Italie

Nero d'avola Lamura 2003

Un vin de la Sicile d'un rouge très foncé, au nez discret de petits fruits écrasés. Il est toutefois plus expressif en bouche avec son fruité débordant. C'est un vin plaisant, savoureux et assez long. Je suggère de le servir frais, même froid à 13 °C. Si votre cave n'est pas froide, laissez-le 1 h 30 min au frigo. Le cépage néro d'avola est essentiellement cultivé en Sicile. À l'origine, il donnait des vins très tanniques. Maintenant, on le vinifie de manière à ce qu'il produise des vins plus accessibles. Celui-ci est d'un bon rapport qualité-prix.

2 étoiles
Prix: 
12,50 $

Capitel Foscarino 2004

Les Italiens produisent de plus en plus de très bons vins blancs. On a trop vu ces suaves pâlots et minces. La firme Anselmi produit ce très beau vin vénitien bien texturé. Il a un fruité assez gras et un petit perlant, signe de jeunesse, qui est bien agréable. Les saveurs persistent très longtemps. Un bel équilibre. Cépages : 80 % de garganega et 20 % trebbiano di Soave.

3.5 étoiles
Prix: 
23,00 $

Libaio 2004, Ruffino $14.95

Le nez offre beaucoup de fraîcheur, grâce sans doute à la belle acidité du vin. C’est un vin bien ‘dessiné’, bien ‘fabriqué’. Miel et poire dominent au nez comme en bouche. L’ensemble est vif mais laisse s’échapper un peu de chaleur alcoolique en fin de bouche.
ƒ

2 étoiles

Colforte 2001, Bolla $16.95

Un vin à prédominance de merlot plutôt anonyme et dégageant une odeur un peu chimique. ƒ

1 étoile

Fumaio 2004, Banfi $15.95

Jaune avec reflets verdâtres, ce vin issu des cépages chardonnay et sauvignon offre des arômes légèrement muscatés puis de belles notes fraîches herbacées et des confitures d’abricots. Bien que la texture renferme un peu de dureté et une légère amertume en fin de bouche, le vin demeure agréable. ƒ

2 étoiles

Nipozzano 2002 Frescobaldi chianti-rufina

La grande maison Frescobaldi a tout de même réussi à faire ce bon chianti dans les mauvaises conditions climatiques de cet automne 2002. On a ici un chianti assez riche, bien fait et surtout bien équilibré. Tout se tient, le fruit, les tanins et l'acidité. Tout est là en belle quantité et qualité et rien ne dépasse. Et ça se termine sur une assez belle longueur.

2.5 étoiles
Prix: 
Alb 24$ - Man 19$ - LCBO 20$ - BC et SAQ 22$

Barolo 1999, Pio Cesare

J’ai connu le Barolo dans les années où il n’était pas nécessaire de distinguer les producteurs « traditionnels » des « modernes », ceux-ci n’existant pas. Sauf accident, la vinification laissait toujours une matière très tannique, un peu asséchante et une vive acidité. Inutile de parler d’équilibre des composantes. On les buvait à 12 ou 15 ans d’âge. Aujourd’hui, de plus en plus, on privilégie le fruit, on domestique les tannins et l’acidité et plusieurs Baroli peuvent être bus dans les 5 à 8 ans. Grand progrès, me direz-vous! Et pourtant…Est-ce nostalgie? Est-ce par effet de goût acquis? Je préfère encore la version traditionnelle avec tous ses défauts. En gagnant du fruit et de l’équilibre, le Barolo a perdu, me semble-t-il, un peu de son âme paysanne et de son incomparable présence en bouche.

3 étoiles
Prix: 
74,00 $

Amarone Bolla 2001

Un amarone très aromatique de cèdre et d'oxydation. Il dégage de belles saveurs de noyaux de cerise et de sucre de canne. Le vin est mature. Il coule bien dans la bouche et se laisse boire avec grand plaisir. ƒ

3 étoiles
Prix: 
38,00 $

Fonte al Sole 2003, Ruffino, Toscane

De plaisants arômes d'olives noires et d'écurie que nous donne ce sangiovese. Rond en bouche et suave. Une belle densité. Un vin très agréable à boire. Nous avons été encore plus agréablement surpris lorsque nous avons vu le prix. J'ai fini la bouteille le lendemain et il a très bien accompagné le ragoût de pattes de porc. Cépages: sangiovese et un peu de merlot. ƒ

2.5 étoiles
Prix: 
14,00 $

Rosso di Montalcino 2003, Toscane, Banfi

Le vin est dominé par des arômes de soufre.

1 étoile
Prix: 
28,00 $

Primitivo, Castello Monaci 2004

IGT Salice Salentino, Pouilles. Des arômes de fruits cuits et de tabac. Un très belle sensation en bouche. Un goût presque sucré que donne souvent le cépage primitivo. Ce qui rend le vin facile à boire. Servir à 15 °C. ƒ [Cette lettre indique que le vin nous a été soumis par un représentant en vin.]

2 étoiles
Prix: 
14,00 $

Col di Sasso Banfi 2004 Toscane, NB

Des saveurs de petits fruits mûrs, de cassis. Une texture assez délicate. Une belle matière fruité, des tanins fin, plutôt court en bouche. Servir frais: 14 °C Cépages: 70 % cabernet sauvignon et 30 % sangiovese. Son prix sera déduit à 8,24 $ au Nouveau-Brunswick. ƒ

1.5 étoiles
Prix: 
15,00 $

Orvieto Ruffino 2004

Un beau vin blanc qui s'ouvre sur des arômes de fruits et particulièrement de poire. Il est très pâle comme beaucoup d'orvietos, mais il a quand même pas mal d'extraction. Il goûte aussi la poire. Il se termine sur une belle longueur de pâte d'amandes. Cépages: 50% procarino [trebbiano], 30% Grechetto, 10% verdello, 10% canaiolo bianco. ƒ

2.5 étoiles
Prix: 
13,00 $

Pater 2003 IGT Toscane

Il y a vraiment de belles choses à découvrir dans le monde du vin italien. La qualité s'est énormément améliorée au cours des dernières années. Les grandes maisons perfectionnent régulièrement leurs vins. Après avoir fait beaucoup d'effort pour améliorer leurs vins haut de gamme. Les grandes maisons s'efforcent depuis peu de rehausser le niveau de leur bas de gamme. Ça devient très intéressant pour les consommateurs, d'autant plus que les prix des grands vins italiens atteignent des niveaux élevés.
C'est le cas de la réputée maison Frescobaldi, bien connu pour ses Montesodi et Mormoreto, qui produit maintenant à bon prix ce Pater.

2.5 étoiles
Prix: 
15,00 $

Barbera d’Asti « La Tota » 2004, Marchesi Alfieri 26.20

Nous avons commenté ce vin très avantageusement dans sa version 2003. Et nous n’en pensons pas moins du 2004, pourtant un millésime plus difficile. La couleur profonde traduit bien la densité du fruit où l’on retrouve du chocolat noir, des pruneaux séchés et des notes épicées. Ce n’est certainement pas un vin exubérant à ce moment-ci, mais sa structure solide, sans aspérités [pas trop acide] et bien équilibrée devrait nous réserver un beau plaisir de dégustation dans 3-4 ans même s’il se laisse déjà très bien apprivoiser. La maison Marchesi Alfieri comme d’autres producteurs de plus en plus nombreux nous montre encore une fois qu’on peut faire de beaux vins avec le barbera sans avoir recours à un boisé excessif, même si ce vin est de facture moderne par la richesse de son fruit. Il faut savoir ne pas préjuger ce cépage, mais plutôt reconnaître ce qu’il apporte d’unique à la palette des plaisirs du vin.

3.5 étoiles

Amarone della Valpolicella, DOC Classico, Allegrini, 1997

Un bon valpolicella, fruité, des saveurs un peu sucrées. Le 2000 est 88 $.

3.5 étoiles

Tignanello 1995, IGT, Toscane

Quelle richesse! Quelle classe! Suave, il procure un grand plaisir en bouche. Du grand vin. Un bel assemblabe de sangioivese 980%] et de cabernet-sauvignon]. Le 2001 est 95 $.

4.5 étoiles

Pian delle Vigne 1995, Brunello del Montalcino

De la classe. Un vin distingué, à la fois souple et consistant. Un vin de bouffe. Il a bien vieilli. Il est presque à maturité. Le 1999 est 75 $ à la SAQ.

3.5 étoiles

Chianti classico 2003

Deux millésimes de suite très difficiles en Toscane.

La Toscane peine à produire du bon vin. Après un millésime 2002 désastreux, le 2003 qui arrive sur les tablettes depuis peu n'atteint pas le niveau du 2001 qui était jugé excellent.

Robert Parker donnait 88 aux 2001, pendant que le Wine Spectator lui donnait 92%.

Le 2002 était noté 79 par WS, Parker n'y donne pas de note.

Le millésime 2003 semble un peu mieux que le précédent. WS lui donne 87 en disant que la production est inconsistante. Parker n'a toujours pas publié de notes pour les chiantis 2003.

La SAQ a une dizaine de ces chiantis classico sur les tablettes, voici à titre indicatif, les notes que leur donnent les dégustateurs du Wine Spectator.

90 pour Le Poggerino 26 $
[Au moment d'écrire cet article, il n'y en avait qu'une bouteille à la SAQ!].

Merlot primitivo Trevini Primo tarantino i.g.t. 2004

Un vin charnu et confituré au boisé bien intégré. Beaucoup de volume, un volume de fruits et de confiture. C'est un assemblage de primitivo et de merlot. Des saveurs de baies sucrées et de chocolat. Fort en alcool: 14 %. C'est toute une recette, ça donne un vin imposant de style Nouveau Monde. Un vin plaisant à boire en soirée, toutefois difficile à accorder avec un met, sinon des grillades, mais ce n'est pas la saison.

2 étoiles
Prix: 
14,00 $

Tedeschi valpolicella-classico-superiore 2003

On en a vraiment pour son argent avec ce vin. Un valpolicella un peu plus costaud que le Campolieti. Une plus grande masse tannique. Il est encore jeune, mais se prend très bien. Il s'améliora sûrement sensiblement dans les deux prochaines années.
Il y a encore des 2002 sur les tablettes qui est plus rond et plus moka. Cépages: corvina, rondinella et molinara. Il sera à 14 $ à compter du 1er février 2006.

2.5 étoiles
Prix: 
15,25 $

Campolieti valpolicella-classico-superiore 2003

Un beau valpolicella de la Luigi Righetti. Simple, facile, délicieux, d'un bel équilibre. Au fruité léger sur une belle acidité. Un compagnon idéal pour les pâtes et les plats légers de viandes. Son prix sera réduit à 15,50 $ à compter du 1er février 2006.

2 étoiles
Prix: 
17,00 $

Pian Delle Vigne 1999, LCBO

Ce brunello del montalcino est d'un rouge totalement opaque, signe d'une grande concentration. Il a un beau nez moyennement ouvert de sangiovese. C'est un vin très riche, riche en tanins et riche en fruits. Il est très massif. La maison Antinori fait ce vin dans un style qu'on pourrait qualifier de gros vin international. Ce 1999 est toutefois vraiment trop jeune. Qu'est-ce que cela donnera dans quelques années? Je ne me souviens pas d'avoir goûté de vieux Pian delle Vigne. J'aimerais le goûter de nouveau dans cinq ans.

Le premier millésime de ce vin fait par Antinori date de 1995, c'est à cette époque que la propriété Pian delle Vigne a été achetée par la famille Antinori.

4 étoiles
Prix: 
75,00 $

Barbera d’Asti La Tota 2003, Marchesi d’Alfieri

Voilà un producteur fiable qui nous avait offert un magnifique ¬Barbera d’Asti superiore 2000. La Tota impressionne d’abord par son fruit généreux d’une grande pureté et d’une grande fraîcheur. Un vin peu boisé, riche, bien mûr et d’une grande élégance. La cerise et le chocolat dominent. Un vin caressant suave et délicieux. Disponible à la SAQ

Décembre 2005

3.5 étoiles

Château Dauguay 1998

Ce vin, couleur cerise, est d’abord très expressif au nez. Il présente des notes de gravier mouillé, de pruneaux, de bois de santal avec une agréable note herbacée en filigrane. La bouche suit…mais quelques secondes seulement. Au nez comme en bouche le plaisir est fugace. Du côté structure, il est plutôt léger mais bien équilibré. Agréable maintenant, je ne le conserverais pas plus de deux ans. Ce vin est disponible à la LCBO

Décembre 2005

3 étoiles

Château d’Angludet 2000

On retrouve ici le d’Angludet des belles années. Rien d’un vin international. Le bois est à peine perceptible. Le fruit dominé par le cassis est pur. Le tout est emballé dans une structure bien charpentée mais avec la souplesse de son appellation [Margaux], ce que d’Angludet ne nous a pas offert depuis un bon moment. Deux ans lui permettront de fondre tous les éléments; étaler ensuite sur 10 ans. Cave à 13° C

3.5 étoiles

Badia a Passignano 2000 Antinori, Chianti Classico Riserva LCBO

Beau nez typé. Corsé mais soyeux, rond avec de très beaux tannins et beaucoup de fruit. Finale sèche, mais le vin est jeune. Pas donné mais très très bon. À revoir dans 3-4 ans.

3.5 étoiles
Prix: 
45,00 $

Thou Bianc piemonte 2002

C'est un joli nom pour ce chardonnay du nord de l'Italie tout en acidité, avec son bon goût de pomme verte et de zeste. Le nez est très discret [petite odeur de lime], cependant les saveurs persistent longtemps.Thou Bianc désigne le tuf blanc en dialecte piémontais, cette roche poreuse courante dans cette région.

2 étoiles
Prix: 
20,00 $

Brolio 2003 chianti-classico

Ce 2003 me semble bien meilleur que le 2002. Pourtant, le producteur avait dit qu'il n'avait pas fait ses vins haut de gamme, le Castello di Brolio et le Casalferro, en 2002, parce que la récolte n'était pas de haut niveau, et qu'il avait mis tous ses raisins dans son chianti ordinaire.

Toutefois, ce 2003 nous est apparu encore meilleur que le précédent. Le vin est bien sûr jeune. Ses tanins sont encore un peu rugueux, mais ils sont de belle qualité et enveloppés d'un agréable fruité. Ce qui donne un sangiovese assez costaud. Il se termine sur une belle longueur de violette et de vanille. À ce prix-là, on peut difficilement trouver un meilleur chianti.

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Castellaccio Uccelliera 1998, Toscane

Nous voyons de plus en plus d' IGT [Indicazione geografica tipica] de Toscane sur les tablettes. Le niveau de qualité est plutôt inégal, toutefois, on trouve dans ce groupe des vins de très bonne qualité. Les producteurs utilisent cette appellation afin de pouvoir mettre une certaine proportion de cépages dits étrangers. Très souvent, ils utilisent du cabernet sauvignon [d'origine française] avec le sangiovese [très italien]. Ce Uccelliera [je crois qu'on prononce utché] contient de la syrah en plus de ces deux cépages. On a là un vin très costaud, tout en chair et qui en met plein la bouche. C'est un vin juteux, sèveux et qui goûte beaucoup la framboise. Il a d'intéressants arômes de cuir et de bois brûlé [genre acajou]. Un IGT bien impressionnant.

3.5 étoiles
Prix: 
39,00 $
Syndiquer le contenu