Château de Chorey 2001, Chorey-les-Beaunes

Beau nez de fruits noirs, de cuir. Un fruité agréable en bouche. Un beau bourgogne pas trop cher. À servir dans des verres amples.

3 étoiles
Prix: 
28,00 $

Aloxe-Corton, 1er cru la Coutière 2002, Nidant

Un bourgogne rouge brillant. Des notes de sous-bois et de petits fruits qui explosent lorsqu’on aère le vin. Une belle attaque, les tanins enveloppants tapissent la bouche. Un vin plein, riche et équilibré. Du plaisir. Voilà enfin un très beau bourgogne. Et une longueur interminable. Surprenant. Passez-le en carafe.
Une petite production de seulement 4500 bouteilles sur 0,79 hectare.

4 étoiles
Prix: 
54,00 $

La Chablissienne, Chablis, Collection Louis Roche 2004,

La Chablisienne est une coopérative «de luxe» fondée en 1923 par un curé et un instituteur. De la matière en bouche, une certaine complexité, du gras, des saveurs de beurre, presque du caramel. Ces saveurs persistent longtemps.

La Chablisienne est une coopérative «de luxe» fondée en 1923 par un curé et un instituteur. Les raisins sont pressés chez les 300 coopérateurs.

3 étoiles
Prix: 
25,00 $

Moulin à vent des Hospices 2002, Collin Bourisset

Vous allez me dire que c’est cher pour du beaujolais, oui, mais c’est bon gamay. Remarquez qu’on n’écrit pas beaujolais sur l’étiquette. Le nez est frais, mais discret. L’attaque est fruitée. Le vin est ample. Il y a beaucoup de matière, quoiqu’un peu rustique. Un beau beaujolais, assez long.

2 étoiles
Prix: 
27,00 $

Morgon Les Charmes Faiveley 2004

Un beaujolais au nez fruité avec une nuance de caramel. Il est dur en bouche, presque brûlant. Il fait penser à certains bourgognes. La finale est quand même fruitée. Pour amateur de beaujolais corsé.

1.5 étoiles
Prix: 
23,00 $

Chablis 1er cru Vaulignot, Louis Moreau 2004

Un chardonnay brillant aux arômes de fleurs blanches et de beurre. Le beurre revient aussi en bouche. Vivace et assez long, une longueur beurrée d’ailleurs. Pourtant, ces vins ne vieillissent pas en barrique, comme on peut le lire sur le site du producteur. «Il s’agit d’une vinification traditionnelle employée depuis toujours à Chablis, se composant de deux fermentations suivies d’un repos durant l’hiver sur lie fine ; survient ensuite une période d’aération et de collage puis un passage à froid et enfin à lieu la filtration. Nos vins ne vieillissent pas en fût.» Il y en a un peu partout dans le réseau de la SAQ. Très bien

3 étoiles
Prix: 
27,00 $

Chorey les Beaune, François Guy 2002

Un pinot noir au petit nez de fruits soutenu par un boisé léger. Les tanins sont veloutés, le fruité est presque sucré. La présence de l’alcool est très marquée. Le vin est même presque capiteux. Alc 13 %.

2.5 étoiles
Prix: 
32,00 $

Chassagne-Montrachet rouge 2002 Joseph Drouhin

Auparavant, les producteurs de Chassagne-Montrachet [309 hectares] faisaient surtout du rouge. Mais maintenant, on y fait surtout des blancs [60 %] qui sont plus renommés.
Ce vin de la maison Joseph Drouhin est le moins cher des chassage-montrachets à la SAQ, mais quel beau vin. Un pinot noir tout en dentelle. Un vin juteux, d’une belle acidité. Fin, sapide, souple et bien fait. Des arômes d’encens, de cendre et de céleri très originaux.

3 étoiles
Prix: 
30,00 $

Puligny-Montrachet 1er cru La Garenne Louis Latour 2002

Un bouquet de vieille barrique très invitant. Une attaque rafraîchissante. Une belle acidité bien dosée sur une masse de fruits. Un vin complexe. Un bourgogne très agréable.
Louis Latour est une grande maison de négociants-éleveurs de Bourgogne. Elle produit plus de 150 vins de Beaune, Chablis, Meursault, Pommard, Puligny, Volnay… Son site Internet
www.louislatour.com vaut une petite visite.

4.5 étoiles
Prix: 
89,00 $

Chassagne-Montrachet 1er Cru 2002, Louis Latour

Un bourgogne très frais, d’une acidité vivace. Assez long et tout en finesse.

3 étoiles
Prix: 
86,00 $

Meursault Blagny, Louis Latour 2001

Un meursault très typé, aux belles saveurs de beurre frais. Onctueux. Superbe. Un seul bémol, il dégage peu d’arômes au nez. Vinification : fermentation 100 % malolactique [pour atténuer l’acidité] et élevage de 12 mois en fûts de chêne

3.5 étoiles
Prix: 
83,00 $

Charmes-chambertin 2002,Taupenot-Merme 2000

Alors que le gouvernement français propose de permettre l’utilisation de copeaux de bois pour améliorer le vin, je ne crois pas que ce producteur le fasse. Il est visiblement capable, lui, de produire du bon vin sans faire de concoctions au bran de scie.
Ce Grand Cru est très attirant avec ses arômes de fourrure, de tabac blond et de petits fruits. En bouche, il est très riche, fruité sur une belle trame tannique. C’est un bourgogne velouté. Le représentant au Québec de ce vin, le groupe Univins, suggère de le servir très frais «Surtout en vin jeune, le service sera fait à une température peu élevée, 13-14°C étant l'idéal. Les vins plus mûrs seront bien mis en valeur légèrement plus chambrés, sans dépasser 16-17°C.»

4 étoiles
Prix: 
114,00 $

Mazoyères Chambertin 2002, Taupenot-Merme

Nous avons été charmés par les vins de ce producteur lors du dernier Salon des vins de Montréal. La famille Taupenot produit plus de 60 000 bouteilles de 20 vins différents d’autant d’appellations sur 13 hectares éparpillés en Bourgogne.
Ce Grand Cru nous envoûte par son nez intense de fruits noirs. C’est un vin massif aux tanins costauds. Il a une petite amertume en finale ainsi qu’une saveur un peu végétale. C’est un vin complexe et très long.

4 étoiles
Prix: 
118,00 $

Morey Saint-Denis 1er Cru La Riotte 2000, Taupenot-Merme

Une belle présence en bouche, de beaux tanins fermes, une finale saveur de tabac. Un vin généreux. Une petite production de 0,57 ha.

3.5 étoiles
Prix: 
73,00 $

Morey Saint-Denis 1er Cru La Riotte 2002, Taupenot-Merme

Encore bien jeune et sur ses tanins. D’une grande richesse en bouche. Un bel avenir devant lui.

3.5 étoiles
Prix: 
83,00 $

Gevrey-Chambertin 1er Cru Bel Air 2000,Taupenot-Merme

Un beau bourgogne riche et prêt à boire.

3.5 étoiles
Prix: 
78,00 $
Syndiquer le contenu