Italie

Une dégustation de vieux nebbiolos 1958-1974

​Les vins du Piémont ont une très bonne réputation, particulièrement les barolos qui sont au sommet de la pyramide. Ils commandent aussi des prix très élevés. Le prix médian est de 94 $ à la SAQ.

Ils sont suivis par les barbarescos, prix médian 74 $ à la SAQ.

Puis, les autres vins du Piémont ont une réputation de vin ordinaire. Parmi ces derniers, mentionnons les gattinaras, les ghemmes, les nebbiolos d'Alba et les langhes qui sont beaucoup moins réputés et beaucoup moins chers.

L'Académie du vin de l'Outaouais a organisé une dégustation de 10 vins de vieux millésimes de cette région. Des vins de 1958 à 1974. Plusieurs participants étaient donc plus jeunes que certains de ces vins.

Les vins de ces régions, particulièrement les barolos et les barbarescoa sont très austères en jeunesse avec des tanins rugueux et astringents. Toutefois, ils ont la réputation de bien vieillir. Il faut donc les attendre souvent plus de 10 ans. Ici ce fut une attente encore plus longue.

Ces 10 vins sont donc bien matures, ce que nous avons pu constater. Les tanins sont aussi pour la plupart de ces vins bien fondus. Ce sont des vins qui sont rendus presque délicats. Du moins, ils ont une certaine finesse et ont développé des aromes de vin mature.

Fiore Umberto, Sogno di Bacco Gran Reserva, Gattinara 1958
Berteletti Fratelli, Castello di Lozzolo, Spanna 1967
Flli Francoli Expo, Ghemme 1970
M. Mascarello & Figli tenuta, Nebbiolo d’Alba 1971
Barbaresco Produttori del Barbaresco 1974
Barbaresco Produttori del Barbaresco 1973
Barbaresco Produttori del Barbaresco 1970
Barolo Brunate 1971, Borgogno Francesco
Barolo 1971, Pio Cesare
Barolo Vigna La Rosa 1971, Fontanafredda

Fort étonnamment, ce ne sont pas les barolos qui sont apparus les plus costauds, ni nécessairement les meilleurs. Le vin le moins apprécié a été un barolo (Vigna La Rosa). Les barbarescos ont paru plus riches et plus costauds avec encore de beaux tanins. Pourtant, certains disent que les barbarescos sont la version féminine des barolos.
Notons aussi que le 1973, dit millésime très mauvais, a été très bien reçu. De plus, les trois barbarescos provenaient d'une coopérative.

Les trois vins des appellations mineures sont très beaux. Les deux vins les moins chers ont été parmi les préférés du groupe de 16 dégustateurs connaisseurs!

Encore plus surprenant, le vin, le plus vieux, le 1958 est apparu comme étant celui qui avait le fruité le plus jeune! En fait, il a même été servi en dernier parce que l'organisateur le trouvait, ainsi que le nebbiolo d'Alba, plus costaud que les autres!

Enfin, «Le vin de la soirée qui a (à une exception près) fait l’unanimité aura été le moins cher», note le président de l'Académie Alain Brault. Soit le nebbiolo d'Alba.

Donc, de quoi déboulonner certains mythes et certaines idées reçus.

Quelles conclusions en tirer?
Ce n'est certes pas un grand échantillon. Seulement 10 vins divins.
Mais tout de même que les vins d'une coopérative soient aussi bons et même meilleurs que certains barolos; que ses barbarescos soient plus costauds que les barolos, que les plus vieux semblent plus jeunes; que le moins cher soit jugé le meilleur et surtout que les vins des petites appellations fassent aussi bonne figure que les barolos! C'est étonnant.

Doit-on alors cesser d'acheter des barolos et plutôt encaver des barbarescos, des nebbiolos d'Alba ou des gattinaras?  Comme l'a dit l'organisateur de l'événement Pierre Bélanger, «aujourd'hui, on fait des vins différemment. Les méthodes ont changé. Les connaissances aussi.»

Je dois tout de même dire que c'est un bon coup de pied dans la pyramide!

Vous trouverez des commentaires sur ces vins dans la page Facebook de l'Académie du vin de l'Outaouais.
 

Boschino 2014

Des odeurs chevalines.
Une bouche sèche, sure et amère.
Pas de fruit, décharné. Finale surette.
Déplaisant. De la piquette.
À éviter.
San Fabiano Calcinaia.
En ligne (465) et dans 108 magasins.

Prix: 
15,25 $

Vivolo Merlot 2015

La série Vivolo est composée de 4 vins. Celui-ci est le Merlot 2015.
Il dégage de beaux aromes de petits fruits.
La bouche est fruitée et légère sur des notes d'épices fines.
La texture est lisse et peu tannique.
Un vin facile à boire.
Bouchon de plastique.
Bon.
Sucre 2,8 g/l.
De la Vénétie, Casa Vinicola Botter.
En ligne (2) et dans 398 magasins, dont 9 SAQ Dépôts.

2 étoiles
Prix: 
11,20 $

Castorani, Cadetto Montepulciano d'Abruzzo 2013

Nez fruité ample.
Texture ronde et un peu pâteuse. Tanins enveloppés.
Boisé, saveurs de pâtisserie, finale vanillée.
Un vin peu acide et facile à boire.
Style Nouveau-Monde.
Cépage et appellation montepulciano d'Abruzzo, vendanges manuelles.
Alc. 13,5 %. Sucre 5,6 g/l.
En ligne (17) et dans 175 magasins.

2 étoiles
Prix: 
18,55 $

Ricossa Barbera d'Asti 2014

Très aromatique. Fruits écrasés et confiture chaude. Confiture de prune. Nez sucré qui rappelle des amarones.
Une bouche d'un fruité ample. C'est savoureux.
Cépage barbera. Producteur MGM Mondo del Vino.
Alc. 13,5 %. Sucre nc.
En ligne (136) et dans 354 magasins.

2 étoiles
Prix: 
13,85 $ à la SAQ | Réduit à 12,25 $ jusqu'au 22 janvier.

Scia, Puglia Castorani 2014

Un sangiovese des Pouilles gourmand.
Une belle bouche fruitée (fruits noirs), ronde, assez grasse, assez ample.
C'est juteux, fruité légèrement sucré, de facture moderne et bien fait.
Équilibré. Finale assez longue sur le fruit.
Servir de 15 à 18 degrés.
Un bon rapport qualité-prix.
Sangiovese à 100 %. Rendement de 90 hl/ha. Bouchon de plastique.
Alc. 13 %. Acidité 5 g/l. Sucre 5,2 g/l.
Un produit courant dans 269 magasins et en ligne (38)

2 étoiles
Prix: 
13,30 $

Liano, Sangiovese Cabernet sauvignon 2013

Un vin très populaire au Québec. Neuvième plus gros vendeur en 2015-2016.
C'est un gros vin rouge bien charnu, très confituré et bien sucré.
Non acide, non tannique.
La texture est grasse, mielleuse, opulente et bien lisse.
Il en met plein la bouche. De style Nouveau Monde.
Sucre 10,8 g/l.
En ligne (181) et dans 390 magasins.

1 étoile
Prix: 
27,45 $ à la SAQ | 27,95 $ à la LCBO

Bottero di Cello Bianco 2015

Un vin blanc servi au litre bien aromatique, floral.
D'une belle fraicheur, assez gras, peu acide, sec.
Une petite touche de miel.
Belle finale moyennement persistante.
Étonnant pour le prix.
Servir entre 8 et 12 degrés.
Un assemblage de 60 % chardonnay et de 40 % de garganega de la Vénétie.
De la maison Botter.
Alc. 11,5 %. Sucre 2,9 g/l.

En ligne (38) dans 397 magasins y compris les 10 SAQ-Dépôts, donc 15 % moins cher dans ces derniers magasins.

2 étoiles
Prix: 
11,05 $ le litre

Centine, Toscana, Banfi 2014

De la mâche dans ce vin italien à la finale chocolatée.
C'est savoureux, assez costaud.
Un certain caractère. Du corps, assez riche.
Bien plaisant à boire.
Cépage: sangiovese, cabernet sauvignon et merlot.
Sucre: 7 g/l (SAQ) 9 g/l (LCBO). Alc. 13 %.
En ligne (6) et dans 124 magasins.

3 étoiles
Prix: 
18,05 $ à la SAQ | 15,95 $ à la LCBO

Chianti Riserva, Rocca delle Macìe 2013

Une nouveauté !
Nez discret de petits fruits.
Belle bouche assez souple et juteuse.
Le vin est léger, fin, coulant et svelte.
La finale sur des saveurs rappelant les cerises.
Servir à 15-18 degrés.
90 % sangiovese, complété de merlot et de cabernet sauvignon.
Alc. 13, 5 %. Sucre 2,4 g/l (SAQ) 4 g/l (LCBO).
Dans 129 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,95 $ à la SAQ | 15,95 $ à la LCBO

Campogiovanni, Brunello di Montalcino 2011

De beaux aromes de fruits noirs, de dates, sur une note de cuir. C'est profond et invitant.
Une attaque veloutée, puis c'est juteux, les tanins sont fins, le fruité est agréable, la texture est presque soyeuse.
En finale, il y a une note de pruneau et de cuir. C'est complexe avec plusieurs niveaux de saveura et de sensationa.
C'est long, sec, d'une acidité qui donne faim. Remarquable.
Un sangiovese 100 % pure et délicieux.
C'est déjà bon et sera encore surement meilleur dans 4-7 ans.
De la maison San Felice. Une production de 85 000 bouteilles.
Alc. 14 %.
Dans 91 magasins.

4 étoiles
Prix: 
60,00 $ à la SAQ | 59,95 $ à la LCBO

Fontanafredda Raimonda Barbera-d'Alba 2015

Rubis, violacé. Nez plutôt discret, fruité, minéral, légèrement fumé. Moyennement corsé, très soyeux et bien fruité en bouche. Finale de jeunesse un peu pointue et bonne longueur. Bon rapport qualité-prix.

100 % barbera.

Alc. 13,5 %. Sucre 5,1 g/l.
En ligne (30) et dans 165 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Castelgiocondo Brunello-di-Montalcino 2011

Rubis assez foncé. Nez intense, plutôt boisé, petits fruits (framboise, mûre) une légère note florale et de la torréfaction (chocolat). En bouche, c’est solide, corsé, avec des tannins serrés et ça finit avec une belle astringence, un bois bien dosé, une note minérale et une très grande persistance. L’acidité est un peu discrète, à cause du millésime 2011, très chaud en Toscane, mais les beaux tannins font l’équilibre. Peut-être pas pour la longue garde, cependant.
100 % sangiovese grosso.
Alc. 14,5 %. Sucre 2 g/l.
Dans 120 magasins.

4 étoiles
Prix: 
49,50 $

Masi Costasera Amarone Classico Riserva 2011

Rubis très foncé. Nez moyen de fruits cuits (cerise, prune). Très gras, très corsé, fruité très mûr, avec des notes de torréfaction et une belle astringence. Très long. Très bon.
70 % corvina, 15 % rondinella, 10 % oseleta, 5 % molinara.
36 mois de barrique.
Alc. 15,5 %. Sucre 9,6 g/l.
Dans 123 magasins.


3.5 étoiles
Prix: 
65,50 $

Mazzei Fonterutoli, Chianti Classico 2014

Un nez bien ouvert de fruits noirs épicés.
Moyennement corsé, avec des tannins accessibles, presque soyeux.
Une finale fruitée, peu astringente.
C’est délicieux.
Selon la SAQ, 100 % sangiovese, mais le site du producteur y met 10 % de malvasia nera, colorino et merlot.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,8 g/l.
En ligne (88) et dans 185 magasins, 4 SAQ-Dépôts.

3 étoiles
Prix: 
23,35 $
Syndiquer le contenu