Italie

Thou Bianc piemonte 2002

C'est un joli nom pour ce chardonnay du nord de l'Italie tout en acidité, avec son bon goût de pomme verte et de zeste. Le nez est très discret [petite odeur de lime], cependant les saveurs persistent longtemps.Thou Bianc désigne le tuf blanc en dialecte piémontais, cette roche poreuse courante dans cette région.

2 étoiles
Prix: 
20,00 $

Brolio 2003 chianti-classico

Ce 2003 me semble bien meilleur que le 2002. Pourtant, le producteur avait dit qu'il n'avait pas fait ses vins haut de gamme, le Castello di Brolio et le Casalferro, en 2002, parce que la récolte n'était pas de haut niveau, et qu'il avait mis tous ses raisins dans son chianti ordinaire.

Toutefois, ce 2003 nous est apparu encore meilleur que le précédent. Le vin est bien sûr jeune. Ses tanins sont encore un peu rugueux, mais ils sont de belle qualité et enveloppés d'un agréable fruité. Ce qui donne un sangiovese assez costaud. Il se termine sur une belle longueur de violette et de vanille. À ce prix-là, on peut difficilement trouver un meilleur chianti.

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Castellaccio Uccelliera 1998, Toscane

Nous voyons de plus en plus d' IGT [Indicazione geografica tipica] de Toscane sur les tablettes. Le niveau de qualité est plutôt inégal, toutefois, on trouve dans ce groupe des vins de très bonne qualité. Les producteurs utilisent cette appellation afin de pouvoir mettre une certaine proportion de cépages dits étrangers. Très souvent, ils utilisent du cabernet sauvignon [d'origine française] avec le sangiovese [très italien]. Ce Uccelliera [je crois qu'on prononce utché] contient de la syrah en plus de ces deux cépages. On a là un vin très costaud, tout en chair et qui en met plein la bouche. C'est un vin juteux, sèveux et qui goûte beaucoup la framboise. Il a d'intéressants arômes de cuir et de bois brûlé [genre acajou]. Un IGT bien impressionnant.

3.5 étoiles
Prix: 
39,00 $

Ferraiolo 2001, Geografico, Lcbo

Un bel IGT de Toscane aux effluves d'épices, de bois et de fruits écrasés. Les tanins sont souples, la bouche est fruitée et agréable. Les petites saveurs de cerises reviennent en finale. Selon le site de la Lcbo, le magazine Wine Spectator d'octobre 2003 a donné 90/100 à ce vin, tandis que Wine Advocate y allait d'un 91/100 en avril 2004. Cépages: sangiovese, cabernet-sauvignon. Lcbo 658377.

2.5 étoiles
Prix: 
29,00 $

Dogajolo IGT Toscana 2004

Ce vin s'ouvre sur des arômes un peu étonnants d'épices, de cannelle et de cuir brûlé. Les tanins sont bien fermes. La bouche est un peu végétale. En bouche, on a des saveurs de café corsé, de moka et de noyaux de cerise. La finale est un peu amère. Le vin est plutôt rugueux. Il faut dire qu'il est très jeune. Je l'ai servi avec un confit de canard qu'il a complètement enterré. À consommer donc avec des viandes assez costaudes.

2 étoiles
Prix: 
18,00 $

Gigondas Domaine de Cassan 1997

Couleur peu évoluée. Le nez hésite entre la cerise, le chocolat noir et la frambroise. Fruit généreux, tanins encore bien présents mais d’une très belle qualité. Un brin rustique. Cave à 13° C.

3 étoiles

Château Léoville Las Cases 1986

Voilà le meilleur de ce que 1986 devait nous donner. L’un de ceux qui ont tenu leurs promesses. Couleur noir. Nez profond aux contours encore peu définis. Extrêmement riche, puissant, mûr, de grande ampleur et très long. Nettement trop jeune encore. Prochaine bouteille dans 5 ans; maturité attendue dans 10-15 ans. Du grand vin. Cave à 13° C.

5 étoiles

Cos d’Estournel 1986

Admettons que les 1986 nous ont souvent déçus. Ici, c’est selon. Si l’on s’attend à un grand Bordeaux : déception. S’il est bu à l’aveugle : très beau…Barolo! Le cuir, l’anis, le thym, les fleurs séchées et en bouche les tanins un peu astringents, tout y est. À ce moment-ci, l’oxydation lui a donné des qualités mais il est peut-être au bord du précipice. Il faut probablement le boire maintenant. Ma cote se fonde uniquement sur le plaisir sans tenir compte du manque de typicité. Cave à 13° C.

4 étoiles

Château Montrose 1986

Un vin en pleine forme, solide avec un fruit riche et une texture exemplaire. Un Montrose, un 1986 avec des tannins souples! Une complexité qui fait voyager de la torréfaction au cèdre, à la terre. Un certain caractère minéral en bouche. Le vin n’accuse pas de fatigue. Il n’est pas trop tôt pour le boire mais ce délice, s’il a été bien conservé, saura nous ravir au moins jusqu’en 2010. Ce vin bu six mois plus tôt avait pourtant déjà oublié ses jeunes années. Alors, si vous n’en avez que quelques bouteilles, il vaudrait peut-être mieux jouer de prudence. Cave à 13° C.

4.5 étoiles

Château Ducru-Beaucaillou 1988

Couleur très soutenue avec une frange à peine orangée. Le nez d’abord réservé, presque absent, se métamorphose lentement en… un roc, un pic, un cap, que dis-je une péninsule…enfin quelque chose qu’on ne pourrait enrhumer tout entier… Épices, boîte à cigare, gibier. Un Bordeaux classique. En bouche, le vin offre une matière relativement équilibrée d’une ampleur moyenne; on pourrait souhaiter un peu plus de fruit et un peu moins de tannins. Un vin savoureux, prêt à boire, mais les quelques bouteilles qui vous restent pourraient encore sommeiller quelques années. Cave à 13° C.

4 étoiles

Fontanafredda barolo Italie 2000

À l'aveugle, il a été difficile de reconnaître le barolo. Le vin est relativement léger. Les tanins sont très fins. Il faut dire que nous sortions d'une dégustation de jeunes bordeaux. Toutefois, on perçoit très bien ces arômes de cerise qui nous mènent tout droit en Italie. Il y a là aussi une petite odeur de champignon, de poussière et de terre assez fine. Le vin est moyennement long et il a très bien accompagné la pizza de fin de soirée. Voilà un barolos séduisant, respectable et à bon prix. À servir frais.

3 étoiles
Prix: 
31,00 $

Brolio 2003 chianti-classico

Le Brolio 2002 nous avait beaucoup étonné par sa qualité étant donné un millésime difficile [voir Brolio 2002 sur ce site]. Le millésime 2003, nous apporte un vin plus équilibré avec un boisé moins présent et mieux intégré. Le nez, d’abord floral, évoque ensuite les bleuets puis laisse poindre une note herbacée; l’ensemble s’appuie sur un boisé légèrement crémeux et torréfié. Le fruit plutôt généreux est mis en valeur par une acidité racée et des tannins bien élevés. Le tout confère au 2003 un caractère plus franc qu’au 2002. Délicieux!

3 étoiles
Prix: 
24,00 $

Barbera d'Asti Costalunga 2002, Bersano NB

Un beau nez fruité, particulièrement de cerise. En bouche, c'est un vin plutôt léger, les tanins sont fins, il est surtout sur le fruit. Un bon vin de soif. À servir frais [16° C], idéalement avec des plats légers d'été. Le cépage est le barbera.

2 étoiles
Prix: 
15,00 $

Krafuss Pinot nero 2001, Alois Lageder

Nez très expressif, fruit [cerise] épicé, légèrement fumé, note terréfiée, assez typé pinot noir. Pas très gros en bouche, bonne acidité mais des tannins rugueux. Très sec et fruité en finale. Peu séduisant pour le moment, mais des tannins pour tenir longtemps. Beaucoup trop cher.

2.5 étoiles
Prix: 
53,00 $

Toar Masi Veronese 2000

Un beau vin rouge opaque aux saveurs goudronnées. Il est gras et ample en bouche avec de beaux relents de bois fumé et de cuir. Les tanins sont bien enveloppants. Il a de belles saveurs de chocolats. C'est un vin très consistant qui se termine sur une belle amertume. Il fait 14 mois en fûts de chêne français et slovènes, dont 50 % sont neufs. Cépages ; 75 % corvina et 25 % oselet.

3.5 étoiles
Prix: 
25,50 $

Solaia 2001, Antonori, LCBO

Ce supertoscan d'un rouge opaque a un nez discret de prune. Il est riche et rond en bouche. Il a une masse de tanins. Le fruité est d'une belle amplitude. On perçoit des notes de cacao et de chocolat noir. Il est très jeune. Les tanins accrochent. Est-ce que ces tanins vont s'adoucir avec l'âge? Je n'en suis pas certain. Ils sont vraiment trop durs. Le vin est aussi beaucoup trop cher pour ce qu'il donne et ce qu'il donnera. On achète là un nom, une étiquette.

3 étoiles
Prix: 
189,00 $

Ripassa valpolicella Zenato 2001

Voici le très beau ripasso de la maison Zenato. Nous avons une masse de fruits sur une structure riche et ample. Les tannins sont bien touffus. Les arômes rappelant le chocolat et le cassis à profusion. C'est un vin de grand plaisir. À servir légèrement rafraîchi. Vous allez impressionner vos amis si vous apportez ce ripasso au barbecue. Et maintenant qu'on apporte le steak! La SAQ en a fait une bonne provision cette année. 974741 C'est le même millésime que l'été dernier. Cépages : 80% corvina, 10% rondinella et 10% sangiovese.

3.5 étoiles
Prix: 
26,00 $

Big House Ca' del Solo 2003 18,60

Des arômes d'ananas, de citron et même de fromage! Une petite sensation piquante en bouche. Une acidité mordante, ce qui rend le vin très désaltérant. Les arômes persistes très longtemps ce qui en fait un bon vin de plaisir. Idéal à l'apéritif ou avec des mets un peu épicé. À noter le bouchon à vis qui garantit la fraîcheur. C'est un autre beau vin original de la maison Bonny Doon. C'est un coltail de cépages : sauvignon blanc, french colombar, pinot blanc, chenin et viognier.

2.5 étoiles

Villa di Capezzana, Carmignano 2001

Voici un magnifique vin de Toscane dont le millésime 2001 vient d'arriver sur les tablettes au bébut de mai. Il dégage de belles notes de fruits et de chocolat. On a des notes de noix de coco en bouche. C'est un vin à la texture veloutée. Un vin puissant et crémeux. En le mettant en bouche, on voit tout de suite que c'est là un vin bien fait. Il est déjà très bon, et je conseille d'en mettre quelques bouteilles en cave et d'y goûter chaque année d'ici 10 ans. Cépages : sangiovese à 80 % et cabernet-sauvignon pour le reste. Servir à 18 °C. Le site de la SAQ indique 32 $, mais l'étiquette dit 29,75 $!

3.5 étoiles
Prix: 
32,00 $

Santa Cristina 2003, Toscane LCBO

Un produit régulier de la réputée maison Antinori. Un nez de framboises écrasées. Un peu végétal de prime abord. Les tannins sont fermes. Les arômes persistent assez longtemps. Un peu rugueux dans ce millésime. Il accompagne très bien les saucisses. Servir frais, 16 °C.

2 étoiles
Prix: 
11,65 $ - NB 14,70 $ -SAQ 14,60 $

The Ridge Syrah 2000 Graham Beck

Nez de cerise, chocolat et encens. Les tannins sont un peu secs, l’acidité bien présente mais probablement salutaire pour contrer le « trop mûri » du raisin. Le boisé est un peu excessif. Mais voilà un vin qui gagne beaucoup avec l’oxydation. La même bouteille conservée sans vacuum offrait beaucoup plus d’intérêt quelques jours plus tard. Le boisé était moins évident et l’ensemble avait gagné en profondeur. Un vin qu’on devrait donc conserver encore de 3 à 5 ans.
Cave à 13° C

3 étoiles

Cuvée excellence 1999, Mas des Bressades

Ce vin entièrement composé de syrah présente une teinte rouge violacée; il exhale des fruits noirs, un caractère viandé et une pointe d’écurie. Aucune trace de sur-maturation, de chauffé ou d’alcool excessif comme il arrive parfois dans les vins modernes du Languedoc. Le vin est charnu et offre un fondu serré de tous les éléments. On sent le beau travail, la finesse. Un vin loin de la plupart des syrahs à la mode d’aujourd’hui, un vin qui vieillit très bien, et qui n’est pas sans rappeler certains beaux Châteauneufs qui approchent la maturité. Devrait encore bien évoluer pendant 3 à 5 ans
Cave à 13° C

3.5 étoiles

Cabernet Sauvignon 1994 Bodega Y Cavas De Weinert

Teinte profonde, presque opaque. Le nez révèle des pruneaux macérés et des herbes sur un fond minéral. L’attaque est à la fois souple et puissante. Le vin offre une belle rondeur et tapisse la bouche avec une texture serrée. Avec l’aération, des notes faisandées, d’origan et de thym séchés s’ajoutent aux pruneaux, le tout s’appuyant sur des tannins de grande qualité. [Les tannins avaient pourtant paru un peu trop secs pendant quelques années]. Un vin qui a du caractère, prêt à boire ou à conserver encore quelques années. Mais prudence: une bouteille ouverte l’année dernière était oxydée.
Cave à 13° C

3.5 étoiles

Primitivo di Manduria 1992, Pervini

Longtemps on a cru le zinfandel un cépage indigène de la Californie, mais suite à des analyses de l'ADN, on a d'abord retracé ses origines en Italie dans le cépage primitivo.

Plus tard, la génétique du cépage plavac mali de la Croatie a révélé une grande proximité avec le zinfandel/primitivo et fut considéré pendant quelques années comme leur ancêtre.

Pendant ce temps, un département de l'Université de Zagreb avait pour mission de recenser et d'analyser la génétique de 130 cépages indigènes de la Croatie.

La génétique du cépage crljenak kastelanski [sirl yen ak kasselanski] originaire de la côte dalmatienne de la Croatie s'est révélée identique à celle du zinfandel et du primitivo. Trois cépages identiques originaires de la Croatie.

Ces résultats ont été confirmés par l'université de Davis en Californie. Ironiquement, la culture de ce cépage en Croatie est tellement limitée qu'aucun vin n'est produit à 100% de ce cépage.

3.5 étoiles

Barolo Cocconato 1995 Bava

Une maison qui ne nous a pas habitués à de grandes choses, nous offre ici un barolo sérieux. De couleur brique, le vin exhale un bouquet expressif de cuir, d'anis, de pruneaux et d'agrumes confits. Une structure moyenne avec des tannins légèrement astringents. Un barolo tout à fait typé et savoureux. Cave à 13 °C.

3.5 étoiles

Barbaresco 1996 Marchesi Di Barolo

La couleur rubis annonce un vin très jeune. Le vin est fruité [cerise], avec des notes d'anis, de chocolat et de fleurs séchées. En bouche il est rond avec des tannins bien présents, mais sans astringence. Tous les éléments sont intégrés et l'ensemble est équilibré. Ce vin beaucoup trop jeune demandera de 5 à 10 ans. Cave à 13 °.

3.5 étoiles

Amarone della Valpolicella Classico « Ca’ de Loi » 1997. Boscaini

MAG a commenté, plus bas, plusieurs Amarone dégustés à l’Académie du Vin de l’Outaouais le 30 mars 2005. Il en a omis deux dont celui-ci qui était, à sa table, bouchonné. À d'autres tables, il était cependant en excellent état. Vin rubis opaque. Arômes fruités intenses [cerise] avec une note végétale. Rond en bouche, l’alcool ressort, très fruité [confiture] et très tannique. Finale noyau vert et de la persistance. Classique. Pour la cave.

3.5 étoiles
Prix: 
65,00 $

Moris Farms Morellino di Scansano riserva 1999

Voici un très beau vin italien d'une appellation peu connue. Morellino de Scansano est une petite appellation de 450 hectares en Toscane. Ses vins doivent comprendre au moins 85 % de sangiovese. Celui-ci dégage de très beaux arômes de bois brûlé, de résine de pin et de romarin. Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur une très belle texture. Assez long. La couleur dénote un vin déjà évolué. Ce vin est à son apogée. Cépages: sangiovese à 90 %, le reste est composé de cabernet sauvignon, de merlot et de syrah.

3.5 étoiles
Prix: 
41,00 $

Santedame, Chianti classico Ruffino 2000 LCBO et SAQ

Un très beau chianti pour le prix! Un beau fruité, une belle présence en bouche. Le vin est assez costaud et riche. Un bel achat! Le site de la SAQ indique le millésime 2001, mais ce n'est pas fiable, on y écrit même « Pour les produits millésimés, il se peut que le millésime en stock diffère de celui affiché dans SAQ.com. »

2 étoiles
Prix: 
23,00 $

Rosso Ca' del Merlo 1996 Quintarelli

Un bouquet de vanille, de fruits et d'encens. L'attaque est fruité. Les tanins sont assez fondus, mais un peu vert, un peu végétal. Il y a une certaine amertume en finale. Le vin n'est pas très long. J'ai moins aimé ce vin que lors d'une dégustation précédente en octobre 2004. Il fait dire qu'il a ici été goûté en même temps que plusieurs amarones. Cépages : corvina, rondinella, molinara et cabernet franc. Quintarelli vend ses vins très chers.

3 étoiles
Prix: 
80,00 $
Syndiquer le contenu